Les quatre éléments

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les quatre éléments

Message par Sophie le Mar 8 Nov 2011 - 10:55

C'est un sujet qui me tient à coeur, ça fait un moment que je voulais écrire quelque chose à ce sujet...

La maîtrise des quatre éléments en soi participe de l'équilibre global, de notre monde intérieur.

Travailler un élément veut dire pour moi développer en soi les caractéristiques de cet élément, son énergie propre.

A un certain point, les quatre éléments sont Un, mais avant de trouver ce Un, on peut passer par l'harmonisation et l'apprentissage de chacun des éléments.

Les éléments pour moi se "classent" déjà en deux sous-groupes, qui se redivisent eux-mêmes en deux.

L'eau et l'air sont des éléments qui existent physiquement en nous, qui entrent et sortent de notre corps, nous ingérons de l'eau, nous sommes constitués d'eau en grande partie ; nous inspirons et expirons de l'air.
Notre relation avec ces éléments est donc souvent plus "extérieure", dans le sens plus tangible, palpable, compréhensible.

Qui plus est ces deux éléments sont les deux éléments "mobiles" parmi les quatre.
Dans le sens qui ont une direction.

La terre et le feu sont des éléments qui ne sont pas présents physiquement en nous, mais seulement énergétiquement. Les contacter nécessite donc une forme "d'abstraction", et une introspection plus profonde à mon sens.
Et il s'agit ici d'éléments "immobiles", dans le sens où ils ne sont pas un flux qui a une direction.

De façon croisée, on peut aussi répartir les quatre éléments en énergie plutôt yin ou yang.
Terre et eau vibrent sur l'énergie féminine (yin).
Feu et air vibrent sur l'énergie masculine (yang).

Enfin, les éléments antagonistes sont Terre et Air ; Eau et Feu.

Ca peut sembler très théorique tout ça, sauf que quand on travaille sur certaines choses en soi, ça devient archi concret dans la vie de tous les jours.
Par exemple l'antagonisme des éléments air et terre permet de comprendre pourquoi il est difficile pour des gens dont l'énergie est à la base très "air", de maitriser l'énergie de la terre.
Cela leur demande une pratique et une intention plus forte.

Voici à quoi "correspondent" les éléments en nous, en termes de caractéristiques disons énergétiques et psychologiques.

Le Feu :
qu'on appelle aussi le grand père chez les indiens... Very Happy
Le feu est l'étincelle de vie. Il est l'instant, donc en nous la capacité à vivre l'instant qui "jaillit", (notion distincte de la présence), l'élément feu au niveau psychologique est donc lié à la spontanéité, la joie pure, l'expression pure, ce qui crée, ce qui "brûle" en soi, l'enthousiasme... bref... ce qu'on appelle d'ailleurs.... "la flamme"... Very Happy
Le feu est aussi relié à la direction de l'Est sur la roue de médecine, et à l'intention.

Dans son énergie "détournée", le feu donne la colère.
Qui est à l'image d'un brasier qui enfle, et qui dévore tout sur son passage.

NB : j'explique tous ces détails aussi parce que cela sert ensuite dans le travail sur certaines émotions en soi, ou certaines fonctionnements internes. On peut réguler un élément par un autre par exemple, et comprendre son fonctionnement interne en termes de rapports entre éléments.
Il y a des gens par exemple qui littéralement noient leur feu avec leur eau. Donc le feu n'est pas canalisé et maîtrisé, il est simplement éteint brutalement quand il commence à déborder. Cela peut amener tout un tas de conséquences dans le fontionnement interne de la personne ; le fait par exemple qu'elle doive rallumer symboliquement son feu régulièrement, rallumer la flamme à l'intérieur.


L'Eau

L'eau c'est une soeur pour les indiens, la petite soeur Eau, reliée à la lune notamment.

L'eau est ce qui fait circuler la vie, et ce qui la nourrit.
Elle est un symbole de fluidité, et de circulation vivante.

A elle en nous sont reliés tous nos liquides.

C'est aussi elle qui nous purifie.

Au sens "psychologique", les qualités de l'eau en soi sont la capacité à s'adapter, se laver (donc pardonner par exemple) et se guérir, l'eau est l'élément de la guérison par excellence.
La force de l'eau est aussi de passer quoi qu'il arrive, fut-ce par un minuscule interstice.

Dans son énergie "détournée", l'eau donne les émotions débordantes, et le manque de centrage, le fait de se "répandre" littéralement, comme de l'eau qui n'a plus de lit, ou d'être "à sec" comme une rivière désséchée.

Maîtriser l'eau en soi c'est apprendre à laisser circuler l'énergie en soi, et la vie, à être "irrigué" intérieurement toujours à la juste mesure.

L'eau est aussi un régulateur interne, lorsque l'élément eau déborde ou s'assèche en nous, c'est parce qu'il y a un problème qui nous décentre et perturbe notre équilibre global.

La Terre

Souvent on "confond" cet élément avec la planète du même nom.... elles sont reliées bien sûr la terre-élément et la Mère Terre, notre planète.
Mais l'élément terre en soi c'est avant tout ce que symbolise l'élément terre dans la nature.
Le sol sur lequel on marche, à l'intérieur de soi.
Le terrain dans lequel sont nos ressources, sur lequel nous "poussons".
La terre est reliée aux qualités de stabilité, et de présence.
Cet élément touche aussi à la patience et la persévérance.

Là où le feu impulse vite et fort par l'étincelle, la terre elle fait mûrir et grandir dans le temps.
Le passage à la matière peut être difficile par exemple pour des gens qui sont beaucoup en élément feu à la base, parce que ça leur semble vraiiiiiiment très long et très lent le passage dans la terre.

Elle est reliée aussi au concret et à notre capacité à manifester, concrétiser, agir.
Agir n'est pas nécessairement un acte extérieur dans la matière d'ailleurs.

L'énergie "détournée" de la terre donne la fixité, ou la rigidité, ainsi que le matérialisme ou l'attachement à la forme des choses.

L'Air

Le frère Air, ou le frère Vent comme disent les indiens.

L'air symbolise le mouvement et la légèreté, ainsi que la liberté.
L'air est ce qui ne peut pas être enfermé dans une forme, il n'a pas de forme.
Il est relié à l'impermanence en nous, au changement, au jeu et à l'insouciance.

Il est aussi relié à ce qui transporte les informations à l'intérieur de nous, donc à la communication, interne comme externe.

Il nettoie aussi à sa manière, en soufflant, il emporte et fait tomber ce qui n'est plus utile ou qui ne tient pas bien accroché en nous.
Il est donc relié à la capacité à lâcher prise et abandonner ce qui n'a plus lieu d'être.

L'énergie "détournée" de l'air donne la dispersion ou la fuite.

Voilà pour les éléments, disons "en gros", et pour pas non plus en écrire vingt pages sur chacun.

Ensuite, lorsque l'on veut travailler les éléments en soi, on peut observer les interactions entre eux, et la manière dont nous utilisons même inconsciemment ces interactions.
COmme l'exemple que je donnais plus haut d'éteindre son feu avec de l'eau.
Il y a d'autres manières de réguler le feu, par exemple réduire l'apport d'air.

L'apprentissage de la maîtrise du feu est l'apprentissage de la constance et de la vigilance, exactement comme on surveille et nourrit un feu, on l'entretient mais sans non plus le faire gonfler au risque qu'il brûle tout ce qu'il y a autour.
Le feu est l'élément qui demande le plus de vigilance, un feu allumé ne se laisse jamais seul.
Ce qui grosso modo revient à dire que entretenir le feu en soi, c'est ne jamais se laisser seul soi-même, toujours être présent auprès de soi et de son étincelle de vie.

L'apprentissage de la maîtrise de l'eau est l'apprentissage de faire et laisser circuler.

L'apprentissage de la maîtrise de la terre est l'apprentissage de tenir, et être présent à ce qui est.

L'apprentissage de la maîtrise de l'air est l'apprentissage du détachement, et de la liberté.

On peut comprendre et approcher le rapport que l'on a avec chaque élément en soi en voyant tout simplement le rapport qu'on a avec ces éléments autour de nous.
Si on a une peur viscérale de se noyer par exemple, y'a gros à parier qu'il y a un travail à faire sur l'énergie eau...
Certaines personnes ne supportent pas le vent, le vent dé-range littéralement, puisqu'il balaye et fait tomber les feuilles et mortes et l'inutile en nous, ou ce qui n'est pas bien accroché aux branches.

Enfin pour faire le lien avec l'autre post, sur l'animal totem, il est certain que observer ses animaux et notamment son animal totem e lien avec les éléments, voir quel est son milieu naturel et quels éléments sont importants pour lui, nous en apprend beaucoup sur notre fonctionnement interne par rapport aux éléments.
Quand on a comme animal totem un oiseau par exemple, on va avoir un rapport à l'air particulier, tout à fait différent de celui d'un totem-quadrupède bien planté sur la terre.

Voilà... je m'arrête là pour ce post, c'est ce que je voulais dire pour l'instant comme approche des quatre éléments....


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre éléments

Message par Hermann le Mar 8 Nov 2011 - 11:50

Excellent post, merci, ça me parle beaucoup en plus, j'y reviendrai plus attentivement tout à l'heure. sunny
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre éléments

Message par Lydie le Mar 8 Nov 2011 - 12:12

Très intéressant, merci Sage
avatar
Lydie

Messages : 444
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 54
Localisation : Perpignan

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre éléments

Message par ananie le Mar 8 Nov 2011 - 17:52

Merci Maina.

Et en pratique comment fais tu pour ajouter un élément, en réguler un avec l'autre... tout ça ?

Sinon il y a de la terre dans le corps : les dents par exemple sont minérales. On a de la pierre comme dents, si si, j'vous jure !

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre éléments

Message par Sophie le Mer 9 Nov 2011 - 1:04

J'ai pas capté ce que tu entends par "ajouter" un élément.

Pour ce qui est des interactions et régulations entre eux, je le pratique surtout pour certaines disons.
Je n'ai pas non plus tout testé là-dessus.
Dans mon cheminement, j'ai compris récemment que les choses avaient procédé selon un ordre intérieur logique sans que j'en aie conscience.
La première chose que j'ai appris à maîtriser c'est le feu en moi.
(Ce qui ne veut pas dire que ça soit terminé, mais j'ai appris une première phase disons, à un certain stade de ma vie).

Ensuite est venue l'eau, les émotions, la sensibilité etc...

Et aujourd'hui je suis confrontée à la maîtrise de la terre, c'est très net dans ce que je vis même dans mon quotidien.

Je ne maîtrise pas correctement l'air en moi. Je le contrôle plus que je ne le maîtrise, c'est à dire que j'arrive à le "contenir" ou le calmer si besoin, j'en ai conscience, mais cette énergie n'est pas maîtrisée en moi dans le sens où j'ai besoin encore que ma conscience participe à son orientation, ça ne se fait pas naturellement sans y penser.

Je sens la chose comme un cycle, d'ailleurs sur la roue de médecine, ça tourne dans ce sens-là, feu (est), eau (sud), terre (ouest) et air (nord), et on recommence Very Happy

Aujourd'hui j'explore donc les interactions auxquelles j'ai accès.
Par exemple ça me demande beaucoup trop d'énergie de réguler mon feu par l'apport d'air, du fait de ce que j'ai dit plus haut de ma capacité de maîtrise de l'air.
Donc je trouve d'autres chemins.
J'évite de le noyer autant que possible Laughing
L'expérience est trop douloureuse et totalement inutile d'ailleurs, j'e l'ai faite malgré moi quand je me suis retrouvée en dépression pendant plusieurs mois.
La dépression a été une conséquence de ce dérèglement énergétique en réalité.
J'ai vécu de gros changements dans ma vie, qui ont provoqué des émotions très fortes, mais j'étais tellement focalisée sur la nécessité d'agir, que je n'ai pas prêté attention à mes ressentis, donc les émotions se sont accumulées, et ont commencé à me noyer intérieurement.
L'eau a fini par éteindre le feu à force.
Et c'est là que la dépression a commencé, parce que l'étincelle de vie avait été noyée.
Sortir de la dépression en fait ça a "simplement" été sur un plan énergétique rallumer mon feu intérieur.

Et depuis, ça s'est fait exactement à l'image d'ailleurs de quand on rallume un feu avec du bois humide Laughing sur une terre humide...
Les émotions se sont évacuées en grande partie, mais la terre reste humide de tout cette crue intérieure, et rallumer le feu n'a pas été gagné en un seul coup, ça a vacillé, la petite flamme a trembloté, et j'ai passé beaucoup de temps auprès d'elle pour la veiller et souffler dessus un peu mais pas trop, ne pas la laisser s'éteindre encore, essayer de la faire grandir et de la stabiliser.

Alors par exemple, ben j'ai quand même utilisé un peu mon air comme j'ai pu pour souffler sur la petite flamme Very Happy
Avec mes projets, mes rêves, mes envies, je me suis accrochée à ça, c'était le souffle d'air pour ranimer le feu.
Le mouvement intérieur, laisser les idées s'envoler, mais pas non plus se transformer en bourrasque parce que là sinon ma petite flamme, c'était fini pour elle.

Pendant ces moments-là j'ai aussi soigneusement tenu l'eau à l'écart, pas en refoulant, mais en prenant bien soin de ne pas me mettre dans des situations qui pouvaient provoquer encore trop d'émotions. Eviter le stress, éviter les confrontations..
Et puis je me suis bien appuyée sur la terre, en m'occupant de ma maison, j'ai jamais autant fait des bons petits plats qu'à ce moment-là Very Happy
La matière, la terre, le jardin, ça a donné une bonne assise à ma petite flamme qui renaissait.

Voilà un exemple d'interaction entre les éléments Very Happy

Un autre exemple c'est dans la créativité.
Quand je suis en train de créer quelque chose, de donner forme, élément terre donc. Il peut arriver un moment si je suis trop concentrée dans la forme, la terre "sèche", elle devient friable et me file entre les doigts, ma construction commence à s'effriter, je sais à ce moment-là que c'est parce que j'ai pas mis assez d'eau... que j'ai oublié un peu trop mon ressenti, et que j'ai tellement voulu matérialiser quelque chose que j'ai mis de côté ma vie intérieure, donc j'y reviens, par des petites choses très simples, je parle avec mes amies de coeur, ça réveille le ressenti, je passe plus de moments avec mon ami, je cultive plus mon couple, je réveille les sentiments, les émotions, l'eau, pour nourrir ma terre.

Bon là je donne des exemples un peu caricaturaux, dans la réalité quotidienne heureusement que c'est pas aussi "réfléchi" que je le décris là.
Ca se fait spontanément la plupart du temps.
Sauf dans quelques cas où il y a un déséquilibre trop prononcé et nécessité d'en prendre conscience et de réajuster volontairement.

Voilou Very Happy
J'espère que c'est assez parlant, après chacun peut appliquer ce genre de chose en soi, à sa manière à lui et selon son vécu Very Happy

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre éléments

Message par ananie le Mer 9 Nov 2011 - 10:13

Ok merci Maina

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre éléments

Message par Sophie le Mer 9 Nov 2011 - 15:05

De rien Wink

Quelque chose m'est venu ce matin sur les éléments, je le note ici, cela peut aussi servir d'indication lorsque l'on cherche à savoir si un élément est équilibré en soi.

A chaque élément, on pourrait relier un "couple", deux états / ressentis intérieurs et/ou manifestation extérieure, qui permet de se situer par rapport à l'énergie de cet élément.
C'est relié à l'énergie fondamentale de chaque élément.

-> L'énergie fondamentale du feu est la chaleur.
L'équilibre du feu en soi est donc relié à l'équilibre chaud-froid.
Par exemple une personne chaleureuse, on peut penser que son feu est assez actif. Alors qu'une personne plutôt "froide", le feu est peut-être un peu diminué. On peut l'appliquer à soi, c'est d'ailleurs le but premier de ce que je dis là, pour soi, pas pour "diagnostiquer" les autres.
Est-ce que je me sens plutôt chaleureux ? ou plutôt froid ? ressentir sa "température" intérieure.

-> L'énergie fondamentale de l'eau est l'humidité.
L'équilibre de l'eau en soi est donc relié à l'équilibre humide-sec.
Quand on se sent "sec" par exemple, ou qu'on réagit sèchement à quelque chose, cela peut indiquer qu'il manque de l'eau.

-> L'énergie fondamentale de la terre est la solidité.
L'équilibre de la terre en soi est donc relié à l'équilibre solidité-fragilité.
Lorsque l'on se sent très fragile, cela peut indiquer que l'élément terre est à rééquilibrer en soi.
Inversement lorsqu'on se sent très, voire "trop" solide, c'est à dire comme "d'un bloc", inébranlable, il se peut qu'il y ait un peu trop de terre, dans le sens que l'on soit trop fixe, avec une forme trop définie.

-> L'énergie fondamentale de l'air est la légèreté.
L'équilibre de l'air en soi est donc relié à l'équilibre léger-lourd.

Autre précision qui me vient avec ça, c'est que l'on parle d'équilibre, parce que "en théorie", dans une recherche de présence, être, paix intérieure etc.... cela est relié à un équilibre interne.
Cependant l'équilibre n'est pas une fin en soi. Et l'équilibre n'est pas quelque chose de figé mais de perpétuellement renouvellé.

Et il arrive aussi que dans certaines circonstances on ait besoin de rentrer totalement dans une certaine énergie, parce que là on a besoin de toutes ses qualités comme une énorme force, qui nous aide à passer quelque chose, donc dans ce cas, on ne va pas spécialement chercher un équilibrage, mais on va plonger complètement dans l'énergie de l'élément, et se laisser porter par elle, faire corps avec elle.

C'est d'ailleurs ce qui se passe en nous naturellement en certaines circonstances quand nous sommes dans notre action pure et sans réflexion mentale.
Quand on fuit par exemple, si on doit échapper à quelqu'un ou un danger, on dit que "ça donne des ailes", ben oui, on entre en plein dans l'énergie de l'air, qui nous emporte et se met à souffler très fort à l'intérieur, pour nous permettre de nous échapper.

Pour ceux qui aimeraient méditer avec les éléments, pour apprendre à connaître chacune de ces énergies intimement et intérieurement, afin que ça ne soit pas seulement des "concepts" ou des mots, on peut le faire de manière très simple, associer à sa technique de méditation habituelle l'élément en question.
Les éléments sont d'accès simple, ce que je veux dire par là c'est qu'il y a pas besoin de grande abstraction pour connecter avec la petite soeur Eau, il suffit d'en avoir le désir, et de s'aider pour ça même juste d'une goutte d'eau sur soi...
Mettre une partie de son corps en contact avec l'eau, ou bien poser un verre d'eau devant soi pendant la méditation.

Pour moi, les éléments sont des esprits très puissants, simples et ouverts, qui ne "demandent" qu'à nous aider. Qui ne nécessitent aucun apprentissage complexe pour les approcher.
Nous sommes des enfants de la nature, nous n'avons pas besoin de montrer patte blanche pour qu'elle offre sa sagesse et sa force.

Une goutte d'eau peut connecter à toute la force des océans, à la joie et l'énergie qui déferle des torrents de montagne, à la force souterraine des nappes d'eau qui vivent sous la surface terrestre...

Il en est de même pour une parcelle de terre que l'on prend dans sa main...
Pour une petite flamme de bougie face à soi...
Pour un souffle sur la joue....




Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre éléments

Message par Marie le Mer 9 Nov 2011 - 21:33

Très riche et très parlant. Merci maïna. sunny
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre éléments

Message par Hermann le Mer 9 Nov 2011 - 21:47

Génial ce post, je me demandais justement comment faire, ça répond d'avance, merci Maïna.

Par contre :

maïna a écrit:-> L'énergie fondamentale de l'air est la légèreté.
L'équilibre de l'air en soi est donc relié à l'équilibre léger-lourd.

Est-ce que tu pourrais développer un peu sur cette notion de légèreté ?
Merci !
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre éléments

Message par Sophie le Jeu 10 Nov 2011 - 1:24

La légèreté ou la lourdeur pour moi se rapprochent de notre manière d'interagir avec le monde.
Notre "place" et notre présence dans le monde.
Est-ce qu'on parcourt le monde en "pesant" sur lui ? sur les gens autour de soi ? et même sur soi-meme ?
ou est-ce qu'on le parcourt en interagissant avec lui mais sans peser sur lui plus que de "raison" ?
ou encore est-ce qu'on le parcourt en ne pesant tellement sur rien du tout, que l'on passe finalement comme un fantôme ?

On peut rapprocher ça même de notre simple démarche physique, parallèle de la démarche énergétique et psychologique.
Quand on marche, sur un sentier ou dans la vie, on peut marcher disons normalement, c'est à dire qu'on pèse notre poids, pas plus, pas moins.
Mais on peut aussi marcher très lourdement, se "traîner" en quelque sorte (façon de parler hein), ou au contraire à peine toucher le sol, voire complètement planer.

On peut aussi rapprocher ça du sérieux ou de l'absence de sérieux.
Quand on est très, voire trop léger, on ne prend tellement rien au sérieux qu'on manque aussi d'une certaine profondeur par exemple, on peut rencontrer parfois des gens comme ça, dont on a l'impression que pour eux rien n'est ni sérieux ni important ni même considéré avec un minimum d'attention et de profondeur.

Inversement quand on est trop sérieux, on interagit de façon "lourde" avec le monde et avec soi dans le sens où tout prend des proportions trop importantes.

Lourd-léger donc pour moi ça décrit notre présence dans le monde, et en soi, grosso modo, "lourd" à l'extrême, on se laisse peser sur le monde, ou on se laisse "plomber", piéger dans une forme, dans une importance donnée aux choses, aux êtres, aux situations.
Léger à l'extrême, on ne se laisse en quelque sorte atteindre ou "tenir" par rien, rien n'a d'importance, c'est le détachement extrême, qui peut être assimilé à la fuite parfois.

L'équilibre entre les deux pour moi c'est être présent au monde, sans se faire piéger dedans.
Idem pour soi, être présent à soi sans se faire piéger en soi, par l'importance que l'on s'accorde.

En fait cet équilibre pourrait revenir à la fameuse phrase qui vient de je sais plus où d'ailleurs : "Etre dans le monde sans être du monde".

C'est cohérent avec le fait que l'élément air est celui de la liberté, la liberté dans une situation ou dans notre vie, ça n'est ni la fuite (trop de légèreté), ni une implication trop sérieuse et grave (trop de lourdeur).

On peut rapprocher ça aussi sur le plan psychologique du fait de savoir relativiser dans une juste mesure, ni trop, ni trop peu.

Savoir rire de quelque chose, c'est l'énergie de la légèreté Very Happy
Rire de tout de façon superficielle sans jamais se laisser toucher en profondeur par ce qui nous entoure, c'est l'énergie de la légèreté aussi mais non maîtrisée et extrême.

Lourd-léger, ça renvoie au poids, donc sur notre bonne vieille terre et dans notre bon vieux système solaire, à la notion de force de gravité et gravitation.
Gravité peut s'entendre sur tous les plans, physique, émotionnel, mental, énergétique...

Voilà Wink en espérant que ça t'éclaire Wink



Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre éléments

Message par Hermann le Jeu 10 Nov 2011 - 1:30

Oui, ça m'éclaire tout à fait, merci ! sunny

Sinon, "Etre dans le monde sans être du monde", c'est dans Conversations avec Dieu.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre éléments

Message par ananie le Jeu 10 Nov 2011 - 6:24

Hermann a écrit:"Etre dans le monde sans être du monde", c'est dans Conversations avec Dieu.
Oui et à la base ça vient de la Bible.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre éléments

Message par Sophie le Ven 17 Fév 2012 - 22:16

Je reprends ce post pour rajouter un parallèle qui me vient suite au post où on parlait de la guérison émotionnelle et psychique, comme métaphore de nettoyer une plaie avant de la cicatriser.

La colère souvent doit s'exprimer en premier, elle correspond à l'élément Feu, ce qui brûle à l'intérieur, c'est quelque part la blessure à vif aussi, et la réaction instinctive au fait d'avoir mal.

Puis viennent les autres émotions, associées à l'élément Eau, la tristesse notamment, les larmes, mais aussi la peur parfois, toutes les émotions qui "coulent", qui s'écoulent, et les larmes nettoient petit à petit, elles désinfectent la blessure. L'eau commence à apaiser la douleur...par sa fraîcheur...

Alors une fois propre, la plaie peut commencer à cicatriser, on arrive dans l'élément Terre, élément de la reconstruction, les tissus se reforment, petit à petit.

Et enfin avec l'Air, le temps du pardon qui vient de lui-même, l'air emporte les dernières pensées, les derniers restes du souvenir de la blessure, et les éparpille au vent.
Et l'on peut alors trouver la liberté et la paix parce que la blessure a été guérie et cicatrisée.... il en reste peut-être une marque, peut-être pas, mais de toute façon ça ne fait plus mal...

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre éléments

Message par Hermann le Ven 17 Fév 2012 - 23:05

Excellente, cette analogie !
Bonne idée que d'avoir repris ce post.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

4 éléments

Message par Marie le Sam 18 Fév 2012 - 8:31

Oui, c'est très instructif et utile ce lien avec les sentiments et émotions. Une fois que tu l'as écrit cela me semble évident, mais j'étais dans l'impossibilité de le penser clairement.
Merci Wet Kiss Jubilatoire

Pourrais-tu Maïna, sans vouloir abuser, préciser ce que tu appelles "roue de médecine"? Et pourquoi, selon les cas, on ne place pas les éléments aux mêmes points cardinaux ?
Avec Franz Bardon, j'avais situé le Feu au Sud, la Terre au Nord, l'Air à l'Est et l'Eau à l'Ouest... sunny

Et ananie, où est mon pote le petit mage, dans les smileys ???????????? Pleure
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre éléments

Message par Marie le Sam 18 Fév 2012 - 9:36

Ah, ça y est! je l'ai retrouvé! Magicien Magicien Yahoo !
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre éléments

Message par Sophie le Sam 18 Fév 2012 - 9:45

Je vais faire un post sur la roue de médecine dès que j'ai un peu de temps Wink

Juste pour te répondre là, la roue de médecine est globalement toujours la même symbolique parce que le plus important c'est le cercle lui-même, qui est une représentation sacrée, mais selon les traditions, certains éléments diffèrent, par exemple l'association des éléments, des couleurs, des animaux etc...

Perso j'utilise celle qui me parle le mieux et je pense que c'est à chacun de faire de même.

Ce genre de représentation symbolique de toute manière est très liée à ce qu'on y dépose soi-même, à la culture aussi.... par exemple sur la roue il y a quatre directions, quatre éléments etc...
mais si on voulait rejoindre la médecine chinoise, on ne pourrait pas, ce sont pas les mêmes éléments, et il y en a cinq...


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre éléments

Message par Marie le Sam 18 Fév 2012 - 9:50

D'accord. Merci. Je suis allée aussi voir mon copain Google et j'en retire notamment l'importance du cercle, qui par ailleurs est une forme arrondie qui me plait, que je pensais puérile et que je découvre omniprésente (pour les indiens).
Super pour le post fait et prévu, cela me permet des avancées dont je te suis reconnaissante et pour lesquelles je t'admire et...t'envie un peu Wink Laughing
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre éléments

Message par ananie le Sam 18 Fév 2012 - 10:11

Magicien
C'est Air qui s'est occupé des smileys.
Ton pote est tout en bas à droite.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre éléments

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum