satisfaction ou risque?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

satisfaction ou risque?

Message par lounaaa le Lun 18 Juin 2012 - 20:00

Bonjour tout le monde! I love you

Dans plusieurs cas de figures, on se retrouve le cul entre deux chaises.
Une nouvelle voie s'offre à nous, un horizon qui semble meilleur. Encourageant dans son idéalisation, tentant dans sa sublimation, mais... risqué dans sa mentalisation.
Le choix -s'il n'est pas imposé- doit pourtant se faire.
A un certain degré, je suis plutot pour le risque, pour croquer la vie à pleine dent, pour la spontaneité et advienne que pourra. Pas de regrets, peu de remords.
Mais quand certains enjeux qui incluent tout un tas de parametres en dehors de moi s'en mele... je deviens super lache, technique de "on verra!!" autruche supersonique, oeillere en soie et casque sonore en peluche (rouge à froufrous Laughing )
Je crois fermement que "l'univers" se charge d'envoyer tout ce qui permet de prendre les bonnes decisions au bon moment, mais pour intellectualiser, je me demande à quel moment se trouve la "sagesse" de vie :
Se "satisfaire" de ce que l'on a, parce que l'on a deja beaucoup, savourer et rendre graçe d'avoir "au moins ça", quitte a perdre un peu de ses reves et de ses aspirations, pour ne pas etre froissé par la vie? (désir = chaines)
ou
Saisir chaque perches tendues, experimenter dans sa totalité les experiences de vies, rire, pleurer, jouir, souffrir, au risque de perdre tout ce que l'on avait déjà (et qu'eventuellment on arrivait pas à voir?"

Je sais bien que la peur est le plus gros moteur de l'homme, qu'il s'agisse de sa survie ou... de ne pas vivre sa vie...
merci! sunny
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: satisfaction ou risque?

Message par lola83 le Lun 18 Juin 2012 - 22:24

je vais réfléchir à tout ça demain , I love you lou
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: satisfaction ou risque?

Message par lola83 le Lun 18 Juin 2012 - 23:31

en fait vu l'heure on est déjà demain !

donc la question n'est pas facile en effet ...

et je crois que tant que le sentiment de ras le bol ou de goutte d'eau qui fait déborder le vase ne se produit pas , le mieux c'est la politique du tiroir de la commode où on enferme le problème en attendant de le ressortir quelque temps plus tard , et de voir s'il y a du nouveau
(lounaaa parlerait de la politique de l'autruche dans ce cas , moi je préfère celle du tiroir car avant d'enfermer le problème on est censé avoir cherché à le résoudre )

et en attendant bien sûr on se satisfait du mieux que l'on peut de ses conditions de vie

mais il ne s'agit pas non plus de s'étioler et d'oublier complètement ce que l'on a mis dans le tiroir , il faut rouvrir de temps en temps sur un signe , une synchronicité , un ressenti ...

et si on le sent vraiment , si l'envie est trop forte , pour moi je fonce et advienne que pourra ...
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: satisfaction ou risque?

Message par Yukarie le Mar 19 Juin 2012 - 0:15

Je ne vais pas répondre directement, car les choix sont personnels. Pour moi, il est vrai qu'il faut savoir affronter les risques, sans tout casser pour autant. (petite remarque : à mon âge, la notion de risque n'est pas la même qu'à 28 ans Wink ) mais face à une décision, comment faire ? Là je peux partager ce que je fais.

Avant de commencer, je dois préciser que je ne cherche pas à vivre des expériences, mais à vivre le chemin qui m'est destiné. (je ne développe pas ici ).
Je commence par analyser, donc j'utilise mon mental. Je vais dans tous les recoins du problème. Et j'attends qu'il surgisse une harmonie, "que je le sente".

Dans certains cas cela ne suffit pas, ou alors il y a urgence.
Deuxième étape (qui peut être en même temps que la première) méditer en posant le problème avant la méditation. Il arrive que le bon choix se révèle. Chez moi ce n'est pas toujours le cas.
J'adresse alors une prière au Maître intérieur, pour que la décision soit Sa décision, celle qui convient à mon chemin de vie, et puis je me lance, avec prudence. Je sais que si la décision n'était pas la bonne, il y aura des événements qui viendront retourner le problème, parfois après m'être bien engagée, et entre-temps j'aurai grandi.
Évidemment, cela demande un certain abandon, une certaine confiance . Cela demande d'accepter par avance les souffrances qui peuvent résulter du choix : même le bon choix peut générer des souffrances s'il est le chemin qui fait évoluer. (souffrance = adaptation à une situation nouvelle).
avatar
Yukarie

Messages : 156
Date d'inscription : 31/03/2012
Féminin Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: satisfaction ou risque?

Message par Sophie le Mer 20 Juin 2012 - 9:38

Je ne sais pas comment tu "fonctionnes" lounaaa, personnellement je ne peux répondre à ta question qu'en fonction de moi et de ce que je suis.
La chose la plus insupportable pour moi à vivre, c'est le regret.
Regretter de ne pas avoir osé, de ne pas avoir sauté quand la vie m'a offert une occasion, regretter d'avoir laissé la peur ou le besoin de trop de sécurité et de "fixité" parler à la place de mon être, donc dans ce genre de choix, jusque là, j'ai toujours choisi de saisir les perches tendues.

Je me suis bien cassée la figure parfois, et j'ai parfois douté après coup, mais finalement je n'ai jamais regretté.

Pour moi c'est une question de vibration.
Pas forcément aller prendre des risques juste pour le plaisir de.
Mais si là où ça vibre plus fort, il y a à prendre un risque pour y aller, alors je préfère quand même prendre ce risque, parce que ce qui m'appelle c'est la vibration, d'une route par rapport à une autre.

Ce qui fait mal quand on saute dans le vide, je ne crois pas que ça soit réellement le fait de sauter, mais le fait que parfois on ne le vit pas assez consciemment, donc on se reprend dans la figure après tous les machins inconscients qui se sont joués à ce moment-là.
Quand d'autres personnes sont impliquées, l'important est d'être le plus honnête possible je crois, parce qu'alors en se libérant soi-même, on donne aussi possibilité à l'autre (aux autres) d'être libres aussi dans le changement qui s'opère.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: satisfaction ou risque?

Message par Invité le Mer 20 Juin 2012 - 11:10

.


Dernière édition par Cyrille le Mar 18 Déc 2012 - 23:16, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: satisfaction ou risque?

Message par Loryan le Mer 20 Juin 2012 - 11:18

En ce qui me concerne je prends assez peu de risques "calculés".

De mon point de vue il existe deux types de risques.
- le risque lié à des choses potentiellement dommageable qui présentent donc une probabilité "d'échec"
- le risque téméraire qui consiste à se détacher de ce qu'on a vers... ce qu'on a pas finalement.

Le premier est il me semble très liés aux aléas de la vie... je roule à 150 quand c'est limité à 130, je fais du saut à l’élastique, je joue de l'argent au loto, j'ai un rapport sexuel non protégé, j'envoie balader ma belle mère parce qu'elle me gonfle, je joue à la roulette russe, etc...
Ce sont en fait de multiples choix potentiellement risqués et je crois qu'à divers degrés tout le monde en fait chaque jour en fonction de sa propre tolérance à la probabilité néfaste.

Le second me semble plutôt relever du risque risqué, c'est à dire soit du désir, soit de la peur.
Je change de boulot... autrement dit je tente de troquer ma sécurité matérielle par une autre potentiellement plus intéressante ou épanouissante.
Le désir : je suis bien dans mon boulot actuel... mais... mais... etc...
--> c'est un faux risque qui se rapproche plus de la cupidité ou de l'insatisfaction de son quotidien que du courage.
La peur : je ne suis pas bien dans mon boulot (par exemple harcèlement ou exploitation) il "faudrait" que je change avant d'être trop abimé
--> c'est un vrai risque, un choix ou la peur fait rester dans le mauvais système et le courage pousse vers un meilleur système.


Je ne crois pas que l'univers joue avec nous, comme disait Einstein (je crois) "Dieu ne joue pas au dé".
Quel serait le sens spirituel de la vie si tout n'était qu'un vaste coup de poker en fonction des cartes dans sa main ?
Quel serait le sens spirituel de l'univers si les choix "qu'il nous propose" étaient une torture de décision ?

Je pense que les choix et le risque inhérent n’existe que dans nos têtes, pour l'univers tout est équilibre, chaque chose, chaque évènement à sa raison d'être, peu importe la nature psychologique de nos choix.
L'important quand on fait un choix je pense, c'est de l'assumer et d'être en pleine conscience.
Il y a toujours une voix en nous qui préfère un choix à un autre.

L'important n'est je crois pas vraiment le risque même si il faut le prendre en compte... mais de savoir où est sa place.
Si tu es trader et que chaque jour tu gagnes des milliers d'euros pour assouvir une vie de rêve en foutant des gens à la porte et que dans le même temps tu pleures en silence chaque soir en buvant ton cognac à 200 euros la bouteille....
Il y a en effet peut-être un choix à faire...

Mais là c'est à chacun de voir car rien n'est aussi simple dans ses imbrications.






Loryan

Messages : 426
Date d'inscription : 15/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: satisfaction ou risque?

Message par Sophie le Mer 20 Juin 2012 - 14:00

Cyrille a écrit:Il faut arreter de vouloir toujours être dans le juste, c'est le mental qui veut controler, le mental et l'ego qui veulent ne pas faire d'erreurs, mais pour être lucide il faut deja abandonner tout idées de chercher a ne pas faire d'erreurs,
et seulement a ce moment la on commence a fusionner avec notre Ame et nos vrais inspirations, c'est tres difficile ca fait peur et ca demande un travaille enorme mais c'est a mon sens le seul chemin qui existe,
car en realité tout depend et vient de nous, quand on arrete de chercher a controler alors tout devient evident, on fait les choses parcque notre être le veut,
je crois que la vrai question c'est de savoir si l'on veut un compromis entre confort et spiritualité (comme 99,999% de ce que les gens appelent spiritualité) ou si l'on est pret a s'abandonner pour enfin être

complètement d'accord avec tout cela

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: satisfaction ou risque?

Message par lounaaa le Jeu 21 Juin 2012 - 19:58

oui, yukarie, moi aussi j'essaie d'avoir une "illuminaion" via les reves ou la meditation. Bien sur, en etat de"réveil", mon mental ne peut s'empecher de peser, contrepeser et divaguer... mais il ne m'impose que rarement la raison! Laughing

La chose la plus insupportable pour moi à vivre, c'est le regret.
Regretter de ne pas avoir osé, de ne pas avoir sauté quand la vie m'a offert une occasion, regretter d'avoir laissé la peur ou le besoin de trop de sécurité et de "fixité" parler à la place de mon être, donc dans ce genre de choix, jusque là, j'ai toujours choisi de saisir les perches tendues.

exactement pareil. Je me suis toujours imaginer au moment de mourir. C'est fou qu'il faille s'appuyer sur l'idée d'une échéance pour profiter de chaques choses, mais il en serait sans doute moins savoureux autrement.
Le choix "conscient" me parle beaucoup, mais je ne suis pas sure de l'appliquer systematiquement. On me dit d'ailleurs souvent "HEiiinn??? mais t'es inconsciente!!!" et quelque part, oui, parfois les risques que je prends sont plutot manifeste, mais c'est presque ma propre logique de vie.
Je saisis, pire, je provoque!! mes emtions forte, mes nouveautés, je me bouscule sans cesse et repousse toujours mes limites... peut etre le fait de voir la vie comme une experimentation sans bien ni mal m'amene a cette conduite, mais quand la "ralité" me rapelle a l'ordre, je crois porter toujoours mes respinsabilités.
C'est pour cela que faire un choix "defini et previsible- me bouleverse je crois, parce qu'il faut reflechir avant! Rolling Eyes Exclamation Mad

Cyrille, je suis entierement d'accord avec toi. Mais c'est tellement plus difficile quand le reste s'en mele : l'economie (pour un nouveau job) ou les enfants, le conjoint, et toutes les personnes sur lesquelle notre "etre" va avoir des repercussions.. c'est mon seul poids aujourd'hui. Je suis tres egoiste, je m'ecoute beaucoup -et ce n'est pas mon mental!!!- mais j'apprend a peser les consequences de mes actes pour ne pas secouer ce qui ne sont pas prets à l'etre, meme si finallement, ce n'est pas a moi de juger si ils le sont ou pas. La peur, encore, et la lacheté...
En guise d'exemple, je pouvais decorcher l'emploi que j'ai toujours revé d'avoir. Un mi temps! exactement ce dont je reve! mais... ca embeté beaucoup mon conjoint, et on aurait ramé financierement... je l'ai decliné. Pas que je regrette, parce que je ne me donne pas le temps de le faire en réalité, mais ce n'etait pas MON choix, mais une "logique mentale" menée par la raison.

Lolo, je cogite beaucoup su ton message, les "probabilités" d'echecs me parle beaucoup.
La peur ou l'envie egalement, pourtant je crois toujours partir d'un constat... je vais y cogiter...
Moi c'est l'inverse, je ne crois pas/plus a un plan divin. Je crois à la conscience collective, mais je fais du libre arbitre ma priorités dans ma vie. Pour moi, s'en remettre à la volonté divine, c'est déjà baisser les bras. Je CONSTRUIS ma vie, jour apres jour, chaque décision et chaque geste ou paroles créant un effet papillon, qui pour le coup me dépasse!!
je peux envisager que l'on est un chemin de vie, ou des choses a accomplir, a apprendre, mais je pense que la moindre de mes decisions m'a amené a ete ici, sur ce forum, a ecrire ces lignes en l'instant T.

merci a tous de vos reponses!!! Wet Kiss







avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: satisfaction ou risque?

Message par Varnaf le Lun 25 Juin 2012 - 8:46

La "satisfaction" peut consister à assouvir un "désir" qui souvent est le fruit d'un "ressenti de manque", souvent une frustration induite... notre système est champion en ce domaine. Pour ÊTRE il vous faut AVOIR plus ; le piège est grossier. Mais comme on dit "plus c'est gros et mieux ça passe." Toute une stratégie de séductions se met en place ; à chacun d'en tracer une grille de lecture des manipulations et de se poser, calmement, la question : en ai-je vraiment besoin ? ou "connement" se soumettre à une forme de phototropisme qui pousse le papillon à prendre le risque de se brûler les ailes à la flamme de la bougie....

Ton "spontanéïsme", Lounaaa, est "charmant", primesautier tant qu'il n'est pas phototropisme... Je suis certain, malgré ta jeunesse, que tu t'es pris des coups sur la gueule... je n'aurais pas l'outrecuidance de te demander de les exposer ici.

Ce sont tes blessures secrètes et qui doivent le rester à moins de tomber dans un exhibitionnisme de mauvais aloi.

Tu comprendras en cela que je ne suis pas un adepte de la pureté ni de la transparence totale. La pureté est stérile, souvent mortifère. Une eau absolument pure est toxique. Pour moi un être sans mystère, totalement transparent est invisible, quasi inexistant. C'est dans l'altérité de l'autre que je me reconnais sans m'y identifier.

Maintenant, sur la scène du forum, quel est le sens de ton "spectacle" ? Ma question n'exige pas de réponse de ta part ; considère la comme une question muette. Un grand éclat de rire de ta part me satisfera amplement. Trinquons
avatar
Varnaf

Messages : 182
Date d'inscription : 02/06/2012
Masculin Age : 67
Localisation : EUROPE DE L'EST

Revenir en haut Aller en bas

Re: satisfaction ou risque?

Message par lounaaa le Lun 25 Juin 2012 - 13:37

La "satisfaction" peut consister à assouvir un "désir" qui souvent est le fruit d'un "ressenti de manque", souvent une frustration induite... [...] à chacun d'en tracer une grille de lecture des manipulations et de se poser, calmement, la question : en ai-je vraiment besoin ? ou "connement" se soumettre à une forme de phototropisme qui pousse le papillon à prendre le risque de se brûler les ailes à la flamme de la bougie....

non, justement, quand j'employais le terme "satisfaction", c'est justement dans le sens, ne rien demander de plus à la vie, et de se "satisfaire" de ce que l'on a.
Il y a toujours eu deux grosses ligne de "sagesse" completement opposés, d'où mes interrogations.
Je ne comprends pas le rapport avec les manipulations quand il s'agit de faire un choix? où tu me dis qu'on se manipule nous même? scratch
Concretement, penses-tu qu'il faille suivre une espece d'objectif de performance de vie (je dois tout vivre, tout essayer, ne pas m'engluer dans l'acquit, experimenter avant de mourir!!) ou justement tu m'expliques que pour toi le "risque" est toujours à prendre en considération, et donc vivre dans ce que j'apelle la "satisfaction"?


Ton "spontanéïsme", Lounaaa, est "charmant", primesautier tant qu'il n'est pas phototropisme... Je suis certain, malgré ta jeunesse, que tu t'es pris des coups sur la gueule... je n'aurais pas l'outrecuidance de te demander de les exposer ici.
on dit pas "spontanéité?" lol frappe " phototropisme" mais ça suffit de me faire chercher tout plein de mot sur wikipédia??!!
qui n'a pas pris de coup sur la gueule? que celui la se leve et nous jette la premiere pierre... je n'ai pas trop de mal à montrer les coup, mais plus difficile pour les cicatrices... affraid

Tu comprendras en cela que je ne suis pas un adepte de la pureté ni de la transparence totale. La pureté est stérile, souvent mortifère. Une eau absolument pure est toxique.

mais cela inclut qu'il y est considération de ce qui est pure ou ne l'est pas, et on entre alors dans le subjectif propre à chacun.
Tu invites donc les gens a ne pas se dévoiler tel qu'ils sont (ou qu'ils pensent etre)? Je me pose bien (trop) de questions, mais la dessus au moins, je suis sur de mes convictions, le plus difficile n'est non pas d'etre transparent avec les autres, mais surtout transparent avec soi même...Je pense qu' une vie ne suffit pas à un etre à percer tous ses propres mysteres, à moins bien sur d'etre un "eveillé" !!?

Maintenant, sur la scène du forum, quel est le sens de ton "spectacle" ? Ma question n'exige pas de réponse de ta part ; considère la comme une question muette. Un grand éclat de rire de ta part me satisfera amplement.

Les forums spirituels sont avant tout pour moi un outil de devellopement personnel. Je cherche Ma vérité, et je remets aisement en questions celle acquise pour connaitre celle des autres, desfois que je puisse aller plus loin! Smile
Si c'est mes anecdotes personelles ou la premiere personne qui te dérange, oui, je me réfère à moi, et à mon propre vécu. Je ne vois que tres peu l'utilité de citer de grands auteurs pour me construire! Hips
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: satisfaction ou risque?

Message par Varnaf le Lun 25 Juin 2012 - 14:31

J'aime bien l'exotisme de tes anecdotes personnelles. Les rencontres, lectures, forums etc... sont autant d'espaces ou de moyens de s'exprimer, réfléchir etc.... où l'on se construit tout autant que l'on se déconstruit... ainsi va la vie tout en sachant qu'on ne va jamais plus loin que soi même... Bière
avatar
Varnaf

Messages : 182
Date d'inscription : 02/06/2012
Masculin Age : 67
Localisation : EUROPE DE L'EST

Revenir en haut Aller en bas

Re: satisfaction ou risque?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum