Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par lola83 le Ven 6 Juil 2012 - 19:31

Rappel du premier message :

dans un premier temps il convient de voir quelles sont les définitions du mot entité , car il y en a plusieurs , même les états , les régions , les départements sont appelés des entités

mais laissons ces entités administratives et revenons à Dieu , mon amie Lounaaa dit souvent que pour elle Dieu n'est pas une Entité , pour moi oui il est en une , la Suprême Entité ...
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas


Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par lola83 le Lun 9 Juil 2012 - 8:17

je reconnais bien là le Varnaf provocateur et entêté , on pourrait presque dire prétentieux , mais non le connaissant c'est plutôt le rejet de ce qui pourrait le faire douter de ses certitudes et pour le coup c'est lui qui serait "perdu "

tu lui as pas mal répondu un corpsàvivre ! Clap clap
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par Varnaf le Lun 9 Juil 2012 - 10:02

Symbiose : Les lichens ou champignons lichénisés sont des organismes composés résultant d'une symbiose entre au moins un champignon hétérotrophe appelé mycobionte, représentant 90 % de l'ensemble, et des cellules microscopiques possédant de la chlorophylle (algue verte ou cyanobactérie autotrophe pour le carbone) nommées « photobiontes ».


Abstraction symbiotique :
Par analogie, dans cette optique, l’homme pourrait être la symbiose de son organisme physique (le champignon) et l’image idéale (l’algue) qu’il se fait de lui même. Un idéal motive des actions et comportements dans l’espace social et semble donner un «sens» à cette vie. La conscience qu’il a de lui même crée l’image qu’il a ou souhaite de lui même. L’homme est un hybride, une synthèse electro-physico-bio-chimico-etc.... générateur de conscience... En cela l’existence (de tous ses aspects), précède l’essence de la conscience que les «spiritualistes» mettent métaphysiquement en préléminaire. Un renversement dialectique de l’approche, moment ou la «physique» opérationnelle, efficace remplace la «métaphysique» littéraire génératrice d’une foultitude de traités sur des arrières mondes indémontrables, mais dont l’absence de preuve n’est pas preuve de l’absence. En cela la supériorité de la métaphysique est infiniment plus riches en productions fictionnelles, antichambres d’hypothèses scientifiques. Je n’ai rien contre les fictions qui, au minimum distraient et au mieux nous entraînent dans un «voyage fantastique».

«Dieu est utile pour ce qui y croient»©uncorpsavivre


Effectivement, mais cela est leur réponse, si ce n’est leur problème... ça ne me concerne pas. Si avec, il se sent «bien» et ne me nuit pas, pas de souci. Je ne prend pas en considération leur posture existentielle, ce qui n’est pas une déclaration de «guerre», mais un indifférence absolue tout autant qu’elle ne développent pas de nuisances à ma propre existence. L’histoire démontre ces éventualités.

«"Croire" peut être dogmatique, ne "pas croire" aussi»© corpsavivre


La question n’est pas de croire ou pas... et en quoi ? Etre indifférent à ce genre de questionnement est une autre posture. Les "fictions", comme je l’ai écrit, je nai rien contre, le tout est de les utiliser de manières opérationnelles dans notre niche écologique.

«Par contre nous ne pouvons pas dire que Dieu ne peux pas être à l'origine de miracles.»©corpsavivre


Miracle... un terme utilisé lorsque l’on ne trouve pas de causes rationelles, modestement j’avoue mon ignorance dans ces cas là, sans avoir recours à Dieu... ou à la poudre de perlimpimpim tout aussi efficace pour ce type de raisonnement.

Il est clair que ça ne mange pas de pain à perpétuer le pari de Pascal, une forme de roulette russe. La raison ne me pousse pas sur ce sentier.
avatar
Varnaf

Messages : 182
Date d'inscription : 02/06/2012
Masculin Age : 67
Localisation : EUROPE DE L'EST

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par Invité le Lun 9 Juil 2012 - 12:18

.


Dernière édition par Cyrille le Mar 18 Déc 2012 - 23:12, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par Varnaf le Lun 9 Juil 2012 - 13:16

Nous dire que la "question va changer" n'est pas un scoop en soi... mais de là à s'interdire tout questionnement et réflexion, je m'en permets un(e) petit(e) dernier(e) pour la route : pour t'autoriser à écrire ce que tu as écrit, "la limite de la conscience"... si tu la connais, je suis preneur, Cyrille. pirat
avatar
Varnaf

Messages : 182
Date d'inscription : 02/06/2012
Masculin Age : 67
Localisation : EUROPE DE L'EST

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par Varnaf le Lun 9 Juil 2012 - 13:49

Je tombe sur cet article d'Agoravox :

"
L’hommo-créator

Dans la brise du matin, le bruissement des palmes vibre l’air d’un
cliquetis d’étoffe rigide. Les martins croassent et dans le lointain,
le vrombissement d’un hélicoptère annonce le départ des riches touristes
vers le massif du volcan. L’hiver austral a posé sa fraîcheur sur le
parc. Le temps est suspendu au réveil de la ville. L’odeur du café
ramène à soi et, peu à peu, la conscience perce la ouate de l’habitude
de vivre. Qui suis-je ?


Je ne suis pas ce corps dont quelques heures auparavant, dans
l’oubli du sommeil, je n’avais qu’une inconscience résiduelle. Je ne
suis pas mes peurs qui s’évanouissent par instant pour mieux revenir
m’assaillir. Je ne suis pas mes pensées qui me traversent en fulgurance
avant de retourner d’où elles sont venues. Je ne suis pas mes sentiments
qui ne cristallisent en « réalité » que sous la pression d’un mental
assoiffé et insatiable.


Pourtant derrière la fenêtre de mes yeux, de mes oreilles, de mon
odorat, de mon goût et de la sensation de mes doigts sur le clavier
patiente l’Etre, dont l’attention inconditionnelle prouve la vigilance
et suggère la présence légère. La ténuité de l’Etre et son effacement
amoureux dans ce que nous nommons « la vie humaine » nous caresse avec
une telle permanente douceur qu’il n’est possible de l’entendre que dans
l’absolue paix du cœur et le renoncement à la volonté du mental.


L’Etre que nous sommes en Vérité, établi dans sa parfaite
immortalité, n’est pas pressé ! Se sachant créateur, il infuse d’amour
chaque goutte d’eau pour dissoudre le granit le plus dur. La coquille
commence à fendre et de l’intérieur de l’œuf, la lumière transpire déjà.
Les rats, éclairés par l’aurore naissante deviennent progressivement
visibles et paniquent devant la conscience de leur enfermement et le
dévoilement de leur forfaiture. Mais la lumière brille pour tous. Ils
pourront eux aussi, sans doute, renoncer à leurs peurs et à leur
parasitisme pour s’établir dans l’opulence infinie de leur divinité
créatrice.


L’énergie libératrice vient de la connaissance de notre nature
première. Nous ne sommes ni rat, ni chat, ni mouton, ni loup. Nous
sommes l’Hommo-créator, fidèle reflet, dans le miroir de la matière, de
l’Absolue Conscience. Aucune autorité extérieure ne prévaut sur lui sauf
à ce qu’il abdique sa couronne. Toute l’astuce des parasites, qui sont
aussi et malgré tout les catalyseurs de notre dévoilement, a été de lui
masquer cette Vérité. Chacun et tous, nous sommes à la fois la créature
et le créateur. Aucune occurrence n’est externe. Rien de ce qui advient
ou de ce qui est créé n’est autre qu’un plan conçu par notre essence
individuelle pour faire briller la lumière de la conscience et révéler
la puissance de l’Esprit. Chaque leçon de vie est choisie par notre Etre
pour donner à l’animal-égo l’opportunité de Voir et établir ici et
maintenant, la concrétisation de son plein potentiel. Chaque rencontre,
de la plus douce à la plus violente, est une coopération fraternelle
pour faire advenir La Vérité : nous sommes individuellement l’autorité
suprême. Il n’y a rien au dessus, rien à prier, rien à supplier, rien à
espérer, rien à servir que notre Etre.


Toute délégation de pouvoir est abandon de Soi. Renoncer à être le
souverain de notre vie et le maître de notre destiné c’est renoncer à
notre projet d’incarnation et donc à appeler la mort. L’unique fonction
de cette infinie mascarade cyclique des réincarnations est de lasser
notre patience d’ange afin de nous forcer nous même à nous souvenir de
notre puissance de Feu et de notre expérience d’éternité.


Ancrer par la peur une autorité à l’extérieur de Soi, comme
l’établissent les hiérarchies sociales, politiques, militaires ou
religieuses, distille le poison insidieux de la perte de conscience et
de l’abandon de responsabilité. L’autonomie naturelle de l’humain est
ainsi dévoyée rendant difficile voir impossible toute coopération qui
n’advient que dans un rapport d’échanges justes et équilibrés. Ainsi la
division, la soumission et le renoncement deviennent la norme. Ainsi la
séparation d’avec notre Etre est maintenue et le sceau de l’oubli,
scellé.


Dés la naissance, l’enfant humain est formaté à l’impuissance et à
la résignation. Elles tissent un voile devant la conscience de sa vraie
nature omnipotente et dessinent déjà le chemin de sa déchéance future.
Elles contraignent l’incorruptible puissance de l’Etre à jouer le
scénario de la passivité écrit par les usurpateurs. Cette désorientation
volontaire de la conscience humaine sert des intérêts étrangers.
L’abandon de Soi devient un mode de vie. La résignation et la fatalité
sont érigées en dogmes. La séparation du Ciel et de la Terre assure la
division du royaume et programme la fin de la partie.


Se tenir debout, sans filet, sans assurance, sur le fil de sa vie,
force à la vigilance. Cet acte volontaire d’attention rouvre la porte de
la communion avec Soi. Les réponses sont alors claires et sont celle de
l’autorité suprême, hors de tout compromis. Sûr de son immortelle
puissance et de son abondance infinie, l’homo-créator est alors un roi
magnanime, un juge impartial, un amant attentif. L’autorité suprême ne
s’immisce que dans ce qui la concerne, au moment présent et avec la
précision du scalpel. La présence à l’instant est gage d’éternité.


La lumière vive du soleil évapore maintenant les gouttelettes de
rosée. La conscience de la souveraineté s’estompe comme s’estompent les
étoiles derrière le bleu du ciel. Le tohubohu de la cité des fous
reprend peu à peu ses faux droits et m’entraine dans son sillage
anarchique. Je garde en mantras le secours de la devise de notre île :
« je fleurirais là où je serais porté » !


Erik Gruchet , Saint Pierre le 9 juillet 2012
avatar
Varnaf

Messages : 182
Date d'inscription : 02/06/2012
Masculin Age : 67
Localisation : EUROPE DE L'EST

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par lola83 le Lun 9 Juil 2012 - 13:57

tiens revoilà la motivation par la peur chère à Varnaf ...

à tout hasard je vous signale aux uns et aux autres que le thème de ce fil n'est pas l'existence de Dieu mais sa NATURE en partant du principe ( ou de l'axiome pour certains) qu'il existe bien ...

j'ai posé la question de savoir si on peut le qualifier d' Entité , Jean-yves était vraiment dans le sujet , mais on pourrait peut être approfondir en revoyant le sens ou les sens donnés au mot "entité "
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par Loryan le Lun 9 Juil 2012 - 16:01

Ce qui est certain en tout cas, c'est que la fait de donner une forme, un nom, une religion, une définition à "Dieu" (bah oui je vois pas comment ne pas le nommer) est une considérable de violence, de haine, d'intolérance, de guerre, et de plusieurs centaines de maux tout aussi doux.

Comprenne qui pourra.

De mon point de vue Dieu est une entité qui n'en est pas une, ou n 'est pas une entité qui en est une...

Si je pose la question qu'est-ce qu'une rose ?
Qui va choisir la couleur, la forme, la saison, le dessin de la vrai "rose" ?

Vais-je me faire couper la tête parce que je choisi de dire qu'une rose est orange ?..


Mouais y a bien Varnaf qui va nous sortir un article pour dire que la rose n'existe pas naturellement et que c'est une création humaine Rose (bah oui elle est rouge celle là..... pourquoi pas rose la rose d'ailleurs... bref faut porter plainte contre le créateur de l'émiticone ?

Tu peux le dire Lola....

Loryan

Messages : 426
Date d'inscription : 15/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par Greenman le Lun 9 Juil 2012 - 17:07

Ce n est qu un pretexte.
Sans Dieu, l homme a fait autant de guerres sinon beaucoup plus, car cela est dans sa nature tant qu il ne saura pas qui il est lui-meme. Les Hitler, Staline, Mao, etc , tous ferocement athees, ont tué et tortures par dizaines de millions de morts en 70 ans, et aujourd hui, on detruit la planete sur la base d une organisation materialiste athee. Sans compter qu un tas de massacres "religieux" du passé etaient en fait des luttes de pouvoir de princes, (qui se servaient de la hierarchie ecclesiastique, donc des hommes, et non de la religion en elle meme) ainsi, si on fait le decompte des motivations spirituelles ou materialistes, ya pas photo...

Le pouvoir, la science des bombes H et l argent ne corrompent pas plus que la croyance en Dieu. Du tout. Tout est parfaitement neutre, seul l homme qui refuse d aller au fond de lui meme, par aveuglement ou paresse, se servira de tous ces elements, et de bien d autres, pour tuer autrui et detruire le monde.

Oui, Lola, mais on t a repondu. Very Happy
Je t ai dit que Dieu etant illimité par nature, on ne pouvait pas le limiter avec des idees qui en feraient une entite ou non. Sinon Il n est plus transcendant !? Et tout est donc possible et valable, suivant notre etat de conscience qui observe selon son niveau et sa capacite de vision globale.

sunny






_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 53
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par Plume le Lun 9 Juil 2012 - 18:10

Greenman a écrit:Je t ai dit que Dieu etant illimité par nature, on ne pouvait pas le limiter avec des idees qui en feraient une entite ou non. Sinon Il n est plus transcendant !? Et tout est donc possible et valable, suivant notre etat de conscience qui observe selon son niveau et sa capacite de vision globale.
Je suis d'accord avec ça personnellement et donc à mon avis, oui, Dieu est une Entité et non, Dieu n'est pas une Entité Very Happy (mais cela est-il si important ?)

(bisous de passage, Greenouille !) Bisou
avatar
Plume

Messages : 1011
Date d'inscription : 08/11/2011
Féminin Age : 51
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par lola83 le Lun 9 Juil 2012 - 18:25

Ok , Loryan , Greenman et Plume

je suis d'accord avec vous , on peut dire oui et non en même temps parce que en fait il est plus qu'une entité et parce que on ne pourra jamais le définir complètement

en fait ce que je voulais faire ressortir surtout c'est qu'il est le contraire du "hasard " , bien qu'on dise que le hasard c'est Dieu incognito parce que justement il a tout crée , du moins les fondements de par sa seule énergie

je me dis qu'ensuite dans les modalités de la création à partir des particules élémentaires , il a peut être pu se faire aider par "des ouvriers " en fait des esprits , des énergies secondaires qu'il aurait crée avant la matière

car il y a tellement de variétés : plantes , insectes , oiseaux , animaux marins et terrestres , quelle gigantesque entreprise que cette création !

donc pour tout cela il a fallu une intelligence supérieure , des plans , voire des essais , enfin bref je reste "baba" devant tant d'abondance et d'ingéniosité !
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par Greenman le Lun 9 Juil 2012 - 18:37

Plumette, bisous egalement de greenouille, lol !

Lolanounette,
Entierement d accord, la "source" est intelligente a la perfection, et elle est conscience, attributs que nous possedons aussi, par voie de consequence...
I love you

_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 53
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par Varnaf le Lun 9 Juil 2012 - 18:37

"Sans Dieu, l homme a fait autant de guerres sinon beaucoup plus, car
cela est dans sa nature tant qu il ne saura pas qui il est lui-meme."‘©greenman

Tu as raison, Dieu n'est qu'un prétexte supplémentaire pour les coyants sincères ou les pseudo croyants, qui se voulant athées, ont inventé les "idéologies" tout aussi redoutables.... comme quoi, sans connaître la nature profonde de l'homme je vois qu'il est une "machine à survivre" dans le monde réel aggravés par ses fantasmes belliqueux aux prétextes de foi dans ses croyances ou idéologies, comme s'il ne lui suffisait pas de trouver une place "calme" dans ce monde il persiste et signe dans sa "vocation" à se combattre lui même, pour, peut être se "trouver" ou s'anéantir. On le saura s'il survit à lui même et ses capacités de nuisances.
avatar
Varnaf

Messages : 182
Date d'inscription : 02/06/2012
Masculin Age : 67
Localisation : EUROPE DE L'EST

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par Greenman le Lun 9 Juil 2012 - 18:44

Pour les sinceres, et donc les inoffensifs, Dieu n est pas un pretexte mais un fait.

Ce sont les hypocrites, faux croyants, athees de fait, qui s en servent comme pretexte. Nuance, mon bon ami....


_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 53
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par Varnaf le Lun 9 Juil 2012 - 18:45

lola83 a écrit:Ok , Loryan , Greenman et Plume

je suis d'accord avec vous , on peut dire oui et non en même temps parce que en fait il est plus qu'une entité et parce que on ne pourra jamais le définir complètement


donc pour tout cela il a fallu une intelligence supérieure , des plans , voire des essais , enfin bref je reste "baba" devant tant d'abondance et d'ingéniosité !

En fait lola, personne n'est hors sujet... puisqu'il n'y a plus de sujet... +1-1=0 mais, têtue comme tu l'es tu le remplaces par le "dessein intelligent"... qui serait + ou - dieu...
avatar
Varnaf

Messages : 182
Date d'inscription : 02/06/2012
Masculin Age : 67
Localisation : EUROPE DE L'EST

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par lola83 le Lun 9 Juil 2012 - 19:31

1 + 1 ça fait pas 10 en système binaire ? Very Happy

nous voilà avec 10 sujets , c'est bon Varnaf tu peux t'en donner à coeur joie , je dirais plus rien (pour le hors sujet )
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par akhenaton7 le Lun 9 Juil 2012 - 21:57

Greenman a écrit:Ce n est qu un pretexte.
Sans Dieu, l homme a fait autant de guerres sinon beaucoup plus, car cela est dans sa nature tant qu il ne saura pas qui il est lui-meme. Les Hitler, Staline, Mao, etc , tous ferocement athees, ont tué et tortures par dizaines de millions de morts en 70 ans, et aujourd hui, on detruit la planete sur la base d une organisation materialiste athee. Sans compter qu un tas de massacres "religieux" du passé etaient en fait des luttes de pouvoir de princes, (qui se servaient de la hierarchie ecclesiastique, donc des hommes, et non de la religion en elle meme) ainsi, si on fait le decompte des motivations spirituelles ou materialistes, ya pas photo...
Disons que le processus psychologique est le même, il y a un irremplaçable sentiment de transcendance à la racine de l'individualité, que les systèmes religieux sont plus ou moins parvenus à satisfaire par le concept de Dieu. Et comme substitut, à l'image des temps changeants, on le défie et on élève à la sacralité et au suprême d'autres abstractions telle que l’État. Ces abstractions sont des coquilles vides mais plus l'intellect est tenu responsable des les façonnés plus elles sont infâmes et peu de temps s'en faut pour qu'elles se corrompes. Contrairement aux religions, l'intellect qui les façonnes est en union avec l'Ordre Universelle, d'ailleurs que vous le vouliez ou non, destinés aux groupes d'hommes, que leurs cœurs s'émoussent et se perdent c'est un scénario inévitable voir statistiquement tendanciel, mais que la source tarisse, cela ne peut. J'ajouterai une parole du vénérable Sri Aurobindo: L’athéisme est une protestation nécessaire contre la perversité des Eglises et l’étroitesse des credos. Dieu s’en sert comme d’une pierre pour écraser ces châteaux de cartes souillés.

L'intelligence créatrice est le meilleur substitut à la transcendance, maintenant, vous avez le choix des substances, le marché est large, infranchissable à l’œil, à peine parvenu à l'entrée, les disputeurs acharnés se déchirent pour quelques ordures, et les marchands ne dévoilent doucement leur étalages qu'aux chercheurs sincères.

Cordialement.
avatar
akhenaton7

Messages : 385
Date d'inscription : 24/03/2012
Masculin Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par Greenman le Lun 9 Juil 2012 - 23:23

Oui, je connais Aurobindo, mais au demeurant on ne comprend pas du tout sa pensee simplement en rapportant cette phrase, car tout est dans la mesure.
Ce sont les exces qui sont nocifs, et l exces de materialisme athee detruit le monde, et ca aussi, qu on le veuille ou non... (meme si c etait necessaire pour contrer les abus, dans une certaine mesure).

Par ailleurs, il faudrait definir ce qu est l intelligence creatrice, car si c est ce que je pense, elle ne suffit pas du tout selon moi a assurer l acte juste. On le voit bien...
L intelligence sans lumiere, c est du chaos a moyen terme.
Autre chose : les religions ne viennent essentiellement pas de l intellect, il y a une grosse part, et l origine meme, qui proviennent de l experience spirituelle objective des saints et maitres. Apres, les hommes sont venus broder et tricoter des "improvisations" quelque peu manipulatoires, ok, d accord, mais ce n est pas l origine et c est assez identifiable si on a un peu de discernement...
Bonne soiree sunny










_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 53
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par Kenzo le Mar 10 Juil 2012 - 0:54

Pour répondre a la simple question, Dieu ne peu etre une Entité car il est Infini, non né et non créé. Une entité est un objet qui a son existence par un autre objet, ainsi donc Definir Dieu comme une entité, meme Supreme, c'est définir, non Dieu Lui-meme, mais une Image de Lui, un deuxième de Lui, une instance pour sa correspondance, entre samsara, monde imaginal et cette Déité (cf Maitre Eckhart). Cet Entité supreme me fait penser au Seigneur Supreme, Brahma, le Créateur du monde. En Inde on l'appel Ishwara, le Seigneur Supreme. Tout autre, cette Entité peut etre aussi, un Dieu personnel, image, par magie, de Dieu.
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par Varnaf le Mar 10 Juil 2012 - 3:59

Briques, sable, mortier, bois, pierres, ciment,eau, ferailles...etc... en voilà des éléments pour bâtir... mais que faire (?), de la maison au barrage ou la cathédrale etc... On constate que le tout transcende les parties et selon le résultat on lui affecte un nom... en ce sens le sentiment esthétique que l'on a de notre perception de l'univers je l'appelle univers (universel) partout à nommer, définir... sans intention moralisatrice... seul l'homme colore ces noms de sentiments, d'émotions etc...qui babélisent et sème d'abord la confusion au lieu d'y percevoir les richesses des combinatoires différentialistes.
avatar
Varnaf

Messages : 182
Date d'inscription : 02/06/2012
Masculin Age : 67
Localisation : EUROPE DE L'EST

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par Kenzo le Mar 10 Juil 2012 - 4:39

Un fait oublié mais qui ni cachait en rien les prétentions Chrétienne, en toute bonne vertus, si ils euent puisses nommer vertus ce qui allait de soi, Catholique signifiant littéralement : universelle. L'on sait avant que lumière lunaire, le siècle des Lumière, des hommes savants, ayant anterré Dieu dans un Sépulcre poreux, les Catholiques étaient des étres plein de bon sens, accordant droit aux plaisirs, aux philosophies exotiques aux leurs, accordant droit aux femmes et a leur liberté, [les contes des Chevaliers de la tables rondes, Percevales, tout cela est vite oublié], et tout un arbre de sagesse, que la société moderne c'est emparée. Il faut bien aux siècles des Lumières inventé une ombre, pour éclairer, ne serait-ce peut etre meme une mouche, pour l'attiré meme a s'en bruler. C'est ce que dira Prométhé a l'homme, en disant : "attention le feu ça brule" loool oui la connaissance métaphyque brule l'homme en son coeur, mais il est une connaissance avilissante qui détruit l'homme par son coeur, non par la vertu mais par les vices, car vertus étant expliqué, les vices naquirent ...

Le fait est comme le dit Rousseau, les hommes sont perdus quant les savant prennent les devant, car ils aiment a exposé ce qu'est une vertu, et non en jouir d'un point de vu pratique, pragmatique, c'est a dire dans l'Etreté. Pour ce Rousseau, pourceau des Savant, la science et une conséquences des vices. Fut un Socrate qui disait "je ne sais", car ce que je sais n'est rien face a ce que je ne sais point ... Une interrogation seul face a sa nécessité d'etre résolu. Le vide Bouddhiste. Nan une vie tranquil et Universel.
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par Greenman le Mar 10 Juil 2012 - 8:41

Merci a vous. Interessant. sunny

_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 53
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par Loryan le Mar 10 Juil 2012 - 15:58

Je ne sais pas si tu m'as mal compris où si je t'ai mal compris Green mais de mon point de vue la question de Lola n'a rien à voir avec la spiritualité ou le matérialisme, qui sont de mon point de vue des mots un peu fourre tout, mais plutôt d'une notion d'entité au sens de savoir comment nous concevons Dieu dans notre diversité.

Quand je disais que "le nom de Dieu" est la principale cause de malheur humain, cela n'a rien à voir avec le matérialisme ou la spiritualité, mais plutôt de ce que je considère comme le motif de la première violence du monde, à savoir :
- imposer à autrui sa propre croyance.

La religion, l'athéisme, la spiritualité, le matérialisme ne sont que la même question selon là où on se place. Ces mots se répondent les uns aux autres.

On ne sait trop si Einstein était croyant en Dieu, tout comme bien des scientifiques, on ne sait pas non plus si ils ont été heureux de voir une de leur découverte servir à détruire des centaines de milliers de gens, tout ceci n’est que spéculation.

La question de Lola en reprenant une discussion d'avec Lounaa montre que deux personnes que l'on peut je crois qualifier de "théo-phile" ont une vision fort différente en apparence de Dieu.
Mais vu que le mot "Dieu" est aussi un concept fourre tout puisque ce pot est omnscient, omniprésent, crée, incréé, tout, rien, omnipotent, etc...
on se demande bien ce qui lui échapperait.

Il n'en demeure pas moins que c'est une question incroyablement pertinente.
Parce que croyant ou pas, athée ou pas on a tous une idée sur la question... une idée somme toute préconçue et mouvante.. mais une idée quand même.

Et celui qui croit avoir rencontré Dieu parce qu'il vit dans une forme d'extase en est-il vraiment plus proche que celui qui le nie parce qu'il ne l'a jamais perçu ?

Loryan

Messages : 426
Date d'inscription : 15/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par lola83 le Mar 10 Juil 2012 - 19:35

Kenzo a écrit:Pour répondre a la simple question, Dieu ne peu etre une Entité car il est Infini, non né et non créé. Une entité est un objet qui a son existence par un autre objet, ainsi donc Definir Dieu comme une entité, meme Supreme, c'est définir, non Dieu Lui-meme, mais une Image de Lui, un deuxième de Lui, une instance pour sa correspondance, entre samsara, monde imaginal et cette Déité (cf Maitre Eckhart). Cet Entité supreme me fait penser au Seigneur Supreme, Brahma, le Créateur du monde. En Inde on l'appel Ishwara, le Seigneur Supreme. Tout autre, cette Entité peut etre aussi, un Dieu personnel, image, par magie, de Dieu.

Après avoir pensé que Dieu pouvait être l'Entité Suprême , puis qu'il l'était sans l'être , je te rejoins Kenzo et j'abandonne ce concept d'entité relatif à Dieu

mais alors que dire à propos de Dieu ?, bien sûr on peut lui attribuer une multitude de qualificatifs (ou de noms pris dans ce sens de qualificatifs : le tout puissant , l'éternel , le miséricordieux , etc ...) , mais concernant sa nature ?

Donc il est Energie Intelligente bien sûr , mais pour rajouter la notion de personnalité que je ressens , pour moi je dirais qu'il est l'ETRE suprême

d'ailleurs c'est le sens des 4 lettres et consonnes hébraïques (traduites dans notre alphabet par YHWH )

donnés à Moïse par Dieu lui même
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par Invité le Mar 10 Juil 2012 - 23:06

.


Dernière édition par Cyrille le Mar 18 Déc 2012 - 23:11, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par Varnaf le Mer 11 Juil 2012 - 4:49

En tant que croyant, Maurice Clavel avait, en son temps, écrit "Dieu est
Dieu, nom de Dieu !". Personnage bouillonnant, l'homme m'est toujours
sympathique. Fils de Dieu ou Enfant du Cosmos je me reconnais au moins
dans l'un(e) de ses "projets" ou "projections", sauf que la notion de
"cosmos" n'implique, pour moi, aucun besoin de vénération, de prières et
autres comportement de ce types. Je n'en retire aucune obligation
"morale".

Comme "tout le monde" j'ai encore mes capacités d'enchantements,
d'étonnements, mon sens du merveilleux, mon insondable perplexité...,
mon humilité face à mon ignorance qui engendre une certaine forme
"d'ivresse" d'apprendre toujours plus afin de m'étonner encore plus,
pris entre l'Enclume de l'Inconnu et le Marteau de l'Apprentissage...
et il m'arrive toujours de prendre de bons coups sur la tête. , bon, mais qu'y faire si ce n'est de se laisser émerveiller et partir d'un grand éclat de rire joyeux... Ne dit on pas "que le rire est le propre de l'homme" ? affirmation qui, même fausse, m'agrée (de canard) parfaitement...

Accepter que je sois un oxymore ne me gène pas, en cela je reste un "moteur de recherche"...
avatar
Varnaf

Messages : 182
Date d'inscription : 02/06/2012
Masculin Age : 67
Localisation : EUROPE DE L'EST

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut on dire que Dieu est une Entité ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum