La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par Kenzo le Sam 5 Mai 2012 - 12:04



Sur le Chemin, il y a la notion de Joie qui est souvent occulter comme moyen d'explorer et transmuter notre être. Pourtant la Joie est la parfum de Dieu. Il devrait être un accompagnement de notre pratique et une transcendance de l’être.

Je me dis que la culture de la Joie, son apprentissage, devrait être le premier pas pour effectuer ses exercices spirituels, pour ce connaitre, pour transcender les difficulté. Comment apprécier le Chemin de façon naturel si l'on y a pas de Joie, comment chercher a être curieux de ce connaitre si il n'y a pas de Joie.


Comment résonne en vous ma réflexion plus haut ?
Pensez-vous que seul la souffrance peu mener a l'Eveil ?
La notion de travail (dans le sens douleur) a t'elle un sens ?
La Joie et le jeu, n'est-ce pas l'humilité de l'enfant divin qui ce retrouve dans son naturel ?

N'avance t'on pas plus facilement quant Joie ce mêle a la curiosité de voir notre fonctionnement ?
Joie et amour dans notre pratique, n'est-ce pas déjà un semblant d'Eveil ?

Cultivez-vous la Joie de pratiquer ?
Cultivez vous la Joie de vous connaitre ?
Comment faites vous ? comment ce passe en vous ? comment avez-vous découverts que c'est un élément essentiel dans la pratique ? Comment la cultivez-vous au travers de votre façon d'etre et de votre pratique ?
Pensez vous qu'il est possible de cultiver la Joie ? de la cultivé dans notre pratique, d'en faire les piliers de notre Temple ?
...




Réflexions du matin.
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par Lamdi le Sam 5 Mai 2012 - 12:13

Merci coeur
avatar
Lamdi

Messages : 205
Date d'inscription : 05/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par Hermann le Sam 5 Mai 2012 - 12:52

Kenzo a écrit:Comment résonne en vous ma réflexion plus haut ?
Pensez-vous que seul la souffrance peu mener a l'Eveil ?
La notion de travail (dans le sens douleur) a t'elle un sens ?
N'avance t'on pas plus facilement quant Joie ce mêle a la curiosité de voir notre fonctionnement ?
Joie et amour dans notre pratique, n'est-ce pas déjà un semblant d'Eveil ?
La Joie et le jeu, n'est-ce pas l'humilité de l'enfant divin qui ce retrouve dans son naturel ?
Complètement d'accord.
Et merci pour ce rappel, ce que tu dis semble évident, mais finalement pas tant que ça, on peut avoir tendance à l'oublier...

Ce "semblant d'éveil", c'est quand on se sent amoureux, j'ai l'impression. On ne tombe pas amoureux, d'un amour "avec objet", focalisé par exemple sur une personne, mais on se sent amoureux de la vie en général.

Maintenant, je pense aussi qu'on ne doit pas s'efforcer de cultiver une joie et un amour factices, de surface, une image enrobée de jolies paroles et de jolis coeurs ou bisous.
Parce que la joie et l'amour, s'ils doivent être notre priorité, au fond de notre coeur, ne doivent pas faire oublier que la tristesse ou la colère, par exemple, font tout autant partie de la vie, sont tout autant divines, et qu'il ne me semble pas possible de les supprimer. S'en libérer, oui.

Car ce qui compte avant tout, c'est la vérité de notre coeur, et non une image.



Kenzo a écrit:Cultivez-vous la Joie de pratiquer ?
Cultivez vous la Joie de vous connaitre ?
Comment faites vous ? comment ce passe en vous ? comment avez-vous découverts que c'est un élément essentiel dans la pratique ? Comment la cultivez-vous au travers de votre façon d'etre et de votre pratique ?
Pensez vous qu'il est possible de cultiver la Joie ? de la cultivé dans notre pratique, d'en faire les piliers de notre Temple ?
...
Je dirais juste une évidence, c'est que ça se fait essentiellement grâce à l'enfant intérieur.
C'est lui qui nous met en joie, nous permet de regarder la vie avec émerveillement comme si c'était le premier jour, une découverte perpétuelle. C'est lui qui met de l'enchantement dans le monde, dans notre monde, de la magie dans la vie, dans notre vie.
C'est lui qui nous empêche de sombrer dans l'austérité, les tendances ascétiques, la rigidité, la moralité, etc., tous travers qui ne feraient que nous éloigner du divin.

Et j'ajouterais que, dans mon cas, ça passe aussi pas mal par l'humour.
Me moquer de mes propres convictions et pratiques, les parodier, garder ce recul, sans m'y identifier, voire me moquer de moi-même, d'une partie de moi-même, me semble sain.
Et puis voir la vie comme un jeu, de manière ludique, comme un enfant, mais avec le sens des responsabilités d'un adulte. Simplement, en évitant de s'identifier au rôle qu'on nous donne ou qu'on se donne. Mais c'est loin d'être toujours facile, et ça dépend aussi des périodes et des jours ou moments.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par Lamdi le Sam 5 Mai 2012 - 13:03

Oui rester au plus prêt de soi-même, cultiver la joie tout en gardant le sens du paradoxe. Joli programme Smile
avatar
Lamdi

Messages : 205
Date d'inscription : 05/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par Aciuvilem le Sam 5 Mai 2012 - 15:39

qu'est ce que je me sens toute petite en rapport avec vos manières de voir la vie...
je ressens vraiment ce décalage, et j'ai vraiment beaucoup de chemin à faire.
Y arriverais je...
avatar
Aciuvilem

Messages : 112
Date d'inscription : 04/05/2012
Féminin Age : 53
Localisation : Picardie

http://larondeauxaromes.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par Bruno C. le Sam 5 Mai 2012 - 16:18

J'aime beaucoup ce qui est écrit. Oui, être amoureux. Non pas d'un objet, d'une personne, mais ressentir l'amour ouvre la porte à la joie. Il est des moments, où je me sens exister, où ce que je fais, je le fais avec le sourire, du bien être, de l'envie de vraiment donner de moi. Là, il y a de la joie, je pense.
Par ailleurs, je pense que faire le point chaque jour sur sa journée et voir ce que l'on a fait de bien, et ce que l'on a reçu d'agréable, bref être dans la gratitude peut permettre de cultiver la joie.

dansgoisse : je suis aussi petit que toi. :-)
avatar
Bruno C.

Messages : 56
Date d'inscription : 26/12/2011
Masculin Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par Lamdi le Sam 5 Mai 2012 - 16:22

Et moi donc. J'ai un idéal mais pas encore d'équilibre.
avatar
Lamdi

Messages : 205
Date d'inscription : 05/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par lola83 le Lun 7 Mai 2012 - 13:22

ça me parle tout à fait kenzo

d'ailleurs je joins l'utile à l'agréable quand je joue au foot , pour la santé physique , le challenge mais surtout la joie de partager des situations , de rire avec les copains surtout à la fin du match quand on est fatigués et quand on lache prise sur le résultat

je déteste la souffrance et je fais en sorte de la subir le moins possible que ce soit physiquement ou mentalement
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par ananie le Lun 7 Mai 2012 - 14:33

Pour ma part je ne trouve pas que la joie soit occultée dans la pratique spirituelle.
Dans les écrits chrétiens par exemple elle revient sans cesse.

Même dans la liturgie chrétienne, les trois principaux signes de la présence de Dieu sont la Paix, l'Amour et la Joie.

Je ne sais pas si l'on cultive la joie, je ne le crois pas.
Parce qu'alors se serait une joie fabriquée.

Mais à mon avis la joie est le signe que notre pratique est juste et que le divin nous est présent.
La joie se développe nécessairement avec la pratique si elle est bien faite.
ça ne vient pas toujours au départ, mais peu à peu la joie grandit.

Et elle ne s'oppose en rien à la souffrance.

Cultiver la souffrance ne peut en rien mener à l'Eveil.

Par contre la vie comporte une part de souffrance inévitable, de même que le travail sur soi. Et si cette souffrance est acceptée, elle est vécue dans la joie, et n'est plus vraiment une souffrance en fait.

L'acceptation de la souffrance c'est ce qui permet à la joie de rester toujours.
Car s'il y a un refus quelconque de ce qui est (que se soit de la souffrance ou même du plaisir), alors on se cristallise, on sort de l’Être et on ne vit plus la joie.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par Hermann le Lun 7 Mai 2012 - 15:38

Je suis d'accord avec ça, mis à part ce passage qui me gêne un peu :
ananie a écrit:Pour ma part je ne trouve pas que la joie soit occultée dans la pratique spirituelle.
Dans les écrits chrétiens par exemple elle revient sans cesse.
Dans le sens où la pratique et les écrits (la théorie), ce n'est pas la même chose. Il peut y avoir un décalage entre les deux.
Par exemple, je sais qu'il faut toujours accepter la réalité telle qu'elle est (je prends un autre exemple), et je suis pleinement d'accord avec ça, mais ce n'est pas pour autant que j'y arrive en toutes circonstances.

ananie a écrit:Je ne sais pas si l'on cultive la joie, je ne le crois pas.
Parce qu'alors se serait une joie fabriquée.
Je partage complètement cet avis. Et c'est valable pour tout, ça revient à ce que je disais sur un autre topic sur le fait que se forcer ne mène à rien, ça équivaut à faire semblant.

ananie a écrit:Mais à mon avis la joie est le signe que notre pratique est juste et que le divin nous est présent.
La joie se développe nécessairement avec la pratique si elle est bien faite.
ça ne vient pas toujours au départ, mais peu à peu la joie grandit.
Je te rejoins également - et ça éclaire le passage précédent.
Pour ma part je dirais que ce qui nous amène de plus en plus de joie (ou de satisfaction, la joie étant l'expression de celle-ci), c'est d'être en accord avec soi-même, avec notre véritable nature, avec qui on est vraiment, et non pas avec qui on croit être ou qui on semble être. Je dirais d'ailleurs que ça revient au même que être en accord avec le divin, ce n'est qu'une autre façon de le voir et de l'exprimer.
Moins de conflits internes mène à plus de joie, qui est déjà en nous mais est masquée par ceux-ci.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par ananie le Lun 7 Mai 2012 - 18:29

Hermann a écrit:Dans le sens où la pratique et les écrits (la théorie), ce n'est pas la même chose. Il peut y avoir un décalage entre les deux.
Je pensais aux écrits des Saints chrétiens qui vivent profondément cette joie d'être en communion avec le divin.
Quand par exemple on devait attacher Ste Thérèse d'Avila aux bancs de l'église parce que sinon, transportée d'une joie extatique elle décollait, ce n'est pas de la théorie.
Les écrits des Saints transpirent cette joie.

Mais effectivement -et c'est peut-être à cela que tu penses- beaucoup des chrétiens actuels fabriquent une joie, se forcent à ressentir de la joie, mais ce n'est pas quelque chose de profond parce que ce n'est pas issu d'une purification.
Et on retrouve le même travers dans le new-age.

Moins de conflits internes mène à plus de joie, qui est déjà en nous mais est masquée par ceux-ci.
Oui.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par Kenzo le Lun 7 Mai 2012 - 19:34

Je parle d'occulté Ananie, car c'est un aspect que l'on peu entendre comme une pratique, a travers une pratique. Je ne parle pas de la Joie pur du mystique en communion avec Dieu ni du plaisir au sens le plus bas. Je dirais un entre deux, une joie qui porte vers la Joie. Une façon aussi d'aborder la pleine conscience.

Certaine pratiques spirituels touchent les sens. Tel la oratique musique sacré, le plaisir de manger en conscience et de ce laisser entrainer dans la saveur de ce qui est en bouche, il peut en etre de meme en regardant la nature, une pelouse verte, ... on peu considérer que toute sorte d'art, avait cette vocation, avant que n'apparaisent l'art subjctif et profane. L'art menant au dedans.

Le but n'est pas de jouir betement, mais d'etre lucide et de séparer le plaisir, la joie, de l'objet meme.

Cela part du constant, que les moments de bonheur intense, sont un effacement de l'individu, ou émerge une impersonnalité.


Ce sont des exercices de pleines conscience, qui n'ont rien a voir avec la psychologie positive. Il s'agit d'une approche plutot tantrique.

Cela exulte la Joie de fond qui ce fait lorsque l'on pratique régulièrement.


Autrement c'est une invitation a prendre plaisir simplement dans les actions quotidienne. Renverser son mode d'appréhension des choses quotidienne, comme le ménage, la cuisine, les taches au travail ...
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par Hermann le Lun 7 Mai 2012 - 20:15

ananie a écrit:
Hermann a écrit:Dans le sens où la pratique et les écrits (la théorie), ce n'est pas la même chose. Il peut y avoir un décalage entre les deux.
Je pensais aux écrits des Saints chrétiens qui vivent profondément cette joie d'être en communion avec le divin.
Quand par exemple on devait attacher Ste Thérèse d'Avila aux bancs de l'église parce que sinon, transportée d'une joie extatique elle décollait, ce n'est pas de la théorie.
Les écrits des Saints transpirent cette joie.
Ah d'accord, désolé, j'avais compris que tu parlais d'écrits théoriques, et non de témoignages.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par ananie le Mar 8 Mai 2012 - 13:03

Kenzo a écrit:Certaine pratiques spirituels touchent les sens. Tel la oratique musique sacré, le plaisir de manger en conscience et de ce laisser entrainer dans la saveur de ce qui est en bouche, il peut en etre de meme en regardant la nature, une pelouse verte, ... on peu considérer que toute sorte d'art, avait cette vocation, avant que n'apparaisent l'art subjctif et profane. L'art menant au dedans.

Le but n'est pas de jouir betement, mais d'etre lucide et de séparer le plaisir, la joie, de l'objet meme.

Cela part du constant, que les moments de bonheur intense, sont un effacement de l'individu, ou émerge une impersonnalité.
Dans ce sens là je suis d'accord.
Ce n'est pas quelque chose de fabriqué.

Ce sont des exercices de pleines conscience, qui n'ont rien a voir avec la psychologie positive. Il s'agit d'une approche plutot tantrique.
Il faudrait voir ce que tu entends par psychologie positive, parce qu'il y a, dans la psychologie des pratiques qui mènent à cela il me semble.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par Kenzo le Mar 8 Mai 2012 - 13:37

Je l'entends comme ce qu'elle est. Elle vise a amener du positif dans sa vie par divers moyen et méthode tel l'exercice de la gratittude par exemple.

Le fait est que psychologie positive et exercices spirituelles tantrique ou non ne sont en rien la même chose. Je fait un différence net, car la nature de la source n'est pas la même et que la psy n'est pas toujours intégrer dans une démarche spirituel.
Mais cela, n'est pas forcement mon argument principale, la psy positive vise a rétablir le moi dans une fonction positif tandis que les exercices spirituel vise l'impersonnel et s'identifier a la conscience par l'intermédiaire, ici, de Ananda, la Joie.
Donc le but n'est pas le même entre la spiritualité tantrique et la psychologie positif. Pour moi la psy n'amène pas a l'impersonnel, elle assouplie le moi, si l'on veut une image, afin que celui-ci soit plus receptif, ouvert et disponible a l'impersonnel.
Mais l'on peu aller de la psy positif a quelque chose de plus profond. Dans l'enseignement de Prajnanpad, des éléments spirituels peuvent etre considérer comme de psychologie positif. Je pense par contre que sont enseignement (je suis vraiment loin de l'avoir intégré) gagne a exploité cette Ananda. C'est Jean Klein qui a fait cette démarche, Védantain pur et dur, il a intégrer la tantra non-duel par la suite.

On retrouve des éléments de proposition d'ouverture a la Joie chez Osho, Trungpa et Midal. Et je trouve cet enseignement très riche. Cela donne une dimension beaucoup plus florale, poétique et coloré de sa vie. Ayant un tempérament plutot créatif, cela me convient. Et de nature très émotionnel, le sentiment ce permet de faire plus place. Sentiment de Joie.

Il y a un Yoga de la Joie qui est une Voie parmis d'autre que l'on nomme l'Ananda-Yoga.

Désolé je suis un peu confus dans mes propos.
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par Chrysoprase le Mar 8 Mai 2012 - 13:54

Pour ma part je lierais Joie et Foi, j'ai l'impression que je touche a une vrais joie dans les moments de vrais foi et qu'elle est du coup totalement séparer de ce qui peut se passer a l’extérieur de moi. Et qu'il peut donc y avoir une expérience de joie même dans un moment qui semble difficile, car il y a la foi.

Et pour avoir créer la joie (sorte d'hystérie bien fatigante) et vécu LA JOIE, celle lié a la foi, je trouve qu'il y a comme une impression qu'elle est, tout simplement là. J'ai même une intuition que sous toutes les couches des trucs pas Divin, elle "est" un peu comme l'Amou Divin qui est, il a la joie Divine qui est. sunny
avatar
Chrysoprase

Messages : 329
Date d'inscription : 05/11/2011
Féminin Age : 36
Localisation : in my body

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par ananie le Mar 8 Mai 2012 - 18:33

Kenzo a écrit:Donc le but n'est pas le même entre la spiritualité tantrique et la psychologie positif. Pour moi la psy n'amène pas a l'impersonnel, elle assouplie le moi, si l'on veut une image, afin que celui-ci soit plus receptif, ouvert et disponible a l'impersonnel.
Je suis d'accord avec ça. J'étendrais cela au travail psy en général.

Elle vise a amener du positif dans sa vie par divers moyen et méthode tel l'exercice de la gratittude par exemple.
Tu parles à ce moment là de travail comportemental si je ne me trompe : du conditionnement positif.
Ce qui n'est pas du tout le travail de Prajnanpad (en lying tout du moins), de la psychanalyse ou des psychothérapies non comportementales.
Dans celles-ci il n'y a aucune forme de suggestion positive de quelque sorte que se soit. On laisse juste être et s'exprimer ce qui est là : le thérapeute est là pur permettre que ça sorte, et pour recevoir ce qui sort (sans en faire quoi que se soit ensuite, mais le simple fait que ça sorte est libérateur).

Je disais ça juste pour préciser, mais cela ne contredit pas le premier passage que j'ai cité de toi.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par Kenzo le Mar 8 Mai 2012 - 20:10

Prajnanpad incitait a voir ce que l'on a afin de s'apercevoir que l'on peut etre heureux avec peu de choses (un toit, de quoi manger, se laver, ...). Cela permet de cerner son infantilisme en autre. Ce travail mène a une sorte de gratitude envers la vie.
La psy positive réutilise ce principe par exemple.
Il ne s'agit pas d'introduire une suggestion positif mais de voir le positif dans sa vie. C'est différent je pense.
De plus l'avantage de ce genre d'exercice, c'est qu'il permet de ce rendre perméable a Ananda ( comme par le sentiment de gratittude).

Je ne sais pas si la psy positive est une psy comportemental !?

avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par ananie le Mar 8 Mai 2012 - 21:35

Kenzo a écrit:Prajnanpad incitait a voir ce que l'on a afin de s'apercevoir que l'on peut etre heureux avec peu de choses (un toit, de quoi manger, se laver, ...). Cela permet de cerner son infantilisme en autre. Ce travail mène a une sorte de gratitude envers la vie.
Il me semble qu'il ne faisait pas du tout cela dans les Laying.
Daniel Roumanoff disait qu'il se contentait juste d'inviter les personnes à ne rien retenir. Comme dans la psychanalyse Freudienne en fait.
Par contre il parlait de ça quand il enseignait.
Mais c'était deux choses différentes.

Sinon je ne sais pas vraiment ce que tu entends par Psy positive.

La psy comportementale consiste à induire quelque chose : ça peut-être voir le positif dans la vie, ou le suggérer. Mais dans les deux cas c'est du comportemental : on travail sur le comportement, et pas nécessairement sur ses causes (mais quand c'est bien fait, ça fait remonter les causes aussi et les purifie).

La psy analytique consiste à ne rien induire (même pas de voir la vie autrement) et à juste laisser s'exprimer ce qui est là en creusant de plus en plus en soi.
S'il y a en nous des causes qui font que l'on n'a pas de gratitude envers la vie, ces causes vont finir par apparaitre, se libérer, et la gratitude envers la vie apparaitra d'elle même sans que l'on est à faire quelque chose pour ça.

Dans ce que j'ai vécu et vis comme thérapie pour ma part c'est plutôt dans l'aspect analytique.

Mais je ne rejette pas l'autre aspect non plus.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par Kenzo le Mar 8 Mai 2012 - 21:57

Il me semble qu'il ne faisait pas du tout cela dans les Laying.
Daniel Roumanoff disait qu'il se contentait juste d'inviter les personnes à ne rien retenir. Comme dans la psychanalyse Freudienne en fait.
Par contre il parlait de ça quand il enseignait.
Mais c'était deux choses différentes.

Oui ce sont deux choses différentes mais qui ne s'opposent pas. Je n'ai pas parler de Lying.

J'utilise les deux : analytique et positive. Chacune apporte quelque chose.

avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par ananie le Mar 8 Mai 2012 - 22:12

Kenzo a écrit:Oui ce sont deux choses différentes mais qui ne s'opposent pas. Je n'ai pas parler de Lying.

J'utilise les deux : analytique et positive. Chacune apporte quelque chose.
Oui je suis d'accord.

Par contre, comme Swami Prajnanpad, on ne peut pas utiliser les deux simultanément.

Quand les choses sortes (en analytique), il ne faut surtout pas essayer d'induire quelque positif que se soit (mais c'est malheureusement une erreur que font beaucoup de thérapeutes).

Je m'explique : si lorsque tu ressens une profonde tristesse envers la vie, tu te mets à apporter du positif en essayant de voir la vie autrement, alors tu empêches cette tristesse de s'exprimer. Du coup elle ne peut pas se libérer, et il devient impossible de ressentir de la joie envers la vie.

Autre exemple : Si tu es en colère contre quelqu'un et que tu essaie de lui pardonner, tu ne lui pardonneras jamais, parce que tu n'auras pas laissé tous les sentiments s'exprimer (la colère et tout ce qu'il y a aussi derrière).

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par Kenzo le Jeu 10 Mai 2012 - 22:15

Okay je vois oui c'est logique, je reviendrais dessus plus tard.
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par Marie le Sam 12 Mai 2012 - 7:37

En réponse à une de tes questions Kenzo, je ne sais s'il est possible de cultiver la joie, mais j'ai remarqué qu'il est possible de la refuser quand elle se pointe, ou de l'accepter et cela je trouve est déterminant. (Bien que comme dit Ananie, il y a divers moments à considérer). Je pense, moi, que le moment de la thérapie, n'est pas le moment de la prière, ou de la méditation ou autre.
Chaque temps, même bref dans une journée, a ses spécificités.
Le moment de l'entretien avec un thérapeute est un moment différent de celui au cours duquel la personne va marcher face à un coucher de soleil. Je dirais même plus, il est impératif que ce soient des moments différents.
Et devant le coucher de soleil (biau!), la personne va laisser exister sa joie, ou pas.
Like a Star @ heaven coeur Like a Star @ heaven
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par ananie le Dim 13 Mai 2012 - 12:38

Marie a écrit:Je pense, moi, que le moment de la thérapie, n'est pas le moment de la prière, ou de la méditation ou autre.
Selon moi, on ne perd rien à se mettre en état de prière ou de méditation lorsque l'on travaille avec un thérapeute.
J'ai toujours fais ça pour ma part, et ça m'a très bien réussi. ça fait que les choses remontent plus facilement et que l'on ressent qu'une force supplémentaire nous soutien pendant le processus thérapeutique.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par Marie le Dim 13 Mai 2012 - 17:36

Pourquoi pas, mais ce que je voulais distinguer c'est les moments au cours desquels certaines souffrances peuvent émerger, que le thérapeute peut aider à mettre en lumière, ou ce que tu veux avec tes termes, ET les moments où la joie envahit l'être , instants que j'appelle "instants de grâce" qui ne se passeront pas forcément dans le bureau du thérapeute. Médite Poisson rouge
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Joie, un parfum de Dieu, une façon d'etre sur le Chemin.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum