soufisme : religion de l'amour

Page 16 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

soufisme : religion de l'amour

Message par tijani le Mar 29 Mai 2012 - 22:05

Rappel du premier message :

bonsoir a toutes et à tous

j’ouvre ce topic sur le soufisme , afin de le faire connaitre sous un angle un peu diffèrent ,
le soufisme est la voie ésotérique de l’islam , l’univers soufi est peu révélé à l’occident et au monde en général , et les œuvres contemporaines ( les 2 siècles derniers) sont carrément mise au secret par les maitres soufis , j’en révèlerai les raisons , au cours de ce topic ..
toutes les œuvres soufis traduites ne constituent que la partie apparente de l’iceberg ; vous aurez remarquez qu’il n’existe pas ou très peu d’actualités sur cette voie , mise à part quelques initiés et convertis occidentaux ( René Guenon , le plus célèbre pour les français ) ….

avant de rentrer dans le vif du sujet , il faut dire qu’on ne peut etre soufi et non musulman ou musulman non pratiquant , mais on peut avoir l’esprit soufi ou un cœur soufi ; mais on ne peut etre ni l’un ni l’autre si on n’a pas foi en l’unicité divine ….

introduction au soufisme :

selon la tradition musulmane il y eu 124 000 prophètes qui ont apportés le message divin primordial le même depuis Adam , à Mohammed qui est l'ultime messager de cette série...

Moise sceau de la loi , car ni Jésus , ni Mohammed ne l’ont changé
Jésus sceau de la sainteté , c’est le saint esprit , et il réunira tous les saints de la terre , a la fin des temps pour un ultime combat contre l’ennemi de l’homme
Mohammed sceau de la prophétie

il, y eu plusieurs prophètes en même temps sur différents points de la terre ,d’un point de vue soufi , le chamanisme , bouddhisme , zoroastrisme , judaïsme , christianisme , islam et toutes les grandes traditions connues ou inconnues toutes sont issues de la religion primordiale .
Cependant elles ont toutes connues des infiltrations , chacune spécifique à elles , par l’ennemi de l’homme , …c’est ainsi que dieu envoya sans cesse au cours des âges ; des messagers pour revivifier la religion d’Adam .
ainsi chaque prophètes venait rétablir la religion de dieu, malmenée ( comme c’est le cas aujourd’hui , et comptez sur LUI , pour la rétablir par le retour de JESUS )

l’exotérisme comprend le dogme et les sciences exotériques ( célestes de l’ange et terrestres adamiques et éthériques ) constitue le corps de cette religion ; son ésotérisme en constitue l’âme , il n’est accessible uniquement aux prophètes qui nous le transmettent .

Cet ésotérisme divin n’a été révélé uniquement à Adam et non aux anges , ni aux djinns ( être de feu ) ni autres créatures (car il y en a d’autres ) . tout ce qu’on nous présente comme sciences célestes ou éthériques ici et là ; n’est qu’occultisme ( selon mon enseignement )

Adam occupe la place centrale de toute la création des univers , il est né pour diriger les créatures selon une nouvelle voie celle de L’AMOUR car avant lui ; il n’existait qu’une relation de servitude entre dieu et les êtres crées, il n’ y a avait que LA LOI qui régissait les êtres intelligibles ,
Et le prophète de cette voie ne pouvait qu’etre aimé et aimant , d’où sa suprématie sur tous , a tel point que dieu demanda son adoration aux anges rapprochés

Ainsi les anges ne voyaient qu’un corps hideux terreux et ténébreux et non le fruit à l’intérieur d’Adam ; ils étaient voilé de l’essence d’Adam , c’était leur épreuve spirituelle , certains se sont exécutés et obéis ce sont les archanges ( Gabriel , Michael etc…) la plupart ont hésiter , ce qui leur vaut de nous protéger et de nous aider dans notre vie terrestre , pour absoudre leur doute , leur moment d’hésitation ; de l’ordre divin , d’autres ont refusé et ont été damnés….

Par le secret ésotérique qu’il possédait , Adam détenait la science des noms divins ou attributs divins ou qualités divines , il était une duplication de dieu car issu de son essence , fait a son image .
cependant d' un point de vue soufi , Adam était voilé a son essence divine .
Car comme les anges ne voyaient que la coque et non le fruit , Adam était aussi voilé a l’huile qui constitue l’essence du fruit qu'il etait , sa perfection était divine ; mais elle ne lui était pas manifesté , et donc lui aussi devait retrouver en lui ; le chemin de dieu .

Ainsi on pourrait comparer la religion de dieu , a une noix d’amande
La coque dure et rigide comme la loi ---------- univers et ses lois
Le fruit doux comme l’amour ------- homme
L’huile limpide comme la vérité ----- dieu

Ce qui nous amène à ce verset du coran , qui montre que la voie de dieu est une voie intérieure à l’homme et non extérieure

« Allah est la Lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un vase de cristal , ressemblant à un astre éclatant ; son essence né d’un arbre béni : un olivier ni d’orient ; ni d’occident dont l’huile semble éclairer sans même que le feu la touche.
Lumière sur lumière. Allah guide vers Sa lumière qui Il veut. Allah propose aux hommes des paraboles et Allah est Omniscient
. »coran ( Allah = Dieu )

ADAM est un être particulier , son âme a du expérimenter les 7 cieux , dans le monde non manifesté , bien avant que la création fut .

le 1er ciel correspond au monde minéral ------ il est représenté par nos os
le 2eme ---------------- au monde végétal ------ il est représenté par le tissu conjonctif des organes
le 3eme ------------------------------- animal ---- représenté par nos caractères ( sexualité , faim , instinct de survie , faim etc…)
le 4eme ---------------------- au monde des créatures intelligibles doués d'un libre arbitre. ( humains et djinns)
le 5eme ciel --------------------au paradis , et aux anges
le 6eme ciel----------------------- aux saints , aux prophètes et aux archanges
le 7eme ciel appartient à DIEU ce dernier nous est voilé , il nous sera manifesté , après le jugement dernier , seul adam a connu ce ciel dans le monde non manifesté ( monde de l'essence ), avant que dieu le place dans le monde manifesté ( monde de l'esprit = paradis et de la matiere = terre )


Dès l'instant où tu vins dans le monde de l'existence,
Une échelle fut placée devant toi pour te permettre de t'enfuir.
D'abord, tu fus minéral, puis tu devins plante ;
Puis tu devins animal : comment l'ignorerais-tu ?
Puis tu fus fait homme, doué de connaissance, de raison, de foi.
Considère ce corps tiré de la poussière :
Quelle perfection il a acquise !
Quand tu auras transcendé la condition de l'homme,
Tu deviendras sans nul doute un ange.
Alors tu en auras fini avec la terre ; ta demeure sera le ciel.
Dépasse même la condition angélique,
Pénètre dans cet océan,
Afin que ta goutte d'eau puisse devenir une mer.


Ibn Arabi

a bientot pour la suite

I love you



Dernière édition par tijani le Sam 2 Juin 2012 - 6:25, édité 2 fois (Raison : erreur sur l'auteur du poeme , c'est Ibn Arabi et non Rumi)
avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas


Re: soufisme : religion de l'amour

Message par lola83 le Ven 18 Jan 2013 - 12:15

alors merci doublement Joha

oui c'est vraiment magnifique ! cheers

I love you
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par tijani le Sam 26 Jan 2013 - 19:34

petite histoire soufie ....

C'est l'histoire d'un jeune homme qui étudia à l'étranger pour quelques années. De retour chez lui, il demanda à ses parents de lui trouver un savant religieux ou n'importe quel expert qui serait capable de répondre à 3 de ses questions. Finalement, ses parents ont pu trouver un savant Musulman.

Jeune homme: Qui es-tu? Serais-tu capable de répondre à mes questions?
Savant: Je suis un serviteur d'Allah (Subhana Wa Ta'ala) et insha-Allah( si Dieu le veut), je serais capable de répondre à tes questions.
Jeune homme: Es-tu sûr? Beaucoup de professeurs et d'experts n'ont pas pu me répondre convenablement.
Savant: Je ferais mon possible avec l'aide d'Allah (qu'il soit Exalté).

Jeune homme: J'ai 3 questions:
1. Est-ce que Dieu existe? Si oui, montre moi sa forme.
2.Qu'est- ce que le takdir(destiné) ?
3. Si le shaitan(Satan) a été créé de feu, pourquoi au Jour Dernier il sera jeter en enfer qui est aussi créé de feu.Certainement il n'aura pas mal du tout, puisque Satan et l'enfer ont été tous les deux créés de feu. Est-ce que Dieu n'aurait pas pensé à ça à ce moment là ?

Soudainement, le Savant donna une gifle sévère sur la face droite du jeune homme.

Jeune homme(douloureusement): Pourquoi tu t'es fâché après moi !?
Savant: Je ne suis pas fâché. Cette gifle est la réponse à tes trois questions.
Jeune homme: Je ne comprends vraiment pas.
Savant: Comment tu t'es senti après que je t'ai frappé ?
Jeune homme: J'ai senti de la douleur bien sûr.
Savant: Alors crois-tu que cette douleur existe?
Jeune homme: Oui.
Savant: Montre moi la forme de la douleur !
Jeune homme: Je ne peux pas.
Savant: Ça répond à ta première question. Nous sentons tous l'existence de Dieu sans toutefois être capable de voir sa forme.
Savant: La nuit dernière, as-tu rêvé que tu recevras une gifle de moi ?
Jeune homme: Non.
Savant: As-tu jamais pensé que tu recevras une gifle de moi, aujourd'hui ?
Jeune homme: Non.
Savant: C'est ce que le takdir(destiné).
Savant: La main que j'ai utilisé pour te frapper, de quelle matière a-t-elle été créé?
Jeune homme: Elle a été créé de peau.
Savant: Et ta face, de quelle matière a-t-elle été créé?
Jeune homme: De peau.
Savant: Et comment tu t'es senti après que je t'ai frappé?
Jeune homme: Douleureux.
Savant: Même si Shaitan (Satan) et aussi l'enfer ont été créés de feu, si Allah le veut, l'enfer deviendra un endroit extrêmement douloureux pour Satan ; As tu d'autres Question ???

Salam !

Emir Abdel Kader ...

A la méthode algerienne; à la dur .... Razz
avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Joha le Ven 15 Fév 2013 - 23:49

" Le soufisme c'est que le serviteur soit entre les mains de Dieu comme le défunt entre les mains du laveur de mort de sorte qu'il agisse avec lui sans qu'il n'ait aucun choix.", Khargûshî, Tahdhîb al-asrârr, ms. Berlin fol. 7b.

Voir à ce propos le texte de la résolution de Najm al-dîn Kubrâ pour entrer en retraite : " J'abandonnai mon âme entre les mains du maître comme le cadavre sur la table entre les mains du laveur de morts, et je dis : " C'est l'heure que j'entre au tombeau et puissé-je n'en être point ressuscité jusqu'au jour de la résurrection." Je fus jusqu'à dire : " Ce qui me reste de vêtements, c'est mon linceul. Si jamais les pensées se font plus fortes pour m'inciter à sortir de la retraite, je mettrai mes vêtements en lambeaux sur mon corps à en faire de la charpie, au point que je ne puisse sortir de crainte de heurter la pudeur des gens. Mon vêtement sera ainsi la muraille qui fermera la retraite.", F. Meier, Die Fawâ'lh al-jamâl, p. 59.
avatar
Joha

Messages : 141
Date d'inscription : 25/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Confluent des deux rives

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par tijani le Sam 16 Fév 2013 - 7:17

Joha a écrit:[justify] " Le soufisme c'est que le serviteur soit entre les mains de Dieu comme le défunt entre les mains du laveur de mort de sorte qu'il agisse avec lui sans qu'il n'ait aucun choix.", Khargûshî, Tahdhîb al-asrârr, ms. Berlin fol. 7b.

remettre son âme , sa personne , à dieu avant même la mort ..trop insupportable pour l'égo ...et meme ceux qui ont atteint ce maquam ( station spirituelle ) sont soumis aux épreuves des pouvoirs miraculeux qu'ils obtiennent ...c'est quand on a dépassé l'initiation du maître et que la présence du prophète propulse le soufi en la présence divine ..

Mansour el halladj n' y a pas survécu et fut assassiné , Abou yazid bistami marchait et criait "Gloire a moi" , l'auteur de l'histoire de Majnoun ( le fou ) et leila ( Majnoun pou ne pas éveiller les soupçons vantait la divinité sous lla forme d'une femme qu'il appela Leila) et quelques autres pris pour des fous , dans la société musulmane ...cette station du fana et baqua ( extinction et permanence ) est très périlleuse n'oublions pas que Moise un prophète majeur tomba raide mort devant la manifestation de la divinité ...

merci Joha d'enrichir ... Very Happy

avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par tijani le Sam 23 Fév 2013 - 17:32

Un jour, un jeune homme qui voulait être enseigné de Mevlana Rumi lui demanda quelles étaient les quatre étapes du Tasawuf (soufisme, mysticisme). Mevlana lui demanda alors d'aller dans la pièce à coté où se trouvaient quatre de ses élèves et de gifler chacun d'entre eux.

Alors l'élève se rendit dans la pièce à côté et gifla tour à tour chacun d'entre eux :

Le premier se leva et le gifla en retour.

Le second se leva également et alors qu'il était déjà en train de lever la main pour le gifler en retour il arrêta son geste à mi-chemin et se rassit.

Le troisième se contenta de le regarder en face.

Le quatrième enfin, ne releva même pas la tête de son étude au point qu'il fût difficile de l'atteindre et il continua son travail.

L'élève revint alors vers le maître qui lui dit ceci: Tu as maintenant la réponse à ta question.

Le premier était au stade de la Sharia (La Loi) et il t'a rendu ce que tu lui as donné.

Le second était au stade de la Tariqua (voie, enseignement) alors il s'en est rappelé et à fait avec toi comme son maître lui avait enseigné.

Le troisième avait la conscience que tout procédait du Divin (Ma'rifa) mais il était encore curieux de voir qui Allah avait choisi pour porter l'attaque.

Le quatrième enfin était en parfait Don de Soi et avait déjà atteint la Haqiqa (Vérité). Et il n'avait plus d'attachement, quels qu'ils soient.
avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Hirloe le Sam 23 Fév 2013 - 18:58

Tijani a écrit:Le troisième avait la conscience que tout procédait du Divin (Ma'rifa) mais il était encore curieux de voir qui Allah avait choisi pour porter l'attaque.

Le quatrième enfin était en parfait Don de Soi et avait déjà atteint la Haqiqa (Vérité). Et il n'avait plus d'attachement, quels qu'ils soient.

Cela illustrerait-il aussi le passage vers la fin de l'illusion de séparation ?
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par tijani le Sam 23 Fév 2013 - 20:41

Hirloe a écrit:Cela illustrerait-il aussi le passage vers la fin de l'illusion de séparation ?

oui Hirloe , l'union s'éprouve par le destin et ses épreuves , c'est quand je te disais dans ce post , que dans notre voie on nous défend d'essayer de récupérer ce qu'on nous a voler
...en effet la séparation est illusion dans le contexte du destin imposé ...mais elle est réalité , quand le libre arbitre ( le séparateur) allié à l'égo ( le fourbe) interagit avec ce destin ...qui n'est autre que la volonté de SA majesté ..

Ce que tu as en tête, abandonne-le,
Ce que tu as en main, donne-le,
Et ce qui t'advient, ne l'esquive pas.
Ibn Abil Khayr


bien difficile a faire , n'est ce pas Rolling Eyes
avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Hirloe le Sam 23 Fév 2013 - 20:46

Merci Tijani Sage

Tijani a écrit:bien difficile a faire , n'est ce pas
A qui le dis-tu... Laughing
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Joha le Ven 1 Mar 2013 - 16:00

tijani a écrit:Le premier était au stade de la Sharia (La Loi) et il t'a rendu ce que tu lui as donné.

Le second était au stade de la Tariqua (voie, enseignement) alors il s'en est rappelé et à fait avec toi comme son maître lui avait enseigné.

Le troisième avait la conscience que tout procédait du Divin (Ma'rifa) mais il était encore curieux de voir qui Allah avait choisi pour porter l'attaque.

Le quatrième enfin était en parfait Don de Soi et avait déjà atteint la Haqiqa (Vérité). Et il n'avait plus d'attachement, quels qu'ils soient.

Traditionnellement, la compréhension du Quran dans les courants ésotériques est fonction de la perspective de l’étudiant ; elle est couramment appréhendée à 4 niveaux :

Shariat : la shariat est le niveau exotérique ; il est en relation avec le niveau des lois coraniques civiles et religieuses. Cette compréhension littérale des versets du Quran est le niveau du Zahir ou visible.

Tariquat : la « Voie » ; c’est le début de la compréhension de ce qui est caché ou «batini» dans le Quran. Les ordres sufis (notamment la tariqat ismailienne) commencent à ce niveau. L’interprétation herméneutique ou «Tawil » (littéralement : retour au premier sens) du Quran commence à ce niveau. La compréhension des « Amthal » ou métaphores et comparaisons du Quran sur les plans physique, noétique et spirituel est mise en avant. La loi est interprétée à partir de ce niveau et certaines règles de la tariqat sont établies en vue de la perfection du postulant.

Maarifat : la maarifat est la station du « Irfan » ou gnose. Ici, le Arif (gnostique) comprend les subtilités du Quran ; il est inspiré du Malakut (royaumes angéliques). Les subtilités et les signes du Bien-Aimé sont perçus dans les mondes sensoriels et internes.

Haqiqat : c’est le fruit du maarifat ; le arif est annihilé dans al-Haqq, la réalité Divine ; il subsiste uniquement par la qudrat ou volonté de Dieu. C’est la station à laquelle fait allusion le martyr de Mansur al Hallaj qui fut crucifié et jeté au feu pour avoir prononcé « ana al-haqq » ( je suis la vérité). C’est le royaume Divin, le Sinai des Amants où seul peut se comprendre le dialogue entre l’Amant et le Bien-Aimé ; le Quran est le point de Bismillah, le grain de beauté sur la joue du Bien-Aimé.

Source :

Dr. Ali Duran, Niveaux de compréhension des textes sacrés : le Saint Qur'an.



Dernière édition par Joha le Dim 3 Mar 2013 - 22:39, édité 2 fois
avatar
Joha

Messages : 141
Date d'inscription : 25/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Confluent des deux rives

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Kôrëm le Dim 3 Mar 2013 - 11:24

Merci à toi Tijani pour cette belle version poétique et à toi Joha pour son explication accessible à la raison ... Sage

Nous pouvons mettre cela en lien avec les deux sujets : http://www.forumspirituel.fr/t944-les-baptemes-initiations-chretiennes et http://www.forumspirituel.fr/t924-qu-est-ce-que-l-initiation

En compilant les trois nous obtenons une vision quasi-universelle des étapes menant à l'éveil (version soufi, chrétienne, orientale ...) Il est d'ailleurs intéressant de noter que si nous éliminons les couches extérieures de ces spiritualités qui sont plus des ajouts culturels et humains, nous nous rapprochons du coeur, de l'essence des spiritualité .. et nous constatons qu'il est le même pour tous cheers

Pour en revenir au soufisme, il est comme toutes les voies mystiques l'un des chemins menant au divin, permettant de le vivre ... Pour ma part j'ai beaucoup apprécié les textes de Rûmi , le livre dont l'image suit, est découpé en trois parties qui résument bien les différentes étapes de façon symbolique, on pourrait dire alchimique :

- partie 1 : j'étais crû
- partie 2 : je devins cuit
- partie 3 : je fus brûlé


avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Joha le Dim 3 Mar 2013 - 19:46

Kôrëm a écrit:Pour en revenir au soufisme, il est comme toutes les voies mystiques l'un des chemins menant au divin, permettant de le vivre ... Pour ma part j'ai beaucoup apprécié les textes de Rûmi

Si tu tiens à Le retrouver, abstiens-toi donc un instant de Le chercher ;

Si tu tiens à Le connaître, reste un instant sans Le connaître ;

Si tu cherches le mystère de Son Essence, tu seras éloigné de Ses apparences ;

Si tu cherches Ses apparences, voilé seras-tu de Son Essence ;

Mais si tu te libères et de l’Essence et des apparences ;

Alors étends tes jambes, dors à ton aise, à l’abri de Sa protection.


Rûmi
avatar
Joha

Messages : 141
Date d'inscription : 25/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Confluent des deux rives

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Kôrëm le Lun 4 Mar 2013 - 9:24

@ Joha : sunny
avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par tijani le Mar 5 Mar 2013 - 16:39

"Ne manifeste pas de la réjouissance devant le malheur de ton frère, autrement Dieu le prendra en miséricorde et t'éprouvera, car sache que par un péché par lequel tu fais preuve d'humilité devant ALLAH est préférable pour Lui a une obéissance par laquelle tu t'enorgueillis devant Lui. Que tu dormes la nuit sans prier et te réveilles avec des regrets est préférable pour toi que de passer la nuit debout en prière et te réveiller le matin imbu de toi même! Car aucune œuvre de l'homme INFATUÉ ne monte au ciel. Tu dois savoir que les plaintes des pécheurs sont plus agréables à Dieu que les chants des glorificateurs imbus d'eux mêmes."
{Les sentiers des itinérants, Ibn Al Qayyim}
avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Joha le Mar 5 Mar 2013 - 17:28

Ibrâhîm ibn Adham (mort en 778) a dit : " Un homme n’est pas admis parmi les justes tant qu’il n’a pas franchi six obstacles. Le premier est qu’il ferme la porte de la vie facile et qu’il ouvre celle de l’adversité. Le deuxième est qu’il ferme la porte de la puissance et qu’il ouvre celle de l’humilité. Le troisième est qu’il ferme la porte du confort et qu’il ouvre celle de l’effort. Le quatrième est qu’il ferme la porte du sommeil et qu’il ouvre celle de la veille. Le cinquième est qu’il ferme la porte de la richesse et qu’il ouvre celle de la pauvreté. Le sixième est qu’il ferme la porte du souci d’une vie longue et qu’il ouvre celle de la préparation à la mort."

Abû al-Qâsim al-Qushayrî (986-1072), Risâla al-Qushayriyya, Beyrouth, non daté, p. 98.
avatar
Joha

Messages : 141
Date d'inscription : 25/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Confluent des deux rives

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par tijani le Mar 5 Mar 2013 - 17:53

merci Joha pour cet enseignement de Ibn Adham

juste pour dire , que cette étape des privations et des mortifications est révolue , dans la plupart des voie soufies , et qu'elle a été abandonnée par tous les maîtres soufis contemporains ....
avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Joha le Mer 6 Mar 2013 - 13:44

tijani a écrit:"Ne manifeste pas de la réjouissance devant le malheur de ton frère, autrement Dieu le prendra en miséricorde et t'éprouvera, car sache que par un péché par lequel tu fais preuve d'humilité devant ALLAH est préférable pour Lui a une obéissance par laquelle tu t'enorgueillis devant Lui. Que tu dormes la nuit sans prier et te réveilles avec des regrets est préférable pour toi que de passer la nuit debout en prière et te réveiller le matin imbu de toi même! Car aucune œuvre de l'homme INFATUÉ ne monte au ciel. Tu dois savoir que les plaintes des pécheurs sont plus agréables à Dieu que les chants des glorificateurs imbus d'eux mêmes."
{Les sentiers des itinérants, Ibn Al Qayyim}

Merci, tijani, pour les propos moralisateurs d'Ibn Qayyim Al-Jawziyya (1292-1350).

Juste pour dire que cet instigateur de la branche ultra-conservatrice du sunnisme, à l'image de son contemporain Ibn Taymiyyah (1263–1328), est bien connu pour ses attitudes hostiles à l'égard du soufisme, d'autant plus que c'est la voie de ceux « pour qui le Paradis est encore une prison », comme le dit René Guénon.

N'oublions pas qu'un certain Muhammad ibn Abd al-Wahhab (1703–1792) puisera son fondamentalisme religieux, quelque siècles plus tard, de "l'héritage" pur et dur de ces théologiens précurseurs du salafisme, tel que nous le connaissons aujourd'hui...
avatar
Joha

Messages : 141
Date d'inscription : 25/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Confluent des deux rives

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par tijani le Mer 6 Mar 2013 - 14:05

oui tu as raison mais ce texte fut écrit du temps ou il était lui même soufi , et il fut banni de la voie par son maître , lors d'une épreuve dite " de fidélité à l'enseignement " pour pouvoir passer a une autre étape .....

il quitta le soufisme pour le dénigrer plus tard , il écrivit son fameux " l'esprit vigile " qui fut perçu comme une somme d'allusion péjoratives , aux états mystiques de certains soufis , dont la compréhension lui était voilée...

oui nous connaissons bien bn Qayyim Al-Jawziyya , et ses heritiers .. Wink
avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Joha le Mer 6 Mar 2013 - 16:09

Il ne faut pas non plus réduire la mystique à son esthétique formelle, à l'exercice d'une imagination spéculative, raffinant sur la subtilité des termes. Les cliquetis de mots rares, dans des textes comme la «lettre de Jonayd à Yahya Ràzî », ne sont guère que les variations d'un virtuose qui se distrait. Et, à propos de certaines allitérations des Tawa'sin de Hallâj, nous avons pu voir que, si ce cliquetis de mots succédait aux longues périodes mûrement raisonnées, c'était pour libérer la pensée de l'effort discursif fourni et laisser le champ libre à la méditation. L'importance démesurée donnée à l'emploi de termes volontairement obscurs et ésotériques est précisément un des signes de la décadence que marque l'école d'Ibn 'Arabî. Ce n'est pas ainsi qu'agissaient les grands mystiques de l'Islam primitif.

Le soufisme, ce qui a « vivifié » l'Islam, - Ghazâlî, auteur de l'Ihyâ, est le dernier à avoir bien expliqué ceci en son monqidh, - a été une méthode d'introspection intégrale, tirant parti ab intrà de tous les événements de la vie, heur et malheur : une expérimentation cultuelle de la douleur, transformant ceux qui avaient la loyauté de la pousser jusqu'au bout, en médecins secourables aux infortunes d'autrui.

« Ils ont, dit Mohâsibî, jeté les yeux, grâce à la clarté de la Sagesse divine, vers les terrains où poussent les remèdes. Et Dieu, leur ayant appris de quelle manière agit le remède, en commençant par guérir leurs propres coeurs, leur a commandé, alors, de soulager ceux qui souffrent »

Le soufisme n'est donc pas une simple nomenclature, un formulaire pharmaceutique, c'est une thérapeutique que le médecin traitant a d'abord expérimentée en soi-même, afin d'en faire profiter les autres, « Le soufisme, disait Noûrî, ce n'est pas des textes ni des sciences spéculatives, mais des moeurs (akhlâq) » : donc, une règle de vie. « Nous n'avons pas appris le soufisme, disait Jonayd à Jorayrî, en écoutant " on dit ceci ", ou " on dit cela ", mais en endurant la faim, en renonçant au monde, en étant sevrés des êtres familiers et des choses délectables »

D'ailleurs, l'importance sociale de la mystique musulmane provient de là : de sa valeur médicale supposée. Ses maîtres ont-ils pu, comme ils le prétendaient, puiser dans leur vie intérieure les moyens de « guérir la douleur des coeurs », de panser les plaies d'une Communauté déchirée par les vices de membres indignes ? Notre seul moyen de contrôler la réalité visée par les expérimentations des mystiques musulmans, c'est d'examiner leurs conséquences sociales : la valeur, l'efficacité de leur règle de vie pour la guérison du corps social. Sans laisser notre curiosité s'absorber dans les fusées soudaines et singulières de ces intelligences, dans les extases abstraites, où esseulées, certaines se targuent d'oublier, en Dieu, d'avoir pitié des hommes.

La force durable de la mystique musulmane n'est pas dans l'isolement hautain et morose où Majdhoûb déclare : « Enterre ton secret, sous de la terre bêchée à 70 coudées de profondeur. Et laisse les créatures gémir jusqu'au Jugement dernier ! »

Elle est dans le désir surhumain du sacrifice pour ses frères, dans l'extase transcendante du martyre chantée par Hallaj : « Pardonne-leur, et ne me pardonne pas !...Puisque Tu consumes mon humanité en Ta divinité, par le droit de mon humanité sur Ta divinité, je te demande de faire miséricorde à ceux-ci, qui ont travaillé à me faire mourir. »

Source :

Louis Massignon, Essai sur les origines du lexique technique de la mystique musulmane, pp : 6-8 © Librairie Orientaliste, 1922



Dernière édition par Joha le Mer 6 Mar 2013 - 16:29, édité 1 fois
avatar
Joha

Messages : 141
Date d'inscription : 25/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Confluent des deux rives

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par akhenaton7 le Mer 6 Mar 2013 - 16:28

Joha, tu n'étais pas sur SP sous le pseudo de Noursalam par hasard ?
avatar
akhenaton7

Messages : 385
Date d'inscription : 24/03/2012
Masculin Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Joha le Mer 6 Mar 2013 - 16:32

akhenaton7 a écrit:Joha, tu n'étais pas sur SP sous le pseudo de Noursalam par hasard ?

Un pseudo, c'est vague... Laughing

Le Soi est immuable... Hello
avatar
Joha

Messages : 141
Date d'inscription : 25/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Confluent des deux rives

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par akhenaton7 le Mer 6 Mar 2013 - 16:41

Sage
avatar
akhenaton7

Messages : 385
Date d'inscription : 24/03/2012
Masculin Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: soufisme : religion de l'amour

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 16 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum