Bouddhisme et christianisme

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bouddhisme et christianisme

Message par ananie le Dim 19 Fév 2012 - 21:43

Rappel du premier message :

Un essai de parallèle entre bouddhisme et christianisme :

http://ananie.over-blog.com/article-34649244.html

Extraits du texte :

Voyons donc, en gros, les conceptions bouddhistes et chrétiennes.

Les bouddhistes disent que nous avons tous la nature de Bouddha et que nous ne la réalisons pas parce que nous nous identifions à un moi qui est une illusion. Pour eux parvenir à l'état de Bouddha c'est se libérer de cette illusion d'être un moi séparé de ce qui nous entoure et se rendre compte que le Bonheur c'est d'agir pour le bien d'autrui.

Les chrétiens disent, quand à eux que nous sommes une création de Dieu et que pour parvenir à la sainteté nous devons unir notre moi à Dieu, de manière à ne faire qu'un avec lui. Ainsi Dieu pourra agir au travers de notre personne pour le bien de tous.

La principale différence apparente entre ces deux conceptions réside dans la place que ces courants spirituels donnent au moi : d'un côté on doit déjouer l'illusion d'être un 'je' séparé de ce qui nous entoure, et de l'autre on doit unir ce moi à Dieu. Bien sur il ne faut pas avoir une idée erronée de Dieu comme l'ont certaines personnes. Pour les auteurs chrétiens (Saints et Pères de l'Eglise), Dieu n'est pas un vieillard assis sur son nuage qui nous juge, nous récompense et nous condamne. Tous les maitres chrétiens et Jésus Christ lui-même, disent que Dieu et au centre de nous-mêmes et lorsqu'ils en parlent comme s'il était extérieur à nous c'est pour insister sur le fait qu'il est extérieur au moi car il transcende cette notion de moi (ce qui ne veut pas dire qu'il n'est pas en nous).

(...)

Quand les occidentaux parlent de ce qu'ils sont, de leur « je », celui-ci est défini, en gros, par leur corps, leurs émotions, leurs pensées. La voie chrétienne s'inscrit dans cette culture et se construit donc en la prenant en compte.

Les orientaux eux disent « je pense... je ressens... J'ai un corps » ; mais qui est ce « je » qui pense, qui ressens, qui a un corps ? Eux disent que l'illusion c'est justement de croire que nous sommes la pensée, les émotions, le corps alors que ce que nous sommes véritablement est la conscience qui perçoit tout cela. Et cette conscience n'appartiend pas à un 'je', elle imprègne tout. La voie bouddhiste elle part de cette conception.



Les orientaux peuvent concevoir le fait d'être, d'exister, sans avoir un moi ; ce qui est totalement étrangé à la pensée occidentale. Ainsi quelqu'un qui atteind l'état de Bouddha est dans un état qui n'a rien à voir avec un 'je'. Si l'on traduit les conceptions bouddhistes en langage chrétien, on pourrait dire que les bouddhistes disent (et plusieurs maîtres le disent effectivement) que notre véritable nature est Dieu. Ce qui semblera être une idée erronée pour certains chrétiens. Mais attention, un bouddhiste traduisant sa pensée en termes chrétriens ne dira jamais « je suis Dieu » mais « ma véritable nature est Dieu » (et encore ici le mot 'ma' pose problème car cette nature véritable n'appartiend pas à la personne : elle dépasse la notion de personne). Ce que nous avons du mal à comprendre en tant que chrétiens c'est que quand un bouddhiste parle de sa véritable nature il parle de ce qui est au delà du moi, il parle de l'Etre en lui.

(...)

Lorsque le chrétien dit qu'il doit unir son moi à Dieu et que Dieu doit dorénavant diriger son moi il dit la même chose que le bouddhiste qui parle de lacher le moi pour accéder à sa véritable nature car, dans cette union chrétienne, Dieu, qui est l'Etre, fait Un, totalement, avec le moi, de telle manière qu'il n'y a plus de différence entre le moi et Dieu comme le dit Sainte Thérèse d'Avila ou qu'il ne reste en nous plus aucun sentiment de moi comme le dit l'auteur du nuage d'inconnaissance.

_________________
Maranatha

ananie
Modérateur

Messages: 4493
Date d'inscription: 04/11/2011
Masculin Age: 35
Localisation: Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: Bouddhisme et christianisme

Message par ananie le Ven 2 Aoû 2013 - 16:40

Calice a écrit:Si je puis me permettre je ne suis pas en  accord  avec l'affirmation que la notion du moi soit différente chez les chrétiens et chez  les bouddhistes , à la lecture des Evangiles  .

La Bible enseigne    la même notion du "moi " égo que les bouddhistes :
quand St Paul déclare "la chair et l'esprit sont opposés "    ,
la chair c'est l'égo et les chrétiens ont toujours opposés  l'égo à l'esprit.
Oui effectivement, ce que St Paul appelle la chair recoupe bien ce que les bouddhistes appellent l'égo, c'est à dire l'identification au corps et à la personnalité limitée.

Mais je parlais du mot "moi" : lorsque les chrétiens utilisent le mot "moi" ou que ce mot est utilisé dans la Bible, cela désigne plutôt la personnalité, et ce n'est pas ce que les bouddhistes entendent par "moi" ou "égo".
C'est cela que je voulais dire.
Et effectivement les chrétiens parlent aussi de l'égo à leur manière, mais pas en utilisant le terme "égo" ou "moi" ou "soi" comme les bouddhistes.

Le mot "chair" dans le langage de St Paul est effectivement un bon synonyme.
"L'homme ancien" est aussi surement synonyme d'égo.

_________________
Maranatha

ananie
Modérateur

Messages: 4493
Date d'inscription: 04/11/2011
Masculin Age: 35
Localisation: Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouddhisme et christianisme

Message par Calice le Ven 2 Aoû 2013 - 22:39

Même si les chrétiens n'emploient pas le mot égo , cela revient quand même au même , c'est celà qui compte :le message est le même .


Ce qui différencie en apparence le bouddhisme des monothéismes est que dans les monothéismes ce qui est recherché est l'union avec le divin .Mais l'action de prendre refuge dans le bouddhisme à mon avis équivaut à faire confiance à un autre , s'en remettre à plus grand que soi , ce qui revient finalement au même .

Calice

Messages: 46
Date d'inscription: 27/07/2013
Féminin Age: 50
Localisation: au delà des apparences

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouddhisme et christianisme

Message par ananie le Sam 3 Aoû 2013 - 23:17

Oui, je n'ai pas dis le contraire.

J'ai dis que c'était des voies avec des formes et un vocabulaire différent, mais qui menait au même état.

_________________
Maranatha

ananie
Modérateur

Messages: 4493
Date d'inscription: 04/11/2011
Masculin Age: 35
Localisation: Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouddhisme et christianisme

Message par Calice le Dim 4 Aoû 2013 - 13:12

Oui , ce qui est important à mon avis est de voir que le message est le même sous des formes différentes , et l'étude de ses formes permet de mieux appréhender le message en profondeur .D'ou l'intérêt d'étudier les différentes religions .

Calice

Messages: 46
Date d'inscription: 27/07/2013
Féminin Age: 50
Localisation: au delà des apparences

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bouddhisme et christianisme

Message par ananie le Lun 5 Aoû 2013 - 7:49

Calice a écrit:D'ou l'intérêt d'étudier les différentes religions .
J'aurai tendance à dire : pour certains.
Cela a été mon cas : le bouddhisme notamment m'a permis de mieux comprendre le christianisme.

Mais d'autres rentrent dans la profondeur du message sans étudier d'autres religions.

Et le danger, si on passe trop longtemps à en étudier plusieurs, c'est de ne pas en étudier et en pratiquer une vraiment en profondeur.

_________________
Maranatha

ananie
Modérateur

Messages: 4493
Date d'inscription: 04/11/2011
Masculin Age: 35
Localisation: Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum