Prologue de l'évangile selon saint Jean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Prologue de l'évangile selon saint Jean

Message par Hermann le Lun 5 Mar 2012 - 7:28

A mon tour de soumettre à votre sagacité un texte sacré, le début du prologue de l'Evangile selon saint Jean.
C'est un texte que je trouve très beau, poétique, et mystérieux (ce qui sans doute concourt à lui donner les deux caractéristiques précédentes).

1 - Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
2 - Elle était au commencement avec Dieu.
3 - Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle.
4 - En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.
5 - La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue.
6 - Il y eut un homme envoyé de Dieu : son nom était Jean.
7 - Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.
8 - Il n'était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière.
9 - Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.
10 - Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue.
11 - Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue.
12 - Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés,
13 - non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu.
14 - Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue de l'évangile selon saint Jean

Message par domi35 le Lun 5 Mar 2012 - 8:05

Au commencement était le souffle, et le souffle était avec Dieu, et le souffle était Dieu.
Il était au commencement avec Dieu.
Toutes choses ont été faites par lui, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans lui.
En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes.
La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue.
Il y eut un homme envoyé de Dieu : son nom était Jean.
Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui. Il n'était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière.
Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.
Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue.
Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue.
Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu.
Et le souffle ses fait chair, et il a habité parmi nous, plein de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.

‘ Nous sommes les enfants nés de la pensée créatrice de la force de son souffle’

Rose
avatar
domi35

Messages : 251
Date d'inscription : 16/01/2012
Masculin Age : 60
Localisation : saint Malo

http://www.talpiot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue de l'évangile selon saint Jean

Message par ananie le Lun 5 Mar 2012 - 8:10

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
Elle était au commencement avec Dieu.
Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle.
En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.
La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue.
La parole c'est le Christ.
Ainsi toutes choses ont été faites grâce à l'énergie du Christ, et rien n'a été fait sans contenir le Christ.
Ainsi ce début du texte dit que le Christ est en toutes choses.
Et quel que soit l'obscurcissement d'une chose ou d'une personne, l'énergie du Christ reste au fond d'elle, pure, inaltérable et toujours disponible : "La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue".
Là le texte traduit "ne l'on point reçue", mais d'autres textes disent "ne l'on point saisie" ou "enfermée".

La traduction officielle de l'église donne : "la lumière brille dans les ténèbres,et les ténèbres ne l'ont pas arrêtée."

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue de l'évangile selon saint Jean

Message par Hermann le Lun 5 Mar 2012 - 8:10

domi35 a écrit:Au commencement était le souffle, et le souffle était avec Dieu, et le souffle était Dieu.
Il était au commencement avec Dieu.
Toutes choses ont été faites par lui, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans lui.
En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes.
La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue.
Il y eut un homme envoyé de Dieu : son nom était Jean.
Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui. Il n'était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière.
Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.
Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue.
Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue.
Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu.
Et le souffle ses fait chair, et il a habité parmi nous, plein de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.

‘ Nous sommes les enfants nés de la pensée créatrice de la force de son souffle’

Rose
Oui, je me disais bien que le terme Parole n'était pas parlant (sans jeu de mot Laughing ), peut-être une mauvaise traduction, j'avais pensé à Verbe, déjà plus satisfaisant, mais en effet cette notion de Souffle est davantage éclairante...

C'est déjà un premier pas...
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue de l'évangile selon saint Jean

Message par ananie le Lun 5 Mar 2012 - 8:16

Oui c'est la traduction de Logos en grec.

Et traduire par "souffle" ça me plait bien aussi.

La traduction la plus courante dit "verbe", mais c'est dans le sens d'une énergie qui est émise de Dieu le Père et qui est directement agissante.
Selon la tradition la parole de Dieu et son action sont une seule et même chose.
Et Jésus est l'incarnation de cela.

On pourrait dire "l'expression de Dieu" (qui est également son action).

Le Logos c'est aussi la perfection divine qui est en toutes choses.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue de l'évangile selon saint Jean

Message par Hermann le Lun 5 Mar 2012 - 8:19

En tous cas ce qui me frappe c'est qu'il y a une série d'équivalences :

Parole = Dieu = création = vie (en tous cas elle contient la vie) = lumière.

1 - Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
2 - Elle était au commencement avec Dieu.
3 - Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle.
4 - En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.
Ce qui est étrange est la seconde phrase, qui n'apporte aucun nouvel élément mais semble insister sur quelque chose (qui m'échappe pour l'instant mais qui ne doit pas être qu'un effet de style sans sens).


Dernière édition par Hermann le Lun 5 Mar 2012 - 8:49, édité 1 fois
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue de l'évangile selon saint Jean

Message par Hermann le Lun 5 Mar 2012 - 8:22

ananie a écrit:
La parole c'est le Christ.
Ainsi toutes choses ont été faites grâce à l'énergie du Christ, et rien n'a été fait sans contenir le Christ.
Ainsi ce début du texte dit que le Christ est en toutes choses.
J'aurais pensé que cette parole, cette énergie créatrice, ce souffle, correspondait au Saint Esprit, et non au Christ, le Fils, l'incarnation.

ananie a écrit:Et quel que soit l'obscurcissement d'une chose ou d'une personne, l'énergie du Christ reste au fond d'elle, pure, inaltérable et toujours disponible : "La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue".
Là le texte traduit "ne l'on point reçue", mais d'autres textes disent "ne l'on point saisie" ou "enfermée".

La traduction officielle de l'église donne : "la lumière brille dans les ténèbres,et les ténèbres ne l'ont pas arrêtée."
Merci de cette précision car j'aurais eu tendance à faire un quasi-contresens en interprétant "reçue" par "accueillie", "acceptée".

Tout comme, dans un passage plus loin, j'aurais interprété "connue" par "reconnue" (ce qui va dans le même sens que accueillir et accepter).
10 - Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue.
Et également, plus loin, "reçue" peut-être interprété là encore comme "accueillie" ou "acceptée".
11 - Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue.


Dernière édition par Hermann le Lun 5 Mar 2012 - 8:50, édité 3 fois
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue de l'évangile selon saint Jean

Message par Hermann le Lun 5 Mar 2012 - 8:35

Il y a autre chose qui m'intrigue :
6 - Il y eut un homme envoyé de Dieu : son nom était Jean.
7 - Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.
8 - Il n'était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière.
(Notez qu'avec la dernière phrase on retrouve la redondance, pour Jean et la lumière, de la deuxième phrase pour Dieu et la Parole.)

Je ne vois pas trop ce que signifie "rendre témoignage à la lumière" : témoignage de quoi ? Et pourquoi à la lumière ? J'aurais pensé qu'il était venu pour rendre témoignage de la lumière (en particulier celle du Christ).
Mais peut-être que le sens s'éclaire (sans jeu de mot Laughing ) par la phrase suivante : rendre témoignage à la lumière en chaque homme ?

9 - Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.


Dernière édition par Hermann le Lun 5 Mar 2012 - 8:50, édité 1 fois
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue de l'évangile selon saint Jean

Message par Hermann le Lun 5 Mar 2012 - 8:46

Là le message me semble simple :
12 - Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés,
13 - non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu.
Il nous est dit d'accéder à cette lumière en nous afin de devenir non plus, seulement, des êtres terrestres (faits de chair et de sang), avec un corps et un ego (la volonté de l'homme), mais des êtres célestes, divins, en tous cas des êtres terrestres avec une part céleste, divine. Et il nous est indiqué que ce pouvoir (le pouvoir de le réaliser, de le devenir) est en nous. Grâce à la foi (croire en son nom).

Là aussi c'est clair :
14 - Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.
Le souffle créateur de Dieu s'est incarné, en le Christ, son Fils.
Et si on fait le lien avec le passage précédent, il nous est dit que nous pouvons devenir "enfants de Dieu", comme le Christ, encore qu'il est indiqué qu'il est le Fils unique du Père.

Il y a trois notions qu'il me semble important d'expliciter : la grâce et la vérité (qui est en le Christ, et en nous), et la gloire, qui se trouve dans notre manière de contempler (ou de réaliser) notre nature divine, en le Christ et en nous.


Dernière édition par Hermann le Lun 5 Mar 2012 - 9:10, édité 1 fois
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue de l'évangile selon saint Jean

Message par Hermann le Lun 5 Mar 2012 - 9:02

Je note aussi qu'il y a comme une progression "dramatique", un rapprochement de la lumière :


1 - Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.

4 - En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.
Donc la lumière vient de Dieu et même est Dieu.


5 - La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue.
Elle s'oppose aux ténèbres, en tous cas elle se trouve au milieu des ténèbres, qu'elle dissipe.


10 - Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue.
Elle se trouve dans le monde, créé par Dieu, fait de lumière et de ténèbres.


11 - Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue.
Elle se trouve, plus précisément, chez les hommes. Qui ne l'acceptent pas.


12 - Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés,
13 - non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu.
Toutefois, certains acceptent (réalisent) cette lumière.


14 - Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.
Et cette lumière (ou plutôt cette parole, le terme est repris, comme au début, bouclant la boucle, mais il s'agit de la même chose) s'incarne plus particulièrement en la personne du Fils de Dieu, dont le rôle est justement de transmettre cette lumière à tous les hommes, ou plutôt les aider (par sa "gloire") à la voir en eux.


Et il est précisé qu'il s'agit de la "véritable" lumière, donc pas de simple lumière physique :
9 - Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue de l'évangile selon saint Jean

Message par Hermann le Lun 5 Mar 2012 - 9:18

Donc si je synthétise ce qui a été dit, et que je décode le message de ce texte, il s'agit pour nous de réaliser que nous sommes tous des êtres divins, créés par Dieu, par la lumière, tout comme le monde entier (1, 2, 3, 4) et que nous devons voir et laisser grandir cette lumière en nous (12), pour qu'elle dissipe les ténèbres en nous (5), en suivant l'exemple du Christ (14). Ainsi que voir cette lumière chez les autres et la faire grandir chez les autres (6, 7, 8, 9, 10, 11), imitant ce même modèle. Ce qui implique également de réaliser que nous ne sommes pas qu'un corps et un ego (13).
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue de l'évangile selon saint Jean

Message par ananie le Lun 5 Mar 2012 - 10:09

Hermann a écrit:J'aurais pensé que cette parole, cette énergie créatrice, ce souffle, correspondait au Saint Esprit, et non au Christ, le Fils, l'incarnation.
En fait cela correspond au Fils dans le sens où c'est l'aspect qui s'incarne (ce qui est la spécificité du Christ).

L’Esprit Saint c'est l'énergie qui nous purifie pour nous libérer de tout obscurcissement et retrouver le Christ en nous.

Donc si je synthétise ce qui a été dit, et que je décode le message de ce texte, il s'agit pour nous de réaliser que nous sommes tous des êtres divins, créés par Dieu, par la lumière, tout comme le monde entier (1, 2, 3, 4) et que nous devons voir et laisser grandir cette lumière en nous (12), pour qu'elle dissipe les ténèbres en nous (5), en suivant l'exemple du Christ (14). Ainsi que voir cette lumière chez les autres et la faire grandir chez les autres (6, 7, 8, 9, 10, 11), imitant ce même modèle. Ce qui implique également de réaliser que nous ne sommes pas qu'un corps et un ego (13).
Je verrais aussi ça comme ça.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue de l'évangile selon saint Jean

Message par Kenzo le Lun 5 Mar 2012 - 10:33

Au commencement était le Verbe et le Verbe avec Dieu et le Verbe était Dieu (Jean, I : 1)

L'on peu le rapprocher avec cet énoncé de la Brihadaranyaka Upanishad, I, IV, 1)

Au commencement, seul était le Soi. Seul le Seigneur existait, le Seigneur Purusha, le Tout-Puissant.


On peu rapprocher le Verbe des Chrétiens par le AUM hindou. Le AUM est le son Originel d'ou est sortie et créer toute le création. C'est le premier son mais aussi la première lettre qui créa toute les autres lettres de l'alphabet. Nos avons cela dans beaucoup de Traditions : A : Alpha : Commencement/début.


Ibn 'Arabi : "Toutes les existences sont les 'Paroles de Dieu qui ne s'épuisent jamais' (Coran, XVIII, 109); car toutes ne sont que la parole sois ! (Kun) qui est le Verbe de Dieu."





avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue de l'évangile selon saint Jean

Message par ananie le Lun 5 Mar 2012 - 15:11


Merci pour ces rapprochements Sage

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue de l'évangile selon saint Jean

Message par Marie le Lun 5 Mar 2012 - 16:06

Merci à tous les quatre c'est très éclairant. Ces premiers versets n'étaient qu'une énigme de plus pour moi. I love you sunny I love you
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

au commencement

Message par Quéffélec le Mar 31 Juil 2012 - 16:40

domi35 a écrit:Au commencement était le souffle, et le souffle était avec Dieu, et le souffle était Dieu.
Il était au commencement avec Dieu.
Toutes choses ont été faites par lui, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans lui.
En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes.
La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue.
Il y eut un homme envoyé de Dieu : son nom était Jean.
Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui. Il n'était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière.
Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.
Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue.
Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue.
Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu.
Et le souffle ses fait chair, et il a habité parmi nous, plein de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.

‘ Nous sommes les enfants nés de la pensée créatrice de la force de son souffle’

Rose
"Au commencement était la parole .Je pense que cette parole était plutôt quelqu'un .Notanment lorsque Dieu dit dans le chap.1:26 " Et Dieu dit:"Faisons l'homme à notre image,selon notre ressemblance" .Donc,il parlait à quelqu'un ,et d'aprés vous qui es ce quelqu'un? Et bien,ce n'est autre que Jésus lui même,il est dit de lui par Paul aux Colossiens Chap. 1;15 à 17 "Il est l'image du Dieu invisible,le premier-né de toute création; parce-que par son moyen toutes les autres choses ont été créés dans les cieux et sur la terre,les visibles et invisibles,que ce soient trônes,ou seigneuries,ou gouvernements,ou pouvoirs.Toutes les [autres] choses,ont été créés par son intermédiaire et pour lui.Il est aussi avant toutes les [autres] choses ,et par son moyen toutes les [autres]choses ont reçu l'éxistence." Et,il est bien dit "il est l'image du Dieu invisible" donc il n'est pas Dieu,mais il est d'éssence divine ,il est le Fils de Dieu.Bonne journée à tous.
avatar
Quéffélec

Messages : 9
Date d'inscription : 31/07/2012
Masculin Age : 67
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prologue de l'évangile selon saint Jean

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum