soufisme : religion de l'amour

Page 1 sur 16 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

soufisme : religion de l'amour

Message par tijani le Mar 29 Mai 2012 - 22:05

bonsoir a toutes et à tous

j’ouvre ce topic sur le soufisme , afin de le faire connaitre sous un angle un peu diffèrent ,
le soufisme est la voie ésotérique de l’islam , l’univers soufi est peu révélé à l’occident et au monde en général , et les œuvres contemporaines ( les 2 siècles derniers) sont carrément mise au secret par les maitres soufis , j’en révèlerai les raisons , au cours de ce topic ..
toutes les œuvres soufis traduites ne constituent que la partie apparente de l’iceberg ; vous aurez remarquez qu’il n’existe pas ou très peu d’actualités sur cette voie , mise à part quelques initiés et convertis occidentaux ( René Guenon , le plus célèbre pour les français ) ….

avant de rentrer dans le vif du sujet , il faut dire qu’on ne peut etre soufi et non musulman ou musulman non pratiquant , mais on peut avoir l’esprit soufi ou un cœur soufi ; mais on ne peut etre ni l’un ni l’autre si on n’a pas foi en l’unicité divine ….

introduction au soufisme :

selon la tradition musulmane il y eu 124 000 prophètes qui ont apportés le message divin primordial le même depuis Adam , à Mohammed qui est l'ultime messager de cette série...

Moise sceau de la loi , car ni Jésus , ni Mohammed ne l’ont changé
Jésus sceau de la sainteté , c’est le saint esprit , et il réunira tous les saints de la terre , a la fin des temps pour un ultime combat contre l’ennemi de l’homme
Mohammed sceau de la prophétie

il, y eu plusieurs prophètes en même temps sur différents points de la terre ,d’un point de vue soufi , le chamanisme , bouddhisme , zoroastrisme , judaïsme , christianisme , islam et toutes les grandes traditions connues ou inconnues toutes sont issues de la religion primordiale .
Cependant elles ont toutes connues des infiltrations , chacune spécifique à elles , par l’ennemi de l’homme , …c’est ainsi que dieu envoya sans cesse au cours des âges ; des messagers pour revivifier la religion d’Adam .
ainsi chaque prophètes venait rétablir la religion de dieu, malmenée ( comme c’est le cas aujourd’hui , et comptez sur LUI , pour la rétablir par le retour de JESUS )

l’exotérisme comprend le dogme et les sciences exotériques ( célestes de l’ange et terrestres adamiques et éthériques ) constitue le corps de cette religion ; son ésotérisme en constitue l’âme , il n’est accessible uniquement aux prophètes qui nous le transmettent .

Cet ésotérisme divin n’a été révélé uniquement à Adam et non aux anges , ni aux djinns ( être de feu ) ni autres créatures (car il y en a d’autres ) . tout ce qu’on nous présente comme sciences célestes ou éthériques ici et là ; n’est qu’occultisme ( selon mon enseignement )

Adam occupe la place centrale de toute la création des univers , il est né pour diriger les créatures selon une nouvelle voie celle de L’AMOUR car avant lui ; il n’existait qu’une relation de servitude entre dieu et les êtres crées, il n’ y a avait que LA LOI qui régissait les êtres intelligibles ,
Et le prophète de cette voie ne pouvait qu’etre aimé et aimant , d’où sa suprématie sur tous , a tel point que dieu demanda son adoration aux anges rapprochés

Ainsi les anges ne voyaient qu’un corps hideux terreux et ténébreux et non le fruit à l’intérieur d’Adam ; ils étaient voilé de l’essence d’Adam , c’était leur épreuve spirituelle , certains se sont exécutés et obéis ce sont les archanges ( Gabriel , Michael etc…) la plupart ont hésiter , ce qui leur vaut de nous protéger et de nous aider dans notre vie terrestre , pour absoudre leur doute , leur moment d’hésitation ; de l’ordre divin , d’autres ont refusé et ont été damnés….

Par le secret ésotérique qu’il possédait , Adam détenait la science des noms divins ou attributs divins ou qualités divines , il était une duplication de dieu car issu de son essence , fait a son image .
cependant d' un point de vue soufi , Adam était voilé a son essence divine .
Car comme les anges ne voyaient que la coque et non le fruit , Adam était aussi voilé a l’huile qui constitue l’essence du fruit qu'il etait , sa perfection était divine ; mais elle ne lui était pas manifesté , et donc lui aussi devait retrouver en lui ; le chemin de dieu .

Ainsi on pourrait comparer la religion de dieu , a une noix d’amande
La coque dure et rigide comme la loi ---------- univers et ses lois
Le fruit doux comme l’amour ------- homme
L’huile limpide comme la vérité ----- dieu

Ce qui nous amène à ce verset du coran , qui montre que la voie de dieu est une voie intérieure à l’homme et non extérieure

« Allah est la Lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un vase de cristal , ressemblant à un astre éclatant ; son essence né d’un arbre béni : un olivier ni d’orient ; ni d’occident dont l’huile semble éclairer sans même que le feu la touche.
Lumière sur lumière. Allah guide vers Sa lumière qui Il veut. Allah propose aux hommes des paraboles et Allah est Omniscient
. »coran ( Allah = Dieu )

ADAM est un être particulier , son âme a du expérimenter les 7 cieux , dans le monde non manifesté , bien avant que la création fut .

le 1er ciel correspond au monde minéral ------ il est représenté par nos os
le 2eme ---------------- au monde végétal ------ il est représenté par le tissu conjonctif des organes
le 3eme ------------------------------- animal ---- représenté par nos caractères ( sexualité , faim , instinct de survie , faim etc…)
le 4eme ---------------------- au monde des créatures intelligibles doués d'un libre arbitre. ( humains et djinns)
le 5eme ciel --------------------au paradis , et aux anges
le 6eme ciel----------------------- aux saints , aux prophètes et aux archanges
le 7eme ciel appartient à DIEU ce dernier nous est voilé , il nous sera manifesté , après le jugement dernier , seul adam a connu ce ciel dans le monde non manifesté ( monde de l'essence ), avant que dieu le place dans le monde manifesté ( monde de l'esprit = paradis et de la matiere = terre )


Dès l'instant où tu vins dans le monde de l'existence,
Une échelle fut placée devant toi pour te permettre de t'enfuir.
D'abord, tu fus minéral, puis tu devins plante ;
Puis tu devins animal : comment l'ignorerais-tu ?
Puis tu fus fait homme, doué de connaissance, de raison, de foi.
Considère ce corps tiré de la poussière :
Quelle perfection il a acquise !
Quand tu auras transcendé la condition de l'homme,
Tu deviendras sans nul doute un ange.
Alors tu en auras fini avec la terre ; ta demeure sera le ciel.
Dépasse même la condition angélique,
Pénètre dans cet océan,
Afin que ta goutte d'eau puisse devenir une mer.


Ibn Arabi

a bientot pour la suite

I love you



Dernière édition par tijani le Sam 2 Juin 2012 - 6:25, édité 2 fois (Raison : erreur sur l'auteur du poeme , c'est Ibn Arabi et non Rumi)
avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par air le Mar 29 Mai 2012 - 22:18

Bonsoir TIjani,

Merci beaucoup pour ce post qui est très intéressant. La partie suivante me parle particulièrement :

tijani a écrit:Adam occupe la place centrale de toute la création des univers , il est né pour diriger les créatures selon une nouvelle voie celle de L’AMOUR car avant lui ; il n’existait qu’une relation de servitude entre dieu et les êtres crées, il n’ y a avait que LA LOI qui régissait les êtres intelligibles ,
Et le prophète de cette voie ne pouvait qu’etre aimé et aimant , d’où sa suprématie sur tous , a tel point que dieu demanda son adoration aux anges rapprochés

Ainsi les anges ne voyaient qu’un corps hideux terreux et ténébreux et non le fruit à l’intérieur d’Adam ; ils étaient voilé de l’essence d’Adam , c’était leur épreuve spirituelle , certains se sont exécutés et obéis ce sont les archanges ( Gabriel , Michael etc…) la plupart ont hésiter , ce qui leur vaut de nous protéger et de nous aider dans notre vie terrestre , pour absoudre leur doute , leur moment d’hésitation ; de l’ordre divin , d’autres ont refusé et ont été damnés….
C'est un thème qui m'intéresse beaucoup et sur lequel je me suis "penché" il y a quelques années avec des moyens disons... non conventionnels. Je pense que j'y reviendrai un jour car je me sens très attiré par l'histoire des origines spirituelles de l'humanité.

Au plaisir de lire la suite Wink
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Marie le Mer 30 Mai 2012 - 6:44

Merci Tijani c'est passionnant . sunny
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Marylo le Mer 30 Mai 2012 - 8:34

Merci Tijani,

Je suis comme Marie : je trouve cela passionnant. J'aime particulièrement la partie sur les anges et le doute qu'ont rencontrés certains d'entre eux.

Je t'embrasse (ainsi que tout le monde sur le fofo)
Flower kisses
Marylo
avatar
Marylo

Messages : 303
Date d'inscription : 10/11/2011
Féminin Age : 58
Localisation : Essonne

http://eclaircreative.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Dagda le Mer 30 Mai 2012 - 17:20

Des messages comme ceux là tu peut en mettre des kilos Tijani Very Happy

J'attends la suite avec impatience!!
avatar
Dagda

Messages : 249
Date d'inscription : 16/11/2011
Masculin Age : 34
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par lounaaa le Mer 30 Mai 2012 - 21:15

Suite au processus de l’incarnation, l’homme a en effet oublié son origine céleste et sa mission : il s’est identifié avec sa forme... Cependant, bien que sa conscience se soit obscurcie, il ressent un pénible sentiment d’aliénation, et une profonde nostalgie de son état primordial de pureté et d’unité(fitra) . Le thème majeur de l’œuvre de Rumi est sans doute cet exil de l’homme sur terre, loin de la patrie spirituelle, et le sentiment d’enfermement dans la prison du corps et du monde phénoménal. La référence scripturaire ici est ce hadîth : « Ce bas-monde est la prison du croyant, et le paradis du mécréant ». Les êtres les plus conscients de cet état de déchéance n’auront pour but, au cours de leur existence, que de se souvenir du Pacte, et de chercher à re-trouver Dieu. D’où la pratique essentielle, dans le soufisme, du dhikr, « souvenir-invocation » de Dieu.
Pour autant, la chute de l’homme de son état paradisiaque vers la condition terrestre a un sens positif en islam et dans le soufisme. En effet, si Adam n’avait chuté, toutes les possibilités présentes, inhérentes dans l’Essence divine n’auraient pu se déployer. Si tous les humains atteignaient l’état d’« Homme parfait » (insân kâmil), le monde serait immédiatement réintégré dans le Principe divin, le Paradis serait rétabli, et le monde cesserait d’exister... C’est sa séparation d’avec Dieu qui solidifie le monde. Il revient donc à l’homme de se réintégrer dans l’Unicité, de re-connaître Dieu dans le monde de la dualité, malgré l’action d’Iblîs, du Shaytân. En effet, conformément au sens de la racine arabe Sh T N, ou Sh Y T N, qui signifie « diviser, séparer », Satan tente d’empêcher l’homme de se résorber dans l’Unicité.
Mais comment se libérer de la dualité que nous impose notre ego et le monde ? Certainement pas par la raison raisonnante, nous dit Rumi, ce ‘‘mental’’ qui nous joue bien des tours, et stimule passions et illusions. Le seul moyen est la « mort initiatique », c’est-à-dire la purification de l’ego. Rumi insiste sur ce point en employant diverses images. Il qualifie par exemple l’ego non travaillé, non épuré sur le plan spirituel, d’« âne » ; or cet ego doit se transmuer en Jésus, en ‘‘ego christique’’ [11].
Les prescriptions et rites de l’islam, tels que la prière (salât) ont ici un effet salvateur :

« Tu es vivant, fils du Vivant, toi le bienheureux !
Tu n’étouffes donc pas dans cette tombe étroite ?
Tu es le Joseph de ton temps et le soleil du firmament
Sors de ce puits, sors de cette prison, montre ton visage !
C’est dans le cœur de la baleine que ton Jonas a mûri
Qu’est-ce qui l’a libéré ? De prier son Seigneur ! »

Dans ce processus de purification, Rumi insiste sur les vertus de la souffrance :

« C’est la douleur qui guide l’homme en toute chose. Tant que l’on ne souffre pas du désir et de l’amour d’une chose, on ne forme pas l’intention de l’accomplir. Et sans douleur, on ne peut rien accomplir, que ce soit dans le domaine matériel ou spirituel [...] Tant que Marie n’éprouva pas les douleurs de l’enfantement, elle ne se dirigea pas vers l’arbre du bonheur ».

Le paradoxe de la nature humaine et du monde phenomenale réside dans le fait que l’une et l’autre subsistent grâce à - ou à cause de ? - l’inconscience de la plupart des hommes, leur distraction (ghafla en arabe) à l’égard de la réalité divine, leur oubli, leur amnésie quasi générale à l’égard de leur patrie spirituelle. Il s’agit là d’un leitmotiv chez Rumi, notamment dans le Fîhi-mâ-fîhi, qu’il faut toujours placer en effet de miroir avec la supériorité que Rumi, conformément à l’enseignement coranique, accorde à la créature humaine. Bien conscient du hadîth selon lequel « Les hommes sont endormis, et ce n’est que lorsqu’ils meurent qu’ils s’éveillent », Rumi disait : « Je ne suis venu sur terre que pour réveiller les âmes endormies », ou encore « Si nous nous laissions aller au sommeil, qui guérirait ces infortunés endormis ? Je les ai tous pris à ma charge afin de les demander à Dieu et de les faire parvenir à la perfection ».
Et c’est précisément le rôle de l’être éveillé, du maître spirituel qu’était Rumi, que de pratiquer sur son disciple la maïeutique, comme l’affirmait Eva de Vitray-Meyerovitch [16], c’est-à-dire « l’art de faire accoucher » les esprits, de faire évoluer le petit moi vers le grand Soi, ou, pour reprendre la terminologie de Rumi, de transmuer l’âme bestiale en âme angélique et au-delà de l’état angélique, puisque, pour citer le penseur français Pascal (m. 1662), « l’homme dépasse infiniment l’homme ».

Extrait du paradoxe de la nature humaine selon Rumi.

Je ne pratique plus l'Islam, mais je garde un amour profond pour les poemes soufis, et de beaux écrits comme le mesnevi et les odes à l'amour de Rumi, les traces de Shams de tabriz.
J'aime l'unicité que ce courant appelle, l'intériorisation de Dieu en nous, les arts permis, et l'amour avant la crainte, chose que j'ai toujours ressenti et que je ressens aujourd'hui encore en lisant le Coran.

C'est bien le plus "belle" des religions, et même en ne pratiquant plus l'Islam, je me permet tout de meme de garder un coeur soufi.
Je crois aux écritures dites saintes à conditions -pour moi- de voir des paraboles encore plus loin, et de les palcer uniquement en lumiere ésotérique, et non historiques.
Pour moi, Adam et eve n'ont jamais existé, ils sont simplement l'image du principe masculin et féminin.
Si Adam et Eve n'ont eu comme descendance qu'Abel et Caïn, avec qui ceux-ci se sont ils reproduits??
j'ai posé cette question à l'emission "les enfants d'abraham" il y a deux ans, et j'ai mis une sacrée pagaille puisque j'ai reçu des réponses toutes aussi incohérentes et bizarre les unes que les autres... (bref, pour l'anecdote)

Mes propres convictions m'ont amené à d'autres déductions -que je n'impose pas! -sur le principe des éléments, je pense que "Adam" est l'energie pure masculine, et Eve la féminine. L'image de l'argile est la matiere "minérale" (et donc première) de la création de la matière. L'énergie devient matière. Le pommier est le stade végétale (métaphore de la connaissance, racine terrestre, arbre de vie, branches qui tendent vers Dieu) et le serpent le stade animal (image de la tentation)
La "connaissance" apporte la conscience, et le serpent apporte la dualité, le "libre arbitre", la perte de l'unicité pour choisir nos attraits dans les principes opposés. Nous sommes "tentés" de ne plus etre UN.

Pour les cieux, je pense également qu'il est encore question d'image ici, chaque cieux representant un état de conscience, le septieme n'étant pas un paradis celeste quelque part dans l'immensité, mais l'état christique qui n'apporte que bonheur et béatitude à l'être PENDANT sa vie.
Je ne nie pas une vie après la mort, mais je ne sais s'il s'agit d'une réincarnation, de la transformation de notre energie et d'un niveau de conscience superieur, ou même d'un endroit particulier. (j'ai cependant un gros problème avec l'eternité, je meurs déjà d'ennui à cette idée...)

Regles que j'ai publié sur divers forums, mais je ne m'en lasse pas...
quelques extrait des quarantes regles du soufisme selon Shams de Tabriz :

: la maniere dont tu vois Dieu est le reflet direct de celle dont tu te vois. Si Dieu fait venir a ton esprit la peur et les reproches, cela signifie qu'il y a trop de peur et de culpabilité en nous. Si nous voyons en Dieu qu'amour et compassion, c'est ainsi que nous sommes.

: la voie de la verité est un travail du coeur, pas de la tete. Faites de votre coeur votre guide, pas votre esprit. affrontez, defiez, surpassez votre nafs (ego) avec votre coeur. Connaitre votre égo vous conduira a la connaissance de Dieu.


: ne tente pas de resister aux changements qui s'imposent a toi. Au contraire, laisse la vie continer en toi, et ne t'inquiete pas qu'elle soit sans dessus dessous. Comment sais tu que le sens auquel tu es habitué est meilleur que celui a venir?

: tout l'univers est contenu dans un seul etre humain : toi. tout ce que tu vois autour de toi, y compris les choses que tu n'aimes guere, y compris les gens que tu deteste ou merpsient, sont a travers toi a different degres. Ne cherche donc pas non plus sheitan (le diable) hors de toi. Le diable n'est pas une force extraordinaire qui t'attaque de dehors, c'est une voie ordinaire en toi. si tu parviens a te connaitre totalement, que tu parviens a affronter honnetement et durement tes cotes sombres et lumineux, tu arrivera a la forme supreme de conscience, car celui qu ise connait connait Dieu.

: si tu veux changer la maniere dont les autres te traitent, tu dois d'abord changer la maniere dont tu te traite. tant que tu n'apprends pas a t'aimer, pleinement et sincerement, tu ne pourra jamais etre aimé. Quand tu arriveras a ce stade, sois pourtant reconnaissant de chaque epine que les autres jetteront sur toi : c'est le signe que bientot tu seras couvert de roses.

: (a propos de l'homme a l'image de Dieu) Nopus avons tous été crée a son image, et pourant, nous avons tous été crée different et unique.Il n'existe pas deux personnes semblables , deux coeur ne batteront jamais a l'unisson. Si Dieu avait voulu que les hommes soient semblables, ils sles auraient crée ainsi. Ne pas respecter ses differences revient a ne pas respecter le saint projet de Dieu.

: ce monde est comme une montagne enneigée qui vous renvoi votre écho. Qoui que vous disiez, bon ou mauvais, cela vous reviendra. En consequance, quand une personne nourrit des pensées negatives a votre propos, dire des choses mauvaise contre elle ne fera qu'empirer la situation. vous vous retrouvez enfermé dans une cercle vicieux d'energies nefastes. au lieu de cela, pendant quarante jour et quarante nuits, dites de gentille chose a son egard. tout sera different au bout de ces quarante jours, car vous serez different intérieurement.


Rose Rose Rose Rose Rose Rose Rose






avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par wohpé le Mer 30 Mai 2012 - 21:56

En attendant de venir vous lire plus précisément, une petite attention à vous tous (c'est vraiment magnifique!) :




Dernière édition par air le Mer 30 Mai 2012 - 22:03, édité 1 fois (Raison : Correction des balises youtube)
avatar
wohpé

Messages : 196
Date d'inscription : 17/05/2012
Féminin Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Marylo le Jeu 31 Mai 2012 - 7:59

MERCI ! MERCI ! Jubilatoire

Mon âme tournoie et danse à la lecture de ce fil. Que c'est beau. Que je m'y sens chez moi. Cela fait suite (très heureusement) à un gros travail sur moi dans ce que je vis depuis quelques mois sur le matériel justement. Love

Je ne marche pas, je vole. Bouddha

Je comprends pourquoi je veux revenir chez nous. La mort n'a jamais été un problème pour moi. L'éternité, effectivement, m'a posée quelques problèmes jusqu'à ce que je comprenne que nous l'avions commencé cette éternité et que j'avais rarement eu l'occasion de m'ennuyer jusqu'ici. Je pense qu'il en est de même sous toutes les formes que l'on revêtira ; mon papa est décédé en 2003 et je sais qu'il est désormais enseignant là où il est. Non, je vous le dis : nous n'aurons pas l'occasion de nous ennuyer dans cette éternité.

Je vous aime passionnément, nos liens sont au-delà de l'humain.
Love Tree
Marylo
avatar
Marylo

Messages : 303
Date d'inscription : 10/11/2011
Féminin Age : 58
Localisation : Essonne

http://eclaircreative.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Sophie le Jeu 31 Mai 2012 - 9:16

Tout pareil que toi Marylo, je me réjouis de ce fil, dans tout mon être Very Happy
Je n'avais pas eu le temps de m'y pencher depuis qu'il a été initié, j'attendais cela avec impatience, et c'est aujourd'hui où j'ai la dispo pour le faire, chouette Very Happy

Je "pioche" des petits bouts de ce qui a été écrit, il y a plein de perles dans tout ce qui a été dit là...

tijani a écrit:j’ouvre ce topic sur le soufisme , afin de le faire connaitre sous un angle un peu diffèrent

Déjà, pour commencer, merci beaucoup tijani Bisou
Le soufisme me parle énormément, je "picore" à droite à gauche des choses dessus, quelques infos, mais ça reste toujours très parcellaire, et ça me frustre du coup Very Happy
Donc je suis très contente que tu puisses nous en parler, cela répond à une aspiration présente depuis longtemps en moi.

tijani a écrit:Ainsi on pourrait comparer la religion de dieu , a une noix d’amande
La coque dure et rigide comme la loi ---------- univers et ses lois
Le fruit doux comme l’amour ------- homme
L’huile limpide comme la vérité ----- dieu

Cette image est magnifique sunny

le 1er ciel correspond au monde minéral ------ il est représenté par nos os
le 2eme ---------------- au monde végétal ------ il est représenté par le tissu conjonctif des organes
le 3eme ------------------------------- animal ---- représenté par nos caractères ( sexualité , faim , instinct de survie , faim etc…)
le 4eme ---------------------- au monde des créatures intelligibles doués d'un libre arbitre. ( humains et djinns)
le 5eme ciel --------------------au paradis , et aux anges
le 6eme ciel----------------------- aux saints , aux prophètes et aux archanges
le 7eme ciel appartient à DIEU ce dernier nous est voilé , il nous sera manifesté , après le jugement dernier , seul adam a connu ce ciel dans le monde non manifesté ( monde de l'essence ), avant que dieu le place dans le monde manifesté ( monde de l'esprit = paradis et de la matiere = terre )

Voilà une "cartographie" que je vais pouvoir transposer dans l'analyse du Tarot de Marseille, tout ce qui fonctionne par 7 généralement rencontre très bien le Tarot, dans sa structure de 22 arcanes majeurs, Le Mat + 21 (3 fois 7).

Du reste je vois déjà certains parallèles qui fonctionnent avec ton explication.
Par exemple ce qui concerne le 7èmes ciel, après le Jugement dernier, c'est exactement la configuration de la troisième ligne du diagramme du TDM (les cartes de 15 à 21, du diable au Monde), puisque le Monde vient justement après la carte du Jugement, qui représente la Jugement dernier, ou la révélation.

Il faut que je "décortique" ça, mais si j'applique cela, dans le Tarot, j'aurais donc trois cartes correspondant à chacun des 7 cieux.

Bon enfin fin de parenthèse tarologique, je ne veux pas parasiter ton post avec mes réflexions là-dessus Very Happy

lounaa a écrit:En effet, si Adam n’avait chuté, toutes les possibilités présentes, inhérentes dans l’Essence divine n’auraient pu se déployer. Si tous les humains atteignaient l’état d’« Homme parfait » (insân kâmil), le monde serait immédiatement réintégré dans le Principe divin, le Paradis serait rétabli, et le monde cesserait d’exister...

Sage

Il qualifie par exemple l’ego non travaillé, non épuré sur le plan spirituel, d’« âne » ; or cet ego doit se transmuer en Jésus, en ‘‘ego christique’’

Ca c'est excellent.
J'ai un livre de contes soufis auxquels je ne comprends vraiment pas grand chose, parce que je n'ai pas les clés pour "décrypter" je crois.
Il y a notamment des contes avec un âne, cet animal est souvent présent, je vais pouvoir les comprendre un peu mieux je pense avec cette info Very Happy

(j'ai cependant un gros problème avec l'eternité, je meurs déjà d'ennui à cette idée...)

Laughing

Ah ben je croyais être la seule à ressentir ça Laughing
Me voila "rassurée" (façon de parler Very Happy).

lounaa a écrit:la maniere dont tu vois Dieu est le reflet direct de celle dont tu te vois.

Cela me parle complètement, je l'ai souvent constaté dans mon cheminement.
Que ma vision de Dieu changeait au fur et à mesure que je me transformais, et que j'évoluais, que la manière dont je suis avec moi-même changeait.

lounaaa a écrit:ne tente pas de resister aux changements qui s'imposent a toi. Au contraire, laisse la vie continer en toi, et ne t'inquiete pas qu'elle soit sans dessus dessous. Comment sais tu que le sens auquel tu es habitué est meilleur que celui a venir?

C'est trop bon de lire - relire - cela en ce moment (grosse période de changement pour moi) Very Happy

Notamment le "ne t'inquiète pas qu'elle soit sans dessus dessous".
J'écrivais à une amie tout à l'heure : "je ne sais plus qui je suis mais je m'en fous" Laughing
C'est ma manière un peu "rapide" d'exprimer ce truc de la vie sans dessus dessous, l'ordre de l'identité, de savoir "qui on est", ce qu'on fait, où on va, tout ça est c... par dessus tête, et c'est pas grave.
A un certain moment d'ailleurs, avec assez de détachement bienveillant envers moi-même, je trouve ça drôle Very Happy

tout l'univers est contenu dans un seul etre humain : toi. tout ce que tu vois autour de toi, y compris les choses que tu n'aimes guere, y compris les gens que tu deteste ou merpsient, sont a travers toi a different degres. Ne cherche donc pas non plus sheitan (le diable) hors de toi. Le diable n'est pas une force extraordinaire qui t'attaque de dehors, c'est une voie ordinaire en toi. si tu parviens a te connaitre totalement, que tu parviens a affronter honnetement et durement tes cotes sombres et lumineux, tu arrivera a la forme supreme de conscience, car celui qu ise connait connait Dieu.

Ce passage est vraiment magnifique.... Rose

Merci pour ce long et très beau message lounaaa Fleur




Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Cobra-de-jade le Jeu 31 Mai 2012 - 11:50

Le soufisme est connu en occident comme étant LA référence ésotérique de l'islam, c'est vrai dans la majorité des cas, mais il existe également d'autres tendances ésotériques dans l'islam: celles de la gnose chiite, de l'Ismaëlisme (qu'on a coutume d'appeler les “batinya” : les intérioristes) ou encore l'école Ishraq de Sohrawardi dans laquelle l'homme est directement relié au divin par l'intermédiaire de son ange gardien personnel sans passer par l'intermédiaire d'un cheikh incarné ni d'une confrérie humaine et matérielle. En effet, chez les Ishraqiyun, la communauté ésotérique est une communauté en esprit qui n'existe que dans l'espace subtil qui relie les coeurs. Il y aurait un lien analogique intéressant à faire entre l'Ishraq et la rose-croix mais je ne vais pas m'étendre là dessus dans le cadre de ce post.

@Tijani

Merci bcp pour ton article, étant moi-même musulman mais non soufi, j'apprécie ce partage de l'Islam ésotérique. Même si j'étais déjà assez familiarisé avec le contenu ésotérique de ton post, je trouve que c'est une belle démarche que d'avoir eu l'intention de le partager publiquement en toute simplicité.
Voilà pour l'entrée en matière... maintenant j'aurai quelques commentaires à faire et question à te poser sur le contenu de ton texte.

Tout d'abord, je pense qu'il y a une distinction très importante à faire entre l'Adam d'avant la chute et l'Adam d'après la chute car c'est le même sans être le même Wink
Il faut rappeler que le jardin d'eden, le paradis des origines n'est PAS un lieu physique. Celui-ci se situe à mi chemin entre le monde terrestre et le monde céleste, c'est-à-dire entre le monde de l'âme (nafs) et celui de l'esprit (rouh). Le vestige d'Eden se trouve donc dans la trame de notre coeur spirituel (qalb) qui est, selon l'ésotérisme musulman au sens large, la cité située entre les énergies de l'esprit et celles de l'âme. Comment le sait-on? Car l'Eden est un lieu de plénitude, c'est la création parfaite, autrement dit, c'est un vêtement de matière totalement transparent aux lumières divines. En terme chrétien nous dirons qu'il s'agit du monde du “corps de gloire” ou “corps de résurrection”. Le coeur spirituel est donc l'organe central, l'axe du corps de gloire qui est l'essence de la terre édénique. Dans un contexte chrétien, on parlera de l'arbre de vie au centre du paradis et dans le contexte musulman on parlera de la kaaba qui à son origine a été édifiée par Adam dans le jardin d'Eden. La kaaba est une sorte de “boite cubique”, de “coffre aux trésors” à l'intérieur duquel se trouve le coeur spirituel. C'est dans le réceptacle de ce coeur que descendent, depuis l'essence divine = ALLAH, l'ensemble des lumières ou noms divins. Le vase du coeur se tourne donc vers le ciel pour recevoir les lumières divines puis ensuite, il se tourne vers la terre pour permettre à toutes les créatures de participer à la manifestation de ces mêmes lumières (dans le mot arabe “qalb” (coeur) il y a cette idée de “rotation”).

Voilà pourquoi le Coran dit qu'Adam connaissait TOUS les noms divins car Adam est l'être qui possédait un coeur ou une kaaba ouverte à l'intérieur de la structure de son corps de gloire édénique. C'est d'ailleurs pour cela qu'encore de nos jours, les pèlerins tournent autour de la kaaba (devenue physique depuis la chute hors d'eden) comme les planètes tournent autour du soleil. Ils tournent pour capter la lumière et la chaleur des noms divins et ainsi peu à peu retrouver la substance primordiale de leur corps de gloire et donc “naître à nouveau” ou réssusciter. Il y a un autre symbole islamique qui est lié à ce lieu du milieu, à cette création parfaite des origines, et ce symbole n'est autre que le trône d'Allah. Les sages disent que le trône est comme un grand coeur qui comprend les coeurs de toutes les créatures. C'est pourquoi le coeur est parfois appelé le “petit trône”. Le trône est considéré comme le premier être créé, il est donc à associer lui aussi avec la terre primordiale, la couche matérielle première qu'est le jardin d'Eden.

[e 1er ciel correspond au monde minéral ------ il est représenté par nos os
le 2eme ---------------- au monde végétal ------ il est représenté par le tissu conjonctif des organes
le 3eme ------------------------------- animal ---- représenté par nos caractères ( sexualité , faim , instinct de survie , faim etc…)
le 4eme ---------------------- au monde des créatures intelligibles doués d'un libre arbitre. ( humains et djinns)
le 5eme ciel --------------------au paradis , et aux anges
le 6eme ciel----------------------- aux saints , aux prophètes et aux archanges
le 7eme ciel appartient à DIEU ce dernier nous est voilé , il nous sera manifesté , après le jugement dernier , seul adam a connu ce ciel dans le monde non manifesté ( monde de l'essence ), avant que dieu le place dans le monde manifesté ( monde de l'esprit = paradis et de la matiere = terre ) ]

Où places-tu le coeur spirituel dans ton échelle des cieux? Le coeur étant l'organe de l'homme universel, le “prophète archétype” en quelque sorte, il me semble que c'est un élément important, voir l'élément central de la cartographie céleste.

@Louna

Tu as dit bcp de choses qui m'ont touché et qui me parle bcp. Je pense que j'ai une expérience qui se rapproche de la tienne dans le domaine de l'islam... au plaisir d'approfondir cela avec toi Love
Toi aussi la symbolique du serpent te parle? Hu hu Laughing (cfr ma présentation et les 4 pages qu'elle a suscité)

J'ai aussi noté la référence au film “l'histoire sans fin”... qu'est-ce que j'ai pu aimer ce film quand j'étais enfant (et tjs maintenant en fait ! Angel )

@Sophie

Waw, c'est très bien vu pour le tarot ! J'espère que tu nous fera partager tes réflexions/analogies dans un prochain post, ça m'intéresse bcp ! Very Happy
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par tijani le Jeu 31 Mai 2012 - 13:45

merci a toutes et a tous d'avoir enrichi ce topic
merci pour vos encouragements ..

j'ai très peu de temps je ne peut ni répondre et ni commenter , tout de suite ...

mes chers amis , écrire peut être narcisissant , rappelez moi à l'ordre si je me prend pour dieu le père , au cours de mon topic ; n 'oublions pas qu'aucun prophète n'as écrit de livres

Sayed Sultan
Si tu pries et que tu en éprouves du contentement, ta prière t'a rendu pire.
En ce cas, cesse de prier jusqu'à ce que tu aies appris à être réellement humble.


I love you
avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par tijani le Jeu 31 Mai 2012 - 14:21

merci wohpé pour ta vidéo ; dommage que le silence dans la salle n’était pas respecté , les larmes coulent en général parmi les spectateurs tellement c'est chargé en madad ( energie divine ) ...

je remets a mon tour cette vidéo , en hommage à la religion primordiale d'Adam ; sur fond de musique sacrée soufie...

bonne promenade.........

http://conversationavecostad.com/movie.htm
avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Lydie le Jeu 31 Mai 2012 - 18:11

Merci pour ce post, c'est un vrai régal. Me suis jamais intéressée au soufisme, mais ça me parle beaucoup.
avatar
Lydie

Messages : 444
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 53
Localisation : Perpignan

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par goonange le Ven 1 Juin 2012 - 8:21

http://youtu.be/tm3z3GBQxEU

Voici un morceau de musique que je vous partage avec coeur illustré par des photos superbes à mon sens
avatar
goonange

Messages : 7
Date d'inscription : 29/05/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Montpellier

http://icietmains-tenant.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Loryan le Ven 1 Juin 2012 - 18:22

J'ai toujours été curieux du soufisme, autant l'islam traditionnel ne m'a jamais passionné, autant j'ai toujours eu un attrait vers ce mot "soufisme".

Paradoxalement je ne l'ai jamais étudié, et je te remercie de ce sujet car vraiment de ce que tu as écrit j'y trouve une acceptation intuitive.

Je n'éprouve pas d'émotions, de sublimation, ou toutes ces sensation qui transporte l'esprit quand je lis la bible, le nouveau testament ou le coran. Pour moi ce sont des textes qui peuvent être intéressant historiquement, philosophiquement ou culturellement mais il n'y a pas ce petit plus que j'aurais souhaité.

Par contre je dois dire que j'ai lu ta présentation du soufisme avec cette émotion qui me manque ailleurs.
Je ne saurais dire pourquoi... il y a comme une poésie, celle là même qui n'est pas rébarbative mais émotionnelle au sens noble du terme.

Je me trompe peut-être mais en lisant ce que tu écrivais sur le soufisme j'avais cette douce impression que le clivage des religions s'estompait comme si l'important était autre chose.
Il y avait une réelle tolérance, sans jugement et dans une grande paix.
Quelle plaisir de ne pas se sentir exclu ou étranger d'une religion pour une autre, quel plaisir de ne pas ressentir des siècles de clivages (même si la réalité peut-être tout autre)

Dans tous les cas j'attends avec une grande impatience de plonger plus avant dans le soufisme si tu veux bien nous en dire plus.

Loryan

Messages : 426
Date d'inscription : 15/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Plume le Ven 1 Juin 2012 - 18:34

Merci pour cette petite vidéo, Tijani, magnifique autant en paroles qu'en images Rose
avatar
Plume

Messages : 1011
Date d'inscription : 08/11/2011
Féminin Age : 51
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par tijani le Ven 1 Juin 2012 - 21:02

merci loryan d'écrire sur ce post ; d'autant plus que ton texte me touche vraiment .
Car c'est le but de ce post, c'est de rassembler autour d'une voie universelle spirituelle ...pas celle du soufisme specifiquement ou d'une autre , mais montrer une seve commune existant à toutes les spiritualités , que les differentes branches de cet arbre ne sont que les excroissances du tronc de l'amour ....

la fraternité des corps ca n'a pas l'air de marcher , meme au sein d'une meme famille ; mais la fraternité des ames , peut changer la décévante réalité auquelle tu fait allusion ..il faut un peu de foi , je crois

« De l'amour nous sommes issus.
Selon l'amour nous sommes faits.
C'est vers l'amour que nous tendons.
À l'amour nous nous adonnons. »
avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par domi35 le Sam 2 Juin 2012 - 5:36

tijani a écrit:
« De l'amour nous sommes issus.
Selon l'amour nous sommes faits.
C'est vers l'amour que nous tendons.
À l'amour nous nous adonnons. »

C’est la seule et unique religion qui soit aussi proche de Dieu « la demeure éternelle »

Rose
avatar
domi35

Messages : 251
Date d'inscription : 16/01/2012
Masculin Age : 60
Localisation : saint Malo

http://www.talpiot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Greenman le Sam 2 Juin 2012 - 13:44

Quel fil superbe ! Merci a tous les intervenants qui l ont enrichi avec la meme verve I love you

_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 53
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Hirloe le Sam 2 Juin 2012 - 14:24

Oui ce fil est un vrai régal... J'espère qu'il ne s'éteindra pas si tôt et que vous l'alimenterez pour les profanes comme moi qui découvre avec bonheur toutes ses richesses dont on parle si peu ! Un grand merci aux intervenants qui savent exprimer aussi bien leur culture que leur coeur. Vous avez fait vibrer le mien... Rose
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par tijani le Sam 2 Juin 2012 - 21:53

Soufisme 2eme partie

Le mot soufi tire son origine du radical « safa « qui veut dire pureté en arabe , on les appelait les 1ers soufis ahl safa , les gens de la pureté

Avant la création du monde des esprits et de la matière , il existait le monde de l’essence , ou monde non manifesté c’est le vrai monde divin , le 7eme ciel que nul créature n’a expérimenter à ce jour ..
l’essence divine nous est accessible , a nous terriens et aux êtres célestes , nous ne pouvons l’imaginer, ni le penser , ni même avoir une quelconque approche gnostique c’est peine perdue..

"Dieu est l'embarras des intelligences parce que tout ce que tu conçois dans ta pensée et matérialises par ta parole comme étant Dieu cesse, par là même, d'être Dieu pour n'être plus que ta propre manière de Le concevoir. Il échappe à toute définition".
Tierno bokar tijani

« [Si fine soit-elle], la médiation des intellects ne pourra point percer les arcanes de la vérité de l’Essence d’Allah et de Ses Attributs.
Le summum que les connaisseurs pourraient atteindre est de prendre conscience, qu’en dehors d’Allah, il est impossible de connaître la Vérité de l’Essence divine.

En revanche, leur connaissance d’Allah s’élargira si elle concernait Ses Noms et Ses Attributs, qu’Il soit Exalté. Plus se dévoilent Ses objets connus, les créatures étonnantes de Son Omnipotence et les merveilles de Sa création de ce bas-monde ainsi à l’au-delà, plus varient les degrés de Sa connaissance, qu’Il soit Exalté.
Selon leurs degrés de connaissance, les degrés des connaisseurs varient dans la céleste Vie éternelle
».
Sidi ‘Izz al-Dîn ibn ‘Abd Al-Salām

DIEU dans sa miséricorde ; donna la vie afin de se faire connaitre, un élan de Son amour créa une âme issue de son essence , cet âme ou esprit , les soufis l’appellent l’âme universelle ou l’esprit sacré . elle résida dans l’intimité et proximité divine des millénaires.

D'après les poles soufis , son mouvement était circulaire semblable à celui de l’atome , ou du cycle de la vie , des galaxies , des planètes autour du soleil .
ce mouvement circulaire trouve sa manifestation exotérique, dans les circumbulations que la Ouma reproduit autour de la Mecque , 365j sur 365 , et ce jusqu’à la fin des temps.
L’épicentre de ce mouvement circulaire est un point : DIEU…
Le cercle est la seule figure géométrique qui permet aux points d’une circonférence , de se trouver en face de du point de l’épicentre , si ce dernier est un cube parfait, alors tout ceux qui dans le tracé du cercle verront la même face du cube (la MECQUE) . La même face apparait quelque soit son emplacement.

Il trouve sa manifestation ésotérique, dans la méditation ou la prière en dieu .

La danse des derviches tourneurs est une manifestation des deux, tournant sur lui-même et fixant le point dans son esprit

Ce mouvement circulaire n’est pas propre à l’islam, il existait déjà chez nos ancêtres, et dans d’autres traditions ; car il fait partie de la religion primordiale d’Adam…

"Un univers est caché dans une graine de millet ; tout est rassemblé dans le point du présent...
De chaque point de ce cercle sont tirées des milliers de formes.
Chaque point, dans sa rotation en cercle, est tantôt un cercle, tantôt une circonférence qui tourne"
.
Mahmûd Shabestarî , Poète soufi,

Dans la proximité divine ; Cette âme universelle, s’imprégna des qualités divines et des secrets des attributs divins , dieu lui insuffla toute sa connaissance , elle subit de la part de son créateur un processus de déification ,ainsi le seigneur créa une âme parfaite , à son image .
Cette âme est le secret de dieu, ce secret est resté voilé au monde manifesté (monde de l’esprit et de la matière ) elle devait faire, elle son voyage dans le monde manifesté , afin d’être connue et aimé de tous , et ainsi être la guidance de dieu .

C’est cet esprit qui se manifeste aux prophètes et aux saints, pour les initier à l’ésotérisme divin authentique , et dieu sanctifie leur secret après leur mort.

La torah , les évangiles , le coran ( les 3 livres ), nous apprennent que c’est ADAM qui fut l’élu pour recevoir cette âme universelle afin qu’elle se manifeste au monde de l’esprit et de la matière.

"Lorsque Ton Seigneur dit aux Anges : « Je vais établir un lieutenant sur la terre. Ils dirent : « Vas-Tu y établir quelqu’un qui fera le mal et qui répandra le sang, quand nous sommes là à Te sanctifier et à Te glorifier ? » - Il dit : « En vérité, Je sais ce que vous ne savez pas ! ».
Et Il apprit à Adam tous les noms (de toutes choses), puis Il les présenta aux Anges et dit : « Informez-Moi des noms de ceux-là, si vous êtes véridiques ! ».

[…] Il dit : « Ô Adam, informe les de ces noms. » Puis quand celui-ci les eut informés de ces noms, Dieu dit : « Ne vous ai-Je pas dit que Je connais les mystères des cieux et de la terre, et que Je sais ce que vous divulguez et ce que vous cachez ? »
Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l’exception d’Iblis (Satan) qui refusa, s’enfla d’orgueil et fut parmi les incrédules."

CORAN (sourate 2, versets 30-31 et 33-34

De l’âme universelle à l’homme universel : ADAM

Ainsi c’est par le monde angélique que transite le décret divin. Il s’y élabore et prend forme avant de se matérialiser dans le monde manifesté (mulk). Ainsi, selon la Tradition, ce sont les anges qui déposent l’âme et le destin dans le fœtus ; le cent vingtième jour après la fécondation, et qui viennent reprendre ce dépôt au moment de la mort.

Cependant, Adam est supérieur à toutes les créatures, car Dieu a déposée en lui les qualités divines , mais aussi leurs contraires , afin qu’opère en lui LA REDOUTABLE FONCTION DU LIBRE ARBITRE …

Ainsi L’ange ne connaît qu’un seul versant, celui de la lumière et de la servitude. Il prie, adore et obéit. Il ignore la partie ténébreuse (l’orgueil, l’usurpation de pouvoir, la mortalité), que Dieu a insufflée en Adam.
Il méconnaît les opposés, contrairement à Adam qui seul est capable d’aimer et de haïr, de construire et de détruire, d’obéir et de se rebeller.
Pur et impur, il est différent de l’ange auquel, il est supérieur puisqu’ il possède et supporte les deux natures.

C’est pour cette double face de la création que Satan possédait aussi et qu’il pensait être définitivement , l’élu de la création . Mais l’âme de Satan n’a jamais expérimentée le monde de l’essence , dont dieu l’a voilé et. ainsi ne connaissant pas la science divine authentique , mais seulement la science de l’ange …

Avant que la terre ne soit, Adam existait déjà dans la prééternité, La terre a été préparée pour lui afin qu’il y réside et qu’il y acquière la connaissance du tout. L’Adam physique est passé par toutes les étapes de la création - le minéral, le végétal, l’animal - pour aboutir à la forme humaine. Il intègre toutes ces étapes en lui. C’est son héritage, légué par Dieu. Il a été choisi et préparé pour accomplir une mission, celle d’engendrer l’humanité.

Il a la capacité de découvrir en lui tous les Noms, insufflés par Dieu et qui contiennent la création entière avec ses contradictions et ses complémentarités, telles que le bien, le mal, la beauté, la laideur. Chaque Nom est la clef d’une connaissance, d’une science. Dieu a ainsi appris à Adam la Connaissance qui concerne toute la création.

Dans la prééternité, Adam possédait la connaissance de tout ce que l’humanité sait aujourd’hui et de tout ce qu’elle saura dans l’avenir et ce jusqu’à la fin. Ainsi quand l’âme universelle initie un prophète ou un saint, il pourrait agir sur les mondes supérieurs et modifier le monde physique. Ce qui explique les miracles des prophètes et de certains saints.


« L'homme est la substance, et la sphère céleste est son accident ; toutes les choses sont comme une branche, ou l'échelon d'une échelle : c'est l'homme qui est le but » (V, 3575) Rumi: le methnevi

A suivre
La création de Eve , le différend du couple adamique avec le démon et la chute …..

Rose

avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Dagda le Dim 3 Juin 2012 - 12:07

"Dieu est l'embarras des intelligences parce que tout ce que tu conçois dans ta pensée et matérialises par ta parole comme étant Dieu cesse, par là même, d'être Dieu pour n'être plus que ta propre manière de Le concevoir. Il échappe à toute définition".
Tierno bokar tijani
Ca c'est une déclaration qui aurait tout à fait sa place dans un enseignement Zen Sage

D'ailleurs c'est même, selon moi, l'axe autour duquel tourne l'enseignement Zen. Ca part d'un constat simple: Nous vivons au sein de la réalité ultime qui est inconcevable et non-duelle (éveil, nature de Bouddha, etc...). (ça c'est facile à appréhender: comment pourrait-on exister en dehors de la réalité?) Si nous ne parvenons pas à appréhender cette réalité, c'est parce que nous cherchons à le faire par le biais de concepts dualistes. Vouloir appréhender l'inconcevable par des concepts, c'est comme de vouloir faire sécher une pierre en la trempant dans une rivière... Bon courage Laughing

Du coup, tout enseignement, toute pratique, tout rituel Zen n'as qu'un seul but. But qui est double (en apparence seulement, c'est bien deux faces de la même chose) D'une part détruire, annihiler, supprimer tout concept concernant cette réalité ultime. Chose moins facile qu'il n'y paraît l'ego se réfugiant souvent dans le concept de non-concept... (tout aussi ridicule d'ailleurs Rolling Eyes ) D'autre part, cultiver une vision non-duelle de cette réalité afin de corriger notre tendance aux vues erronées.

Un autre truc qui me plaît beaucoup concernant ce passage,
Dieu est l'embarras des intelligences
Alors ça j'aime bien Very Happy parce que là il est clair que Dieu ne relève pas de l'intelligence! Ni bien sûr du savoir, de la force... On peut être le dernier des imbéciles, ça n'empêche pas (pour celui qui le souhaite bien sûr) d'aller à la recherche de Dieu. Et je trouve que c'est un aspect primordial.



Voilà pour le petit aparté Wink Pour en revenir au sujet, y a toujours quelque chose qui me chagrine avec les cosmogonies (bien que je les trouve toujours intéressantes) et celle-ci ne fait pas exception à la règle... Et c'est toujours concernant l'origine du "mal" que ça coince chez moi...

C’est pour cette double face de la création que Satan possédait aussi et qu’il pensait être définitivement , l’élu de la création.

Comment ce fait t-il que Iblis (qui est pourtant un ange) possède également cette double nature, réservée à Adam? scratch
avatar
Dagda

Messages : 249
Date d'inscription : 16/11/2011
Masculin Age : 34
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par lounaaa le Dim 3 Juin 2012 - 12:45

Very Happy ah ah, oui sophie, l'eternité, la barbe... peut etre parce que nos consciences limitées d'etre humain ne peuvent concevoir le manque d'objectifs à atteindre ou d'échéance...
L'eternité serait d'ailleurs plus qu'un "futur probable", mais un état à part entiere. Vivre sans cesse dans l'exact instant présent revient à vivre toujours dans l'eternité... Love

je suis etonnée de l'etymologie que tu donnes du mot "soufi", pour ma part, j'ai toujours lu qu'il s'agissait
d'"al souf" (sufyi) pour la laine, puiqu'en effet les premiers soufis portaient des habits de pauvre en laine en signe de modestie et d'humilité. Le mot "derviche" vient lui aussi d'ailleurs de "derwi" (mendiant).

Je viens de vérifier sur wiki, il semblerait que l'etymologie précise ne soit avéré, on y trouve la tienne et la mienne! sunny

Ainsi L’ange ne connaît qu’un seul versant, celui de la lumière et de la servitude. Il prie, adore et obéit. Il ignore la partie ténébreuse (l’orgueil, l’usurpation de pouvoir, la mortalité), que Dieu a insufflée en Adam.
Il méconnaît les opposés, contrairement à Adam qui seul est capable d’aimer et de haïr, de construire et de détruire, d’obéir et de se rebeller.
Pur et impur, il est différent de l’ange auquel, il est supérieur puisqu’ il possède et supporte les deux natures.

je n'adhere pas à cette vision tres littérale.
Pour moi, Dieu ne peut avoir créer des etres en leur imposant des lois, tout en leur donnant le pouvoir de connaitre "les deux natures". Les jugés ensuite, selon leur actes et leur adoration envers lui, fait de Dieu "quelque chose" d'orgueilleux et de calculateur.
Pour moi, Dieu offre la vie et l'expérimentation. L'adoration que nous lui vouons nous apporte la serenité et la béatitude ici bas, la confiance en la vie, et en notre propre pouvoir créateur. Je pousse même a penser que l'enfer n'existe pas, ne pouvant adorer de toute façon un Dieu qui puisse ne serait ce que permettre qu'il existe. L'enfer est pour moi la prison dorée des gens qui s'attache à la vie et les biens materiels, le mal faisant des personnes malheureuse, alors que porter Dieu en son coeur libere.

" contrairement à Adam qui seul est capable d’aimer et de haïr, de construire et de détruire, d’obéir et de se rebeller." ...
Si Adam surpasse les autres créature, il n'en reste pas moins que Dieu lui même a permis au mal d'exister, ainsi qu'à la haine, la destruction, la rebellion. Il est donc logique de penser qu'effectivement, nous portons la divinité et le pouvoir divin en nous.

Dissocier le bien du mal de Dieu, revient -pour moi- presque à blasphemer, puisque dès lors il y a association. Je pense que Dieu est le bien ET le mal, les "personnages" bibliques ou coranique annexe (le diable, satan, lucifer, ibliss, etc...) ne sont que des paraboles de ce que le mal engendre et des des consequences pour nous même à y sombrer, mais projetter sur le "shaytan" un adversaire tangible -et de taille!!!- à Dieu, marque pour moi un certain doute dans une foi inébranlable.
Sans compter l'étymologie de la gehenne, - gehenema- qui provient de la tranchée de jérusalem ou étaient bruler les dechets et les cadavres.
J'en ai maladroitement déduis qu'incinérer son corps revient à se priver de l'eternité via le cycle eternelle de la vie, puisque dans la matiere, rien ne meurt, tout se transforme! Wink

Avant que la terre ne soit, Adam existait déjà dans la prééternité,
quel drôle de mot que "préeternité" !!! un paradoxe en un seul je dirais même, l'eternité n'ayant, par définition, ni commencement ni fin -et je pourrais pousser jusqu'a ce qu'est vraiment le temps, et son (in)existence- le préfixe me dérange... scratch

Il a la capacité de découvrir en lui tous les Noms, insufflés par Dieu et qui contiennent la création entière avec ses contradictions et ses complémentarités, telles que le bien, le mal, la beauté, la laideur. Chaque Nom est la clef d’une connaissance, d’une science. Dieu a ainsi appris à Adam la Connaissance qui concerne toute la création.

Selon plusieurs confrérie, les "Noms" (33 ou 99) sont en fait des "pouvoirs"ou des "qualités" à découvrir et à faire fleurir en nous. La psalmodie des Noms divin éveille en nous par résonnance leurs attributs, nous apportant "l'eveil" ou l'état de graçe et de sainteté lorsque tous nous sont acquis.
Quelques exemples :
a rahman : le misericordieux, al khaliq :le créateur, al wahhab : le tres généreux, al mu'iz : celui qui rend puissant, al raqib : l'observateur, al hakim : le sage, as sabur : le patient... et ainsi de suite pour les 99 noms. Il existe multitude de métaphores ou de second degrés pour les moins evident, comme "celui qui abaisse" ou "celui qui donne la mort".

Rose Rose Rose Rose Rose Rose Rose





Dernière édition par lounaaa le Dim 3 Juin 2012 - 19:28, édité 1 fois
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par lounaaa le Dim 3 Juin 2012 - 12:46

roh dagdou t'as degainé plus vite que moi, nos message se sont croisés! Very Happy

Ibliss n'est pas un ange, mais un djinn, un etre de feu, elevée au rang des anges parce devoué a Dieu avant de refuser de se soumettre, je me suis longtemps posé la même question, tijani y a repondu il y a quelques jours! sunny
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par tijani le Dim 3 Juin 2012 - 12:56

oui, absolument le zen et quelques autres enseignement , ont pour origine le boudhisme lui meme issu du prophete Boudha et de la religion primordiale ...j'expliquerai ce point de vue plus tard....
les religions et les voies anté judaiques , ont toutes données des ramifications de leur branches , avec d'autres saints ou maitres spirituels , et elles continuent toujours d'ailleurs ...
ce n'est pas le cas pour les religions des 3 livres , car elles se sont déclarées par leur prophete respectifs comme le message ultime et scellé de DIEU . La loi pour Moise , la sainteté pour jesus , la prophetie pour Mohammed ...ainsi par ces trois révalations ; la religion primordiale de DIEU est définitivement scéllée , avant le retour de jesus .

iblis n'a jamais été un ange d'un point de vue morphotypale , c'est un etre de feu , l'ange un etre de lumiere , l'homme un etre de terre ...
il a connu lui aussi les attributs divins , tous comme les anges ; mais pas directement de Dieu ..il les ont recu de l'ame préeternelle d'adam et donc celui ci ; etait déja leur guide dans lla préexistance avant meme leur création , dieu les avait voilés de la réalité d'adam .

satan est un etre de feu : c'est la révélation phare du coran .
il était un ange du point de vue fonctionnel , car possedant lui aussi le libre arbitre , contrairemment à l'ange et donc superiuer à ce dernier ...il etait l'elu avant la création d'adam , tout comme adam est l'archétype humain , iblis est l'archétype étherique
le royaume du démon et des peuples étheriques ; sera l'objet d'un chapitre dans ce post , et croyez moi ce ne sont pas des contes d'Anderson

merci dagda

Hello




avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 16 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum