L'humilité

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'humilité

Message par Lamdi le Lun 16 Juil 2012 - 9:42

Rappel du premier message :

Bonjour à tous, j'espère qu'il n'y a pas de topic déjà consacré à ce sujet mais après une brève recherche, je n'en ai pas trouvé.

J'aimerai ici parler de cette notion qui est pour moi capitale à tout avancement spirituel ou humain en général. Surtout pour quelqu'un d'assez orgueilleux à la base. C'est un vrai travail sur soi à effectuer mais pas le travail du type forcené non. C'est un travail qui se fait tout seul parce que quand tu es à l'écoute, la vie se charge de t'éduquer et de te mettre les choses en face de la figure et alors les prises de conscience se succèdent.

Voilà donc je parle avec mes mots, mon expérience, mon ressenti, sans m'appuyer sur aucune source ou référence.

Pour ceux qui me connaissent déjà en privé et me lisent je précise que je vais aborder une notion de manière globale et générale et que personne ne se sente visé car ce n'est pas le cas ni le but de mes propos à venir lol.

Donc après cet advertising et d'ailleurs je tiens à te dire que si tu reprends mes écrits ailleurs, tu finis par Lamdi Président je ™ - Jardin Intérieur © 2011-2012

Bon après moultes fioritures et boutades de toute sorte, owi j'aime ce style dégoulinant et baveux à souhait avec de l'hyperbole et de l'alambic à foison, on va quand même rentrer dans le vif du sujet.

J'ai compris, il y a peu, que les gens qui nous paraissent chiants au premier abord et avec qui la discussion n'est pas toujours facile, ont énormément de choses à nous apprendre. Bien plus que les autres ! Même s'ils peuvent être têtus, bornés, caractériels ou je ne sais quoi d'autre. D'ailleurs je me reconnais ou me suis reconnu dans ces trois adjectifs qualificatifs lol. Je dois pas être facile à vivre comme gars.

Alors forcément, c'est pas toujours fluide dans la communication, on a du mal à trouver un endroit où nos coeurs se rejoignent pour échanger vraiment. C'est souvent le cas avec les purs matérialistes, scientistes. Et ben ces gens-là, ils ont énormément de choses à apporter. Ils ont leur point de vue qui est unique et chacun a un message à faire passer qui lui est propre car il ne voit rien comme tous les autres. Chacun est unique et spécifique et nous sommes riches de cette diversité humaine.

Alors ces gens là, qui peuvent paraître chiants comme ça, et bien il faut les aimer ! Et encore plus que les autres ! Il faut faire l'effort de se faire tout petit pour mieux les comprendre. Et puis fermer sa grande gueule même si c'est dur, serrer les dents et les aimer en attendant de mieux les connaître.

Ca peut paraître simple comme ça, je parie que je vous apprend pas grand chose mais pour moi c'est beaucoup et c'est une grande découverte. Je ne suis pas tant avancé que ça mais je me réjouis de prises de conscience telles que celle-ci.

Alors euh, je suis désolé, c'était pas la meilleure manière d'ouvrir un topic. Je parle directement d'un cas particulier et de ma propre expérience. La convention voudrait plutôt qu'on ouvre la discussion dans un sens beaucoup plus large.

Donc si un modérateur ou quelqu'un d'autres se sent de le faire après mon post initial, ça serait peut-être une bonne idée mais bon c'est pas obligé non plus, je trouve ça quand même bien en l'état.

Je vous souhaite la paix à tous, la paix en vos coeurs, en votre amour et en votre patience.
avatar
Lamdi

Messages : 205
Date d'inscription : 05/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas


Re: L'humilité

Message par lounaaa le Jeu 19 Juil 2012 - 12:19

je crois que nous disons la même chose en parti mais je ne conçois pas la croyance de la même maniere que toi.
deux exemples tout bete pour imager ce que je pense
une médium qui parle aux esprits (et les voit). En parfait accord avec ce qu'elle vit au quotidien, elle ne pourra qu'affirmer : "oui, il y a une vie aprés la mort, puisque je cotoie ceux qui se trouvent derriere!!"
Mais dans mon doute, je pourrai la croire, mais aussi imaginer la possibilité d'hallucinations, d'image ou de sons envoyé par son propre esprit par désir, etc... Nul jusqu'ici ne peut PROUVER qu'il y a quelque chose derriere. Je ne remettrai donc pas en doute ce qu'elle dit, mais n'en tirerai aucune verité établie.
Cette même médium, selon ses croyances et ses dialogues avec les morts, décretera qu'il y a ou non réincarnation ou "paradis quand l'ame monte" (je fais dans le cliché) et discreditera forcement l'autre version. Induisant à mon sens pour elle une verité et non une conviction. en allant beaucoup plus loin, je dirais même qu'elle perdrait toute humilité devant tout cela puisque pour moi le fondement est : tout cela me dépasse, je ne peux pas savoir. (Selon mes propres convictions je dirais même que Dieu est inconcevable pour l'humain, mais hors sujet geek )

un taliban extremiste. Il croiera dur comme fer aux bienfait de la conversion par la force et l'éradication de ce qui représente le shaytan sur terre. Parce que cet etre a une part de violence et de besoin de pouvoir inné, il sera "aligné avec lui même".
Evidemment, la plupart d'entre vous me parleront de son égo, de son conditionnement, etc... mais justement, ce n'est pas ce en quoi je crois, "l'ame pure" puisque j'inclus le "bien" et le "mal" dans la même complétude, eux même subjectif et dépendant une fois encore des convictions de chacun. drôlement compliqué... scratch
Je serai tenté de dire "mais voyons, Dieu n'est qu'amour, il se trompe tellement! quelle souffrance il inflige!!" mais non. Selon moi, même si je refuse d'y croire, cet homme a peut etre tout autant raison et tout autant sa place ici dans un but bien precis que tout autre, répondant ainsi a un besoin de l'univers. Je ne peut donc affirmer "cet homme a tort" ou raison. J'accepte. sans rejeter une des possibilités.

C'est comme lorsque je prend position pour les animaux ou la planete. Je suis convaincu que c'est le meilleurs chemin. Mon coeur se désole, je pleure devant certaine atrocités... mais... je n'agis que selon moi, et non selon un principe meilleur qu'un autre. (quand bien même il l'est à mon sens!! lol frappe )
Qui me dit que toute cette mer** n'est pas le destin de notre race? et d'ailleurs, en toute humilité, qui suis-je pour dire cette "mer***"?? pour dire "ces hommes font le mal? que sais-je du bien et du mal? si ce n'est ce que mon égo m'en a apprit?
je peux faire toutes les meditations transcendentales du monde, je ne saurais jamais. Je peux etre hors de mon corps, toucher mon Dieu du bout de l'ame, etre l'univers entier même, mais je ne sais toujours pas.
Je ne sais pas si j'arrive à exprimer ce que j'essaie de dire, mais je pense que nos convictions nous place forcement dans une position de dualité. Et que le doute justement nous ramene à l'acceptation du tout.
C'est ce en quoi je tend, du moins.

Et il pourra avoir des convictions très affirmées et assumées, sans pour autant penser qu'elles sont une vérité absolue.

Justement, cette conclusion que tu écris défini exactement ce que représente pour moi le doute. Je ne crois pas avoir écrit quelque part qu'on ne pouvait pas avoir de conviction, j'essaie de dire : Soit c'est une verité, et donc une certitude, soit on ne pense pas que ça en est une, et donc il y a place au doute.
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par lounaaa le Jeu 19 Juil 2012 - 12:28

akhenaton a écrit :
L'autre versant du doute c'est l'extrême tiédeur, tiédeur souvent synonyme d'hypocrisie. Douter avec honnêteté ce serait faire confiance à soi tout en rejetant et mettant en ruine la perception et l'image soi et donc du monde. C'est le travail du 'je suis'.

Cordialement.

justement pas pour moi. On peut "etre" sans savoir
Je CROIS, parce que je le vis interieurement, oui, mais "je sais", non, c'est tout le contraire de l'humilité pour moi.
Parler de tiedeur et d'hypocrisie est déjà pour moi bien loin de cette humilité comme je la conçois, dans l'acceptation de Tout, sans jugement.
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par Le_Chat le Dim 5 Mai 2013 - 17:17

C'est l'histoire d'un pharisien (membre d'une secte juive très pieuse) et d'un publicain (qui collectait les taxes pour les romains) qui vont dans un temple pour prier.

Dans Luc chapitre 18
10 Deux homme montèrent au temple pour prier, l'un Pharisien et l'autre publicain.
11 Le Pharisien, s'étant arrêté, priait ainsi en lui-même: " O Dieu, je vous rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont rapaces, injustes, adultères, ni encore comme ce publicain.
12 Je jeûne deux fois la semaine; je paie la dîme de tout ce que j'acquiers. "
13 Le publicain, se tenant à distance, n'osait pas même lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine en disant: " O Dieu, ayez pitié de moi le pécheur! "
14 Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que celui-là; car quiconque s'élève sera abaissé, et qui s'abaisse sera élevé.
avatar
Le_Chat

Messages : 347
Date d'inscription : 05/06/2012
Masculin Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par ananie le Dim 5 Mai 2013 - 23:04

Merci pour ce passage Le-Chat.

Selon moi la vraie humilité commence lorsque l'on se reconnait orgueilleux.

Cela ne signifie pas que l'on se voit orgueilleux puis que l'on sort de l'orgueil pour entrer dans l'humilité, mais cela signifie que l'humilité c'est le fait de reconnaître que l'on a des tendances à l'orgueil et les gérer.

Un Swami m'a dit un jour une phrase qui m'a beaucoup parlé : "L'orgueil ne disparait pas au cours du chemin, il devient de plus en plus subtil. C'est pourquoi il faut regarder de mieux en mieux".

A mon sens il y a deux piège à éviter par rapport à l'orgueil : d'une part nier cette tendance que nous avons tous en nous, et de l'autre chercher à faire de cette tendance une vertu.
Dans les deux cas c'est une manière de ne pas regarder nos imperfections en face, et du coup de fermer la porte à l'humilité.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par ananie le Dim 5 Mai 2013 - 23:15

J'ajouterai aussi qu'à mon avis pratiquer l'humilité, c'est accepter en quelque sorte de se dévaloriser (le mot est un peu fort mais bon...), d'écorner la belle image que nous avons de nous mêmes.

Mais cela ne veut pas dire ne pas s'aimer.
Cela veut dire, au contraire, s'aimer vraiment, tel que nous sommes, sans se mentir.

Et je crois que cela est impossible tant que nous n'avons pas guéri intérieurement et fait la paix avec nos manques d'amour de l'enfance que nous avons ressenti dans la relation à nos parents.

Car tant que ces manques d'amour n'ont pas été pleinement acceptés, vécus et purifiés, nous chercherons sans cesse, inconsciemment, à nous revaloriser pour les compenser.

D'ailleurs les personnes qui manquent le plus d'humilité sont toujours des personnes qui ont souffert de grands manques d'amour dans leur enfance, et qui cherchent à les fuir au lieu de les regarder en face.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par Sophie le Ven 26 Juil 2013 - 11:07

je remonte ce post pour partager une réflexion sur l'humilité.
Sentiment que l'humilité peut prendre place quand on n'est pas en train de "se regarder agir", pour moi l'humilité peut être là quand on fait ce qu'on a à faire, quand on est présent, et qu'on n'est pas en train d'évaluer ou de se comparer, de manière extérieure à soi, soit à une vision de soi ou à des choses ou personnes extérieures.

L'humilité du coup pour moi n'a pas de rapport avec le fait de faire par exemple de "grandes" ou "petites" choses, quelqu'un qui fait une apparition à la télévision peut être tout à fait humble, alors que quelqu'un de totalement inconnu qui fait des choses pas tellement valorisantes peut être très orgueilleux s'il commence à se positionner en différence en fonction de ça.
Il y a l'orgueil de l'humilité qui existe vraiment, on peut mettre de l'orgueil dans le fait de se "rabaisser" en quelque sorte, ou de faire des choses simples et pas tellement reconnues.

Donc pour moi l'humilité est une question notamment de présence, de justesse de son attitude, et de ne pas chercher tout le temps à quelle image de nous-même une attitude ou une manière d'agir nous renvoie.


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par LAUTREOMONDE le Dim 28 Juil 2013 - 6:17

Bonjour à vous tous

Je tiens à vous remercier pour ce sujet riche car j' aime énormément cette sensation de grande table avec plein de plats différents (oui suis une gourmande lol le sport sauve ma ligne ouff) .
Lamdi je te remercie pour ce sujet avec tant d humour car perso je prends énormément de plaisir à lire une conversation sérieuse et me remettre en question quand l'humour est présent par le simple faite que l'humour permet de dédramatiser nos défauts et donc fait tomber les boucliers de décence.
Si je peux me permettre une opinion de plus, je pense que chacun de nos pseudo défauts (car je pense que les défauts n' existe pas vraiment)
Je pense que ce qu'on appel "défaut" n' est en réalité qu' une expression de nos peurs consciente ou pas.
Nos peurs nous rendent agressive et ce qui passe pour de l' entêtement chez l'autre parfois est en réalité une certitude acquise par sa propre expérience et comme nous n'avons pas vécu la même, nous avons forcement un résultat de pensée différentes.Et la différence fait peur!
Merci à tous pour ce chouette sujet

Aurore
avatar
LAUTREOMONDE

Messages : 14
Date d'inscription : 22/07/2013
Féminin Age : 43
Localisation : Lunel 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par ananie le Dim 28 Juil 2013 - 13:45

Pour ma part je pense que l'entêtement réel existe aussi.
Il y a des certitudes qui viennent de l'expérience vécues, mais d'autres qui sont nécessaires au refoulement.

Par exemple si petit j'étais manipulé par mes parents et être comme ils le voulaient pour être aimé, que j'en ressentais de la colère mais que je ne pouvais l'exprimer, adulte je vais continuer à refouler cette colère, et à excuser mes parents pour ne pas voir la réalité des choses (ce qui serait prendre le risque de ne plus être aimé).
Cela fera que tout ma vision du monde sera façonnée par cette justification.
Et cela m'empêchera aussi de trouver la paix, de pardonner et de passer à autre chose. Car si la colère ou le ressentiment ne sont pas reconnus, on ne peut pas non plus s'en libérer.

De même l'orgueil, la jalousie, la colère destructrice...etc, existent aussi. Et à mon sens l'humilité consiste à les reconnaitre en soi-même, car nous portons tous en nous toutes ces tendances. Et plus elles sont reconnues, moins elles sont agissantes dans notre comportement.

Mais bien entendu ces défauts (je les appelle "défauts" dans le sens où ils s'opposent à l'Amour) ont des causes, et ne font pas partie de notre nature véritable.
Mais on ne peut trouver ces causes sans d'abord voir la réalité de nos comportements déviants.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par LAUTREOMONDE le Dim 28 Juil 2013 - 22:46


Oui en effet , suis d'accord avec toi mais cela en revient il pas à la "peur" ? celle de décevoir ses parents et ne plus être aimé?
L humilité est une sagesse mais qui me semble difficile à atteindre en permanence.
Je suis aussi d' accord avec toi sur les défauts et notre véritable nature mais chez l'humain ils ont un but précis je pense ,celui de vivre les conséquences afin de comprendre l intérêt de travailler dessus.
Je ne suis pas certaine que ce soit la vérité en soit mais plutôt une réflexion que je me suis faite car l ame est parfaite.
Nous avons notre partie sombre comme de lumière en nous.

Par contre peux tu me dire ce tu penses toi de l utilité réelle de nos défauts stp ?
Tu parles de cause et je n' ai pas bien compris ce que tu souhaitais m' expliquer, merci


avatar
LAUTREOMONDE

Messages : 14
Date d'inscription : 22/07/2013
Féminin Age : 43
Localisation : Lunel 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par ananie le Lun 29 Juil 2013 - 4:38

LAUTREOMONDE a écrit:Oui en effet , suis d'accord avec toi mais cela en revient il pas à la "peur" ? celle de décevoir ses parents et ne plus être aimé?
Oui effectivement, il me semble aussi que c'est lié à la peur.
Peur qui nait des manques et souffrances non acceptées de toutes sortes (parce que si la souffrance est acceptée, peut-on encore en avoir peur ?).

L humilité est une sagesse mais qui me semble difficile à atteindre en permanence.
Je suis bien d'accord.
Pour ma part je galère un peu en tous cas... Very Happy 

Sur les causes, c'est un peu ce que j'expliquais par rapport à la peur de ne pas être aimé.

Un autre exemple : si enfant je me sentais souvent dévalorisé, pour compenser cela et ne pas ressentir cette souffrance de la dévalorisation, je vais par exemple développer de l'orgueil, et me sentir supérieurs aux autres afin de ne surtout pas revivre cette souffrance de me sentir inférieur.
Maintenant si j'accepte cette souffrance que je ne pouvais pas ressentir enfant (parce que je n'étais pas encore en mesure de l'accepter et de la gérer), elle va circuler et se libérer. Et je n'aurai plus besoin de me sentir supérieur aux autres pour me protéger.

Sinon sur l'utilité de nos défauts, je ne sais pas trop. Faut-il que tout ait une utilité ?
Je crois que l'on est dans un monde de dualité, où l'ombre côtoie la lumière, et où Dieu nous laisse le libre arbitre et permet à tout d'exister, le parfait comme l'imparfait, le bon comme le mauvais.
Et je ne crois pas tellement à la perfection du monde. Mais bon, cela vient peut-être de ma vision limitée des choses.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par LAUTREOMONDE le Mar 30 Juil 2013 - 6:37

Bonjour ananie Very Happy 

Je me souviens plus comment on fait pour citer juste une phrase,dsl.

Se pardonner et pardonner est très dur à faire en réalité.
Si on accepte que nous avons en nous les mêmes "défauts" que les autres ,on devient plus tolérant et donc plus humble naturellement car on ne juge plus sévèrement les autres.
L’orgueil est une apparence que l' on se donne puisque comme tu dis si bien , c'est un bouclier de protection.
Je crois que nous sommes tous finalement des miroirs les uns des autres et que nous sommes très agacés par un "défaut" chez l' autre quand il est refoulé chez nous donc comme tu dis : pas accepté.
Je reste convaincu que l' orgueil est le manque de pardon sur soi même, si on se pardonne une faiblesse on se libère du bouclier.
Enfin c' est mon ressenti suite à des méditations passées.

Merci pour ce sujet car j' aime me remettre en question.
avatar
LAUTREOMONDE

Messages : 14
Date d'inscription : 22/07/2013
Féminin Age : 43
Localisation : Lunel 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par ananie le Mar 30 Juil 2013 - 11:32

LAUTREOMONDE, j'ai enlevé la partie de ton post sur la peur pour la placer ici :
http://www.forumspirituel.fr/t688p15-la-peur#28836

Sinon pour faire une citation, il suffit de sélectionner la partie à citer dans ton post, puis de cliquer sur 'Citer' (bouton qui est au dessus du smiley) et ensuite d'écrire le nom de l'auteur de la citation dans Auteur.

LAUTREOMONDE a écrit:Je reste convaincu que l'orgueil est le manque de pardon sur soi même, si on se pardonne une faiblesse on se libère du bouclier.
Je n'avais pas pensé à formuler cela comme ça, mais effectivement cela me parait très juste. Merci.

Se pardonner et pardonner est très dur à faire en réalité.
Si on accepte que nous avons en nous les mêmes "défauts" que les autres ,on devient plus tolérant et donc plus humble naturellement car on ne juge plus sévèrement les autres.
Oui je suis bien d'accord avec tout cela.
Il faut d'abord savoir se pardonner avant de pouvoir se pardonner ses défauts et donc de commencer à cultiver l'humilité en voyant ceux-ci.
De plus, il est impossible de pardonner aux autres si l'on ne se pardonne pas à soi-même.

J'ajouterai aussi qu'à force de méditer, de travailler sur soi, de pratiquer l'introspection, on découvre des zones d'ombres en soi de plus en plus subtiles et cachées. Et on finit par se rendre compte que l'on porte en nous tous les défauts qui puissent exister, à différents degrés.

C'est pour moi un bon remède de m'en souvenir : lorsque je vois un défaut chez quelqu'un, j'essaie de me rappeler (mais je n'y arrive pas toujours) que j'ai aussi un peu le même quelque part, et cela m'évite de me sentir supérieur à la personne en question.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par LAUTREOMONDE le Mer 31 Juil 2013 - 22:53

Bonsoir ananie Smile

Je te remercie pour les citations, j'avais oublie lol

Oui tu as raison pour le sujet sur la peur qui est d'ailleurs un sujet clé pour comprendre des choses profondes.

Je suis ravie de ce dialogue très nourrissant pour moi car tu m offre justement ce dont j' ai besoin, me rappeler toutes ces précieuses connaissance qui aide à évoluer.
J" aime beaucoup ce que tu as écrit car parfois entendre d'un autre ce que le mental zappe permet de se remettre sur les rails Smile  merci

ananie a écrit:C'est pour moi un bon remède de m'en souvenir : lorsque je vois un défaut chez quelqu'un, j'essaie de me rappeler (mais je n'y arrive pas toujours) que j'ai aussi un peu le même quelque part, et cela m'évite de me sentir supérieur à la personne en question.

Very Happy  bein rassure toi on est beaucoup comme ça et moi la 1ere, c' est justement pour ça que j' ai été guidé ici pour évoluer car dans mon métier l' arrogance et l' agressivité de certaines clientes  m 'ont perturbées et je me suis rendue compte que je régressais dans la mise en application de ce que je sais de bon à faire.

L' orgueil a ressurgit et je devenais à mon tour agressive, arrogante et je condamnais ces gens pour la peine que j'avais.
Alors merci car en te lisant et me relisant je trouve une réponse évidente à ma prière .Smile 
Je sais pourtant que l'amour attire l'amour comme son contraire.
avatar
LAUTREOMONDE

Messages : 14
Date d'inscription : 22/07/2013
Féminin Age : 43
Localisation : Lunel 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par ananie le Jeu 1 Aoû 2013 - 11:00

Merci à toi LAUTREOMONDE

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par sushana le Mar 6 Aoû 2013 - 16:42

Bonjour ,

Je vais peut être jouer les rabats joie mais je ne suis pas sûr qu'il faille se fixer sur le fait de vouloir devenir humble pour le devenir .

Les gens qui sont obsédés par l'humilité sont des personnages souvent très narcissiques , très préoccupés par l'image d'humilité qu'ils se donnent à eux même et qu'ils donnent aux autres .
Qu'on cherche à fuir l'humilité ou à la rencontrer j'ai toujours la sensation c'est toujours une façon de se centrer excessivement sur soi même sur son image .
Disons que sans doute le bouddhisme parlerait encore là de pratiquer le "sans appui" en réponse à la question .

sushana

Messages : 36
Date d'inscription : 05/08/2013
Masculin Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par ananie le Mar 6 Aoû 2013 - 17:13

Je crois que tout dépend de ce que l'on appelle l'humilité.

Si la pratique de l'humilité consiste à se dire ou à dire aux autres "je suis humble" alors c'est sur que ça ne sert à rien.
Mais ce n'est pas une pratique d'humilité.

La vraie pratique de l'humilité c'est de se reconnaître tel que l'on est.

L'humilité est une vertu qui s'ignore elle-même disent les chrétiens. A partir du moment où l'on se reconnait humble c'est qu'on ne l'est plus.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'humilité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum