La pratique du Zen

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La pratique du Zen

Message par Dagda le Dim 22 Avr 2012 - 12:55

Bien le bonjour braves gens Very Happy

Je voudrais vous parler de deux choses différentes qu'on a souvent tendance à confondre. Et cette confusion peut parfois surprendre Laughing Je veut parler du zen et du Zen.
Le Zen est un nom propre, il désigne une tradition spirituelle. Le zen est un nom commun, inspiré du premier, qui se décline de nombreuses façons, sous énormément de concepts.

Le zen est d'autant plus intéressant qu'il se vend bien, s'en est presque une marque. Et une marque qui passe fort bien! En effet il y a par exemple les massages zen


Mais aussi la bouffe


La musique


La déco


Les fringues


Les cosmétiques


Même des assurances Laughing


Y a tellement de trucs qu'ils en font des salons!


Il paraitrait même qu'il y a de la méditation zen!!! Vous imaginez? lol!


Le zen c'est super, on se détends, on se relaxe, on prend soin de soi, on donne le temps au temps, on renoue avec son harmonie intérieure et tout ça...
Intéressant non? Very Happy

Alors des fois y a des gens qui voient une petite affichette avec marqué "Dojo Zen: pratique de la méditation Zen (zazen)"
Ouahou!! De la méditation Zen juste à côté de chez moi! Ca tombe bien, ces temps-ci je me sent un peu tendu, j'ai bien besoin de détente après le boulot... L’encens, le bruit des fontaines, la musique, le bien être... C'est exactement ce qu'il me faut!
Alors ils essayent. Et ça se passe à peu près de cette façon là... (c'est volontairement exagéré et caricaturé lol, mais perso je l'ai vécu un peu comme ça donc je me fais le plaisir d'en rajouter Very Happy )



Tu passes la porte du dojo. Des individus habillés tout en noir aussi gais que des rats morts t'accueillent... euh te reçoivent... euh... ils sont là quoi. Ils sont tellement marrants que tu te demandes si le chat du responsable est mort, si ils ont tous eux un redressement fiscal la veille, si Sarko a été réélu... Voulant respecter le protocole tu tentes un "Bonjour" embarrassé. Avec un peu de chance les personnes les plus près de toi répondent en murmurant. Tant de chaleur humaine pour commencer c'est formidable Laughing (1) Puis quelqu'un est désigné pour t'expliquer comment ça se passe. Premier contact avec le matériel: pas de serviettes chaudes, pas de jolis cailloux noirs, pas de musique relaxante... juste un zafu. Une sorte de pouf finalement!
Concernant la déco, c'est surtout à ça que ça ressemble.

Quelques secondes suffisent pour expliquer les bases de la posture. Position birmane ou du demi-lotus voir lotus pour les plus souples, dos droit, menton rentré, mains dans le giron, etc... Dernière indication: laisser les pensées passer. En général c'est plutôt sommaire! Une fois les explications données, on t'installe face à un mur. Tu entends encore un peu d'agitation puis presque plus rien. 3 coups de cloches. Pendant les 30 minutes qui vont suivre, l'ambiance sera digne (pour ceux qui connaissent) d'Ouradour sur Glane un mardi matin pluvieux de novembre... (2)

Les 5 premières minutes ça vas. Puis après on bougerait bien mais on ose pas. Genre tu tousses tout le monde t'entend. Au bout d'un moment ça devient long. Très long même. Tu perds la notion du temps, tu penses à ta journée, ce que tu dois faire après, ce que tu aurait du faire ce matin, que t'es coincé sur ton pouf, quel temps il fait dehors, quel est l'âge du capitaine... En plus c'est pas pour dire, mais le demi lotus c'est pas exactement la position la plus relaxante qui existe... Ca fait mal, t'es tendu physiquement, psychologiquement, c'est long voir douloureux, tu ressasses des trucs sans cesse, tu commences à te faire chier sévèrement... Super sympa la relaxation zen! Et ça dure encore!!! Mais quand est ce que ça vas finir?! J'en ai maaaarre!!! (3)

D'un coup sans sommation, le responsable balance trois syllabes en japonais. Froissement de pyjama: une personne se lève. Toi tu restes assis bien sage en te disant que ça doit pas être encore ton tour de bouger... La personne fait des allées et venues dans ton dos, de toutes façons tu ne voit que le mur. Et d'un coup "BAM" Nom de Dieu! affraid "BAM" Y en a un qui vient de se prendre 2 coups de bâton!! Shocked Et "BAM, BAM" un deuxième! Et ainsi de suite! Y a quelqu'un qui se promène avec un bâton et qui tape sur les autres! Et plus ça vas plus il se rapproche de toi! Dans ton dos en plus! Il finit pas arriver au niveau de ton voisin de droite et "BAM, BAM" ton voisin ramasse aussi. Et là, la seule question qui te vient à l'esprit à ce moment là c'est: est-ce que toi aussi tu vas te faire taper dessus? La personne marche à pas lents et feutrés derrière toi... On dirait qu'il hésite... Il est juste derrière... D'un coup il accélère et... vas mettre deux tatanes à ton voisin de gauche! Ouf! Sauvé pour ce coup-ci! (4)

2 coups de cloches! Si t'as pas de bol comme moi, on t'as parlé d'une "pause" à la mi-temps après les deux coups de cloches. Donc tu te dit: "Chic la récré!!" Pas tout à fait... La personne qui t'as expliqué la posture de zazen se poste à côté de toi et vient te montrer comment se déroule kinhin, la méditation en marchant. Et c'est partit pour une queue-leu-leu endiablée à 0,5 km/heure!! Laughing C'est toujours aussi gai, mais au moins tu bouges et tes jambes récupèrent.

10 minutes et un coup de cloche puis tu regagnes ta place. La larme à l'oeil tu rassembles ton courage: il vas falloir tenir la deuxième mi-temps, et t'as déjà bien entamé ton capital de motivation "Relaxation et de bien-être zen"... Ca vas être long. Atrocement long. Cependant lors de la deuxième partie, un enseignement oral est donné, ce qui permet de s'accrocher désespérément à quelque chose. C'est déjà plus supportable. A part les dernières 10 minutes qui se passent aussi dans le silence. Ces 10 minutes là défient toutes notions du temps tellement elles sont looooooooooongues!

A la fin de la deuxième partie de zazen, quelqu'un se lève et vas taper de façon decrescendo sur ce qui semble être un morceau de bois. Puis il se mettent tous à enchaîner sans qu'on ne leur demande rien sur un soutra en japonais. Si il n'y avait pas que le mur en face de toi, tu pourrais voir qu'en plus certains ont un morceau de tissu sur la tête! Un coup de cloche et tout le monde se lève: c'est l'heure de la cérémonie.

Tout le monde se met debout et attend. Tu fais pareil en te demandant si ces gens là ont déjà sourit une fois dans leur vie... Ils joignent leurs mains. Ok... Et d'un coup les voilà qui s'écrasent tous par terre Manifestement t'as raté quelque chose, tu te précipites par terre aussi. Mais vu que tu as pris un léger retard, à peine tu es par terre qu'ils commencent déjà à se relever! Tu te relèves aussi vite que tu peut sans te casser la tronche. Et rebelote! Ils retournent par terre! Deuxième train de retard, tu galères pour essayer de te retrouver dans la même position. Lorsque tu te relèves la deuxième fois, t'es devenu méfiant! Et tu te laisses pas surprendre quand il remettent ça la troisième fois! Une quatrième? Suspect Non ils s’assoient ouf!

Viens l'heure des sutras. On te donne un papier, et en suivant le rythme d'un petit tambour, ils se mettent tous à scander des syllabes version japonais. Thin, pak, tok, mit, rat! Dans le plus pur style sectaire, certains connaissent même le sutra par coeur! (5) En tout cas ils ont l'air convaincus! Encore deux petits sutras et il relèvent.

Et c'est partit pour la deuxième salve de prosternations! Plus aguéri ce coup-ci, t'es presque dans le rythme. Le responsable salue l'autel. Tout le monde se salue et se dit bonjour.

T'as vécu ton premier zazen. C'est une expérience qu'aucun pratiquant n'oublie! Ce qui est sûr c'est qu'on est bien loin de la détente, du bien-être, de la relaxation. A moins que la pratique à long terme de zazen ne permette d'accéder à une paix intérieure jamais soupçonnée... Mais ça, ce n'est pas encore à vendre Very Happy




(1) En vérité, lorsque l'on arrive au dojo, on est déjà sensés être dans un état de concentration propice à la méditation... On se salue généralement après zazen. Parfois même les gens discutent après, si, si je l'ai vu!! Laughing

(2) En fait ce silence est vraiment très propice à la pratique de la méditation. On ose pas troubler le silence, et du coup on fait beaucoup plus l'effort sur soi de rester calme. Tout seul on se donnerais surement pas tout ce mal pour une première...

(3) Avec le temps je me dis que le fait de ronger son frein sur le zafu au début est tout à fait salvateur: sans ça on se rendrait compte tout de suite que ce qui dérange surtout c'est de se retrouver face à face avec soi même si longtemps... Et lorsqu'on s'en rend compte ça fait bizarre!

(4) Recevoir le kyosaku est d'une grande aide pendant la méditation: il calme et tonifie en même temps (oui étonnamment c'est possible) Les débutants ne le reçoivent que lorsqu'il le demandent. Encore faut-il le savoir...

(5) Bon d'accord moi aussi je le connais par coeur maintenant... Kan ji zai bo satsu gyo...

---------------------------------------------


Ce petit récit est très largement inspiré de ma première expérience que j'adore tourner en dérision Very Happy Il faut savoir que chaque expérience est subjective, et c'est d'autant plus vrai dans le Zen. Certains comme moi sont traumatisés (je sais même pas comment j'ai fait pour y retourner la deuxième fois), d'autres se sentent vraiment sereins et sont persuadés dès le début que c'est qui leur convient. Il y a pas de règles. Mais si jamais vous souhaitez vous aussi tenter l'expérience, un conseil: oubliez l'image que l'on vous vend du Zen, sinon votre première fois risque d'être aussi folklorique que la mienne lol!
avatar
Dagda

Messages : 249
Date d'inscription : 16/11/2011
Masculin Age : 34
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par ananie le Dim 22 Avr 2012 - 13:05

Excellent !!!

Superbe présentation, et transmission de ton vécu : pour quelqu'un comme moi qui n'est jamais allé dans un dojo ça donne un bon aperçu je crois de ce que ça peut-être vraiment.

Merci.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par Sophie le Dim 22 Avr 2012 - 13:19

Ah c'est excellent cette présentation !!! merci beaucoup Dagda Wink Wink

Avec la touche d'humour en prime, c'est un bonheur à lire Very Happy

J'aurais une question : est-ce que cela se pratique toujours en dojo et en groupe ?
Ou bien il y a aussi des choses qu'il est nécessaire de faire seul en individuel ?

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par Dagda le Dim 22 Avr 2012 - 13:27

Content que ça vous intéresse ^^

On ne fait rien vraiment seul dans le Zen. Mais bien sûr à chaque instant de la vie ordinaire, on doit au maximum maintenir cet état d'attention propre à zazen... Bon ça c'est la théorie, parce que moi la pleine conscience tout le temps je suis nul hein! Toujours est-il que c'est personnel.

Il est très important de commencer la pratique en groupe, il existe beaucoup de conceptions erronés qui peuvent nous maintenir durablement dans l'illusion d'une pratique juste alors qu'on est tout à fait à côté de ses pompes. D'où la nécessité d'un certain encadrement au début, tout en restant d'une certaine façon indépendant... pas toujours facile!

La pratique solitaire est possible, et il y a eu de nombreux ermites dans l'histoire du Zen. Mais ces ermites avaient soit réalisé l'éveil et parfois même encore un peu pratiqué au temple avant de se retirer dans les montagnes, soit ils avaient dans les 20 ans de pratique assidue...

Mieux vaut pratiquer en groupe oui Very Happy C'est vivement recommandé
avatar
Dagda

Messages : 249
Date d'inscription : 16/11/2011
Masculin Age : 34
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par Amethyste le Dim 22 Avr 2012 - 13:32

Merci pour ce partage dagda !
Médite (face au mur lol)
avatar
Amethyste

Messages : 59
Date d'inscription : 27/02/2012
Féminin Age : 36

http://arbresacre.miraculeux.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par Sophie le Dim 22 Avr 2012 - 13:36

Je continue mes p'tites questions, je suis vraiment très curieuse de cette pratique.

Est-ce que ça constitue une voie spirituelle totalement "à part entière" dans le sens comme une "religion" ou tradition indépendante d'autres ?
Ou est-ce que ça se repose sur le "support" par exemple du bouddhisme, ou autre ?

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par Marie le Dim 22 Avr 2012 - 13:38

Dagda tu racontes vraiment bien; j'étais pliée de rire en imaginant chaque paragraphe de ton récit et finalement à la fin j'ai l'impression d'en savoir davantage . Merci . et respect . Sage
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par Dagda le Dim 22 Avr 2012 - 13:46

Le Zen est une branche du Bouddhisme. Les disciples du Zen sont disciples de Bouddha. Il est possible d’appréhender le Zen en dehors de ce contexte, mais rapidement la pratique t'y ramène, ne serait-ce que par l'approche caractéristique du Bouddhisme...

Le Zen par contre est indépendant des autres branches, tibétaine et autre... Mais comme ces pratiques ont une origine commune, on peut trouver des éléments communs oui. Et de toutes façons il n'est pas intéressant de chercher à savoir quelle branche est la mieux, à chacun de pratiquer ce qui lui correspond le plus et c'est tout.

Au sein du Zen il y a 3 obédiences différentes. Le Soto, le Rinzai et la troisième (minoritaire) je me souvient plus Embarassed Face au mur est caractéristique du Soto. Il y a d'autres différences mais dans le fond c'est la même chose pas de quoi fouetter un chat non plus.

Maintenant si tu t'engages dans la voie du Zen et que tu souhaites te faire ordonner, ça devient religieux oui. L'ordination laïque, de Bodhisattva, consiste à recevoir les préceptes et à prendre refuge dans les trois trésors. Donc c'est comme une conversion. Il y a après l'ordination de moine. Pour bien comprendre certains trucs, il est nécessaire de savoir que depuis une réforme japonaise qui a eu lieu au 19ème siècle je crois, les moines (et nonnes) Zen peuvent se marier. En tout cas dans la tradition Zen Soto, pour les autres je sais pas trop.

Voilà en gros comment se situe le Zen au sein du Bouddhisme Very Happy


Dernière édition par Dagda le Dim 22 Avr 2012 - 13:49, édité 1 fois
avatar
Dagda

Messages : 249
Date d'inscription : 16/11/2011
Masculin Age : 34
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par Sophie le Dim 22 Avr 2012 - 13:49

Merci beaucoup Dagda ! C'est très clair comme explication Very Happy


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par Kenzo le Dim 22 Avr 2012 - 14:12

Merci Dagda Sage
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par lola83 le Dim 22 Avr 2012 - 14:46

merci dagda pour ces explications Smile
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par Sweetie le Dim 22 Avr 2012 - 15:30

Haha, j'ai adoré tout lire !
avatar
Sweetie

Messages : 9
Date d'inscription : 16/04/2012
Masculin Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par Chrysoprase le Dim 22 Avr 2012 - 15:31

merci pour ces explications ludiques Very Happy bounce jocolor
avatar
Chrysoprase

Messages : 329
Date d'inscription : 05/11/2011
Féminin Age : 36
Localisation : in my body

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par ananie le Dim 22 Avr 2012 - 17:21

Dagda a écrit:Il est très important de commencer la pratique en groupe, il existe beaucoup de conceptions erronés qui peuvent nous maintenir durablement dans l'illusion d'une pratique juste alors qu'on est tout à fait à côté de ses pompes. D'où la nécessité d'un certain encadrement au début
Précision extrêmement importante il me semble.
Et ce pour toute pratique qui n'utilise pas de support plus particulièrement (méditations silencieuses).
Sinon on peut pratiquer pendant des années en faisant par exemple l'erreur d'essayer de ne pas penser, et on fait grandir son égo et son orgueil au lieu de s'en libérer.
Et quand on a pratiqué des années dans le mauvais sens, ça devient hyper dur de revenir en arrière.

Sinon Dagda n'hésite pas à parler du Zen quand tu veux : c'est un vrai bonheur de te lire, et très intéressant en plus. Very Happy

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par Sophie le Dim 22 Avr 2012 - 17:26

Ananie a écrit:Et quand on a pratiqué des années dans le mauvais sens, ça devient hyper dur de revenir en arrière.

Oui, comme avoir appris tout seul à jouer de la guitare en positionnant mal ses doigts et son poignet Very Happy
Après vas-y pour changer de technique quand on se rend compte que la position qu'on a adoptée n'est pas bonne pour pouvoir bien jouer de la guitare...

Il faut que l'arbre pousse droit, dès le début Very Happy
Quand on se trompe au départ, on fait pousser son arbre tordu, et alors après il faut beaucoup d'efforts pour le redresser.
Voire même parfois on ne peut pas, et il faut le couper, pour recommencer à zéro.

Je me joins à ce que dit Ananie, c'est un vrai plaisir de te lire Dagda alors n'hésite pas !

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par ananie le Dim 22 Avr 2012 - 17:37

Après vas-y pour changer de technique quand on se rend compte que la position qu'on a adoptée n'est pas bonne pour pouvoir bien jouer de la guitare...
Exactement !!
Surtout qu'en plus l'orgueil s'en mêle : comment ça fait des années que je médite n'importe comment ???!??!!?
Presque personne n'a l'immense d'humilité d'accepter cela.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par Sophie le Dim 22 Avr 2012 - 17:39

Oui et je pense que tout le truc alors ça peut être une expérience enrichissante aussi, mais ça amène à apprendre à tirer les leçons de ses erreurs, en fructifiant dessus tout en les acceptant, et non en se flagellant, en se culpabilisant, ou en se dévalorisant.

Cela m'est arrivé dans le chamanisme à un moment, heureusement ça faisait pas vingt ans que je faisais l'erreur en question, ça faisait que 5 ou 6, n'empêche que pour l'accepter, j'ai mis un moment.
Après j'ai essayé de ne pas me sabrer, mais de tirer parti de mon erreur, qui au final m'a appris beaucoup sur moi.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par ananie le Dim 22 Avr 2012 - 18:31

Sophie a écrit:Cela m'est arrivé dans le chamanisme à un moment, heureusement ça faisait pas vingt ans que je faisais l'erreur en question, ça faisait que 5 ou 6, n'empêche que pour l'accepter, j'ai mis un moment.
Après j'ai essayé de ne pas me sabrer, mais de tirer parti de mon erreur, qui au final m'a appris beaucoup sur moi.
Franchement : Bravo !!

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par Sophie le Dim 22 Avr 2012 - 18:37

Embarassed Merci...

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par Dagda le Dim 22 Avr 2012 - 18:57

Ananie a écrit:Sinon Dagda n'hésite pas à parler du Zen quand tu veux : c'est un vrai bonheur de te lire, et très intéressant en plus. Very Happy

Merci Ananie c'est sympa! D'ailleurs je pourrais sans problème te retourner la partie soulignée de la phrase...

Je tiens à préciser bien sûr que lorsque je parle du Zen, ça n'engage que ma propre compréhension forcément erronée de cette tradition. Et qu'à aucun moment je ne cherche à convaincre: tout au plus je témoigne!

En tout cas je suis ravi si vous prenez plaisir à me lire Very Happy

Et en ce qui concerne le Zen c'est un des seuls trucs que je connais un peu donc bon... Je peut pas vraiment parler d'autre chose Laughing

Sophie a écrit:Il faut que l'arbre pousse droit, dès le début Very Happy
Quand on se trompe au départ, on fait pousser son arbre tordu, et alors après il faut beaucoup d'efforts pour le redresser.
Voire même parfois on ne peut pas, et il faut le couper, pour recommencer à zéro.
C'est tout à fait ça. J'ai le sentiment que la pratique du Zen nous place toujours sur le fil de la lame... On ne peut jamais se raccrocher à rien. Justement pour éviter de prendre un mauvais pli: tout pli nous éloigne de notre nature authentique, donc tout pli est par principe un mauvais pli.

Je me rappelle d'un poème qui m'avait laissé les bras ballants tellement il m'avait touché sur le coup. Un poème d'Ikkyû (qui mériterait à lui seul un topic... un jour peut-être?) qui m'as fait me dire: "Mais sur quoi s'appuyaient ces gens là?" Sur rien en fait, uniquement sur leur propre réalité débarrassée de toute illusion: la nature du vide.

Je vous donne le poème, Ikkyû parle de ces coreligionnaires et y vas pas de main morte...

Ils sont tonsurés et portent un froc,
Mais en vérité se sont d'immoraux traîtres.
Leur air grandiloquent oppresse toujours les autres
Et finit par les effrayer.
Ils sont des professionnels
Dans l'étude des règles anciennes*.
Leur orgueil évolue à tort
Et ils devraient en avoir honte.


*kôans

Une fois de plus l'habit ne fais pas le moine...
avatar
Dagda

Messages : 249
Date d'inscription : 16/11/2011
Masculin Age : 34
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par Sophie le Dim 22 Avr 2012 - 19:04

tout pli est par principe un mauvais pli.

Je ne fais pas de Zen, mais ce que tu dis là est quelque chose que je retrouve beaucoup de ma propre recherche.
Je ne cherche pas à prendre de "pli", presque au contraire, comme ce que tu décris pour le Zen.
Les seuls "plis" que je prends en conscience sont ceux de ma pratique, que j'approfondis de manière à la connaître de mieux en mieux.
Mais en dehors de ça, perception de soi, idées sur la spiritualité, ou autres.... moins y'a de plis, mieux c'est !

Le poème que tu as mis, c'est à prendre en quel sens ?? Parce que ça semble archi négatif dit comme ça... (et en lecture premier degré...).
Oui, il faut que tu nous fasses un post là-dessus un de ces quatre Very Happy

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par Dagda le Dim 22 Avr 2012 - 19:20

Sophie a écrit:Le poème que tu as mis, c'est à prendre en quel sens ?? Parce que ça semble archi négatif dit comme ça...

lol un peu oui. Je sais pas dans quel sens il faut le prendre. Je pense que Ikkyû dénonce avant tout une attitude. Une de ces attitudes qui peuvent te faire pratiquer toute une vie dans l'erreur. Ce danger est tel qu'il ne prend pas de gants, quitte à choquer.

En fait Ihhyû faisait pas vraiment dans la dentelle, il était plutôt (totalement?) iconoclaste, anticonformiste, ce qui lui a valu de vives critiques de la part des autres moines de l'époque. Lui en retour les mettaient face à leur hypocrisie. Il me semble même que ce poème était destiné directement à ses détracteurs...

Bien souvent les maîtres comme lui ne cherchent pas à être positif ou négatif. Ils cherchent à faire éclater la vérité, la forme n'est qu'un outil...

[Modération : la discussion à partir d'ici à été séparée en deux sujets. L'autre sujet peut-être retrouvé ici : http://www.forumspirituel.fr/t454p30-le-zen-est-il-issu-de-ou-affilie-au-yi-king#10381]


Dernière édition par air le Ven 27 Avr 2012 - 17:39, édité 1 fois (Raison : Division du sujet.)
avatar
Dagda

Messages : 249
Date d'inscription : 16/11/2011
Masculin Age : 34
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par Hermann le Dim 22 Avr 2012 - 21:33

Dagda, c'est vrai que c'est le kyosaku qui t'intéresse le plus dans la pratique du zen ?
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par lola83 le Lun 23 Avr 2012 - 9:18

Dagda a écrit:
Sophie a écrit:Le poème que tu as mis, c'est à prendre en quel sens ?? Parce que ça semble archi négatif dit comme ça...

lol un peu oui. Je sais pas dans quel sens il faut le prendre. Je pense que Ikkyû dénonce avant tout une attitude. Une de ces attitudes qui peuvent te faire pratiquer toute une vie dans l'erreur. Ce danger est tel qu'il ne prend pas de gants, quitte à choquer.

En fait Ihhyû faisait pas vraiment dans la dentelle, il était plutôt (totalement?) iconoclaste, anticonformiste, ce qui lui a valu de vives critiques de la part des autres moines de l'époque. Lui en retour les mettaient face à leur hypocrisie. Il me semble même que ce poème était destiné directement à ses détracteurs...

Bien souvent les maîtres comme lui ne cherchent pas à être positif ou négatif. Ils cherchent à faire éclater la vérité, la forme n'est qu'un outil...

c'est exactement ce qu'a fait jésus de son temps ,

il a dénoncé l'hypocrisie des religieux de son époque (les pharisiens ) , et cela d'une manière très forte (l'adjectif est faible ) voir le chapitre 15 de matthieu
.
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par Dagda le Lun 23 Avr 2012 - 18:55

Hermann a écrit:Dagda, c'est vrai que c'est le kyosaku qui t'intéresse le plus dans la pratique du zen ?

Je te reconnais bien là sale gosse Laughing

En fait, être kyosaku c'est plutôt un mauvais plan: le coup doit être porté de façon juste, au bon endroit et avec la bonne force. A la base du cou en fait, de part et d'autre de la tête. Il y a là un point d'acupuncture à l'effet très intéressant et très efficace. Parfois c'est la clavicule qui ramasse, où l'oreille. Ca peut faire très mal lol!

Ci joint une petite vidéo dont j'ai pris connaissance grâce au lien de Solasido. On y voit Deshimaru faire une démonstration, et il y vas pas de main morte le bougre Laughing


Mais le kyosaku ne tape pas systématiquement sur les gens. il peut y avoir des zazen sans. Par contre le kyosaku a toujours certaines responsabilités... Déjà il se retrouve souvent à utiliser un instrument lors de la cérémonie genre mokugyo (petit tambour de bois) ou cloche... Ensuite il est responsable du zazen: il doit s'assurer que tout le monde est bien venu s'installer! C'est aussi lui qui est responsable de tout ce qui doit être prêt. La cloche est pas a sa place? C'est la faute du kyosaku! La pendule fait du bruit? C'est la faute du kyosaku! La porte est pas fermée? C'est la faute du kyosaku! L’encens n'est pas prêt? C'est la faute du kyosaku! Le chauffage est trop fort? C'est la faute du kyosaku! Etc...

Il gère aussi tout les imprévus: un truc qui tombe, quelqu'un qui tombe dans les pommes, quelqu'un qui se trompe... Il rectifie les postures, les rakusus... C'est ingrat kyosaku Hermann lol Very Happy

J'ai lu quelque part que le kyosaku (il n'y a plus que la branche Zen qui l'utilise) remontait aux origines du Bouddhisme. Les orientaux ont plutôt tendance à s'endormir, tandis que les occidentaux ont plutôt tendance à gamberger pendant zazen. Très vite le problème de l'endormissement est devenu crucial dans les premiers temps du Bouddhisme. Y a eu des méthodes très radicales Laughing * Le kyosaku des origines était beaucoup plus grand. Le maître méditait, et les disciples venaient s'installer tout autour de lui. Et celui qui s'endormait ou qui était distrait prenait des coups de bâton. Sur la tête, les pieds, les mains, les épaules... Là par contre il est question de faire mal, bien que de façon superficielle, pour obliger l'esprit à rester toujours vif, éveillé. On pouvait aussi s'installer hors de portée du bâton, mais par contre on entendait moins bien l'enseignement... L'éveil ça se mérite lol!

Concernant les coups portés, deux exemples me viennent à l'esprit. Le premier concerne Dogen. Il faisait zazen, et son voisin s'endormit. Nyojo, le maître, s'approcha de son voisin, saisit sa propre sandale, et se mit à taper sur l'endormi en criant: "Abandonnez le corps et l'esprit!" Et c'est à cet instant que Dogen atteignit l'éveil...

Ca vaut bien un ou deux coups de sandales non? Wink Surtout si c'est le voisin qui ramasse Laughing

Je suis fan de la deuxième histoire qui concerne le patriarche Ma Tsou. Je vous donne la version courte.

Un beau jour, le moine Chouei Leao lui rendit visite et lui demanda:
- Quelle idée avait celui venu de l'Ouest? (sous entendu Bodhidharma)
- Prosternez-vous! Apostropha Ma Tsou d'une forte voix.
Dès qu'il fut prosterné, Ma Tsou lui balança un grand coup de pied au derrière. Dans le vent, les bambous se pliaient de rire. Chouei Leao s'éveilla instantanément et dit en se relevant:
- Comme c'est merveilleux! Dans la racine d'un seul poil, j'aperçois la source de milliers de contemplations...
plus tard, souvent Chouei Leao s'exclamait:
- Depuis le coup de pied de Ma Tsou, je n'ai pas cessé de rire!


lol frappe


* Les méthodes en question sont assez brutales en effet Laughing Y en a une qui consistait à s'attacher les cheveux au plafond. Comme ça c'est plus dur de dormir! Bon les moines avait plus de cheveux, mais pour les laïques c'est pas mal. Sinon y a la méthode barbare: zazen au bord de la falaise... Là aussi ça dissuade...
avatar
Dagda

Messages : 249
Date d'inscription : 16/11/2011
Masculin Age : 34
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pratique du Zen

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum