L'ego spirituel ?

Page 21 sur 21 Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'ego spirituel ?

Message par Jean-Yves le Jeu 31 Mai 2012 - 20:10

Rappel du premier message :

Bonsoir à tous...

Mon expérience sur le sujet :

La voie spirituelle s’établit dans la relation que l’on a avec soi-même, dans notre propre intimité. Pour qu’il y ait dépassement de l’ego spirituel il est nécessaire d’être honnête, franc avec soi-même.
Je ne pense pas que l’on puisse éviter en soi la présence de l’ego spirituel.
Lorsque l’on suit un cheminement d’ouverture intérieure, il s’anime en soi du bonheur mais aussi une sorte de satisfaction de réussir (ou d’avoir réussi).

Ici, à ce stade, on pourrait dire que cette satisfaction n’a pas lieu d’être (car cette part soi qui tire une fierté n’est en rien à l’origine de « la venue de plus de clarté » en soi.)
Mais en fait, c’est dans cette attitude-là que s’établit le verrouillage, le mécanisme de fermeture de l’ego qui gène l’approfondissement de soi. Car, dans ce cas, l’ego spirituel est refoulé et reste une part cachée de soi et ainsi, une division, une dualité s’installe en soi.

Et c’est là, que pouvoir, avoir la force de se regarder soi-même en toute honnêteté est essentiel. C’est en cela que se situe une sorte de « mise à genoux » en soi, dans cette reconnaissance.
Et ce mécanisme de fermeture intérieure se maintient aussi parce que cet « ego spirituel » nous apparaît comme une gène, un obstacle dans notre cheminement, dans la voie spirituelle.
Ce positionnement intérieur à travers lequel on voudrait éluder la présence de l’ego spirituel n’est pas justifié ; car cet état de libération intérieure est déjà une réalité en soi pour tous et cela quel que soit la clarté de notre propre conscience individuelle. Il n’y a donc rien à atteindre, rien qui ne soit déjà là.

Pour résumer ce que j’ai écrit ci-dessus je dirais :
Le verrouillage intérieur ne se situe pas dans la présence de l’ego spirituel (qui peut apparaître comme le vilain petit canard) mais dans sa « non reconnaissance » en soi. « Non reconnaissance » qui empêche ce qui est la véritable conscience (d’éveil) de se révéler. Véritable conscience qui est toujours, pour tous et pour chacun, libre par nature.

sunny
avatar
Jean-Yves

Messages : 367
Date d'inscription : 08/05/2012
Masculin Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: L'ego spirituel ?

Message par Rigel le Sam 9 Fév 2013 - 0:17

Oui les enseignements sont bons et indispensables.
Qui a la Science infuse ????
les instructeurs (qui n'ont plus d'ego mais ont toujours une personnalité) peuvent être plus ou moins loquaces.
Peut être faudrait il mettre l'Ego à sa pace.
avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par synthésis le Sam 9 Fév 2013 - 0:43

Rigel a écrit:Oui les enseignements sont bons et indispensables.
Qui a la Science infuse ????
.

Lorsqu'on aime spirituellement (de manière altruiste), on a la science infuse et, logiquement, plus aucun enseignement ne devrait être nécessaire. L'Amour est un ressenti et vient de l'intérieur, pas besoin de lecture pour ressentir. Vouloir savoir est toujours un besoin de l'ego*.

Mais comme on n'a pas encore compris ce qu'est réellement l'ego, ben... à toi de te faire ta propre opinion: avec ton ego, ou peut-être ta conscience, ou encore ta personnalité ou même ton individualité. Bref, avec quelque chose qui est toi mais qu'on ne sait pas trop ce que c'est... Smile

Synthésis Smile
* Peut-être est-ce un machin truc vide de tout ressenti (l'ego), un espèce d'ordinateur dans lequel on a entré des informations. Le discernement viendrait de la conscience spirituelle (que certains appellent le coeur). Si on ne lit pas les enseignements avec le coeur, on ne peut comprendre correctement ce qu'on lit. C'est donc bien le coeur le maître incontestable. Là où ça se complique c'est qu'on peut avoir plus ou moins du coeur... Smile

synthésis

Messages : 258
Date d'inscription : 27/07/2012
Masculin Age : 56
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par ananie le Sam 9 Fév 2013 - 5:57

Lyse a écrit:Ah je te remercie effectivement d'un coup tout me paraît plus tangible! j'aimerais m'enrichir sur ce point précis, aurais-tu des textes à me conseiller s'il te plait? ce serait vraiment très aimable car je pense en avoir profondément besoin pour m'aider à clarifier cet aspect. Il est source de perturbations dans mon esprit et je crois qu'après les choses seront plus claires.
Pour ma part, j'ai surtout appris ça dans des enseignements oraux.
Si tu en as la possibilité, tu peux te diriger vers un centre bouddhiste, un KTT.
Sinon lire des livres de bouddhistes.
Je n'ai pas de références précises à te donner, mais Chogyam Trungpa notamment exprime souvent les choses très bien, avec un langage contemporain.


Synthésis a écrit:Peux-tu alors me dire qui ressent, qui souffre ou qui éprouve de la joie si ce n'est pas l'ego?
Parce que moi ça fait plus de trente pages que je dis que ce n'est pas un problème d'ego, mais d'égoïsme.
Non ce n'est pas l'égoïsme.

Enfin... si c'est l'égoïsme, mais quand on rentre de plus en plus dans l'introspection, on se rend compte que la nature même de notre individualité est égoïsme (je pèse bien mes mots là), et que les seuls moments où l'on sort de l'égoïsme, si on y regarde vraiment bien, ce sont des moments où l'on sort aussi de l'individualité.

Mais je ne peux pas expliquer ici en quelques lignes ce que l'on met des années d'enseignement et de pratique à comprendre.
Je te renvoie également aux livres bouddhistes sur le sujet.

Je n'ai pas de références précises mais si quelqu'un en a, qu'il n'hésite pas à les mettre.

Je vais essayer de faire un sujet prochainement sur l'au delà de la souffrance, peut-être que ça clarifiera un petit peu.

C'est fait :
http://www.forumspirituel.fr/t904-l-au-dela-de-la-souffrance#23611

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par synthésis le Sam 9 Fév 2013 - 9:46

ananie a écrit:

Synthésis a écrit:Peux-tu alors me dire qui ressent, qui souffre ou qui éprouve de la joie si ce n'est pas l'ego?
Parce que moi ça fait plus de trente pages que je dis que ce n'est pas un problème d'ego, mais d'égoïsme.
Non ce n'est pas l'égoïsme.

Enfin... si c'est l'égoïsme, mais quand on rentre de plus en plus dans l'introspection, on se rend compte que la nature même de notre individualité est égoïsme (je pèse bien mes mots là), et que les seuls moments où l'on sort de l'égoïsme, si on y regarde vraiment bien, ce sont des moments où l'on sort aussi de l'individualité.

Mais je ne peux pas expliquer ici en quelques lignes ce que l'on met des années d'enseignement et de pratique à comprendre.
Je te renvoie également aux livres bouddhistes sur le sujet.

Je n'ai pas de références précises mais si quelqu'un en a, qu'il n'hésite pas à les mettre.

C'est intéressant ce que tu dis là: "les seuls moments où l'on sort de l'égoïsme, si on y regarde vraiment bien, ce sont des moments où l'on sort aussi de l'individualité.

Pourtant, même quand on sort de l'égoïsme, il y a toujours une individualité qui demeure et qui te permet de te dire que tu en es sorti. Bon, se le dire après coup pourrait être une réflexion de l'ego, mais je pense qu'on peut se le dire aussi dans l'instant où on le vit. On peut très bien vivre un instant d'Unité. Et qui est ce "on" qui vit l'instant d'Unité si ce n'est une individualité? C'est pour cette raison que des nouveaux maîtres parlent d'Unité relative.

Le seul moyen d'éliminer absolument toute dualité et toute individualité c'est de rejoindre l'Unité absolue. Mais ça c'est la fin du parcours...

Je ne sais pas si c'était bien d'ouvrir un autre sujet. Les réponses sur l'individualité vont maintenant se chevaucher...

Synthésis Smile

synthésis

Messages : 258
Date d'inscription : 27/07/2012
Masculin Age : 56
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par ananie le Sam 9 Fév 2013 - 9:57

Synthésis a écrit:Pourtant, même quand on sort de l'égoïsme, il y a toujours une individualité qui demeure et qui te permet de te dire que tu en es sorti. Bon, se le dire après coup pourrait être une réflexion de l'ego, mais je pense qu'on peut se le dire aussi dans l'instant où on le vit.
En fait non, dès qu'on se le dit, on est revenu à l'individualité et à l'égoïsme.

Et qui est ce "on" qui vit l'instant d'Unité si ce n'est une individualité?
On ne peut pas le dire, c'est au delà des mots.

Et il n'y a pas de "on".
Tu mets ici (comme dans le sujet sur la souffrance) le doigt exactement sur le fondement même de l'égo qui est la certitude, par déduction, que si nous percevons quelque chose, c'est qu'il y a un moi pour percevoir ce quelque chose.
Voilà, c'est justement ça l'égo selon les bouddhistes : croire que derrière les perceptions, il y a un moi, une entité différente de la perception elle-même, qui perçoit.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Lyse83 le Sam 9 Fév 2013 - 10:00

ananie a écrit:la nature même de notre individualité est égoïsme (je pèse bien mes mots là), et que les seuls moments où l'on sort de l'égoïsme, si on y regarde vraiment bien, ce sont des moments où l'on sort aussi de l'individualité.

Mais alors décider de s'améliorer, décider d'aller sur un chemin spirituel... c'est aussi de l'égoïsme? on se dirige soi en décidant de s'ouvrir, de se remettre à Dieu, on n'a pas la prétention de croire que notre intention va forcément diriger le monde, quand même?

Ce serait refuser d'accepter les autres pour ce qu'ils sont alors, si nous n'étions plus que conscience collective... ou alors avoir une conscience collective c'est perdre tout sentiments propres et toutes volontés? Mais dans ce cas on entrerait dans un état végétatif et on ne progresserait plus? et alors progresser à t'il encore un sens?

Il y a des incohérences dans tout ca à mon sens, j'en reviens à mon histoire de conte sur la quête impossible, beaucoup d'éléments paraissent "séduisants et justes" annoncés de belle manière mais quand on les enclenchent dans une machine concrètement, ca ne roule plus.

Lyse83

Messages : 22
Date d'inscription : 05/02/2013
Féminin Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par ananie le Sam 9 Fév 2013 - 10:17

Lyse a écrit:Ce serait refuser d'accepter les autres pour ce qu'ils sont alors, si nous n'étions plus que conscience collective... ou alors avoir une conscience collective c'est perdre tout sentiments propres et toutes volontés? Mais dans ce cas on entrerait dans un état végétatif et on ne progresserait plus?
Ce n'est pas non plus une conscience collective.
Et le sans égo n'est pas d'avoir une conscience sans sentiment ou volonté propre.
L'égo n'est pas la personnalité.
On garde son corps, ses pensées, ses émotions, ses sentiments, ses ressents personnels...etc (voir le sujet sur l'au delà de la souffrance).

On ne peut pas dire ce que c'est le sans égo, c'est au delà du mental.

Dès qu'on croit l'avoir compris, c'est qu'on n'a pas compris.
Et quand on est perdu et qu'on ne sait plus ce que c'est, c'est qu'on commence à comprendre.

Et effectivement c'est incohérent pour l'intellect, ça le met dans une impasse parce qu'il ne peut pas comprendre.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par ananie le Sam 9 Fév 2013 - 10:33


_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Lyse83 le Sam 9 Fév 2013 - 12:02

ananie a écrit:Dès qu'on croit l'avoir compris, c'est qu'on n'a pas compris.
Et quand on est perdu et qu'on ne sait plus ce que c'est, c'est qu'on commence à comprendre.

Et effectivement c'est incohérent pour l'intellect, ça le met dans une impasse parce qu'il ne peut pas comprendre.

Pour ma part, quand j'en arrive là, cela me vide de mes pensées et me fout les larmes aux yeux, en général quand j'en arrive là à cette émotion étrange, bizarrement de la paix, j'ai soudain l'impression que c'est inutile d'y réfléchir. Au début je pensais que j'étais sûrement lâche sans me rendre compte, de laisser tomber là, maintenant je ne sais plus. Ce n'est pas bien grave peut-être pour l'instant.

Merci beaucoup Ananie je vais lire ces deux points Smile

Lyse83

Messages : 22
Date d'inscription : 05/02/2013
Féminin Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par ananie le Sam 9 Fév 2013 - 12:39

Lyse a écrit:Pour ma part, quand j'en arrive là, cela me vide de mes pensées et me fout les larmes aux yeux, en général quand j'en arrive là à cette émotion étrange, bizarrement de la paix
Excellent ! Very Happy

Cependant, je dirais qu'il est utile de réfléchir parce que l'on a souvent des idées préconçues. Et la réflexion permet de les déconstruire pour laisser de plus en plus de place à la réalité.
D'ailleurs il semblerait que c'est la réflexion qui t'amène à cet état dans un premier temps.

C'est utile tant que l'on a des idées préconçues je crois.

Après pour certaines personnes qui ont peu d'idées préconçues, mais une Foi d'enfant, ce n'est pas forcément utile.

Comme pour Bernadette Soubirou par exemple : sa seule foi lui a permis de s'élever à la même hauteur que les Saints qui étaient des grands intellectuels... elle qui voulait apprendre le catéchisme mais qui n'était pas capable d'en apprendre une seule page. Very Happy

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Lyse83 le Sam 9 Fév 2013 - 13:22

Oui, c'est vrai je pense, si nous sommes un et nous sommes le tout, alors pourquoi forcément lire toutes ces pages? elles sont déja nôtres, d'une certaine façon. Je suppose qu'être un esprit nous permet(tra) d'être à la fois esprit et pages, et livres, et montagnes Smile

La clé qui m'a conduite ici alors que j'étais une scientifique athée, c'est en voulant méditer sur un beau livre de Rinpotché (Bonheur de la méditation). Il me "parlait" comme Rinpotché lie scientifiques et philosophie orientale. J'avais l'impression de lire un ami qui parlait à mon vrai moi, la sensation était pour le moins étrange, j'étais troublée d'un point de vue intellectuel, mais surtout déterminée à me détendre "basiquement" à l'époque, surtout, très très basiquement je n'aspirais à rien de spirituel.

En fait tout à changé dès lors, j'étais bien à me détendre et j'ai pris conscience de ma peur, je l'ai observée, par amusement, et d'un coup ca a été quelque chose de fulgurant j'ai pensé "mais tu n'existe pas?"... et à cet instant précis je ne peux pas vous dire pourquoi j'étais tellement vidée avec la détente que je le croyais de mes tripes jusqu'à je sais pas... l'infinis... c'était une sensation extraordinaire, juste de penser pleinement que tout n'était qu'illusions... je ne pourrais pas vraiment décrire ce qui c'est passé en moi je crois que je n'en sais rien. Je n'ai pas eu d’hallucinations ou entendus quoi que ce soit mais c'est comme si j'étais partout. Quand je m'en suis rendu compte ca c'est terminé tout net, ca m'avait fait peur.

Après ca j'ai été un peu choquée, peur de devenir cinglée et des choses comme ca, mais ca avait comme planté une graine en moi qui ne veux plus partir... mon esprit cartésien m'a mené la vie dure et pourtant elle résiste. Quand je m'arrête elle arrête aussi de grandir, mais dès que j'avance elle augmente, et après il m'a fallut accepter ca aussi... maintenant je crois que ca va mieux.

C'est très dur car je m'aperçois que plus j'avance, plus je deviens ultra sensible, j'ai l'impression que "le rideau entre moi et le monde s'est ouvert", des crimes aux gifles, les incompréhensions, les cris, les gens effrayés, tout me met les larmes aux yeux, ce n'est pas vraiment de la peur au début oui j'avais peur de mon état psychologique à ces "symptômes" alors qu'en fait je n'ai jamais été aussi bien paradoxalement. J'ai envie d'agir mais je crois que je ne suis pas prête à le faire. Comment faire pour que puisse apporter quelque chose? je ne sais pas alors j'ai décidé de me laisser guider, l'univers le sait après tout. Peut-être aider dans une association, ou m'enrichir encore suffisamment pour écrire quelque chose qui aide, je n'ai pas envie de le signer mais lit t'on des choses sans auteur? ce serait saboter. C'est compliqué tout ca je trouves vous savez dès qu'on réfléchit justement...

Lyse83

Messages : 22
Date d'inscription : 05/02/2013
Féminin Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Totem le Sam 9 Fév 2013 - 14:00

Lyse83 a écrit:e]Mais alors décider de s'améliorer, décider d'aller sur un chemin spirituel... c'est aussi de l'égoïsme? on se dirige soi en décidant de s'ouvrir, de se remettre à Dieu, on n'a pas la prétention de croire que notre intention va forcément diriger le monde, quand même?

.

Non décider de s'améliorer ne vient pas de l'égo, ça vient de la conscience véritable, qui est enfouie dans l'inconscient, tout ce qui est bon vient de cette conscience. Quand à l'égo, c'est le moi illusoire qui a été fabriqué par les conditionnement et l'éducation et qui a pris la place du vrai moi qui lui vit en sourdine.
Le problème est que l'on passe de l'un à l'autre un peu comme si on avait deux personnalité, en fait on a deux personnalité. L'égo était nécessaire au début de notre vie pour permettre au vrai moi de se former et grandir mais il a pris tellement d'empleur qu'il a fini par prendre la place totatalement sans passer le relai à la vrai conscience.
Pour mieux comprendre la chose il y a les écrit de Sri Aurobindo ou les écrits gnostiques.
avatar
Totem

Messages : 341
Date d'inscription : 14/12/2012
Féminin Age : 62
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par synthésis le Sam 9 Fév 2013 - 14:23

Totem a écrit:
Lyse83 a écrit:e]Mais alors décider de s'améliorer, décider d'aller sur un chemin spirituel... c'est aussi de l'égoïsme? on se dirige soi en décidant de s'ouvrir, de se remettre à Dieu, on n'a pas la prétention de croire que notre intention va forcément diriger le monde, quand même?

.

Non décider de s'améliorer ne vient pas de l'égo, ça vient de la conscience véritable, qui est enfouie dans l'inconscient, tout ce qui est bon vient de cette conscience. Quand à l'égo, c'est le moi illusoire qui a été fabriqué par les conditionnement et l'éducation et qui a pris la place du vrai moi qui lui vit en sourdine.
Le problème est que l'on passe de l'un à l'autre un peu comme si on avait deux personnalité, en fait on a deux personnalité. L'égo était nécessaire au début de notre vie pour permettre au vrai moi de se former et grandir mais il a pris tellement d'empleur qu'il a fini par prendre la place totatalement sans passer le relai à la vrai conscience.
Pour mieux comprendre la chose il y a les écrit de Sri Aurobindo ou les écrits gnostiques.

Sage

Synthésis I love you

synthésis

Messages : 258
Date d'inscription : 27/07/2012
Masculin Age : 56
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par wohpé le Dim 10 Fév 2013 - 11:41

synthésis a écrit:Bonjour Wohpé,

Il est inutile de vouloir tout centrer sur l'Amour ou sur l'ego, tout est complémentaire et rien ne peut aller sans l'autre. Pour savoir ce qu'il faut rejeter de l'ego c'est simple, il suffit de reconnaître qu'est-ce qui est un acte d'Amour altruiste et qu'est-ce qui est acte égoïste. Si nous n'étions qu'Amour, sans intelligence et sans ego, nous ne serions pas mieux et pas pire qu'un dauphin ou une fourmi. Il faut juste savoir canaliser notre intelligence. Et c'est à ça que se résume la vie humaine.

D'autre part, si tu as bien lu ce que j'ai écrit, je considère absolument toutes les vérités comme faisant partie d'une vérité intermédiaire tout à fait respectable. Il ne s'agit pas de juger quelle est la mieux ou la pire car elles sont toutes identiques au "yeux" de Dieu, mais il est indéniable qu'à partir du moment où on adhère à une en particulier, c'est qu'on la préfère.


Bonjour Synthésis,

Merci pour ta réponse. Il est possible que je ne t'ai pas bien lu, et au vu du nombre de posts en deux jours je crains de ne pouvoir suivre le fil de discussion ^^
Je voulais quand même te répondre pour te dire que loin de moi l'idée de juger qui ou quoi que ce soit, c'est simplement que le regard que porte le "cours en miracle" sur l'égo et le Saint-Esprit (qui signifie l'Esprit, la Conscience Supérieure pour te répondre Rigel) me paraît très juste. Mais il faudrait vraiment creuser, parce que cet enseignement est particulièrement indigeste lol, ça fait trois années que je l'aborde et j'ai encore des résistances! Je n'ai pas l'énergie et le temps de développer ça sur un forum c'est certain. D'ailleurs Ananie je comprends tes réticences aussi, il te faudrait l'étudier de près pour le comprendre... Pas grave.. je m'incline et continue mon bonhomme de chemin! Very Happy

Cependant, je suis bien d'accord avec toi Synthésis que toutes les "vérités" sont respectables, et je rajouterai relatives à chacun de toutes façons. Nous sommes tous inspirés par tel ou tel enseignement, telle ou telle voie, il nous faut bien nous construire avec ce qui nous parle le plus non ?

Tout centrer sur l'Amour ou sur l'égo est une manière de diviser les choses c'est sûr...
Ce que j'aime dans "le cours" c'est qu'il ne se positionne pas en juge, mais en observateur. C'est simplement "voir" qui compte, et laisser passer, sans s'identifier.
Pour moi il n'est pas question de rejeter l'égo, simplement de le voir, et de savoir qu'il est une composante essentielle de notre condition humaine mais que nous ne sommes pas lui en terme de Conscience. Quelque chose de bien plus grand nous habite, qu'on peut appeler comme on veut, et auprès de qui on peut se réfugier, s'apaiser, grandir et aimer. Je n'ai que la prétention de nourrir cette partie là en moi, afin de lui laisser de plus en plus de place, non pas en combattant mon égo (perso j'ai arrêté ça) mais en tentant du mieux que je le peux de ne pas m'y identifier, pour simplement préserver cette Paix, ce lac immobile et stable et beau et grand à l'intérieur de moi.

Woilà Very Happy

Bises à tous, bon dimanche, et un espécial gros bisou à toi Rigel, ça m'a fait plaisir ton ptit mot! Flower kisses

avatar
wohpé

Messages : 196
Date d'inscription : 17/05/2012
Féminin Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par wohpé le Dim 10 Fév 2013 - 12:06

Je suis désolée de ne pas développer Ananie, je sais ô combien ta recherche est sincère et fervente!
Et je reviens toujours de temps en temps me nourrir de tes écrits Smile
Je n'aurai peut être pas dû revenir sur le jardin, je m'aperçois que je n'ai plus l'énergie à ça, à écrire, à lire les réponses, à creuser toujours plus... Je suis dans une toute autre énergie aujourd'hui, et je n'ai plus grand chose à dire en vérité... Embarassed

Alors je vous envoie simplement mes pensées de Paix et d'Amour et mes meilleures intentions. Je crois à la reliance entre les êtres, donc je garde un oeil sur ce joli ptit jardin! Wink
A bientôt Fleur
avatar
wohpé

Messages : 196
Date d'inscription : 17/05/2012
Féminin Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par ananie le Dim 10 Fév 2013 - 13:20

Wohpé a écrit:Je voulais quand même te répondre pour te dire que loin de moi l'idée de juger qui ou quoi que ce soit, c'est simplement que le regard que porte le "cours en miracle" sur l'égo et le Saint-Esprit (qui signifie l'Esprit, la Conscience Supérieure pour te répondre Rigel) me paraît très juste. Mais il faudrait vraiment creuser, parce que cet enseignement est particulièrement indigeste lol, ça fait trois années que je l'aborde et j'ai encore des résistances! Je n'ai pas l'énergie et le temps de développer ça sur un forum c'est certain. D'ailleurs Ananie je comprends tes réticences aussi, il te faudrait l'étudier de près pour le comprendre... Pas grave.. je m'incline et continue mon bonhomme de chemin
C'est peut-être un signe, le fait que cela soit indigeste et que cela génère des résistances... Ce n'est pas forcément toujours un signe de l'égo qui parle...

Sur l'Esprit Saint, je te conseille plutôt de lire des personnes qui sont vraiment unies à Lui, parce que le cours en miracle s'oppose complètement à l'expérience de ces personnes, et à toute la tradition spirituelle chrétienne des saints, des hésychastes et autres.

Le petit passage cité sur l'Esprit Saint s'oppose en fait à la nature même de celui-ci.

Et personne ici n'a parlé de se battre contre l'égo me semble t-il.
Si l'on a compris cela dans mes interventions alors c'est sans doute que je me suis mal exprimé.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Rigel le Ven 15 Fév 2013 - 0:33

Tu n'as jamais dit qu'il fallait se battre contre l'Ego Ananie.
Whopé dit
Pour moi il n'est pas question de rejeter l'égo, simplement de le voir, et de savoir qu'il est une composante essentielle de notre condition humaine mais que nous ne sommes pas lui en terme de Conscience.
Normal puisque notre conscience commence à peine à le connaître ou le reconnaitre.
Le mieux est de vivre sa vie du mieux que l'on peut.
De l'amour, du partage. (c'est peut être utopique ? non pas)
Il grandira en fonction de notre évolution.... Tout en douceur .. scratch
Pas de prise de tête.
Tout comme un rôti ... quand il est cuit à point l'Ego sera consommé.
Pardonnez moi cette image, je n'en ai pas trouvé d'autre.
Flower kisses
avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego spirituel ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 21 sur 21 Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum