L'énergie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'énergie

Message par Sophie le Sam 3 Mar 2012 - 11:28

Il me semble que bien souvent, en plus de problématiques émotionnelles ou mentales, résidus de notre passé, les difficultés que l'on peut rencontrer sont de nature énergétique.
En gros : nous manquons d'énergie.

Je crois que cela se voit aussi quand on se ballade dans la rue, la plupart des gens manquent d'énergie, de manière visible.

Pourquoi on manque d'énergie ?
-> Parce que notre énergie est utilisée au "mauvais endroit", ou d'une manière incorrecte
-> Parce qu'une partie en est cristallisée encore dans des souvenirs, émotions, croyances passées
-> Parce que l'on ne prend pas le temps de s'écouter, se respecter et se ressourcer - de la manière qui nous convient le mieux. Pour certains ça peut être une méditation, pour d'autres un bon bain, et pour d'autres encore d'écouter un beau morceau de musique ou de se faire un massage Very Happy
-> Parce que l'on entre en résistance à ce qui est (en soi, et autour de soi)

Concentrer son énergie c'est en relation avec savoir aller à l'essentiel, savoir discerner l'essentiel de l'accessoire.

C'est aussi en relation avec l'absence d'illusion.

Les illusions consomment une quantité d'énergie faramineuse.
Parce que par définition, comme elles sont des illusions, elles ne peuvent pas se "maintenir" toutes seules dans notre esprit, il faut les y agripper.

Si je prenais une image, ça pourrait etre comme si notre énergie était une myriade d'abeilles travailleuses.
A chaque fois que je refoule quelque chose, ou que je maintiens une illusion, c'est comme si j'envoyais un certain nombre de mes abeilles s'occuper uniquement de maintenir cette illusion, ou de cacher cette chose que je ne veux pas voir en moi.
Toutes ces abeilles-là ne peuvent rien faire d'autre.
C'est autant d'énergie qui n'est plus disponible....

C'est pourquoi, même si ressentir des émotions fortes peut sembler fatiguant, voire épuisant, sur le moment, en fait, une fois que l'émotion est bel et bien sortie, on a libéré beaucoup d'énergie et on récupère plus vite qu'on ne le pensait.

Et cela entraîne un mécanisme positif, qui fait que l'on a plus d'énergie aussi pour accepter d'aller voir d'autres émotions refoulées, d'autres illusions, pour continuer de se libérer et de se "décristalliser" de plus en plus.

Le déficit d'énergie se perçoit dans notre manière d'agir ou de réagir notamment.
Lorsque l'on n'arrive pas à sortir du mental, à voir les choses de manière positive, ou à envisager des solutions à un problème, à envisager de nouvelles possibilités, c'est généralement un manque d'énergie.
Alors poussé à l'extrême, quand on n'a vraiment plus du tout d'énergie disponible, ça peut produire l'effet inverse, c'est à dire de lâcher prise totalement parce que de toute façon on ne peut plus rien tenir.
Mais bon.... c'est assez extrême à vivre, et on est pas obligé d'en arriver là pour défaire ses croyances et ses illusions.
On peut le vivre autrement, de manière plus fluide et plus douce avec soi, en le faisant consciemment et progressivement.

Quand on regarde les principes spirituels qui régissent les différentes traditions, bon je les connais pas tous loin de là, mais j'intuite qu'on peut aussi les interpréter en terme énergétique.
Par exemple : développer l'amour, la bonté, ne pas médire, ne pas mentir etc....

L'amour est notre nature profonde, en ce sens être dans l'amour est moins énergivore que de ne pas y être, aussi étrange que ça puisse paraître tellement on a de difficulté parfois à agir dans l'amour...

Ne pas mentir -> c'est ne pas entrer dans tout un système mental, de création de mensonges, qu'on entretient, qu'on maintient etc.... et qui nous vampirise intérieurement.
Parce qu'en plus avec lui va des émotions : culpabilité, peur etc...

Ne pas médire, c'est pareil.
Quand on sent par exemple qu'on s'apprête à balancer une pique, ou dire quelque chose sur quelqu'un, on peut s'arrêter, et se demander : "j'ai vraiment de l'énergie et du temps à gaspiller pour ça ? c'est vraiment utile ça ?"
En général... la réponse est non. Ca n'est pas utile, c'est même complètement vain, et ça nous pompe nous-même.

Lorsque l'on engage notre énergie dans quelque chose qui est nourrissant, en accord avec soi, même si l'on peut ressentir une fatigue ensuite, on ressent aussi une satisfaction intérieure, et on se régénère beaucoup plus facilement.
Lorsque l'on utilise mal notre énergie, c'est l'inverse, on peut aussi avoir plus de mal à se ressourcer, même sur le plan physique : moins bien dormir par exemple, ou moins bien digérer.




Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'énergie

Message par ananie le Sam 3 Mar 2012 - 13:27

Maina a écrit:Il me semble que bien souvent, en plus de problématiques émotionnelles ou mentales, résidus de notre passé, les difficultés que l'on peut rencontrer sont de nature énergétique.
En gros : nous manquons d'énergie.
Pour ma part je dirais que c'est la même chose : ce sont les problématiques émotionnelles ou mentales (ou spirituelles) qui perturbent la circulation naturelle de l'énergie en nous et qui font qu'on en manque.

Mais tu dis la même chose il me semble.
C'est juste la notion de problématique énergétique en plus des autres qui me faisait bizarre : pour moi ce n'est pas en plus, c'est la même problématique, vue à un autre niveau.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'énergie

Message par Sophie le Sam 3 Mar 2012 - 13:43

oui oui tout à fait, je me suis mal exprimée...

Disons que dans certains "domaines" (la psychologie par exemple), on ne parle pas d'énergie, on ramène tout dans les émotions et le mental, et c'est en ce sens que je précise parfois que l'énergie est "en plus" dans la réflexion que l'on mène, mais tu as raison, c'est la même chose en fait.


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'énergie

Message par ananie le Sam 3 Mar 2012 - 16:31

Oui, voir les choses sous un aspect énergétique est en effet très intéressant.

Mais on retrouve ça aussi parfois dans la psychologie. Freud en parlait (mais surtout de manière théorique), et de manière plus précise encore Reich et Lowen, qui font le lien entre les problèmes psychologiques et la circulation énergétique dans le corps.

En fait les pensées et les émotions sont de l'énergie.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'énergie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum