Féminisme

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Féminisme

Message par Chrysoprase le Jeu 19 Juil 2012 - 10:57

Rappel du premier message :

Je note de plus en plus un penchant qui me gène dans les revendications féministes. Sous prétexte de nous protéger d'une vision de femme objet, la tendance est il me semble inversé a l’extrême et vas vers une masculinité absurde. La parité oui, mais dans tous ce qu'on a de féminin.

Je trouve leurs vision revenue presque au temps ou on ne pouvait voir une cheville de femme sans crier au scandale. Au lieu d'aider la femme a s'assumer dans sa sensualité elle est de nouveaux mise dans un carcan celui du masculin, où les choses sexy la ferait passer pour une trainer.

Il y a un post sur les mœurs sexuelles fait avec beaucoup d'humour, où une femme est sexy pour son diner avec un homme qu'elle rencontre pour la première fois. Et bien oui pour séduire il faut sortir tout ces atouts et chez la femme quoi de plus beau qu'une poitrine et des hanches bien moulés, ça n'empêche pas de tenir une discutions intéressante.

Voilà où les féministes nous amène a croire que si t'es intelligente tu peux pas montrer ton c.l, et qu'il n'y a que les pétasses qui ont le droit d'être sexy et cochonne. Very Happy. Mais c'est justement cette différence qui nous fait penser qu'il y a des pétasses et des nanas plus futé.
Nous voilà encore dans un refus du corps, la religion catholique (ayant déformer les propos de Dieu) nous avait déjà fait le coup, maintenant c'est aux féministes de nous anti-sensualiser.

Alors je dit stop Very Happy sortez avec des chaussures a talon de folie soyez sexy et désirable mesdames, décolleter, robe moulante que vous soyez des allumettes ou pleine de rondeur, être sensuel et sexy c'est la vie. être sexuellement épanouie c'est être spirituel. cheers

C'est pas pour ça que vous n'auriez aucune vertus comme on nous le fait encore aujourd'hui trop croire. On peut être désirable et dire non quand on nous fait des avances, ou oui si on en a envie, bref on est des grande filles qui s'assument, et c'est là le pouvoir sur soi mesdames les féministe et pas ailleurs.

Voilà, mon point de vue sur les féministe qui ne m'aide pas du tout a être mieux dans ma vie, alors j'avais envie de le dire. geek sunny (bon elles ont aussi fait plein de truc bien, mais pas ça)
avatar
Chrysoprase

Messages : 329
Date d'inscription : 05/11/2011
Féminin Age : 36
Localisation : in my body

Revenir en haut Aller en bas


Re: Féminisme

Message par Kenzo le Mar 31 Juil 2012 - 1:43

J'aime beaucoup ce que tu as écrits Lounaaa Sage


avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par Hirloe le Dim 10 Fév 2013 - 13:54

Cobra a écrit:Le féminisme est devenu une espèce de "norme sociale" et à la moindre critique de ces "valeurs dégoulinantes de bons sentiments" on se fait taxer de macho ou de mysogine
Ouais, en même temps il n'y a de féminisme que dès lors qu'il y a un masculinisme, ne l'oublions pas... Et nous n'en parlons pas en ce terme mais sous celui de patriarcat essentiellement...
Qu'appelles-tu "valeurs dégoulinantes de bons sentiments ?" Des valeurs tirées uniquement de l'émotionnel ?
On pourrait en dire autant des valeurs tirées uniquement d'une "dite" raison qui voudrait voir en la polarité sexuelle au niveau physique, une polarité absolue à tous les niveaux...
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par ananie le Dim 10 Fév 2013 - 14:01

Le soucis, c'est que le féminisme devient parfois une sorte de machisme au féminin.

Certaines femmes par réaction aux machistes qui considèrent les hommes supérieurs aux femmes se mettent à considérer les hommes comme inférieurs aux femmes.
Et elles ne se rendent pas compte qu'en faisant cela, elles s'abaissent au niveau des machistes en question.

Par contre quand le féminisme vise à rééquilibrer dans le sens d'une égalité je suis complètement pour.
Y compris dans la spiritualité, et je suis très heureux que des maîtres aient ordonné des femmes lamas.
Et que certains église chrétiennes ordonnent des femmes prêtres.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par Hirloe le Dim 10 Fév 2013 - 14:16

Ananie a écrit:Certaines femmes par réaction aux machistes qui considèrent les hommes supérieurs aux femmes se mettent à considérer les hommes comme inférieurs aux femmes. Et elles ne se rendent pas compte qu'en faisant cela, elles s'abaissent au niveau des machistes en question.

Je suis complètement d'accord avec ça. Par contre, je crois qu'il y a aussi une certaine tendance actuelle à vouloir à assimiler le féminisme à cet extrémisme.
Le féminisme à la base n'a pas vocation à anéantir le masculin, mais à revendiquer des droits que le système patriarcal refuse aux femmes, à titre légal ou par le biais de comportements inscrits dans les habitudes.
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par Cobra-de-jade le Dim 10 Fév 2013 - 14:16

Hirloe a écrit: Ouais, en même temps il n'y a de féminisme que dès lors qu'il y a un masculinisme, ne l'oublions pas... Et nous n'en parlons pas en ce terme mais sous celui de patriarcat essentiellement...
Qu'appelles-tu "valeurs dégoulinantes de bons sentiments ?" Des valeurs tirées uniquement de l'émotionnel ?
On pourrait en dire autant des valeurs tirées uniquement d'une "dite" raison qui voudrait voir en la polarité sexuelle au niveau physique, une polarité absolue à tous les niveaux...

Il n'y a féminisme que dès lors qu'il y a masculinisme... en es-tu bien certaine Hirloe? Wink
En effet, qui peut dire où le déséquilibre a commencé ? A t-il commencé dans le principe féminin ou masculin? Perso je ne pense pas que "c'est lui" ou "c'est elle" qui a commencé, je crois bien qu'il s'agit d'un déséquilibre et d'une confusion des deux principes en simultanés.

J'appelle "valeurs dégoulinantes de bons sentiments" des valeurs non seulement uniquement basées sur l'émotionnel mais aussi sur l'avoir, le confort, le cocooning et qui renvoient naturellement pour moi au ventre de la mère... autrement dit à une distorsion du principe féminin.

Quand on constate à quel point tout nous pousse à notre sécurité et notre confort matériel, quand on voit comment toute cette société nous pousse à acheter en créant sans cesse en nous de nouveaux besoins émotionnels, on voit clairement qu'il s'agit d'une influence lunaire et donc féminine.

Même les médias utilisent à fond la caisse les mécanismes émotionnels primaires de l'humain en instaurant constamment un climat de peur et d'insécurité et en suscitant sans arrêt des polémiques et des conflits de nations... pour moi ce n'est pas là l'oeuvre de la raison ou de l'intellect mais bien de l'émotion, du principe lunaire.


Dernière édition par Cobra-de-jade le Dim 10 Fév 2013 - 14:39, édité 1 fois
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par Cobra-de-jade le Dim 10 Fév 2013 - 14:23

ananie a écrit:Le soucis, c'est que le féminisme devient parfois une sorte de machisme au féminin.

Certaines femmes par réaction aux machistes qui considèrent les hommes supérieurs aux femmes se mettent à considérer les hommes comme inférieurs aux femmes.
Et elles ne se rendent pas compte qu'en faisant cela, elles s'abaissent au niveau des machistes en question..

Exactement !! Very Happy J'ajouterai qu'il s'agit bien là d'une pulsion de "dissolution" ou "pulsion de mort" qui a son siège dans un déséquilibre émotionnel profond (situé dans le bas ventre). La symbolique de la femelle engloutissant le mâle dans son vagin ou encore le fameux exemple de la "mante religieuse" sont des thèmes de méditation intéressants clown
ananie a écrit:Par contre quand le féminisme vise à rééquilibrer dans le sens d'une égalité je suis complètement pour.
Y compris dans la spiritualité, et je suis très heureux que des maîtres aient ordonné des femmes lamas.
Et que certains église chrétiennes ordonnent des femmes prêtres.

Id-aime I love you
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par Hirloe le Dim 10 Fév 2013 - 16:44

Cobra a écrit:Il n'y a féminisme que dès lors qu'il y a masculinisme... en es-tu bien certaine Hirloe?
En effet, qui peut dire où le déséquilibre a commencé ? A t-il commencé dans le principe féminin ou masculin? Perso je ne pense pas que "c'est lui" ou "c'est elle" qui a commencé, je crois bien qu'il s'agit d'un déséquilibre et d'une confusion des deux principes en simultanés.
J’en suis sûre dans le sens où le féminisme comme le masculinisme s’inscrivent dans un rapport de force, je n’ai rien voulu dire d’autre… Qui a commencé ? Qui de l’œuf ou la poule… J’en arrive à la même conclusion que toi.

Cobra a écrit: La symbolique de la femelle engloutissant le mâle dans son vagin ou encore le fameux exemple de la "mante religieuse" sont des thèmes de méditation intéressants
Oui, ou encore cette fameuse peur du vagin denté mis en évidence par Freud… De quoi méditer en effet sur ses peurs inconscientes…

Kenzo a écrit:Le féminisme ne rend pas service a la femme ... en effet. Elle pousse juste la femme a devenir un homme a part entière en déconsidérant sa nature féminine. Cela sert la capitalisme libérale plus que les droits naturels de la femme. Mais sur un autre angle de vu, le capitalisme libéral a permis a la femme de ce libéré de sa fonction de boniche de maison. A elle maintenant de prendre son destin en main, c'est a dire, celle de la femme sacré et mature.

Tu plaisantes Kenzo ? Le droit de vote, le droit à l’égalité des salaires, le droit à l’égalité des chances au niveau professionnel, l’obtention d’être une personne à part entière et non plus à vivre sous la tutelle des hommes, etc… Tu crois que ça n’a pas rendu service aux femmes ? Le droit a être respectée dans la rue, dans son métier, dans sa famille, ça ne rend pas service aux femmes ça ? Le droit de ne pas être vendue ou promise par sa famille à un homme que l’on n’aime pas, c’est pas un service ? Le droit de ne pas être diminuée, réduite au stérotypes moulinex ou de la femme objet ?
La lutte est vraiment terminée pour toi ? Ca fait à peine un demi-siècle que le féminisme a commencé à porter ses fruits, je te la rappelle… Sur le nombre de siècles qui nous ont quasi réduites à un stade « animal » (tutelle, relation de soumission)…

Bon, j’ai pas trop de temps maintenant mais je reviendrai pirat . J’aurais encore deux ou trois choses à ajouter.
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par Kenzo le Dim 10 Fév 2013 - 17:15

Hirloe a écrit:

Kenzo a écrit:Le féminisme ne rend pas service a la femme ... en effet. Elle pousse juste la femme a devenir un homme a part entière en déconsidérant sa nature féminine. Cela sert la capitalisme libérale plus que les droits naturels de la femme. Mais sur un autre angle de vu, le capitalisme libéral a permis a la femme de ce libéré de sa fonction de boniche de maison. A elle maintenant de prendre son destin en main, c'est a dire, celle de la femme sacré et mature.

Tu plaisantes Kenzo ? Le droit de vote, le droit à l’égalité des salaires, le droit à l’égalité des chances au niveau professionnel, l’obtention d’être une personne à part entière et non plus à vivre sous la tutelle des hommes, etc… Tu crois que ça n’a pas rendu service aux femmes ? Le droit a être respectée dans la rue, dans son métier, dans sa famille, ça ne rend pas service aux femmes ça ? Le droit de ne pas être vendue ou promise par sa famille à un homme que l’on n’aime pas, c’est pas un service ? Le droit de ne pas être diminuée, réduite au stérotypes moulinex ou de la femme objet ?
La lutte est vraiment terminée pour toi ? Ca fait à peine un demi-siècle que le féminisme a commencé à porter ses fruits, je te la rappelle… Sur le nombre de siècles qui nous ont quasi réduites à un stade « animal » (tutelle, relation de soumission)…

Bon, j’ai pas trop de temps maintenant mais je reviendrai pirat . J’aurais encore deux ou trois choses à ajouter.

Je ne plaisante pas.

Apporter des droits équivalents a l'homme et a la femme est une avancée en effet, de l'ancien féminisme. Actuellement, le féminisme tue la femme. Je m'explique :

il y a deux choses a identifier :

- les droits
- différences biologique et psychique et complémentarité homme/femme

Du point de vu des droits, il ne devrait pas y avoir de différences entre les hommes et les femmes.

Maintenant, ce que je condamne, c'est la masculinisation de la femme. Le combat féministe (actuel) c'est la destruction de la féminité. Je ne vois pas en quoi porter les mêmes vêtements qu'un homme va rendre la femme égale a l'homme d'un point de vu des droits ! soyons réaliste.

Une femme ne trouvera son propre plein pouvoir qu'en devenant pleinement femme et non en caricaturant les hommes.
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par Hirloe le Dim 10 Fév 2013 - 17:29

Hirloe a écrit:Maintenant, ce que je condamne, c'est la masculinisation de la femme. Le combat féministe (actuel) c'est la destruction de la féminité. Je ne vois pas en quoi porter les mêmes vêtements qu'un homme va rendre la femme égale a l'homme d'un point de vu des droits ! soyons réaliste.

Une femme ne trouvera son propre plein pouvoir qu'en devenant pleinement femme et non en caricaturant les hommes.

En quoi une femme qui porte les mêmes vêtements qu'un homme va priver l'homme de sa masculinité et vice-versa... Shocked Où est le réalisme là dedans ?

Kenzo a écrit:Une femme ne trouvera son propre plein pouvoir qu'en devenant pleinement femme et non en caricaturant les hommes.
Tu crois que c'est caricaturer les hommes que de préférer les baskets parce que c'est plus confortable ?
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par Kenzo le Dim 10 Fév 2013 - 17:40

Hirloe a écrit:
Hirloe a écrit:Maintenant, ce que je condamne, c'est la masculinisation de la femme. Le combat féministe (actuel) c'est la destruction de la féminité. Je ne vois pas en quoi porter les mêmes vêtements qu'un homme va rendre la femme égale a l'homme d'un point de vu des droits ! soyons réaliste.

Une femme ne trouvera son propre plein pouvoir qu'en devenant pleinement femme et non en caricaturant les hommes.

En quoi une femme qui porte les mêmes vêtements qu'un homme va priver l'homme de sa masculinité et vice-versa... Shocked Où est le réalisme là dedans ?

Kenzo a écrit:Une femme ne trouvera son propre plein pouvoir qu'en devenant pleinement femme et non en caricaturant les hommes.
Tu crois que c'est caricaturer les hommes que de préférer les baskets parce que c'est plus confortable ?


Il y a beaucoup de confusion et de déformation de mon propos. Donc je vais pas aller plus loin pour l'instant. Je pense avoir dit l'essentiel de toute façon.

Je t'invite a écouter cette conférence en deux parties. Les choses seront peut etre mieux entendu et certainement mieux expliqué que je ne puis le faire :




avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par Hirloe le Dim 10 Fév 2013 - 20:55

Kenzo a écrit:Il y a beaucoup de confusion et de déformation de mon propos. Donc je vais pas aller plus loin pour l'instant. Je pense avoir dit l'essentiel de toute façon.
Il ne me semble pas avoir déformer tes propos. Tu as mis en avant que le féminisme actuel se résumait à une masculinisation de la femme à travers l'argument de l'apparence vestimentaire. Je n'ai fait que rebondir à cela. J'ai regardé la 1ère partie de la vidéo ce soir, je tâcherais de regarder la seconde prochainement.
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par Kenzo le Mer 13 Fév 2013 - 6:42

Hirloe a écrit:
Kenzo a écrit:Il y a beaucoup de confusion et de déformation de mon propos. Donc je vais pas aller plus loin pour l'instant. Je pense avoir dit l'essentiel de toute façon.
Il ne me semble pas avoir déformer tes propos. Tu as mis en avant que le féminisme actuel se résumait à une masculinisation de la femme à travers l'argument de l'apparence vestimentaire. Je n'ai fait que rebondir à cela. J'ai regardé la 1ère partie de la vidéo ce soir, je tâcherais de regarder la seconde prochainement.


Désolé je réponds en décalé.

J'ai vais m'expliquer pourquoi tu déformes mon propos : je te parle d'un symbole et tu argumentes par un biais fonctionnel.

Il y a eu, en je ne sais plus quelle année, un combat de la femme pour porter le "pantalon", comme les hommes, signent pour elle qu'elles s'affranchirais, par ce symbole, de leur conditions de boniche a femme active et viril ...
Donc je parle d'un symbole et non que, porter des basket c'est plus confortable que des talons aiguilles.
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par Hirloe le Mer 13 Fév 2013 - 12:43

Kenzo a écrit:J'ai vais m'expliquer pourquoi tu déformes mon propos : je te parle d'un symbole et tu argumentes par un biais fonctionnel.

Si je reprends tes propos dans l'intégralité de ta réponse :

Kenzo a écrit:
Apporter des droits équivalents a l'homme et a la femme est une avancée en effet, de l'ancien féminisme. Actuellement, le féminisme tue la femme. Je m'explique :
il y a deux choses a identifier :
- les droits
- différences biologique et psychique et complémentarité homme/femme
Du point de vu des droits, il ne devrait pas y avoir de différences entre les hommes et les femmes.
Maintenant, ce que je condamne, c'est la masculinisation de la femme. Le combat féministe (actuel) c'est la destruction de la féminité. Je ne vois pas en quoi porter les mêmes vêtements qu'un homme va rendre la femme égale a l'homme d'un point de vu des droits ! soyons réaliste.
Une femme ne trouvera son propre plein pouvoir qu'en devenant pleinement femme et non en caricaturant les hommes.
Je suis désolée, Kenzo, mais ton argumentation se fait exclusivement par l'idée que le féminisme actuel se résume à la masculinisation de la femme et tu l'illustres par un seul exemple : celui de l'apparence vestimentaire. Il est une dimension symbolique, une dimension fonctionnelle et une dimension légale.

Kenzo a écrit:Il y a eu, en je ne sais plus quelle année, un combat de la femme pour porter le "pantalon", comme les hommes, signent pour elle qu'elles s'affranchirais, par ce symbole, de leur conditions de boniche a femme active et viril ... Donc je parle d'un symbole et non que, porter des basket c'est plus confortable que des talons aiguilles.

http://www.senat.fr/questions/base/2012/qSEQ120700692.html
http://www.finyear.com/Une-loi-francaise-interdit-aux-femmes-le-port-du-pantalon_a438.html

Oui, il y a symbole ET fonctionnalité ET inégalité des droits dans la législation encore aujourd'hui (cette loi a été aborgée le mois dernier et précisément le 31/01/2013 : avant cette date, nous sommes étions donc légitimement "attaquable en justice" pour port de pantalon illégal...). Qu'est-ce qui te dérange dans le fait que les féministes continuent à dénoncer certaines inégalité de droits ? Qu'elles continuent de lutter contre des "conventions" désuètes ?
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par Kenzo le Mer 13 Fév 2013 - 16:34

Hirloe a écrit:
Kenzo a écrit:J'ai vais m'expliquer pourquoi tu déformes mon propos : je te parle d'un symbole et tu argumentes par un biais fonctionnel.

Si je reprends tes propos dans l'intégralité de ta réponse :

Kenzo a écrit:
Apporter des droits équivalents a l'homme et a la femme est une avancée en effet, de l'ancien féminisme. Actuellement, le féminisme tue la femme. Je m'explique :
il y a deux choses a identifier :
- les droits
- différences biologique et psychique et complémentarité homme/femme
Du point de vu des droits, il ne devrait pas y avoir de différences entre les hommes et les femmes.
Maintenant, ce que je condamne, c'est la masculinisation de la femme. Le combat féministe (actuel) c'est la destruction de la féminité. Je ne vois pas en quoi porter les mêmes vêtements qu'un homme va rendre la femme égale a l'homme d'un point de vu des droits ! soyons réaliste.
Une femme ne trouvera son propre plein pouvoir qu'en devenant pleinement femme et non en caricaturant les hommes.
Je suis désolée, Kenzo, mais ton argumentation se fait exclusivement par l'idée que le féminisme actuel se résume à la masculinisation de la femme et tu l'illustres par un seul exemple : celui de l'apparence vestimentaire. Il est une dimension symbolique, une dimension fonctionnelle et une dimension légale.

Kenzo a écrit:Il y a eu, en je ne sais plus quelle année, un combat de la femme pour porter le "pantalon", comme les hommes, signent pour elle qu'elles s'affranchirais, par ce symbole, de leur conditions de boniche a femme active et viril ... Donc je parle d'un symbole et non que, porter des basket c'est plus confortable que des talons aiguilles.

http://www.senat.fr/questions/base/2012/qSEQ120700692.html
http://www.finyear.com/Une-loi-francaise-interdit-aux-femmes-le-port-du-pantalon_a438.html

Oui, il y a symbole ET fonctionnalité ET inégalité des droits dans la législation encore aujourd'hui (cette loi a été aborgée le mois dernier et précisément le 31/01/2013 : avant cette date, nous sommes étions donc légitimement "attaquable en justice" pour port de pantalon illégal...). Qu'est-ce qui te dérange dans le fait que les féministes continuent à dénoncer certaines inégalité de droits ? Qu'elles continuent de lutter contre des "conventions" désuètes ?


Pour moi la bataille de port du pantalon est symbolique, même si concrètement cela donne place a un droit. Je ne suis pas contre ce droit de porter un pantalon. Mais il ne faut pas oublier que c'est un symbole plus qu'autre chose. C'est ancré dans l'inconscient.
Par exemple quant Cécile Duflot porte un robe a fleure a l'assemblé nationale, elle ce fait sifflé car elle porte sur elle une valeurs féminine très forte. Donc le combat féministe de ce point de vu c'est joué d'elle même. Pour une femme politique, du moins au début, il fallait ressembler a un homme pour réussir malgré des critiques certaines lourdes a porter.
Donc cela démontre bien, que le port du pantalon est une symbolique de la femme active mais qui pour moi n'est pas féminine mais féministe. Je vois mal ma directrice porter une robe a fleure, elle sera juger et on lui consédera surement de ne pas etre a la hauteur de ce poste au vu de sa tenue vestimentaire.

Je ne sais pas si cela est plus claire. Ce que je dit est a valeur symbolique.
Pouvoir porter un pantallon par une femme n'est pour moi qu'un faux combat, un combat pour ressembler a l'homme plutot que d'imposer a l'homme le droit d'etre féminine avec les meme droit. Si pour la femme avoir les memes droits : salaire égale a l'homme par exemple, elle doit porter le pantalon au détriment de sa féminité, son combat est perdu. De plus si elle revendique le pantalon, c'est pour moi un désastre féminin :

mais la encore c'est un symbole, car fonctionnellement, une femme maçon devra porter le meme "bleu" que l'homme de part le métier.

Pour moi le vrai droit de la femme c'est d’être l'égale de l'homme tout en ne dénaturant pas sa féminité.


Pour moi le jean peut être très sexy et féminin par exemple si il est porté par une femme qui est féminine et fière de sa féminité. Cela je ne le dénigre pas non plus.

Quant je vois a la télé des femmes qui "gueule" plus fort que l'homme pour ce faire entendre, je me dit qu'il y a un problème ... c'est que les valeurs féminine sont écrasé par le mode masculin et non pas les meme droit que l'homme. Si les femmes avaient vraiment un combat a porter, cela sera de placer un discours plus poser, a l'écoute et que cela ce devrait d'etre respecter car ce n'est pas cela qui gueule le plus fort qui ai raison. Et la on pourrait parler d'avancer a tout les niveaux ... quant je vois marine Le Pen, ou est, outre le fait de son appartenance politique, une victoire de la femme ? : elle a les meme atouts que l'homme : corpulence, charisme, haute voix, virilité. Est-ce que cette femme doit être un symbole féminin ? pour moi c'est l'exemple même de la femme masculinisé : une femme devenu homme pour réussir dans un monde d'homme. Donc je le répète encore, meme si elle porte le pantalon, cette Lepen, elle a perdu sa féminité : donc pour moi son combat est perdu : sa féminité n'a pas "droit" d'exister dans un meme cadre que celui du sexe fort l'homme ! (petite pointe de sarcasme, un peu d'humour ^^)


Dans les vidéos, que je t'ai envoyé plus haut, tout cela est bien expliqué, bien mieux que je ne puis le faire.

avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par Hirloe le Mer 13 Fév 2013 - 18:43

Kenzo a écrit:Pour moi la bataille de port du pantalon est symbolique, même si concrètement cela donne place a un droit. Je ne suis pas contre ce droit de porter un pantalon. Mais il ne faut pas oublier que c'est un symbole plus qu'autre chose. C'est ancré dans l'inconscient.
Non, ce n'est pas que symbolique. Et quand bien même il est une part symbolique, je ne vois pas ce qui pose problème là-dedans. Question L'assocation jupe-féminité n'est née que d'une convention désuète, pourquoi vouloir absolument préserver ce qui de toute évidence n'est pas souhaitée par la majorité des femmes ? Il n'est pas question d'interdire ou de diaboliser le port de la jupe, à ce que je sache...

Pour le reste, tu parles de milieux professionnels bien spécifiques et nous avons déjà une discussion similaire sur un autre sujet. Comment s'étonner que les femmes adoptent le dress-code et l'attitude des hommes lorsque l'environnement les rejettent ou les discriminent en tant que femme ? On est en train de passer d'une femme dont la part féminine était en excès par rapport à sa part masculine à une femme "équilibrée" qui laisse au contraire s'exprimer cette dernière. Une femme qui gueule plus fort qu'un homme pour se faire entendre ? Si elle ne peut pas se faire entendre autrement, tu voudrais qu'elle fasse quoi ? Qu'elle attende passivement qu'on lui octroie la parole, qu'elle lève le doigt gentiment ? Tu prends des exemples où justement la combativité est une dominante. Qui dit combativité dit justement masculin, non ? Que ce soit ce masculin qui s'exprime davantage ne m'étonne guère, dans un corps d'homme ou dans un corps de femme... J'ai du mal à imaginer Arielle Dombasle comme femme politique personnellement. Non pas qu'elle ne puisse pas avoir des idées à défendre, mais les défendre à la façon "le lac des cygnes", ça me parait un peu limite. A voir, qui sait ?
Perso je n'ai de préférence ni pour l'ultra-féminité d'Arielle Dombasle ni la masculinité prononcée de M. Le Pen. Le droit à l'individualité et à la différence, c'est pour tout le monde, politique ou artistique, ...

Kenzo a écrit:De plus si elle revendique le pantalon, c'est pour moi un désastre féminin
Je n'ai toujours pas compris en quoi c'était un désastre pour les femmes, sinon à penser que le "paraître" prévaudrait dans toute expression de soi...

Kenzo a écrit:Pour moi le vrai droit de la femme c'est d’être l'égale de l'homme tout en ne dénaturant pas sa féminité.
La femme a été longtemps maintenue dans le carcan rigide de sa féminité exclusivement. Aujourd'hui, il lui est donné le droit d'exprimer pleinement et son féminin et son masculin. Actuellement, l'homme est lui-même davantage victime à mon sens de cet emprisonnement par les conventions. "Un homme ne pleure pas", etc... Doit-il pour autant mépriser la liberté chèrement acquise des femmes à pouvoir explorer ses deux polarités ?
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

[Corbeille] Féminisme

Message par Kenzo le Mer 13 Fév 2013 - 19:39

Hirloe a écrit:
Kenzo a écrit:Pour moi la bataille de port du pantalon est symbolique, même si concrètement cela donne place a un droit. Je ne suis pas contre ce droit de porter un pantalon. Mais il ne faut pas oublier que c'est un symbole plus qu'autre chose. C'est ancré dans l'inconscient.
Non, ce n'est pas que symbolique. Et quand bien même il est une part symbolique, je ne vois pas ce qui pose problème là-dedans. Question L'assocation jupe-féminité n'est née que d'une convention désuète, pourquoi vouloir absolument préserver ce qui de toute évidence n'est pas souhaitée par la majorité des femmes ? Il n'est pas question d'interdire ou de diaboliser le port de la jupe, à ce que je sache...

Pour le reste, tu parles de milieux professionnels bien spécifiques et nous avons déjà une discussion similaire sur un autre sujet. Comment s'étonner que les femmes adoptent le dress-code et l'attitude des hommes lorsque l'environnement les rejettent ou les discriminent en tant que femme ? Justement c'est la que ce situe le vrai combat

On est en train de passer d'une femme dont la part féminine était en excès par rapport à sa part masculine à une femme "équilibrée" qui laisse au contraire s'exprimer cette dernière. Une femme qui gueule plus fort qu'un homme pour se faire entendre ? Si elle ne peut pas se faire entendre autrement, tu voudrais qu'elle fasse quoi ?

Cela devient une norme dans les médias je n'ai pas dit qu'elle n'avait pas a le faire pour ce défendre.


Qu'elle attende passivement qu'on lui octroie la parole, qu'elle lève le doigt gentiment ? Tu prends des exemples où justement la combativité est une dominante. Qui dit combativité dit justement masculin, non ? Que ce soit ce masculin qui s'exprime davantage ne m'étonne guère, dans un corps d'homme ou dans un corps de femme... J'ai du mal à imaginer Arielle Dombasle comme femme politique personnellement. Non pas qu'elle ne puisse pas avoir des idées à défendre, mais les défendre à la façon "le lac des cygnes", ça me parait un peu limite. A voir, qui sait ?

Et bien je pense que gueuler plus fort que l'autre n'a rien d'un masculin idéale a atteindre et est une forme d'immaturité. Tu passes d'un extrême a un autre

Perso je n'ai de préférence ni pour l'ultra-féminité d'Arielle Dombasle ni la masculinité prononcée de M. Le Pen. Le droit à l'individualité et à la différence, c'est pour tout le monde, politique ou artistique, ...

Bien le droit a la différence pour la femme c'est d'etre une femme et non une caricature d'homme. Voila mon propos.

Kenzo a écrit:De plus si elle revendique le pantalon, c'est pour moi un désastre féminin
Je n'ai toujours pas compris en quoi c'était un désastre pour les femmes, sinon à penser que le "paraître" prévaudrait dans toute expression de soi...

Tu extrapoles cette phrase eu détriment du sens général que j'ai voulu donner dans un contexte.

Kenzo a écrit:Pour moi le vrai droit de la femme c'est d’être l'égale de l'homme tout en ne dénaturant pas sa féminité.
La femme a été longtemps maintenue dans le carcan rigide de sa féminité exclusivement. Aujourd'hui, il lui est donné le droit d'exprimer pleinement et son féminin et son masculin.

Je pense que c'est ici que ce situe le problème pour moi. Si la femme avait toute ligitimité a affirmer sa part masculine, que je trouve qu'actuellement, elle en perd sa féminité.

Actuellement, l'homme est lui-même davantage victime à mon sens de cet emprisonnement par les conventions. "Un homme ne pleure pas", etc... Doit-il pour autant mépriser la liberté chèrement acquise des femmes à pouvoir explorer ses deux polarités ?

Oui biensur je suis d'accord avec toi, pourtant je ne milite pas pour le port de la jupe pour fair valoir ma féminité Wink
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par Hirloe le Mer 13 Fév 2013 - 22:03

Crois-tu que niveau combat, les femmes n'ont pas déjà beaucoup donné et ne donnent pas assez au quotidien pour que des hommes viennent en plus leur dicter quels combats elles doivent mener ?

La masculinité des femmes devient une norme dans les médias ? Quand je passe devant le point presse, je vois encore beaucoup de femmes en position suggestives et fortement dénudées...


Kenzo a écrit:Et bien je pense que gueuler plus fort que l'autre n'a rien d'un masculin idéale a atteindre et est une forme d'immaturité. Tu passes d'un extrême a un autre
Tu confonds combativité et immaturité. Je t'ai rappelé en quoi tes exemples choisis étaient spécifiques à l'exacerbation du masculin. D'autant que tu parles de "gueuler" plus fort que l'autre et que personnellement, c'est pas mon ressenti d'un point de vue général. A part M. LePen est-elle représentative de toutes les femmes politiques ?

Kenzo a écrit:Bien le droit a la différence pour la femme c'est d'etre une femme et non une caricature d'homme. Voila mon propos.
Le droit à la différence, c'est le droit à la différence. Point. Le respect de l'individualité, c'est le respect de l'individualité. Femme ou homme.

Kenzo a écrit:Je pense que c'est ici que ce situe le problème pour moi. Si la femme avait toute ligitimité a affirmer sa part masculine, que je trouve qu'actuellement, elle en perd sa féminité.
Certaines femmes continuent à porter des robes à fleurs et à s'épanouir ainsi, d'autres s'épanouissent en treillis ou en sarouels... Ca ne retire rien à leur part féminine. J'ai des amies très masculine d'apparence et en revanche très maternelles, douces, à l'écoute... par ailleurs.

Kenzo a écrit:Oui biensur je suis d'accord avec toi, pourtant je ne milite pas pour le port de la jupe pour fair valoir ma féminité
Comme quoi, même les hommes savent intuitivement que c'est pas la panacée aux maux de la société... et que le pantalon c'est quand même vachement plus commode pour travailler entre autre... ^^
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par Chimère le Mer 13 Fév 2013 - 22:48

Moi y'a un truc que je ne suis pas sûre d'avoir bien compris... c'est QUOI être une femme féminine ? tongue

Je ne voudrais froisser personne (et je parle plus en général, parce que ce genre de débat revient souvent...), mais je lis souvent des hommes dire que pour être une femme, celle-ci devrait se comporter comme ceci, faire cela, et blablabla... J'ai souvent l'impression qu'il ne ressort de cela uniquement ce qui les arrangent EUX. L'idée qu'ils se font de ce que devrait être une femme.
Des fois, j'ai l'impression de lire un manuel des années 50 genre "Mademoiselle comment faire plaisir à votre futur mari"... nan mais pitié quoi. Rolling Eyes

Je ne crois pas qu'il y ait d'attitude, ou de tenues particulièrement, ou même d'activités particulières féminines, et d'autres qui seraient masculines... au niveau de l'individu c'est plus une question d'attitude intérieure, d'équilibre intérieur, je dirais. Et chacun/chacune en a un différent...
Je ne vois pas en quoi une femme ne serait pas "féminiment" épanouie en étant championne de karaté ou conductrice de grue... ou en quoi un homme ne serait pas "masculinement" épanoui en étant assistant maternel ou décorateur d'intérieur ?... si en leur être intérieur, ils sont en équilibre ?...

En tout cas, moi je vous le dis : celui qui me mettra aux fourneaux il est pas né. Ou alors, il doit être prêt à mourir de faim (ou empoisonné si je suis vraiment de bonne humeur)... Laughing
avatar
Chimère

Messages : 325
Date d'inscription : 25/07/2012
Féminin Age : 34
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par Hirloe le Mer 13 Fév 2013 - 22:52

Chimère a écrit:Moi y'a un truc que je ne suis pas sûre d'avoir bien compris... c'est QUOI être une femme féminine ?

Je ne voudrais froisser personne (et je parle plus en général, parce que ce genre de débat revient souvent...), mais je lis souvent des hommes dire que pour être une femme, celle-ci devrait se comporter comme ceci, faire cela, et blablabla... J'ai souvent l'impression qu'il ne ressort de cela uniquement ce qui les arrangent EUX. L'idée qu'ils se font de ce que devrait être une femme.
Des fois, j'ai l'impression de lire un manuel des années 50 genre "Mademoiselle comment faire plaisir à votre futur mari"...

Love Panel
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par lola83 le Mer 13 Fév 2013 - 22:59

chacun a le droit d'être fier de sa personnalité , le classement homme / femme est subjectif , le manque d'ouverture d'esprit a besoin de classement pour éviter de se remettre en cause
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par Kenzo le Jeu 14 Fév 2013 - 6:26

Hirloe a écrit:Crois-tu que niveau combat, les femmes n'ont pas déjà beaucoup donné et ne donnent pas assez au quotidien pour que des hommes viennent en plus leur dicter quels combats elles doivent mener ?

Mon discours vient essentiellement de femme qui ont compris l'impasse dans laquel le féminisme est tombée : je ne sais pas si tu as regardé les vidéos que je t'ai mis a disposition. Je crois que le discours est sans ambiguïté sur l'aspect masculinisé de la femme. Je soutiens fortement ses femmes qui ont compris que la part féminine était devenu atrophié pour beaucoup de femme actuellement.

Je donne mon opinion sur un sujet. Je ne dicte rien. Je suis amener par mes lectures et observations a quelques conclusions. Je ne suis pas ici pour te dire quel combat mener.


Par ce que je suis un homme je n'aurais mot a dire sur ce sujet ? et bien je pense que j'ai toute légitimité il me semble, de parler de ce sujet. Cela m'attriste quelque part de voir les femmes ce vautrer dans une caricature masculine et s'y enfermer en le défendant.


La masculinité des femmes devient une norme dans les médias ? Quand je passe devant le point presse, je vois encore beaucoup de femmes en position suggestives et fortement dénudées...


La encore tu réponds a coté. Je parle des télé médias ou femme journaliste, politique sont quelques peu dans leur comportement assez masculine. Pas toutes mais une bonne majorité.

Les femmes dénudées dans la presse papier c'est autre chose. Ici c'est un autre problème : la marchandisation du corps pour exiter la vente. Cela concerne aussi des figures masculines.

Kenzo a écrit:Et bien je pense que gueuler plus fort que l'autre n'a rien d'un masculin idéale a atteindre et est une forme d'immaturité. Tu passes d'un extrême a un autre
Tu confonds combativité et immaturité. Je t'ai rappelé en quoi tes exemples choisis étaient spécifiques à l'exacerbation du masculin. D'autant que tu parles de "gueuler" plus fort que l'autre et que personnellement, c'est pas mon ressenti d'un point de vue général. A part M. LePen est-elle représentative de toutes les femmes politiques ?

Je ne confonds pas. Caroline Fouriste, Roselyne Bachelot, Bernadette Levy, et bien d'autre n'ont rien de féminin. A la télé pour capter les auditeurs, il y a obligation de mettre en avant des femmes assez viril pour que le combat sur le ring télévisuel soit au niveau le plus émotionnel et stupid possible, c'est un spectacle. Je ne pense pas que cela soit un réel progres pour la femme.
Oui je choisie en exemple des femme exacerbé du coté masculin. Cela est fait expres pour bien mettre en lumière mon propos : la masculinisation de la femme ; car ses femmes qui passent a la télé sont vu comme modèle, comme symbole : ce qui par voie de conséquence nous amène a une tendance qui devient généralisation.

Le combat de la femme pour imposer sa place daans la société est des plus légitime. Mis que cela passe par sa masculinisation, c'est pour moi faire fausse route.

Un combat n'a pas besoin d’être viril, de même que pour ce faire entendre, il n'y a pas besoin forcement de gueuler plus fort que l'autre. C'est mon avis.


Kenzo a écrit:Bien le droit a la différence pour la femme c'est d'etre une femme et non une caricature d'homme. Voila mon propos.
Le droit à la différence, c'est le droit à la différence. Point. Le respect de l'individualité, c'est le respect de l'individualité. Femme ou homme.

Moi je défends l'idée que la femme actuel n'est plus dans sa différence vis a vis des hommes. Je le regrette pour moi et pour elle.

Kenzo a écrit:Je pense que c'est ici que ce situe le problème pour moi. Si la femme avait toute ligitimité a affirmer sa part masculine, que je trouve qu'actuellement, elle en perd sa féminité.
Certaines femmes continuent à porter des robes à fleurs et à s'épanouir ainsi, d'autres s'épanouissent en treillis ou en sarouels... Ca ne retire rien à leur part féminine. J'ai des amies très masculine d'apparence et en revanche très maternelles, douces, à l'écoute... par ailleurs.

Comme je l'ai dit avant, le vetement quelqu'il soit ne m'importe peu. J'ai pris l'exemple du vetement comme exemple pour expliciter un symbole. Il y a des femmes qui s'habille en pantallon et qui sont tres jolie ainsi et très féminine. D'autre portent des jupes mais ont une façon d'etre masculine ...

C'est la façon d'etre dans le masculin qui me gène et non le port d'un vetment quelqu'il soit. Cela a toujours été mon propos.


Kenzo a écrit:Oui biensur je suis d'accord avec toi, pourtant je ne milite pas pour le port de la jupe pour fair valoir ma féminité
Comme quoi, même les hommes savent intuitivement que c'est pas la panacée aux maux de la société...

Peux tu expliquer ce que tu veux dire ?




Je sais que Arnaud Desjardins n'était pas en faveur du féminisme et encourageait les femmes a redécouvrir leur part féminine.
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par Kouen le Jeu 14 Fév 2013 - 7:40

De toute façon, nous les femmes nous sommes
"hors la Loi " Wink

Le port du pantalon ne nous est toujours pas autorisé....!!
( raison de plus pour en porter... clown )


LES TEXTES :
La loi du 26 Brumaire an IX de la République dispose :

"toute femme désirant s'habiller en homme doit se présenter à la Préfecture de police pour en obtenir l'autorisation...". "...Cette autorisation ne peut être donnée qu'au vu d'un certificat d'un officier de santé...".

LES COMMENTAIRES DE L'AUTEUR :

Deux circulaires de 1892 et 1909 autorisent le port féminin du pantalon... si la femme tient par la main un guidon de bicyclette ou les rênes d'un cheval !

En fin d'année 2003, le député UMP de l'Indre Jean-Yves Hugon a demandé au gouvernement français, par le biais d'une lettre envoyée à la ministre déléguée à la Parité et l'Egalité professionnelle, Nicole Ameline, de revenir sur cette loi datant du début du XIXe siècle qui interdit toujours aux femmes le port du pantalon.
En 2004, à l'occasion du bicentenaire de l'écrivain George Sand, "qui avait dû se soumettre à cette autorisation pour porter le pantalon auprès de la Préfecture de l'Indre", le député suggère "de mettre en conformité notre droit avec une pratique incontestée et incontestable des femmes".


avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par Chimère le Jeu 14 Fév 2013 - 8:32

Kenzo a écrit:Je ne confonds pas. Caroline Foureste, Roselyne Bachelot, Bernadette Levy, et bien d'autre n'ont rien de féminin.

Et bien justement, j'aimerais qu'on m'explique en quoi ces femmes ne sont pas "féminines" ? Et qu'est-ce qu'il faudrait qu'elles fassent pour l'être ?
Qu'on soit d'accord ou pas avec elles, se sont pour moi des femmes avec du "caractère", des femmes de tête, elles ont des idées personnelles et elles les défendent (c'est peut-être ça qui gêne, je sais pas...)... Mais elles n'en sont pas moins féminines...

C'est quoi être féminine ?
C'est sois belle et tais-toi ? scratch
avatar
Chimère

Messages : 325
Date d'inscription : 25/07/2012
Féminin Age : 34
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par Loryan le Jeu 14 Fév 2013 - 10:36

Personnellement je trouve que le débat sur le féminisme au sens physique du terme et au sens amener le féminisme au même niveau que le masculinisme très réducteur.

Il y a un fait qui me semble accepté par tout le monde, notre société est bâtie essentiellement selon les valeur du masculinisme.

Après qu'il y ai un "rattrapage" ou un contre poids par un mouvement féministe, cela me semble logique au sens des jeux d'équilibre dans l'univers, au sens d'une certaine dualité.

Par contre ce qui est à la limite choquant c'est de porter au nu des convictions féministes avec une énergie masculine.
Pour moi la réalité de l'énergie féminine n'a rien à voir avec placer des femmes dans un monde d'homme et encore moins à équilibrer la féminité par castration de la masculinité.

Quand vous parlez de ces femmes "masculines", c'est ce qui me vient à l'esprit.
Des femmes qui mettent en avant tous le coté masculin de leur personnalité pour essayer de faire jeu égal avec l'homme.
A l'heure actuelle on ne fait pas trop de différence entre une femme de pouvoir et un homme de pouvoir parce que le pouvoir exercé reste très masculin dans son essence.

Cependant je suppose que c'est une phase normale d'évolution, et tout à l'heure j'écrivais le mot "rattrapage".

Je pense alors que le féminisme tel qu'on l'a connu a vécu, et qu'il sera progressivement remplacé par quelque chose de plus "yin". Et il était sans doute nécessaire que les femmes usent de leur énergie yang pour pouvoir amener leur partie yin prédominante à rayonner de façon à ce que les hommes l'accepte, et que toute la société trouve cela normal.

Toute la société, car il serait naïf de croire que seul les hommes tiennent à garder la société "masculinisante"... il suffit de voir le comportement réducteur de beaucoup de femmes sur la féminité pour comprendre que c'est l'état de pensée actuel est beaucoup plus unisexe qu'il n'y parait.
Les femmes sont aussi responsables de la stimulation d'un excès de yang chez les hommes.

L'avenir me semble comme toujours dans l'équilibre.
On a beaucoup à gagner avec des hommes plus à l'aise avec leur partie yin et cela passera surement par l'action juste du yin naturel des femmes.

Loryan

Messages : 426
Date d'inscription : 15/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féminisme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum