Le manque d'Amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le manque d'Amour

Message par ananie le Lun 28 Nov 2011 - 13:48

Comme le dit si bien Arnaud Desjardins : Nous croyons que nous avons besoin en tant qu'adulte d'être aimés, mais ce n'est pas vrai car l'amour est notre vraie nature.

Il n'y a rien à ajouter en nous, mais juste à enlever ce qui recouvre et cache le divin qui est là. Quand on enlève ce qui s'oppose à l'amour (de soi, des autres), l'amour qui a toujours été là réapparait.

Nous n'avons pas besoin d'amour (sauf pour nous sentir en sécurité et nous détendre et voir enfin que nous n'en avons pas besoin), mais nous avons besoin de nous libérer des manques d'amour, des sentiments de dévalorisation hérités de notre passé.

Le manque d'amour n'est pas un vide d'amour, c'est un trop plein de manque, et de souffrances liées à ce manque.

Et pour laisser partir ces manques, il faut accepter de les ressentir pleinement, et c'est là que ça bloque : on se refuse à ressentir la douleur du manque parce qu'elle est désagréable. Pourtant il n'y a que comme ça qu'elle peut s'en aller définitivement.


Ce qui est dit là est valable pour les adultes, pas pour les enfants, car les enfants sont dans une situation de dépendance par rapport aux parents pour leur construction. S'ils reçoivent l'amour dont ils ont besoin, ils n'auront pas, adultes, à se défaire des manques du passé pour retrouver leur essence qui est amour.


Même au niveau spirituel, à mon sens, la bénédiction de la grâce divine ne nous comble pas d'amour.
Si on en a l'impression c'est parce qu'elle enlève les voiles qui recouvrent en nous l'amour. La grâce divine n'ajoute rien, elle enlève, elle purifie.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque d'Amour

Message par ananie le Ven 2 Déc 2011 - 13:05

L'amour est déjà là en nous, comme la confiance, et autres choses que nous cherchons sans cesse, que nous désirons.
Tout cela est dans notre nature, au fond de nous.
Mais ne nous pouvons avoir accès à tout cela que si nous sommes en paix.
Et pour être en paix, il faut se poser et arrêter de désirer, y compris l'amour.

Mais on ne peut pas arrêter de désirer l'amour tant que nous sommes pleins d'une sensation de manque passé que nous n'avons pas laissé sortir.

Pour ma part j'ai eu pendant longtemps un gros manque d'amour, et je m'en suis sorti de cette façon.
Et j'en rencontré pleins d'autres personnes qui en sont sorties ainsi.

Par contre toutes les personnes que je connais qui ont cherché autrement sont encore en train de chercher.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque d'Amour

Message par Agyness le Ven 2 Déc 2011 - 13:30

ananie, je pars avec cela, et je crois bien que je vais méditer sur ce dernier post de toi.

Je suis toujours admirative de ta capacité à soigner l'âme de cette façon.

Sage
Kiss
avatar
Agyness

Messages : 299
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 51
Localisation : In my heart

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque d'Amour

Message par ananie le Ven 2 Déc 2011 - 15:22

Merci Agyness.

Par contre juste une précision : je ne suis plus dans le gros manque d'amour comme à une époque, mais j'en ai toujours et je continuerai je crois à devoir travailler dessus jusqu'au plein Éveil.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque d'Amour

Message par Asatru le Ven 16 Déc 2011 - 6:11

Ananie a écrit:Mais ne nous pouvons avoir accès à tout cela que si nous sommes en paix.
Et pour être en paix, il faut se poser et arrêter de désirer, y compris l'amour.

ananie, lorsque nous avons comme objectif d'aimer quelqu'un exactement tel il est, mais que nous voulons aussi le changer, nous sommes obligatoirement en conflit. Nous envoyons le message suivant: "Je t'aimerais si tu changes pour satisfaire mes besoins". Bien entendu, ceci est le le contraire de l'AMOUR INCONDITIONNEL. Nous informons l'autre que nous ne pouvons l'aimer tel qu'il est et qu'il doit changer pour que nous puissions lui donner notre amour.

Lorsque notre objectif consiste à changer quelqu'un, nous donnons en réalité à cette personne le "pouvoir" de déterminer si nous allons être en PAIX ou non. Notre sérénité repose sur le changement de l'autre et la conformité de son comportement à notre volonté.

Lorsque nous commençons à ressentir que notre propre PAIX INTERIEURE dépend du changement de quelqu'un, il nous est très utile de nous demander. "Qu'ai-je besoin de faire en ce moment même pour trouver la paix intérieure et le bonheur avec cette personne?. Cette fois, l'accent est mis sur ce que nous pouvons changer "en nous-mêmes et non sur ce que l'autre devrait changer.

Lorsque nous choisissons la paix intérieure comme seule objectif, nous choisissons de faire "confiance" à notre propre pouvoir d'expérimenter cette paix en nous-mêmes.

Plus nous sommes capables d'aimer les autres pour ce qu'ils sont vraiment et non pour ce nous croyons qu'ils devraient être, plus nous "découvrons" que nous SEULS sommes "responsables des pensées et des sentiments" que nous avons dans nos relations. En ayant des objectifs confictuels, nous créons nos propres colères, nos troubles et nos états dépressifs.

La PAIX survient lorsque nous cessons de penser que nous avons impérativement comme objectif de changer les autres et lorsque nous choisissons la PAIX INTERIEURE comme SEUL BUT. Pour être en paix, il nous faut seulement changer nos propres pensées.

Sage sunny


Dernière édition par Joy le Sam 17 Déc 2011 - 17:08, édité 1 fois (Raison : CORRECTION CITATION (Rajout pseudo dans les balises)
avatar
Asatru

Messages : 44
Date d'inscription : 13/12/2011
Masculin Age : 70
Localisation : Univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque d'Amour

Message par Agyness le Ven 16 Déc 2011 - 7:13

Asatru a écrit:lorsque nous avons comme objectif d'aimer quelqu'un exactement tel il est, mais que nous voulons aussi le changer, nous sommes obligatoirement en conflit. Nous envoyons le message suivant: "Je t'aimerais si tu changes pour satisfaire mes besoins".

Bonjour,
Il me semble que demander à quelqu'un d'être différent de ce qu'il est, c'est lui demander d'être quelqu'un d'autre.
Cela ne peut pas, à mon sens être de l'amour, encore moins inconditionnel.

Cela revient à considérer l'autre comme un objet, et dès lors que l'objet ne convient plus ou pas, on le jette.

Bisou Bisou Bisou
avatar
Agyness

Messages : 299
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 51
Localisation : In my heart

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque d'Amour

Message par Asatru le Ven 16 Déc 2011 - 10:36

Agyness a écrit:
l me semble que demander à quelqu'un d'être différent de ce qu'il est, c'est lui demander d'être quelqu'un d'autre.
Cela ne peut pas, à mon sens être de l'amour, encore moins inconditionnel.

Tu as entièrement raison et c'est ce que vivent la plupart des êtres humains!

Il y a "amour et AMOUR" L' Amour inconditionnel est la partie de nous qui est réelle. C'est l'absence totale de PEUR et la reconnaissance de notre UNION complète avec TOUTE VIE. Nous aimons quelqu'un d'autre lorsque nous comprenons que nos intérêts ne sont pas séparés des siens, et nous nous UNISSONS donc à lui dans ce qu'il veut vraiment.

C'est la partie supérieure de notre CONSCIENCE qui s'UNIT ainsi et non notre EGO qui s'allie à un autre égo, dont le seul but est de créer la SEPARATION.

Twisted Evil
avatar
Asatru

Messages : 44
Date d'inscription : 13/12/2011
Masculin Age : 70
Localisation : Univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque d'Amour

Message par Asatru le Ven 16 Déc 2011 - 11:05

Je vous offre cette petite histoire... amour ou AMOUR?
Ma mère n'avait qu'un seul œil, je la détestais car elle me faisait honte.
Elle était cuisinière de cantine dans l’école où j’étudiais.
Un jour, alors que j’étais dans mon école primaire,
elle vint me rendre visite pour s’assurer que j’allais bien.
Je me sentis tellement gêné, comment ose t’elle me faire ça !?
Après ça, je l'ignorais et la regardais avec des yeux emplis de haine.
Le lendemain, un camarade me dit : « ta maman n’a qu’un seul œil, ohhhh !! »
A cet instant précis, je préférais disparaître sous terre et que ma mère sorte définitivement de ma vie.
Je la confrontais le lendemain pour lui dire « à cause de toi, je suis la risée de tout le monde, pourquoi ne meurs tu pas ? »
Mais, elle ne me répondit pas
Je ne pensais pas ce que je disais, j'étais tellement en colère.
Je n'imaginais pas ce qu'elle pouvait éprouver face à mes propos et je quittais les lieux.
J'étudiais avec acharnement et obtins une bourse pour étudier à Singapore.
Je partis effectivement à Singapore où j'étudiais, me mariais, achetais une maison et fondai s ma famille… Je vivais une vie heureuse et paisible.
Un jour, ma mère vint me visiter à Singapore, ça faisait des années qu'elle m’avait perdu de vue.
Elle n'avait jamais rencontré ses petits enfants.
Elle resta au seuil de la porte, alors que mes enfants se moquaient d’elle.
Je m'écriais alors : « comment te permets-tu de venir jusqu’ici et faire peur à mes enfants ?
Sors d’ici immédiatement! »
Elle répondit calmement : « je m’excuse, je me suis trompée d’adresse »…et elle disparut
Un jour, je reçus une invitation de mon ancienne école pour assister à une réunion dont le thème était le rapprochement familial.
Je mentis à mon épouse et lui fit croire que je partais en mission de travail.
Après la réunion, je passais par la maison où j’avais grandi.
J'appris par les voisins que ma mère était décédée.
Je ne versais aucune larme.
Ils me remirent une lettre que ma mère m’avait laissée « Mon fils, chéri, j’ai toujours pensé à toi
Je suis désolée de ma visite à Singapore et d’avoir effrayé tes enfants.
J’étais très contente lorsque j’ai su que tu allais venir pour la réunion
Seulement je ne pouvais pas quitter le lit pour te voir.
Je suis navrée de t’avoir fait honte à maintes reprises dans ta vie
Sais-tu, qu'étant enfant tu as eu un accident et tu as perdu un œil.
Et comme toute mère, je n’ai pu te laisser grandir qu’avec un seul œil
Alors, je t’ai donné mon œil…
J’étais fière et ravie de savoir que mon fils allait voir le monde avec mon œil
Avec tout mon amour
Ta maman »
La morale de cette histoire: les mamans font toujours ce qu’il faut pour leurs enfants, même si ceux-ci ne le réalisent pas…
Auteur inconnu.

Méditons cette histoire!... Kiss
avatar
Asatru

Messages : 44
Date d'inscription : 13/12/2011
Masculin Age : 70
Localisation : Univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque d'Amour

Message par ananie le Ven 16 Déc 2011 - 14:36

Oui je pense que si nous voulons changer l'autre pour répondre à notre besoin, ce n'est pas de l'amour.

Par contre, si nous souhaitons à l'autre de se délivrer de ce qui le fait souffrir et l'empêche de trouver le bonheur, sans rien attendre de lui, c'est de l'amour.

Mais cela n'est possible que si nous avons guéris notre besoin d'amour.
Comment le guérir : à mon avis en reconnaissant ce besoin que nous avons eu enfant, en le voyant comme tout à fait légitime.. Puis en faisant le deuil de l'amour que nous n'avons pas reçu de nos parents et en construisant de nouvelles relations d'amour avec les personnes de notre vie.
Car tant que notre enfant intérieur ne fait pas le deuil de l'amour de ses parents, il ne peut recevoir aucun autre amour... ni en donner.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque d'Amour

Message par Asatru le Sam 17 Déc 2011 - 9:13

ananie a écrit:
Car tant que notre enfant intérieur ne fait pas le deuil de l'amour de ses parents, il ne peut recevoir aucun autre amour... ni en donner.

Je pense que tu as voulu écrire: "ne fait pas le deuil de l'absence d'amour de ses parents"...

Ce que je souhaiterais rajouter, c'est qu'à la suite de certaines expériences de notre enfance, nous sommes nombreux à avoir souhaité que nos parents se soient montrés plus "aimants" à notre endroit. Certains portent encore les cicatrices de situations traumatisantes qui engendrent toujours en eux des bouillonnements de colère et de reproches. Ces situations semblent si impardonnables que notre ego s'efforce de nous persuader de conserver à jamais nos ressentiments et nos souffrances.

Jusque dans l'âge adulte, nous gardons vivante en nous la présence de l'enfant terrorisé que nous avons été et il nous est très difficile d'avoir de "vraies relations d'amour". La douleur provenant de notre enfance agit comme une clôture de "barbelés qui empêche quiconque d'approcher de notre COEUR. Derrière cette clôture, des torrents de méfiance grondent dans les profondeurs de notre CONSCIENCE et nous avons beaucoup de difficulté à nous ouvrir aux autres.

La voix de notre ego est souvent là pour nous mettre en garde et nous rappeler qu'il nous est nécessaire de ne pas pardonner pour ne plus jamais être blessés.

Bien des gens ont subi des expériences particulièrement pénibles telles que l'inceste, la violence physique et émotionnelle, l'abandon ou le rejet. A l'évidence, il nous est facile de considérer que ces actes sont impardonnables et de continuer à souffrir à cause d'eux. A tort, l'ego veut nous faire croire que si nous pardonnions pour ces atrocités, nous les justifierions et irions même jusqu'à leur permettre de se reproduire.

Parfois, certaines expériences de notre jeunesse sont littéralement verrouillées dans les replis de notre mental et nous continuons à exprimer notre souffrance avec la même intensité. Cependant, nous n'en avons pas vraiment conscience. L'enfant terrorisé, qui peut se trouver en chacun de nous, a besoin de nos soins et notre attention, même si nous n'entendons pas clairement sa voix. Une part de ces soins consiste à choisir de "déverrouiller notre mental" et de nous occuper des émotions et des souffrances que nous y cachons.

Ce que je veux dire par là, c'est qu'il est important que nous acceptions nos émotions humaines telles que la colère, la peur et notre sentiment d'impuissance. Il nous est impossible de nous libérer de nos expériences douloureuses en réprimant ces émotions ou en rendant les autres responsables de notre colère.

Il est important de décider ce que nous voulons faire de nos anciens sentiments de peur, de colère et d'impuissance.

Lorsque nous sommes enfin de bonne volonté pour pardonner et pour remettre notre souffrance à une puissance supérieure, nous sortons de l'obscurité pour retrouver la Lumière.

Love


Dernière édition par Asatru le Sam 17 Déc 2011 - 13:05, édité 2 fois
avatar
Asatru

Messages : 44
Date d'inscription : 13/12/2011
Masculin Age : 70
Localisation : Univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque d'Amour

Message par air le Sam 17 Déc 2011 - 10:02

Sage Love
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque d'Amour

Message par Asatru le Sam 17 Déc 2011 - 13:00

Merci, air. Wet Kiss

Il est certain que nous faisons tous de notre mieux ce que nous faisons. Bien des gens découvrent qu'il leur est beaucoup plus facile de pardonner lorsqu'ils comprennent le véritable sens de cette affirmation, c'est-à-dire que si nous avions eu les mêmes expériences que nos parents, avec l'enfance qu'ils ont eue, nous aurions probablement fait les mêmes erreurs qu'il nous semble si difficile de pardonner.



Rose
avatar
Asatru

Messages : 44
Date d'inscription : 13/12/2011
Masculin Age : 70
Localisation : Univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque d'Amour

Message par ananie le Sam 17 Déc 2011 - 16:27

Asatru a écrit:Je pense que tu as voulu écrire: "ne fait pas le deuil de l'absence d'amour de ses parents"...
Oui on peut le dire aussi comme ça.
Mais ce que je voulais dire c'était : arrêter de chercher à recevoir de nos parents l'amour qu'il ne pourront pas nous donner. C'est donc bien faire le deuil de leur amour, car ce amour nous passons notre temps à le quémander... parfois avec nos parents, parfois avec un peu tout le monde, et souvent avec les personnes avec qui nous avons une relation qui ressemble à celle d'avec nos parents.

Asatru a écrit:Ce que je veux dire par là, c'est qu'il est important que nous acceptions nos émotions humaines telles que la colère, la peur et notre sentiment d'impuissance. Il nous est impossible de nous libérer de nos expériences douloureuses en réprimant ces émotions ou en rendant les autres responsables de notre colère.
Oui je suis bien d'accord.
Et lorsque ces sentiments et souffrances sont sorties, il n'est plus besoin de faire quoi que se soit pour pardonner, car le pardon est déjà là.
Pardonner c'est faire sortir ces choses pour guérir nos vieilles blessures.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque d'Amour

Message par Nouraya le Dim 18 Déc 2011 - 3:58

Asatru a écrit:Merci, air. Wet Kiss

Il est certain que nous faisons tous de notre mieux ce que nous faisons. Bien des gens découvrent qu'il leur est beaucoup plus facile de pardonner lorsqu'ils comprennent le véritable sens de cette affirmation, c'est-à-dire que si nous avions eu les mêmes expériences que nos parents, avec l'enfance qu'ils ont eue, nous aurions probablement fait les mêmes erreurs qu'il nous semble si difficile de pardonner.



Rose
Tout à fait. d'ailleurs je te rejoins complètement dans tout ce que tu as énoncé dans ton premier post aussi cheers Rose
avatar
Nouraya

Messages : 165
Date d'inscription : 24/11/2011
Féminin Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque d'Amour

Message par Asatru le Dim 18 Déc 2011 - 5:39

Merci Nouraya! C'est un sujet difficile pour beaucoup de personnes et j'ai beaucoup de peine actuellement quand je vois la vie que beaucoup d'enfants "subissent" vis à vis de leurs parents ou entourage!... Que vivront-ils dans leurs Âmes à l'âge adulte!

PENSONS A EUX, AIMONS LES ET AIDONS LES! Ils n'ont pas à subir les souffrances des adultes qui se répercutent sur leurs vies. PROTEGEONS LES DE LA FOLIE DES HOMMES!...

Lance Coeurs
avatar
Asatru

Messages : 44
Date d'inscription : 13/12/2011
Masculin Age : 70
Localisation : Univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque d'Amour

Message par Nouraya le Lun 19 Déc 2011 - 5:50

Asatru a écrit:Merci Nouraya! C'est un sujet difficile pour beaucoup de personnes et j'ai beaucoup de peine actuellement quand je vois la vie que beaucoup d'enfants "subissent" vis à vis de leurs parents ou entourage!... Que vivront-ils dans leurs Âmes à l'âge adulte!

PENSONS A EUX, AIMONS LES ET AIDONS LES! Ils n'ont pas à subir les souffrances des adultes qui se répercutent sur leurs vies. PROTEGEONS LES DE LA FOLIE DES HOMMES!...

Lance Coeurs

La révolte de nos petits/grands, leurs dérapages proviennent souvent de notre oubli. Nous oublions qu'ils sont sortis de notre matrice, qu'ils doivent évoluer dans la grande matrice de l'univers, que notre rôle doit se résumer a les aimer, les soutenir et les respecter en tant que vieilles âmes, nous ayant choisi pour cette incarnation. Nous oublions des fois qu'ils sont sans âge, ou plus âgés que nous, que nous nous devons de les écouter pour réapprendre avec eux. Nous oublions aussi qu'en nous choisissant ils nous soufflent vie, vie nouvelle. Ce sont les enfants de la Vie et nous ne pouvons leurs eviter les experiences de la vie.
Bonne journee Rose
avatar
Nouraya

Messages : 165
Date d'inscription : 24/11/2011
Féminin Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manque d'Amour

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum