Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par air le Dim 1 Avr 2012 - 9:44

Rappel du premier message :

Bonjour,

Si l'on observe la situation globale sur la planète, il semble que peu de gens soient pleinement engagés dans un véritable cheminement spirituel.

On peut se demander pour quelle(s) raison(s) il en est ainsi.

Ce pourrait être par exemple parce que peu de gens ont la foi. Mais une autre hypothèse possible est que peu de gens s'engagent sur ce chemin parce qu'il est difficile.

Qu'en pensez-vous ? Est-il difficile d'avancer sur ce chemin ?
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas


Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par Marylo le Lun 2 Avr 2012 - 12:03

ananie a écrit:
Oui c'est tout simple et en même temps pas facile du tout ...

Comment ça pas facile du tout ? allons, allons il faut juste un peu de temps Old man un peu d'enthousiasme Clap clap beaucoup de soutien S.O.S. des amis avec qui parler, tout remettre à plat, avancer, puis revenir un peu en arrière Hola et surtout, notre fameuse famille céleste Angel Ange Angel pour nous accompagner.

Bon, Ok : aujourd'hui je fais la fofolle... Mais demain, je serai sur la partie aride du chemin et je me dirais "Ah ben flûte, Ananie avait bien raison..."

Bisou
Marylo
avatar
Marylo

Messages : 303
Date d'inscription : 10/11/2011
Féminin Age : 57
Localisation : Essonne

http://eclaircreative.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par Shunny le Lun 2 Avr 2012 - 12:08

quand je commençais ma pratique spirituelle et dans mes états d'extases, j'irradiais du cœur intérieur sur une très longue distance, j'arrosais les alentours il m'arrivait aussi de ressentir des déchus pas contents que visiblement je gêner qui venaient vers moi, de même je les arrosés façon de les terrassés et de les dissoudre, puis vient le jour où vous êtes dans la brume, lessivé, vous avez un peu décroché, c'est là que vous vous faites attaqués pendant votre sommeil, on vous laisse littéralement en miettes. On prend aussi conscience que lorsqu'on avance, on ne peut plus faire marche arrière, voila pourquoi il n'est pas bon de vouloir aller trop vite, de prendre le concorde mais aussi de l'utilité d'un vrai maitre.

Merci pour ce témoignage, quand tu dis "attaqué pendant son sommeil", de quoi s'agit-il exactement? J'avais lu sur un autre forum une fois un topic sur la "paralysie du sommeil", est-ce-que ça a un rapport? Ca m'est arrivé quelques fois toujours entre le sommeil et la veille, au matin, ne plus pouvoir bouger tout en étant pleinement consciente, et entendre des sons inquiétants, sentir une menace, ou de "sentir" des mouvements sur le lit etc. avec une terreur pétrifiante, mais je classais ça dans la catégorie cauchemar sans me poser de questions... d'ailleurs quoi qu'il s'agisse, si cela arrive c'est bien sans doute avant tout parce quelque part en moi une faiblesse quelconque laisse la porte ouverte à ce genre de choses enfin je sais pas bien comment aborder ça...
avatar
Shunny

Messages : 22
Date d'inscription : 28/03/2012
Féminin Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par Chrysoprase le Lun 2 Avr 2012 - 12:11

Marylo a écrit:Comment ça pas facile du tout ? allons, allons il faut juste un peu de temps Old man un peu d'enthousiasme Clap clap beaucoup de soutien S.O.S. des amis avec qui parler, tout remettre à plat, avancer, puis revenir un peu en arrière Hola et surtout, notre fameuse famille céleste Angel Ange Angel pour nous accompagner.

Bon, Ok : aujourd'hui je fais la fofolle... Mais demain, je serai sur la partie aride du chemin et je me dirais "Ah ben flûte, Ananie avait bien raison..."



ha tu vois qu'est ce que je disais sur ton optimisme !!!! (voir sujet, l'optimisme)

l'optimisme est peut être une inspiration Divine, il nous dit, coucou je suis là, suivez moi et je vous mène a moi !!!
avatar
Chrysoprase

Messages : 329
Date d'inscription : 05/11/2011
Féminin Age : 36
Localisation : in my body

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par ananie le Lun 2 Avr 2012 - 13:03

Akhenaton a écrit:c'est là que vous vous faites attaqués pendant votre sommeil, on vous laisse littéralement en miettes
C'est quelque chose qui arrive très souvent au début du chemin, et dans un certain type de chemin.
Cela m'est arrivé pas mal aussi au début, ainsi qu'à d'autres ici.

Mais effectivement, comme le dit Shunny, ces attaques s'attachent sur les choses qui ne sont pas résolues en nous.
Et plus on devient conscient de toutes nos zones d'ombres, moins les ombres extérieures ont de pouvoir sur nous.

Comme tu le dis justement Akhenaton, il faut éviter de vouloir aller trop vite, car vouloir aller trop vite c'est vouloir déjà être délivré de l'égo alors que l'on est complètement empêtré dedans. Et c'est tout à fait ce genre d'attitude qui favorise les attaques de ce genre et leur donne une prise.


Marylo a écrit:Comment ça pas facile du tout ? allons, allons il faut juste un peu de temps
Je suis d'accord.
C'est le fait d'accepter ses zones d'ombres avec amour qui est surtout difficile pour tout le monde.
Mais une fois que c'est acquis, c'est vrai que c'est déjà plus simple et que le chemin est surtout une question de temps.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par akhenaton7 le Lun 2 Avr 2012 - 22:19

Merci pour ce témoignage, quand tu dis "attaqué pendant son sommeil", de quoi s'agit-il exactement? J'avais lu sur un autre forum une fois un topic sur la "paralysie du sommeil", est-ce-que ça a un rapport? Ca m'est arrivé quelques fois toujours entre le sommeil et la veille, au matin, ne plus pouvoir bouger tout en étant pleinement consciente, et entendre des sons inquiétants, sentir une menace, ou de "sentir" des mouvements sur le lit etc. avec une terreur pétrifiante, mais je classais ça dans la catégorie cauchemar sans me poser de questions... d'ailleurs quoi qu'il s'agisse, si cela arrive c'est bien sans doute avant tout parce quelque part en moi une faiblesse quelconque laisse la porte ouverte à ce genre de choses enfin je sais pas bien comment aborder ça...
Non pas de rapport. Le sommeil est une habitude pendant lequel on perd ses ancrages, prendre conscience de son sommeil on restant centrer sur le calme silencieux de la nuit et la respiration résout ce manque de vigilance et fait protection aux quelques piqures intrusifs qui visent d'abord à être discrètes et douces.

Il ne faut pas confondre parasitage et attaque, bien que de même nature néfaste les intentions diffèrent, étant donné que tu le demandes, il s'agissait d'une abduction, les récits se ressemblent et se rejoignent à peu près tous. Ca se passe pendant la phase divagation de pensées, on attendant le sommeil donc on est bien lucide et souverain, puis un objet éthérique très dense descend, une sorte de technologie qui produit une dilatation et une attraction de la conscience, puis lorsqu'on s'y abandonne elle nous absorbe, l'abduction commence, le corps se paralyse et ne répond plus, on cherche à crier mais il n'y a qu'un petit son presque inaudible qui sort de la bouche, l'esprit avec le cœur sont neutralisés, la respiration étouffée. Il y a donc deux voies soit comme beaucoup l'on s'obstine dans l'idée que c'est une expérience lumineuse et l'on se laisse faire, (à partir de là bienvenu dans Xfiles lorsque la victime a suffisamment d'énergie pour ne pas tout refoulée). Une personne avec qui j'ai pu discuté relater que son corps s'était littéralement surélever du lit et que c'est sa femme à côté qui la secourue, on le tenant et le secouant de toutes ses forces. Voila une vidéo d'un ami, http://www.youtube.com/watch?v=WF46hRR3C8E
Bon perso, le coeur KO rien à faire, j'ai très fortement invoquer dieu rien à faire (dans le sens de pas d'intervention miracle) puis je suis revenu à l'état drashta, encore le coeur je sais qu'il faut me concentrer tout bêtement sur le coeur, encore cet état, je ne sais ni s'il se trouve derrière les yeux, derrière la pensée, ni si c'est au bout de la tête ni loin au delà, ou dans le tout le corps, je ne peux pas le localiser mais je sais qu'il est là très proche de la présence du soi, c'est difficile à expliquer, tout le processus s'est annuler, j'ai repris possession de toutes mes facultés, mais j'ai reçu plus de cinq implant je crois, sur des points et vortex énergétiques précis, à l'instant où j'ai pu me relever d'un bond, j'ai ressentis beaucoup de gratitude, malgré que mon corps à par la suite continuer à trembler pendant des heures.
avatar
akhenaton7

Messages : 385
Date d'inscription : 24/03/2012
Masculin Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par ananie le Mar 3 Avr 2012 - 4:39

Akhenaton a écrit:Bon perso, le coeur KO rien à faire, j'ai très fortement invoquer dieu rien à faire
Au contraire, je crois qu'il est très important de l'invoquer en ce cas.
J'ai vécu des attaques à une époque, dans mon sommeil, et c'est le fait d'invoquer St Michel qui m'en a sorti à chaque fois.
Puis ce qui m'en a sorti définitivement, c'est de voir par quelles failles en moi ces attaques pouvaient entrer.
Parce que le véritable ennemi n'est pas à l'extérieur mais en nous.

j'ai reçu plus de cinq implant je crois
Je suis aussi rentré dans ce genre de théorisations il y a quelques années, mais je crois qu'il faut y faire attention parce que ça éloigne beaucoup de la simplicité.

malgré que mon corps à par la suite continuer à trembler pendant des heures
ça c'est le corps qui se libère de ses anciens traumatismes.
Probablement que le fait de te placer dans le cœur t'a permis de te libérer des effets de l'attaque que tu venais de subir et d'une partie des résonances que cela pouvait avoir dans ton histoire personnelle.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par Marylo le Mar 3 Avr 2012 - 8:01

Alors, je vous le dis comme je le ressens : lorsque je vous lis, j'ai carrément la chair de poule et je me dis : Halte ma poule, tu rentres dans quelque chose qui te dépasse...

Heureusement que je sais que nous ne traversons que des épreuves qui sont à l'aune de nos forces. Les attaques dont vous parlez sont carrément effrayantes à lire Shocked

Cela me rappelle lorsque j'étais petite, ma grande-tante avait une vierge fluo qu'un de ses neveux lui avait rapporté de Lourdes et elle me fichait une sainte (c'est le cas de le dire) frousse. J'avais donc dit à la Vierge : "pas d'apparition fluo au pied de mon lit !" sunny J'ai été exaucée puisque aucune vierge ne m'est apparue...

Plus sérieusement, je sais que le chemin est différent pour tout le monde, mais j'espère que mon Père n'a pas de tels tours à sortir de son chapeau de magicien, parce que moi les attaques, j'aime pô ça !!!

Je vous embrasse
Marylo
lol!
avatar
Marylo

Messages : 303
Date d'inscription : 10/11/2011
Féminin Age : 57
Localisation : Essonne

http://eclaircreative.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par Shunny le Mar 3 Avr 2012 - 10:16

je ne peux pas le localiser mais je sais qu'il est là très proche de la présence du soi, c'est difficile à expliquer, tout le processus s'est annuler, j'ai repris possession de toutes mes facultés, mais j'ai reçu plus de cinq implant je crois, sur des points et vortex énergétiques précis, à l'instant où j'ai pu me relever d'un bond, j'ai ressentis beaucoup de gratitude, malgré que mon corps à par la suite continuer à trembler pendant des heures.


oups oui effrayant ces histoires... je me suis pas encore renseignée sur les abductions, comment sait-on si on a reçu des implants? Et comment faire pour s'en débarasser?
avatar
Shunny

Messages : 22
Date d'inscription : 28/03/2012
Féminin Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par Sophie le Mar 3 Avr 2012 - 10:32

Moi j'avoue, en toute sincérité, que pour moi même si je n'en dénie pas l'existence, tout cela ressemble surtout à des "histoires à faire peur".
Et je me demande si cela aide vraiment à avancer dans un cheminement intérieur d'évolution et d'amour.

Ca me fait un peu penser finalement à la même chose que les complots et les conspirations, on se place dans une optique "d'univers prédateur", dans lequel on est en danger tout le temps, et ce que je trouve un peu bizarre, c'est que là, ça semble dire "plus on s'ouvre spirituellement, plus on est en danger, plus il y a de prédateurs".
J'ai déjà entendu cela dans les milieux spirituels, je n'y adhère pas.
Je crois que c'est la projection d'une peur, notamment de l'ego, qui ne veut pas que nous évoluions spirituellement, et donc nous projetons de la peur par rapport à ce que pourrait nous faire vivre comme attaques, ou comme agressions en tous genres, le fait d'évoluer spirituellement.

Je crois que comme disait Ananie, il faut au contraire vraiment appeler Dieu, pas uniquement pour se protéger de ce genre d'agressions, mais pour lui remettre nos peurs et lui demander de nous aider à les accepter et les transmuter.
Et pour nous aider à guérir en nous les failles dans lesquelles ce genre d'attaque peuvent s'accrocher.

Je ne dénie pas que cela existe, mais je pense que voir l'univers comme un lieu de haut danger, particulièrement quand on évolue spirituellement parce que soi disant on deviendrait plus lumineux et donc on serait une plus grande cible pour des prédateurs énergétiques, ça ne fait pas avancer vraiment, parce que ça nous conforte d'une part dans une idée de puissance (waw, je suis tellement lumineux que j'attire à moi plein de prédateurs !! super !! et là on en revient à ce qu'on peut lire parfois sur des forums spirituels, où on parle des entités, et où on a l'impression que certaines personnes font la compétition à qui a attiré le plus d'entités dans sa vie, sous-entendu parce qu'elles sont vraiment très lumineuses, très puissantes et très importantes au point que toutes les entités viennent s'intéresser à elles) ; et d'autre part, ça nous détourne de travailler sur les failles en nous, sur nos propres peurs, nos propres projections.

L'orgueil peut se nicher dans des endroits vraiment subtils.
Il me semble qu'il faut faire attention à cela.
Et plutôt revenir dans soi-même, arrêter de chercher des "méchants" extérieurs, et de se demander plutôt pourquoi on voit le monde comme ça ? pourquoi on voit des prédateurs partout ? pourquoi on pense qu'ils veulent nous agresser ?
Et pourquoi on pense qu'on doit lutter, combattre sans arrêt ces agresseurs.



Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par ananie le Mar 3 Avr 2012 - 12:22

Marylo a écrit:Plus sérieusement, je sais que le chemin est différent pour tout le monde, mais j'espère que mon Père n'a pas de tels tours à sortir de son chapeau de magicien, parce que moi les attaques, j'aime pô ça !!![i]
Ne t'embête pas avec ça. Si ce n'est pas venu, ça ne viendra probablement plus.
A partir du moment où l'on se regarde en face et où l'on prie régulièrement on n'a pas ce genre de problèmes.
Ces problèmes se manifestent surtout au début du chemin, quand on vit un déséquilibre et un conflit intérieur entre son égo et son idéal.
J'étais dans ce cas quand j'ai eu ces problèmes, et toutes les personnes que je connais qui ont vécu ça également.

En plus, il y a toujours plus de peur que de mal. Jamais personne n'en est mort.

Shunny a écrit:oups oui effrayant ces histoires... je me suis pas encore renseignée sur les abductions, comment sait-on si on a reçu des implants? Et comment faire pour s'en débarasser?
En ne se prenant surtout pas la tête avec ça.
Les "implants" c'est une manière de parler d'énergies, de qualités ou de défauts qui sont en nous. Mais les traiter comme des implants permet de voir les choses de manière extrapolée pour ne pas prendre la responsabilité de ses défauts, ou se sentir supérieur quand on en a reçu des lumineux.

Le chemin spirituel est simple, et au début du chemin on croit que vivre tout cela ou mettre des mots comme ça est une preuve d'évolution. J'étais dans ce cas pour ma part il y a une dizaine d'année.
Mais en fait de compte, la véritable évolution spirituelle se passe de manière très subtile, sans très grandes expériences (qui selon toutes les traditions ne servent qu'a motiver les débutants) et dans la vie de tous les jours, dans le concret au quotidien.

Sophie a écrit:Je ne dénie pas que cela existe, mais je pense que voir l'univers comme un lieu de haut danger, particulièrement quand on évolue spirituellement parce que soi disant on deviendrait plus lumineux et donc on serait une plus grande cible pour des prédateurs énergétiques, ça ne fait pas avancer vraiment, parce que ça nous conforte d'une part dans une idée de puissance (waw, je suis tellement lumineux que j'attire à moi plein de prédateurs !! super !! et là on en revient à ce qu'on peut lire parfois sur des forums spirituels, où on parle des entités, et où on a l'impression que certaines personnes font la compétition à qui a attiré le plus d'entités dans sa vie, sous-entendu parce qu'elles sont vraiment très lumineuses, très puissantes et très importantes au point que toutes les entités viennent s'intéresser à elles) ; et d'autre part, ça nous détourne de travailler sur les failles en nous, sur nos propres peurs, nos propres projections.

L'orgueil peut se nicher dans des endroits vraiment subtils.
Il me semble qu'il faut faire attention à cela.
Et plutôt revenir dans soi-même, arrêter de chercher des "méchants" extérieurs, et de se demander plutôt pourquoi on voit le monde comme ça ? pourquoi on voit des prédateurs partout ? pourquoi on pense qu'ils veulent nous agresser ?
Et pourquoi on pense qu'on doit lutter, combattre sans arrêt ces agresseurs.
Exactement Sage

Et j'ajouterai que quelqu'un qui est vraiment dans la lumière n'attire pas à lui les entités malfaisantes, au contraire, il les fait fuir.
Sauf si il commence un peu à entrer dans la lumière mais qu'en même temps, il n'accepte pas de voir bien en face ses travers. C'est ça qui attire les entités.
Je l'ai vécu moi-même et ait vu vraiment beaucoup de personnes dans ce cas pour savoir de quoi je parle.

La lumière attire la lumière, et c'est l'ombre qui attire l'ombre. Toutes les autres théories ne servent qu'a flatter l'égo.
Mais on tombe tous là dedans à un moment ou à un autre.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par Agyness le Mar 3 Avr 2012 - 14:27

Je viens de découvrir le thème et je reconnais que je n'ai pas tout lu. Ne m'en veuillez pas si je répète des propos déjà dits précédemment.

J'ai découvert le chemin spirituel il y a moins de 2 ans. Cela m'appelait depuis longtemps, mais ne prenait aucune forme.
Puis lorsque çà a pris forme, il a fallu d'abord un accident de vie. Sombrer dans une souffrance tellement insupportable que l'instinct de vie a été le plus fort.
Par l'instinct de vie, j'ai rencontré - par hasard (je ne crois pas ua hasard) - le chemin d'un forum spirituel que certains d'entre vous connaissent. Là, j'y ai rencontré des personnes magnifiques qui m'ont montré leur chemin, les écueils de leur chemin, les réussites, leur moyen privilégié pour y rester, différentes techniques et surtout, la parole, l'échange, l'écoute, une certaine forme de tolérance.
J'ai appris que j'avais le droit d'être moi-même et que j'avais al possibilité de modifier le cours de ma vie. Par la prise de décision, par la lente maturation et l'acceptation de soi et de l'autre. Accepter mes faiblesses et celles de l'autre, et reconnaître que cela n'est pas toujours possible, ou facile. Reconnaître parmi les actes que je commets, ceux qui sont bons et ceux qui ne le sont pas, comprendre ce qui les motivent.
Appliquer les accords toltèques et voir quand je m'en départis, ou toute autre philosophie qui jalonne ce chemin.

Bref, je pourrais énumérer à l'infini (bon !!! longtemps suffira Wink ) tout ce que j'ai découvert sur ce forum, dénommé Spirit Partage.

Mais le plus difficile dans mon chemin spirituel, c'est de m'y maintenir, notamment quand çà va bien et d'y revenir lorsqu'une chute a lieu. La stabilité d'attitude, l'équilibre que nécessite ce chemin. Ma difficulté est de rester fidèle à ce chemin dans des petits actes de tous les jours.

C'est du reste dans ces moments que je peux sentir, et même mesurer, que je suis à la fois ma meilleure amie et ma pire ennemie.
avatar
Agyness

Messages : 299
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 51
Localisation : In my heart

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par Marie le Mar 3 Avr 2012 - 14:39

Agyness a écrit:
Mais le plus difficile dans mon chemin spirituel, c'est de m'y maintenir, notamment quand çà va bien et d'y revenir lorsqu'une chute a lieu. La stabilité d'attitude, l'équilibre que nécessite ce chemin. Ma difficulté est de rester fidèle à ce chemin dans des petits actes de tous les jours.

.

Je partage cela. sunny
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par Chrysoprase le Mar 3 Avr 2012 - 14:49

agyness a écrit:Mais le plus difficile dans mon chemin spirituel, c'est de m'y maintenir, notamment quand çà va bien et d'y revenir lorsqu'une chute a lieu. La stabilité d'attitude, l'équilibre que nécessite ce chemin. Ma difficulté est de rester fidèle à ce chemin dans des petits actes de tous les jours.

Oui c'est vrais ce que tu dis, bien souvent surtout au début j'ai l'impression les personnes, et je l'ai fait moi aussi, se penchent vers une pratique en pleine crise et dès que ça va mieux, arrêtent. Alors que la logique voudrait que ce soit plus simple de pratiquer quand ça va puisqu'on a plus d'énergie.
A long terme c'est ce que j'ai noté. Si je pratique quand ça va, c'est d'autant plus facile quand ça ne va pas et du coup c'est beaucoup plus bénéfique.
Mais souvent les gens ne font que quand ça ne va pas, et du coup ça peut donner l'impression que le chemin spirituel est dur..... ça peut être une raison que nous n'avions pas relevé jusque là (je ne crois pas l'avoir lu).

Du coup ça viens m'interroger sur la motivation d'être sur le chemin: est ce pour un instant de mal être ou pour le sens même de la vie? Et du coup ça peut avoir un impacte sur la sensation que c'est difficile.... quand on est très motivé on peut déplacer des montagnes !!!

merci Agy pour ton post, ça fait longtemps !!
bises sunny
avatar
Chrysoprase

Messages : 329
Date d'inscription : 05/11/2011
Féminin Age : 36
Localisation : in my body

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par Sophie le Mar 3 Avr 2012 - 15:25

ce que tu dis Chryso me fait penser à la remarque que je me faisais l'autre jour, que je priais surtout quand j'allais pas bien Laughing

Là je me suis dit, en toute bienveillance mais sans trop de pincettes non plus avec moi-même, que j'étais bien opportuniste dans ma démarche de prière Laughing

L'espace d'un instant, je me suis "revue" dans l'ancienne image que j'avais du Dieu extérieur, ah si je prie pas, Dieu va me punir, blablabla.
Puis pour réaliser aussitôt que non, personne ne va me punir, que simplement je me prive moi-même de la joie de la prière et de la paix et l'évolution que cela engendre en ne priant pas assez souvent, ou seulement quand j'en avais besoin pour me sortir d'un mauvais pas.

Depuis, je n'ai pas essayé de me forcer à prier absolument non plus, je souhaite respecter l'aspiration qui émerge de moi.
mais depuis que j'ai compris cela, j'ai aussi plus souvent envie de prier, cela vient naturellement, y compris à des moments où je vais bien.

Et tout cela défait encore plus en profondeur des fonctionnements, de victime, ou de savoir trouver quelqu'un (les autres, soi-même, Dieu...) quand on va mal mais de plus s'en occuper quand on va mieux, et un tas de choses de l'ego.

Et le mot que j'ai mis dessus parce que je l'ai ressenti très fort, c'est que j'apprends à me soutenir moi-même.
S'aider soi-même, je le perçois comme un processus actif, je m'aide en priant quand je vais pas bien, je m'aide en travaillant sur moi quand un truc remonte.
Ca je sais faire.
Mais en négligeant la prière quand j'allais bien, je refusais en quelque sorte de m'apporter non pas de l'aide, mais du soutien.
Je perçois le soutien comme une énergie plus constante, continue, quelque chose que l'on instaure comme une base, et que l'on construit jour après jour, que l'on aille bien ou pas.

Et puis prier quand on va bien, cela permet aussi de contacter d'autres choses, comme la gratitude qui vient plus facilement dans ces moments-là, ou donner au lieu de chercher d'abord à recevoir, quand je prie dans ces moments-là, ce qui j'aillit juste de moi vers l'Esprit c'est "je t'aime, merci, je t'aime, merci....."

Cela me fait penser à ce que disait Mère Teresa je crois, "Dieu a soif d'amour", on n'est pas obligé de demander seulement à Dieu de nous aimer, d'apprendre seulement à recevoir son amour, on peut aussi l'aimer, nous.
Evidemment au bout du "compte", tout cela se fond dans l'Amour, sans que l'on sache plus "qui" donne, "qui" reçoit, il n'y a plus ces séparations, mais comme nous sommes dans la dualité la plupart du temps, nous ressentons cette distinction entre recevoir et donner, et je crois que les deux peuvent s'exprimer alors dans la prière.



Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par Sophie le Mar 3 Avr 2012 - 15:29

En fait je suis en train de réaliser après avoir écrit mon message, que là je fais référence à une certaine manière de prier.
c'est à dire que par ailleurs le chant, qui est pour moi une prière, je le fais quand je vais bien justement, comme l'expression de mon être et la communion avec l'Esprit.

Mais une prière moins expressive, plus intériorisée, plus silencieuse, c'est de celle-là dont je parlais dans mon post précédent, celle que je pratiquais surtout quand j'allais pas bien.

Et que je pratique plus souvent maintenant.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par solasido le Mar 3 Avr 2012 - 16:06


    Bonjour à tous


      Luc 9 (57-62) « Laisse les morts enterrer leurs morts, mais toi, va annoncer le règne de Dieu ! »


        Laisser les morts enterrer leurs morts (Jésus)
        semble bien difficile sur le chemin de la spiritualité
        que celle-ci soit à la base fiction spirituelle ou non,
        où dormir parait presque aussi doux que mourir.




      http://spheres.dyndns.org/doc_mp3/album/Maudit_sois_tu_carilloneur_aa1.mp3

      Une autre version de ce canon à chanter en union intérieure

      http://spheres.dyndns.org/doc_mp3/album/sans_mot_dire_aa4.mp3


    Créons-nous un excellent aujourd'hui

solasido

Messages : 143
Date d'inscription : 28/02/2012
Masculin Age : 77

http://tarogramme.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par akhenaton7 le Mar 3 Avr 2012 - 16:43

Shunny a écrit:
oups oui effrayant ces histoires...
Effrayant, certainement.. le guerrier observe ça avec un sourire intérieur Smile

Les expériences ont leurs utilités, il faut se libérer du poids psychoaffectif du passé, ne pas entrer dans le jeu "j'ai fais ceci, j'ai fais cela", c'est s'en posséder, les portés reviendrait à revendiquer "je suis ceci, cela" j'ai eu tel parcours..
Je rappel que je donnais cet exemple en illustration de ces périodes de relâchement, où l'on tourne le dos, de rester en périphérie de la lumière et de nos engagements, dans cet univers où tout est pesé, c'est un poison, et celui qu'on nomme sadguru peut être d'un point de vue humain 'très cruel', car rare et intelligents sont ceux qui s'éveillent avec pour unique motivation la joie et son amour et sous ce seul battement.

comment sait-on si on a reçu des implants?
Soit par un ressenti direct et fiable de son corps subtil, soit par clairvoyance ou clairsentance. Comme substitut les méthodes divinatoires façon yi king peuvent t'y guider. Mais je doute du caractère constructif ou en tout cas d'utilité présente d'un pareil savoir.

Et comment faire pour s'en débarasser?
Je t'en avertis car ce terme est très manipuler, certains te proposeront des protocoles de désimplantations, d'autres des soins fictifs, ce n'est pas quelque chose qui est en exclusion de ton travail intérieur.
Dans le contexte où je l'emploie on peut simplement parler de blocages (déviations à la bonne circulation du flux vital), sujets qui s'entrecroisent sur la même et ancestrale thématique de la purification. La pureté protège et libère, les moyens qui y mènent sont nombreux et chacun y chemine.


Cordialement. Sage


Dernière édition par akhenaton7 le Mar 3 Avr 2012 - 18:38, édité 1 fois
avatar
akhenaton7

Messages : 385
Date d'inscription : 24/03/2012
Masculin Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par ananie le Mar 3 Avr 2012 - 17:26

Akhenaton a écrit:Soit par un ressenti direct et fiable de son corps subtil, soit par clairvoyance ou clairsentance. Comme substitut les méthodes divinatoires façon yi king peuvent t'y guider. Mais je doute du caractère constructif ou en tout cas d'utilité présente d'un pareil savoir.

Et comment faire pour s'en débarasser?

haha, la question à ne jamais poser! au risque de pousser la porte d'un institut reiki fort accueillant et aux soins très macabres, ou te retrouver à invoquer de te sauver par le canal christique l'Ashtar Command et les 70 Fraternités de Lumière.
Dans le contexte où je l'emploie on peut simplement parler de blocages qui s'entrecroisent sur la même et ancestrale thématique de la purification.
Je ne sais pas si tu es conscient de comment peut être pris ton intervention, mais tu exposes un problème de manière assez ambigüe (les implants) une manière très sujette aux projections de savoir si on en a (clairvoyance et clairaudiance) et une phrase très peu claire pour donner le moyen de s'en libérer.

Mélangez le tout et ça donne... Un bon flip qui peut freiner le cheminement spirituel... et rien d'autre...

L'important n'est seulement dans ce que l'on dit, mais dans les effets que ça va avoir et la manière dont ça va être reçu.
Mais tu n'as pas du voir quelle impact pouvait avoir un tel discours. Je te le fais donc remarquer.


Sinon le mieux à mon avis c'est de ne pas se prendre la tête avec ces histoires d'implants, et de juste travailler à la purification de soi. De toutes façons s'il devait y avoir quoi que se soit, la purification de soi règle le problème en tous les cas.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par akhenaton7 le Mar 3 Avr 2012 - 17:41

Bon après je te renvoie à ton propre topic, "l'attachement excessif aux mots".
avatar
akhenaton7

Messages : 385
Date d'inscription : 24/03/2012
Masculin Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par Hermann le Mar 3 Avr 2012 - 17:47

Tu parles d'implants mammaires, Akhénaton ?
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par Sophie le Mar 3 Avr 2012 - 17:56

Un forum est un lieu de communication, et en ce sens chacun a un effort à faire, pour employer des mots clairs, des expressions claires, et faire en sorte de se faire comprendre de ses interlocuteurs.
Le sujet sur l'attachement excessif aux mots qu'a posté Ananie, sans vouloir parler à sa place, ne me semble pas là pour justifier non plus que l'on dise tout ce qui nous passe par la tête sans réfléchir et laisser aux autres le soin de se débrouiller à démêler l'écheveau.

Les mots ont un impact, chacun a à penser un minimum à l'impact de ses propres mots, et à savoir se remettre en question là-dessus si nécessaire.

Je trouve pour ce qui me concerne que ton discours est ambigu Akhetanon, et un tantinet manipulateur.
Tu expliques des choses avec des grands mots bien inquiétants, et face à une réaction légitime qui exprime que cela "fait peur", tu "t'extrais" presque de ce que tu as dit, en montrant aussi comme quoi "il n'y a qu'à en rire".
Je ne trouve pas cela très clair du tout comme démarche.
Je trouve que cela apporte de la confusion, et une certaine déstabilisation, ce qui fait que je parle de manipulation, parce que cela pour moi s'appelle jouer avec les émotions d'autrui, les déclencher volontairement, et ensuite se placer en supériorité en montrant que soi-même on est capable de se détacher.

Je trouve aussi que cela n'est pas dans l'esprit authentique et convivial qui se vit sur le forum, dont le but est la progression spirituelle de chacun, de manière respectueuse et dans l'entraide.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par akhenaton7 le Mar 3 Avr 2012 - 18:12

Tu as raison sophie

edit : je viens d'éditer le message en question pour plus de clarté
avatar
akhenaton7

Messages : 385
Date d'inscription : 24/03/2012
Masculin Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par solasido le Mar 3 Avr 2012 - 18:45

Bonjour akhenaton7

Spoiler:
Les prédateurs cosmiques

Selon les révélations posthumes de Carlos Castaneda, malgré nos avancées technologiques, nous restons prisonniers d’êtres venus des confins de l’Univers, qui absorbent notre énergie exactement comme nous utilisons celle des poulets en les mangeant.

Carlos Castaneda, célèbre anthropologue et écrivain devenu « Nagual », c’est-à-dire chaman dans la tradition des Indiens Yaquis, quitta notre plan d’existence en 1998. Il avait visualisé en Armando Torres le messager capable de transmettre au monde les ultimes clés de son enseignement.

Pour respecter les dernières volontés de Castaneda, qui estimait que notre humanité n’était pas encore prête à recevoir ces informations, Armando a attendu plusieurs années avant de les diffuser. Aujourd’hui, elles sont enfin disponibles et traduites en français.

Présenté sous forme de conversations entre les deux hommes, « Rencontres avec le Nagual » (Éditions Alphée) est un merveilleux livre qui permet non seulement de se replonger dans l’univers fascinant du regretté Castaneda, mais aussi de découvrir pour la première fois son bouleversant testament à notre humanité.

En voici un court extrait qui touche la question mystérieuse et pourtant essentielle de nos prédateurs invisibles. Carlos Castaneda y révèle une clé pour se libérer de leur emprise.

Carlos Castaneda en 1962

« L’homme est un être magique. Il a la capacité de voler dans l’Univers pareillement aux millions d’autres consciences qui l’habitent. Cependant, à un moment donné de son histoire, il perdit sa liberté. Maintenant son esprit n’est plus le sien, mais une implantation .» Carlos Castaneda

Carlos affirmait que les êtres humains sont les otages d’un groupe d’entités cosmiques qui se dédient à la prédation et que les sorciers appellent « les Flyers ».

Il déclara que ce sujet avait été tenu secret par les anciens voyants, mais que suite à un présage, il avait décidé qu’il était temps de le révéler. Ce présage était une photographie que son ami Tony, un chrétien bouddhiste, avait prise. Sur cette photo apparaissait nettement l’image d’un être obscur et menaçant, flottant au-dessus d’une multitude de fidèles réunis sur le site des pyramides de Teotihuacan…

Lorsque j’en eus l’opportunité, je lui demandai de m’en dire un plus à propos des « Flyers », et il me raconta l’un des aspects les plus terrifiants du monde de don Juan : nous sommes prisonniers d’êtres venus des confins de l’Univers, qui nous utilisent comme nous utilisons des poulets.

NOTA : Don Juan fut le premier initiateur de Carlos Castaneda au chamanisme des Naguals.

Carlos expliqua : « La portion de l’Univers qui nous est accessible est le champ opérationnel de deux formes de conscience radicalement différentes.

Celle qui inclut les plantes, les animaux et aussi les êtres humains, est une conscience blanchâtre, jeune et génératrice d’énergie. L’autre est une conscience infiniment plus ancienne et parasite, possédant une quantité énorme de connaissance.

La conscience qui anime les animaux (ici : un chat) est une conscience jeune et génératrice d’énergie.

En plus des hommes et des autres êtres qui habitent cette Terre, il y a dans l’Univers une immense gamme d’entités inorganiques. Elles sont présentes parmi nous, et à certains moments sont visibles. Nous les appelons fantômes ou apparitions.

L’une de ces espèces, que les voyants décrivent comme d’énormes silhouettes volantes de couleur noire, arriva un jour de la profondeur du Cosmos et rencontra une oasis de conscience sur notre planète. Elles se sont spécialisées dans la « traite » des êtres humains.

- C’est incroyable ! m’exclamai-je.

- Je sais, mais c’est la plus pure et la plus terrifiante vérité ! Ne t’es-tu jamais questionné sur les hauts et les bas émotionnels énergétiques des gens ? Ce sont les prédateurs qui viennent périodiquement prélever leur quota de conscience. Ils nous laissent juste ce qu’il faut pour que nous puissions continuer à vivre, et parfois même pas ça.

- Que voulez-vous dire ?

Parfois ils prennent trop et la personne tombe gravement malade, et peut même en mourir.

Je n’arrivais pas à croire ce que j’entendais.

- Voulez vous dire par là que nous sommes dévorés vivants ?

Carlos sourit.

- Bon, ils ne nous « mangent » pas littéralement, ce qu’ils font c’est un transfert vibratoire. La conscience est énergie et ils peuvent s’aligner avec nous. Puisque par nature ils sont perpétuellement affamés et que nous, en revanche, exsudons de la lumière, le résultat de cet alignement peut être décrit comme une prédation énergétique.

- Mais, pourquoi font-ils cela ?

- Parce que sur le plan cosmique, l’énergie est la devise la plus forte, nous la recherchons tous, et les humains sont une race vitale, riche en aliments. Chaque chose vivante en mange une autre et c’est toujours le plus puissant qui gagne. Qui a dit que l’homme était au sommet de la chaîne alimentaire ? Cette vision ne peut venir que d’un être humain. Pour les êtres inorganiques, nous sommes des proies.

Je commentai qu’il m’était inconcevable d’accepter que des entités, même plus conscientes que nous, parviennent à un tel degré de prédation

Il répliqua :

- Mais qu’est-ce que tu crois que tu fais quand tu manges une laitue ou un beefsteak ? Tu manges de la vie ! Ta sensibilité est hypocrite. Les prédateurs cosmiques ne sont ni plus ni moins cruels que nous. Lorsqu’une race plus forte en consomme une autre, inférieure, elle aide à ce que son énergie évolue. Je t’ai déjà dit que dans l’Univers il n’y avait que la guerre. Les confrontations entre êtres humains ne sont qu’un reflet de ce qui se passe là, dehors. Il est normal qu’une espèce cherche à en consommer une autre. Un guerrier ne se lamente pas à ce sujet, il essaie de survivre.

- Et comment nous consomment-ils ?

- Au travers de nos émotions, incessamment occasionnées par notre dialogue intérieur. Ils ont dessiné l’environnement social de telle façon que nous sommes en permanence en train de projeter des ondes d’émotions qui sont immédiatement absorbées. Ce qu’ils aiment par-dessus tout, ce sont les attaques de l’ego; pour eux c’est une bouchée exquise. De telles émotions sont identiques en n’importe quel endroit de l’Univers où ils sont présents et ils ont appris à les métaboliser.

Certains nous consomment pour notre luxure, notre peur ou notre colère ; d’autres préfèrent les sentiments plus délicats, comme l’amour et la tendresse. Mais tous sont intéressés par la même chose. Leur voie d’attaque normale est la tête, le cœur ou le ventre, là où nous emmagasinons la plus grande partie de notre énergie.

- S’attaquent-ils aussi aux animaux ?

- Ces êtres utilisent tout ce qui est disponible, mais ils préfèrent la conscience organisée. Ils drainent les animaux et les plantes dans la partie de leur attention qui n’est pas trop fixée. Ils attaquent aussi la plupart des êtres inorganiques, sauf que ceux-ci les voient et les esquivent comme nous faisons avec les moustiques. Les seuls qui tombent totalement dans leur piège sont les être humains !

- Comment est-il possible que tout cela se passe sans que nous ne nous en rendions compte ?

- Parce que nous héritons de cet échange avec ces êtres comme s’il s’agissait d’une condition génétique, et cela nous semble naturel. Lorsque quelqu’un naît, la mère l’offre en nourriture sans même s’en rendre compte, car son esprit est lui aussi contrôlé. Baptiser l’enfant, c’est comme signer un contrat. Dès ce moment, la mère s’efforce de lui inculquer des modes de conduite acceptables; elle l’apprivoise, réduit son côté guerrier et le convertit en une brebis docile.

Lorsqu’un enfant a suffisamment d’énergie pour rejeter cette imposition, mais pas assez pour entrer sur le chemin du guerrier, il devient un rebelle ou un délinquant. L’avantage des « Flyers » provient de la différence entre nos niveaux de conscience. Ce sont des entités très vastes et puissantes; l’idée que nous avons d’eux est équivalente à celle qu’une fourmi peut avoir d’un être humain.

Cependant leur présence est douloureuse et peut se mesurer de différentes manières. Par exemple, lorsque nous faisons face à des attaques de rationalité ou de méfiance, ou quand nous sommes tentés de violer nos propres décisions. Les fous peuvent les détecter très facilement, trop facilement dirais-je, parce qu’ils sentent physiquement comment ces êtres se posent sur leurs épaules, générant des paranoïas. Le suicide est le sceau des « Flyers », car leur esprit est potentiellement homicide.

« Flyer » en train de vampiriser un humain

- Vous avez dit qu’il s’agissait d’un échange, mais que gagnons-nous d’un tel pillage ?

- En échange de notre énergie, les « Flyers » nous ont donné notre mental, nos attachements et notre ego. Pour eux, nous ne sommes pas des esclaves mais une espèce d’ouvriers salariés. Ils accordèrent ces privilèges à une race primitive et lui donnèrent la faculté de penser, laquelle nous fit évoluer. En fait ils nous ont civilisés. Sans cela, nous serions encore cachés dans des grottes ou en train de faire des nids au sommet des arbres.

Les « Flyers » nous contrôlent au travers de nos traditions et de nos coutumes. Ils sont les maîtres de la religion, les créateurs de l’Histoire. Nous écoutons leur voix à la radio et nous lisons leurs idées dans les journaux. Ils dirigent tous nos moyens d’information et nos systèmes de croyance. Leur stratégie est magnifique. Par exemple, il exista un jour un honnête homme qui parla d’amour et de liberté ; ils le transformèrent en auto-compassion et en servilité. Ils le font avec tout le monde, même avec les Naguals. C’est pour cette raison que le travail d’un sorcier est solitaire.

NOTA : Le mot « sorcier » désigne ici un initié de la Science occulte et non un mage noir lié aux forces démoniaques.

Cérémonie d’initiation chamanique chez les Indiens Yaquis

Durant des millénaires, les « Flyers » ont concocté des plans pour nous collectiviser. Il y eut une époque où ils furent tellement effrontés qu’ils étaient même vus en public, et les gens en firent des représentations de pierre. Ces temps étaient obscurs, ils pullulaient partout. Mais à présent leur stratégie est devenue tellement subtile que nous ne savons même plus qu’ils existent.

Dans le passé, ils nous tenaient par notre crédulité, aujourd’hui ils y parviennent par le matérialisme. Ils sont responsables de l’ambition de l’homme moderne à ne plus penser par lui-même. Observe juste combien de temps une personne pourra tolérer le silence !

- Pourquoi ont-ils changé leur stratégie ?

- Parce qu’en ce moment, ils sont en train de courir un grand risque. L’humanité est en contact constamment et rapidement, et l’information peut atteindre tout le monde.

Ou ils nous remplissent la tête et nous bombardent jour et nuit de tous types de suggestions, ou certains commenceront à réaliser ce qui se passe et avertiront les autres.

- Que se passerait-il si nous parvenions à repousser ces entités ?

- Nous récupérerions en une semaine toute notre vitalité et nous serions à nouveau brillants ! Mais, en tant qu’êtres humains ordinaires, nous ne pouvons envisager cette possibilité parce qu’elle impliquerait que nous allions contre tout ce qui est socialement acceptable. Fort heureusement, les sorciers ont une arme redoutable : la discipline.

La rencontre avec les êtres inorganiques est graduelle. Au début nous ne les remarquons pas. Mais un apprenti commence à les voir dans ses rêves, puis à l’état de veille, chose qui peut le rendre fou s’il n’apprend pas à vivre comme un guerrier. Une fois qu’il a compris, il peut les affronter. Les sorciers manipulent l’esprit étranger en devenant des chasseurs d’énergie. C’est à cette fin que mes cohortes et moi-même avons dessiné les exercices de tenségrité, qui ont la vertu de nous libérer de l’esprit des « Flyers ».

NOTA : La tenségrité est la version moderne et simplifiée des « passes magiques » qui furent découvertes et développées par les chamans amérindiens du Mexique. Le terme « tenségrité » appartient à l’architecture où il désigne une association d’éléments en tension et d’éléments en compression de telle façon que chaque élément fonctionne avec le maximum d’efficacité et d’économie. La tenségrité spirituelle, popularisée par Carlos Castaneda, a pour objet de rendre l’énergie cosmique accessible à chacun. Elle est aujourd’hui pratiquée par des milliers de personnes, partout à travers le monde.

Ainsi, les sorciers sont des opportunistes. Ils profitent de l’impulsion qu’ils leur donnèrent et disent à leurs prédateurs: « Merci pour tout, à plus ! L’accord que vous avez fait était avec mes ancêtres, pas avec moi. » En récapitulant leur vie, ils ôtent littéralement le pain de la bouche des prédateurs. C’est comme si nous allions au magasin après un achat pour rendre la marchandise en disant qu’il faut qu’on nous rende notre argent ! Les êtres inorganiques n’aiment pas cela mais ils ne peuvent rien y faire.

Notre avantage est que nous sommes remplaçables, il y a plein de nourriture partout ! Un état d’être d’alerte totale, qui n’est pas autre chose que la discipline, crée des conditions telles dans notre attention que nous cessons d’être savoureux pour ces êtres. Et dans ce cas, ils font demi-tour et nous laissent en paix.. »

Extrait de « Rencontres avec le Nagual » (Conversations avec Carlos Castaneda d’Armando Torres) Traduit de l’anglais par Eve Lamar Éd. Alphée

Merci pour ces informations et pour leur reformulation.

]

http://spheres.dyndns.org/doc_mp3/album/Flying_aa1.mp3


Cordialement.

Bonne suite et souriante journée

solasido

Messages : 143
Date d'inscription : 28/02/2012
Masculin Age : 77

http://tarogramme.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par Marie le Mar 3 Avr 2012 - 18:46

Ce qui peut être difficile aussi, c'est quand on vit dans un milieu où ces affaires là sont discréditées ou moquées cela peut refroidir ou carrément bloquer. "C'est encore ta secte", "c'est pas ça qui te fera manger", "les curés sont tous des frustrés " (et c'est des fois pire!!) etc.. Cela m'a eu freinée.
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par Shunny le Mar 3 Avr 2012 - 18:48

Et comment faire pour s'en débarasser?
haha, la question à ne jamais poser! au risque de pousser la porte d'un institut reiki fort accueillant et aux soins très macabres, ou te retrouver à invoquer de te sauver par le canal christique l'Ashtar Command et les 70 Fraternités de Lumière.

Ah ça non merci c'est pas demain la veille lol
J'ai posé la question car je connaissais juste le mot "abduction" mais ne savais pas de quoi il retournait, jamais vraiment cherché car comme le dit ananie de toute façon ça ne doit pas détourner du fait qu'on est entièrement responsable de ses faiblesses, il faut veiller soigneusement aux énergies, à ce qu'on attire à soi ou pas, sans trop perdre de temps à contempler l'ombre...

Tu parles d'implants mammaires, Akhénaton ?

Les prothèses PIP peut-être lol! ok je sors Tu sors
avatar
Shunny

Messages : 22
Date d'inscription : 28/03/2012
Féminin Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui est difficile dans le cheminement spirituel ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum