L'Oedipe, mythe de l'oracle fatal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Oedipe, mythe de l'oracle fatal

Message par Agyness le Jeu 8 Déc 2011 - 19:47

Sans doute connaissez-vous l'histoire, mais je vais vous la raconter encore une fois et vous propose de la lire comme si c'était la première fois.

Voici l'histoire d'un mythe oraculaire, l'histoire d'Oedipe.

"" Alors que Laïos, roi de Thèbes, se désole de ne pas avoir de fils, il va consulter l'oracle à Delphes, la Pythie.
L'oracle lui prédit alors que s'il avait un fils, de lui viendraient de grands malheurs : il tuerait son père et épouserait sa mère.

Jocaste, la femme de Laïos, donne naissance à un fils. Effrayée par la sentence de l'oracle, elle décide de se débarrasser de son fils et de la faire exposer sur le Mont Cithérion après lui avoir percé les chevilles avec une aiguille et les lui avoir liées avec une cordelette.
Au lieu de mourir de faim et de soif ou d'être dévoré par les bêtes de la forêt, le bébé est recueilli par un berger qui le prénomme Oedipe, ce qui signifie "pieds enflés"

Dans le royaume voisin, le roi Polybos se lamente de ne pas avoir de fils.
Le berger, trop pauvre pour élever le présente au roi qui l'adopte.
Oedipe, accueilli avec bonheur, grandit dans ce palais, ignorant de sa véritable naissance.

Les années passent, Oedipe grandit. Le jeune homme apprend qu'il n'est qu'un enfant trouvé. Intrigué par cette révélation, Oedipe va consulter l'oracle de Delphes, qui lui prédit : "Tu tueras ton père et tu épouseras ta mère"
Bouleversé, il décide de quitter Corinthe et de ne plus revoir ses parents. Ainsi, pense-t-il, les deux crimes prédits n'auront pas lieu.

En croyant fuir son destin, il va pourtant l'accomplir.

Dans un défilé non loin de Delphes, Oedipe, d'un tempérament sanguin, se dispute avec un inconnu et le tue en coupant le timon de son char.
Poursuivant sa route, Oedipe arrive à Thèbes et rencontre un monstre terrifiant : le Sphinx.
Le Sphinx pose une énigme aux voyageurs. S'ils ne répondent pas correctement, il les tue.

L'énigme est la suivante : "quel animal marche sur 4 pattes le matin, sur 2 à midi et sur 3 le soir ?" La réponse est l'homme, et Oedipe donne la bonne réponse.
Conformément à la sentence d'un autre oracle, le Sphinx meurt alors que la bonne réponse est trouvé. Il se jettera du haut d'un rocher et mourra.
Thèbes se trouve alors délivré de la terreur inspirée par le Sphinx.
Le trône de Thèbes est vacant, de même que le lit de la reine, devenue veuve à la suite de la mort de son époux, le roi (tué par Oedipe lors du défilé ci-dessus raconté).

Accueilli avec les honneurs et en bienfaiteur, Oedipe montera sur le trône de Thèbes, le trône de son père, et partagera le lit de sa mère, Jocaste.

Ainsi s'accomplit la double prédiction de l'oracle de Delphes.

Les années passent, Oedipe se présente comme un roi juste.
Il aura, avec sa femme, Jocaste - qui est aussi sa mère - 4 enfants, qui s'avèrent donc être à la fois ses fils et demi-frères, ses filles et demi-soeurs.
Ces enfants auront tous une destinée tragique, dont la plus célèbre est celle d'Antigone.

Quelques années plus tard, la peste s'abat sur Thèbes. La peste était déclenchée par Apollon afin de punir les hommes d'un crime particulièrement grave.
Les habitants de Thèbes vont donc consulter l'oracle afin de savoir de quels crimes ils sont punis.
L'oracle énonce sa sentence : "Il faut expulser de la ville le meurtrier de Laïos".
Oedipe promet alors à son peuple que le criminel sera retrouvé et châtié. Il dirigera lui-même l'enquête.
Ce sont les révélations du devin Tirésias qui informeront Oedipe de la terrible vérité.

De honte, Jocaste se pend.
Oedipe songeant d'abord à se suicider, estima que cela ne serait pas suffisant à laver l'horreur, se crève les yeux avec la broche de sa mère et, chassé de Thèbes, il errera en mendiant, accompagnée de sa fille Antigone, la seule à lui être restée fidèle.

Au soir de sa vie, Oedipe trouve asile à Attique, puis à Colone, près d'Athènes.
Ce sont les Erynnies, ces trois femmes, puissances divines, l'entraîneront dans la mort.
Thésée, alors roi d'Athènes, accorde une sépulture au corps d'Oedipe, car il était dit que le tombeau d'Oedipe serait plus tard un gage de victoire pour le peuple athénien. ""

Nous avons là deux des crimes les plus horribles : le parricide et l'inceste. Ils ont le statut de TABOUS, et non de loi.

Freud a utilisé le mythe d'Oedipe pour illustrer un des stades de développement de la psyché humaine, qu'il a dénommé de complexe d'Oedipe.

Bien entendu, en psychanalyse, on ne peut résumer ce stade de développement à "le petit garçon est amoureux de sa mère et doit tuer son père" Tout cela est symbolique, c'est ce qui fait l'universalité et du mythe et de son illustration psychanalytique.

On aura beau essayer de dénier l'existence de ce complexe, il n'en demeure pas moins qu'il est juste, observable et particulièrement déterminant dans le développement psychique de l'enfant, garçon ou fille.

Le complexe d'Oedipe est tellement prégnant qu'il ne se résout jamais totalement. Il se rejoue toute la vie, lorsque se déroulent des événements déterminants de la vie du sujet : amour, amitié, rupture, mariage, perte du travail, etc.

Toute le question est celle de l'identification, de l'identité.

La particularité du mythe est son aspect prédictif lié au destin auquel on ne peut échapper, et l'aspect oraculaire en est la représentation.

Voilà, je n'en dis pas plus (c'est déjà très long) A nous maintenant de deviser, phosphorer, laisser aller nos projections, nos colères, nos réflexions devant cette histoire et ses répercussions dans nos vies.

Merci de votre lecture, de votre patience et de vos interventions.

Sage
Bisou
Rose
avatar
Agyness

Messages : 299
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 51
Localisation : In my heart

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oedipe, mythe de l'oracle fatal

Message par ananie le Jeu 8 Déc 2011 - 20:08

Merci pour ce sujet I love you

La notion de sexualité chez Freud englobe en fait la notion de plaisir et d'affectivité.
Elle n'a rien à voir avec ce que les adultes appellent la sexualité.

Ainsi, on pourrait dire en quelque sorte que pour Freud, le désir sexuel de l'enfant est sa volonté de prendre du plaisir, y compris dans la relation affective avec ses parents.

Ainsi, au départ, le complexe d'Oedipe pour Freud c'est le désir de l'enfant d'être avec le parent du sexe opposé et de l'avoir pour lui tout seul. Ce qui implique des sentiments hostiles vis à vis du parent de même sexe, puisqu'il prend la place du petit garçon ou de la petite fille dans les bras de la mère ou du père.

Mais dans la théorie de Freud, le complexe d'œdipe a évolué. Ainsi Freud en arrive à considérer le complexe d'œdipe comme des sentiments tendres et hostiles vis à vis des deux parents, dans les deux sens (et pas seulement désir d'affection envers le parent du sexe opposé et hostilité envers l'autre parent).


Le complexe d'œdipe c'est la base de toute l'histoire du désir et de la frustration.
Si la frustration, le "non" à la résolution du désir, est accepté dans la paix, alors le complexe d'œdipe est bien géré.

Effectivement tant que nous sommes dans le monde du désir le complexe d'œdipe n'est pas totalement résolu.
Mais dans la réalisation, ou l'on abandonne les désirs et l'aspiration à trouver le bonheur à l'extérieur, il peut y avoir une vraie résolution du complexe d'Oedipe je crois.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oedipe, mythe de l'oracle fatal

Message par Hermann le Jeu 8 Déc 2011 - 22:14

Merci pour ce sujet, Agyness. sunny

Etant enfant, passionné de mythologie, je lisais et relisais les mythes grecs (plus encore que ceux d'autres civilisations), et notamment celui d'Oedipe, que je trouvais tragique mais en même temps fascinant et, comment dire, fondamental, mais à l'époque je ne savais pas du tout ce que ça impliquait. Laughing


Et merci Ananie pour ces précisions fort judicieuses, ça permet de comprendre le sens du mythe de manière plus juste, car on a vite fait d'avoir honte (en tous cas si on est enfant ou pas prêt) si on nous dit "tu as envie de coucher avec ta mère et tuer ton père ; mais c'est normal", ce qui est en effet une interprétation simpliste et réductrice (comme le dit Agyness).
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oedipe, mythe de l'oracle fatal

Message par air le Jeu 8 Déc 2011 - 22:31

Etant étudiant, j'ai joué Oedipe au théatre dans la Machine infernale de Cocteau clown
Bon ça n'apporte rien au débat j'en suis conscient lol!
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oedipe, mythe de l'oracle fatal

Message par Hermann le Jeu 8 Déc 2011 - 22:55

lol!
Si si, personnellement j'aimerais voir ça. Razz
C'est super Cocteau, en plus.

Pour ma part, juste une réflexion comique sans intérêt : en voyant le titre j'ai cru voir, pendant une fraction de seconde "L'Oedipe, mythe de l'oracle foetal". lol!
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oedipe, mythe de l'oracle fatal

Message par air le Jeu 8 Déc 2011 - 23:00

C'était chiant à mourir je crois clown
"L'Oedipe, mythe de l'oracle foetal" ptrd
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oedipe, mythe de l'oracle fatal

Message par Agyness le Ven 9 Déc 2011 - 7:35

Hermann a écrit:Merci pour ce sujet, Agyness. sunny

Etant enfant, passionné de mythologie, je lisais et relisais les mythes grecs (plus encore que ceux d'autres civilisations), et notamment celui d'Oedipe, que je trouvais tragique mais en même temps fascinant et, comment dire, fondamental, mais à l'époque je ne savais pas du tout ce que ça impliquait. Laughing

.

Un psy dirait "tu ne savais pas que tu le savais"
C'est ce qu'il appellerait l'information inconsciente, donc stockée, su, mais non présente à la conscience
scratch , mais surtout lol!
avatar
Agyness

Messages : 299
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 51
Localisation : In my heart

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oedipe, mythe de l'oracle fatal

Message par Agyness le Ven 9 Déc 2011 - 7:37

air a écrit:Etant étudiant, j'ai joué Oedipe au théatre dans la Machine infernale de Cocteau clown
Bon ça n'apporte rien au débat j'en suis conscient lol!

Au contraire, jouer Oedipe dans une pièce de Cocteau, je serais curieuse de savoir comment tu l'as vécu, et quel en est ton souvenir ?
Yahoo !
avatar
Agyness

Messages : 299
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 51
Localisation : In my heart

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oedipe, mythe de l'oracle fatal

Message par Agyness le Ven 9 Déc 2011 - 7:38

Hermann a écrit: lol!
Pour ma part, juste une réflexion comique sans intérêt : en voyant le titre j'ai cru voir, pendant une fraction de seconde "L'Oedipe, mythe de l'oracle foetal". lol!

Pour se la jouer sérieuse, et puisqu'on est dans la rubrique psycho : que penses-tu de ce lapsus de lecture ???

Wink
scratch
avatar
Agyness

Messages : 299
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 51
Localisation : In my heart

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oedipe, mythe de l'oracle fatal

Message par Marie le Ven 9 Déc 2011 - 8:33

Comme Hermann ce et ces mythes m'ont très vite intéressée.
Mon père lui, en m'expliquant les choses à sa manière, en intellectualisant et en insistant sur l'importance de la sexualité, d'après Freud, n'a pas facilité les choses, loin de là.
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oedipe, mythe de l'oracle fatal

Message par ananie le Ven 9 Déc 2011 - 10:56

En fait c'est aussi de l'énergie sexuelle.

Cette énergie qui fait que l'enfant éprouve du plaisir au contact affectueux de ses parents, à la tétée...etc, c'est cette même énergie que l'on retrouvera plus tard, chez l'adulte, sous une autre forme, que là on pourra réellement appeler sexuelle.

Mais c'est la même énergie à la base qui prend juste des formes différentes.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oedipe, mythe de l'oracle fatal

Message par Hermann le Ven 9 Déc 2011 - 18:14

Agyness a écrit:
Hermann a écrit: lol!
Pour ma part, juste une réflexion comique sans intérêt : en voyant le titre j'ai cru voir, pendant une fraction de seconde "L'Oedipe, mythe de l'oracle foetal". lol!

Pour se la jouer sérieuse, et puisqu'on est dans la rubrique psycho : que penses-tu de ce lapsus de lecture ???

Wink
scratch
J'en pense que, comme tout lapsus, et comme tout trait d'humour, il a du sens.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oedipe, mythe de l'oracle fatal

Message par Agyness le Ven 9 Déc 2011 - 19:00

Hermann a écrit:
Agyness a écrit:
Hermann a écrit: lol!
Pour ma part, juste une réflexion comique sans intérêt : en voyant le titre j'ai cru voir, pendant une fraction de seconde "L'Oedipe, mythe de l'oracle foetal". lol!

Pour se la jouer sérieuse, et puisqu'on est dans la rubrique psycho : que penses-tu de ce lapsus de lecture ???

Wink
scratch
J'en pense que, comme tout lapsus, et comme tout trait d'humour, il a du sens.

Oh Yes et re-Yes Wet Kiss
avatar
Agyness

Messages : 299
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 51
Localisation : In my heart

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oedipe, mythe de l'oracle fatal

Message par air le Sam 17 Déc 2011 - 10:18

Agyness a écrit:
air a écrit:Etant étudiant, j'ai joué Oedipe au théatre dans la Machine infernale de Cocteau clown
Bon ça n'apporte rien au débat j'en suis conscient lol!

Au contraire, jouer Oedipe dans une pièce de Cocteau, je serais curieuse de savoir comment tu l'as vécu, et quel en est ton souvenir ?
Je me suis rappelé cette nuit que j'ai oublié de répondre à ta question Embarassed

Et bien, en fait, sur le plan du jeu j'en ai plutôt un mauvais souvenir. Je n'ai pas été très bon je crois, et d'ailleurs le metteur en scène, lors du débrief, me l'a clairement fait comprendre. En gros, tout le monde avait été bien, sauf moi Very Happy

Mais ce qui m'a le plus marqué en fait c'est le lien avec ma vie privée. Car initialement, on était deux couples à avoir décidé de monter cette pièce. Et puis on a invité un autre étudiant qui était plus aguerri, pour la mise en scène, et les choix qui ont été fait par la suite ont déplu aux 3 autres qui se sont désistés. Initialement, je devais jouer Oedipe, et ma compagne de l'époque, Jocaste. Une autre fille a donc été sollicitée pour jouer Jocaste. Et il se trouve en fait qu'après quelques semaines de répétition, j'ai quitté mon ancienne compagne avec laquelle j'étais resté 2 ans, pour celle qui l'avait remplacée dans la pièce. Nous sommes restés 7 ans ensemble king queen

Je ne sais pas si on peut en tirer un enseignement par rapport à mon oedipe cyclops mais c'est troublant quelque part, quand même, j'ai refait ma vie avec Jocaste Very Happy
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oedipe, mythe de l'oracle fatal

Message par Marie le Sam 17 Déc 2011 - 18:09

Very Happy Et le bruit court que vous formeriez un joli couple !
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oedipe, mythe de l'oracle fatal

Message par air le Sam 17 Déc 2011 - 20:58

Merci Very Happy , je ne sais pas où tu as entendu dire cela Embarassed mais c'est pas le même couple Embarassed
Cette histoire de 7 ans s'est arrêtée fin 98. J'ai eu ensuite une autre compagne pendant 2 ans, et puis celle avec qui je vis maintenant depuis 10 ans. C'est de cette relation que tu as dû entendre parler, en principe Wink

Bisou

avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oedipe, mythe de l'oracle fatal

Message par Marie le Sam 17 Déc 2011 - 21:28

oupssss !!!Embarassed Very Happy
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oedipe, mythe de l'oracle fatal

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum