Concepts duels et non duels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Concepts duels et non duels

Message par ananie le Jeu 11 Avr 2013 - 10:11

J'ai écouté une fois l'enseignement d'un lama qui expliquait que les concepts sur la vacuité servaient juste à casser les autres concepts.

Ainsi, il est enseigné par exemple que les phénomènes sont vides d'existence propre pour détruire le concept que les phénomènes existent par eux mêmes.

Mais le but du "jeu" c'est que la rencontre des concepts duels et non duels détruisent les deux sortes de concepts : les duels et les non duels.

Ainsi enseigner la nature vide des phénomènes à quelqu'un qui croient que les phénomènes sont existants va détruire : et l'idée de phénomènes existants, et l'idée de nature vide des phénomènes.
Le but c'est de sortir de la vision conceptuelle, quelle qu'elle soit.

Mais si on abandonne les concepts duels pour adopter les concepts non duels comme réels, ça n'a aucun sens.

Le but n'est pas de détruire les concepts duels par les concepts non duels, mais de faire en sorte que ces deux sortes de concepts qui se rencontrent se détruisent les uns les autres et qu'il ne reste plus rien (de conceptuel).

Or si on détruit les concepts duels par les non duels, les deux ne peuvent pas se rencontrer et co-éxister pour se détruire les uns les autres.

Bon allé, je ne résiste pas à mettre encore ici cette citation d'un grand maître bouddhiste :
"Celui qui conçoit les phénomènes comme existants est aussi bête qu'une vache, mais celui qui conçoit les phénomènes comme non existants est encore plus bête qu'une vache".

Cette citation montre même que s'attacher à des concepts non duels comme existants en eux mêmes est encore pire que s'attacher à des concepts duels.

En effet, il est possible de cheminer spirituellement et même d'atteindre la réalisation par une voie qui utilise et même s'attache à des concepts duels, comme les voies dévotionnelles par exemple (ce que disent également des maîtres non dualistes, comme Ramana Maharshi par exemple : voir ICI).
Même si, au bout de cette voie, tous les concepts disparaitront également.

Mais il est impossible de suivre une voie spirituelle en s'attachant et en faisant une vérité de concepts non duels. Parce que le propos de la voie non duelle est justement de sortir des concepts.

Quand je vois par exemple quelqu'un répéter qu'il n'y a pas de bien et de mal, ou que le libre arbitre n'existe pas en s'y attachant comme si c'était une vérité en soi, et surtout en voulant en convaincre ceux qui suivent une voie dévotionnelle (ce que ne font jamais les maîtres non dualistes qui savent bien que la voie dévotionnelle mène aussi à la réalisation) je trouve que cela n'a pas tellement de sens.

Cela n'a du sens que si on ne s'y attache pas comme à une vérité en soi, et si on explique cela à quelqu'un qui suit une voie non duelle.

Parce que le propos de ces concepts non duels c'est de détruire :
- La notion de bien et mal et la notion de non existence du bien et du mal.
- La notion de libre arbitre et la notion d'absence de libre arbitre.
- La notion de réalité et la notion de non réalité...etc.

La non dualité n'est pas quelque chose qui peut se définir, et pas non plus quelque chose qui peut se comprendre.
Cela n'est expérimenté que par les maîtres réalisés, et à mon avis ceux qui croient comprendre la non dualité sans être réalisés ont complètement déformé les choses.

Je crois qu'il faut vraiment beaucoup d'humilité dans cette voie de la non dualité (comme dans toutes les voies d'ailleurs), et accepter de ne pas comprendre, d'être perdu et dépassé par ces enseignements non duels, de ne plus réussir à mettre les choses en concepts, quels qu'ils soient, parce que c'est ça, à mon avis, le chemin de la non dualité.


Bon j'exprime mon avis ici, mais si certains s'y connaissent mieux que moi, qu'ils n'hésitent pas à corriger mes erreurs.
Cela dit je ne pense pas du tout être ici en contradiction avec ce qu'enseignent les maîtres non dualistes.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concepts duels et non duels

Message par rirrou le Jeu 11 Avr 2013 - 19:45

merci oui... sunny

c'est très important...
personnellement, de l'infime que j'entr'aperçois lol j'essaie de ne pas employer l'expression "non-dualité" elle est liée à la notion de dualité..,
ni dualité
ni non dualité
ni à la fois les deux
ni, ni dualité ni non dualité...

tout ça pour dire en gros que ça échappe à tout hameçonnage de la pensée... on ne peut pas...

sunny sunny
avatar
rirrou

Messages : 241
Date d'inscription : 09/08/2012
Masculin Age : 46
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concepts duels et non duels

Message par ananie le Ven 12 Avr 2013 - 14:56

Rirrou a écrit:ni dualité
ni non dualité
ni à la fois les deux
ni, ni dualité ni non dualité
Effectivement, c'est la définition complète selon les bouddhistes.
Merci de rappeler cela ici.
Et si on n'en prend qu'une partie, ce n'est plus du tout la même "définition".

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concepts duels et non duels

Message par ananie le Mer 17 Avr 2013 - 14:34

Je crois aussi que les concepts utilisés dans les grandes traditions ont pour but d'initier une pratique spirituelle.

Ainsi, ils ne sont pas à prendre comme des vérités en soi, mais comme des invitations à entrer dans un cheminement intérieur.

C'est pour cela qu'il est impossible de comprendre le véritable sens de ces concepts par le mental, car leur sens véritable n'est pas une compréhension intellectuelle, mais une expérience intérieure.


Sur la notion de libre arbitre par exemple :

- Le fait de dire qu'il y a un libre arbitre, et que la volonté de notre égo peut être en désaccord avec la volonté divine va amener une forme un travail intérieur qui va consister à remettre en question notre volonté propre (qui cherche souvent la satisfaction personnelle immédiate à cours terme), pour chercher à nous mettre en accord avec la volonté divine, c'est à dire à agir par Amour.

- Mais le fait de dire qu'il n'y a pas de libre arbitre pourra aussi amener un chemin intéressant, qui va conduire à accepter peu à peu tout ce qui est, et donc à trouver la paix et à transformer chaque expérience en occasion de croissance spirituelle.

Mais, en soi, dire qu'il y a un libre arbitre, ou qu'il n'y en a pas, ne sont pas des vérités arrêtées : cela montre juste la vérité absolue (qu'on ne peut décrire) sous un angle ou un autre et indique un chemin de pratique.

Si l'on fait de l'une ou l'autre de ces idées une vérité arrêtée, on peut arriver à des dérives.

Par exemple le fait de trop se focaliser sur l'idée d'un libre arbitre, sans pratique spirituelle associée, pourra amener la personne à croire qu'elle peut progresser spirituellement avec la seule force de sa volonté (ce qui est impossible), ou alors qu'elle peut contrôler sa vie totalement (ce qui amènera aussi beaucoup de tensions inutiles).

D'un autre côté, se focaliser mentalement sur l'idée qu'il n'y a pas de libre arbitre pourra amener une forme de paresse qui fera considérer la pratique spirituelle comme inutile, ou alors cela servira de justification pour s'enfermer dans la satisfaction sans fin des désirs purement égotiques.

Dans un cas comme dans l'autre, c'est la saisie intellectuelle qui pose problème.

Mais les concepts spirituels ne servent pas à l'accumulation de compréhensions intellectuelles. Et on peut en accumuler autant que l'on veut, on n'en sera pas plus spirituel pour autant.
Par contre ils seront vraiment intéressants et source d'évolution s'ils sont associés à une véritable pratique spirituelle.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concepts duels et non duels

Message par Rigel le Sam 20 Avr 2013 - 22:12

ananie dit :
Ainsi, ils ne sont pas à prendre comme des vérités en soi, mais comme des invitations à entrer dans un cheminement intérieur.

Le mental, même supérieur, (bon .. je ne l'ai jamais atteint) ne comprend rien.
La mentalisation inférieure ou sup est bonne en soi elle permet d'évoluer sur notre plan et d’accéder ou d'ouvrir une "Porte".
Beaucoup n'en n'ont pas besoin.
Béatitude ?
Quant au libre arbitre .... Oui il existe mais pas tout à fait complètement.... Sourire

Kiss

avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concepts duels et non duels

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum