Les quatre pensées fondamentales

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les quatre pensées fondamentales

Message par ananie le Sam 5 Mai 2012 - 11:00

Les quatre pensées fondamentale c'est un enseignement du bouddhisme tibétain (peut-être aussi d'autres bouddhismes, mais c'est par ce biais là que je le connais).

Elles invitent à une réflexion profonde qui produit un état d'esprit idéal pour la pratique.
On n'a jamais complètement fini de réfléchir sur ces quatre pensées, on peut sans cesse les approfondir.

Le précieux corps humain.
Ici il s'agit de prendre conscience que nous avons une chance incroyable de vivre toutes les conditions favorables pour pratiquer.
Déjà nous sommes humains, et c'est l'existence la plus favorable (sinon la seule favorable) pour pratiquer une spiritualité et réaliser l'éveil.
Nous n'avons pas de handicap qui nous empêcherait de pratiquer.
Les enseignements spirituels nous sont disponibles et nous y sommes relativement ouverts, nous avons la possibilité de rencontrer des êtres réalisés, nos conditions de vie sont relativement favorable (nous ne vivons pas la famine, la guerre...).
Il s'agit de prendre conscience que nos conditions de vie sont très favorables à l'éveil, et que c'est quelque chose de vraiment rare.
On ne même pas être sur que cela se reproduira dans nos existences futures (surtout si on ne le met pas à profit).
Cette réflexion donne une grande motivation pour la pratique, et permet aussi de se réjouir de toutes ces conditions extraordinaires.

La mort et l'impermanence.
Tous les phénomènes, les choses matérielles, les connaissances, les amis, notre corps, notre vie elle-même... Tout cela est impermanent, transitoire.
L'essentiel est donc ailleurs. Ainsi si nous ne nous occupons pas de notre vie spirituelle, de l'amélioration de nos tendances profondes, à la fin de notre vie, il ne nous restera rien.
Il est important de penser régulièrement au caractère transitoire de toutes choses et à inéluctabilité de notre propre mort. Cela recentre sur ce qui est essentiel.

La loi de cause à effet, ou loi du karma.
Là encore il s'agit de réfléchir en profondeur sur cette loi de cause à effet : tout ce que nous faisons, disons ou pensons dans un certain état d'esprit, une certaine motivation, laisse une trace dans notre esprit qui conditionnera complètement nos expériences futures.
De même nos conditions actuelles, favorables ou défavorables, sont le fruit d'actions passées.

La vanité du Samsara.
Le samsara c'est le fait d'être enfermé dans ce monde de l'égo.
Mais ce monde de l'égo ce n'est pas le monde extérieur en lui-même, mais c'est le fait de fonctionner sur un mode égocentrique. Ainsi un être réalisé peut vivre dans ce monde matériel (qui pour nous est samsara) en étant dans le Nirvana, car, à chaque instant, son esprit est plein de sagesse et de compassion.
Quand on y regarde bien, on se rend compte que le monde ne nous satisfait jamais complètement : nous nous tendons vers un objet de désir et dès que nous l'avons, nous en cherchons un autre, car nous sommes perpétuellement insatisfaits.
La solution n'est donc pas à l'extérieur, mais à l'intérieur. Ce n'est qu'en changeant notre esprit que l'on pourra obtenir le véritable Bonheur, et pas avec plus de possessions, de pouvoir ou de valorisation.


Réfléchir profondément à ces quatre pensées a vraiment un effet très profond.
Et il ne s'agit pas d'une petite réflexion en 5 minutes. En fait ça prend des années pour vraiment entrer dans ces vérités.
Voir quel sens cela à pour nous, regarder sa vie présente et passée pour voir comment l'on retrouve ces vérités ou pas...

Pour approfondir :
http://www.dhagpo-kagyu.org/france/enseignements/chemin/medit/methodes/doigt-dharmakaya_jk3_1.htm

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par Aciuvilem le Sam 5 Mai 2012 - 11:12

quelle sagesse...
avatar
Aciuvilem

Messages : 112
Date d'inscription : 04/05/2012
Féminin Age : 53
Localisation : Picardie

http://larondeauxaromes.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par Loryan le Sam 5 Mai 2012 - 15:04

J'aime bien ces 4 pensées, mais je ne comprends pas la temporalité de la 1ère.
Car c'est une situation du corps qui correspond à des cas particuliers selon l'espace et le temps.
Comment rendre cette pensée universelle selon qu'on se trouve en France en 2012 avec un travail, et selon qu'on se trouve au Soudan sud entre 2 guerres et 2 famines ?

J'ai toujours pensé que la spiritualité était un luxe, c'est à dire la capacité de penser à autre chose que la survie et paradoxalement aussi la possibilité d'être insatisfait de l'abondance.

Loryan

Messages : 426
Date d'inscription : 15/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par Invité le Sam 5 Mai 2012 - 17:56

.


Dernière édition par Cyrille le Jeu 29 Nov 2012 - 18:32, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par Sophie le Dim 6 Mai 2012 - 15:10

Je trouve que ça donne un peu le "vertige", mais que ça semble en effet très puissant de méditer et réfléchir sur ces quatre pensées.

Merci Ananie Wink

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par ananie le Lun 7 Mai 2012 - 9:07

Loryan a écrit:J'aime bien ces 4 pensées, mais je ne comprends pas la temporalité de la 1ère.
Car c'est une situation du corps qui correspond à des cas particuliers selon l'espace et le temps.
Comment rendre cette pensée universelle selon qu'on se trouve en France en 2012 avec un travail, et selon qu'on se trouve au Soudan sud entre 2 guerres et 2 famines ?

J'ai toujours pensé que la spiritualité était un luxe, c'est à dire la capacité de penser à autre chose que la survie et paradoxalement aussi la possibilité d'être insatisfait de l'abondance.
La première pensée parle du fait d'être dans des conditions favorables pour pratiquer. Il s'agit d'avoir un corps humain, mais aussi certaines conditions de vie.
Effectivement quelqu'un qui est extrêmement préoccupé par sa survie à nécessairement moins de temps et de disponibilité d'esprit pour réfléchir et pratiquer sa spiritualité. Et ce n'est même pas sur qu'il ait accès à un enseignement spirituel.

Le précieux corps humain possède huit libertés et dix conditions.

Les huit libertés : ne pas être né dans les enfers, le monde des esprits torturés, le règne animal, parmi les barbares, les dieux de longue vie, dans un âge obscur durant lequel aucun Bouddha n'est apparu, ou comme un handicapé mental incapable de saisir le sens du Dharma (c'est à dire l'enseignement spirituel).

Les dix conditions : avoir une existence humaine, être né dans un lieu ou le Dharma existe, posséder toutes ses facultés physiques et mentales, ne pas agir contrairement au Dharma et avoir foi en ceux qui en sont dignes; il faut aussi qu'un bouddha soit apparu durant notre ère et qu'il ait exposé le Dharma; que ses enseignements subsistent et soient mis en pratique; enfin,, qu'un maître spirituel soit présent pour nous guider.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par Aciuvilem le Mar 8 Mai 2012 - 20:20

"Les dix conditions : avoir une existence humaine, être né dans un lieu ou le Dharma existe, posséder toutes ses facultés physiques et mentales, ne pas agir contrairement au Dharma et avoir foi en ceux qui en sont dignes; il faut aussi qu'un bouddha soit apparu durant notre ère et qu'il ait exposé le Dharma; que ses enseignements subsistent et soient mis en pratique; enfin,, qu'un maître spirituel soit présent pour nous guider." de Ananie

qu'est ce qui devrait pouvoir expliquer que qq qui n'a n'a pas toutes les conditions physiques ne puissent pratiquer la spiritualité?


Dernière édition par air le Mar 8 Mai 2012 - 22:30, édité 1 fois (Raison : Correction des couleurs (texte peu lisible))
avatar
Aciuvilem

Messages : 112
Date d'inscription : 04/05/2012
Féminin Age : 53
Localisation : Picardie

http://larondeauxaromes.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par Aciuvilem le Mar 8 Mai 2012 - 21:22

ma réflexion ci dessus a peut être heurté ou bien été perçue comme agressive... Je n'ai pas tjrs les mots pour dire ce que je ressens dsl
Je vais développer:
Je ne vois pas ce qui peut être gênant en n'étant physiquement pas pourvu comme les gens "ordinaires" afin de développer sa spiritualité. Je suis bien placer pour vous dire Ô combien Guillaume avait compris bcp de choses sur la vie sur les gens sur les choses que moi et bien d'autres. Il me donnait il y a peu de temps encore des leçons de tolérance, de compréhension, de patience sur bcp de gens de notre entourage...
Par ailleurs, je veux même témoigner sur des copains à lui qui étaient eux déficients mentaux, à plusieurs degrés... (quand on entre par la vie dans le monde du handicap, on apprend à côtoyer tout types de cas et de familles...) et qui avaient une perception de l 'humain, des gens, à un degré tel que c'en était ahurissant. Ils vous prennent la main et perçoivent vos émotions les plus intimes, sans aucun mot de votre part, qui d'ailleurs ne seraient pas comprises par eux mêmes. ils "marchent" aux vrais valeurs " l"amour"...
Que pouvons nous en dire ? Ne sont ils pas spirituels eux non plus, à leur degré? à leurs capacités?
Peut être suis je hors sujet?
avatar
Aciuvilem

Messages : 112
Date d'inscription : 04/05/2012
Féminin Age : 53
Localisation : Picardie

http://larondeauxaromes.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par ananie le Mar 8 Mai 2012 - 21:28

Aciuvilem a écrit:qu'est ce qui devrait pouvoir expliquer que qq qui n'a n'a pas toutes[b] les conditions physiques ne puissent pratiquer la spiritualité?
Non tu n'es pas du tout hors sujet, et je n'ai pas du tout pour ma part perçu tes propos comme agressifs.

En fait selon les bouddhistes tout être est spirituel à sa façon.
Quand ils parlent du "précieux corps humain", ils parlent de ce qui est nécessaire pour atteindre le plein Éveil (c'est à dire l'état de Bouddha).
Et pour atteindre cet Éveil, d'importants handicaps mentaux rendent la chose extrêmement difficile (déjà que c'est extrêmement difficile pour quelqu'un qui a toutes ses facultés) : parce qu'il faut étudier les enseignements, méditer, faire des pratiques spirituelles...
Après tout dépend du degré du handicap en fait.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par Aciuvilem le Mar 8 Mai 2012 - 21:38

d'accord, je comprends bien qu'il faille un minimum de faculté mentale afin de réfléchir, mais n'y a t il pas une part de sensibilité intime? une sorte de perception qu'auraient par ex certains animaux et ou sens que nous humains ne développons plus et qui leur permettraient à leurs façons d'accéder à une perception spirituelle "adaptée à leur cas"? tu sais l'adaptation, je connais, et je sais faire. Pourquoi eux ne pourraient à ton avis accéder au plein éveil? faut il aussi dans ce cas là entrer dans des normes de pré-disposition?
Tu as également parlé d'handicap physique,
voir ci dessous:
Les dix conditions : avoir une existence humaine, être né dans un lieu ou le Dharma existe, posséder toutes ses facultés physiques et mentales, ne pas agir contrairement au Dharma et avoir foi en ceux qui en sont dignes; il faut aussi qu'un bouddha soit apparu durant notre ère et qu'il ait exposé le Dharma; que ses enseignements subsistent et soient mis en pratique; enfin,, qu'un maître spirituel soit présent pour nous guider.
?
avatar
Aciuvilem

Messages : 112
Date d'inscription : 04/05/2012
Féminin Age : 53
Localisation : Picardie

http://larondeauxaromes.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par ananie le Mar 8 Mai 2012 - 22:04

Pour les handicaps physiques, je ne sais pas ce qu'entendent par là les bouddhistes.
Probablement des choses qui empêchent vraiment (physiquement) de recevoir les enseignements et de les pratiquer. Mais je n'en ai pas qui me viennent à l'esprit...

Aciuvilem a écrit:mais n'y a t il pas une part de sensibilité intime? une sorte de perception qu'auraient par ex certains animaux et ou sens que nous humains ne développons plus et qui leur permettraient à leurs façons d'accéder à une perception spirituelle "adaptée à leur cas"?
Le plein Éveil, c'est vraiment réaliser l'état de Bouddha de son vivant : c'est à dire devenir comme Jésus, Bouddha... Ce n'est pas vraiment une histoire de perception.
Et les bouddhistes disent que les animaux ne peuvent pas réaliser le plein Éveil.
Parce qu'il leur faut suffisamment de facultés pour réaliser la nature même de la conscience.

Mais sinon je suis d'accord pour dire que les animaux perçoivent des choses que l'on ne perçoit pas.

De plus dans le bouddhisme il y a la notion que nous avons autant de vies que nous voulons pour réaliser cet Éveil. Et chaque pas accomplit vers un peu plus de Sagesse ou de Compassion va en ce sens.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par Aciuvilem le Mar 8 Mai 2012 - 22:16

Pour l'handicap physique, je perçois que les Bouddhistes n'ont pas envisager ce type "de cas là"... c'est curieux, ne connaissant pas cette sensibilité là, j'aurais toutefois pensé qu'ils aient été plus à l'a l'écoute des gens différents...
Après tout qu'est ce ce que la définition d'handicap? une maladie qui fait que pour une période déterminée ou bien à vie, on n'ait pas toutes les conditions requise (et qui définit cela?) on peut avoir un cancer qui va vous handicaper temporairement, un bras ou une jambe cassés qui au regard des autres dans un fauteuil roulant va vous faire passer pour un handicapé...
Je suis étonnée, sincèrement, de constater, au moment où je suis à la quête d'une voie, d'interrogations diverses, que le bouddhisme, qui m'attire naturellement (sans trop savoir pk d'ailleurs) ne tienne pas en compte cette question..
Quant à la déficience physique, cela n'est pas un peu question de perception?
et donc si je t'ai compris le fait d'avoir un handicap physique d'obligerait à avoir une vie âpres S.O.S. afin de rétablir cette incorrection?
Ou je n'ai pas compris...
avatar
Aciuvilem

Messages : 112
Date d'inscription : 04/05/2012
Féminin Age : 53
Localisation : Picardie

http://larondeauxaromes.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par ananie le Mar 8 Mai 2012 - 22:24

Aciuvilem a écrit:Pour l'handicap physique, je perçois que les Bouddhistes n'ont pas envisager ce type "de cas là"
Je n'ai pas donné d'exemple, mais je ne connais pas le bouddhisme dans son ensemble. Ils doivent en avoir.
Il ne faut pas prendre tout ce que je dis pour La référence du bouddhisme. Je connais un peu, mais pas du tout dans la totalité, loin de là.

De plus les handicaps que tu cites : cancer, jambe ou bras cassé... n'empêchent pas de pratiquer.

Et le bouddhisme a envisagé ces cas là puisqu'il y a des pratiques adaptées à tous qui pourront les aider à cheminer vers l’Éveil.

Si je cherche bien pour les handicaps physiques : mettons que quelqu'un ait perdu l'usage de ses cinq sens, cela risque de rendre la pratique spirituelle difficile.

Si je comprends bien cela te gène par rapport à ton fils ?
Pourquoi ? (si ce n'est pas indiscret)

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par air le Mar 8 Mai 2012 - 22:34

ananie a écrit:Pour les handicaps physiques, je ne sais pas ce qu'entendent par là les bouddhistes.
Probablement des choses qui empêchent vraiment (physiquement) de recevoir les enseignements et de les pratiquer. Mais je n'en ai pas qui me viennent à l'esprit...
Je ne sais pas non plus et je peux me tromper, mais je peux imaginer que peut-être, un tétraplégique aura des difficultés à atteindre le plein éveil. En effet selon ma voie, la réalisation est atteinte lorsque la Kundalini traverse tous les chakras dans Sushumna (le canal central) à partir de Muladhara et jusqu'à sortir du corps par Sahasrara. Si la personne a eu une rupture de la colonne vertébrale, peut-être que c'est beaucoup plus dur voire impossible à réaliser ?

Encore une fois je ne suis sûr de rien, mais en réfléchissant à la question posée par Aciuvilem, cela m'est venu à l'esprit.

coeur
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par ananie le Mar 8 Mai 2012 - 22:37

Air a écrit:Je ne sais pas non plus et je peux me tromper, mais je peux imaginer que peut-être, un tétraplégique aura des difficultés à atteindre le plein éveil. En effet selon ma voie, la réalisation est atteinte lorsque la Kundalini traverse tous les chakras à partir de Muladhara et jusqu'à sortir du corps par Sahasrara. Si la personne a eu une rupture de la colonne vertébrale, peut-être que c'est beaucoup plus dur voire impossible à réaliser ?
Effectivement, je n'avais pas pensé à cela, mais c'est une possibilité.
Mais je ne sais pas exactement ce que disent les bouddhistes à ce sujet.
Il faudrait demander à un lama qui saurait bien mieux que nous.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par Aciuvilem le Mar 8 Mai 2012 - 22:42

non c pas ca, cela ne me gene pas.
Mais tu vois, il faut que te remercie tout d'abord Ananie car je n'aurais pas penser que si vite, j'aurais repris "la bagarre". La bagarre qu'on a vécu 19 ans tous les deux et que finalement je le sais bien est loin d’être terminée. Il faut faire avancé le regard, l'opinion et la réflexion des gens qui ne connaissent pas cette situation là! Et n'y vois pas ombrage Ananie, mais il me semble que tu en es l'image parfaite. Ne le prends pas mal! je lui dois bien cela, il m'a tellement donné...
Je me référais seulement à tes dix conditions, si Bouddha a prévu comme tu le dis, des pratiques adaptées, pourquoi dans ses conditions, il dit qu'il ne peut y avoir des handicapés physiques et mentaux qui puissent accédés à sa spiritualité? tu dis toi même que avoir un bras ou une jambe cassée, ou bien un cancer ; ces cas ont été envisagés. Mais est ce qu'une personne handicapée physique est autre que cela?
Tu comprends ma question? Pour moi une personne handicapée= un cancer= un membre en moins=temporaire=ou a vie.
C'est une juste une réflexion que je me fais fais en rapport à tes 10 conditions que je trouve tout simplement honnêtement archaïques, incomplètes quant au genre humain, et tout simplement inadaptées (combien le monde rassemble -t-il de gens "différents" ?) Bouddha n'en tiendrait pas compte?
Et si on pousse la question plus loin c'est quoi la différence, la normalité, la déficience, c'est quoi l'handicap....
avatar
Aciuvilem

Messages : 112
Date d'inscription : 04/05/2012
Féminin Age : 53
Localisation : Picardie

http://larondeauxaromes.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par ananie le Mar 8 Mai 2012 - 22:51

J'ai du mal m'exprimer peut-être.

Les enseignements parlent des handicaps physiques ou mentaux qui empêchent la pratique spirituelle intense qui permet de réaliser le plein Éveil.
Ils ne parlent pas de tous les handicaps physiques et mentaux bien sur, mais uniquement de ceux qui rendent impossible la pratique.
Beaucoup n'empêchent pas la pratique.

Ces conditions ne sont pas des conditions requises, dans le sens où les bouddhistes refuseraient l'enseignement et la pratique aux gens qui n'entrent pas dans ces conditions.

Si je veux voir le ciel bleu, la condition c'est d'avoir des yeux qui fonctionnent.
C'est plutôt dans ce sens là : si je n'ai pas des yeux qui fonctionnent, je ne verrais pas le ciel bleu. C'est une condition indispensable pour voir le ciel bleu.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par air le Mar 8 Mai 2012 - 22:53

Comme le dit ananie, je pense qu'il faudrait demander l'avis à un lama pour avoir une vision claire de ces 10 conditions relativement aux handicapés physiques ou mentaux.
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par ananie le Mar 8 Mai 2012 - 22:57

Oui et pour les handicaps physiques je n'ai pas posé la question, mais pour les handicaps mentaux si : le lama a bien précisé qu'il ne s'agissait que des handicaps mentaux qui rendaient la pratique spirituelle impossible.
Et en aucun cas tous les handicaps mentaux.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par Aciuvilem le Mar 8 Mai 2012 - 22:57

d'accord ananie,
donc" l’accès" reste ouvert.
Mais tu sais, j'en imagine un à l'instant, qui voyant tes mots aurait sauté au plafond.
Il était si sensible à tout cela.. et si combatif à tout cela..
Ne prends pas ombrage de mes mots ni de mon insistance, c'est que tout simplement la vie terrestre et même la vie spirituelle ne parait pas facilement accessible à tout un chacun.
Merci à toi Ananie pour ton écoute et tes explications, je souhaite qu'on échange plus tard d'autre chose à ce sujet, sans t'offenser.
Kiss
avatar
Aciuvilem

Messages : 112
Date d'inscription : 04/05/2012
Féminin Age : 53
Localisation : Picardie

http://larondeauxaromes.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par ananie le Mar 8 Mai 2012 - 23:04

Je ne me sens pas offensé, mais je crois que tu as mal compris mes propos.
Cela m’attriste un peu par contre d'être associé à l'opinion des gens qui voient les handicapés comme inférieurs ou moins que les autres... parce que c'est un point de vue que je ne partage pas du tout.


Encore une fois, l'accès à la pratique spirituelle n'est absolument pas limité chez les bouddhistes. Même pour quelqu'un qui ne rempli absolument aucune de ces dix conditions (encore une fois ce ne sont pas des conditions pour entrer, ou avoir accès).
La seule condition pour devenir bouddhiste c'est de souhaiter se placer sous la protection du Bouddha, respecter les enseignements et les pratiquants.
C'est tout, il n'y a aucune autre condition.

Je précise également que je ne suis pas bouddhiste.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par Aciuvilem le Mar 8 Mai 2012 - 23:10

D'accord.
Suis je peut être trop sensible actuellement, ce qui fausse peut être mon interprétation des choses...
dsl
et sans rancune Ananie, tu m'aides à avancer malgré tout...
Gros bisous
avatar
Aciuvilem

Messages : 112
Date d'inscription : 04/05/2012
Féminin Age : 53
Localisation : Picardie

http://larondeauxaromes.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par ananie le Mar 8 Mai 2012 - 23:12

Aciuvilem a écrit:Suis je peut être trop sensible actuellement, ce qui fausse peut être mon interprétation des choses...
Oui j'ai un peu l'impression sur ce coup là d'être le réceptacle d'une colère qui s'adresse à d'autres personnes que moi.
Peut-être qu'il serait bon de l'exprimer cette colère vis à vis des personnes en questions.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par Aciuvilem le Mar 8 Mai 2012 - 23:44

cad? qui?
avatar
Aciuvilem

Messages : 112
Date d'inscription : 04/05/2012
Féminin Age : 53
Localisation : Picardie

http://larondeauxaromes.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par Greenman le Mar 8 Mai 2012 - 23:57

Bonsoir,

Je voudrais rajouter une chose commune à toutes les spiritualités, très importante :

Il s'agit d'atteindre Dieu, qui n'est pas un fait uniquement extérieur et terrestre, il s'agit de l'Illimité duquel rien ne peut être dit.
Pour faciliter ce chemin, des "incarnations" comme le Bouddha, le Christ, etc, ont établi des listes de règles et de comportements POUR NOUS, strictement, pour que nous ayons une base pour commencer à avancer, sinon il n'y aurait rien et nous ne saurions pas forcément quoi faire. Mais par contre, EN AUCUN CAS, le Divin n'est tenu ni limité par quelques règles que ce soit, règles qui bien que d'inspiration divine, sont faites pour nous, dans le cadre de nos limitations.
Mais la Grâce Divine transcende évidemment et complètement, bien plus qu'on ne peut l'imaginer, toutes les règles du monde, et c'est cela le merveilleux de la Vie !
C'est pour cela que Dieu est Dieu !

Exemple (il y en a à l'infini) :

D'après les règles chrétiennes, une prostituée est dans le péché total, rédhibitoire, en théorie terrestre pour nous.
En pratique : la prostituée qui s'est arrachée à la foule, avec foi et ferveur, pour toucher le pagne de Jésus, a vu son péché disparaitre complètement, le Christ lui a dit : "va, car ta foi t'a sauvé".
De telle sorte qu'en une seconde chrono, n'importe lequel d'entre nous aurait payé cher pour être à la place de la "grande pécheresse". Very Happy En une seconde, le Christ, Dieu, la Grâce, a précipité une grande règle dans les limbes du néant le plus total.

Tout dépend de la Foi et de la ferveur du coeur, selon moi. L'Amour fera sauter toutes les barrières et Dieu fond littéralement devant un coeur innocent, la Grâce coule vers le coeur pur. (Dieu fond devant tous, la Grâce est toujours là, mais notre manque d'innocence L'empêche de Se révéler à nous. Nous fermons la porte par nos désirs terrestres).

Dans le bouddhisme, il existe aussi des non-dualistes pour qui les règles sont fondamentalement des illusions (malgré qu'elles existent bien sûr). Dans ce cas, les règles sont des valeurs relatives pour nous, mais sans être absolues, comme dans la non-dualité hindoue. Chez Ramana Maharshi, il serait hors de question de parler de limitation due au corps, sauf si l'empêchement moral ou physique est trop grand bien entendu. Par exemple, en Inde, on dit plutôt (Ma Anandamayi, Amma, Ramana Maharshi, Ramakrishna, Muktananda, etc) qu'une trop grande misère empêche l'homme de se concentrer sur Dieu correctement car le miséreux est obligé de se soucier de la subsistance de sa famille ou de la sienne.
(cette pensée est d'ailleurs, entre autres, à la base de l'acceptation par le peuple de devoir nourrir les Saddhus errants et mendiants, car sinon, le Saddhu ne pourrait pas faire ses pratiques spirituelles et la faute karmique retomberait sur la collectivité !).
Dans la non-dualité hindoue, (philosophie où tout est 1, où l'homme et Dieu sont 1 ainsi que l'univers entier), chaque obstacle, en particulier physique, doit être une occasion de se désidentifier du corps physique, de s'en détacher.

En conclusion, d'après moi, nous ne pouvons donc absolument pas établir de limitations chez une personne donnée, avec l'aide de notre mental et en lisant des règles, car la Grâce de Dieu est précisément ce qui transcende totalement le mental, les limitations et les règles. Les directions données, c'est à dire les règles, ne sont pas la destination, ce ne sont que des cailloux sur le chemin, des poteaux indicateurs, qu'on laisse finalement derrière soi quand l'Essentiel parait...
On ne doit s'identifier à rien, à aucune règle, seul Dieu doit demeurer au coeur.

Dans le cas de Guillaume, vu qu'il a été capable d'entrer à sciences po, performance hors normes, et même si ça n'est pas de l'ascèse à proprement parler comme on l'entend généralement, Dieu peut considérer que ce qu'il a fait est une forme d'ascèse justement, en fonction de la Foi, de l'innocence et de la force qu'il y a mit, et vu les circonstances. Comme je l'avais dit dans ta présentation, Aciuvilem, je me répète, mais je vois là une force spirituelle dans ce que Guillaume a fait. Par exemple, j'ai toutes mes facultés (?) et je suis loin d'être entré à sciences po. La force d'âme de Guillaume qui a transcendé un fait matériel (le handicap) est une grosse performance spirituelle. C'est une victoire de l'esprit sur la matière.
Il n'est pas éveillé ? bah nous non plus... Very Happy

Bisous à tous

Bisou
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 53
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les quatre pensées fondamentales

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum