L'ego spirituel ?

Page 3 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'ego spirituel ?

Message par Jean-Yves le Jeu 31 Mai 2012 - 20:10

Rappel du premier message :

Bonsoir à tous...

Mon expérience sur le sujet :

La voie spirituelle s’établit dans la relation que l’on a avec soi-même, dans notre propre intimité. Pour qu’il y ait dépassement de l’ego spirituel il est nécessaire d’être honnête, franc avec soi-même.
Je ne pense pas que l’on puisse éviter en soi la présence de l’ego spirituel.
Lorsque l’on suit un cheminement d’ouverture intérieure, il s’anime en soi du bonheur mais aussi une sorte de satisfaction de réussir (ou d’avoir réussi).

Ici, à ce stade, on pourrait dire que cette satisfaction n’a pas lieu d’être (car cette part soi qui tire une fierté n’est en rien à l’origine de « la venue de plus de clarté » en soi.)
Mais en fait, c’est dans cette attitude-là que s’établit le verrouillage, le mécanisme de fermeture de l’ego qui gène l’approfondissement de soi. Car, dans ce cas, l’ego spirituel est refoulé et reste une part cachée de soi et ainsi, une division, une dualité s’installe en soi.

Et c’est là, que pouvoir, avoir la force de se regarder soi-même en toute honnêteté est essentiel. C’est en cela que se situe une sorte de « mise à genoux » en soi, dans cette reconnaissance.
Et ce mécanisme de fermeture intérieure se maintient aussi parce que cet « ego spirituel » nous apparaît comme une gène, un obstacle dans notre cheminement, dans la voie spirituelle.
Ce positionnement intérieur à travers lequel on voudrait éluder la présence de l’ego spirituel n’est pas justifié ; car cet état de libération intérieure est déjà une réalité en soi pour tous et cela quel que soit la clarté de notre propre conscience individuelle. Il n’y a donc rien à atteindre, rien qui ne soit déjà là.

Pour résumer ce que j’ai écrit ci-dessus je dirais :
Le verrouillage intérieur ne se situe pas dans la présence de l’ego spirituel (qui peut apparaître comme le vilain petit canard) mais dans sa « non reconnaissance » en soi. « Non reconnaissance » qui empêche ce qui est la véritable conscience (d’éveil) de se révéler. Véritable conscience qui est toujours, pour tous et pour chacun, libre par nature.

sunny
avatar
Jean-Yves

Messages : 367
Date d'inscription : 08/05/2012
Masculin Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: L'ego spirituel ?

Message par tijani le Mer 9 Jan 2013 - 15:20

je pense que l'égo trouve sa noblesse , dans la fonction et l'instinct de survie par rapport a un danger , mais sinon c'est un gros fouteur de problème ... Razz
avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Hirloe le Mer 9 Jan 2013 - 15:24

Hello Ananie,

Je reviens sur ton récit :

Ananie a écrit:
Je méditais et je croyais avoir eu l'expérience de la vacuité.
Belle preuve d'orgueil n'est ce pas ?


Et là-dessus, je ne suis pas d'accord avec toi. Croire avoir fait l'expérience de la vacuité (ou un autre concept spirituel) n'est pas forcément une preuve d'orgueil.
Lorsque certaines expériences mystiques se sont présentée à moi, il y a eu un sentiment d'émerveillement. Genre, "mais qu'est-ce que c'est que ce truc insensé, quasi miraculeux... qui vient de se présenter à moi, que je suis en train d'expérimenter".
Définir un concept spirituel, c'est un peu comme expliquer à un aveugle de naissance ce qu'est une nuance irisée, comme d'expliquer à un enfant une saveur qu'il n'a jamais goûté.
Donne-leur à voir, à goûter la chose en question et ils ne feront peut-être même pas le rapprochement tout de suite.
Quand tu vois ce qu'un état comme la béatitude est condensée sous une définition académique :

béatitude, nom féminin
Sens 1 Bonheur, état de satisfaction parfaite. Synonyme euphorie
Sens 2 Félicité des élus au paradis [Religion]. Synonyme sainteté

Et tout ce qu'on pourrait en dire sans pour autant décrire cet état à la perfection.

Donc, pour revenir à l'exemple, il y a l'expérience et ensuite, il y a comme une une redescente dans l'intellect, et alors on raccroche l'expérience à des concepts qui nous semblent illustrer au mieux l'expérience.
Pour moi, que ce soit une confusion ou non, elle n'est pas forcément générée par l'orgueil.

Quelqu'un qui ignore tout de ces concepts, va-t-il pour autant s'arrêter à cette première expérience mystique ?
La vie va-t-elle pour autant le priver d'autres épreuves, d'autres connaissances de soi ? Je ne crois pas.
Si cette personne développe sur le chemin toutes les caractéristiques qui concourent à la réalisation et ce, malgré l'absence de volonté à se rattacher à une tradition, je ne vois pas ce qui l’empêcherait.
Les traditions ne sont pour moi que des modélisations de la réalisation, incluant des panneaux indicateurs, des pare-feu, etc...

En tous cas, c'est mon avis aujourd'hui.
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par ananie le Mer 9 Jan 2013 - 15:44

Excuse moi Totem, mais tu parles d'avoir vécu l'éveil de la kundalini.

Or ce terme est un terme indien. Du coup, quand tu dis cela, cela me renvoi à la définition indienne de l'éveil de la kundalini.
Mais ce que tu expliques n'y correspond pas du tout.

Cela correspond à une expérience d'éveil, mais pas à l'éveil de la kundalini, qui est vraiment le dernier stage.

Lorsque la kundalini monte tout en haut puis redescend, on atteint la pleine réalisation.
Et en Inde, quand quelqu'un dit avoir atteint la réalisation, l'éveil de la kundalini, on lui demande de faire un miracle pour le prouver.
Amma par exemple l'a prouvé en transformant un bol d'eau en dessert sucré au lait, et en nourrissant des centaines de personnes à leur faim avec ce seul bol (qui ne se vidait pas).

On peut avoir la sensation d'une énergie qui monte jusqu'au chakra coronal, puis qui redescend, et des grandes extases, sans que se soit pour autant un éveil de la kundalini.

En fait selon les sages de l'Inde, n'importe quel chakra qui s'éveille produit une explosion d'énergie qui monte jusqu'en haut, éveille certaines parties du cerveau, puis redescend. Tout en produisant un nouvel état d'être qui ensuite est permanent.
Du coup, en comparant cela à certains textes, on peut vraiment croire à un éveil de la kundalini.

Mais un chakra ce n'est pas toute la kundalini.
Sinon tu serais complètement réalisée, tu n'aurais plus du tout d'égo (tu n'as pas la même définition de l'égo que les orientaux, parce que pour eux il n'existe pas et n'a jamais existé, et les êtres réalisés l'ont réalisé, c'est pour cela qu'on les appelle comme ça), tu serais omnisciente, tu ferais des miracles.

Après je crois que lorsque l'on est sur de sa réalisation et qu'on ne la remet jamais en question, c'est que l'égo spirituel nous a eu, et que c'est fini pour nous le chemin spirituel (jusqu'à ce qu'un évènement important nous remette en question). Et tout cela vient s'appuyer sur de vieilles souffrances non résolues, qui pourraient ressurgir si on se remettait en question, ce que l'on refuse.
A force de se reposer uniquement sur ses propres opinions et de ne pas chercher conseil auprès des plus avancés, on finit par arriver à un stade de non retour (pas définitivement, mais pour longtemps).

Cela dit, je ne vais plus insister...



Sinon tijani, l'instinct de survie appartient, selon moi au corps, pas à l'égo.
Dans la définition des orientaux, l'égo s'est se faire une image limitée de soi-même, en se disant : "je suis ce corps, cette personnalité, ces émotions, ces pensées...".
Mais on peut vivre sans se dire "je suis ci et ça". On aura toujours un corps, une personnalité, des émotions, des pensées... mais on ne sera plus identifié à eux.

Et ne plus être identifié à eux cela veut dire être capable de mourir (malgré l'instinct de survie qui est toujours là, puisque n'appartenant pas à l'égo) par amour des autres par exemple, à n'importe quel moment.

PS : Je fais juste un petit tour ici, je ne vais pas rester longtemps.


Dernière édition par ananie le Mer 9 Jan 2013 - 15:54, édité 1 fois

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par ananie le Mer 9 Jan 2013 - 15:51

Hirloe a écrit:Et là-dessus, je ne suis pas d'accord avec toi. Croire avoir fait l'expérience de la vacuité (ou un autre concept spirituel) n'est pas forcément une preuve d'orgueil.
Lorsque certaines expériences mystiques se sont présentée à moi, il y a eu un sentiment d'émerveillement. Genre, "mais qu'est-ce que c'est que ce truc insensé, quasi miraculeux... qui vient de se présenter à moi, que je suis en train d'expérimenter".
Oui je suis d'accord.
Par contre si ensuite on s'attache à cette expérience, et que l'on garde en soi, subtilement, inconsciemment cette idée : "moi j'ai réalisé cela, je suis un extraterrestre par rapport aux autres".
ça c'est de l'orgueil (ce qui était mon cas et l'est encore de temps en temps, par rapport à d'autres choses ; mais je m'en rends compte, donc mon orgueil ne me possède pas totalement).
Comme le fait de ne pas mettre en doute cette idée qu'on a perçu la réalisation.

Si on se le dit puis qu'on le remet en doute (concrètement, c'est à dire en voulant bien aller demander conseil à des gens avancés spirituellement) et qu'on ne le saisit pas pour, subtilement, très subtilement, se sentir supérieur, ok, ce n'est pas forcément de l'orgueil, mais sinon si.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Totem le Mer 9 Jan 2013 - 16:03

Le problème c'est de vouloir tout mettre dans des cases, de tout mentaliser, ce qui est valable aujourd'hui ne sera peut être plus demain. Il est clair que nous ne réfléchissons pas comme le faisaient nos aieux ni comme les générations précédentes, de même pour donner une valeur aux choses.
L'orgueil et l'égo tel qu'ils sont vu aujourd'hui étaient peut être vus autrement dans le passé, peut être même qu'ils étaient vus comme des qualités. C'est depuis l'arrivée de la psychanalyse qu'on en parle beaucoup et que l'on en donne une définition qui ne restera qu'une définition actuelle qui changera peut être dans quelques siècles.
avatar
Totem

Messages : 341
Date d'inscription : 14/12/2012
Féminin Age : 62
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Hirloe le Mer 9 Jan 2013 - 16:34

Ananie a écrit:Si on se le dit puis qu'on le remet en doute (concrètement, c'est à dire en voulant bien aller demander conseil à des gens avancés spirituellement) et qu'on ne le saisit pas pour, subtilement, très subtilement, se sentir supérieur, ok, ce n'est pas forcément de l'orgueil, mais sinon si.

Oui, c'est vrai. Mais qu'il y ait maître ou non pour pointer cet orgueil du doigt, la vie elle-même rappellera à l'orgueilleux sa confusion... Car une fois retombé de son expérience, les turpitudes de l'égo reviendront au galop... Et s'il peut tromper les autres, il ne pourra nier éternellement ses propres souffrances, ses propres errements dans la colère, la dépression, ou quelque autre débordement émotionnel...
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par ananie le Mer 9 Jan 2013 - 17:35

Hirloe a écrit:la vie elle-même rappellera à l'orgueilleux sa confusion... Car une fois retombé de son expérience, les turpitudes de l'égo reviendront au galop... Et s'il peut tromper les autres, il ne pourra nier éternellement ses propres souffrances, ses propres errements dans la colère, la dépression, ou quelque autre débordement émotionnel...
J'aimerai croire cela, mais j'en connais beaucoup qui sont depuis des années dedans et qui au lieu de se remettre en question accusent les autres et deviennent de plus en plus rigides et du coup destructeurs.

Beaucoup meurent sans jamais s'être remis en question malheureusement.
Ils changeront dans d'autres vies, mais pour certains, j'ai bien peur qu'ils soient allées trop loin dans l'égarement pour revenir en arrière dans cette vie-ci.

On ne peut pas nier éternellement ses souffrances, elles nous rattrapent, ne serait-ce qu'au moment de la mort, où nous n'aurons plus les systèmes de défense pour les refouler (systèmes liés au corps et au moi conscient qui disparaissent à la mort) mais on peut les nier toute une vie. Beaucoup le font en tous cas.
Et plus on nie, plus ensuite la souffrance est grande quand on retombe.

Mieux vaut se remettre en question et retomber régulièrement, ça fait beaucoup moins mal. Et c'est comme ça que l'on monte.
"Qui s'abaisse sera élevé" dit Jésus.

Tout ceci étant dit, ça va quand même beaucoup plus vite avec une thérapie ou un guide spirituel qu'en attendant que la vie nous mette face à nos problèmes.
On fait en un mois ce qu'on fait en un an sans accompagnement (en un an, dans le meilleur des cas).

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par MarieAnne le Mer 9 Jan 2013 - 17:43


juste un écho à ceci en attendant que j'offre ce qui m'habite face à cet ego et ce qui a été dit ici
ananie a écrit:
Tout ceci étant dit, ça va quand même beaucoup plus vite avec une thérapie ou un guide spirituel qu'en attendant que la vie nous mette face à nos problèmes.
On fait en un mois ce qu'on fait en un an sans accompagnement (en un an, dans le meilleur des cas).

est-ce que le travail est le même dans les profondeurs de l'être?
et le temps compte-t-il vraiment sur le Chemin Spirituel? la Patience offre à mes Yeux bien plus que la présence d'un guide, ou d'un psy ..
avatar
MarieAnne

Messages : 226
Date d'inscription : 03/12/2012
Féminin Age : 57

http://justedesfruitscueillis.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par ananie le Mer 9 Jan 2013 - 19:28

Même avec un guide ou un psy, il faut beaucoup de temps et de patience.
Parce qu'on a tellement de couches inconscientes à purifier que même en passant par de grosses crises de purifications tous les mois, ça prend une ou des vies à tout purifier.
Alors sans ça... On n'est pas prêt d'en sortir.

Mais après tout dépend de ce que l'on veut.
Pour ma part, je veux faire tout ce qui est en mon pouvoir dans le temps qui m'est imparti dans cette vie pour cheminer autant que possible.
Peut importe ce que ça donnera, mais j'aurai fais ce que j'ai pu.

Si l'on ne veut pas faire comme ça par contre, et que l'on veut vraiment y aller très doucement, je respecte complètement. Je n'ai aucun soucis avec ça.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par MarieAnne le Mer 9 Jan 2013 - 19:41

J'ai le sentiment profond que sur le Chemin notre vouloir est si peu de choses, tout ne dépend pas que de nous mais aussi de ce qui appelle à Être en nous et à travers nous. C'est la rencontre de deux Désirs ...
avatar
MarieAnne

Messages : 226
Date d'inscription : 03/12/2012
Féminin Age : 57

http://justedesfruitscueillis.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Hirloe le Mer 9 Jan 2013 - 19:47

Je comprends ta position, Ananie. Je n'ai aucune idée des statistiques (éveils consécutifs à l'étude d'une tradition, via tradition et thérapie, suite à thérapie uniquement, ou via le flot de la vie) pour avoir un avis plus global. Je pense simplement qu'un éveil ou une réalisation sans guide puisse être possible. Certains éveils spontanés contemporains dont les témoignages circulent sur le net semblent également aller en ce sens.
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Totem le Mer 9 Jan 2013 - 19:52

ananie a écrit:Même avec un guide ou un psy, il faut beaucoup de temps et de patience.
Parce qu'on a tellement de couches inconscientes à purifier que même en passant par de grosses crises de purifications tous les mois, ça prend une ou des vies à tout purifier.
Alors sans ça... On n'est pas prêt d'en sortir.

.

Quand tu dis Ananie que tout purifier peut prendre plusieurs vies, mais tu ne peux pas savoir si dans les vies précédentes tu n'as pas déjà fait le travail, ce qui fait que dans cette vie ci tu n'aurais moins de souffrances à purifier. J'aime bien d'ailleurs le point de vue de Stanislas Grof sur le sujet,
( http://www.stanislavgrof.com/pdf/Stan_Grof_Interview_INREES.pdf)
Peut être connaîs tu?

E toutes les façons tu as raison de dire qu'il faut en éliminer le plus possible dans une vie pour réduire le travail plus tard.
avatar
Totem

Messages : 341
Date d'inscription : 14/12/2012
Féminin Age : 62
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par ananie le Mer 9 Jan 2013 - 19:58

MarieAnne a écrit:J'ai le sentiment profond que sur le Chemin notre vouloir est si peu de choses, tout ne dépend pas que de nous mais aussi de ce qui appelle à Être en nous et à travers nous. C'est la rencontre de deux Désirs ...
Je suis complètement d'accord avec ça.

Hirloe a écrit:Certains éveils spontanés contemporains dont les témoignages circulent sur le net semblent également aller en ce sens.
Sinon il faut faire attention aux témoignages d'éveil, parce que généralement, il ne s'agit que d'éveil d'un chakra particulier.
Et comme cela a été fait sans guide expérimenté, la personne prend ça pour le plein éveil.

Totem a écrit:Quand tu dis Ananie que tout purifier peut prendre plusieurs vies, mais tu ne peux pas savoir si dans les vies précédentes tu n'as pas déjà fait le travail, ce qui fait que dans cette vie ci tu n'aurais moins de souffrances à purifier.
Oui c'est très juste.
Pour ma part, dans celle-ci, j'en tiens une couche Very Happy
Sinon je ne connais pas du tout Stanislas Grof.
E toutes les façons tu as raison de dire qu'il faut en éliminer le plus possible dans une vie pour réduire le travail plus tard.
Je n'ai pas dit "il faut", j'ai juste parlé pour moi.
Je respecte totalement ceux qui choisissent de ne pas faire ce travail, et même les gens qui n'ont pas de voie spirituelle.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par ananie le Mer 9 Jan 2013 - 20:02

En tous cas Lamdi va être content : on remplit des pages dans ce sujet Laughing

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Hirloe le Mer 9 Jan 2013 - 20:07

Ouais mais il y aura finalement pas beaucoup contribué Sifflote
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Totem le Mer 9 Jan 2013 - 21:31

Pas grave, c'est l'intention qui compte Very Happy
avatar
Totem

Messages : 341
Date d'inscription : 14/12/2012
Féminin Age : 62
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par air le Mer 9 Jan 2013 - 22:08

ananie a écrit:
MarieAnne a écrit:J'ai le sentiment profond que sur le Chemin notre vouloir est si peu de choses, tout ne dépend pas que de nous mais aussi de ce qui appelle à Être en nous et à travers nous. C'est la rencontre de deux Désirs ...
Je suis complètement d'accord avec ça.
Je ne le suis qu'en partie pour ma part. Je crois que la volonté est une vertu fondamentale pour avancer dans un cheminement spirituel (car ce cheminement est très difficile s'il est mené en profondeur), avec quelques autres et notamment la persévérance qui doit l'accompagner pour maintenir l'effort sur la durée.
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par ananie le Mer 9 Jan 2013 - 22:24

Air a écrit:Je ne le suis qu'en partie pour ma part. Je crois que la volonté est une vertu fondamentale pour avancer dans un cheminement spirituel (car ce cheminement est très difficile s'il est mené en profondeur), avec quelques autres et notamment la persévérance qui doit l'accompagner pour maintenir l'effort sur la durée.
Je n'ai pas compris ce que disait MarieAnne comme ça en fait, parce que je suis aussi complètement d'accord avec toi Very Happy

J'avais surtout vu ça dans le sens ou ce n'est pas en forçant avec notre volonté que l'on avance vers le divin, mais plutôt en s'ouvrant à lui au dedans de nous.
Et pour s'ouvrir à lui au dedans de nous, il faut beaucoup d'effort, de pratiques, de persévérance, et pour cela oui, de la volonté, ancrée dans une solide motivation construite avec le temps.

Voilà encore un truc de l'orgueil spirituel : "Moi je peux y arriver sans faire trop d'efforts, parce que je suis plus avancé que ceux qui ont besoin de faire beaucoup de pratiques". "Oh et puis la pratique spirituelle ça ne sert à rien, on peut pratiquer en vivant son quotidien, à chaque instant, la vie nous remet en question". Oui c'est vrai, mais si on ne prend pas en plus du temps tous les jours, pour se poser dans de vrais pratiques spirituelles, on ne vit pas grand chose de très profond, et notre égo reste bien tranquille au chaud.

Finalement pratiquer dans le quotidien, en se remettant en question avec les évènements de la vie qui nous arrivent... mais sans pratique spirituelle, sans tradition et sans accompagnement, c'est aussi ce que font les gens qui ne sont pas dans une voie spirituelle, non ? Tout le monde fait ça, non ?

ça va encore râler là non ? Very Happy

Désolé, je fais mon petit c... Very Happy

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par MarieAnne le Mer 9 Jan 2013 - 22:56

Smile

MarieAnne a écrit:J'ai le sentiment profond que sur le Chemin notre vouloir est si peu de choses, tout ne dépend pas que de nous mais aussi de ce qui appelle à Être en nous et à travers nous. C'est la rencontre de deux Désirs ...

"notre vouloir est si peu de choses" ne dit pas que le vouloir n'est pas ... et je parle bien de deux Désirs ...
Il est un autre vouloir en soi devant lequel notre petit vouloir ne peut que s'effacer à un moment donné .. "Que ta volonté soit faite et non la mienne!"

Le Désir est un Feu d'Amour, une force de croissance et de multiplication. C'est cette Force qui pour moi est essentielle sur le Chemin.

Pour moi il n'est nul besoin de pratique spirituelle x ou y, mais juste la Sincérité du Cœur offerte dans les actes de Vie et la conscience de ces actes pour lesquels je me demande toujours quelle part de moi agit ? et qui origine cet agir

Je ne chasse pas l'ego, je cherche pour lui cette autre part de lui, cet autre côté de lui-même qui fait qu'il peut enfin offrir ce pour quoi il Est

Je fais personnellement une grande différence entre l'ego ordinaire et l'Ego Spirituel qui pour moi est le Je Esprit, le Je Suis, le YHVH , le Kyrios, Jésus-Christ JHSVH ... le S Shin étant ce Feu dont j'ai parlé plus haut ...



avatar
MarieAnne

Messages : 226
Date d'inscription : 03/12/2012
Féminin Age : 57

http://justedesfruitscueillis.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Hirloe le Mer 9 Jan 2013 - 23:04

Ananie a écrit:Voilà encore un truc de l'orgueil spirituel : "Moi je peux y arriver sans faire trop d'efforts, parce que je suis plus avancé que ceux qui ont besoin de faire beaucoup de pratiques". "Oh et puis la pratique spirituelle ça ne sert à rien, on peut pratiquer en vivant son quotidien, à chaque instant, la vie nous remet en question". Oui c'est vrai, mais si on ne prend pas en plus du temps tous les jours, pour se poser dans de vrais pratiques spirituelles, on ne vit pas grand chose de très profond, et notre égo reste bien tranquille au chaud.

Tout dépend de ce que tu appelles "pratique spirituelle". Je suis pas sûre que réciter des mantras à longueur de journée et se contorsionner trois fois par jour sans autre but que l'aspect rituelique relié à une croyance apporte davantage à l'égo Wink
Qu'est-ce que de vraies pratiques spirituelles ? Un vraie quête de la connaissance de soi me semble déjà une bonne pratique spirituelle... Est-ce une vraie selon ta perspective ? Very Happy
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Totem le Mer 9 Jan 2013 - 23:12

Tu dis Ananie : ça va encore râler là non ?

Mais non un peu de poil à gratter ça fait pas de mal Very Happy

Quelle est donc la bonne définition de "pratiquer"??, chacun n'a t-il pas sa propre pratique? Je dis ça parce que nous ne sommes pas des clones.

POur moi pratiquer c'est à chaque instant, à chaque action, chaque pensée, chaque situation et se tourner vers l'intérieur et se connecter à l'être le plus possible pour qu'un jour il prenne les rennes totalement.
avatar
Totem

Messages : 341
Date d'inscription : 14/12/2012
Féminin Age : 62
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Totem le Mer 9 Jan 2013 - 23:17

[quote="MarieAnne"] Smile

MarieAnne a écrit:
Pour moi il n'est nul besoin de pratique spirituelle x ou y, mais juste la Sincérité du Cœur offerte dans les actes de Vie et la conscience de ces actes pour lesquels je me demande toujours quelle part de moi agit ? et qui origine cet agir

Je ne chasse pas l'ego, je cherche pour lui cette autre part de lui, cet autre côté de lui-même qui fait qu'il peut enfin offrir ce pour quoi il Est

Je fais personnellement une grande différence entre l'ego ordinaire et l'Ego Spirituel qui pour moi est le Je Esprit, le Je Suis, le YHVH , le Kyrios, Jésus-Christ JHSVH ... le S Shin étant ce Feu dont j'ai parlé plus haut ...




je vois les choses comme ça aussi Wink
avatar
Totem

Messages : 341
Date d'inscription : 14/12/2012
Féminin Age : 62
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par MarieAnne le Mer 9 Jan 2013 - 23:20

Ananie a écrit: Oui c'est vrai, mais si on ne prend pas en plus du temps tous les jours, pour se poser dans de vrais pratiques spirituelles, on ne vit pas grand chose de très profond, et notre égo reste bien tranquille au chaud.

Cela est une affirmation qui ne tient pas compte de ceux qui n'ont pas ce temps disponible. A te lire seuls ceux qui ont ce temps, qui ont la chance de pouvoir avoir un psy qui les accompagne dans leur vie, de pouvoir trouver un guide digne de confiance qui saura les mettre sur leur voie et non la sienne, ne peuvent avoir accès au Chemin qui leur offrira l'Accomplissement de l'EssenCiel d'eux-mêmes...

Pourquoi ne pas rester tout simplement dans le pourquoi pas d'un autre possible que ce qui toi tu reconnais être ?!

Être présent, attentif, vigilant à ce qui se Vit en chaque instant de nos vies, même quand on est sur le trône Wink peut à mes Yeux offrir aussi beaucoup sur le Chemin ... et cela peut venir naturellement à soi sans mettre en place une pratique enseignée ici et là....

avatar
MarieAnne

Messages : 226
Date d'inscription : 03/12/2012
Féminin Age : 57

http://justedesfruitscueillis.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par MarieAnne le Mer 9 Jan 2013 - 23:22

Totem a écrit:
je vois les choses comme ça aussi Wink

Je sais Totem, ce qui Vit dans tes messages me l'a soufflé à l'oreille Smile
avatar
MarieAnne

Messages : 226
Date d'inscription : 03/12/2012
Féminin Age : 57

http://justedesfruitscueillis.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Cobra-de-jade le Mer 9 Jan 2013 - 23:33

ananie a écrit:
Voilà encore un truc de l'orgueil spirituel : "Moi je peux y arriver sans faire trop d'efforts, parce que je suis plus avancé que ceux qui ont besoin de faire beaucoup de pratiques". "Oh et puis la pratique spirituelle ça ne sert à rien, on peut pratiquer en vivant son quotidien, à chaque instant, la vie nous remet en question". Oui c'est vrai, mais si on ne prend pas en plus du temps tous les jours, pour se poser dans de vrais pratiques spirituelles, on ne vit pas grand chose de très profond, et notre égo reste bien tranquille au chaud.

Salut Ananie Sage

J'attire ton attention sur le fait que la réaction égotique que tu dénonces si justement n'est que le reflet inversé de l'effort acharné.
En effet, la même tendance mentale est à l'oeuvre dans ces deux attitudes contraires. Dans les deux cas, il s'agit d'une question de confort, de sécurité et donc de crainte de l'inconnu et de l'insécurité.
Quand je crois illusoirement que tout tombe du ciel, je suis dans la fénéantise spirituelle et je trouve toutes les excuses possibles pour justifier ma peur de la marche, de la confrontation à mes ombres intérieurs et au monde extérieur. En gros, comme tu dis : " je veux rester en sécurité bien au chaud".

Mais l'action compulsive, la pratique acharnée, le besoin d'aller constamment au-delà de soi-même plutôt que de s'accueillir soi-même tel que l'on est, n'exprime t-elle pas également le même message inconscient, la même insécurité émotionnelle, le même refus de l'inconnu?

Ici on a : "Je veux agir à tout prix pour échapper à mes limitations, j'ai peur d'être limité à l'image que je perçois de moi, je veux me dépasser ! ". Toute transformation spirituelle profonde a son origine dans l'acceptation, dans l'accueil de soi (la pratique ou l'absence de pratique est un faux problème) or, je vois mal comment on peut s'accepter tel qu'on est (et donc se transcender) lorsqu'on s'acharne à se changer.

Que l'on soit dans une compulsion d'inaction, de passivité totale ou dans une compulsion de contrôle... en soulevant ces deux voiles, on se retrouve face à la même insécurité, à la même peur de soi-même mais également, au même manque de confiance en l'intelligence infinie du Divin.

avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum