Mémoire et oubli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mémoire et oubli

Message par Hermann le Lun 19 Déc 2011 - 9:10

Quelle est votre vision de la mémoire et de l'oubli ?

Souvent on valorise l'oubli et on dévalorise la mémoire, surtout en spiritualité.
Du moins c'est l'interprétation qui est souvent faite, mais qui ne me semble pas tout à fait juste.

Je pense par exemple que pour se libérer d'expériences passées difficiles, de blessures, il ne faut pas oublier, comme on le dit souvent.
Parce que oublier, paradoxalement, revient à garder ces éléments en nous.
Ils passent du niveau conscient au niveau inconscient (du moins c'est ce que je crois), donc on croit qu'ils ne sont plus là, mais ils sont bel et bien là. Peut-être même encore plus. C'est juste qu'on n'en a pas conscience. Ils sortent de notre conscience, donc de notre mémoire, mais ils s'enracinent au fond de notre être.
Ils nous travaillent donc de l'intérieur, influent sur notre comportement sans qu'on s'en rende compte, et peuvent resurgir brutalement, mais parfois sans qu'on puisse faire le rapprochement entre cet événement brutal et ces éléments en question.
Car, si on peut maîtriser ce qui est conscient, on ne peut pas maîtriser ce qui est inconscient.
Il s'agirait donc, non pas de rejeter ces souvenirs douloureux hors de notre conscience (pour les jeter dans notre inconscient), mais de les voir autrement, de manière neutre, en tous cas de manière juste, afin de leur ôter leur pouvoir nocif.

A l'inverse, on associe la mémoire à l'encombrement d'informations du mental, qui nous empêche de vivre dans l'instant présent.
Si ces informations mémorisées agissent de manière parasite, sont obsessionnelles, ou masquent d'autres informations plus utiles, là d'accord.
Mais je ne pense pas que les êtres réalisés manquent de mémoire, au contraire.
Le Bouddha n'a-t-il pas eu souvenir de toutes ses vies antérieures lors de son éveil ?
Non pas pour les garder en esprit, mais pour s'en libérer, et en même temps pour en utiliser les éléments utiles au bon moment. Me semble-t-il.
Parce que la mémoire, j'ai l'impression, revient en fait à mobiliser au bon moment, sans effort particulier du mental, les bonnes informations, par exemple les leçons tirées des expériences passées, pour agir au mieux, de manière juste.
Il s'agit non pas de garder à l'esprit ces souvenirs ou ces leçons, mais de les activer quand c'est nécessaire.
La mémoire me paraît être au temps ce que le sens de l'orientation est à l'espace. Elle sert à se repérer. Sans sens de l'orientation, ne nous égarons-nous pas ?
Je pense que finalement la mémoire fait partie de la conscience : la mémoire n'est-elle pas la conscience du passé ?
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire et oubli

Message par air le Mar 20 Déc 2011 - 0:34

(je réponds rapidement... Embarassed)

Je pense qu'il y a un temps pour tout. Un temps où il n'est pas possible d'affronter la souffrance dans sa totalité parce qu'elle serait juste insupportable. Et un temps, plus tard, ou on peut s'en libérer parce que le temps a pansé les blessures.

Il ne s'agit pas d'enfouir les choses tout au fond et de les oublier, de toute façon, face à des peines très violentes, il faut des années et des années pour vraiment les oublier, ce qui laisse pas mal de temps pour y revenir et travailler dessus lorsque ça devient supportable de s'y confronter à nouveau.

Je parle ici de peines très fortes comme la perte d'un être cher. Pour des peines plus modérées, il n'est pas forcément nécessaire de s'accorder beaucoup de temps pour "souffler" de la sorte, mais il est toujours bon néanmoins de laisser un peu retomber la "pression" afin de pouvoir y porter un regard lucide. Lorsque les émotions sont trop fraîches, on n'est pas capable d'avoir un regard lucide sur notre situation et ce qu'il convient de faire.

coeur
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire et oubli

Message par Kenzo le Mer 21 Déc 2011 - 6:10

La mémoire dont il est question dans la spiritualité, c'est la mémoire des "images" qui forme un film juxtaposé a l'aspect neutre de la vie. Ces "images" sont du aux émotions et aux pensées qui les réactualises, sans cesse, tant qu'il n'y ait eu vidange.

Si dans les enseignements spirituel l'on parle d'oublie du passé, c'est une réalité qu'il faut prendre en compte dans un enseignement complet : cela est valable pour un certain niveau d'etre, a un certain moment donné, en fonction de sa particularité. Si l'on revient d' avant notre époque moderne, les candidats devait posséder certaines qualités (sensualité, courage, volonté, hardiesse, autonomie, sens artistique et intellectuel, ect...) et surtout une certaine maturité (état très peu émotionnel). De ce fait écarter toutes pensées était plus aisé, a l'époque. En notre époque c'est différent : les hommes modernes sont tous des émotionnels avaec une structure interne bancale. Je ne vais pas expliqué la cause, chacun le sait deja plus ou moin.

C'est pourquoi, l'enseignement a évolué, et certains courantcomme le shivaisme, tantrisme et d'autre courant de l'orient, ce propose d'adapter l'enseignement aux temps qui sont. De ce faite, par rapport a ton sujet, il ne s'agit plus d'oublier, mais d’accueillir. Mais accueillir ne veut pas dire retenir, bien entendu. Il n'est pas un hazard si la psychologie est apparu a un moment donné de l'histoire humaine. Non pas qu'elle fut inexistante auparavant, mais de manière moin employée et développée, surtout concernant les émotions, dont il est fait part belle, dans les enseignements actuels et Traditionnels. Mais non tous. Certain courant du shivaisme non-duel, exulte a oublier le passé, quelqu'il fut, car c'est notre histoire personnel, histoire personnel qui n'est pas notre véritable nature.
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire et oubli

Message par Hermann le Mer 21 Déc 2011 - 6:26

C'est intéressant ce que tu dis, et il y a plusieurs aspects.

Concernant ces images, je crois aussi qu'il faut différencier les gens "auditifs" (la mémoire procède alors plutôt par mots, idées) et "visuels" (là c'est surtout des images concrètes).
http://www.forumspirituel.fr/t202-les-types-d-intelligence-et-les-types-d-apprentissage?highlight=intelligence

Je ne suis pas sûr de bien comprendre ton deuxième paragraphe et de voir où tu veux en venir.
En tous cas je ne crois pas que les enseignements spirituels traditionnels, avant l'avènement de la modernité, disaient d'écarter toute pensée. Ni que la maturité consiste à être très peu émotionnel. Maître de ses émotions, oui, si c'est ça que tu veux dire.

Oui, je suis d'accord, il ne s'agit pas d'oublier, mais d'accueillir. Ce qui revient à accepter et non rejeter (oublier c'est rejeter, mais même pas hors de nous, dans notre inconscient).
On est d'accord, accueillir ne veut pas dire retenir. Retenir, c'est s'attacher.
Donc, ni rejet (oubli), ni attachement (obsession).
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire et oubli

Message par Kenzo le Mer 21 Déc 2011 - 7:11

Hermann a écrit:C'est intéressant ce que tu dis, et il y a plusieurs aspects.

Concernant ces images, je crois aussi qu'il faut différencier les gens "auditifs" (la mémoire procède alors plutôt par mots, idées) et "visuels" (là c'est surtout des images concrètes).
http://www.forumspirituel.fr/t202-les-types-d-intelligence-et-les-types-d-apprentissage?highlight=intelligence

Je ne suis pas sûr de bien comprendre ton deuxième paragraphe et de voir où tu veux en venir.
En tous cas je ne crois pas que les enseignements spirituels traditionnels, avant l'avènement de la modernité, disaient d'écarter toute pensée. Ni que la maturité consiste à être très peu émotionnel. Maître de ses émotions, oui, si c'est ça que tu veux dire.

Oui, je suis d'accord, il ne s'agit pas d'oublier, mais d'accueillir. Ce qui revient à accepter et non rejeter (oublier c'est rejeter, mais même pas hors de nous, dans notre inconscient).
On est d'accord, accueillir ne veut pas dire retenir. Retenir, c'est s'attacher.
Donc, ni rejet (oubli), ni attachement (obsession).

Les "images" non rien a voir avec l'intelligence ou la cognition. Les images sont la mayah, le voile qui recouvre la vérité. Si tu est en colère après ton père de puis l'enfance, cette colère va colorer "ton monde". Cette coloration est une "image" en mémoire qui vient ce greffer sur la réalité.

La Maturité c'est une quasi-absence de l'ego et donc bien sur des émotions. La maturité, être adulte, c'est vivre dans la vie et non dans sa vie (sa sphère émotionnel et mental, besoin et désirs). Non pas que les désirs, émotions n'existe plus, en tant qu'adulte, mais ils ne constituent plus l’imbibition total de l’être.
D'avant l'époque moderne, les personnes étaient plus adulte et donc moin gamin. Qui dit gamin dit demandes et émotions. L'émotions est la nourriture moderne : "jouir plus", "consommer plus", "s'exciter" a "donf", ce "percher" la tète "le plus" possible, "bouffer" le dernier chocolat "intense" noire de chez noire, la télé "qui t'en fou plein" les mirettes, les matchs de foot qui te font" vibrer". C'est un constat que beaucoup de guru font. L'émotion est la modernité ce que Claude François et au sèche cheveux (lol).
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire et oubli

Message par Marie le Mer 21 Déc 2011 - 7:29

Si le plan d'évolution dans lequel nous sommes est bien un plan d'évolution (et je ne vois pas comment il pourrait en être autrement,) c'est bien que cet émotionnel a tout crain (bien qu'en effet, poussé malignement par l'ombre du fric et du commercial a donf), si donc il en est ainsi, il me semble que cela doit avoir à faire avec notre évolution d'êtres humains.

La fibre "sensibilité" se développe peut être dans l'espèce humaine en accord avec l'évolution de l'être parceque nous sommes amenés à faire évoluer en conscience nos corps subtils et à les gérer pleinement.

Finalement, sans le vouloir, l'ombre des sociétés commerciales de pouvoir, nous entraineraient à grande échelle vers l'évolution prévue pour nous humains, à long terme...En tout cas c'est mon avis; qu'en pensez-vous ?
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire et oubli

Message par Marie le Mer 21 Déc 2011 - 7:31

Je me fais rire toute seule, car si j'ai raison je me sens moins infantile avec mes émotions genre "gratte-ciel" !! Very Happy

Sinon tant pais, je me ferai une raison !
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire et oubli

Message par Hermann le Mer 21 Déc 2011 - 8:01

Oui, sans faire aucun pronostic, je pense aussi que le bon côté de l'évolution négative de nos sociétés c'est que ça va tellement loin dans l'aliénation à tous niveaux que ça pousse à réagir.
Parfois il faut toucher le fond pour pouvoir rebondir, remonter à la surface.
Si la situation est acceptable car pas assez négative, on reste entre deux eaux, bien souvent.
C'est la même chose à l'échelle mondiale que la souffrance qui pousse à la prise de conscience, à l'échelle individuelle. Il faut qu'un seuil soit atteint avant de trouver la volonté de changer.

Ceci dit ça n'a pas grand chose à voir avec le sujet initial. Laughing
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire et oubli

Message par Marie le Mer 21 Déc 2011 - 9:27

Kenzo a écrit:[avant l'époque moderne, les personnes étaient plus adulte et donc moin gamin. Qui dit gamin dit demandes et émotions. L'émotions est la nourriture moderne : "jouir plus", "consommer plus", "s'exciter" a "donf", ce "percher" la tète "le plus" possible, "bouffer" le dernier chocolat "intense" noire de chez noire, la télé "qui t'en fou plein" les mirettes, les matchs de foot qui te font" vibrer". .

Initial, je ne sais, mais c'est en lien avec ceci Very Happy sunny
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoire et oubli

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum