Parents et responsabilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parents et responsabilité

Message par Sophie le Dim 7 Juil 2013 - 21:50

Un "petit" coup de gueule, que j'utilise pour faire un post sur un sujet que je trouve important.

Y'a une espèce d'idée un peu répandue dans les milieux newagisants, qui consiste à dire quand on expose un problème de son enfance vis à vis de ses parents, que "oui mais tu les as choisis en t'incarnant donc c'est très bien comme ils ont été blablabla, tu dois comprendre et accepter et pardonner etc".

C'est de la foutaise.
Bon déjà j'adhère pas à cette vision de l'incarnation, (le choix conscient de tel père et telle mère ça me parait vraiment énorme), mais quoi qu'il en soit au-delà de ça, je trouve ça complètement insensible et absurde vis à vis de la souffrance que l'on peut exprimer concernant notre enfance.

Parce que, même si nos parents par leur attitude nous ont fait travailler certaines choses etc, ça n'empêche pas du tout que leur attitude a pu avoir été totalement injuste, mal appropriée, voire carrément nocive.
Et je pense que ça n'aide pas du tout à avancer, de coller arbitrairement sur le dos de quelqu'un la responsabilité de l'attitude de ses parents finalement, parce que ça revient à ça : "tu as choisi -> tu es responsable".
C'est totalement faux.

On est responsable ensuite de faire la démarche de guérison, ça oui.
Mais je suis totalement en désaccord avec l'idée de prendre sur soi la responsabilité de ce qu'ont été nos parents au nom d'un argument pseudo spirituel.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents et responsabilité

Message par ananie le Lun 8 Juil 2013 - 14:11

Oui, déjà cette idée de l'incarnation, d'avoir choisi ses parents...etc, est propre au new-age. Les bouddhistes ou hindouistes n'enseignent pas du tout cela.

De plus je crois qu'il s'agit là avant tout d'une réaction défensive.

Je m'explique : quand on n'a pas fait un réel travail sur soi, c'est à dire avec un thérapeute ou avec un enseignement traditionnel et une pratique spirituelle assidue, on est totalement inconscient de tous les mécanismes et souffrances qui nous animent et nous conduisent par le bout du nez tous les jours.

Or pouvoir entendre que quelqu'un a souffert de sa relation à ses parents cela demande soit de ne pas avoir souffert dans la sienne (ce qui est à mon avis rarissime), soit d'avoir accepté ses propres souffrances.

Et lorsque quelqu'un nous parle de ce genre de souffrance cela nous renvoi aux nôtres et on s'en défend.

Les matérialistes vont s'en défendre en disant "Mais pourquoi tu t'embêtes avec ça ? ne va pas voir ça, ça ne sert à rien. Va t'éclater en boite, ou faire du shopping, ça ira mieux !".

Et les courants new age se défendent pour ne pas ressentir ce genre de souffrances en disant : "Mais tu as choisi tes parents, tout est merveilleux, tout va bien, c'est ton égo qui crée cela".

C'est deux manières différentes mais le fond est le même.
Et pour ma part je préfère la méthode matérialiste qui n'est pas hypocrite.
Quelque part les matérialistes assument le fait de ne pas vouloir travailler sur eux mêmes.
De plus il y a aussi pas mal de matérialistes qui ont une vraie compassion et peuvent entendre ce genre de choses.

Mais dans tous les cas, ce qui fait défaut c'est de connaitre, par l'expérimentation, comment on se libère des vieilles souffrances.
Tant que l'on a pas vraiment expérimenté et compris cela, c'est intolérable de les accepter ces souffrances, parce qu'on ne saura pas quoi en faire (ce que je comprends complètement).

Mais en fait, il n'y a rien à en faire, il suffit de les reconnaitre, de les accepter, et elles se libèrent d'elles mêmes.

Sinon et bien je dirais qu'avec les personnes qui sont dans ce genre de vision des choses et de mécanismes de défense, il vaut mieux éviter de parler de ces sujets, parce qu'elles en peuvent pas entendre cela. Et pour la personne qui leur en parle cela n'apporte rien, sinon d'être jugé.
Parce que le "tu les as choisis comme ils sont, tu dois comprendre, accepter et pardonner..." quelque part ça dit "tu ne devrais pas ressentir ce que tu ressens". Ce qui est un jugement.

Et le jugement n'aide pas à la guérison. C'est la compassion qui aide. Et la compassion ne dit pas "tu devrais ressentir ceci ou cela, ou faire ceci ou cela". Mais la compassion dit juste "J'entends et je comprends ta souffrance".

Voir aussi ici :
http://www.forumspirituel.fr/t1047-l-empathie?highlight=empathie

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents et responsabilité

Message par Chrysoprase le Mar 16 Juil 2013 - 15:46

Hello Sophie,

ça me parle bien ce que tu dis, c'est énervant de ne pas être entendu dans sa souffrance.
Dans un autre style, c a dire sans référence au choix du a la réincarnation, j'ai une amie qui quand je lui parle de mes colères contre les comportements nocifs de ma mère et la souffrance qui en a découler, me dis toujours "oui mais tu sais elle a fait ce qu'elle a pu!! "
ha que ça m'énerve, sur le moment je peux pas entendre ça, ça me met en colère, je me suis dis ça tellement longtemps, alors que maintenant j'ai juste besoin de sentir la colère.
Mais bon mon amie ne peut pas entendre ça, surtout qu'elle même a du mal a sentir la colère contre sa mère (elle commence juste) alors j'essaie de lâcher, j'y arrive pas toujours.
En effet comme dis Ananie je crois que certain ne peuvent pas entendre alors mieux vos ne pas leurs en parler, ou s'attendre au fait qu'ils ne pourrons peut être pas écouter.
avatar
Chrysoprase

Messages : 329
Date d'inscription : 05/11/2011
Féminin Age : 36
Localisation : in my body

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents et responsabilité

Message par Greenman le Mar 16 Juil 2013 - 21:13

Ah en effet, c'est un grand classique du new age, ce truc. Neutral 
Les notions de réincarnation et de karma sont souvent galvaudées, faussées et foulées au pieds par un monde qui se cherche...

C'est un manque d'approfondissement de la spiritualité, de compréhension, car en fait on ne devrait pas dire "qu'on choisit notre vie", mais que tout se met en place sans hasard, ce qui implique que c'est la part de vie impersonnelle et universelle, divine diront certains, qui harmonise les événements et le monde, c'est un "jeu" de causes et de raisons interactives et interdépendantes entre tous les êtres et avec l'univers aussi (d'où les catastrophes naturelles par exemple). Tout cela s'imbrique d'une façon parfaite et extrêmement complexe, à l'infini, donc bien au delà des capacités de l'humain...
Ainsi, ce n'est pas notre misérable petite personnalité de surface qui choisit, pauvrette qui ne connait presque rien et serait totalement impuissante à mettre en harmonie tous les événements du monde dans le temps et dans l'espace.
Ce "truc" ne résiste donc même pas à une simple analyse rationnelle, encore moins à un simple discernement spirituel...

Le 2ème point à relever est que même en dehors de tout ça, il me parait assez stupide de dire à quelqu'un "qu'il a choisit" ci et ça, alors même que la personne en face lui rapporte une souffrance. Je trouve que c'est une réponse froide, sans compassion, très irréfléchie, qui culpabilise, car, bon sang, c'est pourtant évident que ce n'est pas notre petite personnalité de surface d'aujourd'hui qui a choisit tous les événements de notre vie, et que cela nous dépasse, même si le karma existe et même si notre âme divine a dirigé notre vie. En attendant, ce n'est pas le "nous" tel que nous en avons conscience qui a pu choisir, bien sûr...

On voit donc que c'est un mélange dans l'analyse de ce qui est duel et non-duel, un mélange entre différents niveaux de conscience, et c'est pour ça que certains enseignements étaient cachés et secrets dans le passé, car si on comprend mal et qu'on n'est pas prêt à entendre certaines choses, on peut dire et faire n'importe quoi par la suite.
(par exemple, entendre dire artificiellement, par les bouquins et non par l'expérience, que "tout est déjà Dieu", que "nous sommes déjà éveillés", etc, est très prématuré pour la plupart d'entre nous, et beaucoup en tirent comme conclusion "qu'il n'y a donc rien à faire"...!).

sunny

_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents et responsabilité

Message par Sophie le Mar 16 Juil 2013 - 21:32

En attendant, ce n'est pas le "nous" tel que nous en avons conscience qui a pu choisir, bien sûr...

excellent greenman, merci pour cette formulation super claire Very Happy
qui permet de comprendre notamment pourquoi l'on peut ressentir un tel sentiment d'injustice quand on s'entend dire cela.
Parce que dire à quelqu'un "tu as choisi ça" si ce n'est pas le "je" auquel la personne est identifiée, qu'elle connait, reconnait, comme elle-même, ben ça ne peut que donner l'impression qu'on est en gros "accusé" de quelque chose que l'on n'a pas fait. Enfin je le dis très schématiquement hein. Mais c'est un propos qui donc se trompe de cible. Et qui donc ne peut pas aider ni soulager.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents et responsabilité

Message par Greenman le Mar 16 Juil 2013 - 21:51

Merci à toi pour ce partage. Very Happy 

Oui, et je trouve que tu dis la chose mieux que moi d'ailleurs.
C'est tout à fait ça, c'est un coup d'épée dans l'eau, un truc absurde qui ne va nulle part.

Tu devrais chercher une formulation marrante pour répondre aux gens qui te sortent ça, du genre : "t'es chasseur de fantômes ou quoi ?"
Very Happy 

_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents et responsabilité

Message par Sophie le Mar 16 Juil 2013 - 22:27

Laughing Laughing

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents et responsabilité

Message par ananie le Mer 17 Juil 2013 - 6:30

Merci Greenman.

C'est sur que vu comme cela ça prend un tout autre sens.

Dans les courants new-age on entend aussi dire que c'est le divin en nous qui choisi.
Et il peut y avoir du vrai là dedans.
Cependant si ce divin est identifié à une sorte de "super moi" comme c'est souvent le cas dans le new-age, ça ne marche pas du tout.

Pour ma part je préfère la formulation "c'est notre karma qui produit des effets", car elle prête parfois moins à confusion je trouve.

Mais pour voir quelle conception est mise derrière ce "divin en moi", il suffit de voir comme la personne agit dans sa vie : si elle ne sait pas écouter quelqu'un qui exprime sa souffrance, il y a peu de chance que ce soit au réel divin qu'elle est reliée intérieurement.

Lorsque le Dalaï Lama écoute quelqu'un lui parler de sa souffrance, il commence d'abord par pleurer avec la personne pendant de longues minutes. Puis, ensuite seulement, il lui donne des clés pour se libérer. Cela dit parfois il n'y a pas besoin d'ajouter des clés à cela : souvent la compassion seule suffit.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents et responsabilité

Message par ananie le Jeu 18 Juil 2013 - 4:54

Greenman a écrit: ce qui implique que c'est la part de vie impersonnelle et universelle, divine diront certains, qui harmonise les événements et le monde, c'est un "jeu" de causes et de raisons interactives et interdépendantes entre tous les êtres et avec l'univers aussi (d'où les catastrophes naturelles par exemple). Tout cela s'imbrique d'une façon parfaite et extrêmement complexe, à l'infini, donc bien au delà des capacités de l'humain...
Cela implique aussi, il me semble (mais il est aussi possible que j'ai mal compris), que l'égo y met également son grain de sel.
C'est à dire que si l'on vit en s'ouvrant à la Grâce divine, c'est elle qui va agir dans notre vie, nous guider... Mais si l'on vit selon l'égo, ce même égo va également engendrer des effets dans notre vie, qui correspondront au fonctionnement de l'égo.

Mais il n'y a pas tellement d'histoire de choix là dedans : on choisit dans quel état d'esprit on vit ici et maintenant, et cela va entrainer des conséquences. Mais les conséquences futures sont un effet des choix du présent, pas des choix en elles mêmes.

Ce serait trop facile sinon : on pourrait agir sans que nos actes aient de conséquences...
Mais tôt ou tard, la vie se chargera bien de nous montrer que nos choix présents et nos actes ont toujours des conséquences.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents et responsabilité

Message par Marie le Jeu 18 Juil 2013 - 6:46

Greenman a écrit:Ainsi, ce n'est pas notre misérable petite personnalité de surface qui choisit, pauvrette qui ne connait presque rien et serait totalement impuissante à mettre en harmonie tous les événements du monde dans le temps et dans l'espace.
Ce "truc" ne résiste donc même pas à une simple analyse rationnelle, encore moins à un simple discernement spirituel...

sunny

D'autant que notre "petite personnalité de surface", comme tu dis, se façonne en grande partie à l'aide des expériences vécues avec ces parents là, donc après.

Merci, cela m'éclaire beaucoup, y compris sur mon manque de discernement spirituel. Very Happy I love you 
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents et responsabilité

Message par Sophie le Jeu 18 Juil 2013 - 7:07

La sensation que me donne cette croyance sur le fait de choisir ses parents est quelque chose en rapport avec le contrôle (ce qui est bien dans l'esprit du new age en général).
Comme si on ne pouvait pas accepter qu'il y a des choses sur lesquelles on est ou on a été réellement impuissant, dans le sens que l'on ne contrôle pas tout dans notre vie, à commencer par le fait que nos parents sont ce qu'ils sont, et qu'on a grandi dans cette famille-là.

C'est un truc que j'ai rencontré dans mon cheminement à un moment donné, cet écueil à dépasser selon lequel je ne pouvais pas accepter quelque chose si je ne m'en sentais ou rendais pas décisionnaire.

J'ai l'impression que c'est un espèce de confusion entre responsabilité de sa propre vie et contrôle de tout. Mais on peut très bien agir et vivre et guérir de manière responsable, sans pour autant avoir tout décidé et tout choisi.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents et responsabilité

Message par ananie le Ven 19 Juil 2013 - 9:49

Oui Sophie, à mon avis aussi c'est exactement cela.

D'ailleurs tout le new-age insiste énormément (et je serais presque tenté de dire exclusivement) là dessus : contrôler, par ce que l'on pense et ressent, ce qui va nous arriver, ou contrôler les choses pour obtenir ce que l'on désire.

Marie a écrit:D'autant que notre "petite personnalité de surface", comme tu dis, se façonne en grande partie à l'aide des expériences vécues avec ces parents là, donc après.
J'aurai tendance à penser que, comme le dit Swami Prajnanpad, notre personnalité est réactualisée par les expériences vécues avec les parents, mais qu'elle était déjà là avant, dans notre karma.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents et responsabilité

Message par Marie le Ven 19 Juil 2013 - 9:54

Sur le principe et compte tenu de la réincarnation (à mon sens), je suis ok, mais elle est plus que simplement réactualisée, je touve. A moins que "personnalité" soit beaucoup plus précis que le mot tel que je l'emploie, qui renvoie plus à ce que certains appellent l'égo avec une minuscule, ou petit moi.
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents et responsabilité

Message par ananie le Ven 19 Juil 2013 - 16:37

Oui l'égo, dans le sens bouddhiste ou hindouiste n'est pas la personnalité.
L'égo c'est le fait de s'identifier à notre personnalité.
C'est croire qu'il y a un moi séparé au centre de cette personnalité.

Et la personnalité, c'est l'ensemble de nos tendances et habitudes mentales qui se réincarnent.
Pour les bouddhistes, au niveau individuel nous sommes juste cela : du karma, des tendances karmiques qui se réincarnent. Aucun moi profond ou identité profonde pour eux.

Quelque part on retrouve la notion de responsabilité ici : nos parents ont en quelque sorte réactualisé ce que nous étions à la fin de notre ancienne vie.
Et c'est parce que nous étions ainsi que inconsciemment, sans choisir, nous avons été comme aimanté par eux.
Ce n'est pas un choix, mais une attirance irrésistible, selon les maîtres bouddhistes.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parents et responsabilité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum