La peur : parfois une amie ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La peur : parfois une amie ?

Message par ananie le Dim 6 Nov 2011 - 20:18

Rappel du premier message :

Nous nous battons souvent contre nos peurs : des peurs qui nous limitent, qui nous inhibent.
En fin de compte des peurs infondées, des peurs qui n'ont pas de raison logique, et qui nous enferment.

Des peurs qui viennent de notre imagination, de nos projections.

Ces peurs là, le langage de la psychologie les appellerait des angoisses.

Parfois il est important de savoir les dépasser, de faire les choses, même si l'angoisse est là.
Quand nous sommes au calme nous pouvons aussi nous mettre à l'écoute de ces angoisses, écouter ce qu'elles disent pour savoir d'où elles viennent et les purifier peu à peu.


Mais il existe d'autres sortes de peurs : des peurs tout à fait fondées qui sont là pour nous protéger, qui sont comme une alarme de sécurité du corps.
Si par exemple vous vous retrouvez nez à nez avec un serpent venimeux, vous allez avoir peur (sauf si vous savez comment vous y prendre avec) et vous en éloigner, et ça sera une très bonne chose puisque cela vous mettra en sécurité.
Si vous savez que vous n'êtes pas un grand sportif, et que l'on vous propose de rentrer d'une ile à la nage vers une côté qui est à des kilomètres de là, vous aurez bien raison d'écouter votre peur qui vous dira qu'il ne vaut mieux pas le tenter.

Tout dépend ensuite comment on répond à cette peur : si on est complètement emporté par elle, elle nous fera agir de manière inappropriée, mais si nous savons l'écouter avec sagesse, elle pourra parfois être une amie précieuse.
Ainsi, il arrive parfois que face à une personne mal intentionnée qui feint la gentillesse nous nous sentions mal à l'aise, avec une sorte de crainte au ventre. Une crainte qui est le signe de notre inconscient qui capte des choses que nous ne voyons pas à l'état conscient et qui nous met en garde, nous signale de faire attention.


Ce n'est évidement pas évident de faire la distinction entre juste peur et angoisse. Pour ma part en tous cas je n'y arrive pas toujours.
Par contre je crois qu'il ne faut pas diaboliser la peur car elle peut parfois contenir une certaine sagesse.
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: La peur : parfois une amie ?

Message par ananie le Mer 11 Avr 2012 - 20:27

Sophie a écrit:Ben pour ce qui me concerne c'est assez simple en fait, il ne s'agit pas d'angoisse mais bien de peur, puisque l'objet en est identifié clairement : la peur de ne pas réussir à vivre de mon travail (celui que j'ai choisi), et de me retrouver obligée au final de retourner faire un boulot alimentaire, dans lequel je vais m'ennuyer, m'étioler et tout le temps avoir l'impression que je ne suis pas à ma place et qu eje ne suis pas sur mon chemin.
(...)
Là il y a probablement un truc à débloquer ou retrouver en effet, parce que ça c'est beaucoup moins précis comme peur, et ça ne touche pas à un réel danger je crois, ça doit être une réminiscence de mon vécu.
Ce que tu décris là c'est une angoisse.
Et en en prenant de plus en plus conscience ça se débloquera.

Dans l'angoisse il n'y a pas que de la peur en plus : toute émotion qui n'est pas clairement identifiée s'exprime comme une sensation d'angoisse. Du coup, sous l'angoisse il peut aussi y avoir de la colère, de la peine...etc. Et quand tout ça sort et s'exprime, l'angoisse ne revient plus.


Une peur c'est plutôt si tu te retrouves nez à nez avec un agresseur qui te sort une arme : là tu vas avoir peur et réagir par l'agression, la fuite ou l'immobilité. Il y a un danger très réel identifié et qui n'est pas psychologique ni subjectif. C'est un instinct qui réagit à un danger objectif.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur : parfois une amie ?

Message par Sophie le Mer 11 Avr 2012 - 20:31

Dans l'angoisse il n'y a pas que de la peur en plus : toute émotion qui n'est pas clairement identifiée s'exprime comme une sensation d'angoisse. Du coup, sous l'angoisse il peut aussi y avoir de la colère, de la peine...etc. Et quand tout ça sort et s'exprime, l'angoisse ne revient plus.

Ca c'est une excellente piste que je n'avais pas.
Voir si sous l'angoisse il y a autre chose que de la peur.


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur : parfois une amie ?

Message par Marie le Jeu 12 Avr 2012 - 6:11

Desous en effet il y a une "pelote" d'émotions emmêlées, à dénouer petit à petit. Sage Ange
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur : parfois une amie ?

Message par Chrysoprase le Jeu 12 Avr 2012 - 15:47

ananie a écrit:Dans l'angoisse il n'y a pas que de la peur en plus : toute émotion qui n'est pas clairement identifiée s'exprime comme une sensation d'angoisse. Du coup, sous l'angoisse il peut aussi y avoir de la colère, de la peine...etc. Et quand tout ça sort et s'exprime, l'angoisse ne revient plus.


Oui carrément, pendant longtemps je croyais que seule la peur était sous l'angoisse alors qu'il y a beaucoup d'autres choses. Ce fut une révélation et une aide pour dénouer la "pelote" comme le note bien Marie Very Happy bounce
avatar
Chrysoprase

Messages : 329
Date d'inscription : 05/11/2011
Féminin Age : 36
Localisation : in my body

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur : parfois une amie ?

Message par Lydie le Sam 14 Avr 2012 - 16:55

Sophie a écrit: la peur de ne pas réussir à vivre de mon travail (celui que j'ai choisi), et de me retrouver obligée au final de retourner faire un boulot alimentaire, dans lequel je vais m'ennuyer, m'étioler et tout le temps avoir l'impression que je ne suis pas à ma place et que je ne suis pas sur mon chemin.
....
Plein de gens me diraient que non, qu'après tout c'est pas très important le boulot qu'on fait, que l'essentiel c'est de remplir son frigo.
Seulement moi je le ressens vraiment comme quelque chose de "dangereux" pour moi, dans le sens de retourner m'enterrer, pour des besoins matériels, dans un truc qui ne me correspond pas et où je serai malheureuse 8h par jour.
Donc ce n'est pas un danger physique, mais c'est un danger pour moi quand même, concernant mon cheminement, ma raison d'être, ce qui me passionne, et en plus ce que je sais que je peux apporter.

Je travaille en ce moment sur mes peurs et angoisses. Ce que tu dis là fait partie aussi d'un des plus grands points chez moi. Si tu as des pistes, n'hésites pas à souffler aux copines Very Happy

Bisou
avatar
Lydie

Messages : 444
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 53
Localisation : Perpignan

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur : parfois une amie ?

Message par Kenzo le Dim 15 Avr 2012 - 18:44

Sophie a écrit:C'est le serpent qui se mord la queue.
je me suis déjà dit cela (j'ai qu'à lâcher prise et faire confiance), oui mais ça ne marche pas comme ça.
Je veux dire que décider de lâcher prise, ça ne marche pas comme ça, si on ne sait pas sur quoi lâcher prise, en tout cas pas pour moi.
Parce que l'absence de confiance vient d'une méfiance et de la peur que j'évoquais (indistincte), qui est nébuleuse donc qui repasse direct dans mon inconscient quand je me dis que je n'ai qu'à lâcher prise.
Ca ne résoud rien en fait, ça ne fait que la faire passer au second plan, mais elle reste là, et elle ressort régulièrement.

J'ai déjà vécu ce truc, par rapport à la peur de l'abandon.
Je n'ai pu le régler (c'est à dire lâcher), que quand j'ai retrouvé la source de cette peur, qui était simplement le fait d'avoir déjà vécu un abandon (double), et c'est seulement quand je l'ai intégré, pleinement, ressenti, accepté, que là j'ai pu voir que l'abandon que je projetais par la peur dans le futur appartenait en fait à mon passé, qu'en fait ça s'était déjà produit.
Je sais pas trop comment expliquer, mais en gros ce qui s'est passé c'est un truc qui lâche d'un coup, en ressentant la vérité de ce qui s'est passé et en l'acceptant, un truc du genre : "mais j'ai déjà été abandonnée, la peur n'a plus cours, en fait ça a déjà eu lieu".

J'ai du mal à expliquer pourquoi, mais ça a produit cet effet de lâcher prise.

Seulement lâcher prise sur une peur juste "comme ça", pour moi ça ne marche pas, c'est juste mental, je me dis "lâche prise", oui ok, je lâche pendant trois jours, et puis après je rattrape mal au ventre, je ressens du stress, et au final je me rends compte que j'ai pas avancé, parce que la peur est là quelle que soit la décision mentale que je peux prendre de lâcher prise.

Donc peut-être que pour certains ça marche, mais pour moi non, en tout cas pas telle que je suis aujourd'hui dans ma vie.



Oui je comprend Sophie ...


Je voulais depuis quelques jours évoquer certaines choses par rapports a cela, cela viendra peut etre plus tard Smile
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur : parfois une amie ?

Message par Sophie le Dim 15 Avr 2012 - 19:29

A te lire alors quand ça viendra Wink Wink

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur : parfois une amie ?

Message par ananie le Dim 15 Avr 2012 - 21:37

Sophie a écrit:Seulement lâcher prise sur une peur juste "comme ça", pour moi ça ne marche pas, c'est juste mental, je me dis "lâche prise", oui ok, je lâche pendant trois jours, et puis après je rattrape mal au ventre, je ressens du stress, et au final je me rends compte que j'ai pas avancé, parce que la peur est là quelle que soit la décision mentale que je peux prendre de lâcher prise.
Je crois qu'il faut la laisser vivre, l'accepter. Il n'y a que comme ça qu'elle pourra ensuite s'en aller.
Souvent on empêche les émotions de s'évacuer parce qu'on ne voudrait pas qu'elles existent.
Mais elles existent et elles ont besoin de s'exprimer.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur : parfois une amie ?

Message par Rigel le Lun 16 Avr 2012 - 11:28

Trop bon de vous lire.
Je prends sur mon genou pour répondre.

Je rejoins Ananie, Marie, Chrisoprase et vous tous

Une question m'a été posée un jour : De quoi avez vous peur ?
J'ai répondu - de ce que ne ne comprends pas.

Une angoisse, dès que j'ai compris ce qu'elle signifiait, elle est devenue ma "copine".
Elle est devenue un signal d'alerte.
Gaffi !!! me dit elle... Il y a ce problème à résoudre et tant que tu ne l'auras pas résolu je viendrai te tiller , nouer ton estomac, te donner des fournis dans le corps, t'étouffer, te donner mal au ventre ....

Ce n'était pas pour moi "un lâcher prise", je dis bien pour moi.
J'avais essayé le lâcher prise, de me dire je vais l'accepter cette angoisse .. elle passera... Mais rien n'y faisait.
Je me suis rendue compte, au contraire, qu'il y avait une obligation de savoir pourquoi j'avais ces angoisses.
Il y avait bien une cause ? Une angoisse n'est pas anodine...
Et à ce moment là, dés que je me réveille le matin, ou dans la journée quand les fourmis commencent à grimper le long de mon corps, que j'ai mal au ventre ...
Je me pose... Je respire un bon coup.
J'ai un pourparlers sérieux avec ma tête.
Je me pose la question : Pourquoi ?
La réponse n'est pas longue à se faire attendre.
Je me mets à l'écoute de mon angoisse. Elle me répond
.
Les problèmes sont là pour les résoudre.
Il est vrai que très souvent nous sommes poings et mains liés devant l'adversité.
Le sentiment d'abandon, d'être abandonné est là.
Mais non....

Bises à vous tous
Rigel


avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur : parfois une amie ?

Message par Sophie le Lun 16 Avr 2012 - 11:42

Voui c'est fort juste ce que tu dis Rigel Very Happy

Et je réalise pour ce qui me concerne que nombre de mes angoisses actuelles sont toutes liées à une chose : un problème de rythme, et de mouvement.


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur : parfois une amie ?

Message par solasido le Lun 16 Avr 2012 - 12:25

    Bonjour Rigel

    Rigel a écrit:
    Une question m'a été posée un jour : De quoi avez vous peur ?
    J'ai répondu - de ce que ne ne comprends pas.




      Effectivement, la compréhension généralement dissout la peur,
      car quand nous ne comprenons pas nous prenons peur
      et quand nous avons peur nous ne pouvons plus comprendre.

      La compréhension juste est donc une amie juste
      qui aide à distinguer sans se méprendre
      entre principe de réalité et principe de plaisir.

      Comme le monde végétal et le monde animal connaissent la peur,
      celle-ci me semble humainement un indicateur (clair, précis, concret)
      du degré de conscience objective atteint par le sujet.

      L'incompréhension est juste l'amie de ceux (des petits moi) qui font de l'ignorance
      (du moi conscient et permanent ) la passion fondamentale du genre humain.



    Créons-nous un excellent aujourd'hui



solasido

Messages : 143
Date d'inscription : 28/02/2012
Masculin Age : 77

http://tarogramme.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur : parfois une amie ?

Message par Rigel le Lun 16 Avr 2012 - 12:46

Bien le graphique ....
A toi aussi Solasido une bonne journée
Coucou Remifa ? T'es où ?
Allez ....Tu nous fais encore une petite école buissonnière ....
Bisou
avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur : parfois une amie ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum