Jusqu'a quel point etre honnete?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jusqu'a quel point etre honnete?

Message par lounaaa le Mar 1 Mai 2012 - 10:48

Rappel du premier message :

bonjour tout le monde! sunny

je vis plusieurs situations differentes en ce moment, qui me pousse à la question suivante : comment etre honnete et jusqu'où a t-on le droit de l'etre?

je ne sais plus quand il faut uitliser la verité, le mensonge pieu , le silence... je ne sais plus quand on peut s'imposer, ne pas le faire, comment mesurer l'impact que l'honneteté peut avoir sur les autres...
Je peux etre un peu dans tous les extremes, du mensonge a la verité nue, mais je suis partagé entre l'idée de penser à "proteger" ou ne pas heurter les autres, et l'integrité?? doit -on toujours calculer les situations pour les maitriser par la suite ou a t-on le droit d'exprimer notre refus, notre colere, nos sentiments, pour se faire du bien à soi? A quel moment passe t-on de la sincerité, l'athenticité et l'integrité a l'égoisme, l'insouciance, voir la malveillance?

merci de vos reponses!! Very Happy
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas


Re: Jusqu'a quel point etre honnete?

Message par Invité le Jeu 3 Mai 2012 - 10:11

.


Dernière édition par Cyrille le Mar 18 Déc 2012 - 23:29, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'a quel point etre honnete?

Message par Invité le Jeu 3 Mai 2012 - 10:15

.


Dernière édition par Cyrille le Mar 18 Déc 2012 - 23:29, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'a quel point etre honnete?

Message par Sophie le Jeu 3 Mai 2012 - 10:18

Je ne pense pas que ça soit de la mahonnêteté dans ce cas, je pense que ça se rapproche de ce dont parlait Air, le fait que concernant notre avis sur des choses qui concernent les autres, il faut aussi savoir se taire quand la personne n'a rien demandé.

L'honnêteté à mon sens c'est surtout comme évoqué plusieurs fois dans ce post, le fait que l'on ne mente pas sur ce qu'on pense ou ressent personnellement.

Après, concernant les autres, c'est une question de discernement et de choix à mon sens.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'a quel point etre honnete?

Message par ananie le Jeu 3 Mai 2012 - 10:26

Cyrille a écrit:Oui c'est pour ca que je precise dans l'absolu, car dans mon état actuel c'est l'honnêteté qui prime, mais c'est pas parcque c'est ecrit sur mon T-shirt, c'est parcque je le vie ainsi
Dans l'absolu c'est aussi l'honnêteté qui prime.
La différence c'est qu'elle n'est plus calculée ou faite grâce à un effort, elle devient un mouvement spontané.

Sophie a écrit:Je ne pense pas que ça soit de la mahonnêteté dans ce cas, je pense que ça se rapproche de ce dont parlait Air, le fait que concernant notre avis sur des choses qui concernent les autres, il faut aussi savoir se taire quand la personne n'a rien demandé.
Cyrille a écrit:Pour un exemple c'est tres simple, parfois j'ai certaines infos concernant des personnes mais je sais que les donner ne les aideraient pas, alors je me tais, ce n'est pas de la malhonneteté mais ca s'en rapproche pas mal car il m'arrive de ficeler des trucs pour contourner le sujet
En fait, on ne parle pas vraiment du même point de vue : pour ma part je développe ces idées pour aller à l'encontre des attitudes qui consistent à mentir sur ses intentions véritables, ses pensées, ses gestes, parce que ça nous arrange.

Mais quand il s'agit de parler des autres je suis bien d'accord avec vous. Du moment que l'on ne leur dise pas non pus l'inverse de ce que l'on pense. Se taire d'accord.

Après avec les personnes qui nous sont proches je crois que si l'on ne veut pas laisser pourrir peu à peu la relation, il faut toujours parler de ce qui ne va pas.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'a quel point etre honnete?

Message par Sophie le Jeu 3 Mai 2012 - 10:37

Oui je te rejoins Ananie, sur cette vision de l'honnêteté :
aller à l'encontre des attitudes qui consistent à mentir sur ses intentions véritables, ses pensées, ses gestes, parce que ça nous arrange.

Disons que c'est parfois difficile de savoir vraiment pourquoi on ne dit rien, comme tu le disais plus haut, tant qu'on a peur d'être rejeté ou plus aimé, on ne peut pas vraiment savoir pourquoi on ne dit pas quelque chose à quelqu'un qui nous est proche.

A mon sens quand on a commencé une démarche d'honnêteté, on a de toute façon de plus en plus de mal à mentir, on se sent pas bien du tout quand on sait qu'on ment ou qu'on ne dit pas tout à quelqu'un, alors qu'on le devrait, dans le sens de clarifier une relation, ou nos sentiments vis à vis de quelque chose.

L'honnêteté s'appelle elle-même, c'est quelque chose qui développe notre force et notre ancrage aussi (pour moi l'ancrage se développe aussi par les actes concrets, et notamment tout ce qui fait que l'on se rapproche de la réalité, de ce qui est, sans chercher à le fuir), et au bout d'un moment d'une part je crois qu'on a de moins en moins souvent envie de mentir ; d'autre part qu'on a de plus en plus la force d'être honnête.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'a quel point etre honnete?

Message par ananie le Jeu 3 Mai 2012 - 11:13

Sophie a écrit:Disons que c'est parfois difficile de savoir vraiment pourquoi on ne dit rien, comme tu le disais plus haut, tant qu'on a peur d'être rejeté ou plus aimé, on ne peut pas vraiment savoir pourquoi on ne dit pas quelque chose à quelqu'un qui nous est proche.

A mon sens quand on a commencé une démarche d'honnêteté, on a de toute façon de plus en plus de mal à mentir, on se sent pas bien du tout quand on sait qu'on ment ou qu'on ne dit pas tout à quelqu'un, alors qu'on le devrait, dans le sens de clarifier une relation, ou nos sentiments vis à vis de quelque chose.

L'honnêteté s'appelle elle-même, c'est quelque chose qui développe notre force et notre ancrage aussi (pour moi l'ancrage se développe aussi par les actes concrets, et notamment tout ce qui fait que l'on se rapproche de la réalité, de ce qui est, sans chercher à le fuir), et au bout d'un moment d'une part je crois qu'on a de moins en moins souvent envie de mentir ; d'autre part qu'on a de plus en plus la force d'être honnête.
Oui c'est ça que je cherchais à dire en fait Sage

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'a quel point etre honnete?

Message par Hermann le Jeu 3 Mai 2012 - 11:46

Cyrille a écrit:Oui c'est pour ca que je precise dans l'absolu, car dans mon état actuel c'est l'honnêteté qui prime, mais c'est pas parcque c'est ecrit sur mon T-shirt, c'est parcque je le vie ainsi
Je suis bien d'accord avec ça, l'honnêteté n'est pas une question d'image et d'apparences.
Mais, à mon sens, elle va de pair avec l'authenticité.

Ne pas dire ce qu'on pense, dire autre chose que ce qu'on pense, cacher ce qu'on pense, mesurer et calculer ses paroles, tout comme faire autre chose que ce qu'on dit, pour moi ce n'est pas de l'honnêteté.

Et ce n'est pas non plus respecter l'autre, l'accepter comme il est, le protéger. Ça revient plutôt à protéger sa propre image. Si les mots ne correspondent pas à nos pensées et à nos actes, c'est qu'on n'est pas en accord avec nous-même, et ce n'est ni de l'honnêteté ni de l'authenticité.

Bien sûr, il ne faut pas non plus tout dire en toutes circonstances et à n'importe qui.
Mais cacher les choses par des détours et des faux-semblants amènera l'autre à se rendre compte que quelque chose ne va pas dans le dialogue, et dans la relation, créera un malaise latent, pourra amener l'autre à avoir des doutes et se poser des questions, et les conséquences pourraient être bien pires que si on avait dit les choses sincèrement et franchement dès le début...

Sophie a écrit:
A mon sens quand on a commencé une démarche d'honnêteté, on a de toute façon de plus en plus de mal à mentir, on se sent pas bien du tout quand on sait qu'on ment ou qu'on ne dit pas tout à quelqu'un, alors qu'on le devrait, dans le sens de clarifier une relation, ou nos sentiments vis à vis de quelque chose.
Cela m'inspire une réflexion toute personnelle, qui n'engage que moi.

Pour moi l'honnêteté ne s'inscrit pas dans une démarche.
Dans une ligne de conduite volontariste.
Elle ne consiste pas à se forcer, à faire des efforts, pour être ou paraître honnête. Ce qui d'ailleurs revient au même, parce que si on se force à être honnête, à contre-courant de notre nature, on cherche seulement à paraître honnête.

Pour moi l'honnêteté ne provient pas du mental, de principes moraux acquis, de choses qu'on a apprises et qu'on cherche à appliquer, mais elle provient du coeur. Donc elle va de pair avec le courage. Car être honnête implique aussi des risques...
Si l'honnêteté n'était pas dans ma nature, je ne chercherais pas à être, ou à paraître honnête, car ce serait aller à l'encontre de ma nature.
Je pense au contraire que plutôt que s'efforcer d'être honnête, il faudrait régler en nous les problèmes qui nous empêchent de l'être, naturellement et spontanément, envers nous-mêmes et envers les autres. Se libérer de ces peurs et de ces blocages. Agir sur les causes et non sur les symptômes.
En bref... être honnête envers soi-même permet d'être honnête sans avoir à apprendre l'honnêteté et à se forcer à l'appliquer.

Cela permet par exemple d'éviter de ne pas se sentir bien du tout après coup après avoir menti ou caché des choses. Tout simplement parce que quand cette honnêteté est naturelle, on ne peut pas mentir ni cacher des choses.
En revanche, il nous faut assumer les conséquences de cette honnêteté, qui ne sera pas toujours bien reçue.
Mais cela procure une grande paix intérieure et une grande satisfaction que d'avoir la conscience tranquille, d'être en accord avec soi-même grâce à cette honnêteté.
Donc les conséquences de cette honnêteté, découlant de notre responsabilité, sont beaucoup moins lourdes, je trouve, en tous cas sur le plan spirituel, que les conséquences du manque d'honnêteté...

Mais ce n'est que mon avis.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'a quel point etre honnete?

Message par Sophie le Jeu 3 Mai 2012 - 12:21

Effectivement, ce que tu dis est ton avis, ceci étant je le partage assez, dans le sens où je je vois pas non plus l'honnêteté comme une exigence mentale, mais comme un souhait profond qui émane de l'être.

Si le mot démarche pour toi résonne comme volontariste ou mental, tu peux le remplacer dans ce que j'ai dit par "intention" ou "souhait authentique" ou "aspiration".
Car c'est le sens que pour ma part je donne au mot démarche dans le passage que tu as cité.

Pour moi aspirer à l'honnêteté c'est tout simplement aspirer à être soi-même, et donc ça s'inscrit naturellement dans une recherche spirituelle et intérieure.

Par contre, il se peut parfois que l'on doive un petit peu se pousser aux fesses pour être honnête, parce que l'on a vérifié et que l'on pense, en relation avec son coeur aussi, que l'honnêteté est la meilleure issue dans une situation, qu'en fait il n'y en a d'ailleurs pas vraiment d'autre (issue réelle j'entends, pas illusoire ou qui reporte le problème à plus tard).
Et à mon sens on ne peut pas seulement travailler intérieurement pour arriver à l'honnêteté, parfois il faut aussi dépasser certaines résistances en soi à un moment, dans le concret, dans une situation particulière, et en cela faire appel à sa volonté pour agir de la manière qu'on pense et qu'on ressent la plus juste, que l'on a vérifié être la plus juste précédemment, et en s'appuyant sur la force du coeur pour dépasser ce qui en soi ne voudrait pas trop être honnête à ce moment-là.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'a quel point etre honnete?

Message par Hermann le Jeu 3 Mai 2012 - 12:32

Sophie a écrit:Et à mon sens on ne peut pas seulement travailler intérieurement pour arriver à l'honnêteté, parfois il faut aussi dépasser certaines résistances en soi à un moment, dans le concret, dans une situation particulière, et en cela faire appel à sa volonté pour agir de la manière qu'on pense et qu'on ressent la plus juste, que l'on a vérifié être la plus juste précédemment, et en s'appuyant sur la force du coeur pour dépasser ce qui en soi ne voudrait pas trop être honnête à ce moment-là.
Je suis amplement d'accord avec ça, et je l'incluais par ces propos :
Hermann a écrit:Se libérer de ces peurs et de ces blocages. Agir sur les causes et non sur les symptômes.

Quand je parle de symptômes, j'entends par là contrôler sa parole plutôt que de la maîtriser. Contrôler sa parole, c'est-à-dire calculer et mesurer ses propos, sans que cela ne vienne du coeur.
Ce qui pour moi, à mon sens, n'est pas de l'honnêteté.
Quand je parlais de coeur et de courage, cela incluait bien entendu la volonté.
Hermann a écrit:Pour moi l'honnêteté ne provient pas du mental, de principes moraux acquis, de choses qu'on a apprises et qu'on cherche à appliquer, mais elle provient du coeur. Donc elle va de pair avec le courage.
Le courage implique le courage envers soi-même, donc la volonté, je crois. Mais je précise que pour moi la volonté n'est pas le contrôle, c'est pourquoi je disais que je pense que se forcer, sans que l'on soit en accord avec nous-même, risquait de ne pas être bénéfique pour les autres et pour soi.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'a quel point etre honnete?

Message par Sophie le Jeu 3 Mai 2012 - 13:48

Mais on peut se pousser un peu aux fesses dans une situation sans pour autant être en désaccord avec soi-même.
Exactement comme quand on veut très fort faire quelque chose qui nous fout aussi la trouille, ben on va user de volonté en partie pour réussir à y aller, et ça sera la force du coeur et du désir que l'on a de faire ça qui va nous aider, pour "sauter dans l'inconnu".


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'a quel point etre honnete?

Message par Hermann le Jeu 3 Mai 2012 - 14:00

On peut effectivement, je dirais même on doit (autant qu'on peut), faire preuve de courage et de détermination.
La peur de l'inconnu est en effet souvent le point d'achoppement.
Mais si on a pris l'habitude de ce comportement, en l'occurrence l'honnêteté, c'est nettement plus facile et naturel ; car dans la mesure où ce n'est pas inconnu, alors on a moins peur. On a déjà expérimenté tels types de situations et leurs conséquences, extérieures comme intérieures, ce saut peut alors se faire avec moins d'appréhension.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'a quel point etre honnete?

Message par lola83 le Dim 6 Mai 2012 - 10:47

jésus a dit : que votre parole soit oui =oui , non =non ; ce qu'on y ajoute vient du malin

évangile de matthieu 5 : 37

(ce qui n'exclut de se taire comme possibilité suivant les circonstances )
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'a quel point etre honnete?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum