Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par air le Mar 8 Nov 2011 - 22:18

Rappel du premier message :

Bonsoir,

L'humanité extermine a vitesse grand V des milliers d'espèces animales et végétales. Notre impact sur la biodiversité pourrait être comparé à la supposée comète qui s'est écrasée sur la Terre il y a 65 Millions d'années, causant la disparition des dinosaures, et peut-être même pire encore. Certains experts pensent que plus de 50 % des espèces risquent de disparaître dans le siècle à venir, et que "jusqu'à 20 % de toutes les populations vivantes pourraient s'éteindre d'ici une trentaine d'années (vers 2028)."

"Les données archéopaléontologiques montrent que les taux d'extinction, avant la propagation de l'homme sur toute la planète, étaient invariablement faibles, et que les extinctions de masse étaient des événements relativement rares. Démarrant approximativement il y a 100 000 ans et coïncidant avec la croissance du nombre et de la répartition des hommes, l'extinction des espèces a augmenté à un taux sans précédent depuis la grande extinction du Crétacé. Ce phénomène est connu sous le nom d'extinction de l'Holocène et représente la septième extinction massive."
(source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Extinction_des_esp%C3%A8ces).

Voici quelque chiffres plus précis :

"Le rythme de disparition des espèces est aujourd’hui et pour les prochaines décennies 1 000 fois supérieur par rapport au rythme naturel. Cette accélération est due principalement à la pollution et la destruction des habitats naturels ; le réchauffement climatique, l’introduction d’espèces exogènes, la surpêche et la surchasse. Le commerce de produits illicites à base de plantes rares ou de peaux est également responsable de l’extinction des espèces.

Selon la dernière liste rouge de l’IUCN en 2008, 12% des espèces d’oiseaux, 23% des mammifères, 32% des amphibiens, 42% des tortues sont menacés d'extinction : 16 928 espèces au total sont menacées sur 44 838 espèces recensées.

Parmi ces dernières, 3 246 se trouvent dans la catégorie la plus menacée, "en danger critique d’extinction", 4 770 sont "en danger" et 8 912 "vulnérables" à l’extinction. Au moins 1 141 espèces sur les 5 487 mammifères de la planète sont menacées d’extinction."
(source: http://www.vedura.fr/environnement/biodiversite/extinctions-especes)

Tout cela est terrible et me fait souffrir quotidiennement.

Pourtant, lorsque l'on évoque ce sujet avec des Maîtres, ils ont en général tendance à répondre que "tout est à sa place", que ces choses là ne peuvent pas être comprises quand on est "dans le monde", qu'il faut atteindre la réalisation pour comprendre le "plan divin" et réaliser qu'il n' y a pas vraiment de problème.

Cependant, mon petit cerveau humain ne peut pas s'empêcher de chercher à trouver des explications qui permettraient de "justifier" un tel massacre.

Une idée m'est venue un jour : et si, dans le grand Plan Cosmique de l'Univers, une sorte de pacte avait été établi entre l'humanité et les règnes animal et végétal ? Serait-il possible, par exemple, que ces deux règnes aient "décidé" en quelque sorte de se sacrifier pour le salut des âmes humaines ?

Les humains sont tellement préoccupés par leur nombril bien souvent, qu'il leur faut des électrochocs pour avoir des prises de conscience. Peut-on imaginer que tout cela fasse partie d'un plan pour nous faire comprendre à quel point notre Mère la Terre est précieuse et irremplaçable ?

Allons même un peu plus loin : ne peut-on pas imaginer qu'une telle prise de conscience globale, planétaire, de l'importance de notre planète et de tout ce qui y vit, est un préalable indispensable pour permettre à l'humanité de changer de niveau de conscience, peut-être de se réaliser en masse ou du moins, à un rythme plus rapide que celui qui est en action depuis des millénaires ?

Quels sont vos avis sur ces réflexions ?

Fleur


Dernière édition par air le Mar 8 Nov 2011 - 23:17, édité 1 fois
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas


Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Hermann le Mer 9 Nov 2011 - 21:44

Je ne suis pas sûr, c'est juste une hypothèse, mais peut-être que les moustiques, en nous inoculant d'infimes doses de virus, contribuent à nous immuniser contre les maladies.
Et puis beaucoup d'insectes, araignées et petits animaux mangent les moustiques.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par ananie le Mer 9 Nov 2011 - 21:51

Le moustique français est inoffensif et participe à la pollinisation des plantes et à l'assainissement des eaux stagnantes.
Source :
http://www.linternaute.com/nature-animaux/animaux/dossier/insectes-piquants/moustique2.shtml

De plus j'ajouterais que les moustiques permettent la survie de nombreux autres animaux en les nourrissant.

Mais bon si on doit juger de l'utilité d'une espèce sur l'écosystème de la planète pour savoir si on doit la laisser vivre ou non... Et qu'on étudie un peu le cas de l'humain, ça risque de poser de petits problèmes scratch

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Hermann le Mer 9 Nov 2011 - 21:53

Hahaha ! Exact, Ananie.

Héhé, mon post date de 22:44, c'est con mais j'aime. Cool
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par ananie le Mer 9 Nov 2011 - 21:53

Marie a écrit:Ben alors si l'esprit groupe des moustiques souffre chaque fois qu'on en tue un !! je le plains.
Je parlais juste de l'esprit de l'individu animal.
On peut concevoir cet esprit relié à un esprit groupe, mais il y a quand même un esprit individuel relié au corps de cet animal.


Dernière édition par ananie le Mer 9 Nov 2011 - 21:58, édité 1 fois
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Lydie le Mer 9 Nov 2011 - 21:55

ananie a écrit:
Mais bon si on doit juger de l'utilité d'une espèce sur l'écosystème de la planète pour savoir si on doit la laisser vivre ou non... Et qu'on étudie un peu le cas de l'humain, ça risque de poser de petits problèmes scratch

lol!
avatar
Lydie

Messages : 444
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 53
Localisation : Perpignan

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Marie le Mer 9 Nov 2011 - 21:55

ananie a écrit:Mais bon si on doit juger de l'utilité d'une espèce sur l'écosystème de la planète pour savoir si on doit la laisser vivre ou non... Et qu'on étudie un peu le cas de l'humain, ça risque de poser de petits problèmes scratch

Razz



Ou est le petit lapin qui danse ? il me manque trop dans les smileys
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Hermann le Mer 9 Nov 2011 - 21:57

Par contre tu t'es trompé entre Marie et Maïna (comme moi tout à l'heure en collant deux fois). Laughing
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par ananie le Mer 9 Nov 2011 - 21:57

En plus c'est limite un raisonnement de psychopathe de se demander qui doit vivre ou mourir en fonction de son utilité lol!

Un psychopathe nie toute sensibilité à un autre que lui-même. Il considère les autres comme des objets.

En tous les cas, je crois qu'il ne faut pas considérer les animaux comme des objets et nier leur sensibilité et le fait qu'ils vont souffrir de leur mort (même si se sont des moustiques).
Si on veut les tuer quand même, mais qu'on le fait avec cette conscience, on pourra avoir un regard de compassion sur eux et l'impact karmique sera moins grand.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par ananie le Mer 9 Nov 2011 - 21:59

Martine a écrit:Par contre tu t'es trompé entre Marie et Maïna (comme moi tout à l'heure en collant deux fois). Laughing
C'est bon, rectifié. Merci. Very Happy

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Hermann le Mer 9 Nov 2011 - 22:00

Hahahaha !
Bien vu.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Marie le Mer 9 Nov 2011 - 22:01

ananie a écrit:
MAina a écrit:Ben alors si l'esprit groupe des moustiques souffre chaque fois qu'on en tue un !! je le plains.
Je parlais juste de l'esprit de l'individu animal.
On peut concevoir cet esprit relié à un esprit groupe, mais il y a quand même un esprit individuel relié au corps de cet animal.



C'est pour rétablir l'équilibre que tu l'attribue à Maïna ?? Laughing Laughing

D'après ce que j'ai compris dans Max Heindel, à part pour certains animaux, je ne suis pas certaine qu'il y ait d'individualité. Mais bon, après, j'en sais rien.elephant albino cat pig rendeer pig alien Like a Star @ heaven Sleep
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par ananie le Jeu 10 Nov 2011 - 6:45

C'est pour rétablir l'équilibre que tu l'attribue à Maïna ?
Comment ça ?
Je te trouve aussi très équilibrée.
C'est juste que j'étais en même temps sur un fil de discussion avec Maïna il me semble.

Marie a écrit:D'après ce que j'ai compris dans Max Heindel, à part pour certains animaux, je ne suis pas certaine qu'il y ait d'individualité. Mais bon, après, j'en sais rien.
A ce moment là ça voudrait dire que tous les animaux sont pilotés par le même esprit. ça ne me semble pas logique dans le sens où ça voudrait dire que les animaux d'une même espèce ont tous une personnalité identique, ce qui n'est pas le cas.
En plus ça pourrait vouloir dire qu'ils n'ont pas d'âme, pas de sentiments, d'émotions... Et ce n'est pas le cas non plus.
Maintenant qu'ils soient également reliés à l'inconscient collectif de l'espèce (comme pour nous les humains) là oui.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Marie le Jeu 10 Nov 2011 - 7:06

Je ne sais pas: 1 esprit/groupe, par espèce je crois. Ca me semble à moi, assez cohérent, qu'un lombric n'ait pas de conscience individuelle, mais bon. (même si au lycée en temps de pluie, je les ramassais souvent) ...Peut être ai-je été "formatée" ainsi...Encore une fois, je n'ai pas les facultés pour vérifier.

Par contre, j'ai l'impression qu'en tant qu'humain on aide les animaux (domestiques en tout cas), à acquérir une individualité. Mais peut- être me trompes-je .

Suspect
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par ananie le Jeu 10 Nov 2011 - 7:32

Oui je pense aussi que les humains peuvent aider les animaux à évoluer.

Et avec un lombric, c'est vrai que le caractère ne se voit pas à l'œil nu. Very Happy
Mais si on pense par exemple à un dauphin, un éléphant, un lion... Un singe... il me semble que l'on peut voir des caractères distincts, des personnalités, comme chez les animaux domestiques.

Cela dit je vois quand même quelque chose de juste dans ce que dis Max Heindel : les animaux sont bien plus dominés que nous par les instincts de leur espèce, ce qui laisse moins de place à leur individualité.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par air le Dim 13 Nov 2011 - 13:23

maïna a écrit:Après, je crois que l'on pourrait aussi ouvrir cette question sur à peu près tout ce qui s'est produit sur la planète, y compris massacres entre peuples, extermination de certains peuples par d'autres etc...
Y'a-t-il un karma des nations ou des peuples / cultures ? des "pactes" conclus entre africains et occidentaux pour l'esclavage ...? entre espagnols et indiens pour la colonisation de l'amérique latine ?
Sais pas... c'est une question que je me suis déjà posée, et j'avais lu des trucs qui allaient dans ce sens.

C'est un peu hors sujet donc je ne vais pas développer mais je crois effectivement qu'il y a sans doute des karmas "familiaux", au sens large, et que dans le processus d'incarnation c'est quelque chose qui est pris en compte.

maïna a écrit:Mais ce que je voulais dire c'est que je trouve ça risqué disons comme explication.
Oui c'est très juste. Ce qui ne doit pas empêcher d'en parler malgré tout.

maïna a écrit:Il parle de la conscience de l'arbre, relié à tous les arbres, comme non inscrite dans le temps linéaire.
Donc en ce sens, la notion même de karma qui pour moi sous-tend un truc linéaire (il y a un avant et un après, une cause et une conséquence) ne me semble pas pouvoir s'appliquer aux végétaux.

Oui, de toute façon, qui dit karma dit libre arbitre à mon avis, et je ne pense pas que le règne végétal ait beaucoup de libre arbitre Very Happy. C'est pourquoi le règne végétal ne peut pas à mes yeux être en train de disparaître pour des raisons liées à son hypothétique karma. Et pour les animaux, c'est un peu pareil. Mais cela ne veut pas dire non plus qu'il n'y a pas des raisons karmiques, dans un sens plus large. Peut-être qu'il faut prendre les chose d'un point de vue plus global, ne pas faire la distinction entre les différentes catégories d'êtres vivants et ne considérer, pour cette question, que le karma de la planète entière. Du coup ce n'est plus vraiment une question de sacrifice, mais plutôt de "solidarité karmique" entre toutes les espèces vivantes de la planète.

maïna a écrit:Sur un plan symbolique, pour moi dans la vision que j'ai de la nature, les éléments et le lien avec les règnes, l'humain en détruisant le végétal s'attaque à toute sa sphère sensible et émotionnelle.
Il cherche à la détruire, et à l'étouffer, la cantonner dans des endroits où il peut la contrôler.
En "retour", de façon moins visible, il est en réalité submergé, colonisé et dépendant de cette partie en lui, tout comme on est dépendant au tabac, au café, aux drogues diverses qui proviennent de plantes.
C'est un point de vue intéressant.

maïna a écrit:Je pense que tout se passe ici et maintenant, dans une conscience globale.
Même la notion de karma pour moi est intégrée à ça.
Je crois que ça rejoint un peu ce que je dis plus haut sur le fait de considérer cette question d'un point de vue "planétaire" plus que des espèces. Le Karma de Gaïa...

coeur
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par air le Dim 13 Nov 2011 - 13:38

Kenzo a écrit:D'apres la Tradtion hindou, nous savons que la vie est fait de cycle. De grand cycles ce chevauchant dans lequel en eux meme ce chevauche d'autre plus petit cycle et ceux jusqu'a un point déterminer, excluant mais faisant penser a une sorte de théorie du Kaos.
Je pense que tu voulais parler de fractales plutôt que de chaos.

Kenzo a écrit:Pour notre Terre Mère, la destruction de sa faune et sa flore et l'aspect de Shiva qui s'exprime et nous montre une fin d'un cycle. L'on pourrait comparer cela a l'autonme, lorsque les feuilles des arbres commencent a jaunir avant de tomber.

La vie a le désir de ce perpétuer en diverses forme, mais comme les cellules d'un corp humain, pour qu'elle puisse continuer a pérpétuer et meme évoluer en d'autre formes, il doit y avoir une mort pour conduire a une naissance. C'est ce que nous faisons sur la Voie, en mourrant de notre ancien pour laisser place a la nouveauté. Un refus est un manque de confiance du mouvement perpétuel, alors l'on ne peu qu'accepter ce qui vient, c'est une soumission a Dieu et une forme de respect en sa création.
Cette vision des choses est très intéressante et me parle, mais ce que j'aimerais, c'est qu'on approfondisse la réflexion afin de chercher à comprendre comment ces notions de cycles cosmiques peuvent s'accorder avec les concepts liés au karma.

Kenzo a écrit:Je ne pense pas que la faune et la flore, ce sacrifie. Tout deux sont importantes pour maintenir un équilibre, et l'etre humain ne pourra perdurer comme un funambul sur un fil de plus en plus fin et mouvant ... Il sera bien obligé un jour de prendre conscience que contrôler et détruire n'est pas une sagesse. Etre en synergie, c'est une sagesse.
Oui, je suis d'accord, j'ai employé le terme sacrifice mais c'était pour lancer le débat et pour tenter de mettre des mots sur des choses très difficiles et délicates à cerner, quitte à se tromper au début mais à raffiner au fur et à mesure de la discussion. Mais au fond j'ai le sentiment qu'on exprime la même chose : les choses semblent concourir à une sorte de "volonté" de la nature de faire prendre conscience de certaines choses à l'humanité.

Kenzo a écrit:Cela fait certainement partie du plan divin, du moins tout cela est deja écrit dans certains textes
Oui je crois aussi que cela fait partie d'une sorte de "plan", dont le but est de nous aider à évoluer, on se rapproche beaucoup de l'idée que je souhaitais exprimer et développer en créant ce fil.

sunny Fleur sunny Fleur sunny Fleur sunny Fleur sunny Fleur sunny Fleur sunny Fleur sunny Fleur sunny Fleur sunny Fleur


Dernière édition par air le Lun 14 Nov 2011 - 0:15, édité 2 fois
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Sophie le Dim 13 Nov 2011 - 13:39

Mon message était en effet un peu hors sujet, je rebondissais plus globalement sur ta question initiale.

Pour ce qui concerne le Karma et la conscience globale, en fait je ne parlais pas seulement du point de vue planétaire, j'ai un point de vue sur le karma que j'ai du mal à expliquer, que je ressens très fort mais difficile à décrire avec des mots.
Je ne perçois pas le karma comme linéaire, quand on parle cause-conséquence on se place souvent implcitement dans un temps linéaire (avant-maintenant-après).
Or, je ne crois pas que notre conscience fonctionne en réalité, à son niveau profond, sur un plan linéaire.
Mais là encore c'est hors sujet... Very Happy

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par air le Dim 13 Nov 2011 - 13:41

Maïna, je crois que tu vas nous ouvrir un beau nouveau sujet très intéressant, alors Very Happy

Je suis un peu familier effectivement de cette conception non linéaire, c'est une idée que l'on voit développée dans certains ouvrages sur les réincarnations, mais qu'on peut aussi mettre en relation avec certaines théories de la physique.
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Sophie le Dim 13 Nov 2011 - 13:43

Upf. J'aurais mieux fait de me taire moi Laughing

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par anima le Dim 13 Nov 2011 - 13:49

je sais plus où j'ai lu vu ça mais apparemment l'instinction qui se produit au niveau animal et végétal est normal et que ce n'est pas forcemment l'homme qui en est responsable du moins ils disaient que c'était une cause infimeet que le réchauffement climatique était normal? il me semble que c'était des scientifiques qui disaient cela; cette disparition de certains est dans l'ordre des choses que la nature est comme ça; faites de cycles; de renouvellement
si c'est au niveau karmique c'est peut-être au niveau de la terre elle-même? et comme on dit que tout s'accélère va de plus en plus vite il est impossible de revenir en arrière; peut-être que la planète s'éveille aussi?
avatar
anima

Messages : 43
Date d'inscription : 12/11/2011
Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par air le Dim 13 Nov 2011 - 13:58

Lydie a écrit:En fait Air je pense ce qui te gêne c'est le fait que les Maîtres disent que tout va bien, un peu comme dans Candide, tout va pour le mieux pour le meilleur des monde.
Non c'est n'est pas vraiment cela Lydie, j'ai eu l'occasion d'en parler sur un autre topic, il ne disent pas vraiment cela.

Ce n'est pas par rapport au discours des maître que ce sujet me "gratouille" mais par rapport à ma propre conception de l'univers, des lois cosmiques et de l'harmonie et d'une sorte de logique qui selon moi sous-tend tout chose dans l'Univers.

J'ai la vague impression que les Maîtres voient les choses sous un autre angle, je ne comprends pas bien pourquoi il ne peuvent ou ne veulent nous expliquer cet autre angle, et moi, je cherche à comprendre avec mon petit cerveau d'être non réalisé... Je suis comme cela c'est plus fort que moi, j'ai toujours voulu tout comprendre, et si je meurs sans avoir eu réponse à ces questions, c'est l'une des premières chose que je ferai en arrivant de l'autre côté je crois, demander à avoir ces réponses !

Lydie a écrit:Peut-être que l'humanité doit aller jusque là pour évoluer et que par la suite d'autres espèces apparaîtrons et que pour ces Maîtres le processus est normal pour notre évolution. Je ne sais pas, je dis ça comme ça Very Happy Ca fait partie d'un processus évolutif scratch

La terre a peut-être besoin aussi de ça pour se transformer par la suite.
Oui, c'est une autre piste intéressante, mais il faudrait la développer également. L'univers existe-t-il pour satisfaire les "besoins" de l'humanité ? N'existe-t-il pas d'autres raisons concomitantes, qui rendraient cela plus "logique" et moins "égoïste pour l'humain" et sa future descendance ? Mais on se rapproche du fond du débat là encore je trouve. Un processus cosmique dont le but serait de contribuer à l'ascension de toutes les âmes, de toutes les parcelles de conscience, afin qu'à terme, elles rejoignent la source.
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par air le Dim 13 Nov 2011 - 14:04

anima a écrit:je sais plus où j'ai lu vu ça mais apparemment l'instinction qui se produit au niveau animal et végétal est normal et que ce n'est pas forcemment l'homme qui en est responsable du moins ils disaient que c'était une cause infimeet que le réchauffement climatique était normal? il me semble que c'était des scientifiques qui disaient cela; cette disparition de certains est dans l'ordre des choses que la nature est comme ça; faites de cycles; de renouvellement
Que le réchauffement climatique soit une cause peu influente, c'est possible. Que l'humanité ne soit pas responsable de ces extinctions massives en revanche, c'est très peu probable. L’humanité depuis qu'elle s'est développée, a façonné la Terre, la transforme profondément en continu. Et la concordance entre le développement de l'humanité et cette extinction massive débutée il y a 100.000 ans ne peut pas être une coïncidence à mes yeux.

Parfois, les scientifiques sont aussi bornés et de mauvaise foi que tout un chacun...

anima a écrit:si c'est au niveau karmique c'est peut-être au niveau de la terre elle-même? et comme on dit que tout s'accélère va de plus en plus vite il est impossible de revenir en arrière; peut-être que la planète s'éveille aussi?
C'est un peu en relation avec l'un de mes posts précédents ou je parle de considérer les choses du point de vue de Gaïa.

Fleur
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par air le Dim 13 Nov 2011 - 14:17

ananie a écrit:En tous les cas, je crois qu'il ne faut pas considérer les animaux comme des objets et nier leur sensibilité et le fait qu'ils vont souffrir de leur mort (même si se sont des moustiques).
Si on veut les tuer quand même, mais qu'on le fait avec cette conscience, on pourra avoir un regard de compassion sur eux et l'impact karmique sera moins grand.
Sans chercher à me justifier à tout prix je dois dire que les rares fois où j'ai tué un moustique, je n'étais pas vraiment à l'aise après l'avoir fait, et c'est un euphémisme. C'est pour ça que je préfère, et de loin, utiliser les répulsifs, naturels si possible.
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par ananie le Dim 13 Nov 2011 - 14:40

Maina a écrit:Y'a-t-il un karma des nations ou des peuples / cultures ? des "pactes" conclus entre africains et occidentaux pour l'esclavage ...? entre espagnols et indiens pour la colonisation de l'amérique latine ?
D'un point de vue bouddhiste il n'y a pas de karma de groupe : chaque karma est individuel. Chacun vit le fruit de ses actions passées.
Quand on parle d'un karma de groupe, il s'agit simplement de plusieurs individus qui portent le même type de karma et qui se regroupent.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par air le Dim 13 Nov 2011 - 14:47

ananie a écrit:
Maina a écrit:Y'a-t-il un karma des nations ou des peuples / cultures ? des "pactes" conclus entre africains et occidentaux pour l'esclavage ...? entre espagnols et indiens pour la colonisation de l'amérique latine ?
D'un point de vue bouddhiste il n'y a pas de karma de groupe : chaque karma est individuel. Chacun vit le fruit de ses actions passées.
Quand on parle d'un karma de groupe, il s'agit simplement de plusieurs individus qui portent le même type de karma et qui se regroupent.
Tout à fait Ananie, tu fais bien de le préciser car je ne l'ai pas fait. La notion de karma de groupe n'est pas liée au fait de porter ou "répartir" un Karma sur un groupe, mais de se regrouper afin de vivre en commun (dans la famille, le village, voire la région ou la nation) des expériences en rapport avec le karma individuel de chacun.
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum