Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par ananie le Mer 28 Mar 2012 - 12:22

La plupart du temps, lorsque l'on a du mal à s'affirmer, c'est parce que nous avons peur du regard des autres, peur d'être rejeté si on exprime notre désaccord.
Parfois cela va aussi avec une peur inconsciente de devenir violent.

Et en effet, les personnes qui ont du mal à s'affirmer (c'est à dire presque tout le monde) sont souvent des personnes dont l'affirmation et l’agressivité normale de l'enfance n'ont pas été régulées, mais rejetées, cassées.
Et cette puissance d'affirmation réprimée devient une agressivité et une violence, bien tassée et cadenassée au plus profond de soi.

Pour récupérer cette puissance d'affirmation, il faut d'abord contacter cette violence, la ressentir, éventuellement l'exprimer en la canalisant (en criant dans la nature, tapant sur un coussin, avec un thérapeute qui accueille ça...). Car la force d'affirmation est contenue dans cette colère réprimée. Et il faut la faire sortir pour récupérer cette force.

Paradoxalement, lorsque l'on libère cette colère et récupère la force d'affirmation, on devient beaucoup plus calme, aimant et ouvert aux autres.

Car sans s'en rendre compte, tant que l'on ne sait pas s'affirmer, on a peur de s'ouvrir aux autres, et on se met sur la défensive. Car inconsciemment, on craint que si les choses se passent mal, on ne sera pas capable de dire stop avec suffisamment de force pour se protéger.


Dans les milieux spirituels, on dénigre trop souvent cette force d'affirmation.
Mais quand on y regarde bien, on peut constater que les grands sages spirituels ont tous cette capacité très développée. Que se soit Jésus, Bouddha... et les autres, aucun n'avait peur du conflit ou de s'affirmer avec force.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par ananie le Mer 28 Mar 2012 - 13:42

C'est parfois difficile à comprendre, mais l'affirmation de soi, la pose de limites est aussi une force d'amour.

De la compassion courroucée comme diraient les tibétains.

Poser des limites fermes à celui qui nuit ou est dans l'irrespect, c'est lui permettre aussi de retrouver sa dignité.
Car ceux qui sont irrespectueux ont souvent eux-mêmes reçu de l'irrespect et ont appris à faire avec et à se taire, entrant ainsi dans une dévalorisation d'eux mêmes.

Leur dire "stop" à eux, c'est aussi leur transmettre la capacité de dire "stop" à leur tour à ceux qui les dévalorisent (y compris les aspects d'eux mêmes qui se dévalorisent).

De plus, rencontrer des limites claires et justes nous définit, et nous sécurise en quelque sorte.

Ainsi, ceux qui en ont manqué dans leur enfance, autant que ceux qui en ont trop eu, ont besoin d'en recevoir de justes pour se construire harmonieusement.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par Sophie le Mer 28 Mar 2012 - 14:27

Ca me fait penser à cette phrase de La Boétie, "Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux".

(dans le Discours de la servitude volontaire)

Lui il parlait des hommes d'états, des chefs, des rois, mais ça peut s'appliquer à un niveau plus quotidien, lorsque l'on se "ratatine" devant quelqu'un, on lui donne pouvoir sur soi, on attend de lui la clémence, ou le respect, implicitement, mais ça n'est pas seulement à l'autre de deviner ce que l'on veut, et où sont nos limites, ce que l'on accepte ou que l'on n'accepte pas.
On a chacun la responsabilité d'exprimer cela, et de poser ces limites, en disant non, ou en s'affirmant.

Il arrive qu'avec certaines personnes, il ne soit cependant pas possible d'être compris et respecté dans ces limites que l'on pose, certains vont faire la sourde oreille, ou passer outre, mais je crois que quand c'est posé, on se sent déjà mieux soi-même, et on peut aussi ensuite dire à la personne qu'on l'a déjà prévenue, et que l'on n'acceptera plus ce comportement de sa part, même si ça ne lui plait pas et qu'elle fait comme si elle avait pas entendu.

Je trouve que là où c'est le plus difficile c'est face à des personnes qui ont tendance à "pomper" mais de manière "passive", dans de la victimisation par exemple, parce que si soi-même on n'arrive pas à s'extraire du fait de plaindre la personne, ou de lui trouver des circonstances atténuantes et des excuses sans arrêt pour son comportement, on n'arrive pas à s'affirmer.

J'ai eu - et j'ai encore plus ou moins - le problème avec ma grand-mère.
C'est très difficile de s'affirmer, d'abord parce que dès qu'on parle un peu fermement, elle fond en larmes ou elle se recroqueville sur elle, en se victimisant.
Et d'autre part, parce que moi je n'arrive pas à me défaire de cette pensée qui est "oui mais elle est âgée, c'est pas maintenant qu'elle va changer, ni même comprendre ça, il vaudrait mieux laisser passer, et ne pas trop la bousculer."

Le problème c'est qu'à une époque j'arrivais à laisser passer pour ne pas la bousculer, mais aujourd'hui je n'y arrive même plus, tellement ça me fout en colère quand je suis confrontée à son attitude.

Parce que je sais, je sens, quelque part qu'elle est en partie consciente de son comportement, et qu'elle en joue, et qu'elle joue aussi sur son facteur âge.
Pour l'instant, n'ayant pas résolu le problème, je me tiens à distance, en communiquant par courrier, et en m'autorisant à ne pas répondre à ses attentes (qui en plus ne sont jamais exprimées clairement).

Je ne sais pas si tu as déjà eu ce genre de problème, Ananie, et si oui comment tu l'as résolu. Franchement ça m'intéresserait d'avoir un avis dans ce genre de cas...

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par ananie le Mer 28 Mar 2012 - 17:57

Sophie a écrit:Je trouve que là où c'est le plus difficile c'est face à des personnes qui ont tendance à "pomper" mais de manière "passive", dans de la victimisation par exemple, parce que si soi-même on n'arrive pas à s'extraire du fait de plaindre la personne, ou de lui trouver des circonstances atténuantes et des excuses sans arrêt pour son comportement, on n'arrive pas à s'affirmer.
Oui d'ailleurs les personnes qui ont du mal à s'affirmer ont très souvent un comportement de victime : au lieu de dire les choses clairement à celui ou celle qui leur nuit, elles s'en plaignent aux autres. C'est une manière d'exprimer leur mécontentement, sans affronter la personne à qui il devrait vraiment s'adresser.

Je ne sais pas si tu as déjà eu ce genre de problème, Ananie, et si oui comment tu l'as résolu.
J'ai déjà eu ce genre de problèmes avec des amies.
Mais chaque cas est particulier.
Ce que j'ai fais déjà c'est de ne jamais acquiescer quand ces personnes se plaignaient. je me contentais d'écouter, mais sans jamais dire "oui" ou "oh c'est terrible" ou des trucs dans le genre que la personne attendait.
Je ramenais par contre la personne a sa responsabilité, mais sans non plus la culpabiliser (pour ne pas tomber dans le rôle du bourreau).

Mais il me faudrait peut-être des exemples concrets (dans un autre sujet) : quand c'est abstrait, ça ne m'évoque pas grand chose.
J'ai ouvert un sujet ici sur les victimes :
http://www.forumspirituel.fr/t379-les-victimes#7982

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par Marie le Jeu 29 Mar 2012 - 11:27

Ce sujet renvoie bien a celui de "victime". Lorsqu'enfin je me serai complètement dépêtrée de ce fameux triangle victime-sauveur-persécuteur, je serai plus à l'aise avec l'affirmation de moi et ne la confondrai plus avec la place de persécuteur.
Pour l'instant j'ai encore l'impression qu'en m'affirmant je ne saurai plus aimer excepté sur internet lol!
. Et pour moi développer sa spiritualité c'est apprendre à aimer au sens "amour divin". I love you Love coeur avec ou sans windows lol!
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par Sophie le Jeu 29 Mar 2012 - 11:35

Pour moi le plus difficile a été, et est encore souvent, le fait d'arriver à reconnaître et même pouvoir exprimer en toute honnêteté à quelqu'un que je suis en colère contre lui/elle.

Surtout quand c'est une personne proche, avec liens affectifs.

Il m'a fallu vraiment longtemps pour accepter de dire : "oui, je suis en colère contre mon père, ou ma mère, et je l'assume".

Ca ne suffit pas à guérir et dépasser cela, mais c'est déjà indispensable, de reconnaître le sentiment de colère que l'on a en soi.
Et de l'assumer.
Ne pas se cacher derrière son petite doigt, et ne pas hésiter à dire à quelqu'un, qui par exemple se culpabiliserait en face, ou se victimiserait, ou se confrondait en excuses, que oui, ok, tu t'excuses, et j'entends tes excuses, mais je suis en colère, cela m'appartient, c'est ce que je ressens.

Pour moi, en fait, le processus qui a souvent cassé le fait de retrouver cette affirmation, c'est quand j'osais enfin m'affirmer face à quelqu'un, et que la personne se confondait alors en excuses platement.
Je me disais, ben mince, vu comme elle s'excuse, je peux plus avoir le droit de ressentir de la colère, je dois lui pardonner tout de suite ! vu le geste qu'elle fait...

Seulement, ça n'est pas juste, parce que quand on se force à vouloir pardonner trop vite, on refoule ce qu'on ressent.

Et on n'est pas non plus honnête avec l'autre, parce qu'en fait on lui dit "oui bon d'accord, ok, je t'excuse, ça va, ne t'inquiète pas". Mais c'est un mensonge, parce qu'en soi on lui en veux toujours, et on lui dit le contraire pour lui faire plaisir à ce moment-là.

Accepter d'être en colère contre quelqu'un, ne pas mentir et ne pas s'étouffer soi-même et renier son sentiment même si la personne en face se confond en excuses, personnellement c'est vraiment ce que j'apprends en ce moment.

Et là, je considère que, si je suis en colère, je ne vais pas non plus déverser de l'agressivité sur la personne, ça ça serait pas en ordre non plus, mais par contre si je suis honnête en exprimant mon sentiment et que la personne elle, ne peut pas supporter qu'on soit en colère contre elle, ben là je n'y peux rien, et je lui laisse sa responsabilité dans ce que ça touche en elle.
Et je me laisse plus embobiner dans le fait de lui pardonner sur le champ pour lui faire plaisir.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par ananie le Jeu 29 Mar 2012 - 12:59

Marie a écrit:Pour l'instant j'ai encore l'impression qu'en m'affirmant je ne saurai plus aimer excepté sur internet lol!
. Et pour moi développer sa spiritualité c'est apprendre à aimer au sens "amour divin". I love you Love coeur avec ou sans windows
Tu as l'impression qu'en t'affirmant tu ne seras plus aimée sur internet ?
C'est possible... Et avec certaines personnes, je pense que ça sera probablement le cas (je ne parle pas de moi, bien sur).
Je crois qu'à un moment le choix d'être aimé ou d'être soi-même se pose, parce que les deux en même temps ce n'est pas possible avec tout le monde.
Avec certains oui, mais pas tout le monde.

Sinon pour moi l'amour divin ce n'est pas être gentil.
Souvent quand on ne s'affirme pas, on ne donne pas aux autres la possibilité de sortir de leurs souffrances. Du coup quelque part, on les y maintien.
Est ce vraiment de l'amour ?
Et la question que l'on peut se poser aussi c'est si on le fait pour l'autre ou pour soi-même ?

Les tibétains prennent cette comparaison pour expliquer la compassion courroucée : Un enfant traverse la rue sans regarder, en se moquant de sa mère qui lui a dit de ne pas le faire. Sa mère arrive alors et se met en colère, elle joue la colère, et gronde son enfant.
Si elle fait cela c'est pour le protéger, pour qu'il ne soit pas écrasé.
De plus, en faisant cela elle accepte que son enfant lui fasse la tête et ne l'aime plus pendant un temps.
Elle est prête a sacrifier son propre bien pour celui de son enfant.
C'est vraiment une forme d'amour divin.

D'ailleurs c'est à mon avis cela qui différencie l'amour divin de l'amour humain.
Dans l'amour divin on veut le bien de l'autre.
Dans l'amour humain, on cherche son propre bien, du coup, on ne fera jamais ce qui serait pour le bien de l'autre, mais pourrait se retourner contre nous (comme le fait que l'autre se fâche contre nous par exemple).

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par Marie le Jeu 29 Mar 2012 - 14:11

Non, je ne saurai pas et excepté sur internet !! Mets te lunettes jeunot ! Very Happy lol!
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par ananie le Jeu 29 Mar 2012 - 14:25

A oui désolé, je n'avais pas compris ta phrase.

J'avais reformulé pensant que tu avais fait une faute de frappe.

"Je ne saurai plus aimer excepté sur internet" ça veut dire quoi ?

Que sur internet tu sauras encore aimer, mais pas dans la vie de tous les jours ?
Pourquoi y aurait-il une différence ?

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par Marie le Jeu 29 Mar 2012 - 14:33

Parceque sur internet j'ai le temps de réagir, de reculer, de réfléchir, d'y revenir, je peux arrêter l'ordi, ne pas répondre, me fermer,faire une ballade, méditer, lire, prier, aller travailler etc etc et revenir calme et dispose plus tard si je le souhaite. Du coup je me sens libre Like a Star @ heaven sunny Like a Star @ heaven
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par ananie le Jeu 29 Mar 2012 - 14:54

Et dans ta vie de tous les jours, tu ferais comment alors ?

Je demande ça, parce que pour moi, aimer vraiment cela ne veut pas dire agresser les gens non plus.
Cela veut juste dire s'affirmer. Mais on peut s'affirmer aussi avec douceur.
Sauf dans les cas extrêmes où l'on est avec une personne qui ne veut rien entendre, il faut parfois hausser un peu le ton, mais c'est quand même très rare et il n'y a jamais besoin de devenir violent (même verbalement).

En fait, je crois que si l'on a guérit en nous ce qui nous empêchait de nous affirmer, on sent une force à l'intérieur, et les autres la sentent aussi.
Et on dit les choses, en y croyant, sans avoir besoin de l'approbation des autres. ça les gens le sentent, et même si on parle très calmement, il y a une force qui se dégage de ce que l'on dit.
Ce n'est pas un effort : si les choses sont vraiment réglées en nous, ça devient complètement naturel et spontané.

Et pour cela, il faut avoir vidé toutes ses anciennes colères (et Dieu sait s'il y en a beaucoup en chacun de nous...).
Car tant que cela n'est pas fait, on a peur de mettre de l'intensité dans ce que l'on dit, par peur de réveiller toute notre vieille violence enfouie.

Donc dans ce cas là, le mieux à mon avis c'est de taper sur un matelas, mordre une serviette, crier dans un oreiller... Pas dans la plainte, mais vraiment avec la colère.
Et l'idéal c'est de le faire avec un thérapeute qui nous autorise à cela.
Parce que c'est comme si l'enfant en nous avait été brimé dans cette expression, et qu'il cherchait enfin quelqu'un qui accepte cela et qui continue de l'aimer, même quand il se met en colère.

Et là on récupère une force que l'on peut ensuite réutiliser de manière très calme et posée.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par Marie le Jeu 29 Mar 2012 - 15:01

ananie a écrit:En fait, je crois que si l'on a guérit en nous ce qui nous empêchait de nous affirmer, on sent une force à l'intérieur, et les autres la sentent aussi.
Et on dit les choses, en y croyant, sans avoir besoin de l'approbation des autres. ça les gens le sentent, et même si on parle très calmement, il y a une force qui se dégage de ce que l'on dit.
Ce n'est pas un effort : si les choses sont vraiment réglées en nous, ça devient complètement naturel et spontané.

Et pour cela, il faut avoir vidé toutes ses anciennes colères (et Dieu sait s'il y en a beaucoup en chacun de nous...).
Car tant que cela n'est pas fait, on a peur de mettre de l'intensité dans ce que l'on dit, par peur de réveiller toute notre vieille violence enfouie.


Et là on récupère une force que l'on peut ensuite réutiliser de manière très calme et posée.

Absolument d'accord, c'est de mon côté ce que je vise , mais pas encore ce que je vis. Very Happy
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par ananie le Jeu 29 Mar 2012 - 16:11

Pour ma part ça fait des années que j'y travaille.
J'ai eu la chance de tomber sur une thérapeute avec qui je pouvais faire ça sans problème, et ça m'a énormément aidé.
J'ai récupéré beaucoup de capacité à m'affirmer.
Mais j'ai encore du travail.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par Sophie le Jeu 29 Mar 2012 - 16:27

Je crois aussi que selon notre vécu, il y a des situations où l'on a plus de mal à s'affirmer que d'autres, car elles font écho à des choses du passé non guéries.
Ce genre de situation peut permettre quand elles se présentent d'accéder à la colère en nous qui n'a pas été exprimée, comme tu le disais Ananie, et de l'exprimer alors pour retrouver cette force d'affirmation, y compris dans ce type de situation.

Il y a aussi des gens avec qui on a plus ou moins de mal à s'affirmer, là encore ça dépend de notre vécu.

En fait je trouve que globalement la capacité à s'affirmer est lié au fait de se considérer d'égal à égal avec l'autre, ni inférieur, ni supérieur.
Et donc ça nous pousse à travailler toutes les blessures ou les mémoires liées au fait d'avoir agir en infériorité ou en supériorité (ce qui constitue aussi une blessure même si on a eu l'impression d'avoir le dessus, notre être authentique n'aspire pas à dominer les autres je crois, donc quand on le fait même si notre orgueil est satisfait, nous sommes blessés quand même, plus profondément).


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par ananie le Jeu 29 Mar 2012 - 16:54

Sophie a écrit:Ce genre de situation peut permettre quand elles se présentent d'accéder à la colère en nous qui n'a pas été exprimée, comme tu le disais Ananie, et de l'exprimer alors pour retrouver cette force d'affirmation, y compris dans ce type de situation.
Pour ma part quand ça arrive je préfère exprimer la colère en thérapie ou tranquille chez moi pour ne pas en mettre plein la tête à la personne qui est en face de moi et qui n'y est pour rien.
Sauf si je sens que je peux exprimer mon mécontentement de manière mesurée et calme, là j'y vais.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par Chrysoprase le Jeu 29 Mar 2012 - 18:19

très intéressant sujet que celui là.

Je suis en plein dedans pour ma part. M'affirmer est très difficile et c'est plutôt un fonctionnement de victime qui se met en place, et la colère que je n'ai pas pu exprimer prend la forme d’agressivité. avec l'impression que c'est l'autre le problème et que le seul moyen que j'ai de me faire respecter c'est de l'agresser. Mais ça ne marche pas.

J'ai pris conscience d'une chose dernièrement, en tentant d'exprimer ma colère. J'avais beau la sortir, crier, taper dans un oreiller, je sentais toujours que l'énergie me manquait et que ça n'allait pas mieux. Or je me suis rendu compte qu'en réalité je n'étais pas vraiment dans la colère et l'affirmation, mais dans la plainte. Là encore finalement c'était mon fonctionnement de victime qui prenait le dessus.
Le fait de voir ça me permet en ce moment d'ajuster quelque chose et de ne plus me plaindre mais bien de dire NON et affirmer ce qui ne me va pas.

Et c'est ça qui est fort, juste dire NON, rien d'autre, mais un vrais Non, c'est un super exercice. Et là je sens qu'il y a une vrais énergie en moi.

Plus haut Sophie parle des Victimes qui pompes l'énergie de l'autre, et c'est exactement ça. On veut de l'attention, alors on prend. On attend que l'autre nous sauve.

Alors que ce NON n'attend rien, c'est juste NON qui fixe la limite.
C'est finalement un bon Mot pour travailler l'affirmation. Je le ressent comme ça. Ce NON dit, stop, dit, il y a toi et il y a moi et des limites.

Je vous partage ça car je trouve que c'est un bon exercice pour transformer l’agressivité en affirmation. Ce NON il attaque pas l'autre finalement il dit juste la limite.

avatar
Chrysoprase

Messages : 329
Date d'inscription : 05/11/2011
Féminin Age : 36
Localisation : in my body

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par Sophie le Jeu 29 Mar 2012 - 18:51

Complètement d'accord avec toi Chryso, je suis passée par ce que tu décris là, et j'y passe encore par moments, j'ai notamment vécu ce que tu expliques à propos de la colère qui sort pas, l'énergie qui ne vient pas même en tapant dans un oreiller ou autre.

Je comprends mieux pourquoi ça marchait pas, à la lumière de ce que tu dis.

Ce NON il attaque pas l'autre finalement il dit juste la limite.

Le Non, le Nom Very Happy


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par Sophie le Jeu 29 Mar 2012 - 18:53

Pour rajouter : en chamanisme quand on a reçu un nom chamanique, on va dans la nature se présenter avec ce nouveau nom.
On se tourne à chaque direction successivement, et à chacune, on se présente, en disant clair et fort, de manière centrée et affirmée : "Mon nom est ..... ".

C'est une très belle pratique, et on peut la faire même avec son prénom habituel je crois, même sans avoir de nom chamanique.
C'est une pratique d'affirmation.
Je me présente au monde, et je m'assume comme ça.
Bien droit debout et centré dans la nature, face aux esprits des quatre directions...


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par ananie le Jeu 29 Mar 2012 - 19:14

Sinon on peut aussi se mettre dans la peau d'un animal pour exprimer l'agressivité.
Genre rugir comme un lion qui défend son territoire, ou grogner comme une louve qui protège sa progéniture.
Et un lion ou une louve, ça ne se plait pas... Very Happy

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par Chrysoprase le Ven 30 Mar 2012 - 6:01

se plaint pas tu veux dire sans doute.

J'ai fais ça il y a peu, me mettre dans l'animal. J'étais face a quelqu'un on se tenait par les bras et on se poussait mutuellement comme les cerfs le fond avec leur cornes. La personne en face de moi a pas trop de difficulté a s'affirmer alors on se poussait "férocement" (dans la bienveillance, évidemment c'était un exercice). les première fois, des que l'autre en face de moi poussait un grognement j'étais incapable de le repousser, je m'écrasais et partais dans un fou rire de fuite de la situation qui étais très stressante a ce moment. On a recommencer jusqu’à se que j'arrive a moi aussi pousser et grogner face a l'autre qui fait pareil. Après avoir réussis j'ai senti que tout mon corps était là, je pouvais le sentir partout. Et surtout en face de moi je n'avais ni quelqu'un qui s'écrase devant mon affirmation, en ce mettant a pleurer par exemple, (comme ma chère mère, qui fait ça quand je m'affirme), ni quelqu'un en colère, qui me rejette, mais plutôt quelqu'un qui dit, moi aussi je suis là et si on s'affirme tout les deux ça donne quoi: l'équilibre, on poussait on grognait mais aucun gagnait ou perdait et l'énergie était bonne.

Un autre exercice que j'ai fait il y a peu est très parlant.
Toujours dans mon rôle de victime, quand quelqu'un me prenait dans ses bras en me serrant un peu avec affection, je prenais toujours ça pour de l'agression, comme si il cherchais a me faire mal. Alors je râlais, et l’agressais en retour.
On m'a fait faire un exercice tous bête, l'autre me serre fort, et MOI AUSSI, c'est tout con, on se serre mutuellement. Le message c'est je te serre fort tu me serres fort, je suis là tu es là. C'est agréable, je ne suis plus, a ce moment là, un chamalo qui se laisse écraser, toute mole et qui râle en plus.... mais une personne qui peut aussi être dans l'action et serrer l'autre.
Ça m'a vraiment fait sentir ce qui est dit plus haut, en temps que victime, toute situation ou je peux me plaindre, je prend et je les créer, inconsciemment, mais sciemment quand même, car ainsi je peux me plaindre.
Que si je serre, je sort de se jeu et hop il y a de l'énergie.

En plus vous imaginez l'autre viens vous serrer et le message c'est tu me fais mal, voilà, la victime a créé son bourreau. Et il est bien dans sa propre tête.

Very Happy Very Happy sunny

avatar
Chrysoprase

Messages : 329
Date d'inscription : 05/11/2011
Féminin Age : 36
Localisation : in my body

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par ananie le Ven 30 Mar 2012 - 6:37

Oui le travailler en relation c'est encore mieux que tout seul.

Et effectivement, je voulais dire que le lion ou le loup ne se plaignaient pas.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par Sophie le Sam 31 Mar 2012 - 7:10

Ton message à propos du Non, Chryso, je crois que ça a activé plein de trucs chez moi Very Happy
Tu l'as écrit plein de fois dans le message, en majuscules en plus, mon inconscient il a attrapé ça comme pour me dire à moi, intérieurement, "allez fais pareil, il y a un non quelque part, va le chercher...."

Du coup j'ai retrouvé un de mes Non les plus essentiels et authentiques, que j'avais toujours refoulé (parce que j'avais pas le choix dans la situation en question, donc je m'étais résignée, et j'avais même oublié que je n'étais pas d'accord du tout).
C'est le Non que j'ai ressenti quand mes parents se sont séparés.

J'ai revécu ce truc cette nuit, c'est remonté d'un bloc, et une force d'affirmation dans le plexus solaire énorme, je me suis vue face à mes parents en train de m'annoncer qu'ils se séparaient, j'avais 8 ans, j'avais pas mon mot à dire de toute manière (et puis c'était leur choix de couple, moi j'y pouvais rien), mais je me suis vue et ressentie presque dans chacune de mes cellules, qui disait NON, je ne suis pas d'accord !

Et tant pis si ça change rien, tant pis si mon avis ne peut pas influer sur la décision finale, mais je suis pas d'accord, et vous pourrez pas faire semblant que vous ne le savez pas.
Evidemment je parlais pas à mes parents réels, mais moi en moi-même je me suis entendue et ressentie dire Non, et c'était énorme, vraiment guérisseur...

J'ai pensé à toi après Very Happy Je me suis dit, avec son message sur le forum, elle m'a communiqué un Non, et ce Non est allé chercher celui que j'avais à retrouver en moi.

Comme quoi....... tout cela vient confirmer aussi que quand on dit Non, on permet à d'autres de le dire aussi, et de reconstruire leur force d'affirmation......

MERCI Wink
Rose Bisou


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par Chrysoprase le Sam 31 Mar 2012 - 7:56

Géniale, vive le NON. J'ai entendu il y a peu quelqu'un qui disait:

"Avant de savoir dire oui il faut savoir dire non", et je le comprend comme ça, avant de s'ouvrir a l'autre par le oui, il faut savoir où l'on est et le non nous délimite face a l'autre. Ça n'est pas un non de rejet de l'autre, c'est un non de, "je ne ressent pas toujours la même chose que toi, je suis DIFFÉRENTE"
c'est comme ça en tout cas que je vis cet exercice du non, en ce moment.

Vive les partage qui font écho !!!!! Very Happy sunny Angel


Dernière édition par Chrysoprase le Sam 31 Mar 2012 - 7:58, édité 1 fois
avatar
Chrysoprase

Messages : 329
Date d'inscription : 05/11/2011
Féminin Age : 36
Localisation : in my body

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par Sophie le Sam 31 Mar 2012 - 8:12

(J'ai corbeillé le doublon Wink )

Oui je te rejoins complètement sur ce que tu exprimes, je crois que c'est vraiment important de pouvoir dire que l'on ne ressent et pense pas comme l'autre, parce qu'au final comme je disais pour mon exemple avec la séparation de mes parents, parfois ça ne change pas la situation, parfois notre désaccord ne sera pas pris en compte ou n'influera pas sur la situation, mais au moins on l'a dit, on a pu se positionner, et donc en soi-même aussi, on sait où on en est.
Et alors on peut avancer.
Par exemple faire un deuil s'il y a un deuil à faire (comme c'est mon cas là par exemple).

Les psys disent que dans le processus de deuil, il y a d'abord une phase de refus, de déni, et ensuite seulement l'acceptation peut venir.
Mais si on n'est pas passé d'abord par le NON, qui exprime le refus et le désaccord, alors ce n'est pas de l'acceptation que l'on vit réellement même si on le pense, c'est de la résignation, ce qui n'est pas du tout la même chose.

Et je suis complètement d'accord aussi que quand on ne sait pas dire non, on ne sait pas vraiment dire oui non plus.

cheers
Les prises de conscience d'un samedi matin de printemps, quel bonheur Very Happy Very Happy



Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par Sophie le Mar 10 Avr 2012 - 8:28

Réflexion supplémentaire sur ce post : je crois que le fait de récupérer son "Non" intérieur, et sa force d'affirmation va aussi de pair avec le discernement.

En fait plus on retrouve la vérité de la colère qu'on a refoulée, des "non" que l'on n'a pas dit, des fois où on a reçu des agressions sans réagir ou sans réussir à s'affirmer, plus on retrouve aussi la "clairvoyance", ou la lucidité intérieure qui permet de reconnaître une agression quand on en reçoit une.
Et donc de ne pas réagir à tort et à travers en croyant être tout le temps agressé, mais de savoir de manière claire :
- reconnaître une agression : parce que c'est un fait, cela existe, certaines paroles ou certaines manières d'être sont des agressions en tant que telles ; même si cela est exprimé d'une manière mielleuse, polie, ou gentille en apparence
- savoir mettre les choses au clair, et même mettre en évidence à la personne qu'elle est en train de nous agresser, sans se laisser manipuler ou démonter par ce qu'elle peut dire, sans l'agresser non plus mais poser sa limite clairement et fermement.

Ca fait vraiment partie pour ce qui me concerne des buts que je souhaite atteindre, par rapport à cette notion d'affirmation.

Ne plus dénier que certaines attitudes d'autres personnes sont des agressions, justement afin d'être lucide et de ne pas non plus voir des agressions partout.
En fait, retrouver la vue Very Happy
Le discernement, et l'affirmation juste qui va avec.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum