Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par air le Mar 8 Nov 2011 - 22:18

Bonsoir,

L'humanité extermine a vitesse grand V des milliers d'espèces animales et végétales. Notre impact sur la biodiversité pourrait être comparé à la supposée comète qui s'est écrasée sur la Terre il y a 65 Millions d'années, causant la disparition des dinosaures, et peut-être même pire encore. Certains experts pensent que plus de 50 % des espèces risquent de disparaître dans le siècle à venir, et que "jusqu'à 20 % de toutes les populations vivantes pourraient s'éteindre d'ici une trentaine d'années (vers 2028)."

"Les données archéopaléontologiques montrent que les taux d'extinction, avant la propagation de l'homme sur toute la planète, étaient invariablement faibles, et que les extinctions de masse étaient des événements relativement rares. Démarrant approximativement il y a 100 000 ans et coïncidant avec la croissance du nombre et de la répartition des hommes, l'extinction des espèces a augmenté à un taux sans précédent depuis la grande extinction du Crétacé. Ce phénomène est connu sous le nom d'extinction de l'Holocène et représente la septième extinction massive."
(source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Extinction_des_esp%C3%A8ces).

Voici quelque chiffres plus précis :

"Le rythme de disparition des espèces est aujourd’hui et pour les prochaines décennies 1 000 fois supérieur par rapport au rythme naturel. Cette accélération est due principalement à la pollution et la destruction des habitats naturels ; le réchauffement climatique, l’introduction d’espèces exogènes, la surpêche et la surchasse. Le commerce de produits illicites à base de plantes rares ou de peaux est également responsable de l’extinction des espèces.

Selon la dernière liste rouge de l’IUCN en 2008, 12% des espèces d’oiseaux, 23% des mammifères, 32% des amphibiens, 42% des tortues sont menacés d'extinction : 16 928 espèces au total sont menacées sur 44 838 espèces recensées.

Parmi ces dernières, 3 246 se trouvent dans la catégorie la plus menacée, "en danger critique d’extinction", 4 770 sont "en danger" et 8 912 "vulnérables" à l’extinction. Au moins 1 141 espèces sur les 5 487 mammifères de la planète sont menacées d’extinction."
(source: http://www.vedura.fr/environnement/biodiversite/extinctions-especes)

Tout cela est terrible et me fait souffrir quotidiennement.

Pourtant, lorsque l'on évoque ce sujet avec des Maîtres, ils ont en général tendance à répondre que "tout est à sa place", que ces choses là ne peuvent pas être comprises quand on est "dans le monde", qu'il faut atteindre la réalisation pour comprendre le "plan divin" et réaliser qu'il n' y a pas vraiment de problème.

Cependant, mon petit cerveau humain ne peut pas s'empêcher de chercher à trouver des explications qui permettraient de "justifier" un tel massacre.

Une idée m'est venue un jour : et si, dans le grand Plan Cosmique de l'Univers, une sorte de pacte avait été établi entre l'humanité et les règnes animal et végétal ? Serait-il possible, par exemple, que ces deux règnes aient "décidé" en quelque sorte de se sacrifier pour le salut des âmes humaines ?

Les humains sont tellement préoccupés par leur nombril bien souvent, qu'il leur faut des électrochocs pour avoir des prises de conscience. Peut-on imaginer que tout cela fasse partie d'un plan pour nous faire comprendre à quel point notre Mère la Terre est précieuse et irremplaçable ?

Allons même un peu plus loin : ne peut-on pas imaginer qu'une telle prise de conscience globale, planétaire, de l'importance de notre planète et de tout ce qui y vit, est un préalable indispensable pour permettre à l'humanité de changer de niveau de conscience, peut-être de se réaliser en masse ou du moins, à un rythme plus rapide que celui qui est en action depuis des millénaires ?

Quels sont vos avis sur ces réflexions ?

Fleur


Dernière édition par air le Mar 8 Nov 2011 - 23:17, édité 1 fois
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Sophie le Mar 8 Nov 2011 - 22:45

A mon sens, la notion de sacrifice va à l'encontre de l'esprit de la nature...
C'est très humain comme notion le sacrifice, dans la nature, c'est pas si compliqué que ça je crois.

Et puis je crois qu'il faut assumer nos responsabilités.
On détruit animaux et végétaux, ben non à mon sens y'a pas de pacte, pas de sacrifice, on les détruit c'est tout.... c'est pas chouette de se regarder dans la glace avec ça, mais je crois qu'on ne peut pas y chercher d'excuse ou de justification pour se rassurer.

Le fait de dire qu'il n'y a pas vraiment de problème n'est pas contradictoire avec cela à mon sens.

Il n'y a pas d'excuses pour se rassurer, mais il n'y a pas non plus de "problème", dans le sens où ce qui est, est.

Après c'est seulement mon point de vue hein... Wink Je prétends pas que ça soit la vérité d'une quelconque manière...



Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par air le Mar 8 Nov 2011 - 23:17

Pour moi maïna, il n'est pas question de chercher une excuse ou de se rassurer.

C'est simplement que je ne comprends pas comment tout cela s'imbrique avec les lois divines, telles que le karma par exemple... Le karma ne serait-il valable que pour les humains ?
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par ananie le Mar 8 Nov 2011 - 23:27

Air a écrit:Pourtant, lorsque l'on évoque ce sujet avec des Maîtres, ils ont en général tendance à répondre que "tout est à sa place", que ces choses là ne peuvent pas être comprises quand on est "dans le monde", qu'il faut atteindre la réalisation pour comprendre le "plan divin" et réaliser qu'il n' y a pas vraiment de problème.

Cependant, mon petit cerveau humain ne peut pas s'empêcher de chercher à trouver des explications qui permettraient de "justifier" un tel massacre.
Je crois que lorsque les êtres réalisés disent que tout est à sa place cela ne veut pas dire qu'il y ait quelque chose qui justifie un tel massacre, ni forcément même que ce massacre sert quelque chose de plus grand.
Nous avons tendance à nous dire cela en interprétant leur paroles puisque c'est la seule façon dont nous pouvons le comprendre. Mais à mon sens ce n'est pas cela.

Je ne vois pas ce que voient les êtres réalisés.
Et en fait, je ne cherche pas à atteindre cette vision en ajoutant quelque chose.
Mais je procède par élimination : j'élimine l'idée que tout cela est juste, j'élimine l'idée que tout cela est injuste, j'élimine l'idée que c'est les deux en même temps et j'élimine l'idée que c'est ni l'un ni l'autre... Pourtant je continue de chercher...
Du coup j'en arrive a me dire : il faut que je purifie tout mon être peu à peu pour atteindre la réalisation, car sans cela je suis dans l'impasse, je ne peux clairement voir et "comprendre".

Mais cela ne veut pas dire qu'il ne faille rien faire non plus pour lutter contre cette destruction.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par air le Mar 8 Nov 2011 - 23:52

et mon karma, qui n'en veut ? lol!

Qu'ont-il "fait" pour "mériter" cela ? N'ont-ils aucun karma comme nous les hommes ? On parle pourtant parfois de karma pour les espèces non ?


Dernière édition par air le Mar 8 Nov 2011 - 23:59, édité 1 fois
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Sophie le Mar 8 Nov 2011 - 23:57

air a écrit:Pour moi maïna, il n'est pas question de chercher une excuse ou de se rassurer.

C'est simplement que je ne comprends pas comment tout cela s'imbrique avec les lois divines, telles que le karma par exemple... Le karma ne serait-il valable que pour les humains ?

Oui oui je l'avais bien compris que tu cherchais pas une excuse ou autre.
J'exprimais simplement ce que pour moi la recherche du pourquoi peut parfois amener, de façon disons "détournée" ou inconsciente chez les humains, sans qu'il s'agisse forcément de toi spécifiquement.

Après, je crois que l'on pourrait aussi ouvrir cette question sur à peu près tout ce qui s'est produit sur la planète, y compris massacres entre peuples, extermination de certains peuples par d'autres etc...
Y'a-t-il un karma des nations ou des peuples / cultures ? des "pactes" conclus entre africains et occidentaux pour l'esclavage ...? entre espagnols et indiens pour la colonisation de l'amérique latine ?
Sais pas... c'est une question que je me suis déjà posée, et j'avais lu des trucs qui allaient dans ce sens.

Mais ce que je voulais dire c'est que je trouve ça risqué disons comme explication.

Dans Retour à l'Unité, Michael J. Roads raconte à un moment sa fusion avec un orme, le dernier orme sur la terre, et il raconte alors ce qu'il perçoit de la manière dont fonctionne la conscience végétale, qui n'a à peu près rien à voir (d'après lui dans ce qu'il décrit) avec notre conscience humaine.
Dans laquelle notamment il m'a semblé que toute notion de sacrifice par exemple était absente.

Il parle de la conscience de l'arbre, relié à tous les arbres, comme non inscrite dans le temps linéaire.
Donc en ce sens, la notion même de karma qui pour moi sous-tend un truc linéaire (il y a un avant et un après, une cause et une conséquence) ne me semble pas pouvoir s'appliquer aux végétaux.

Pour les animaux, je ne sais pas ce qu'il en est.

Pour moi ce qui se passe avec les végétaux par exemple, c'est que l'humain détruit la partie végétale de lui-même, et en même temps se fait "coloniser" par elle.
L'humanité est littéralement colonisée par le végétal, d'une autre manière. Par les dépendances.
Ce que l'humain détruit d'un côté, lui revient sous une autre forme.

Sur un plan symbolique, pour moi dans la vision que j'ai de la nature, les éléments et le lien avec les règnes, l'humain en détruisant le végétal s'attaque à toute sa sphère sensible et émotionnelle.
Il cherche à la détruire, et à l'étouffer, la cantonner dans des endroits où il peut la contrôler.
En "retour", de façon moins visible, il est en réalité submergé, colonisé et dépendant de cette partie en lui, tout comme on est dépendant au tabac, au café, aux drogues diverses qui proviennent de plantes.

Je pense que tout se passe ici et maintenant, dans une conscience globale.
Même la notion de karma pour moi est intégrée à ça.
Mais là encore ce n'est que ma vision, je prétends pas que ça soit vrai dans un hypothétique "absolu".


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par ananie le Mer 9 Nov 2011 - 0:02

Air a écrit:Qu'ont-il "fait" pour "mériter" cela ? N'ont-ils aucun karma comme nous les hommes ? On parle pourtant parfois de karma pour les espèces non ?

Franchement le reste j'en sais trop rien, faut pas me demander à moi.

Tout ce que je sais c'est qu'on ne peut pas dire que c'est juste, ni injuste, et que je ne comprends pas.
Maintenant pour part j'essaie de tuer le moins d'animaux possibles (même les moustiques) et de couper le moins d'arbres possibles (en même temps je ne suis pas bucheron).

Chez les bouddhistes on parle de karma pour les animaux, mais on ne considère pas les plantes comme des êtres sensibles (mais je ne suis pas totalement bouddhiste non plus et voilà un point sur lequel je pourrais être en désaccord avec les bouddhistes... c'est rare).

Et sur la notion de mérite c'est assez complexe à expliquer, mais dans le bouddhisme tibétain (et selon moi) le karma n'implique pas la notion de mérite.
C'est une loi de cause à effet, pas de mérite, de punition ou de récompense. Cela n'existe pas dans l'esprit des tibétains. Par exemple la notion de culpabilité et totalement inexistante dans la langue tibétaine.
On reçoit la rétribution d'un acte parce que l'on a fait cet acte, et que ça marche comme ça, mais pas parce que l'on mérite cette rétribution.
Je ne sais pas si je m'exprime bien, ce n'est pas évident à expliquer.
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par air le Mer 9 Nov 2011 - 0:10

Oui Guillaume, c'est pour cela que j'ai mis "mériter" entre guillemets, je suis d'accord sur le fait que ce n'est pas une question de "récompense".

Depuis que j'ai lu que le Dalaï Lama tuait parfois des moustiques, il m'arrive d'en faire de même quand ils me harcèlent la nuit... Mais c'est vraiment le seul animal qu'il m'arrive de tuer, tous les autres je fais tout mon possible pour les sauver lorsque j'en ai l'occasion.

Et d'accord avec toi aussi sur les plantes, je les considère comme des être sensibles, on peut avoir de très beaux échanges d'énergies avec les arbres et les plantes, je suis sûr qu'ils ont une forme de conscience, même si très primitive.
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Marie le Mer 9 Nov 2011 - 5:48

Ce que j'ai appris air, c'est qu'il s'agit davantage d'une conscience de groupe (par espèce) plutôt qu'une conscience primitive par individu.

Et le karma m'a été également enseigné comme la loi de cause à effet.
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Kenzo le Mer 9 Nov 2011 - 6:31

L'on peu dire qu'une potentialité est déterminé dans un espace. Ainsi un jeu ce perpétue comme un jeu de dé ou quelques chiffres sortes, nous laissant entendre une hasarderie ...

D'apres la Tradtion hindou, nous savons que la vie est fait de cycle. De grand cycles ce chevauchant dans lequel en eux meme ce chevauche d'autre plus petit cycle et ceux jusqu'a un point déterminer, excluant mais faisant penser a une sorte de théorie du Kaos.

Ainsi donc ces cycles présente un début et une fin. Nous avons une naissance, une perpétuation et une destruction. La destruction est placé sous le Dieu Shiva tandis que la perpétuation ou plutot comme on le nomme plus généralement, la conservation, est placé sous le Dieu Vishnou. Shiva est le principe masculin tandis que Vishnu et le principe féminin celui qui conserve les éléments en mouvement dans un plan dans laquel évolue un cycle.

Pour notre Terre Mère, la destruction de sa faune et sa flore et l'aspect de Shiva qui s'exprime et nous montre une fin d'un cycle. L'on pourrait comparer cela a l'autonme, lorsque les feuilles des arbres commencent a jaunir avant de tomber.

La vie a le désir de ce perpétuer en diverses forme, mais comme les cellules d'un corp humain, pour qu'elle puisse continuer a pérpétuer et meme évoluer en d'autre formes, il doit y avoir une mort pour conduire a une naissance. C'est ce que nous faisons sur la Voie, en mourrant de notre ancien pour laisser place a la nouveauté. Un refus est un manque de confiance du mouvement perpétuel, alors l'on ne peu qu'accepter ce qui vient, c'est une soumission a Dieu et une forme de respect en sa création.

Je ne pense pas que la faune et la flore, ce sacrifie. Tout deux sont importantes pour maintenir un équilibre, et l'etre humain ne pourra perdurer comme un funambul sur un fil de plus en plus fin et mouvant ... Il sera bien obligé un jour de prendre conscience que contrôler et détruire n'est pas une sagesse. Etre en synergie, c'est une sagesse. Cela fait certainement partie du plan divin, du moin tout cela est deja écrits dans certains textes : destruction avant une fin de cycle pour un nouvel age d'or. Je ne parle pas de 2012 bien entendu ... Je me prend a l'idée que le fin du calendrier maya dater du 28 novembre 2011 pourrait etre la naissance de l'age d'or. L'age de fer, la Kaly yuga, le cycle le plus sombre spirituellement parlant ce terminant selon Danielou en 2400 ... En cela, cela rejoint les propos de Desjardins quant il dit que des catastrophe naturelles seront a venir, que l'humanité n'est pas encore prete a évoluer mais qu'il y aurait des sursaut spirituels ...

Tout cela est bien théorique ... viendra ce qui viendra Very Happy
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par air le Mer 9 Nov 2011 - 7:42

Marie a écrit:Ce que j'ai appris air, c'est qu'il s'agit davantage d'une conscience de groupe (par espèce) plutôt qu'une conscience primitive par individu.

Oui c'est ce que je voulais dire par "karma des espèces"... Et donc, qu'en conclues-tu ?

Marie a écrit:Et le karma m'a été également enseigné comme la loi de cause à effet.

Oui c'est ce que nous disons tous, pourquoi cette précision ?
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Lydie le Mer 9 Nov 2011 - 9:20

En fait Air je pense ce qui te gêne c'est le fait que les Maîtres disent que tout va bien, un peu comme dans Candide, tout va pour le mieux pour le meilleur des monde.

Peut-être que l'humanité doit aller jusque là pour évoluer et que par la suite d'autres espèces apparaîtrons et que pour ces Maîtres le processus est normal pour notre évolution. Je ne sais pas, je dis ça comme ça Very Happy Ca fait partie d'un processus évolutif scratch

La terre a peut-être besoin aussi de ça pour se transformer par la suite.
avatar
Lydie

Messages : 444
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 53
Localisation : Perpignan

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par ananie le Mer 9 Nov 2011 - 10:30

Air a écrit:Depuis que j'ai lu que le Dalaï Lama tuait parfois des moustiques, il m'arrive d'en faire de même quand ils me harcèlent la nuit..
Tu as vu cela où ?
Parce que j'ai entendu parler d'une interview (par Greenman) où il répondait en rigolant quand on lui demandait s'il tuait les moustiques. Mais rigoler ça ne veut pas forcément dire qu'il le fait.
J'ai assez de mal à croire cela. Quand on sait par exemple que les tibétains déplacent les verres de terre quand ils creusent les fondations d'une maison.

Pour le fait que les maîtres disent que tout est à sa place, je crois qu'il ne faut pas trop essayer de le comprendre, car cela n'a pas un sens que nous pouvons comprendre ou mettre en mots, cela se situe à un autre niveau je pense.
En disant cela les êtres réalisés nous incitent à ne pas nourrir de colère, mais ils ne disent pas non plus de ne rien faire.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Marie le Mer 9 Nov 2011 - 15:23

Pour moi, Karma = cause/effet veut dire loi divine plus que culpabilité (avec laquelle je me débats néammoins constamment).

A mon sens, nous sommes destinés pour l'instant, humains, animaux, végétaux et minéraux terrestres a évoluer tous sur cette planète terre et nous contribuons les uns à l'évolution des autres. Par exemple, les humains font évoluer le bois, le minéral en les façonnant ou en les transformant et nous avons besoin d'eux pour vivre. Point de sacrifice, mais chacun contribue à l'évolution de l'autre.

Ceci étant, l'humain déc.... à plein tube, lorqu'il détruit trop de forêts pour de l'argent sans réfléchir aux conséquences pour la planète et tous ses habitants.

En tant qu'humains, nous faisons de grosses bêtises à cause, (et grâce à lorsqu'il s'agit de beau et de bien), de notre libre-arbitre, nous croyant communément indépendants alors que nous sommes inter-dépendants les uns des autres dans l'équilibre divin.

Pour ce qui est de la conscience collective des espèces j'ai cru par une de tes phrases que tu voulais parler de conscience individuelle des végétaux, mais apparemment je m'é crompée.

Like a Star @ heaven sunny Like a Star @ heaven
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Hermann le Mer 9 Nov 2011 - 15:48

Marie a écrit:Pour moi, Karma = cause/effet veut dire loi divine plus que culpabilité (avec laquelle je me débats néammoins constamment).
Je suis d'accord. Les discours souvent entendus ou lus sur le karma m'ont toujours un peu dérangé (bon je dis toujours mais ça ne fait que moins de deux ans que j'en entends parler), instinctivement, intuitivement.

Pour moi ce n'est pas des coups durs sortis de nulle part nous tombant dessus, une série de punitions, de dettes à payer, de personnes connues dans des vies antérieures revenant pour se venger, ou même un implacable voire cruel mécanisme de cause à effet. C'est quelque chose de plus intérieur qu'extérieur (comme le disait Ananie ailleurs), et, comme tu le dis après, c'est surtout destiné à nous aider à évoluer.

Et j'irai plus loin en disant que "loi divine" me gêne un petit peu, dans la mesure où c'est encore un peu humaniser Dieu, qui serait à la fois législateur, procureur, juge, avocat et bourreau, et tel ne me semble pas le cas. Mais c'est sans doute une question de vocabulaire, et ce que je veux dire c'est que c'est ça qui sous-tend cette expression, et non pas ce que tu penses.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par ananie le Mer 9 Nov 2011 - 17:05

Oui cette notion de karma n'est pas du tout simple a comprendre de manière juste.
Dans le bouddhisme tibétain, on dit même que seul un bouddha comprend vraiment le karma.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Hermann le Mer 9 Nov 2011 - 17:09

C'est vrai que ça parait excessivement simple (cause-effet) et qu'au fond ça ne l'est en fait pas du tout.
Bon ça me rassure que tu dises ça car j'estime n'en être qu'au début de la compréhension. Laughing
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Marie le Mer 9 Nov 2011 - 17:18

Hermann, j'ai failli écrire "les lois de la nature", mais comme je ne les connais pas toutes, je n'aurais pu répondre si on m'avait demandé lesquelles. Alors un peu hypocritement, j'ai écrit "les lois divines"; là je sais que nous sommes trèèèès nombreux à en ignorer un bon paquet!! Very Happy Embarassed Very Happy
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Hermann le Mer 9 Nov 2011 - 17:22

Oui j'imagine, mais en fait mes remarques concernaient le mot "loi" et non le mot "divin".
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par ananie le Mer 9 Nov 2011 - 17:24

Hermann a écrit:car j'estime n'en être qu'au début de la compréhension.
Pareil pour moi...
Et pour ma part j'ai suivi des enseignements de lamas (bouddhistes tibétains) sur le karma pendant quelques années avant de commencer à comprendre un petit peu.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Hermann le Mer 9 Nov 2011 - 17:28

Le pire c'est que ça ne m'étonne même pas. Laughing
Mais je pense qu'un petit peu c'est déjà beaucoup, outre ta modestie.

Ça ne vaudrait pas le coup de faire un sujet à part sur le karma ?
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par air le Mer 9 Nov 2011 - 21:06

ananie a écrit:
Air a écrit:Depuis que j'ai lu que le Dalaï Lama tuait parfois des moustiques, il m'arrive d'en faire de même quand ils me harcèlent la nuit..
Tu as vu cela où ?
Parce que j'ai entendu parler d'une interview (par Greenman) où il répondait en rigolant quand on lui demandait s'il tuait les moustiques. Mais rigoler ça ne veut pas forcément dire qu'il le fait.
J'ai assez de mal à croire cela. Quand on sait par exemple que les tibétains déplacent les vers de terre quand ils creusent les fondations d'une maison.
Alors c'est une interview du Dalaï-Lama que j'ai lue il y a pas mal d'années. Il disait, de mémoire, que lorsqu'un moustique lui tournait autour, il l'écartait d'un geste du bras ; que s'il revenait à la charge, il l'écartait encore d'un geste, mais que s'il continuait à l'importuner, il finissait par l'écraser (je crois même me rappeler qu'il y avait un point d'exclamation à la fin de la phrase, ce qui pouvait peut-être indiquer que le ton était à la plaisanterie).

Donc même si c'est rare et que je préfère utiliser des répulsifs, il m'est arrivé ces dernières années de tuer quelques moustiques (on doit malgré tout les compter sur les doigts d'une main lol, je ne me livre pas à un génocide !).

Après, il y a une véritable question que je me pose. Est-ce que toute, vraiment toute forme de vie est respectable ? Puisqu'il existe des énergies évolutives et des énergies involutives, n'est-il pas possible que dans le règne animal également, il existe des créatures involutives ?

Honnêtement, je ne suis pas spécialiste des moustiques, mais je ne vois vraiment pas quels bienfaits ils apportent à l'écosystème. Ils n'apportent que des maladies et des désagréments. De même pour les parasites.

coeur
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par air le Mer 9 Nov 2011 - 21:07

Il y a eu beaucoup de contributions intéressantes sur ce fil, merci à tous. Je n'aurai probablement le temps de répondre à tous ce soir, mais je tâcherai de répondre à toutes vos contributions durant le week-end...
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par ananie le Mer 9 Nov 2011 - 21:34

Air a écrit:Après, il y a une véritable question que je me pose. Est-ce que toute, vraiment toute forme de vie est respectable ? Puisqu'il existe des énergies évolutives et des énergies involutives, n'est-il pas possible que dans le règne animal également, il existe des créatures involutives ?

Honnêtement, je ne suis pas spécialiste des moustiques, mais je ne vois vraiment pas quels bienfaits ils apportent à l'écosystème. Ils n'apportent que des maladies et des désagréments. De même pour les parasites.
En fait d'un point de vue bouddhiste peu importe.
Si on ne tue pas une vie animale ce n'est pas à cause de son intérêt ou non intérêt, c'est juste parce qu'elle est vivante, consciente et sensible. Et toute créature vivante et consciente souffre de sa mort (même si ça va très vite : l'esprit souffre d'une mort brutale). Et le but du truc c'est de ne pas nuire aux êtres sensibles.
Parce que si on raisonne à partir de l'intérêt d'une vie pour estimer qu'elle peut vivre ou non, ça peut aller très loin...

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Marie le Mer 9 Nov 2011 - 21:41

Ben alors si l'esprit groupe des moustiques souffre chaque fois qu'on en tue un !! je le plains.

J'aurais davantage d'égards pour une mouche , spontanément. J'ai chaque fois l'impression de les connaître presque comme des animaux familiers. Mais franchement, pas les moustiques, ni certaines araignées.
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum