Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par ananie le Mer 28 Mar 2012 - 12:22

Rappel du premier message :

La plupart du temps, lorsque l'on a du mal à s'affirmer, c'est parce que nous avons peur du regard des autres, peur d'être rejeté si on exprime notre désaccord.
Parfois cela va aussi avec une peur inconsciente de devenir violent.

Et en effet, les personnes qui ont du mal à s'affirmer (c'est à dire presque tout le monde) sont souvent des personnes dont l'affirmation et l’agressivité normale de l'enfance n'ont pas été régulées, mais rejetées, cassées.
Et cette puissance d'affirmation réprimée devient une agressivité et une violence, bien tassée et cadenassée au plus profond de soi.

Pour récupérer cette puissance d'affirmation, il faut d'abord contacter cette violence, la ressentir, éventuellement l'exprimer en la canalisant (en criant dans la nature, tapant sur un coussin, avec un thérapeute qui accueille ça...). Car la force d'affirmation est contenue dans cette colère réprimée. Et il faut la faire sortir pour récupérer cette force.

Paradoxalement, lorsque l'on libère cette colère et récupère la force d'affirmation, on devient beaucoup plus calme, aimant et ouvert aux autres.

Car sans s'en rendre compte, tant que l'on ne sait pas s'affirmer, on a peur de s'ouvrir aux autres, et on se met sur la défensive. Car inconsciemment, on craint que si les choses se passent mal, on ne sera pas capable de dire stop avec suffisamment de force pour se protéger.


Dans les milieux spirituels, on dénigre trop souvent cette force d'affirmation.
Mais quand on y regarde bien, on peut constater que les grands sages spirituels ont tous cette capacité très développée. Que se soit Jésus, Bouddha... et les autres, aucun n'avait peur du conflit ou de s'affirmer avec force.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par Sophie le Mar 10 Avr 2012 - 8:46

Je disais ça aussi dans le sens que quand on travaille beaucoup sur soi, parfois on a tendance à tout prendre sur soi aussi (c'est à dire à penser qu'à chaque fois qu'on se sent agressé, c'est de notre faute, c'est juste une projection de notre part).
Et aussi parce que ça fait partie des illusions véhiculées dans certains milieux spirituels, qui consistent à renvoyer tout le temps chacun à ce qu'il ressent comme si le problème venait toujours de trop de sensibilité ou de vulnérabilité à ce qui se passe autour, et qu'il faudrait juste être "détaché de tout", et ne plus être atteint par rien.
Ce qui est complètement faux et qui n'aide pas du tout à avancer, au contraire même.


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par ananie le Mar 10 Avr 2012 - 8:48

Sophie a écrit:En fait plus on retrouve la vérité de la colère qu'on a refoulée, des "non" que l'on n'a pas dit, des fois où on a reçu des agressions sans réagir ou sans réussir à s'affirmer, plus on retrouve aussi la "clairvoyance", ou la lucidité intérieure qui permet de reconnaître une agression quand on en reçoit une.
Et donc de ne pas réagir à tort et à travers en croyant être tout le temps agressé, mais de savoir de manière claire :
- reconnaître une agression : parce que c'est un fait, cela existe, certaines paroles ou certaines manières d'être sont des agressions en tant que telles ; même si cela est exprimé d'une manière mielleuse, polie, ou gentille en apparence
- savoir mettre les choses au clair, et même mettre en évidence à la personne qu'elle est en train de nous agresser, sans se laisser manipuler ou démonter par ce qu'elle peut dire, sans l'agresser non plus mais poser sa limite clairement et fermement.

Ca fait vraiment partie pour ce qui me concerne des buts que je souhaite atteindre, par rapport à cette notion d'affirmation.

Ne plus dénier que certaines attitudes d'autres personnes sont des agressions, justement afin d'être lucide et de ne pas non plus voir des agressions partout.
En fait, retrouver la vue Very Happy
Le discernement, et l'affirmation juste qui va avec.
Oui complètement d'accord avec toi Sophie.
Et cela va tout à fait avec l'enseignement du bouddhisme tibétain qui dit que la colère contient en elle la clarté de l'esprit, la capacité de discernement (et aussi la compassion qui est un aspect de l'amour qui tranche selon les tibétains, qui discrimine et libère de tout ce qui mène à la souffrance).
C'est pourquoi les bouddhistes tibétains ne rejettent pas les émotions mais les récupèrent et les transforment car toutes contiennent une sagesse éveillé.

http://www.forumspirituel.fr/t36-les-5-poisons-et-5-sagesses?highlight=poisons

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par Bruno C. le Mar 10 Avr 2012 - 11:39

Sophie a écrit:Je disais ça aussi dans le sens que quand on travaille beaucoup sur soi, parfois on a tendance à tout prendre sur soi aussi (c'est à dire à penser qu'à chaque fois qu'on se sent agressé, c'est de notre faute, c'est juste une projection de notre part).
Et aussi parce que ça fait partie des illusions véhiculées dans certains milieux spirituels, qui consistent à renvoyer tout le temps chacun à ce qu'il ressent comme si le problème venait toujours de trop de sensibilité ou de vulnérabilité à ce qui se passe autour, et qu'il faudrait juste être "détaché de tout", et ne plus être atteint par rien.
Ce qui est complètement faux et qui n'aide pas du tout à avancer, au contraire même.


Je passe régulièrement d'un travers à l'autre : ou je pense que tout est de la faute des autres, ou alors je prends tout sur moi. La lecture d'un chrétien qui travaille sur le développement personnel a été éclairante pour moi. Lui aussi conteste l'idée qu'il suffirait de se détacher de tout et estime même que cela peut avoir des effets dangereux. Par exemple dans le cas d'un harcélement moral et/ou sexuel au travail, on pourrait en arriver à penser que c'est de la faute de la personne harcelée de ne pas parvenir à se détacher. L'un des enjeux, à mon sens du développement spirituel est d'abord de retrouver confiance en soi, dans ses propres capacités, pour parvenir à s'affirmer. Le mal, l'intention de nuire, cela existe, et ce n'est pas nécessairement une projection de l'esprit.
avatar
Bruno C.

Messages : 56
Date d'inscription : 26/12/2011
Masculin Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

agressivité

Message par Typiac le Sam 22 Juin 2013 - 14:54

Agyness a écrit:Ainsi exprimer sa colère peut se faire très "calmement", ce qui permet d'ouvrir la discussion. Cà ne répare pas forcément la relation mais cela répare la personne qui s'exprime non plus pour être entendue mais pour rétablir la justesse de sa place, sans violence.

Cela me fait penser a un différent que Mathieu Ricard avait rapporté avoir eu avec le Dalai Lama au sujet de la colère. Mes souvenirs sont lointains donc j'espère ne pas trop déformer ses propos, le dalai lama penserai que la colère est une énergie intrinsèquement négative et que par conséquent elle ne pourrait être exprimée positivement ou du moins que son expression ne peut porter de fruit positifs. Mathieu Ricard quant à lui envisageait la colère comme une énergie que l'on peut disons polariser positivement pour l'exprimer de façon constructive. C'est une question de discernement entre le fond et la forme. En observant minutieusement les situations pratiques je pense que les deux ont raison dans des cas de figure différents. Dans la mesure ou l'on est capable de reconnaître à temps la colère apparaître en nous alors l'espace de conscience dans lequel on accueille cette colère permet effectivement, lorsque l'on a un degré d'attention suffisant, de l'exprimer dans des actions positives en utilisant par exemple l'énergie non plus contre quelque chose mais pour son contraire. Aussi dans le cas d'une émotion refoulée qui refait surface régulièrement les périodes d'accalmies nous laissent le temps de réfléchir à tête reposée à une forme positive que nous pourrions lui donner lorsqu'elle se manifeste. Le point de vue de Mathieu Ricard se vérifie donc selon mon expérience soit dans un travail dans le temps, soit à partir d'un degré suffisant de vigilance intérieur. Par contre lorsque l'émotion nous emporte alors elle s'exprime à l'état brut et il n'y a plus qu'à prier pour que ceux qui nous entoure aient la vigilance suffisante pour ne pas la perpétuer et c'est sommes toute ce qui se produit le plus souvent.
avatar
Typiac

Messages : 39
Date d'inscription : 16/05/2013
Masculin Age : 35
Localisation : Paris

http://www.moinecitadin.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par ananie le Sam 22 Juin 2013 - 23:17

Dalai Lama a écrit:Il peut exister deux sortes de colère. La première, due à une motivation bien particulière, peut-être positive. Par exemple, cette colère peut être motivée par l'action ou par le sens de la responsabilité. La colère motivée par la compassion servira d'impulsion ou de catalyseur à une action positive. Dans ces circonstances, la colère, en créant une forme d'énergie, peut forcer quelqu'un à agir sans délai, et de manière décisive.
C'est dans le livre "L'art du Bonheur".

De même de nombreux maîtres bouddhistes enseignent à utiliser la colère de manière positive.
Mais cela demande d'avoir purifié en soi, et donc laissé sortir, toutes les vieilles colères du passé. Sinon la colère est incontrôlable et souvent destructrice.

Les bouddhistes tibétains ont même un terme pour cette juste colère : la compassion courroucée.
Il y a également des pratiques spirituelles concernant des bouddhas courroucés (qui ont vraiment des tronches effrayantes) qui représentent la bonne utilisation de la colère (comme Mahakala par exemple qui est un protecteur de l'enseignement).

Certains bouddhas vont même dans les mondes des enfers, sous des aspects courroucés (sous l'aspect de Mahakala par exemple) pour en sortir les êtres qui s'y trouvent.
Parce qu'ils disent que la colère est nécessaire pour être entendu de ces êtres là.

On le voit même dans notre vie de tous les jours, où parfois mettre un peu de colère dans ses propos est nécessaire pour être entendu de certaines personnes qui ne sont incapables d'empathie et qui elles mêmes communiquent sans cesse avec de la colère. Et c'est justement cette juste colère qui est l'électrochoc qui les amène à développer l'empathie.


Selon moi la maîtrise de la colère ce n'est pas ne jamais se mettre en colère. Car les personnes qui ne se mettent jamais en colère en ont souvent peur. Et si elles en ont peur, c'est parce qu'elles portent beaucoup de violence au fond d'elles qu'elles ont peur de réveiller.

A mon avis la maîtrise de la colère c'est être capable de ne pas se mettre en colère, et aussi capable de se mettre en colère de manière juste, c'est à dire en dosant l'intensité de cette colère : ni trop peu lorsque la colère devient nécessaire pour être entendu face à certaines personnes obtuse, ni trop d'intensité parce que à ce moment là, ce n'est plus recevable par la personne en face et cela devient destructeur.

Mais il est à mon sens nécessaire de savoir retenir sa colère avant d'apprendre à s'en servir.

Et je suppose que dans ses enseignements, le Dalai Lama qui s'adresse aux occidentaux, a comme priorité de leur enseigner à gérer leur colère pour qu'elle ne soit pas destructrice.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer l'agressivité en affirmation de soi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum