L'ego spirituel ?

Page 20 sur 21 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'ego spirituel ?

Message par Jean-Yves le Jeu 31 Mai 2012 - 20:10

Rappel du premier message :

Bonsoir à tous...

Mon expérience sur le sujet :

La voie spirituelle s’établit dans la relation que l’on a avec soi-même, dans notre propre intimité. Pour qu’il y ait dépassement de l’ego spirituel il est nécessaire d’être honnête, franc avec soi-même.
Je ne pense pas que l’on puisse éviter en soi la présence de l’ego spirituel.
Lorsque l’on suit un cheminement d’ouverture intérieure, il s’anime en soi du bonheur mais aussi une sorte de satisfaction de réussir (ou d’avoir réussi).

Ici, à ce stade, on pourrait dire que cette satisfaction n’a pas lieu d’être (car cette part soi qui tire une fierté n’est en rien à l’origine de « la venue de plus de clarté » en soi.)
Mais en fait, c’est dans cette attitude-là que s’établit le verrouillage, le mécanisme de fermeture de l’ego qui gène l’approfondissement de soi. Car, dans ce cas, l’ego spirituel est refoulé et reste une part cachée de soi et ainsi, une division, une dualité s’installe en soi.

Et c’est là, que pouvoir, avoir la force de se regarder soi-même en toute honnêteté est essentiel. C’est en cela que se situe une sorte de « mise à genoux » en soi, dans cette reconnaissance.
Et ce mécanisme de fermeture intérieure se maintient aussi parce que cet « ego spirituel » nous apparaît comme une gène, un obstacle dans notre cheminement, dans la voie spirituelle.
Ce positionnement intérieur à travers lequel on voudrait éluder la présence de l’ego spirituel n’est pas justifié ; car cet état de libération intérieure est déjà une réalité en soi pour tous et cela quel que soit la clarté de notre propre conscience individuelle. Il n’y a donc rien à atteindre, rien qui ne soit déjà là.

Pour résumer ce que j’ai écrit ci-dessus je dirais :
Le verrouillage intérieur ne se situe pas dans la présence de l’ego spirituel (qui peut apparaître comme le vilain petit canard) mais dans sa « non reconnaissance » en soi. « Non reconnaissance » qui empêche ce qui est la véritable conscience (d’éveil) de se révéler. Véritable conscience qui est toujours, pour tous et pour chacun, libre par nature.

sunny
avatar
Jean-Yves

Messages : 367
Date d'inscription : 08/05/2012
Masculin Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: L'ego spirituel ?

Message par ananie le Ven 8 Fév 2013 - 14:46

Wohpé citant le cours en miracle a écrit:Si tu relèves les erreurs de l'ego de ton frère, tu dois voir par le tien, parce que le Saint-Esprit ne perçoit pas ses erreurs. Cela doit être vrai, puisqu'il n'y a pas de communication entre l'ego et le Saint-Esprit. L'ego est insensé, et le Saint-Esprit n'essaie pas de comprendre ce qui vient de lui. Puisqu'Il ne le comprend pas, Il ne le juge pas, connaissant que rien de ce que fait l'ego ne signifie quoi que ce soit.
Pourtant Jésus voyait très bien l'égo des gens, et il passait son temps à le montrer à ses disciples.
De même d'ailleurs que tous les grands maîtres spirituels.
Et tous étaient remplis du Saint Esprit.
Le Saint Esprit est, entre autre chose, vision parfaitement claire de la vérité, et discernement entre l'égo et le divin.



Sinon Synthésis, pour ma part, plus je chemine et plus je me rends compte que la conscience individuelle est toujours égoïste.

Il n'y a pas d'égo qui ne soit pas égoïste.

Par contre il nous fait très facilement croire que nous nous tournons vers les autres alors que nous n'agissons que pour nous-mêmes.

Plus on approfondit la vision que l'on a de soi-même et plus on s'en rend compte.



Sainte Thérèse d'Avila explique que notre âme est comme une chambre placée dans l'obscurité.
Quand c'est le noir total, on ne voit aucune tache.

Puis la lumière commence à entrer et alors on voit apparaitre les taches grossières.
Et plus il y a de lumière à entrer, plus on voit toutes les saletés, même les plus subtiles, jusqu'au moindre grain de poussière.

Pour Ste Thérèse d'Avila, voir l'égo est un signe qui accompagne toujours l'entrée de la lumière divine en nous.

Cela s'oppose aussi à la citation du cours en miracle.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Rigel le Ven 8 Fév 2013 - 15:06

Syntthé dit :
Après maintes et maintes réflexion, après être passé par l'ignorance sereine de la vache, l'Amour inconditionnel de mon chien et la sagesse patiente et silencieuse de ma chatte (donc, trois animaux privés d'intelligence humaine),

La Vache, ton chien, ton chat. Comment s'appellent ils ?
Ils ont une Âme tout aussi embryonnaire que notre Ego. Penses tu qu'ils soient privés d'intelligence ?
Ils ont faim et soif, ils sont joyeux quand ils te voient, ils souffrent aussi lorsqu'ils sont blessés. Blessures émotionnelles quand tu t’absentes.
Ça tu le sais.

Ego ne veut pas dire égoïste sur ce forum. Je le pense. Cette notion est dépassée depuis longtemps.

Synthé dit :
L'ego l'ego l'ego, ce mot à trop été galvaudé et diabolisé, il faut pouvoir sortir de ce conditionnement ancestral majoritairement inculqué par la culture orientale. Ce n'est que mon opinion et personne ne doit s'en offusquer.
Pourquoi veux que l'on s'en offusque ?
Pour ma part, j'aime quand il n'y a pas une tartine de références à.... et que l'écriture est spontanée.
Culture orientale reprise par la culture occidentale... Cela a fait un bon "Pistou" !!

Que veux tu dire Ananie ?
Le conditionnement ce n'est pas l'enseignement oriental que nous ne connaissons en occident que depuis les années 60.
C'est plutôt cette valorisation incessante de l'égo qui existe depuis des millénaires.
Kiss


avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par ananie le Ven 8 Fév 2013 - 15:21

Rigel a écrit:Ego ne veut pas dire égoïste sur ce forum. Je le pense. Cette notion est dépassée depuis longtemps.
En fait pour beaucoup d'entre nous, cela va ensemble.
C'est aussi la vision de toutes les traditions spirituelles.
Mais pas du new-age (qui n'est pas une tradition spirituelle).

Celui qui fonctionne à partir de son égo (ou de son individualité, ce sont des synonymes) est égoiste puisqu'il va toujours agir dans l’intérêt de celui-ci.


Que veux tu dire Ananie ?
Je ne comprends pas ce que tu ne comprends pas.
Cela faisait référence aux posts précédents celui où je disais cela.


Dernière édition par ananie le Ven 8 Fév 2013 - 15:33, édité 1 fois

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Rigel le Ven 8 Fév 2013 - 15:27

Whopé !!!! Des gros bisous à toi.
Cela doit être vrai, puisqu'il n'y a pas de communication entre l'ego et le Saint-Esprit. L'ego est insensé, et le Saint-Esprit n'essaie pas de comprendre ce qui vient de lui. Puisqu'Il ne le comprend pas, Il ne le juge pas, connaissant que rien de ce que fait l'ego ne signifie quoi que ce soit.
Ego et Saint Esprit .....
Tu entends quoi par le Saint Esprit Whopé ?
L'Ego n'est pas notre "nombril".
Qu'en est il du "Saint Esprit" ?
J'avoue que je ne sais pas. Ananie va redresser la barre !.... Peut être ?
avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par ananie le Ven 8 Fév 2013 - 15:35

Si on est très attentif, on peut se rendre compte que lorsque l'on vit vraiment l'amour et l'altruisme, dans ces rares moments où notre cœur se dilate, et où l'on peut pleurer de compassion pour la souffrance des autres, et bien nous ne sommes plus vraiment dans une individualité.
Il y a quelque chose qui nous dépasse.

Puis, l'instant d'après, quand on se dit "j'ai été bon, généreux et compatissant", on retourne à notre individualité, et tout s'arrête...

Sur le Saint Esprit :
http://www.forumspirituel.fr/t511-l-esprit-saint?highlight=saint+esprit

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Hirloe le Ven 8 Fév 2013 - 15:41

Synthésis a écrit:J'aimerais aussi dire à Hirloe que ce n'est pas parce que j'expose ma croyance que je l'impose. Au contraire, ma croyance consiste à respecter celle des autres. Si ce que je dis peut aider quelqu'un, tant mieux, si au contraire ça n'aide personne, j'en suis désolé, mais l'important c'est de ne faire du mal à personne.

Je n'ai nul grief contre toi Synthésis. Je crois que sur les forums, nous sommes beaucoup à être pris entre deux comportements paradoxaux : une volonté d'aider l'autre à comprendre ce que nous croyons nous même avoir parfaitement compris et/ou intégré et une certaine résistance à vouloir dépasser nos propres limites de compréhension...
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Rigel le Ven 8 Fév 2013 - 16:27

Vrai .. Je ne sais plus plus où j'en suis avec les messages qui se succèdent.
Hirloé dit :
Je crois que sur les forums, nous sommes beaucoup à être pris entre deux comportements paradoxaux : une volonté d'aider l'autre à comprendre ce que nous croyons nous même avoir parfaitement compris et/ou intégré et une certaine résistance à vouloir dépasser nos propres limites de compréhension...
Je te te dirais Hirloé : prends que ce qui te convient sur le forum. Laisse le reste. Il te sera peut être utile ou pas ?
Te casse pas la tête !!!
Ici, c'est "Un Forum" Pourrais je dire "Une Famille" ?
Cool et Kiss à vous tous
avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Hirloe le Ven 8 Fév 2013 - 17:06

Kiss

avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Lyse83 le Ven 8 Fév 2013 - 18:16

Bonsoir à tous,

Ce fil est long je n'ai eu le courage que de lire la première partie.

En ce moment je lis tout et son contraire, à force je me sens presque piégée, ça me donne envie d'arrêter de me documenter comme si à force je me sentais régresser.

Le simple fait de pouvoir/vouloir discerner ce qui est bon de ce qui est mauvais semble faire partie de l'ego, mais alors comment tendre vers "le bon" si nous placer en juges "tout court" est mauvais?

Si on ne "peux pas" juger, alors comment discerner et avancer vers quelque chose?

Lyse83

Messages : 22
Date d'inscription : 05/02/2013
Féminin Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par air le Ven 8 Fév 2013 - 18:27

Je pense que le discernement et le jugement ne sont pas la même chose, Lyse, et que discerner consiste justement à estimer, jauger avec justesse une situation ou des faits. On en n'est pas toujours capables, mais dans certains cas l'estimation juste du bon et du mauvais choix est simple à réaliser. Je crois qu'il faut chercher à affiner progressivement cette capacité et ainsi tendre vers ce que notre discernement nous indique comme étant "bon" (il ne faut pas prendre ce terme strictement au premier degré).

Pour le fait d'avoir envie d'arrêter de te documenter, je crois que c'est tout à fait envisageable Very Happy Ca n'engage que moi mais j'estime que la très grande majorité de ce qu'on peut lire sur la spiritualité sert avant tout à nourrir l'intellect. Je ne dis pas que ce n'est pas intéressant, du tout, mais que ça ne peut que donner envie d'aller parcourir le chemin et en aucun cas de le parcourir vraiment. On peut toujours prendre son bâton de pèlerin et partir sans avoir parfaitement digéré tous les guides touristiques et les albums photos du coin, et souvent ce sont d'excellents périples riches de découvertes imprévues Very Happy

Hi !
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Rigel le Ven 8 Fév 2013 - 18:36

Cool Lyse.....
Rien n'est mauvais ni bon. Il n'y a pas à juger.
Fait selon ton cœur et tes réflexions.
Si on ne "peux pas" juger, alors comment discerner et avancer vers quelque chose?
Oupss .. Bonne question ?
scratch
avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Lyse83 le Ven 8 Fév 2013 - 18:41

Oui je suis totalement d'accord Air pour la nourriture d'intellect, parfois une petit phrase claire suffit pour accompagner un riche vécu, et soudain on sent qu'on ne pourra plus se retourner. Tout ca c'est trop pour moi en tout cas.

Je n'arrive pas à comprendre la différence entre jugement et discernement.

Pour moi mon égo a été une bénédiction car grâce à sa souffrance j'ai compris l'amour, sans ses déboires je n'aurais pas avancé, sans lui je serais encore incapable de discerner le sourire de la grimace, alors je crois que je veux en faire mon ami et mon allié au lieu de le détruire. Si il est là pour me servir c'est normal qu'il m'accompagne, vouloir le tuer n'est-ce-pas digne d'une consigne pour un numéro de cirque? pour s'épater de l'ultime prouesse? et si c'était encore une illusion?

Cela me fait soudain penser à ces contes ou la sorcière demande l'impossible pour que le héro ne triomphe jamais. En général l'impensable ce produit ensuite à sa faveur, comme ses intentions sont pures, il revient en possédant la chose impossible, car elle lui est confiée par un être supérieur (fée, dieu etc...) afin qu'il puisse gagner.
Cela veut t'il dire que seul la divinité à réellement ce pouvoir?

Lyse83

Messages : 22
Date d'inscription : 05/02/2013
Féminin Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par synthésis le Ven 8 Fév 2013 - 18:50

ananie a écrit:Si on est très attentif, on peut se rendre compte que lorsque l'on vit vraiment l'amour et l'altruisme, dans ces rares moments où notre cœur se dilate, et où l'on peut pleurer de compassion pour la souffrance des autres, et bien nous ne sommes plus vraiment dans une individualité.
Il y a quelque chose qui nous dépasse.

Puis, l'instant d'après, quand on se dit "j'ai été bon, généreux et compatissant", on retourne à notre individualité, et tout s'arrête...

Sur le Saint Esprit :
http://www.forumspirituel.fr/t511-l-esprit-saint?highlight=saint+esprit

Et pourtant, au moment oú ton cœur se dilate et que tu pleures de compassion pour la souffrance des autres, c'est bien de toi qu'il s'agit. Tu es toi pendant et après ton ressenti. C'est cette individualité là qui est notre conscience authentique. Cette conscience ne peut se construire que graduellement, à force d'expérimenter, d'éprouver des moments de souffrance et des moments de joie. Et cela ne peut que passer par l'action et l'ego, il n'y a pas le choix.

Pour lyse,
le discernement ne doit pas être intellectuel, il doit provenir d'un ressenti. On ne peut discerner le bon du mauvais que lorsqu'on l'a expérimenté. C'est tout le sens de notre vie sur terre.

Synthésis




synthésis

Messages : 258
Date d'inscription : 27/07/2012
Masculin Age : 56
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Rigel le Ven 8 Fév 2013 - 19:05

Pardon Lyse de m'immiscer.
Pour moi mon égo a été une bénédiction car grâce à sa souffrance j'ai compris l'amour, sans ses déboires je n'aurais pas avancé, sans lui je serais encore incapable de discerner le sourire de la grimace,
Ton Ego n'a pas souffert Lyse. Il a évolué.

Cela veut t'il dire que seul la divinité à réellement ce pouvoir?
Tu es ta propre divinité dans le Corps Suprême Lyse..

Air dit :
On peut toujours prendre son bâton de pèlerin et partir sans avoir parfaitement digéré tous les guides touristiques et les albums photos du coin, et souvent ce sont d'excellents périples riches de découvertes imprévues Very Happy
Mais tu as des Grands Frères et Sœurs qui te soutiennent ....

En harmonie avec toi Air.
Bises à vous tous
Rigel


avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par air le Ven 8 Fév 2013 - 19:22

Rigel a écrit:Rien n'est mauvais ni bon.
Je me méfie un peu de ce type de discours, surtout s'il est aussi peu développé. Je pense que véhiculer de tels concepts de façon aussi laconique peut même être assez dangereux pour des personnes pas très équilibrées. Je l'ai déjà dit mais je me sens obligé de le répéter, on vit (en tant qu'humains incarnés) dans un monde duel et je trouve qu'il faut faire attention à bien faire comprendre si on parle de concepts dualistes ou non dualistes.

Rigel a écrit:Il n'y a pas à juger.
Effectivement, avec cela je suis d'accord, il n'y a pas à juger et pour plusieurs raisons. Déjà parce qu'on ne peut pas avoir une parfaite connaissance de la chaîne de causalité qui a abouti à un fait donné. Aussi, juger l'autre est une façon de s'enfoncer dans le Samsara et d'oublier de se remettre en question soi-même ce qui est indispensable selon moi pour commencer à vraiment avancer. C'est aussi trop s'en remettre à la somme de nos conditionnements pour évaluer les choses, car c'est en fonction de cela que l'on juge, je pense. Donc au final en jugeant on renforce cette somme de conditionnements, et en définitive, notre ego. Juger c'est aussi pour toutes ces raisons, un manque d'humilité.

Je ne condamne pas bassement, je crois qu'il est très difficile de s'abstenir de juger en toutes circonstances en tout cas je n'en suis pas capable Very Happy

avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Lyse83 le Ven 8 Fév 2013 - 20:14

Bon attention ca ne touche que moi et je ne suis qu'une fille de passage sans formations kikiyuki reiki machins tout ca, ni jamais rencontré des choses spectaculaires non-plus.

Pour moi l'ego est une sorte d'animal qui d'abord nous domine, puis on l'affronte au fil du temps quand l'échec, l'exemple ou la critique surviennent.
Il nous terrifie, alors il gagne toujours, normal... jusqu'au moment ou on arrive enfin à voir le courage de le regarder dans les yeux. Quand on a la volonté de l'aimer pour ce qu'il est, et juste ca, là on découvre quelque chose d'inexplicable... ca devient une sorte d'outil puissant, un détail insignifiant en fait, ca ouvre le reste des choses en grand... c'est si beau après...

Quand j'en ai besoin je me sert de mon égo pour comprendre la jalousie, les pulsions destructrices, la peur, le rejet, le sexe... il est une sorte de mémoire et un bac à sable pour jouer avec son esprit. Après il suffit d'un coup de râteau.

Si je me déconnectait de lui je trouverais ma mission sur terre étrange, comme si on m'avait donné une voiture et que je l'abandonnais en déclarant que j'étais bien trop fort et que je n'en avais pas besoin.

Je ne sais pas si on va plus loin à pied avec cet état d'esprit, ou dans sa voiture en s'émerveillant du paysage?

Même les questions sans réponses sont belles je trouve Smile

Lyse83

Messages : 22
Date d'inscription : 05/02/2013
Féminin Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par ananie le Ven 8 Fév 2013 - 20:40

Lyse a écrit:En ce moment je lis tout et son contraire, à force je me sens presque piégée, ça me donne envie d'arrêter de me documenter comme si à force je me sentais régresser.

Le simple fait de pouvoir/vouloir discerner ce qui est bon de ce qui est mauvais semble faire partie de l'ego, mais alors comment tendre vers "le bon" si nous placer en juges "tout court" est mauvais?

Si on ne "peux pas" juger, alors comment discerner et avancer vers quelque chose?
Je crois que c'est tout de même important de lire des enseignements ou de suivre des enseignements oraux (ce qui est encore mieux si on en a la possibilité).

Cela permet de se construire une vision spirituelle juste et d'éviter certains pièges de l'égo.

Maintenant il est très important d'exercer son discernement, de réfléchir par soi-même, d'expérimenter, de voir quel sens cela a en le mettant en rapport avec notre vie concrète.

Ensuite si l'on veut vraiment un enseignement de qualité, il faut se référer à un enseignement dont la source est quelqu'un qui a vraiment réalisé la sagesse spirituelle.
C'est à dire qu'il faut se référer à une tradition spirituelle authentique : bouddhisme, christianisme, indouisme, islam, chamanisme traditionnel...

Là il n'y aura pas tout et n'importe quoi.

Et ensuite, en ayant intégré de bonnes bases, on peut avoir un discernement juste.

De plus je ne trouve pas du tout que les lectures, si elles sont issues de grandes traditions spirituelles et de Saints ne nourrissent que l'intellect.

Pour ma part, quand je lis des livres comme ça, cela m'encourage dans ma pratique spirituelle et l'approfondit, cela m'ouvre le cœur et m’emplit d'amour et de dévotion, cela me montre plus clairement certains de mes aspects sombres et me réajuste.
Et même quand c'est des choses que je connais déjà, il y a toujours un aspect que je n'avais pas vu, et quand ma conscience évolue je perçois des choses qui m'auraient échappé avant.
Et puis c'est toujours bon d'avoir de petites piqures de rappel de temps en temps, ça compense les piqures de rappel d'enseignements de l'égo véhiculées sans cesse par la société.

Synthésis a écrit:Et pourtant, au moment oú ton cœur se dilate et que tu pleures de compassion pour la souffrance des autres, c'est bien de toi qu'il s'agit.
Ce n'est pas ce que j'expérimente.


Sinon personne ne parle ici de tuer l'égo il me semble.
En tous cas, il me semble ne l'avoir lu dans aucun post.

La confusion vient aussi du fait que les personnes qui parlent ici de se libérer de l'égo se réfèrent aux enseignements hindouistes et bouddhistes, et à la vision de l'égo de ces enseignements.
Et les personnes qui parlent de ne pas détruire l'égo parlent en fait de la personnalité (cela se voit à ce que vous dites de l'égo).

Je n'arrête pas de le répéter, ça doit faire 20 posts que j'écris cela, mais ce n'est jamais entendu j'ai l'impression : le concept d'égo des orientaux et différent du concept de personnalité.
On peut garder une personnalité sans égo.
L'égo n'est pas la personnalité.

On peut aussi souffrir sans égo.
Ressentir des choses et avoir des émotions sans égo.
Avoir une sexualité et du plaisir sans égo.
Jésus ou Bouddha n'avait pas d'égo et pourtant pouvaient pleurer, éprouver de la joie, de la peine...
Enlever l'égo ça n'enlève pas ce que l'on est, ça enlève la non acceptation de ce qui est.

Il y a une incompréhension du concept de l'égo des orientaux qui génère toutes ces confusions je crois.

Et pour mettre au clair tout cela par exemple, il faut écouter de nombreux enseignements et/ou en lire.
Et cette compréhension transforme quelque chose en soi, même lorsqu'elle reste intellectuelle, elle n'a pas un effet que sur l'intellect.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par ananie le Ven 8 Fév 2013 - 20:59

Sur la nécessité de l'enseignement je crois que tout dépend de la voie que l'on pratique.

La voie de Air est une voie très particulière qui nécessite un maître mais pas ou très peu d'enseignement. Elle est conçue comme cela il me semble.
(Tu me diras Air si je me trompe).

Mais c'est loin d'être vrai pour toutes les voies.
L'enseignement a une grande importance dans le christianisme, et encore plus dans le bouddhisme par exemple (ces voies ont été conçues comme cela et Jésus et Bouddha ont beaucoup enseigné oralement et ont insisté sur l'importance de l'enseignement).

L'enseignement ne fait pas le chemin à lui seul, mais dans certaines voies il a une très grande importance.
Il permet de ne pas se perdre en route.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Lyse83 le Ven 8 Fév 2013 - 21:14

ananie a écrit:
Et les personnes qui parlent de ne pas détruire l'égo parlent en fait de la personnalité (cela se voit à ce que vous dites de l'égo).

Je n'arrête pas de le répéter, ça doit faire 20 posts que j'écris cela, mais ce n'est jamais entendu j'ai l'impression : le concept d'égo des orientaux et différent du concept de personnalité.
On peut garder une personnalité sans égo.
L'égo n'est pas la personnalité.

On peut aussi souffrir sans égo.
Ressentir des choses et avoir des émotions sans égo.
Avoir une sexualité et du plaisir sans égo.
Jésus ou Bouddha n'avait pas d'égo et pourtant pouvaient pleurer, éprouver de la joie, de la peine...
Enlever l'égo ça n'enlève pas ce que l'on est, ça enlève la non acceptation de ce qui est.

Il y a une incompréhension du concept de l'égo des orientaux qui génère toutes ces confusions je crois.

Ah je te remercie effectivement d'un coup tout me paraît plus tangible! j'aimerais m'enrichir sur ce point précis, aurais-tu des textes à me conseiller s'il te plait? ce serait vraiment très aimable car je pense en avoir profondément besoin pour m'aider à clarifier cet aspect. Il est source de perturbations dans mon esprit et je crois qu'après les choses seront plus claires.

Lyse83

Messages : 22
Date d'inscription : 05/02/2013
Féminin Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Rigel le Ven 8 Fév 2013 - 21:33

Coucou Air !!!

Je me méfie un peu de ce type de discours, surtout s'il est aussi peu développé. Je pense que véhiculer de tels concepts de façon aussi laconique peut même être assez dangereux pour des personnes pas très équilibrées.
Le sujet a déjà été bien développé.
Ok je suis d'accord avec toi quand je dis :Rien n'est bon ni mauvais.
Et pourtant c'est ?????

re toi Air :
Donc au final en jugeant on renforce cette somme de conditionnements, et en définitive, notre ego. Juger c'est aussi pour toutes ces raisons, un manque d'humilité.
Et voilà on en revient à l'Ego...
Il s'en moque l' Ego que l'on juge ou pas.... "Il" se place plus haut ... Il "intègre" assimile .. évolue.... Il tient compte de nos états "d’Âme" et de nos souffrances physiques ainsi que de nos joies .. et nos bonheurs. "Il" est en chacun de nous
"Il", comment dire ? Je n'arrive pas à trouver le mot juste.
En fait l'Ego évolue avec nous, mais il n'a pas la maîtrise, c'est nous qui sommes sur le plan physique et tenons le gouvernail de notre corps physique, émotionnel, mental ... Comme nous le pouvons ... sourire
Oulala ....
Pour te citer
Je ne sais pas si on va plus loin à pied avec cet état d'esprit, ou dans sa voiture en s'émerveillant du paysage?
A pied ou en voiture nous pouvons nous émerveiller du paysage,
même en bateau ou en avion.
Le paysage est à l’extérieur.
Quand j'en ai besoin je me sert de mon égo pour comprendre la jalousie, les pulsions destructrices, la peur, le rejet, le sexe... il est une sorte de mémoire et un bac à sable pour jouer avec son esprit. Après il suffit d'un coup de râteau.
Je ne pense pas que l'on ai besoin de son Ego pour comprendre tout cela.
Oui l'Ego est une Mémoire mais pas un bac à sable qui s'efface au grès des vents.
C'est le "Je" qui a besoin d'un bon coup de râteau.
Pardonnez moi si je ne parle le même langage que vous.
Flower kisses

avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Lyse83 le Ven 8 Fév 2013 - 21:43

Rigel a écrit:
A pied ou en voiture nous pouvons nous émerveiller du paysage,
même en bateau ou en avion.
Le paysage est à l’extérieur.

Pardonnez moi si je ne parle le même langage que vous.
Flower kisses

C'est ce que je voulais faire comprendre avec cette image. Tu vois, nous sommes plus proches que tu ne sembles le penser Wink

Lyse83

Messages : 22
Date d'inscription : 05/02/2013
Féminin Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Rigel le Ven 8 Fév 2013 - 22:13

Bisous Lyse !!
Sur ce forum nous sommes tous ... comment pourrais-je dire ??? ... Collés ?
Super "glue" ? non.... quoique que ? Prenez ce mot pour une jolie galéjade ...
Pas de Mistral à Toulon, ni pluie. Et un Soleil radieux.
Je ne sais pas si l'image est bonne ? P'être ben oui p'être ben non ?
Pour certains le passage sera rapide, pour Nous les échanges seront fructueux.

Que demande notre "Ego" ? Si.... "Il" demande quelque chose ?


avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par synthésis le Ven 8 Fév 2013 - 22:24

ananie a écrit:[...

Je n'arrête pas de le répéter, ça doit faire 20 posts que j'écris cela, mais ce n'est jamais entendu j'ai l'impression : le concept d'égo des orientaux et différent du concept de personnalité.
On peut garder une personnalité sans égo.
L'égo n'est pas la personnalité.

On peut aussi souffrir sans égo.
Ressentir des choses et avoir des émotions sans égo.
Avoir une sexualité et du plaisir sans égo.
Jésus ou Bouddha n'avait pas d'égo et pourtant pouvaient pleurer, éprouver de la joie, de la peine...
Enlever l'égo ça n'enlève pas ce que l'on est, ça enlève la non acceptation de ce qui est.

Il y a une incompréhension du concept de l'égo des orientaux qui génère toutes ces confusions je crois.

Hum... en attendant ces confusions nous ont menées à plus de trente pages...

Tu as écrit que personne ici ne parle de tuer l'ego. Certes, personne ne parle de le tuer parce que c'est mission impossible, mais tout le monde désirerait s'en débarrasser...

Peux-tu alors me dire qui ressent, qui souffre ou qui éprouve de la joie si ce n'est pas l'ego?
Parce que moi ça fait plus de trente pages que je dis que ce n'est pas un problème d'ego, mais d'égoïsme.

Si tu es d'accord que nous pouvons garder notre personnalité en n'ayant plus d'ego, nous disons tout simplement la même chose. Pour toi l'ego c'est l'égoïsme. Mais à ce moment là tu ne crois plus au bouddhisme qui prône l'annulation de tous désirs et de toutes personnalités.

Franchement, un peu plus haut j'avais les idées claires et maintenant je n'y comprends de nouveau plus rien (pas par rapport à ce que je pense, mais par rapport à ce que tout le monde pense).

Synthésis Smile

synthésis

Messages : 258
Date d'inscription : 27/07/2012
Masculin Age : 56
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Rigel le Ven 8 Fév 2013 - 23:12

coucou Ananie
L'égo n'est pas la personnalité.
Tout à fait en accord avec toi.
Mais l'Ego existe, impalpable...même hors compréhension.
Je redis l'Ego n'est pas égoïsme Ce n'est pas le "Je".
Pas de "notre nombril"
On peut aussi souffrir sans égo.
Ressentir des choses et avoir des émotions sans égo.
Avoir une sexualité et du plaisir sans égo.
Je ne pense pas. Bien que ? Je tire l'élastique... Non
Aussi petit soit il notre Ego se nourrit pour évoluer, comme il peut. Il est en nous comme notre Âme (c'est une petite image)
avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par air le Ven 8 Fév 2013 - 23:55

ananie a écrit:Je crois que c'est tout de même important de lire des enseignements ou de suivre des enseignements oraux (ce qui est encore mieux si on en a la possibilité).

Cela permet de se construire une vision spirituelle juste et d'éviter certains pièges de l'égo.
[...]
Ensuite si l'on veut vraiment un enseignement de qualité, il faut se référer à un enseignement dont la source est quelqu'un qui a vraiment réalisé la sagesse spirituelle.
C'est à dire qu'il faut se référer à une tradition spirituelle authentique : bouddhisme, christianisme, indouisme, islam, chamanisme traditionnel...
[...]
De plus je ne trouve pas du tout que les lectures, si elles sont issues de grandes traditions spirituelles et de Saints ne nourrissent que l'intellect.
Tu fais bien de revenir là-dessus, je pense aussi qu'il y a des livres qui ne nourrissent pas l'intellect, j'ai dit que "la très grande majorité" nourrissaient surtout l'intellect (selon moi), j'ai peut-être un peu exagéré (c'est la culture du Sud qui commence à m'imprégner Laughing), mais bien évidemment il existe de très bons livres sur la spiritualité. J'en lis de nouveau quelques uns, de temps en temps.

En fait je disais cela parce que les messages de Lyse m'ont fait penser à mon propre parcours, où à un moment j'ai réalisé que cela ne m'apportait rien de lire. Dans mon cas c'était parce que ces livres, avec le recul, n'avaient en fait que très peu de rapport avec la spiritualité, que j'abordais à l'époque surtout dans une démarche orientée vers la "compréhension du monde".

Mais peut-être que parfois il peut être bon, plus généralement, de faire une pause si on sent que ça ne nous enrichit pas.

ananie a écrit:Et puis c'est toujours bon d'avoir de petites piqures de rappel de temps en temps, ça compense les piqures de rappel d'enseignements de l'égo véhiculées sans cesse par la société.
Yes Very Happy

ananie a écrit:Je n'arrête pas de le répéter, ça doit faire 20 posts que j'écris cela, mais ce n'est jamais entendu j'ai l'impression : le concept d'égo des orientaux et différent du concept de personnalité.
On peut garder une personnalité sans égo.
L'égo n'est pas la personnalité.
Là aussi, tu fais bien de préciser, parce qu'en écrivant un de mes messages plus haut j'ai eu cela en tête (lorsque je parlais de la somme des conditionnements) mais j'ai eu la flemme d'essayer de développer et je l'aurais fait moins bien que toi.

ananie a écrit:Sur la nécessité de l'enseignement je crois que tout dépend de la voie que l'on pratique.
Ah mais ce n'est pas du tout de l'enseignement que je parlais, mais de lire des livres qui finalement ne sont pas vraiment spirituels selon moi. Bien sûr que l'enseignement est nécessaire dans toute voie et qu'il peut passer par de la lecture.

ananie a écrit:La voie de Air est une voie très particulière qui nécessite un maître mais pas ou très peu d'enseignement. Elle est conçue comme cela il me semble.
(Tu me diras Air si je me trompe).
Il est exact qu'il y a peu d'enseignement (plus exactement, c'est "à volonté", puisqu'il répond à toutes nos questions, mais lui ne parle que de peu de choses spontanément), mais je ne saurais te dire si ça provient de mon instructeur qui est comme ça, de moi-même qui suis également dans mon élément avec une voie beaucoup plus axée sur la pratique que sur l'enseignement, où de la voie en elle-même... Il y a tout de même quelques livres dont on parle assez fréquemment, la bible (notre voie s'est rapprochée du christianisme en France) et quelques livres écrits par des maîtres ou sur les maîtres.

ananie a écrit:Mais c'est loin d'être vrai pour toutes les voies.
L'enseignement a une grande importance dans le christianisme, et encore plus dans le bouddhisme par exemple (ces voies ont été conçues comme cela et Jésus et Bouddha ont beaucoup enseigné oralement et ont insisté sur l'importance de l'enseignement).
Mais bien sûr, court ou long, l'enseignement à une très grande importance dans la plupart sinon toutes les voies Very Happy. Mais en fonction de leur personnalité, les instructeurs (qui n'ont plus d'ego mais ont toujours une personnalité Wink ) peuvent être plus ou moins loquaces. Et peut-être aussi que certaines voies vont mieux fonctionner avec certains types de personnalité, je ne sais pas trop...

study
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 20 sur 21 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum