Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par air le Mar 8 Nov 2011 - 22:18

Rappel du premier message :

Bonsoir,

L'humanité extermine a vitesse grand V des milliers d'espèces animales et végétales. Notre impact sur la biodiversité pourrait être comparé à la supposée comète qui s'est écrasée sur la Terre il y a 65 Millions d'années, causant la disparition des dinosaures, et peut-être même pire encore. Certains experts pensent que plus de 50 % des espèces risquent de disparaître dans le siècle à venir, et que "jusqu'à 20 % de toutes les populations vivantes pourraient s'éteindre d'ici une trentaine d'années (vers 2028)."

"Les données archéopaléontologiques montrent que les taux d'extinction, avant la propagation de l'homme sur toute la planète, étaient invariablement faibles, et que les extinctions de masse étaient des événements relativement rares. Démarrant approximativement il y a 100 000 ans et coïncidant avec la croissance du nombre et de la répartition des hommes, l'extinction des espèces a augmenté à un taux sans précédent depuis la grande extinction du Crétacé. Ce phénomène est connu sous le nom d'extinction de l'Holocène et représente la septième extinction massive."
(source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Extinction_des_esp%C3%A8ces).

Voici quelque chiffres plus précis :

"Le rythme de disparition des espèces est aujourd’hui et pour les prochaines décennies 1 000 fois supérieur par rapport au rythme naturel. Cette accélération est due principalement à la pollution et la destruction des habitats naturels ; le réchauffement climatique, l’introduction d’espèces exogènes, la surpêche et la surchasse. Le commerce de produits illicites à base de plantes rares ou de peaux est également responsable de l’extinction des espèces.

Selon la dernière liste rouge de l’IUCN en 2008, 12% des espèces d’oiseaux, 23% des mammifères, 32% des amphibiens, 42% des tortues sont menacés d'extinction : 16 928 espèces au total sont menacées sur 44 838 espèces recensées.

Parmi ces dernières, 3 246 se trouvent dans la catégorie la plus menacée, "en danger critique d’extinction", 4 770 sont "en danger" et 8 912 "vulnérables" à l’extinction. Au moins 1 141 espèces sur les 5 487 mammifères de la planète sont menacées d’extinction."
(source: http://www.vedura.fr/environnement/biodiversite/extinctions-especes)

Tout cela est terrible et me fait souffrir quotidiennement.

Pourtant, lorsque l'on évoque ce sujet avec des Maîtres, ils ont en général tendance à répondre que "tout est à sa place", que ces choses là ne peuvent pas être comprises quand on est "dans le monde", qu'il faut atteindre la réalisation pour comprendre le "plan divin" et réaliser qu'il n' y a pas vraiment de problème.

Cependant, mon petit cerveau humain ne peut pas s'empêcher de chercher à trouver des explications qui permettraient de "justifier" un tel massacre.

Une idée m'est venue un jour : et si, dans le grand Plan Cosmique de l'Univers, une sorte de pacte avait été établi entre l'humanité et les règnes animal et végétal ? Serait-il possible, par exemple, que ces deux règnes aient "décidé" en quelque sorte de se sacrifier pour le salut des âmes humaines ?

Les humains sont tellement préoccupés par leur nombril bien souvent, qu'il leur faut des électrochocs pour avoir des prises de conscience. Peut-on imaginer que tout cela fasse partie d'un plan pour nous faire comprendre à quel point notre Mère la Terre est précieuse et irremplaçable ?

Allons même un peu plus loin : ne peut-on pas imaginer qu'une telle prise de conscience globale, planétaire, de l'importance de notre planète et de tout ce qui y vit, est un préalable indispensable pour permettre à l'humanité de changer de niveau de conscience, peut-être de se réaliser en masse ou du moins, à un rythme plus rapide que celui qui est en action depuis des millénaires ?

Quels sont vos avis sur ces réflexions ?

Fleur


Dernière édition par air le Mar 8 Nov 2011 - 23:17, édité 1 fois
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas


Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Opale le Sam 3 Déc 2011 - 1:03

Bonsoir air,
Je ne suis pas tendu, juste vexé.
Je te remercie pour ton long message.

Dans le topic de la jerusalem celeste tu as surement fait comme ananie dans un premier temps: Comparer ma liste a celles des signes accompagnès de pierres alors que je parlais de sa premiere liste celle de saint jean. Et lá les pierres etaient differentes. Ananie a fini par comprendre qu'entre les deux listes qu'il avait lui meme enumeré, il y avait des differences et nous avons expliqué ces nuances. Restait la turquoise qui etait inappropriée et ananie l'as changè pour la hyacinthe.
Maintenant tout est coherent et ca ne l'etait pas avant il te le confirmera.

Ce ci reglè il a un vrai petit souci
a plusieurrs reprise sur des topics je m'exprime et on ne calcule pas ce que je dis. C'est vraiment la
premiere fois que je suis confrontè a ce probleme et du coup comme ca ne se produit que sur ce forum (et de facon reccurente) je me demande si en l'espace de quelques jours je n'ai pas perdu la raison ou ne suis pas devenu totalement incoherente.

Je me rend compte qu'il y a un decalage entre nous.
Vous ne me connaissez pas et interpretez mon language pour de la condescendance alors que " j'invite a .." . Alors sois je m'exprime tres mal sois vous me comprenez mal.

Le plus sage est donc de ne pas se fourvoyer dans une situation sterile.
Je ne fais aucune parano et je sais tres bien que vous n'avez rien contre moi! Mais justement la encore
vous deformez tout les deux mon Propos.

Vous sentez bien comme moi que quelque chose ne vas pas,
Et pour ma part, j'en parle juste sainement en toute franchise et honneteté.

Tu peu demander a alexandra61 qui me connais d'un autre forum , je n'ai pas de difficultes pour me faire comprendre ailleurs.

Je ne peu rien faire de plus si C'est une chimie qui ne semble pas fonctionner
malgré toute ma bonne volonté.

J'en retire les enseignements et tenterais d'y trouver des reponses claires pour mieux avancer

En attendant, oui je vais me reposer et compulser le livre de raphael payeur que m'as conseillè ananie et que j'ai acheté.


Bonne nuit a toi
et si tu veux, effaces ce message car il n'as pas sa place dans ton sujet.

avatar
Opale

Messages : 120
Date d'inscription : 25/11/2011
Féminin Age : 48
Localisation : Lutece

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par ananie le Sam 3 Déc 2011 - 8:17

Bonne continuation à toi Opale, quel que soit ton choix.
Et pour le sujet sur la Jérusalem Céleste effectivement l'erreur vient complètement de moi : je n'avais pas vérifié la citation biblique que j'avais juste copiée-collée.

Air a écrit:ils payent le karma de leurs mauvaises actions exécutées instinctivement,
Oui c'est complètement le point de vue bouddhiste (et très probablement hindouiste aussi).
Et c'est pour cela que les bouddhistes considèrent les animaux comme souffrant plus que nous : car ils nuisent par instinct et que c'est très difficile pour eux de faire autrement.

Le karma marche du moment que l'on a une conscience et que l'on agit. Il prend en compte les actions et l'état d'esprit dans lequel elles sont faites (état d'esprit altruiste ou égoïste et nuisible), peu importe la cause de cet état d'esprit.
D'ailleurs beaucoup d'humains aussi perpétuent des actions très nuisibles parce qu'ils gèrent mal leurs instincts (instincts sexuels ou agressifs par exemple).

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par ananie le Sam 3 Déc 2011 - 10:48

Si l'on considère que les animaux n'ont pas assez de conscience pour vivre la même loi du karma que nous, cela implique par exemple que les psychopathes ou les gens très dérangés psychiquement (qui ont très peu de conscience aussi) ne subissent pas de karma en réponse à leurs actes.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par air le Sam 10 Déc 2011 - 16:15

ananie a écrit:
Air a écrit:Depuis que j'ai lu que le Dalaï Lama tuait parfois des moustiques, il m'arrive d'en faire de même quand ils me harcèlent la nuit..
Tu as vu cela où ?
Parce que j'ai entendu parler d'une interview (par Greenman) où il répondait en rigolant quand on lui demandait s'il tuait les moustiques. Mais rigoler ça ne veut pas forcément dire qu'il le fait.
J'ai assez de mal à croire cela. Quand on sait par exemple que les tibétains déplacent les verres de terre quand ils creusent les fondations d'une maison.
Voilà Ananie, j'ai retrouvé l'interview en question (à l'époque, je l'avais vue sous-titrée sans doute, d'où mon souvenir de l'avoir lu, là c'est en V.O)



coeur

avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par ananie le Sam 10 Déc 2011 - 16:45

Il ne dit pas qu'il le tue ou alors je n'ai pas compris (c'est de l'anglais quand même Very Happy ).
On dirait que la 3ème fois il le pousse du doigt.

Et si il dit qu'il le tue, il est possible qu'il dise ce qui sera un moindre mal pour ceux qui écoutent.
S'il dit, "je ne le tue pas", personne ne va écouter, les gens vont se dire : "c'est trop compliqué et inapplicable".
Par contre en disant cela, il donne deux chances supplémentaires aux moustiques. Du coup, cela va surement sauver la vie de nombreux moustiques.

Franchement, je ne peux pas croire qu'il les tuent.
Quand on connait la culture tibétaine ça parait impossible...

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par air le Sam 10 Déc 2011 - 16:58

ananie a écrit:Il ne dit pas qu'il le tue ou alors je n'ai pas compris (c'est de l'anglais quand même Very Happy ).
On dirait que la 3ème fois il le pousse du doigt.
Non effectivement je ne crois pas qu'il le dise, mais c'est la question initiale, alors on a l'impression que la "pichenette" mimée à la fin pourrait bien tuer le moustique.

ananie a écrit:Et si il dit qu'il le tue, il est possible qu'il dise ce qui sera un moindre mal pour ceux qui écoutent.
S'il dit, "je ne le tue pas", personne ne va écouter, les gens vont se dire : "c'est trop compliqué et inapplicable".
Par contre en disant cela, il donne deux chances supplémentaires aux moustiques. Du coup, cela va surement sauver la vie de nombreux moustiques.
C'est un point de vue vraiment très intéressant et que je n'avais pas envisagé. Merci Sage
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par ananie le Sam 10 Déc 2011 - 17:03

Alors à mon avis, la pichenette c'est pour pousser le moustique, pas pour le tuer.
Si on veut vraiment tuer le moustique, on met une grande claque dessus.
Personne ne tue un moustique avec une pichenette.

Et puis en faisant que cela puisse être interprété de 2 façons, il laisse aux gens la possibilité d'entendre ce qu'il dit suivant ce qui leur parait acceptable.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par air le Sam 10 Déc 2011 - 17:23

ok, tu m'as convaincu Wink
(je pense qu'on peut tuer un moustique avec une pichenette ceci dit, mais ce n'est pas la question geek )
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Nouraya le Sam 10 Déc 2011 - 18:21

air a écrit:ok, tu m'as convaincu Wink
(je pense qu'on peut tuer un moustique avec une pichenette ceci dit, mais ce n'est pas la question geek )
Very Happy Effectivement, mais ce qui m'a attiré l'attention dans cette interview, c'est qu'il a donné 3 possibilités, au début, il précise que s'il est de bonne humeur, il offre son sang à la moustique, alors que s'il commence à s'impatienter lorsqu'elle revient, il lui souffle dessus, juste pour l'éloigner, ce n'est que lorsqu'elle insiste qu'il utilise la force [ une pichenette Very Happy ]... là je rejoins Ananie dans ce qu'il a avancé, une pichenette peut tuer ou non, tout dépend de sa force et de notre intention. Nous revenons ainsi au libre arbitre qui n'est pas tout à fait libre, car Dalai Lama précise que cà dépend de son humeur d'une part, et de l'attitude de la moustique d'autre part.
avatar
Nouraya

Messages : 165
Date d'inscription : 24/11/2011
Féminin Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par ananie le Sam 10 Déc 2011 - 18:39

Bien sur que ça dépend de notre libre arbitre de tuer le moustique ou non.
Peu importe notre humeur et l'attitude du moustique, nous avons toujours le choix.
Nous ne faisons rien sans faire un choix. Notre main ne se meut pas toute seule, nous choisissons de lui faire faire ci ou ça.

Sinon oui on peut tuer un moustique avec une pichenette, mais ce que je voulais dire c'est qu'il est rare qu'une personne utilise ce moyen spontanément.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Nouraya le Sam 10 Déc 2011 - 18:50

="ananie"Bien sur que ça dépend de notre libre arbitre de tuer le moustique ou non.
Peu importe notre humeur et l'attitude du moustique, nous avons toujours le choix.
Nous ne faisons rien sans faire un choix. Notre main ne se meut pas toute seule, nous choisissons de lui faire faire ci ou ça.
C'est la modestie et l'humilité du dalai lama qui m'a attiré l'attention, il avoue très simplement, que son humeur peut guider ses actes. et nous ne contrôlons pas toujours notre humeur et nos dispositions. il est vrai qu'il y a toujours un choix, mais le choix est le plus souvent conditionné par plusieurs facteurs, certains conscients, d'autres non. nous ne sommes pas seuls dans cet univers, nous subissons beaucoup d'influences, nous intéragissons et agissons en conséquence. Rose

avatar
Nouraya

Messages : 165
Date d'inscription : 24/11/2011
Féminin Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par ananie le Sam 10 Déc 2011 - 18:57

Oui mais nous choisissons notre manière d'agir à chaque instant, nous sommes pleinement responsables de tous nos actes. Le karma ne se posera pas la question de savoir pourquoi nous avons agit de telle ou telle manière, consciemment ou inconsciemment... ça ne changera pas les rétributions karmiques.
Et le Dalai Lama partagerait cet avis je pense puisque ce sont des idées du bouddhisme tibétains.

Et oui le Dalai Lama dit cela par humilité et aussi pour nous, car son humeur à lui est toujours empreinte de paix et de bonté.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Loryan le Lun 12 Déc 2011 - 17:16

La question est-elle vraiment de savoir si nous pouvons ou non user ou non d'une vie végétale ou animale ?

La nature est un tout dont nous faisons partie. Or le fonctionnement de la nature est sans appel, certaines formes de vie se nourrissent d'autres dans un cycle infini.
Certaines formes meurent d'autre naissent, c'est ainsi et il est probable que l'humain soit une des rares formes de la nature qui se soucie autant de la perte de sa forme d'existence.
On lit ici et là que l'humain est mauvais parce qu'il mange végétaux et animaux et que son impact sur la nature est considérable, pourtant il ne fait qu’obéir à la loi naturelle du prédateur. Pensez vous qu'un chat ait honte de jouer, de tuer et peut-être de manger une souris ?
Quand à notre impact, la plus grande biomasse animale de la planète se situe dans les vers de terre et les fourmis, c'est dire de notre impact.... ah oui nous on est grand on se voit bien plus..
On lit ici et là que l'humain massacre la planète plus que jamais.... c'est vrai oui...
6 000 de civilisations pour une une mère qui a déjà abrité de multiples formes de vie sur des centaines de millions d'années.
Car notre mère la terre a déjà éradiqué des centaines de milliers d'espèces tout comme mère nature qui ne se cache pas de professer un "marche ou crève" à toutes les formes de vie.

Par cela je ne dis pas qu'il ne faut pas faire attention à la nature, aux végétaux, aux animaux.. loin de là...
Mais qu'il de faut pas confondre conscience et nature.

La nature a ses lois et la plus part des formes de vies agissent selon leur natures.
Les fourmis ne se soucie pas de l'extinction des termites, l'ours s'attaque à un nouveau né élan sans crise de conscience, le gui étouffe l'arbre qui lui sert d'hôte.

Ce qu'on s’aperçoit c'est que des millions d'années plus tard tout ceci semble être dans un équilibre parfait... sur quelques centaines d'années. Car sur des millions on observe que la vie animale et végétale n'a jamais été la même et que bien des espèces ont leur heures de gloires et de déchéance.

c’est la conscience humaine qui fait la différence, car cette dernière rêve de perfection et d'éternité dans un monde qui ne l'a jamais été du moins du point de vue de nos constructions mentales.

Il est possible que végétaux et animaux se "sacrifie" pour l'humain tout comme il est possible qu'ils ne soient tout simplement des morceaux d'âme du grand tout dont nous faisons partie qui poussent leurs frères ainés humains à transcender la forme en attendant leur tour.
Et quand ce tour viendra il est possible que les grands frères tendent la mains pour tirer les derniers né vers le palier suivant d'évolution.

Mais en attendant n'oublions pas d'aimer et de respecter toutes ces formes de vie qui naissent, vivent et meurs si nous voulons ne pas trop y perdre notre âme

Loryan

Messages : 426
Date d'inscription : 15/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par ananie le Lun 12 Déc 2011 - 19:31

Loryan a écrit:il est probable que l'humain soit une des rares formes de la nature qui se soucie autant de la perte de sa forme d'existence.
Je ne crois pas. A mon sens c'est l'instinct de survie, commun aux animaux, qui régit cela.
Par contre, il est probable que les animaux n'aient pas l'abstraction nécessaire pour penser à leur descendance au delà de celle qu'ils ont directement mise au monde, ou encore pour penser à l'équilibre des espèces sur terre, ou encore effectivement pour concevoir l'éternité et en rêver.

Par contre animaux ou hommes, à mon avis, souhaitent tout autant ne pas mourir, et sont préoccupés par leur survie.
A ce niveau là, je dirais même que les animaux en sont encore plus préoccupés que nous, puisqu'ils n'ont pas tellement le temps de penser à autre chose (leur temps étant généralement occupé à la recherche de nourriture.. pour les animaux sauvages tout au moins).

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par air le Lun 12 Déc 2011 - 20:54

Loryan a écrit:Il est possible que végétaux et animaux se "sacrifie" pour l'humain tout comme il est possible qu'ils ne soient tout simplement des morceaux d'âme du grand tout dont nous faisons partie qui poussent leurs frères ainés humains à transcender la forme en attendant leur tour.
Et quand ce tour viendra il est possible que les grands frères tendent la mains pour tirer les derniers né vers le palier suivant d'évolution.

Mais en attendant n'oublions pas d'aimer et de respecter toutes ces formes de vie qui naissent, vivent et meurs si nous voulons ne pas trop y perdre notre âme
Voilà une formulation qui me plaît bien I love you
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Loryan le Lun 12 Déc 2011 - 22:13

Oui Guillaume, ce que je voulais dire c'est que bien sur chaque être vivant fonctionne dans le sens de sauvegarder sa vie, mais il est probable que parmi les animaux seul l'être humain pense que la mort de la forme est anormale.
Je crois que nous avons vis à vis des formes de vie une pensée matérialiste qui nous pousse aussi bien à en abuser selon notre désir qu'à vouloir les conserver envers et contre tout.
Nous avons du mal à accepter les cycles naturels de vie de transformation et de mort surtout quand une période de ce cycle nous plait, et c'est à ce moment que nous souhaitons la conserver envers et contre tout.

Mon discours pourrait paraître justifiant ce que l'humanité fait subir à la nature comme si c'était dans un cycle normal naturel qui nous dépasse.
En fait pas exactement je voulais juste souligner qu'il faut prendre en compte un peu plus d'humilité sur l'impact que nous avons au sein de cycle de transformation dont nous ne sommes pas grand chose.

Peut-être qu'il y a au sein des cycles des points critiques du genre "ça passe ou ça casse", je pense même qu'il y en a beaucoup.
"Ca passe" signifierait peut-être un saut de conscience et un changement d'état de l'évolution.
"Ca casse" signifierait peut-être que le vase à débordé et que la nature va recommencer son cycle pour provoquer un prochain saut de conscience.

La "logique" voudrait que le sacrifice éventuel des végétaux et animaux mène au saut de conscience de l’humanité afin de prendre le prochain tour.

Mais dans cette histoire je reste intimement mais inexplicablement persuadé que toute les formes de vie de cette planète évoluent ensemble.
Le "ensemble" justifiant lui pourquoi nous devons faire attention à limiter la souffrance de chaque conscience, parce que d'une certaine façon faire du "mal" à une plante, un animal c'est faire du mal à une partie de notre ensemble.

Enfin un dernier point plus karmique, si nous acceptons que dans notre évolution humaine nous devons parfois "payer" nos dettes karmiques et évoluer, ceci est sans doute valable pour tous les règnes de la nature car encore nous sommes "ensemble" et liés entre nous.

Le sacrifice n'est peut-être pas une dette contractée mais il est certainement karmique, et nous nous retrouverons tous au gré de nos évolutions, humains, animaux, végétaux et ..autres, pour faire.... ce que nous avons à faire, et l'amour n'y sera pas étranger.

Loryan

Messages : 426
Date d'inscription : 15/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par ananie le Mar 13 Déc 2011 - 7:53

Loryan a écrit:Oui Guillaume, ce que je voulais dire c'est que bien sur chaque être vivant fonctionne dans le sens de sauvegarder sa vie, mais il est probable que parmi les animaux seul l'être humain pense que la mort de la forme est anormale.
Je crois que nous avons vis à vis des formes de vie une pensée matérialiste qui nous pousse aussi bien à en abuser selon notre désir qu'à vouloir les conserver envers et contre tout.
Nous avons du mal à accepter les cycles naturels de vie de transformation et de mort surtout quand une période de ce cycle nous plait, et c'est à ce moment que nous souhaitons la conserver envers et contre tout.
Ok je suis d'accord.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Loryan le Lun 19 Déc 2011 - 14:55

Je ne sais pas si cela a un rapport direct avec le sujet mais voilà.
http://www.forumspirituel.fr/t206-l-amour-d-un-chat#4439

Loryan

Messages : 426
Date d'inscription : 15/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Rigel le Mar 17 Jan 2012 - 22:55

Maïna a écrit:
A mon sens, la notion de sacrifice va à l'encontre de l'esprit de la nature...
C'est très humain comme notion le sacrifice, dans la nature, c'est pas si compliqué que ça je crois.
Le minéral nourrit le végétal c'est tout simple,
Mais les plantes carnivores existent aussi .....
Peut être ne sont elles là que pour permettre aux autres plantes de vivre ?.
Une ébauche de l'instinct animal pour protéger sa famille ?
Tous ces insectes qui se nourrissent eux aussi de fleurs... de plantes.. de leurs racines seraient ils des prédateurs du règne végétal ?
D'autres insectes pollinisent et assurent la continuité de l'espèce végétale....

Loryan a écrit:Peut-être qu'il y a au sein des cycles des points critiques du genre "ça passe ou ça casse", je pense même qu'il y en a beaucoup.
"Ca passe" signifierait peut-être un saut de conscience et un changement d'état de l'évolution.
"Ca casse" signifierait peut-être que le vase à débordé et que la nature va recommencer son cycle pour provoquer un prochain saut de conscience.
Oui Loryan pour le "ça passe"
Pour le "ça casse" Je ne dirais pas que le vase a débordé mais qu'il a rempli sa mission et Ok pour le nouveau saut de conscience...
Vers une conscience animale ?
Ce qui n'est nullement péjoratif au contraire.
A chacun sa "monade" au moment où il doit y être.


Dernière édition par air le Mar 17 Jan 2012 - 23:02, édité 3 fois (Raison : Correction des balises de citation + Suppression de lignes vides en fin de post)
avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le règne animal et le règne végétal se sacrifient-ils pour l'humanité ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum