Qu'est ce que "je"

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'est ce que "je"

Message par dodo-chan le Ven 1 Juin 2012 - 17:13

Rappel du premier message :

bonsoir

Petite video: Qu'est que "je"

https://vimeo.com/43264234



amicalement

dodo

dodo-chan

Messages : 5
Date d'inscription : 20/03/2012
Masculin Age : 35

Revenir en haut Aller en bas


Re: Qu'est ce que "je"

Message par tijani le Jeu 28 Juin 2012 - 21:24

Quoique tu vois ne la suit pas par la pensée , ne pas lui donner plus d'importance que ca .
tu peux observer avec détachement et calme ..., recentre ton attention sur ton coeur ..il se peut que devant ton indifference le phenomene s'intensifiera , continue a te détacher et rester calme ...

si tu n'est pas rattaché a une voie , ni a un maitre , ce genre de phenomene s'accentuera et se répetera , reste indifférente c'est tout

Médite
avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que "je"

Message par Cobra-de-jade le Jeu 28 Juin 2012 - 21:27

Coucou Hirloe Smile

J'expérimente quelque chose de semblable à toi... la plongée consciente dans l'astral correspond à un rêve éveillé, c'est à dire au plan astral imprégné d'une conscience méditative, et cette dernière illumine l'astral, le rend davantage transparent à la lumière divine (le plan causal).
Lorsque cette conscience méditative s'approfondit encore davantage, il peut se produire un lacher complet par rapport à l'astral où on peut se sentir comme absorbé par un plan purement lumineux et dépourvu de toute forme, de toute structure et de toute pensée. Ce plan lumineux correspond aux cieux informels des différentes traditions.

D'après mon propre vécu, ce phénomène de dilatation et de contraction de la lumière correspond à l'éveil et au déploiement du coeur spirituel, réceptacle de l'ensemble des lumières provenant du plan divin ou causal. En effet, la croissance du coeur spirituel (au début à l'état de simple semence) est progressive chez la majorité des méditants, car il s'agit de tout un travail effectué par les lumières divines sur le coeur du pratiquant qui doit être proportionnel à sa capacité à intégrer ces haut influx spirituels.

Ce point de lumière dont tu parles, je l'ai également ressenti et je le vis comme la première étincelle causale s'allumant dans le coeur spirituel, cela annonce que le Ciel divin a commencé à descendre dans le coeur qui lui-même en diffusera les énergies dans le psychisme (astral) et le corps.

Ce que tu décris comme "l'entre deux mouvements" est à mon sens très important car il correspond à une phase de "repos", de pur silence, ce qui est bien la nature de la lumière noire que l'on peut clairement ressentir au centre des lumières descendant dans le coeur... un peu comme la pupille noire se trouve au milieu des rayons colorés de l'iris Wink (c'est là une analogie intéressante, un signe de la nature). Oui la lumière noire est bien un voile, elle n'est pas la source originelle, l'essence divine, elle est le dernier voile entre les cieux informels des lumières divines et cette source.

Lorsque tu replonges dans l'état onirique ou astral à partir du plan des lumières causales, il est tout à fait normal que celui-ci devienne plus limpide car tu le pénètres à partir du plan causal, c'est une pénétration "par le haut" et non "par le bas" comme cela se produit lors d'un état de conscience normal chez la majorité des individus.
Dans ce cas habituel, c'est le psychisme encombré qui rentre dans sa propre intimité astral lors du rêve et il n'y a là que confusion, mélange, et ceci explique pourquoi les rêves de la plupart des individus partent dans tous les sens et sont complètement fantasmagoriques, désarticulés car leur monde astral n'a pas été travaillé et restrucutré par les lumières causales.

Par conséquent, quand tu pénètres consciemment l'astral à partir du monde des lumières divines, celles-ci descendent avec ta conscience dans l'astral et elles transmutent, alchimisent tout le contenu de ton univers onirique. Ces lumières façonnent, sculptent en quelque sorte, l'ensemble des formes et des structures se trouvant dans ton univers onirique, c'est de là que viennent les rencontres avec ce qu'on appelle les anges, les archanges, etc... la forme de ces figures n'a aucune importance car elles dépendent intimement de la culture et de l'inconscient collectif du méditant.

J'espère que tout ceci trouvera un écho dans ta propre expérience I love you

Au plaisir d'échanger avec toi Rose
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que "je"

Message par Cobra-de-jade le Jeu 28 Juin 2012 - 21:32

Je rejoins ce qu'a dit plus haut Tijani (nos posts se sont croisés ! Very Happy ) : il faut laisser ces vagues lumineuses aller où bon leur semble, ne pas chercher à intervenir... placer sa conscience dans le coeur et laisser agir celui-ci car c'est dans le coeur que la synthèse entre ton identité céleste (divine) et ton identité terrestre (humaine) se fait Wink
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que "je"

Message par Varnaf le Sam 30 Juin 2012 - 8:08

Qu'on le veuille ou non, c'est par ce "je ne sais quoi" qu'on appelle "conscience" ou "pensée" et son sous-produit "le langage" que nous nous exprimons entre autre. Quoique nous y mettions, il est difficile de passer de l'autre côté du miroir... sans se "gauffrer" dans une certaine incommunicabilité.... à chacun sa Pierre de Rosette... pour commencer à se lapider...

Attention au baiser de la mort....
avatar
Varnaf

Messages : 182
Date d'inscription : 02/06/2012
Masculin Age : 67
Localisation : EUROPE DE L'EST

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que "je"

Message par Hirloe le Sam 30 Juin 2012 - 9:16

Cobra-de-Jade a écrit:Ce que tu décris comme "l'entre deux mouvements" est à mon sens très important car il correspond à une phase de "repos", de pur silence, ce qui est bien la nature de la lumière noire que l'on peut clairement ressentir au centre des lumières descendant dans le coeur... un peu comme la pupille noire se trouve au milieu des rayons colorés de l'iris (c'est là une analogie intéressante, un signe de la nature). Oui la lumière noire est bien un voile, elle n'est pas la source originelle, l'essence divine, elle est le dernier voile entre les cieux informels des lumières divines et cette source.

L'image de la pupille est très parlante en effet. cyclops

En fait, je dois avouer que pour le moment, j'essayais d'expliquer cette lumière uniquement sous un angle "scientifique". Genre un phénomène phosphénique ou je ne sais quoi, un phénomène de persistance rétinienne, de spectre lumineux,... Mais tout se rejoint non ?

Cobra-de-Jade a écrit:Lorsque tu replonges dans l'état onirique ou astral à partir du plan des lumières causales, il est tout à fait normal que celui-ci devienne plus limpide car tu le pénètres à partir du plan causal, c'est une pénétration "par le haut" et non "par le bas" comme cela se produit lors d'un état de conscience normal chez la majorité des individus.

C'est ce que je ressentais mais sans parvenir à le formuler. Sage

Tijani a écrit:si tu n'est pas rattaché a une voie , ni a un maitre , ce genre de phenomene s'accentuera et se répetera , reste indifférente c'est tout

Tijani, tu sembles dire qu'il existe une différence dans le phénomène entre ceux qui ont une voie ou un maître ou pas ? Tu pourrais m'en dire plus sur ces différences ? Est-ce que ça a un lien avec ce que dis Cobra à propos du référentiel lié aux figures ? :

c'est de là que viennent les rencontres avec ce qu'on appelle les anges, les archanges, etc... la forme de ces figures n'a aucune importance car elles dépendent intimement de la culture et de l'inconscient collectif du méditant.

Parce que moi je vois pas d'anges du tout... C'est surtout des images qui me semblent d'un tout autre temps et dans des décors que je ne reconnais absolument pas (hommes dans plaine désertique au sol craquelé, langages inconnus...). Le détachement il est là mais je comprends rien à ce que je vois. drunken

Dernière petite question si je peux permettre... Cobra et toi insistez aussi sur la nécessité d'un grand calme et détachement... Sinon quoi ?

Varnaf, je te rejoins sur la difficulté à communiquer... mais bon, c'est pas parce que c'est pas facile qu'on peut pas essayer... Trinquons Hola
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que "je"

Message par Cobra-de-jade le Sam 30 Juin 2012 - 11:09

Hirloe a écrit:En fait, je dois avouer que pour le moment, j'essayais d'expliquer cette lumière uniquement sous un angle "scientifique". Genre un phénomène phosphénique ou je ne sais quoi, un phénomène de persistance rétinienne, de spectre lumineux,... Mais tout se rejoint non ?
Euh... tout se rejoint oui et non en fait Wink car le phénomène de persistance rétinienne n'a aucun rapport avec la lumière noire qui est purement mystique.

Pour bien faire la différence entre vision et imagination, il faut que ce qui est perçu "extérieurement" entre en résonance avec un état intérieur précis. La lumière noire vécu durant la méditation est l'équivalent de la phase de sommeil profond ou sommeil sans rêve où il n'y a absolument plus aucune trace d'un moi-je localisé. Autrement dit, dans cet état, il n'y a plus aucune pensée, émotion, ni aucune structure mentale car le contenu du moi est entièrement vidé.

On peut facilement "voir du noir" ou n'importe quelle autre couleur par une opération purement physiologique quand on médite et cela, sans qu'il n'y ait d'état mystique propre à n'importe quel degré de la lumière spirituelle. Dans ce cas, il faudra reconnaitre cette lumière visuelle comme un phénomène purement physiologique sans aucune origine mystique.
A toi de comprendre si ce que tu vois correspond à un état intérieur bien particulier.
Hirloe a écrit:Parce que moi je vois pas d'anges du tout... C'est surtout des images qui me semblent d'un tout autre temps et dans des décors que je ne reconnais absolument pas (hommes dans plaine désertique au sol craquelé, langages inconnus...). Le détachement il est là mais je comprends rien à ce que je vois. drunken
Les visions et rencontres angéliques ne sont qu'une option, mais elles ne sont pas obligatoires ni même supérieures aux autres... tout dépend de ta propre sensibilité, de tes propres croyances, de ce qui te parle au plus profond. Ce qui compte, ce n'est pas du tout les formes et le décorum que tu vois, mais les sensations profondes que ces visions éveillent en toi. Un simple cailloux, l'animal le plus anodin peut parfois être supérieur en qualité vibratoire à une vision du christ ou d'un archange... ici plus qu'ailleurs, il ne faut pas se fier aux apparences ni à ce qui "tape à l'oeil"... tout ce qui brille n'est pas or! Surprised

Tu ne dois pas chercher à comprendre, le mental est bien trop limité et puis il traduit tout en fonction de son propre contenu qui est également limité et basé sur un sentiment dualiste illusoire.
Reste simplement à l'écoute profonde de tout ce que tu vois, ressent, perçoit, écoute avec tous tes sens à la fois et tu verras qu'une compréhension intuitive va venir naturellement.
Hirloe a écrit:Dernière petite question si je peux permettre... Cobra et toi insistez aussi sur la nécessité d'un grand calme et détachement... Sinon quoi ?
Simplement parce que plus on cherche à saisir ce qui relève du divin et plus cela nous échappe. Le divin est ETRE et l'être est UN... par contre, lorsque tu cherches à saisir, à entretenir voir à approfondir cette expérience du divin, cela part d'un sentiment de séparation, d'une division entre toi et ce que tu voudrais atteindre. Tu entretiens alors une relation illusoire entre un "toi-sujet" et un "divin-objet" que tu cherches à obtenir... c'est là une démarche basée sur l'AVOIR et la division qui ne peut que t'éloigner de l'ETRE qui est unité et communion.

Par conséquent, plus tu chercheras à prolonger ou à intensifier cette sensation divine en la considérant à tort (inconsciemment bien sur) comme un ultime objet à posséder, et plus celle-ci s'éloignera de toi puisque cette perception repose sur une dualité illusoire alors que l'ETRE est UN.

Plus tu lacheras, plus tu laisseras faire le divin, et plus cette idée fausse de saisir un objet divin se dissoudra jusqu'à ce que tu réalises que le divin n'est autre que le sujet que tu es.

Un proverbe chinois résume ceci à merveille : "tu peux bien serrer ton poing, tu ne tiens que du vide, ouvre ta main et l'univers t'appartient".




avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que "je"

Message par Hirloe le Sam 30 Juin 2012 - 15:13

Cobra a écrit:Euh... tout se rejoint oui et non en fait car le phénomène de persistance rétinienne n'a aucun rapport avec la lumière noire qui est purement mystique.

Arghhh... Faut pas m'en vouloir d'essayer de trouver des explications cartésiennes tirées par les cheveux à tout mais j'ai tellement longtemps eu que ça pour référence que bon, c'est une vieille manie qui va pas me quitter de sitôt, je crois.

Sinon pour l'idée de perception rétinienne c'était en rapport à ce que tu disais du référentiel. Je connais pas le phénomène dans le détail. C'était juste une analogie. On a tous fait ce jeu, je crois, de regarder une image, de fixer un point au centre pendant 30 secondes, et de poser ensuite le regard sur une feuille blanche. Comme par magie, l'image persiste.

Dans cette petite expérience, on lâche complètement prise sur le reste de l'image comme c'est le cas dans la méditation sur le mental. Il y a un lâcher prise par rapport à nos pensées, nos ressentis, nos valeurs même, puisqu'il n'est question de jugement dans cet état...

Le fait que, passé la lumière noire, le référentiel personnnel persiste à travers les visions (ceux qui seront le plus imprégnés d'îcones chrétiennes verront Jésus, etc...) est assez similaire je trouve. Bien sûr, il ne s'agit que d'une analogie, le décor de cet univers n'est pas une image physique, figée, comme dans mon exemple, c'est plutôt dans le principe.

Ce qui compte, ce n'est pas du tout les formes et le décorum que tu vois, mais les sensations profondes que ces visions éveillent en toi. Un simple cailloux, l'animal le plus anodin peut parfois être supérieur en qualité vibratoire à une vision du christ ou d'un archange... ici plus qu'ailleurs, il ne faut pas se fier aux apparences ni à ce qui "tape à l'oeil"... tout ce qui brille n'est pas or!

Je crois comprendre ce que tu veux dire et ça me me conforte dans mon interprétation de certaines visions. Si il n'y a aucune icône dans les miennes, en terme de vibrations, l'expression de paix et de douceur sur un visage, qu'il soit sur le visage du Christ ou un autre peut-être aussi profond. I love you Pour l'idée de détachement, merci, tes explications sont très claires.

Un proverbe chinois résume ceci à merveille : "tu peux bien serrer ton poing, tu ne tiens que du vide, ouvre ta main et l'univers t'appartient".

Joli ! Je prends.

avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que "je"

Message par Rigel le Sam 30 Juin 2012 - 16:24

La mémoire rétienne est un fait. Nous le savons tous.
C'est là où le "savon" peut glisser....
avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que "je"

Message par Hirloe le Dim 1 Juil 2012 - 17:31

Rigel a écrit:La mémoire rétienne est un fait. Nous le savons tous.

Tu parles de la mémoire (ch)rétienne ou reti(ni)enne ? scratch
Parce que du coup je sais pas comprendre ta remarque sur le savon.

Mais que la mémoire "retienne" oui, oui, ça c'est un fait (quoique sélectivement parfois) et alors le savon ne glisse plus... clown
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que "je"

Message par Varnaf le Lun 2 Juil 2012 - 9:49

tijani a écrit:Quoique tu vois ne la suit pas par la pensée , ne pas lui donner plus d'importance que ca .
tu peux observer avec détachement et calme ..., recentre ton attention sur ton coeur ..il se peut que devant ton indifference le phenomene s'intensifiera , continue a te détacher et rester calme ...

si tu n'est pas rattaché a une voie , ni a un maitre , ce genre de phenomene s'accentuera et se répetera , reste indifférente c'est tout


Si je comprends bien, tijani, tu prônes l'Indifférence comme nec plus ultra.... ou comme voie d'accès à une Conscience alors absurde ( car ne signifiant rien). Telle la membrane du haut-parleur qui émet des sons sans se poser la question du comment... de toute façon il n'y a peut être pas plus sourd qu'un haut-parleur... de toute façon "il" s'en fout.... il se contente d'avoir de (bonnes) vibrations... une forme d'orgasme electro-acoustique. "Jouir sans entrave" beau slogan soixantehuitard...

Ca me fait penser à une réplique de l'actrice Anémone qui, dans le film dont je ne me souviens pas du titre, dit à son petit ami du moment avec qui elle vient de baiser, mais qui, anxieux, commence à lui poser des questions sur sa prestation lui réplique "Tu sais, l'amour, c'est comme le ciné-club, j'aime bien le film... mais alors les débats...."
avatar
Varnaf

Messages : 182
Date d'inscription : 02/06/2012
Masculin Age : 67
Localisation : EUROPE DE L'EST

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que "je"

Message par tijani le Lun 2 Juil 2012 - 12:37

VARNAF a écrit:Si je comprends bien, tijani, tu prônes l'Indifférence comme nec plus ultra.... ou comme voie d'accès à une Conscience alors absurde ( car ne signifiant rien). Telle la membrane du haut-parleur qui émet des sons sans se poser la question du comment... de toute façon il n'y a peut être pas plus sourd qu'un haut-parleur... de toute façon "il" s'en fout.... il se contente d'avoir de (bonnes) vibrations... une forme d'orgasme electro-acoustique. "Jouir sans entrave" beau slogan soixante huitard...

Ca me fait penser à une réplique de l'actrice Anémone qui, dans le film dont je ne me souviens pas du titre, dit à son petit ami du moment avec qui elle vient de baiser, mais qui, anxieux, commence à lui poser des questions sur sa prestation lui réplique "Tu sais, l'amour, c'est comme le ciné-club, j'aime bien le film... mais alors les débats...." ]

tu devrais pas essayer de lire et d'interpréter ce genre de textes sur la pratique méditative et des voies en géneral ...tu t'enfonces grave là! Shocked

avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que "je"

Message par Varnaf le Lun 2 Juil 2012 - 15:23

Ah bon... si on a plus le droit d'être con....! affraid
avatar
Varnaf

Messages : 182
Date d'inscription : 02/06/2012
Masculin Age : 67
Localisation : EUROPE DE L'EST

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que "je"

Message par Rigel le Lun 22 Oct 2012 - 21:10

Hirloe a écrit:Tu parles de la mémoire (ch)rétienne ou reti(ni)enne ? scratch
Parce que du coup je sais pas comprendre ta remarque sur le savon. [/color]
Excuse moi.. Je voulais dire mémoire rétinienne.
C'est là où le savon glisse.
Pourquoi ?
P'être qu'il ne faut pas faire confiance à ce que l'on voit dans sa tête...
Just comme ça ..
avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que "je"

Message par Kouen le Lun 29 Oct 2012 - 22:11

Si 'on' est un con...
malheureusement 'je' est partout ,
et 'il' responsable de rien !! clown
avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que "je"

Message par Rigel le Mar 13 Nov 2012 - 22:15

Oui Kouen, nous sommes des "Je" ..... des jeux ?
On "joue" sévère.
"Je" avec "Je" . Et "Je" avec nous.
A GENOUX !

Laisse tomber le "Il" ...... Quoique ?
avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que "je"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum