"Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par Diunddhy le Jeu 8 Déc 2011 - 16:31

Bonjour à tous et à toutes sunny

Cela fait très longtemps que je veux ouvrir un tel sujet. Plouf plouf... ça tombe sur Le Jardin ! Very Happy

L'idée m'est venu en discutant avec Ananie il y a déjà plusieurs mois, alors que nous nous disions " la spiritualité oui, parfait, c'est bien beau, mais le travail thérapeutique, ça change Tout !"

Certes tout le monde n'a pas besoin d'une psychothérapie, d'ailleurs FREUD lui-même disait grosso-modouille que le but de la psychanalyse pour ceux qui en ont besoin, est d'arriver à vivre aussi bien que ceux qui n'en ont pas besoin Soif MAIS... quand on voit l'état du monde en général et les souffrances de nos proches en particuliers, on est quand même en droit de se dire qu'un plus grand nombre gagnerait à entreprendre un travail psychothérapeutique Sifflote

Je divise donc pour simplifier la population en 3 groupes lol :

*** Ceux qui n'ont pas besoin de faire une psychothérapie (je dis bien psychothérapie et pas thérapie tout court, c'est pas la même chose car on peut mettre tout et n'importe quoi sous le vocable de thérapie).
Ces personnes là vivent bien, heureuses, équilibrées, savent gérer les conflits internes comme externes... ces personnes là en général ont été suffisamment aimées et structurées dans leur enfance, dans des contexte à la fois rassurants et aussi où on a su leur transmettre le sens de l'autonomie, de la confiance en soi, du discernement, etc... Et s'ils vivent, comme tout le monde, des épreuves et des moments difficiles, ils disposent naturellement des outils psychiques pour s'en relever "tout seuls".

*** Ceux qui ont besoin d'un travail psychothérapeutique et qui s'y engagent Very Happy

*** Ceux qui en auraient besoin et qui ne le font pas.
Ici nous trouvons plusieurs raisons en fonction de chacun :
- méconnaissance du bénéfice qu'ils pourraient en tirer,
- peur de se confronter à leur blessures d'où alibis plus ou moins fallacieux à l'encontre de la Psychologie / Psychanalyse pour justifier leur désintérêt pour celles-ci,
- un 1er essai qui s'est mal passé et les aura fait renoncer à continuer l'aventure avec quelqu'un d'autre...

Avant d'aller plus loin je souhaite clarifier un point :
Il n'est pas forcément facile de trouver un "bon" psy (psychologue, psychanalyste, psychothérapeute...), il en va pour ce corps de métiers comme pour tous les autres : certains font du prêt-à-porter et d'autres du sur mesure ! D'autres encore n'y sont pas à leur place... mais il en va de même pour les esthéticiennes (combien de fois ai-je râlé en rentrant chez moi, me rendant compte qu'il me restait une large plaque de poil derrière une cuisse What a Face ), les médecins, les kinés, les profs, les maçons, les couturières... pour TOUT LE MONDE Very Happy

Mon but n'étant pas de polémiquer sur les moins compétents mais inversement d'apprendre à reconnaitre les plus compétents et de définir (forcément en vulgarisant un peu) les différents type d'approches psychothérapeutiques existantes, afin que chacun puisse s'orienter en fonction de ses besoin et de ses préférences...

Socrate a bien dit : "connais toi toi-même et tu connaitra l'univers et les dieux" Twisted Evil et non "connais l'univers et les dieux et tu te connaitras toi-même" Evil or Very Mad LOL
lol ? quoi que ? pas si lol que ça... car souvent dans les milieux "spirituels" on rencontre ce fâcheux malentendu, et beaucoup de personnes qui cherchent à déployer leurs Ailes avant d'avoir pris conscience de leurs Racines et de leur HUMANITÉ... Ce qui revient en quelques sorte à espérer que mettre la charrue avant les bœufs puisse fonctionner... Mais cela ne fonctionne pas pour tout le monde, loin s'en faut !
Mon expérience personnelle ainsi que l'observation du monde autours de moi m'a montré qu'un travail spirituel ne dédouane pas d'un travail psychologique, pour qui en a besoin, je dirais même "bien au contraire" (cf Desjardin et Prajnanpad si je ne m'abuse, mais certains ici sont mieux placés que moi pour en parler). L'on observe trop souvent des personnes qui se "réfugient" dans la spiritualité, comme on peut se réfugier dans l'hyperactivité, l'addiction ou autre pour "oublier" leur malaises... mais tant qu'on y fait pas face délibérément, nos malaises, eux, ne nous oublient pas ! No

On rencontre donc parfois, et ce n'est pas rare du tout ^^ - je pense même que c'est majoritaire mais ceci n'engage que moi - des personnes qui substituent le travail psy qu'ils auraient tout intérêt à entreprendre par des travaux "énergétiques" ou autres... Reiki, magnétisme, travail sur les chakras, méditation, consultation des oracles, cartes, astrologies, rituels magique divers et variés... qui, s'ils ont bien leur valeurs et leur propriétés singulières et précieuses ne peuvent en aucun cas se substituer à un travail par la PAROLE.
Le Verbe s'est fait chair n'est-il pas ? Smile La spécificité de l'Homme étant donc d'être un être "parlant" ("parlêtre" selon la formule de Jacques LACAN) et l'inconscient étant structuré comme un langage (les rêves nous le montrent bien), l'émancipation de notre être, l'avènement du sujet que nous sommes passe en tout premier lieu par un travail sur la matière langagière = La "Talking Cure" pour reprendre la célèbre formule de FREUD.

Je crois avoir lu que Swami Prajnanpad disait qu'une analyse menée à son terme et faite avec tout son cœur peut conduire à l'éveil... je le pense aussi.

Après, il appartient à chacun de se renseigner, de bien faire la différence entre psychiatrie, psychanalyse, psychologie, psychothérapie, etc... Et de trouver, pour qui le souhaite et en ressent le besoin, un praticien compétent (réputation, bouche à oreille...) et SURTOUT d'Oser en changer si ça ne "fonctionne" pas avec cette personne. Je précise ici qu'un psy qui n'a pas fait un travail psychothérapeutique approfondit lui-même est à fuir bien évidemment !


Je laisse le soin à ceux qui s'intéressent à ce sujet d'apporter des précisions, des témoignages, une bibliograhie... ce post n'étant qu'un entrée en matière.

J.LACAN disait que le but d'une analyse n'est pas de guérir (on ne guérit pas du "fait humain", de sa nature humaine) , mais de se réapproprier ses capacités à AIMER et à AGIR dans le monde.
Ce qui est important ce n'est pas ce que l'on a fait de nous, mais ce que l'on fait de ce que l'on a fait de nous Like a Star @ heaven

Bien à Vous Wet Kiss

PS : je conseille toujours les mêmes livres pour avoir une idée de ce dont il s'agit :
"une saison chez Lacan" de Pierre Rey
"les mots pour le dire" de Marie Cardinale
(2 biographies agréables à lire et instructives)

Sur les conseil d'Agyness l'œuvre de J-D.NASIO qui est très accessible au grand public sans dénaturer les grandes lignes de la psychanalyse.

Carl ROGERS sans doute, mais je ne l'ai pas lu...
avatar
Diunddhy

Messages : 193
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 42
Localisation : Anahata

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par Plume le Jeu 8 Déc 2011 - 18:07

Diunddhy a écrit:Mon expérience personnelle ainsi que l'observation du monde autours de moi m'a montré qu'un travail spirituel ne dédouane pas d'un travail psychologique, pour qui en a besoin, je dirais même "bien au contraire" (cf Desjardin et Prajnanpad si je ne m'abuse, mais certains ici sont mieux placés que moi pour en parler). L'on observe trop souvent des personnes qui se "réfugient" dans la spiritualité, comme on peut se réfugier dans l'hyperactivité, l'addiction ou autre pour "oublier" leur malaises... mais tant qu'on y fait pas face délibérément, nos malaises, eux, ne nous oublient pas ! No

Tout à fait, et je dirais même que ça va "de pair" à mon avis parce que sinon c'est un peu comme trop s'occuper d'une partie de soi au détriment d'une autre. Il y a alors déséquilibre.


Diunddhy a écrit:On rencontre donc parfois, et ce n'est pas rare du tout ^^ - je pense même que c'est majoritaire mais ceci n'engage que moi - des personnes qui substituent le travail psy qu'ils auraient tout intérêt à entreprendre par des travaux "énergétiques" ou autres... Reiki, magnétisme, travail sur les chakras, méditation, consultation des oracles, cartes, astrologies, rituels magique divers et variés... qui, s'ils ont bien leur valeurs et leur propriétés singulières et précieuses ne peuvent en aucun cas se substituer à un travail par la PAROLE.
Sage

Diunddhy a écrit:
J.LACAN disait que le but d'une analyse n'est pas de guérir (on ne guérit pas du "fait humain", de sa nature humaine) , mais de se réapproprier ses capacités à AIMER et à AGIR dans le monde.
Ce qui est important ce n'est pas ce que l'on a fait de nous, mais ce que l'on fait de ce que l'on a fait de nous Like a Star @ heaven
Clap clap Sage

Merci pour ton très intéressant post, Hermanita Wet Kiss
avatar
Plume

Messages : 1011
Date d'inscription : 08/11/2011
Féminin Age : 51
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par ananie le Jeu 8 Déc 2011 - 18:20

Merci pour ce sujet.
Je suis bien d'accord avec tout ce que tu dis.

Je vais juste ajouter deux-trois trucs qui me viennent :

Pour ceux qui ne font pas de psychothérapie et qui en auraient besoin, j'ajouterai que certaines personnes se disent trop indépendantes ou autonomes pour en faire une.
Mais en général ces personnes sont au contraire très dépendantes inconsciemment, et elles ont peur d'être trop influencées par un thérapeute ou de ne pas savoir lui exprimer clairement leur désaccord.

L'indépendance ne se manifeste pas que par le fait d'être à l'aise dans la solitude, mais aussi et même surtout par le fait de pouvoir exprimer aux autres un avis contraire du leur, sans ressentir de grand malaise et sans rejeter pour autant celui qui a un avis différent.


Sinon je dirais que tout cheminement spirituel passe nécessairement par le fait de se confronter à ses traumatismes d'enfance, a ses blessures.
Certains y arrivent parce qu'ils pratiquent la méditation de manière assidue (en pouvant régulièrement s'adresser à un guide compétent) et d'autres par la psychothérapie.


A mon avis, en ayant une vie à l'occidentale, la meilleure chose que l'on puisse faire pour son cheminement spirituel, comme le disaient Arnaud Desjardins et Swami Prajnanpad, c'est d'entreprendre une psychothérapie.
Car celle-ci purifie réellement l'âme et permet d'aller au plus profond de son être en traversant tous les voiles émotionnels et mentaux qui le recouvre... Et traverser ici veut dire laisser vivre, accepter de sentir jusqu'au bout.


Enfin j'ajouterai qu'à mon sens les psychanalyses Lacannienne et Freudienne, ne prennent pas toujours suffisamment en compte le corps et l'expression émotionnelle.
Ainsi il en résulte une compréhension de nos dysfonctionnements (compréhension extrêmement utile pour la guérison), mais pas toujours une véritable expression des émotions (colère, peur, peine...). Or pour qu'il y ait véritablement une guérison profonde, il faut :
- Une guérison mentale : c'est à dire une prise de conscience et un réajustement de nos croyances erronées.
- Mais aussi une guérison émotionnelle : c'est à dire une expression de toutes les émotions refoulées par le passé.
Sans ces deux éléments, il n'y a pas de complète réparation de la personne.

Swami Prajnanpad demandait à ses disciples de faire une psychanalyse, et quand il les voyait il leur demandait : "dans votre psychanalyse, est ce que vous exprimez des émotions ?".

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par air le Jeu 8 Déc 2011 - 20:16

Superbe post, Diunddhy Sage

Diunddhy a écrit:Je divise donc pour simplifier la population en 3 groupes lol :

*** Ceux qui n'ont pas besoin de faire une psychothérapie [...]
Ces personnes là vivent bien, heureuses, équilibrées, savent gérer les conflits internes comme externes... ces personnes là en général ont été suffisamment aimées et structurées dans leur enfance, dans des contexte à la fois rassurants et aussi où on a su leur transmettre le sens de l'autonomie, de la confiance en soi, du discernement, etc... [...]

*** Ceux qui ont besoin d'un travail psychothérapeutique et qui s'y engagent Very Happy

*** Ceux qui en auraient besoin et qui ne le font pas.
Que penseriez-vous de l'idée qu'il existe un quatrième groupe : ceux qui en ont besoin mais sont capables de suffisamment d'introspection et d'ouverture pour la faire eux-mêmes, en alternant des phases d'introspection et des phases d'ouverture à l'autre (amis, famille, ...) ?

Diunddhy a écrit:On rencontre donc parfois, et ce n'est pas rare du tout ^^ - je pense même que c'est majoritaire mais ceci n'engage que moi - des personnes qui substituent le travail psy qu'ils auraient tout intérêt à entreprendre par des travaux "énergétiques" ou autres...
Je partage ton avis Sage

Diunddhy a écrit:Je crois avoir lu que Swami Prajnanpad disait qu'une analyse menée à son terme et faite avec tout son cœur peut conduire à l'éveil... je le pense aussi.
Selon ce que tu appelles éveil, je pourrais ne pas être d'accord. Si c'est ce que pour ma part j'appelle Réalisation, alors je ne le pense pas.
Mais c'est sûr que ça permet de sacrément déblayer le terrain ! Very Happy

Diunddhy a écrit:Ce qui est important ce n'est pas ce que l'on a fait de nous, mais ce que l'on fait de ce que l'on a fait de nous Like a Star @ heaven
C'est une très belle formule I love you

Bisou
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par Hermann le Jeu 8 Déc 2011 - 20:20

Oui, merci Diunddhy pour cet excellent post. sunny

Toutefois, je pense tout de même que tout le monde aurait besoin d'une psychanalyse. En tous cas que ça ne pourrait pas faire de mal. Enfin si, au début, forcément, quand les choses ressortent, mais justement, ça prouve qu'il y a des choses à guérir.

Certes, on pourrait penser qu'on n'en a pas besoin parce que ce n'est pas vital, si on n'est pas dans de grandes souffrances on peut vivre sans, ce n'est pas utile pour pouvoir acheter du pain, mais c'est effectivement indispensable si on veut se connaître et vivre mieux.
Tout comme en effet la spiritualité n'est pas indispensable pour survivre.

Personnellement je ne connais personne qui n'ait pas de blessures d'enfance ou autres, y compris des gens qui ont été très aimés et valorisés par leurs parents. Je ne sais pas s'il en existe.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par ananie le Jeu 8 Déc 2011 - 20:40

Air a écrit:Que penseriez-vous de l'idée qu'il existe un quatrième groupe : ceux qui en ont besoin mais sont capables de suffisamment d'introspection et d'ouverture pour la faire eux-mêmes, en alternant des phases d'introspection et des phases d'ouverture à l'autre (amis, famille, ...) ?
Il faut quelqu'un d'extérieur qui écoute nos difficultés sans nous juger, et qui nous aide à aller plus loin.
Mais cela peut être un maître spirituel ou un guide de méditation avec qui l'ont va discuter régulièrement.

Air a écrit:Selon ce que tu appelles éveil, je pourrais ne pas être d'accord. Si c'est ce que pour ma part j'appelle Réalisation, alors je ne le pense pas.
Pour Swami Prajnanpad, la psychanalyse poussée jusqu'au bout permet de libérer l'être de ses désirs et émotions, et de passer de l'état d'être ordinaire à celui qui a réalisé le Soi dont parlent les Védas.

Hermann a écrit:Personnellement je ne connais personne qui n'ait pas de blessures d'enfance ou autres, y compris des gens qui ont été très aimés et valorisés par leurs parents. Je ne sais pas s'il en existe.
Idem.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par air le Jeu 8 Déc 2011 - 21:02

ananie a écrit:Pour Swami Prajnanpad, la psychanalyse poussée jusqu'au bout permet de libérer l'être de ses désirs et émotions, et de passer de l'état d'être ordinaire à celui qui a réalisé le Soi dont parlent les Védas.
Dans l'état actuel de ma conception des choses, j'ai vraiment beaucoup de mal à y croire. Où alors c'est une vision un peu théorique, comme une psychanalyse qui pourrait durer quasiment éternellement ?

Pour ta part ananie, penses-tu qu'il y ait des gens en occident qui ont réellement atteint la réalisation par une psychanalyse uniquement ?

coeur
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par ananie le Jeu 8 Déc 2011 - 21:07

Oui Prajnanpad en parle comme d'une voie a suivre jusqu'à la réalisation.
Et aussi suivie dans cet objectif d'atteindre l'éveil.

Et non je n'en connais pas qui aient atteint l'éveil, mais les gens qui vont en psychanalyse ne respectent pas forcément les conditions ci-dessus.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par air le Jeu 8 Déc 2011 - 21:24

Non je ne demandais pas si tu en connaissais, mais si tu pensais que ça existait.
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par Lydie le Jeu 8 Déc 2011 - 21:29

Il y a aussi les personnes qui ne souhaitent pas faire une thérapie car ils perdraient les bénéfices secondaires Very Happy

La vie est une thérapie continuelle, un travail sur soi de chaque instant, et je pense aussi qu'on a besoin d'un regard extérieur. Quelqu'un qui nous pousse dans nos retranchements et qui nous permet d'aller plus loin.

Le problème aussi c'est que pour certaines personnes ça fait peur, peur de ne plus se reconnaître tellement qu'elles sont habituées à leurs souffrances, peur de ne plus savoir qui elles sont et pourtant ..... c'est tellement libérateur qu'une fois passé le cap on se dit qu'on aurait dû le faire avant Very Happy

Je pense aussi qu'au cours d'une vie on change plusieurs fois de thérapeute, personnellement j'en ai eu 3, dont chacun avait une spécialité et des aptitudes différentes qui m'ont permis de passer certains caps. Puis après, il y a eu un autre qui s'est présenté pour m'emmener encore plus loin. Car en fait on attire à soi le thérapeute dont on a besoin aussi Very Happy
avatar
Lydie

Messages : 444
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 53
Localisation : Perpignan

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par ananie le Jeu 8 Déc 2011 - 21:31

Air a écrit:Non je ne demandais pas si tu en connaissais, mais si tu pensais que ça existait.
Alors là je ne saurais pas répondre à ta question.
Mais bon, des gens qui ont réalisé l'éveil par une voie spirituelle ça ne cours pas les rues non plus.

Mais ce que dis Swami Prajnanpad je crois c'est que le processus d'une psychanalyse est le processus même de la purification de l'âme.
Et une fois que l'âme est pure, elle est réalisée.
Donc en théorie, si on continue la psychanalyse jusqu'au bout (avec également expression des émotions comme le précise Swami Prajnanpad) ça peut mener à l'éveil.
Le tout est de savoir si certains l'ont fait toute leur vie, jusqu'au bout, voir même plusieurs vies, parce que même la pratique spirituelle ça demande parfois pas mal de vies.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par ananie le Jeu 8 Déc 2011 - 21:35

Lydie a écrit:Je pense aussi qu'au cours d'une vie on change plusieurs fois de thérapeute
Oui ça c'est bien aussi je trouve.

Car en fait on attire à soi le thérapeute dont on a besoin aussi
Oui et parfois, quand on n'a pas trop envie de se bouger, on va attirer à soi un thérapeute qui ne nous fera pas bouger.
Genre le thérapeute qui te rassure et te dis que tu mérites d'être aimé quand tu sens de la peine de ne pas avoir été aimé par tes parents. Une telle attitude bloque l'expression de la souffrance et l'empêche de sortir complètement. Du coup : on reste avec.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par air le Jeu 8 Déc 2011 - 21:38

ananie a écrit:Donc en théorie, si on continue la psychanalyse jusqu'au bout (avec également expression des émotions comme le précise Swami Prajnanpad) ça peut mener à l'éveil.
Le tout est de savoir si certains l'ont fait toute leur vie, jusqu'au bout, voir même plusieurs vies, parce que même la pratique spirituelle ça demande parfois pas mal de vies.
Ahhhh ben voilà, dans ces conditions, je veux bien le croire Very Happy

coeur
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par Kenzo le Ven 9 Déc 2011 - 0:10

Merci Diddhy, c'est un très jolie post qui me semble très juste et plein de sagesse sunny
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par Agyness le Ven 9 Déc 2011 - 7:48

Ma Diu adorée a écrit : Socrate a bien dit : "connais toi toi-même et tu connaitra l'univers et les dieux" et non "connais l'univers et les dieux et tu te connaitras toi-même"

Mais si, mais si, ma Diu, c'est bien cela qu'il a écrit. Enfin, c'est bien de cela dont il s'agit, d'autant sur un topic tel que tu l'as intitulé.

C'est d'autant plus amusant, que ce jeudi, durant ma séance, nous avons évoqué cette citation avec ma psy.

Le philosophe n'est jamais parfaitement clair et exhaustif lorsqu'il formule une idée. Il le devient lorsqu'il l'explique.

Aller au plus profond de soi, faire ce voyage intérieur n'est-il pas le plus difficile, le plus délicat et (à tous les sens du terme, le plus cher), mais aussi celui qui libère, qui donne du sens, qui permet de continuer et de finir le puzzle.

On ne naît pas réalisé, on ne naît pas éveillé, on le devient ( un clin d'oeil à Simone de Beauvoir)

Et connaître l'univers et les dieux, signifie aussi connaître l'univers en soi, et les dieux en soi, et là je suis certaine que çà parle bien à tout le monde.

Car que faisons-nous ici d'autre que de faire cette recherche ? Et particulièrement sur ce forum où aucun des pans de cette recherche n'est ignoré ?

cheers Kiss
avatar
Agyness

Messages : 299
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 51
Localisation : In my heart

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par Marie le Ven 9 Déc 2011 - 12:16

Ne soyez pas si affirmatifs les zamis ! chacun fait ce qu'il peut avec ce qu'il est. Je me sens un peu visée dans ce sujet;
Plusieurs bouts de parcours psy., pas trouvé le ou la thérapeute que j'avais envie de suivre plus loin, décès de ma mère, retour à la recherche spirituelle à donf ( et tant pis si certains l'interprêtent comme une fuite, moi non ) et encore je ne vous raconte pas tout. Il faudrait pour cela un jardin arboré et protégé, dont je sache me servir...
Angel
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par Diunddhy le Ven 9 Déc 2011 - 15:18

Agynessou d'amour^^ a écrit:Aller au plus profond de soi, faire ce voyage intérieur n'est-il pas le plus difficile, le plus délicat et (à tous les sens du terme, le plus cher), mais aussi celui qui libère, qui donne du sens, qui permet de continuer et de finir le puzzle.

On ne naît pas réalisé, on ne naît pas éveillé, on le devient ( un clin d'oeil à Simone de Beauvoir)

Et connaître l'univers et les dieux, signifie aussi connaître l'univers en soi, et les dieux en soi, et là je suis certaine que çà parle bien à tout le monde.

Car que faisons-nous ici d'autre que de faire cette recherche ? Et particulièrement sur ce forum où aucun des pans de cette recherche n'est ignoré ?
Absolument mon Agy, c'est bien de cela que je souhaiter parler... c'est rigolo ce topic sommeillait en moi depuis plusieurs mois, mon inconscient devait sûrement attendre le lieu adéquat pour l'écrire Idea

Coucou Marie Smile

Bien sûr chacun fait ce qu'il peut avec ce qu'il est (c'est une phrase que je dis souvent d'ailleurs Very Happy )
La quête spirituelle n'est pas systématiquement une fuite, en théorie elle ne devrait pas l'être du tout d'ailleurs, car comme le dit Ananie <<tout cheminement spirituel passe nécessairement par le fait de se confronter à ses traumatismes d'enfance, a ses blessures.>>
Mais il se trouve qu'en pratique ce n'est pas toujours le cas, ou alors pas forcément de façon appropriée...

Tu n'étais pas visée bien sûr, personne ne l'est en particulier et chacun voit comment ça le fait réagir ou non, et de quelle façon cela fait échos en lui.
J'ai une amie par exemple (extrêmement chère à mon cœur) qui a 50 ans passés, et qui aurait sûrement eu besoin d'une psychothérapie dans le passé, cela je pense lui aurait fait gagner beaucoup de temps, mais elle n'en a jamais fait, mon interprétation parce que je la connais bien est un manque de confiance en l'Autre (beaucoup de trahisons dans son passé), pudeur excessive, difficulté à se laisser aller... donc elle n'a jamais vu de psy (bien qu'elle encourage tous les gens qui vont mal dans son entourage entreprendre un travail psychologique)... mais elle a trouvé son substitut : elle a écrit sur des 10aines et des 10aines de cahiers, toute son histoire, ses traumas, d'enfance, d'adultes, etc... elle a tout craché sur ses cahier pendant 20 ans, et je pense qu'elle fera ça toute sa vie. Il est bien probable que s'il elle avait trouvé un bon psy et avait fait un travail cela aurait été plus rapide et peut-être plus efficace... mais bon, au moins elle a EXPRIME ses souffrances, comme ses joies, ses avancés, ses compréhensions, ses bilans de vie à son "journal", et au moins, elle ne se ment pas à elle même, en tous cas elle essaye de le faire avec le plus d'honnêteté possible vis à vis d'elle... cela peut-être une solution intermédiaire en effet, une parmi d'autres...
Le tout étant de ne pas se mentir à SOI, et de faire ressortir les vieilles blessures pour pouvoir les "traiter", les "désinfecter"...

Oui chacun fait ce qu'il peut avec ce qu'il est, le tout est de faire au mieux... pour soi. Faire au mieux pour soi, c'est faire au mieux pour le monde, puisque notre état impact nos proches et le monde dans son entièreté à mon sens.
Il est donc de notre responsabilité de bien nous occuper de nous !

Bisou
avatar
Diunddhy

Messages : 193
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 42
Localisation : Anahata

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par Agyness le Ven 9 Déc 2011 - 15:26

Ma Diu d'amour chérie que j'aime et que j'adore a dit : J'ai une amie par exemple (extrêmement chère à mon cœur) qui a 50 ans passés, et qui aurait sûrement eu besoin d'une psychothérapie dans le passé, cela je pense lui aurait fait gagner beaucoup de temps, mais elle n'en a jamais fait, mon interprétation parce que je la connais bien est un manque de confiance en l'Autre (beaucoup de trahisons dans son passé), pudeur excessive, difficulté à se laisser aller... donc elle n'a jamais vu de psy

Si je peux me permettre, et toujours sans viser qui que ce soit, tout en prenant le risque que ma réponse nous mènent tous azimuts .... : c'est souvent la peur de quelque chose qui est à l'origine du refus de faire ce travail. Peur de ce qu'on va découvrir, peur des deuils à faire, peur des tristesses que cela peut engendrer, etc Peur d'affronter en effet ce qui nous a structuré et qui à un moment M donné devient nocif et non plus vital.

Hormis la question de la qualité du psy, que je suppose bon en l'occurrence, il s'agit d'ouvrir les yeux avec un témoin pour valider et sans masque. C'est en effet un sérieux gain de temps et d'énergie.

Je suis contente de pouvoir répondre cela car identifier déjà qu'on est habité par une peur est un grand pas, le suivant étant quelque peu plus long : de quelle peur s'agit-il ? Dans quoi s'inscrit-elle , Qui parle en moi quand j'ai peur , de qui ai-je peur ? etc.

Pinaise ce que çà fait du bien ! cheers
avatar
Agyness

Messages : 299
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 51
Localisation : In my heart

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par Diunddhy le Ven 9 Déc 2011 - 15:41

Ah ben je ne peux que plussoyer mon Agy d'amour (promis on vous enverra des faire-part les gars ptrd )... je disais ceci pour ceux qui n'arrivent pas du tout à franchir le pas.

Mais ce que tu dis est tellement juste !

J'ai un exemple inverse : mon cher géniteur ^^
Il était anarchiste, anti psy (ne connaissant que la psychiatrie et les ravages qu'elle avait fait sur son entourage proche)... bref, réfractaire à mort.
Puis le destin a fait que sa progéniture (bibi) s'est inscrite à l'université de psychologie et qu'il m'a fait réviser mes cours avant les partiels... et là Monsieur a eu une révélation... il a entamé une psychanalyse à l'âge de 50 ans (il n'est jamais trop tard), il ne s'y est pas éternisé, ça n'a duré que 8 ans Razz
Aujourd'hui ce n'est plus le même homme, et je suis très fière de lui.
Il se connait mieux, comme il me le dit lui-même, il a toujours les mêmes travers mais il les gère au lieu de les subir, et il s'est effectivement réapproprié sa vie et ses capacité à Aimer et à Agir dans le monde...
D'ailleurs il court partout, a plein de projet, fais 100 choses en même temps, est très créatif et rattrape bien le temps perdu, il croque la vie à pleine dents... évidemment si tu l'écoutes, il te dira que s'il avait su, il aurait fait ça à 30 ans ^^

(les histoires vraies, y'a que ça d'vrai ^^)
avatar
Diunddhy

Messages : 193
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 42
Localisation : Anahata

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par ananie le Ven 9 Déc 2011 - 16:10

Diunddhy a écrit:Il se connait mieux, comme il me le dit lui-même, il a toujours les mêmes travers mais il les gère au lieu de les subir,
Cela résume bien, à mon sens, l'effet de la psychanalyse classique : on est beaucoup plus conscient de son fonctionnement et on gère mieux ses travers.
Cependant, si on veut s'en libérer complètement, il faut aussi ajouter la guérison émotionnelle et le ressenti corporel (ce qui va ensemble).
Là les travers finissent par disparaitre pour du vrai.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par Diunddhy le Ven 9 Déc 2011 - 16:33

Je suis bien d'accord avec toi Ananie. Et moi-même j'aspire à une purification la plus complète possible.

Mais je me dis que c'est mieux que rien (c'est même déjà beaucoup), car il y a pas mal de gens qui ne font rien du tout. C'est une étape. Pour l'exemple de mon père je pense qu'il a été au bout de ce qu'il pouvait, compte tenu de son âge, de son vécu et de sa personnalité.

En fait, je pense qu'en fonction des sensibilités / personnalités et aussi des "limites" de chacun, telle ou telle méthode fonctionnera plus ou moins bien ou pas du tout.
C'est pour ça je pense qu'il est bon de jauger jusqu'où la personne est capable d'aller au regard de qui elle est afin de l'orienter vers telle ou telle méthode.

Bien qu'étant plutôt d'accord avec tes propos, je nuancerais dans le sens où on ne peut quand même pas dire que la psychanalyse freudo-lacanienne ne travaille pas du tout sur les émotions (ce serait réducteur et simpliste de ne la présenter que comme un travail purement intellectuel)... ça dépend aussi des patients et de leur capacité à se laisser aller.
Mais bon entre le transfert, l'association libre, le décryptage des rêves, lapsus, actes manqués, etc... la psychanalyse traditionnelle encourage les analysants à travailler sur le matériel inconscient pour justement faire ressortir les émotions traumatiques refoulées pour pouvoir les traiter.

Après, il y a aussi l'habileté et le savoir-faire (et savoir-être) de chaque praticien qui entre en jeu, et ce quelque soit son école et sa formation...
avatar
Diunddhy

Messages : 193
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 42
Localisation : Anahata

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par Marie le Ven 9 Déc 2011 - 16:34

Diunddhy a écrit:[Coucou Marie Smile

Bien sûr chacun fait ce qu'il peut avec ce qu'il est (c'est une phrase que je dis souvent d'ailleurs Very Happy )
La quête spirituelle n'est pas systématiquement une fuite, en théorie elle ne devrait pas l'être du tout d'ailleurs, car comme le dit Ananie <<tout cheminement spirituel passe nécessairement par le fait de se confronter à ses traumatismes d'enfance, a ses blessures.>>
Mais il se trouve qu'en pratique ce n'est pas toujours le cas, ou alors pas forcément de façon appropriée...

Tu n'étais pas visée bien sûr, personne ne l'est en particulier et chacun voit comment ça le fait réagir ou non, et de quelle façon cela fait échos en lui.
Le tout étant de ne pas se mentir à SOI, et de faire ressortir les vieilles blessures pour pouvoir les "traiter", les "désinfecter"...

Oui chacun fait ce qu'il peut avec ce qu'il est, le tout est de faire au mieux... pour soi. Faire au mieux pour soi, c'est faire au mieux pour le monde, puisque notre état impact nos proches et le monde dans son entièreté à mon sens.
Il est donc de notre responsabilité de bien nous occuper de nous !

Bisou

Je sais bien. C'est juste que ça tombe pile là où.... mais comme d'habitude quand la synchronicité... Very Happy I love you Very Happy
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par Diunddhy le Ven 9 Déc 2011 - 16:41

Sifflote cyclops lol! Bisou
avatar
Diunddhy

Messages : 193
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 42
Localisation : Anahata

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par ananie le Ven 9 Déc 2011 - 17:54

Diunddhy a écrit:Mais je me dis que c'est mieux que rien (c'est même déjà beaucoup)
Complètement d'accord.

Diunddhy a écrit:Bien qu'étant plutôt d'accord avec tes propos, je nuancerais dans le sens où on ne peut quand même pas dire que la psychanalyse freudo-lacanienne ne travaille pas du tout sur les émotions (ce serait réducteur et simpliste de ne la présenter que comme un travail purement intellectuel)... ça dépend aussi des patients et de leur capacité à se laisser aller.
D'accord également.

Diunddhy a écrit:Mais bon entre le transfert, l'association libre, le décryptage des rêves, lapsus, actes manqués, etc... la psychanalyse traditionnelle encourage les analysants à travailler sur le matériel inconscient pour justement faire ressortir les émotions traumatiques refoulées pour pouvoir les traiter.
En fait la porte d'entrée en psychanalyse est mentale, intellectuelle. L'association libre, le décryptage des rêves tel que décrit par Lacan et Freud, les lapsus, actes manqués...etc, tout cela est du domaine du mental (et du langage qui est aussi mental).
Le transfert, par contre, part plus de l'émotionnel j'ai l'impression.

Du coup pour les gens qui ont assez facilement accès à l'émotionnel, il y aura aussi un travail sur les émotions. Car si la porte d'entrée est mentale, pour les gens qui ont déjà construit des liens entre leur mental et leurs émotions et leur corps, la cure ira là dedans aussi.

Mais pour les personnes qui sont un peu coincées dans l'intellect (comme la plupart des gens en fait), souvent ça en restera là. ça ira un peu dans le corps et l'émotionnel, mais pas tant que ça.

Mais tout dépend également du psy c'est vrai.

Seulement si on se fie à la technique psychanalytique de base, il y a peu d'encouragement à exprimer ses émotions. C'est assez rare qu'un psychanalyste de formation classique te dise de crier si tu en as envie, ou de te mettre à taper sur le matelas, ou de te laisser trembler de peur. Ils sont même souvent assez mal à l'aise eux mêmes avec cela (mais pas tous non plus), du coup leur inhibition se transmet également.
C'est rare aussi qu'il t'invite à te mettre à l'écoute de tes sensations dans le corps.
Or les sensations dans le corps c'est LA grande porte d'entrée vers l'inconscient, les mémoires du corps et les émotions à mon avis.

Pour ma part j'ai fais une thérapie comme ça, et ça change vraiment pas mal de choses.
De plus les psychothérapies actuelles, en plus d'intégrer cette écoute du corps et cet encouragement à laisser vivre les émotions, reprennent aussi le travail au niveau mental de la psychanalyse (qui est extrêmement important).

J'ajouterai aussi que ceux qui ont fait une psychanalyse avancent très vite lorsqu'ils se tournent vers d'autres techniques, car ils ont déjà fait une grosse partie du travail (la parie compréhension mentale).

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par Agyness le Ven 9 Déc 2011 - 18:59

Bon Tu me cherches ananie Wink

Alors j'y vais pour un post à rallonge, mais je kiffe trop çà ( Yahoo ! )

Ok Alors :

- Concernant le transfert, par principe, toutes les relations sont transférentielles. Je t'aime parce que tu me renvoie à quelque chose de bon en moi, je ne t'aime pas parce que tu me renvoies quelque chose qui me dérange. Que je fasse erreur ou pas, c'est le transfert. Rien n'est arbitraire.
La relation thérapeutique est emblématique du transfert, c'est du reste sur ce transfert (la névrose de transfert) que le patient travaille. Ce qu'il projette sur le psy c'est sa relation à son père, à sa mère et à qui il faut.
C'est pour cela qu'il est FORMELLEMENT interdit d'avoir une relation amoureuse ou sexuelle avec son psy, ce serait d'ordre incestuel, donc destructeur (cf topic sur Oedipe, à alimenter Jubilatoire ), de même croire que l'on est vraiment amoureux de son psy hors transfert est un leurre. Il est de la responsabilité du psy de ne JAMAIS tomber dans ce travers. Il doit accepter ce sentiment amoureux et le traiter dans le transfert et dans la relation thérapeutique, c'est à lui de dire quelque chose du style "je comprends bien cet amour pour moi que vous manifestez - dans votre tenue vestimentaire, dans vos propos etc - mais à qui cet amour s'adresse-t-il vraiment ? Qui êtes-vous ? Quel âge avez-vous lorsque vous me faites part de ces sentiments ? Etc"
Et même si d'aucun m'objecteront que le psy est un humain, donc emprunt de sentiments, et bien non, non et re-non. Il se retient, va en parler à son superviseur (un bon psy a un superviseur) et ne tombe pas dans le traquenard de l'inconscient (à ce sujet allez voir NASIO sur l'inconscient unique qui unit le psy et son patient) PAS DE DEROGATION A CETTE REGLE. Du reste, en cas de procès, gare à la prison !!!!
Côté roman, je vous suggère "Neutralité malveillante" de Jean-Pierre GATTEGNO adapté au cinéma dans un long métrage "Passage à l'acte" avec P TIMSIT et D AUTEUIL (Super)

Concernant le caractère intellectuel de l'entrée en matière dans une psychanalyse, il ne faut surtout pas que ce soit intellectuel. Le principe est justement l'association libre, via la méthode dite cathartique (par la parole) et la posture proche du sommeil (pour ce qui est de la psychanalyse) une posture pré-hypnotique qui aide à faire tomber les barrière de la censure (techniquement appelé le surmoi.
La parole est un outil majeur pour la mise à distance.
Cette mise à distance seulement intellectuelle (car effectivement c'est la première étape : j'ai compris quelque chose) est nécessaire, mais ne suffit pas, il faut que le sujet métabolise et intègre justement dans son psychisme et dans son corps l'information intellectualisée.
Toute tentative de faire dans l'intellectuel serait ou pourrait être (je vous la fais courte) perverse et manipulatoire.
Une analyse, une thérapie doivent être absolument spontanées, faites de lapsus, d'actes manqués, d'oublis, etc. Le but est justement de débrancher ,ce que nous appelons en spiritualité le mental, le contrôle, détourner la censure psychique, interpréter les messages codés de l'inconscient, ces messages qu'il nous envoie par ces multiples petits actes dans les rêves, les oublis de noms, etc.
Ce que Freud, Lacan, Jung, Klein, et toute la clique ont fait c'est théoriser pour donner une structure. De la même manière qu'Einstein a essayé de démontrer la relativité à l'aide d'équation, c'est ce qu'ont fait les pères de la démarche thérapeutique. Ils ont ainsi les outils, et nous, analysants, patients, n'avons plus qu'à nous en servir sans être dans l'intellectuel.
Allez-y gavez-vous dans l' "Introduction à la psychanalyse" !!!
Le fait d'avoir un thérapeute est une garantie (encore une fois je pars du principe que le psy est bon, la qualité du psy n'étant pas le sujet du topic), il aide à passer la censure, comme un passeport pour entrer dans un pays ultra protégé (l'inconscient) Il est un facilitateur.

Concernant l'interprétation des rêves, alors là que du bonheur ! Hola
D'abord c'est la première oeuvre majeure de FREUD. Publiée en 1900, grâce à l'expression de cette théorie, il prouve, n'oublions pas qu'il est avant tout médecin allopathe neurologue, que l'humain n'est pas seulement une surface agissante, mais une profondeur et surtout qu'il n'est pas le maître de ses propres "pulsions" et qu'il est mû, qu'il est agit (et non pas Agy ptrd ) par ces pulsions venues tout droit de sa base de stockage illimitée, dénommée son Inconscient.

Concernant les psychothérapies corporelles ou bioénergétiques au sens du Dr Alexander LOWEN, il y a aujourd'hui de plus en plus de thérapeutes qui travaillent avec le corps. L'intérêt est que lorsque la parole se bloque, lorsque le patient tourne autour du pot sans avancer, être attentif au corps permet de biaiser encore la censure. Je vous invite vraiment à lire "la bioénergie" de LOWEN, même si cela vous paraît un peu caricatural, je vous assure que c'est édifiant, de même "le corps ne ment jamais" de Alice MILLER, "Mon corps et ses images" de NASIO ainsi que "Le corps de l'enfant est le langage de l'historie de ses parents" de Willy BARRAL, et alors allez-y gaiement sur DOLTO, que du bon.
Juste une précision, un travail corporel qui ne serait que corporel ne servirait à rien. Autant faire du sport pour se défouler. Un travail psychocorporel doit être analysé.

Bon je pourrais continuer mais je vais m'arrêter là pour cette fois.

Ananie, je t'imagine en train de rigoler devant ma fougue lol!

Moi je te remercie Rose Wet Kiss
avatar
Agyness

Messages : 299
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 51
Localisation : In my heart

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Connais toi toi-même" = La Psychothérapie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum