L'Exode des Hébreux du pays d'Egypte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Exode des Hébreux du pays d'Egypte

Message par ananie le Lun 22 Juil 2013 - 20:38

Lecture du livre de l'Exode (Ex 14, 5-18).
Quand on apprit à Pharaon, roi d'Égypte, que le peuple d'Israël s'était enfui, Pharaon et ses serviteurs changèrent de sentiment envers ce peuple. Ils dirent : « Quelle erreur nous avons faite en laissant partir Israël : il ne sera plus à notre service ! » Pharaon fit atteler son char et rassembler ses troupes ; il prit six cents chars d'élite et tous les chars de l'Égypte, chacun avec son équipage. Le Seigneur renforça l'obstination de Pharaon, roi d'Égypte, qui se lança à la poursuite des fils d'Israël, tandis que ceux-ci avançaient hardiment. Les Égyptiens les poursuivirent et les rejoignirent alors qu'ils campaient au bord de la mer. Comme Pharaon approchait, les fils d'Israël regardèrent et, voyant les Égyptiens lancés à leur poursuite, ils furent saisis d'un grand effroi, et ils crièrent vers le Seigneur. Ils dirent à Moïse : « Est-ce que l'Égypte manquait de tombeaux, pour que tu nous aies emmenés mourir dans le désert ? Quel mauvais service tu nous as rendu en nous faisant sortir d'Égypte ! C'est bien là ce que nous te disions en Égypte : 'Ne t'occupe pas de nous, laisse-nous servir les Égyptiens. Il vaut mieux les servir que de mourir dans le désert !' » Moïse répondit au peuple : « N'ayez pas peur ! Tenez bon ! Vous allez voir aujourd'hui ce que le Seigneur va faire pour vous sauver ! Car, ces Égyptiens que vous voyez aujourd'hui, vous ne les verrez plus. Le Seigneur combattra pour vous, et vous, vous n'aurez rien à faire. » Le Seigneur dit à Moïse : « Pourquoi crier vers moi ? Ordonne aux fils d'Israël de se mettre en route ! Toi, lève ton bâton, étends le bras contre la mer, fends-la en deux, et que les fils d'Israël pénètrent dans la mer à pied sec. Et moi, je vais endurcir le coeur des Égyptiens : ils pénétreront derrière eux dans la mer ; je triompherai, pour ma gloire, de Pharaon et de toute son armée, de ses chars et de ses guerriers. Les Égyptiens sauront que je suis le Seigneur, quand j'aurai triomphé, pour ma gloire, de Pharaon, de ses chars et de ses guerriers. »

Les Pères de l’Église interprètent souvent ce passage comme une allégorie de l'initiation.
Le peuple juif, qui a conclu une alliance avec Dieu, représente la partie lumineuse de notre être.
Le peuple égyptien, dominé par les désirs de grandeurs, et les plaisirs des sens représente la dimension égotique en nous (je traduis en termes actuels, car les Pères de l’église n'emploie pas le terme égo).

(Je précise bien entendu qu'il ne faut pas y voir là une distinction en fonction des races, c'est simplement une allégorie).

Le peuple hébreu est esclave des égyptiens. Cependant, ils sont bien nourris et logés. Cela peut représenter le fait que leur esprit est captif parce qu'il ne recherche que les plaisirs et le confort sensoriel et extérieur.
Cela renvoi à l'enfermement que nous pouvons vivre lorsque notre recherche du Bonheur dépend uniquement des objets extérieurs et non d'un état de conscience intérieur d'union au divin (état de conscience qui, dans le langage de la Bible, est appelé "le Royaume de Dieu").

La traversée de la mer rouge, où les hébreux passent à pieds secs et où les égyptiens sont engloutis peut représenter la purification intérieure de celui qui s'engage dans la vie spirituelle : il se libère des anciens schémas, et des aspirations de l'égo qui recherche le bonheur de manière erronée : dans l'avoir (la recherche du bonheur par les acquisitions des toutes sortes), dans le valoir (la recherche du bonheur par les honneurs et la reconnaissance d'autrui) et dans le pouvoir (la recherche du bonheur par le pouvoir sur autrui et sur la vie).

Les anciens chrétiens associaient également cette traversée de la mer rouge au Baptême.
C'est à dire l'entrée dans la vie spirituelle.
Mais ce n'est que le début du chemin pour réaliser l'union au divin : avant de parvenir à la terre promise (qui peut représenter cette union divine), il faut d'abord traverser le désert.


Ce qui a retenu mon attention dans ce texte aujourd'hui c'est la phrase suivante :
"Le Seigneur renforça l'obstination de Pharaon, roi d'Égypte, qui se lança à la poursuite des fils d'Israël, tandis que ceux-ci avançaient hardiment."

Je l'ai toujours trouvée bizarre cette phrase, comme d'autres du même genre : comment Dieu pourrait-il renforcer l'égo ?

Mais aujourd'hui, grâce à un post récent de Chrysophrase (voir ICI), il me semble que j'ai un peu compris.

Chrysoprase a écrit:Alors voilà le changement de direction dans la voie :
« Aime le seigneur ton Dieu de tout ton cœur de toute ton âme et de tout ton esprit »
Avec la névrose que j'ai, il me faut ça.

Et je peux vous dire que quand je médite sur ça, ça boue a l'intérieur, ça cris même : NON NON je veux pas, je verrais presque un petit Diable dans moi se tortiller de douleur et de colère. Alors je le laisse se tortiller, car l'exorcisme a commencé

En fait quand on avance vers la lumière, et que l'on décide fermement de ne plus suivre les désirs de l'égo (ce qui ne veut pas dire que l'on en est libre, mais simplement qu'on ne souhaite plus les cultiver et les renforcer) parce qu'une compréhension s'est faite en nous, tout d'abord notre égo nous laisse aller. En effet, même lui, notre égo, souffre de son fonctionnement. Du coup quand la vie lui renvoi son fonctionnement dans la figure et qu'il souffre beaucoup, il nous lâche un peu...
Comme Pharaon qui laisse d'abord partir les hébreux parce qu'il en a marre de souffrir des foudres divines qui lui tombent sur la tête.

Puis quand on avance vraiment vers la lumière, l'égo, comme Pharaon, se rend compte tout d'un coup de tout ce qu'il va perdre. Et là il se rebelle et cherche à nous rattraper. Et il en a de la puissance et des armées cet égo.
A côté de cette force on peut même vite se sentir dépassé, avoir l'impression qu'on n'y arrivera jamais.

Mais c'est peut être là qu'il faut aussi poser un acte de Foi. Comme Moise, avoir confiance dans le fait que la puissance divine (confiée par Dieu à Moïse et symbolisée par son bâton qu'Il lui a donné) nous purifiera et nous libèrera : qu'elle nous fera passer à pieds secs, et qu'elle engloutira les puissances de l'égo.

Mais encore une fois, ce ne sera qu'une étape du chemin : après la mer rouge les puissances de l'égo reviennent sous d'autres formes (pendant la traversée du désert), jusqu'à la complète purification.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Exode des Hébreux du pays d'Egypte

Message par tadukhepa le Mer 24 Juil 2013 - 10:27

Merci pour cette analyse.

Très subtile et très complet comme analyse, pour ce passage riche en enseignement.

Si je peux ajouter quelque chose.

On remarquera que le peuple hébreux est réduit à esclavage, après que Jacob aie envoyé ses fils en Egypte chercher de la nourriture. Suite à la famine en Israël.
Ils arrivent donc en Egypte, trouvent l'abondance et s'y installent définitivement. Gen 42, 1-5

C'est ainsi que dans son instinct de survie, l'homme inquiet, cherche d'abord à satisfaire ses besoins vitaux le logement, la nourriture... C'est cette recherche de biens matériels qui plonge l'homme dans "l'océan d'illusions": c-a-d-, les désirs matériels, la soif de possession à laquelle est attaché l'homme. C'est l'esclavage. Il faut une réelle prise de conscience, pour que l'homme se rende compte que ces biens matériels ne le rendent pas heureux, Il crie vers Dieu, et la "grâce divine" se manifeste par le réveil du maître intérieur, le "maître primordial" Moise en l'occurrence.
Le principe du "maître primordial", c'est de nous apprendre "la juste conduite, en nous donnant des lois.
L'homme pourra donc sortir de l'océan d'illusions.
C'est le symbolisme illustré par Moise faisant traverser la mer rouge aux hébreux.
C'est après avoir traverser l'océan d'illusion, (le Nabhi chakra), que l'homme commence à comprendre que la véritable satisfaction, le véritable bonheur, passent par une quête plus noble: la quête spirituelle.
L'épreuve de l'eau, "le baptême". C'est l'initiation. (le début). C'est la vérité qui se fait jour dans l'esprit de l'homme qui s'engage dans cette quête.
Ensuite, l'épreuve du désert, pour achever cette purification.
L'homme peut entamer son cheminement vers l'Anahata chakra, (le chakra du cœur). "Heureux ceux qui on le cœur pur, car ils verront Dieu".
A ce niveau, l'homme s'élève aux vertus de l'esprit, l'amour la compassion. Il ne s'identifie plus à l'égo, et comprend que Dieu est Océan d'Amour et de Pardon.
On apprend alors la confiance et la sécurité, le sentiment d'être protégé.

C'est ainsi que naît la foi en Dieu.

tadukhepa

Messages : 41
Date d'inscription : 28/03/2013
Féminin Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Exode des Hébreux du pays d'Egypte

Message par ananie le Mer 24 Juil 2013 - 15:13

Merci à toi pour cette excellente et très belle analyse Sage 

Tadukhepa a écrit:On remarquera que le peuple hébreux est réduit à esclavage, après que Jacob aie envoyé ses fils en Egypte chercher de la nourriture. Suite à la famine en Israël.
Ils arrivent donc en Egypte, trouvent l'abondance et s'y installent définitivement. Gen 42, 1-5
J'ajouterai aussi que lorsque la famille de Jacob s'installe en Egypte, elle le fait en suivant la volonté de Dieu.
Au départ les hébreux ne sont pas esclaves mais subviennent à leurs besoins et jouissent des biens matériels de manière équilibrée.

Je pense que ce passage peut rejoindre un sujet récemment abordé sur le spirituel et le matériel.

C'est une étape nécessaire de faire en sorte de subvenir à ses besoins matériels pour pouvoir entrer dans une vie spirituelle équilibrée.

Le problème vient lorsque ces biens matériels ne sont plus seulement un moyen de vivre, ni même un bien en plus, mais une fin et un but en eux mêmes.

C'est à ce moment là qu'on en devient l'esclave, de même que le peuple hébreu, après un certain temps, devient esclave en Égypte.

Et qu'il est alors nécessaire de passer à l'étape suivante que tu expliques ci dessus.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Exode des Hébreux du pays d'Egypte

Message par tadukhepa le Jeu 25 Juil 2013 - 12:21

Citations

Ce qui a retenu mon attention dans ce texte aujourd'hui c'est la phrase suivante :
"Le Seigneur renforça l'obstination de Pharaon, roi d'Égypte, qui se lança à la poursuite des fils d'Israël, tandis que ceux-ci avançaient hardiment."

Je l'ai toujours trouvée bizarre cette phrase, comme d'autres du même genre : comment Dieu pourrait-il renforcer l'égo ?

Mais aujourd'hui, grâce à un post récent de Chrysophrase (voir ICI), il me semble que j'ai un peu compris.



Il y a aussi cette phrase:

"J'endurcirai le cœur de Pharaon, et il les poursuivra;
et Je me glorifierai par Pharaon et par toute son armée.
Et les Egyptiens sauront que c'est Moi l'Eternel". Ex 9, 12

On peut croire que Dieu manipule Pharaon, pour lui prouver qu'il est Dieu.
Dieu peut-il jouer à ça?

Dans le même genre, dans le livre de Job:
"Or, les fils de Dieu vinrent un jour se présenter devant l'Éternel,
et Satan vint aussi au milieu d'eux.   Job 2, 6

Ce sont  des phrases qui me troublent, et me posent le problème du mal.

tadukhepa

Messages : 41
Date d'inscription : 28/03/2013
Féminin Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Exode des Hébreux du pays d'Egypte

Message par ananie le Ven 26 Juil 2013 - 10:17

"J'endurcirai le cœur de Pharaon, et il les poursuivra;
et Je me glorifierai par Pharaon et par toute son armée.
Et les Egyptiens sauront que c'est Moi l'Eternel". Ex 9, 12
Je pense que cela rejoint ce que je disais plus haut.
Si l'on cherche le sens spirituel du texte, et qu'on le lit à la lumière des enseignements des Saints chrétiens, toute la scène se passe en nous.
Et en effet, lorsque l'on avance vers la lumière pour se libérer de l'égo (représenté par Pharaon), l'égo se rebelle et nous poursuit.
Mais si l'on continue vers la lumière, tôt ou tard, le divin se révèle en nous, et montre que c'est cette partie là de notre être qui est éternelle, et non l'égo.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Exode des Hébreux du pays d'Egypte

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum