Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par ananie le Mar 21 Fév 2012 - 15:16

Depuis plusieurs années, on entend parler dans les milieux new age des enfants indigo.

Ce sont des enfants supposés avoir un état de conscience et un ADN plus évolué que la moyenne.
Étant plus évolués, ils sont mal adaptés à la société et souffrent de divers troubles.

Ces enfants du nouvel âge, ont apporté de nouveaux "problèmes" à la société, notamment au niveau éducationnel (apparition généralisée de troubles de fonctionnement, tel l'hyperactivité) ou d'ordre public (augmentation des violences envers la société...).

Ces enfants ont un niveau de conscience supérieur aux bases des sociétés traditionnelles, d'où un profond mal être, manifesté par la violence ou la dépression généralement.

Ces enfants ne comprennent pas les notions de misère, de guerre, de maladie, d'exploitation des ressources naturelles et humaines.
Ils aspirent secrètement à un monde exempt de ces maux et le manifeste à leur manière, d'où parfois le recours à la violence, seul moyen qu'ils ont trouvé à présent pour être respecté et entendu par leurs pères.

A l'heure actuelle, ces enfants sont en train de se (r)éveiller. Ces derniers reçoivent intuitivement de nouvelles données qui leur indiquent ce qu'ils doivent faire pour créer le monde de demain auquel ils aspirent.
Source :
http://monblog.ch/guerirlaterre/?story=les-enfants-indigo-se-reveillent

Voilà ce que j'en pense :
A mon avis cette théorie est juste là pour justifier la difficulté qu'ont certains parents à poser des limites à leurs enfants.

N'ayant pas eu de limites clairement posées, ces enfants se sentent en insécurité :

- Par rapport aux personnes extérieures puisqu'ils n'ont pas appris ce qu'il est juste de faire ou pas en société. Ils n'ont pas appris à gérer leurs désirs et leurs frustrations, ce qui est absolument nécessaire pour vivre en communauté : en groupe on doit aussi tenir compte des autres, et pas seulement de ses propres désirs.

- Par rapport à eux mêmes parce qu'ils n'ont pas appris à gérer leurs pulsions agressives ou autre. En effet, un enfant à mon avis n'est pas capable de gérer seul ses pulsions. Au départ on doit lui apprendre à a le faire en lui posant des limites. Sinon, il sera incapable de se maitriser et se sentira donc en profonde insécurité, sachant qu'il n'a pas la maitrise de lui-même et qu'il peut à tout moment être emporté par ses pulsions.

On voit parfois la pose de limite comme quelque chose de méchant, genre père fouettard. Mais à mon sens elle est absolument nécessaire au bien être de l'enfant et du futur adulte qu'il sera.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par Hermann le Mar 21 Fév 2012 - 15:20

Oui, et ça me parait être une extrapolation à caractère"spirituel" d'une autre tendance récente, beaucoup plus courante, qui consiste, pour certains parents, à considérer que si leur enfant a des problèmes de scolarité, des résultats insatisfaisants, des problèmes relationnels, c'est qu'il est surdoué (ce qui est vrai dans certains cas mais c'est loin d'être systématique).
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par ananie le Mar 21 Fév 2012 - 15:28

Oui alors que dans la majeure partie des cas, c'est du à un problème d'éducation.
Pas assez de limites ou trop.

Mais en général dans les milieux spirituels new age, c'est plus souvent pas assez : les parents ne veulent pas faire preuve de fermeté vis à vis de leurs enfants, mais juste de douceur. Du coup ils les mettent en insécurité.

En plus très souvent, ils se retiennent quand ça ne va pas au lieu de dire stop, et quand ils craquent, ils pètent un plomb et c'est démesuré.

Quand on accumule trop de "stop" que l'on n'a pas dit, au bout d'un moment ça explose en grosse colère... Suivie de grosse culpabilité !!

Mieux vaut dire "stop" au fur et à mesure.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par Sophie le Mar 21 Fév 2012 - 15:52

Le truc que je trouve biaisé dans le descriptif c'est que "des enfants qui ne supportent pas la misère etc...", ben je sais pas, il me semble qu'aucun enfant de base ne "comprend" la misère, les guerres etc...
C'est bien des questions que posent les enfants il se semble... "papa pourquoi il est méchant lui ?", "pourquoi cette personne n'a pas à manger ?" etc...

Je trouve ça bizarre en fait d'attribuer une particularité à des enfants parce qu'ils ne sont pas indifférents à la souffrance qui les entoure. A mon sens, aucun enfant avant qu'il y devienne accoutumé, ne comprend toutes ces choses qui créent de la souffrance et des inégalités.
Et même d'ailleurs aucun être humain, c'est simplement que beaucoup d'adultes se sont carapaçonnés pour ne plus ressentir cela, parce qu'ils savent pas comment le gérer.

Je me demande du coup si sur ce point, c'est pas aussi parce que les parents eux-mêmes ne supportent pas le monde comme il est, et qu'ils n'arrivent pas à se positionner clairement, expliquer à l'enfant, répondre à ses questions, parce que eux-mêmes n'ont pas trouvé de réponse, et du coup, ils vont dire que l'enfant est spécial etc...
Alors que de manière globale, ben un peu tous les enfants posent des questions sur tout ce qui les entoure à un moment donné je crois.

Par ailleurs, "être plus évolué", c'est une notion archi délicate à manipuler, ça peut vite tourner à une idéologie douteuse.
Nous avons tendance nous - occidentaux - à nous considérér plus évolués que certains peuples de par notre technologie. Ca n'est jamais qu'un point de vue sur l'évolution.
Je crois que c'est exactement pareil au niveau spirituel, et surtout dans la description que tu en retranscris ici Ananie, plus évolué sur le plan spirituel ça peut recouvrir plein de choses, selon ce quon y met, et notamment si soi-même on a envie de se considérer au-dessus des autres, ben on va définir les critères d'évolution en fonction de ça.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par Lydie le Mar 21 Fév 2012 - 17:32

Personnellement je n'y crois pas à cette notion d'enfants indigo.

Mais ça fait marcher le commerce, et les abus en tout genre, car on manipule l'ego des parents. Ce qui n'arrange en rien l'éducation des enfants.

Je suis tout à fait de ton avis Ananie, c'est souvent un manque d'autorité parentale, qui est récupérée par certains mouvements.


Dernière édition par Lydie le Mar 21 Fév 2012 - 19:10, édité 1 fois
avatar
Lydie

Messages : 444
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 53
Localisation : Perpignan

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par Greenman le Mar 21 Fév 2012 - 18:23

cheers cheers cheers

100% d'accord avec tout ce que vous avez écrit, c'est complet et pour tout dire, génial ! I love you Et ça relève du simple bon sens face aux sempiternelles pitreries d'un new age dingo...euh indigo, qui vient d'où déjà ? De l'étoile Syrius, je crois...
Fichtre... Bigre, rien que ça...

Justement, c'est pas très syrious tout ça, je trouve... Very Happy
Pfffff, et des parents qui tombent dans ces délires déresponsabilisants, ça montre l'immaturité d'une frange de la population et le peu de souci qu'on se fait des enfants. Je trouve ça assez inquiétant en fait car ça révèle d'autres travers fondamentaux... manque d'amour, lâcheté, égocentrisme et j'en passe....
Quand on aime vraiment sa progéniture, je crois que ça devrait donner d'emblée une certaine lucidité naturelle minimale, une sorte d'instinct éclairé de protection des enfants et de leur évolution... alors que là, non... des adultes qui gobent ces couleuvres directement dans le gosier comme ça, et vogue la galère... on rêve...

C'est l'obscurité, pas de lumière... le temps est newageux, quoi..... Very Happy

Hello


Dernière édition par Greenman le Mar 21 Fév 2012 - 18:30, édité 1 fois
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par ananie le Mar 21 Fév 2012 - 18:28

On est tous d'accord à ce que je vois Very Happy

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par air le Mar 21 Fév 2012 - 19:16

hmmm heuuu, pas tout à fait d'accord Very Happy

Pour ma part, j'ai tendance à penser qu'il y a derrière ce concept un "phénomène" réel, mais qu'il a été totalement vampirisé et détourné par le folklore new age et les intérêts mercantiles de pas mal de monde.

J'ai vraiment le sentiment que la "nature" ou l'"origine" des âmes qui s'incarnent varie en fonction des époques et même si ce n'est pas aussi caricatural que ce qu'on trouve dans les ouvrages à ce sujet (même si j'en ai très peu lu en fait), qu'il y a un fond de vérité. Mais ce sont des concepts délicats et qui peuvent être dangereux comme vous l'avez signalé... Prudence avec tout cela...

On peut notamment sentir cela dans des différences marquées entre des "générations" pour certaines attirances, culturelles notamment. Le premier exemple qui me vient en tête est l'attirance de la jeunesse française pour la culture japonaise, qui a commencé à frémir dans les années 70 je dirais, mais qui s'est vraiment emballée selon moi chez la génération née aux alentours des années 80 (et me sortez pas que c'est à cause de Goldorak puis des mangas, c'est plus subtil selon mon expérience ! Very Happy). Ce n'est pas un très bon exemple ceci dit car je ne sais pas s'il est mondial, comme sont supposés l'être les indigos.

Je n'ai pas trop le temps de développer ici, mais je tâcherai d'y revenir plus tard.
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par ananie le Mar 21 Fév 2012 - 19:45

C'est bien aussi si tout le monde n'est pas complètement d'accord, comme ça, ça alimente le débat Very Happy

Pour ma part, je crois que des âmes évoluées, il en apparait à toutes les époques.
Cela dépend de ce qu'elles ont travaillé dans leurs vies passées.

Et s'il y a des âmes évoluées, les signes pour les reconnaitre ne sont surement pas à mon avis l'hyperactivité et le recours à la violence.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par Lydie le Mar 21 Fév 2012 - 21:28

ananie a écrit: les signes pour les reconnaitre ne sont surement pas à mon avis l'hyperactivité et le recours à la violence.

Je suis d'accord avec ça Sage
avatar
Lydie

Messages : 444
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 53
Localisation : Perpignan

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par Greenman le Mar 21 Fév 2012 - 21:34

C'est vrai que la France semble avoir un lien immatériel avec le Japon, ça se traduit par toutes sortes de choses, même dans l'engouement pour le Judo. Simple petit détail, je trouve que c'est plus vieux que les années 80 je crois...

A part ça, je me souviens d'un connaisseur pointu de l'hindouisme et de la chrétienté, qui traduisait des textes dans des revues, de l'hébreu, du grec, du sanskrit, qui me disait souvent que le mot "réincarnation " était du à une mauvaise traduction du sanskrit et qu'en fait il aurait fallu parler de "renaissance". Il accusait les traducteurs occidentaux d'être de vrais moutons pour avoir propagé une fausse notion à travers tout l'Occident, sans vérifier la signification originelle dans les dogmes de base bouddhiques et hindous.
La différence est qu'on peut renaitre sur d'autres plans plus subtils que la matière, et pas forcément sur terre comme le mot réincarnation le suggère. (des maitres hindous ont dit que seule la Terre comportait une vie matérielle, aussi dense que la nôtre. Ce qui confirmerait au passage le fait que la Bible considère symboliquement notre planète comme le centre de l'univers).
Ainsi, les humains sur terre ne formeraient pas systématiquement la même communauté en évolution, généralement, oui, mais pas systématiquement, il y aurait des allées-venues avec des êtres ayant vécu sur d'autres plans.
(ce qui rend possible cette histoire d'enfants indigos)
Cet érudit, aujourd'hui décédé, était influencé par Ramana Maharshi (il allait tous les ans une partie de l'année dans son ashram en inde) et il me disait que c'est Ramana lui même qui avait dit à ses disciples qu'on renaissait parfois [ou souvent (?)] sur d'autres plans en fonction des états de conscience auxquels on était parvenu...
et c'est vrai parce que j'ai trouvé une partie de ce que disait Ramana sur internet.
Alors tout est possible....

Reste que Mr New Age est entré en scène dans cette affaire, et bien entendu, nous en a fait une salade niçoise Very Happy
Je trouve en particulier que les gens n'ont pas à décider de l'origine interstellaire de leurs enfants, en prétendant à tue tête qu'ils sont supérieurs à d'autres, le tout en se dédouanant de responsabilités parentales élémentaires...
Et puis, c'est un peu curieux comme dit Ananie que ces êtres censés provenir de plans supérieurs n'aient pas une maitrise minimale de leur être alors que nous devrions logiquement les trouver plutôt étranges et au-dessus des contingences matérielles....
Bizarre, vous avez dit bizarre, comme c'est étrange.... Very Happy

Mais il faut reconnaitre que même sans new age, on n'en saurait pas plus...

Hi !

_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par air le Mar 21 Fév 2012 - 22:09

ananie a écrit:Pour ma part, je crois que des âmes évoluées, il en apparait à toutes les époques.
Cela dépend de ce qu'elles ont travaillé dans leurs vies passées.
Tout à fait d'accord pour ma part. je pense de plus qu'il y a eu à toutes époques des êtres réalisés sur Terre en tout cas dans les derniers siècles ou dizaines de siècles. Pour revenir au cas plus général d'âmes "évoluées" (je reprends le terme de ananie), il reste possible ceci dit que leur "origine", ou leur nombre, varie selon les périodes. Ce que dit Greenman est intéressant je trouve. Comme la new-age s'inspire beaucoup des spiritualités orientales, on peut imaginer que ce courant se soit inspiré des paroles de Ramana Maharshi pour faire naître l'idée des enfants indigo.

ananie a écrit:Et s'il y a des âmes évoluées, les signes pour les reconnaitre ne sont surement pas à mon avis l'hyperactivité et le recours à la violence.
Totalement d'accord Sage
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par Sophie le Mar 21 Fév 2012 - 22:40

(des maitres hindous ont dit que seule la Terre comportait une vie matérielle, aussi dense que la nôtre. Ce qui confirmerait au passage le fait que la Bible considère symboliquement notre planète comme le centre de l'univers).

Peut-être cela mériterait-il un autre sujet, je ne sais pas, mais... je trouve ça "statistiquement bizarre", non ?
L'univers est immense (infini sans doute ?). Ca me parait peu probable (désolée c'est la statisticienne qui parle là Laughing ) que la terre soit "la seule" de quelque chose.
Sais pas. Ca me parait disons fort "géocentrique" comme approche.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par air le Mar 21 Fév 2012 - 22:44

Hi ! alien Bisou,

Greenman a écrit:Simple petit détail, je trouve que c'est plus vieux que les années 80 je crois...
Oui, comme je disais Rouleau Very Happy, frémissant dans les 70's (avant je ne sais pas, j'étais pas né ! Very Happy). J'ai commencé le judo en 1973 je crois (très jeune, si je me rappelle bien, je n'avais pas 4 ans). Mais je ne me sens pas trop d'affinités avec ce courant en fait pour ma part.

Il y a beaucoup de choses étonnantes surtout considérées dans leur ensemble, la position dominante de certains champions de judo français aurait été inimaginable il y a une trentaine d'années (où on avait quelques champions, mais ils ne survolaient pas la discipline comme Teddy Riner de nos jours, c'est du jamais vu). Également, côté zen, je n'y connais rien alors je vais tâcher d'éviter de dire des bêtises, mais il me semble qu'il y avait des centres et des maîtres zen importants en France il y a quelques années, je ne sais pas si c'est toujours le cas... Lorsque j'étais jeune enseignant, j'avais l'impression que les élèves (qui n'avaient que quelques années de moins que moi) étaient majoritaires à être passionnés par divers aspects de la culture japonaise.

Comme je viens de le dire plus haut, ton anecdote sur Ramana Maharshi est intéressante...

Je trouve en particulier que les gens n'ont pas à décider de l'origine interstellaire de leurs enfants, en prétendant à tue tête qu'ils sont supérieurs à d'autres, le tout en se dédouanant de responsabilités parentales élémentaires...
Et ça illustre bien en quoi la mouvance new-age peut avoir des effets pervers en certains domaines, comme, je le crois, certains channelings que je trouve particulièrement dangereux. Les énergies involutives peuvent se draper de beaux atours et prendre de subtiles nuances pour ne pas être reconnues...

coeur
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par air le Mar 21 Fév 2012 - 22:45

maïna a écrit:
(des maitres hindous ont dit que seule la Terre comportait une vie matérielle, aussi dense que la nôtre. Ce qui confirmerait au passage le fait que la Bible considère symboliquement notre planète comme le centre de l'univers).
Peut-être cela mériterait-il un autre sujet, je ne sais pas, mais... je trouve ça "statistiquement bizarre", non ?
L'univers est immense (infini sans doute ?). Ca me parait peu probable (désolée c'est la statisticienne qui parle là Laughing ) que la terre soit "la seule" de quelque chose.
Sais pas. Ca me parait disons fort "géocentrique" comme approche.
J'ai déjà eu l'occasion d'en discuter avec Greenman je crois, et moi aussi j'ai un peu du mal avec cette théorie personnellement.
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par Greenman le Mer 22 Fév 2012 - 0:27

scratch scratch scratch J'hésite à répondre car je n'aime pas beaucoup perturber les opinions d'autrui...
Enfin, bon...

Oui, on avait parlé d'extraterrestres sur spiritpartage l'an passé... Very Happy
Je ne sais pas si ça mérite un sujet parce que qu'est ce qu'on va raconter ? scratch
Après tout, c'est un sujet dont on ne sait rien et dont on a tous une opinion perso subjective...

Swami Muktananda, célèbre Maitre Réalisé décédé en 1982 ou 83, a eu plusieurs entretiens avec des scientifiques américains dans les années 60 et 70, il a même causé avec Edgar Mitchell qui a été sur la lune avec apollo 14.

Ces scientifiques se sont précipités pour demander évidemment à Swami Muktananda s'il y avait des extraterrestres dans l'univers.
(vous savez peut être qu'Edgar Mitchell est cet astronaute qui avait annoncé que la NASA cachait l'existence d'extraterrestres pour avoir vu des choses "bizarres" durant sa mission)

Réponse de Swami Muktananda, (grosso modo de tête) :

"D'abord, si vous preniez la peine de donner toute sa place à la spiritualité, vous auriez pu aller sur la lune beaucoup plus facilement avec votre corps astral, en faisant l'économie de vies humaines, de temps et d'argent. De plus, vous auriez pu aller beaucoup plus loin, dans l'espace infini, instantanément, par identification directe avec le 1, Brahman (Dieu).
Et ces voyages par le biais spirituel vous auraient mis en contact avec les êtres spirituels qui sont sur ces astres, en grand nombre, alors que là, qu'avez vous vu ? Des cailloux. Alors que des êtres vivent sur ces astres. Ce qui montre l'inanité de la solution matérielle qui exige pourtant plus d'efforts et de sacrifices.
En revanche, il n'existe nulle part des êtres humains comme sur terre, ayant un corps aussi dense, sur le plan matériel. Les êtres ailleurs se situent sur les plans subtils ou spirituels, ils ont des corps spirituels.
Mais vous feriez mieux de suivre une voie spirituelle et de vérifier cela par vous même."

Je crois qu'il a rajouté, mais je ne suis pas sûr, que certains humains percevaient ces êtres, qui nous rendent parfois visite. oui, mais il a indiqué que c'était alors des perceptions d'une autre dimension plus subtile et non des extraterrestres physiques se situant sur le même plan matériel et lourd que nous.
Comme si on voyait des défunts, grosso modo, ou d'autres visions de l'astral, des entités, etc, c'est réel mais plus subtil.

Bon. Il n'est pas le seul à avoir dit ça...
Et perso, j'interprète le truc de la Bible qui dit qu'on est le centre de l'univers comme une vision symbolique pour illustrer qu'il n'y a pas de vie physique ailleurs.
(ça, c'est de moi, 100%.)

Pour le coup des statistiques, je vais faire appel à la science, (Air, tu me corriges mais mollo avec ton rouleau à pâtisserie, lol) :
Les scientifiques sont très majoritaires maintenant à penser qu'il n'y a pas d'extraterrestres dans l'univers au vu des conditions inimaginables, qui semblent même échapper aux calculs statistiques, pour que la vie puisse apparaitre.
Comme si cela dépendait d'une prédestination incompréhensible plus que de statistiques... (mais ils n'utilisent pas cette notion de prédestination, bien sûr)

Par ailleurs, le fait de dire que l'idée de notre solitude dans l'univers parait égocentrique n'est qu'une vue du mental, Maïna, non ? Very Happy J'entends souvent ça mais ça me parait gratuit car c'est pas l'homme qui décide de toute façon, donc peut on projeter des pensées ou émotions humaines là dessus ? je ne sais pas. Soit y'en a , soit y'en a pas, ce sera un fait brut.
(nos hypothèses ne valent pas une queue de cerise je crois Very Happy et c'est pour ça que les scientifiques ne font pas intervenir cette histoire de géocentrisme humain. Air , doucement avec le rouleau ! affraid Very Happy ).

Sans Swami Muktananda à l'appui, je n'en penserais rien par exemple, je n'aurais pas d'opinion sur des extraterrestres physiques.
(et pourtant, à l'adolescence, je dévorais les bouquins de JC Bourret, les explications de Michel Chevalet, et tout ce qu'il y avait à ce sujet...).

Mais là, avec Swami Muktananda dans ma besace.. j'avoue avoir une opinion.. Very Happy

Hi !

_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par Greenman le Mer 22 Fév 2012 - 1:12

Petit complément :

Attention, Ramana Maharshi n'est pas le seul à avoir parlé de renaissance sur des plans plus subtils. Donc, je ne crois pas que ce soit lui en particulier qui ait suscité cette histoire d'enfants indigo, surtout qu'il est décédé en 1951...
C'est plutôt un ensemble de personnes qui pensent comme lui en général qui ont pu influencer des new ageurs récents qui, on le sait, se servent grassement dans les traditions extreme orientales...

Hello


_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par Sophie le Mer 22 Fév 2012 - 1:34

J'entends souvent ça mais ça me parait gratuit car c'est pas l'homme qui décide de toute façon, donc peut on projeter des pensées ou émotions humaines là dessus ? je ne sais pas. Soit y'en a , soit y'en a pas, ce sera un fait brut.

Oui tout à fait...
Et tant qu'on en est à projeter des idées, alors perso j'aime mieux imaginer un univers infini où il y a des milliards de formes de vie de toutes sortes, et sur des tas de plans vibratoires différents, parce que sur un plan spirituel, pour moi, ça nous pousse aussi à un peu d'humilité et de relativité...
On n'est peut-être qu'un peuple parmi des milliards dans l'univers, donc du coup nos pensées, notre culture et même notre spiritualité..... eh bien ça n'est peut-être qu'une vision parmi des milliards d'autres.

En fait c'est marrant, on dit "extraterrestre", mais c'est encore géocentrique comme point de vue Laughing
C'est extra-terrestre, en référence à la terre.
Mais est-ce qu'on est simplement capable d'imaginer qu'on est pas si importants que ça à l'échelle de l'univers ?
Y'a des fois je me demande..

Pour moi c'est un peu comme quelqu'un qui vit au fond de sa campagne depuis toujours et qui a l'impression et la certitude que y'a personne d'autre dans le monde que les gens qu'il connait autour de lui.
Et puis un beau jour il rencontre quelqu'un qui vient de mille bornes plus loin, ah ben mince, un "extra-campagne" ! Laughing
Ben oui, sa référence c'est sa campagne, mais sa campagne c'est juste un endroit du monde parmi tant d'autres.

J'ai beaucoup de respect pour les maîtres hindous, leur sagesse, mais ce genre de truc je n'y accorde pas plus d'importance qu'au new age en fait (ceci dit sans te vexer Greenman j'espère Wink ), je veux dire celui qui dit "je suis allé là et là et il y a personne d'autre que nous", c'est sa vision, son expérience, son récit. J'y étais pas, et personne ne peut à mon sens prétendre qu'il a exploré l'univers entier pour aller voir s'il y a quelqu'un ailleurs.

De plus tu dis qu'il rapporte qu'il n'existe aucun être "humain" comme sur la terre.
Ben qui a dit que la seule forme possible de vie soit l'humain ? Ou même l"humanoïde" ?

C'est peut-être mental mais pour moi c'est à la fois géocentrique et anthropocentriste, ça sort toujours pas de notre bonne vieille condition humaine selon laquelle on jauge tout comme d'habitude.....


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par Greenman le Mer 22 Fév 2012 - 2:46

Lol, je comprends ce que tu veux dire Very Happy

Mais on n'est pas si importants que ça de toute façon si on se base sur nos petits ego de surface, puisque la "mort" est là pour nous le rappeler dans tous les cas.
Je trouve que la mort est un argument bien plus efficace pour nous rabattre le caquet, plutôt que de penser qu'on est 800 000 milliards d'humains...
Car tu te rends compte, si on savait effectivement qu'on était ce nombre réparti dans l'univers, ça ne nous calmerait pas du tout je crois, bien au contraire, on entrerait dans des spéculations sans fins, ce serait un déchainement de passion inimaginable sans précédent, une montée de l'ego qui chercherait par tous les moyens à entrer en contact, on ferait des fusées énormes en laissant crever les hommes ici bas pour de bon à 100%, bref, je verrais plutôt ça comme une recrudescence d'ego que comme une accalmie.
Dès qu'il y a du nouveau à l'extérieur, l'ego se développe. La révolution industrielle par exemple a déchainé les passions de l'homme. Pense à l'apparition de la voiture, de la télé, etc. Ou à la découverte des nouveaux continents, l'Amérique, l'Afrique, L'inde. ça a pété dans tous les sens, et ça a créé des génocides, des ambitions, l'esclavage, des colonisations, des opportunismes sans fin, ça a donné plus tard des idées à Hitler pour conquérir le monde, etc
On n'aurait pas fini de turbiner du mental, tiens, lol Very Happy

Nos pensées n'ont pas besoin d'être noyées parmi des milliards d'autres pour disparaitre puisqu'elles sont déjà illusions, et l'éclairage éveilleur de conscience doit venir de l'intérieur il me semble, non de l'extérieur qui ne fait le plus souvent qu'exacerber l'enracinement à la matière...
Enfin, je crois, hein, c'est toujours pareil, c'est juste que mon avis...

Ok pour ton opinion, aucun souci, ça ne me vexe nullement, au contraire, si tu lis mon post au dessus à ce sujet, tu verras que je ne voulais pas écrire mon post afin de ne pas influencer autrui. Alors je suis plutôt content que tu te laisses pas faire ! cheers Merci de garder ton opinion, na ! Very Happy

Par contre, Swami Muktananda n'a rien à voir avec le new age, si ce n'est que le new age copie en permanence sur ces sages justement, en déformant leurs propos... sunny
la Réalisation divine est d'être uni à l'1, au Brahman impersonnel, à l'Absolu (donc ce n'est "son" expérience relative, il s'agit d'Absolu) , donc tout est su immédiatement, pas besoin de "voyager". Le voyage est dualiste, alors que l'Absolu est non-dualiste, il n'y a ni temps ni espace ni voyage ni rien du tout.
Donc, il n'est pas question pour un être réalisé de dire qu'il a été partout, pour voyager dans tout l'univers, ce serait absurde, bien sûr, tu as raison. Il est 1 avec tout, rien de plus. Omniscience, omniprésence, omnipotence.
Sans ça, il n'y aurait pas de Réalisation ni de spiritualité, ça ne voudrait rien dire, il me semble.
Par contre, il est possible de dire qu'on ne connait pas ce maitre et que peut être il n'était pas réalisé.... ça, c'est une option.

Pour l'histoire de l'humanoide, il n'a pas parlé d'humain, il avait juste dit qu'il n'y avait pas d'êtres physiques matériels, lourds et aussi denses que nous. c'est tout.

Maintenant, moi j'en sais rien, hein, lol, mdrr, j'ai pas fait encore le voyage de tout l'univers, et je ne suis pas établi non plus dans la Conscience Suprême, encore moins lol!

Hello

_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par Greenman le Mer 22 Fév 2012 - 3:00

Par contre, j'ai lu une fois, mais ce n'était pas Muktananda, je ne me souviens plus de l'auteur, que ces extraterrestres venaient en corps spirituels mais, étant très évolués, pouvaient et se matérialisaient parfois devant les humains à volonté. Ils auraient donc le pouvoir de densifier leur corps spirituel jusqu'à devenir lourds comme nous.

Ce qui correspond aux pouvoirs des saints que nous connaissons, le curé d'ars et bien d'autres, avec les phénomènes de bilocations, matérialisations, lévitations, Médite etc

si les êtres sont évolués, c'est tout à fait possible.
Et du coup ça rendrait notre discussion caduque, car tout serait possible en fait, suivant la volonté des êtres....

une fois de plus, l'infini a gagné... Very Happy


Hello
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par ananie le Mer 22 Fév 2012 - 5:37

Greenman a écrit:Et perso, j'interprète le truc de la Bible qui dit qu'on est le centre de l'univers comme une vision symbolique pour illustrer qu'il n'y a pas de vie physique ailleurs.
Pour moi c'est une vision symbolique mais qui s'interprète de l'intérieur.
Comme en astrologie : la terre est au centre car elle reçoit les influences des autres planètes (énergies) qui s'y incarnent. De même notre vie matérielle est au centre, et s'y concrétisent les différentes influences spirituelles.
Je verrais ça comme ça.
A mon avis toute la Bible ne parle que de vie spirituelle et intérieure.

J'hésite à répondre car je n'aime pas beaucoup perturber les opinions d'autrui...
C'est dommage je trouve, parce que ne pas perturber les opinions d'autrui c'est ne leur donner aucune chance de se remettre en question par rapport à un fonctionnement qui les fait souffrir. Ceci dans le cas où l'on serait dans le vrai.
Et si l'on est dans le faux où que l'on parle d'une vérité qui est surtout valable pour nous, et bien s'opposer au point de vue de l'autre, peut aussi lui permettre d'approfondir sa vision des choses et de la préciser.
Mais c'est vrai qu'en même temps, sur les extraterrestres, ce n'est pas gênant : ce que l'on croit à ce sujet ne changera pas grandement notre vie (sauf pour ceux qui ne pensent qu'à ça).

Sinon je crois également qu'il peut y avoir des incarnations sur des plans plus subtils.

Mais à mon avis mettre dans la tête d'un enfant qui va mal que c'est parce qu'il vient d'une autre planète, ça ne va pas tellement l'aider, bien au contraire.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par Sophie le Mer 22 Fév 2012 - 11:25

Donc, il n'est pas question pour un être réalisé de dire qu'il a été partout, pour voyager dans tout l'univers, ce serait absurde, bien sûr, tu as raison. Il est 1 avec tout, rien de plus. Omniscience, omniprésence, omnipotence.
Sans ça, il n'y aurait pas de Réalisation ni de spiritualité, ça ne voudrait rien dire, il me semble.
Par contre, il est possible de dire qu'on ne connait pas ce maitre et que peut être il n'était pas réalisé.... ça, c'est une option.

Pour ne rien te cacher greenman, la notion d'être réalisé, je la prends avec des pincettes Wink Wink
Pour moi, il y a des sages, voire des très grands sages, etc...
Mais.... "être réalisé", ma foi, il n'y a qu'eux qui peuvent le dire pas vrai ?
Ce n'est pas du scepticisme, c'est juste un peu de vigilance personnelle, et pour moi-même.
Et puis réalisé ça veut dire quoi ? Là aussi il n'y a qu'eux qui peuvent le dire.

En fait je crois aussi plus simplement que par rapport à ces fameuses deux voies dont parlais Maharshi, ben toi et moi on est pas sur la même Very Happy
Je veux dire que pour moi le point de vue de parler de "ce qui est dualiste, ce qui ne l'est pas", je le comprends intellectuellement mais ça ne m'évoque rien de plus.
Même si on est dans la dualité c'est là que tout commence je crois pour se connaître, évoluer, et aimer d'une maière de plus en plus désintéressée.
Je crois aussi que quand on se place (je dis pas que c'est ton cas hein Wink ) face à ce que certains maîtres "réalisés" ont "atteint", en se disant "bon ben mon but c'est de faire pareil, ou d'arriver à cette réalisation", on est encore dans une forme de dualité aussi non ?
Parce qu'il y a soi ici maintenant, et puis il y a le but qu'on se fixe, ça fait deux. Laughing

(Après peut-être que je raconte n'importe quoi parce que dualité non dualité, ça me dépasse beaucoup tout ça, mais ça fait rien, je suis mon fil, et puis si ça n'apporte rien ma foi tant pis, j'aurai juste écrit pour rien).

Alors je préfère moi - dans ma spiritualité - me placer là, sur terre, je suis un être humain en effet avec une certaine densité, avec un ego, etc....
Il n'empêche que quand je mets ma tête dans les étoiles ça me fait rêver, que ça me ferait tripper qu'un jour l'espèce humaine rencontre d'autres espèces d'autres mondes, pas pour faire la course à l'ego et au pouvoir (bon après en l'état actuel de notre conscience disons "globale" j'ai tout comme toi un doute sur la manière dont ça se passerait, déjà qu'on a du mal à supporter son voisin qui est pas de la même couleur de peau alors des "extra-terrestres" ? tu parles... Laughing mais bon c'est une autre histoire...).

Parce que de là où j'ai mes petits pieds sur la terre, je vois surtout autour de moi - tout comme en moi - tous les espaces inconnus.
Et je crois qu'on peut aussi être des voyageurs, et des explorateurs, pas pour aller casser ou s'emparer de, mais pour découvrir.

Sans la possibilité de voyager en Inde, ou de découvrir cette voie spirituelle venant de cette culture particulière, tu en serais pas où tu en es aujourd'hui peut-être, non ? Wink Wink Wink

Tout comme moi si on avait pas découvert l'amérique, ben la voie du chamanisme qui me remplit de joie tous les jours, je la connaîtrais peut-être même pas.

(oui oui je sais c'est très dualiste tout ce que je dis là...! Wink )

Je crois à cet appel de l'inconnu, qui nous pousse à sortir nos godillots de notre campagne (extérieure comme intérieure) et à vouloir explorer d'autres pays ou d'autres galaxies (là encore, extérieures comme intérieures).
Et je ne crois pas que ça soit que égotique, dans le sens de notre petit intéret personnel etc...
Je crois qu'on peut authentiquement et profondément aspirer à découvrir, connaître.... s'émerveiller devant l'infinité de tout ce qui a été créé et qui est créé en permanence partout dans l'univers.

Quand pour la première fois, dans mon cheminement, j'ai sorti un peu ma tête de moi-moi-moi mon travail sur moi et que j'ai juste pris le temps et savouré la contemplation d'un arbre, ou d'un oiseau, oui c'était quelque chose qui était à l'extérieur de moi si on veut, visible par mes yeux, palpable par mes sens, n'empêche que... cet émerveillement m'a fait grandir, et c'est pas mon ego qu'il a fait grandir, c'est mon sentiment d'être. Comme un coeur qui bat, ou qui recommence à battre après avoir été sclérosé pendant des années.

Après c'est certain même si on rencontrait d'autres êtres, tout comme les anciens explorateurs ont rencontré des nouvelles cultures du bout du monde, ben tout dépend ce qu'on apporte de soi dans la rencontre, si on est là pour détruire et piller, ou si on vient pour découvrir avec l'esprit ouvert et la joie d'apprendre.
Ca, ça dépend de chacun je crois.
Et du fait d'avoir libéré assez de sa souffrance, pour avoir retrouvé la capacité à découvrir et s'émerveiller...


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par ananie le Mer 22 Fév 2012 - 14:20

Maina a écrit:Mais.... "être réalisé", ma foi, il n'y a qu'eux qui peuvent le dire pas vrai ?
En général ce sont d'autres êtres réalisés qui les désignent comme réalisés.
Lama Guendune Rinpoché a du rencontrer 3 grands maîtres de plusieurs lignées qui lui ont dit qu'il n'avait plus rien à réaliser pour qu'il finisse par le croire. Et à ce moment là, il a dit "A bon ! C'est ça l'Eveil !".

Maina a écrit:Je veux dire que pour moi le point de vue de parler de "ce qui est dualiste, ce qui ne l'est pas", je le comprends intellectuellement mais ça ne m'évoque rien de plus.
Même si on est dans la dualité c'est là que tout commence je crois pour se connaître, évoluer, et aimer d'une maière de plus en plus désintéressée.
Je crois aussi que quand on se place (je dis pas que c'est ton cas hein Wink ) face à ce que certains maîtres "réalisés" ont "atteint", en se disant "bon ben mon but c'est de faire pareil, ou d'arriver à cette réalisation", on est encore dans une forme de dualité aussi non ?
Parce qu'il y a soi ici maintenant, et puis il y a le but qu'on se fixe, ça fait deux. Laughing

(Après peut-être que je raconte n'importe quoi parce que dualité non dualité, ça me dépasse beaucoup tout ça, mais ça fait rien, je suis mon fil, et puis si ça n'apporte rien ma foi tant pis, j'aurai juste écrit pour rien).
Au contraire à mon avis en disant cela tu montres que tu as compris la non-dualité autant qu'on pouvait la comprendre avant de la réaliser.
C'est quand on ne la comprend pas qu'on commence à comprendre disait Lama Guendune Rinpotché.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par Sophie le Mer 22 Fév 2012 - 14:41

Choueeeeeeetttte.... j'ai compris la non dualité Laughing
(mince en disant ça du coup ça veut dire qu'en fait j'ai rien compris, on s'en sort pas de cette histoire Laughing )

Blague à part, en fait ce que tu me dis m'évoque que cette notion de dualité et non-dualité je l'aime bien aussi, dans le sens où je sais pas comment expliquer, c'est comme si elle mettait en mouvement des choses en moi.
Je "pense" ou j'évoque "dualité, non-dualité", et je sens quelque chose qui "répond" à l'intérieur.
Je ne sais pas quoi, mais ça n'a pas d'importance en fait.

C'est un peu comme quand je lis Greenman Very Happy Ou certaines phrases de certains maîtres.
Je comprends sans comprendre, une partie de moi comprend, une autre ne comprend pas, et puis les deux ben au final ça fait que j'adore discuter avec Greenman Very Happy
Entre les deux bouts je-comprends/je-comprends-pas il y a "autre chose". Et je me garderais bien de le définir.
Tout ce que je sais c'est que c'est "vivant". Enfin je crois, c'est....?? c'est, voilà tout.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par Greenman le Mer 22 Fév 2012 - 14:45

Bonjour Very Happy

Ananie,
oui, quand je dis que j'hésite à donner une opinion, c'est parce qu'il s'agit ici d'un sujet perso et très subjectif, sinon je le donne toujours habituellement. Very Happy
Ton interprétation symbolique du centre de l'univers est intéressante, je n'y avais pas pensé tu vois, comme quoi gardons l'esprit ouvert.


Maïna,

"être prudent", ben.... je sens que ça ne me donne aucune indication stable et fiable, comme pour le géocentrisme. Donc, perso, je prendrais plutôt avec des pincettes la tendance à prendre ces choses avec des pincettes. Very Happy
Bon, je ne vais pas entamer une discussion sur les Sages car ça se révèle toujours interminable et confus car il vaut mieux vérifier ça en pratique. En bref :

tu écris :
"Et puis réalisé ça veut dire quoi ? Là aussi il n'y a qu'eux qui peuvent le dire."

==> bien sûr, mais ils l'ont dit justement car on leur pose des questions depuis la nuit des temps. Par ailleurs, quand on a l'opportunité d'en avoir un à coté de soi, on peut vérifier l'effet que ça nous fait, pratiquement, sans aucun bavardage et en silence, même à notre humble niveau, et on se voit évoluer. Donc, perso, je ne prend pas ça avec méfiance parce que rien d'autre dans le monde ne m'a fait cet effet là. Si je prenais des pincettes, ce serait plutôt avec les "choses" du monde... Very Happy
Après tout, on prend bien plus de risques en mettant sa vie aux mains d'un chirurgien qu'on ne connait pas, en entrant dans une voiture ou un avion conduit par quelqu'un d'autre en faisant confiance à tous les mécanos aussi etc, ou en faisant un enfant avec quelqu'un qu'on ne connait pas véritablement non plus. Il y a eu beaucoup plus de souffrances et de morts dans ces cas là que dans les cas de gens qui cherchent à rencontrer un sage. S'il y a un charlatan, pour peu qu'on ait le bon sens de ne pas tomber dans des sectes, il suffit de tourner les talons car on constatera très vite qu'il ne se passe rien à l'intérieur.
A l'inverse, un Sage authentique a un effet intérieur sur nous, souvent immédiat pas toujours, et on sent ce qu'il y a à sentir.... et c'est rien de le dire...


Ensuite, tu me dis :

"Même si on est dans la dualité c'est là que tout commence je crois pour se connaître, évoluer, et aimer d'une manière de plus en plus désintéressée.
Je crois aussi que quand on se place (je dis pas que c'est ton cas hein) face à ce que certains maîtres "réalisés" ont "atteint", en se disant "bon ben mon but c'est de faire pareil, ou d'arriver à cette réalisation", on est encore dans une forme de dualité aussi non ? "

==> là, il y a un malentendu car nous disons pareil. Quand Ramana expose 2 chemins, il y en a un pour les gens qui sont presque arrivés au bout du chemin (non-dualité), et il y en a un autre pour la majorité des gens, comme moi par exemple, qui partons de la dualité pour avancer, comme tu le dis toi-même.
Par contre, bon je ne peux parler que pour moi, mais il n'est pas question de se projeter sur l'état de réalisation pour avancer comme un mulet avec une carotte au bout du bâton. Very Happy ça n'est pas si intellectuel, on va vers le Sage parce que le coeur nous projette dans cet élan d'amour mystique vers Dieu, comme un moine qui entre en monastère par exemple. (après, il y a plusieurs degrés d'implication, bien sûr)
Quand on fait sa vie avec un conjoint, est ce qu'on se projette dès le départ à l'âge de 88 ans, en considérant et calculant tous les enfants à faire éventuellement, les carrières professionnelles au millimètre près, etc ? je ne crois pas, ou en partie seulement... on aime en fait et c'est tout. Et ben là, c'est pareil.
c'est l'élan du coeur qui parle.
Donc, en fait, on est complètement d'accord je crois ? Sage


Au niveau des extraterrestres, je suis aussi ok avec ce que tu dis : au niveau individuel, on peut sublimer une rencontre avec l'Inde et l'Amérique, certes, mais collectivement, ça ferait des heurts j'ai l'impression...
Ce que tu dis n'est pas "dualiste", lol, c'est très juste je trouve.
Oui, ta profondeur, ta grande poésie et ta maturité personnelle font que tes rencontres en Amerique, ou tous tes rêves étoilés se passeraient très bien, je suis entièrement d'accord avec ça, mais collectivement..... bon, tu vois ce que je veux dire, c'est une autre histoire...les hommes on les connait.
Pas toi, mais les hommes en général, quand ils ont posé un pied en Amérique en Afrique et en Inde, ils n'ont malheureusement pas regardé les petits oiseaux ni les beaux arbres et le merveilleux chamanisme pour s'ouvrir au coeur intérieur. On va pas détailler ce qu'ils ont fait à la place de ça, hein...
Donc, là aussi, on est parfaitement d'accord, je trouve.

Oui, gardons tous nos rêves, Maïna, je crois que tu as raison. Se mettre des limites avec des choses non vérifiées par soi-même, c'est pas que c'est forcément une erreur mais c'est humainement inauthentique quelque part en tout cas.
(Je le fais pour les habitants de l'univers parce que c'est un cas particulier, une exception, vu ma grande confiance dans les Sages, et vu que dans ce cas là, ça m'apaise plutôt l'esprit. N'oublie pas que je dévorais frénétiquement tous les bouquins à l'adolescence concernant les ovnis, etc, donc l'apaisement de l'esprit est une bonne chose pour moi dans ce cas là, et ça n'est pas forcément vrai pour d'autres).

bonne journée !

Hello
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enfants indigo et la pose de limite dans l'éducation des enfants

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum