L'affirmation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'affirmation

Message par Sophie le Mer 3 Avr 2013 - 10:28

On en a déjà parlé ici :
http://www.forumspirituel.fr/t377-transformer-l-agressivite-en-affirmation-de-soi

Dans ce post ce que je voulais partager et proposer de discuter c'est tout ce qui est de l'affirmation justement, où l'affirmation se manifeste dans notre vie, quelles formes diverses elle peut avoir, quelles conséquences etc.

J'ai pas mal travaillé là-dessus récemment, dans divers contextes, et j'ai remarqué que parfois on imagine l'affirmation de soi "contre" quelque chose ou quelqu'un.
Je crois que ça fait partie de l'affirmation de pouvoir s'affirmer face à quelqu'un (en cas de désaccord, voire d'agression, de toute chose qui nous oppose à l'autre et qui justifie que l'on se positionne en s'affirmant).

Mais j'ai remarqué aussi que cette énergie d'affirmation se développait de plein d'autres manières.

Etre affirmé dans ses choix par exemple, en soi-même et vis à vis de nos propres doutes, tergiversations etc.
Je crois que s'affirmer, c'est une attitude générale, que l'on développe en soi, de ressentir de mieux en mieux "qui on est", ce qu'on veut, ce qu'on accepte ou non, ce qui nous convient ou non, et d'assumer ça en plein accord avec soi, que ça soit face à quelqu'un ou juste en soi-même.

Par exemple l'énergie d'affirmation va nourrir la prise de décision.
Et que quand on a bien développé cette énergie en soi, on fait des vrais bons choix, bien assumés en nous, bien ancrés dans ce que l'on est et ce qui est juste pour soi.

Je crois que la force d'affirmation c'est aussi simplement la force d'exister pleinement, d'être bien vivant et de prendre sa place, mais pas seulement par rapport aux autres ou face aux autres, aussi dans notre propre vie, quelque chose comme vraiment "habiter sa propre vie", s'habiter soi-même pleinement, être bien présent et non fuyant par rapport à ce qui nous arrive, les décisions que l'on a à prendre, nos actions, etc.



Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affirmation

Message par ananie le Mer 3 Avr 2013 - 12:56

Pour compléter (ou dire la même chose d'une autre façon probablement), je dirais aussi que s'affirmer face à quelqu'un et prendre des décisions qui sont en accord avec notre être profond, cela va ensemble.

C'est à dire que je crois que si l'on ne sait pas affirmer ses choix face aux autres, on ne saura pas le faire même pour soi.

Comme ci ces autres face auxquels on n'arrive pas à s'affirmer, on en a aussi en nous : ce sont différents aspects de nous mêmes qui s'opposent à notre nature véritable, et face auxquels nous n'arrivons pas non plus à affirmer nos propres choix.

D'ailleurs lorsque l'on sait vraiment ce que l'on veut, je crois que naturellement, on peut l'affirmer face aux autres.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affirmation

Message par Chimère le Jeu 4 Avr 2013 - 11:21

Je dois dire que ce sujet me parle, parce que j'ai un gros problème là-dessus, je le vois bien au quotidien...
Pour répondre à une question (qu'elle soit toute bête, ou plus "existentielle" avec ma psy par exemple), je ne réponds jamais pas une affirmation tranchée... toujours des "oui, peut-être" ou "Oui, j'espère", "si tout va bien" etc... Je n'arrive pas à être affirmative, parce que je me dis toujours que peut-être j'ai tort, ou peut-être ce que je veux faire, je ne le pourrais pas etc.
Je me dis que tout n'est jamais sûre à 100%, alors j'ai toujours cette sensation "d'incertitude".
Quelques part, même pour mes convictions les plus profondes, je me dis "Et si j'avais tort, au fond ?"...
Je doute de tout, même de moi. Surtout de moi en fait... Et souvent face aux autres, je me sens comme "poreuse", si je suis sûre d'une chose, si j'ai une volonté et une conviction, mais qu'un autre va venir imposer la sienne, je vais tout de suite me sentir vaciller intérieurement. Même si je ne cède pas forcément d'ailleurs... mais cela va instiller un doute en moi, contre lequel j'aurais du mal à lutter.

Je ne sais pas souvent ce que je veux... C'est même assez rare. D'ailleurs, pour prendre un petit exemple, au restaurant, je choisis un truc (déjà, je mets 250 ans à me décider)... et bien vous pouvez être sûre que 2 fois sur 3, dans la seconde qui suit, j'aurais des doutes et je me dirais que finalement, j'aurais peut-être dû prendre autre chose...

Savoir ce que l'on veut, être sûr de soi... je ne sais même pas comment on fait, en réalité... Neutral
avatar
Chimère

Messages : 325
Date d'inscription : 25/07/2012
Féminin Age : 34
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affirmation

Message par ananie le Jeu 4 Avr 2013 - 11:28

Tu peux peut-être jeter un oeil au sujet que Sophie a mis en lien en haut Chimère :
Transformer l'agressivité en affirmation de soi
Je ne sais pas si ce sera approprié à ton cas, mais tu verras bien si ça te parle ou pas.


Dernière édition par ananie le Jeu 4 Avr 2013 - 11:31, édité 1 fois

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affirmation

Message par Chimère le Jeu 4 Avr 2013 - 11:30

Je vais regarder.
Mais oui, je suis très rarement "agressive". Enfin, contre les autres, j'entends. Parce que quand j'ai eu la sensation de m'être fait "marcher sur les pieds" par exemple, je suis en colère... mais contre moi-même. Neutral
avatar
Chimère

Messages : 325
Date d'inscription : 25/07/2012
Féminin Age : 34
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affirmation

Message par ananie le Jeu 4 Avr 2013 - 11:34

Chimère a écrit:Parce que quand j'ai eu la sensation de m'être fait "marcher sur les pieds" par exemple, je suis en colère... mais contre moi-même.
Encore une fois je ne sais pas si c'est ton cas ou pas, mais il arrive parfois que lorsque l'on n'arrive pas à exprimer son mécontentement de manière juste et appropriée (c'est à dire en montrant qu'on est mécontent, mais sans non plus agresser l'autre), cela se transforme en une colère que l'on retourne contre nous mêmes.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affirmation

Message par Sophie le Sam 6 Avr 2013 - 10:49

Par rapport à ce que tu dis Chimère, je crois que le doute est quelque chose que l'on peut explorer justement, pour voir plus profondément ce qu'il y a dedans.

Parce qu'en général, on doute pas juste comme ça, on doute pour telle ou telle raison (croyance inconsciente, ou autre).

Le doute généralisé je crois c'est un peu comme l'angoisse, l'anxiété, ou ces émotions "paquet", qui envahissent tout, et qui se manifestent par quelque chose de global, alors qu'elles reposent sur certains trucs précis au fond.
Et souvent multiples. Souvent le doute peut être ce qui résulte d'un tas d'émotions diverses qui n'ont pas été libérées et conscientisées.

Je prends un exemple fictif, pour illustrer ma pensée.
Si je suis dans un doute permanent, je peux par exemple me demander en poussant le truc plus loin : bon et si là je dis que je veux ça, clairement, qu'est-ce qui se passe en moi ?
A la perspective de s'affirmer ou dire ce que l'on veut, d'autres émotions peuvent apparaître, qui peuvent indiquer un peu plus ce qui se passe en soi.
Si par exemple je ressens une peur tétanisante rien qu'à l'idée de m'affirmer, bon ben c'est une information importante, j'aurai à travailler sur de la peur, à voir après d'où elle sort, à quoi elle est reliée dans le vécu etc.
Si, autre exemple, je ressens une sorte de renoncement ou de "pfff à quoi bon ?", quand j'imagine m'affirmer, ben c'est pas la même chose, là encore à travailler sur ce qu eça touche et d'où ça vient.

Mais disons que je pense le doute est quelque chose qui mérite approfondissement, chercher ce qui se passe, pourquoi un doute est permanent, persistant, qu'est-ce qui le maintient.

Je crois que certaines émotions ou sentiments comme ça peuvent être une sorte de "protection interne", ou "solution trouvée" par rapport à certaines choses.
Si j'ai terriblement peur à l'idée de m'affirmer, alors le fait de douter tout le temps va m'éviter de même envisager de m'affirmer puisque je saurai pas quoi affirmer.
Donc va m'éviter de ressentir cette peur.

Bon je parle pas pour toi spécifiquement Chimère, ce sont des idées générales, des choses que j'ai pu observer aussi en moi. A voir si ça peut te parler, je ne sais pas.



Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affirmation

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum