la cessation de l'ego c'est mourir de son vivant...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la cessation de l'ego c'est mourir de son vivant...

Message par rirrou le Jeu 16 Aoû 2012 - 13:51

bonjour! Smile

pourquoi l'homme s'efforce t-il si souvent de chercher des différences entre les êtres humains?, en disant :" nous ne sommes pas tous égaux..." sur,
il y a suivant les différents pays, différentes cultures, religions, traditions, régimes politiques. les dites classes sociales, les miséreux, les richissimes etc... ces différences sont des éléments extérieurs à la structure du cerveau humain et elles sont la conséquence de son fonctionnement.

en revanche, quel être humain échappe à la peur, l'angoisse, l'avidité, la violence, l'orgueil...??, ces choses là, ces processus sont communs à l'humanité, l'être humain est le même sur toute la planète et ces processus là, fabriquent les divisions entre nous, fabriquent l'environnement tel que nous le voyons. donc le changement doit avoir lieu à l'intérieur car tout en découle, mais je pense que si l'homme s'obstine à s'attarder sur CES différences extérieures, c'est pour maintenir l'existence du MOI JE qui se croit indépendant.

ou se situe le moi??? avec un peu de réflexion, je vais dire dans mon cerveau, mais si je dis MON cerveau, c'est comme si je disais MA voiture, je la dissocie de MOI, donc je dissocie mon cerveau de moi même. ensuite, je me demande dans quelle partie de mon cerveau est ce que je me trouve?, à défaut de pouvoir regarder de mes yeux mon cerveau, je vais avec l'observation "intérieure" faire le constat de ce que je suis ou ce que je pense être.
je vais commencer (si j'estime que le MOI existe et donc que je suis différent de tous ceux qui m'entourent), je vais commencer par voir que je suis l'enfant de mes parents, que je porte un prénom, un nom, la couleur de mes yeux.. expérience, éducation (conditionnement) etc...

je me rend compte enfin que je suis psychologiquement, plutot que JE est un assemblage de mémorisations choisies ou non (conscientes ou pas...) qui va se placer en interférence à la vision de ce qui est réellement (car il est le repère) à travers les sens ou même un regard "intérieur" et qui va répondre en écho.

JE crois que j'existe de cette manière mais de cette manière, je n'existe pas...
cet assemblage fragmente la vie, les relations illusoirement et croit que JE suis d'un coté et le reste de l'autre.... mais il n'en est rien car la vie est une ramification en mouvenment qui n'a ni comencement ni fin...

peut on cesser à l'ego car si il y a une mort, c'est celle là... cheers
avatar
rirrou

Messages : 241
Date d'inscription : 09/08/2012
Masculin Age : 46
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: la cessation de l'ego c'est mourir de son vivant...

Message par OKASAN le Ven 17 Aoû 2012 - 12:58



ça sent la récitation d'une méditation bouddhiste ça non ???? Laughing

trouver le "JE" oui, jeux très efficace !!

ne m'en veux pas hein Embarassed , mais je reconnais là l'enthousiasme de mes (des) débuts Wink
mais c'est cool, continue de (te) questionner, tu trouveras peut-être...... ou pas !!!

la vieille Okasan qui a roulé sa bosse depuis geek et qui comme dans le mythe de Sysiphe fait rouler le rocher à moitié montagne, puis redescend, pour remonter un peu plus haut, et redescendre un peu plus bas.........et continuer mais avec moins en moins de force ........ mais ne dit-on pas que le but c'est le chemin ??

sunny I love you
avatar
OKASAN

Messages : 199
Date d'inscription : 11/07/2012
Féminin Age : 59
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: la cessation de l'ego c'est mourir de son vivant...

Message par rirrou le Ven 17 Aoû 2012 - 16:03

bonjour osakan Smile et merci de ta réponse...
pourquoi t'en voudrai je? pour quelle raison? Smile
alors lol la méditation c'est pas bouddhiste, bouddha lui même n'était pas bouddhiste je plaisante mais c'est vrai!! Very Happy
on m'a posé cette question "ou se situe le moi" lorsque j'avais 20 ans et que je découvrais l'existence de l'ego... je dirai que ça n'est pas une récitation d'une méditation mais le fruit de nombreuses méditations... mais ça n'est pas la question! Smile à laquelle tu n'as pas répondu d'ailleurs, Smile
elle reste donc posée...
avatar
rirrou

Messages : 241
Date d'inscription : 09/08/2012
Masculin Age : 46
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: la cessation de l'ego c'est mourir de son vivant...

Message par lola83 le Ven 17 Aoû 2012 - 16:29

rirrou , c'est quoi ta question au juste ?, il me semble qu'il y en a plusieurs ...
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: la cessation de l'ego c'est mourir de son vivant...

Message par rirrou le Ven 17 Aoû 2012 - 16:44

salut lola,
le sujet traite sur le moi auquel on donne une exitence indépendante.
la question est : peut on mourir à l'ego, peut il y avoir un mode différent de fonctionnement... et c'est une question qui en soulèvera d'autres...

merci lola Smile
avatar
rirrou

Messages : 241
Date d'inscription : 09/08/2012
Masculin Age : 46
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: la cessation de l'ego c'est mourir de son vivant...

Message par Luce le Mar 18 Sep 2012 - 13:56

On peut aussi écrire la phrase autrement: (si l'on considère qu'il vaut mieux garder le terme ego, pour l'usage qu'en font les psychologues, sans toutefois durcir la définition des mots, j'utilise le "soi limité" à la place mais d'autres utiliseront un autre terme pour la même idée.)

Selon moi, la cessation du "soi limité" (ou ego) c'est ressusciter des morts, ou de l'existence conditionnée, pour réaliser le Soi véritable (personnel, pas un Soi global impersonnel) et entrer dans la vie éternelle en se réconciliant avec son Origine et en tendant vers Elle; c'est ce que j'ai compris (de manière abrégée) de l'expérience des sages dans diverses traditions.

En me référant au bouddhisme mais aussi au christianisme ou l'advaita vedanta (et sans doute à d'autres traditions que je ne connais pas), dans la mesure où le "soi limité" est celui qui fonctionne avec les pensées discursives et qui est utilisé avec respect comme un navire afin d'atteindre l'autre rive (proposé dans des formes différentes selon les voies mais toujours avec la notion essentielle d'Amour) il ne peut décrire ou appréhender le Soi véritable au-delà de toute pensées conceptuelles qui est inexprimable et ne peut être que goûté ou vécu, de la même manière que ne peut être exprimée de manière conceptuelle l'Origine de toute chose qui ne peut être que goûtée.

Et pour participer pleinement au questionnement de ce fil je dirais que pour ma part j'ai choisi un subtil alliage de discernement propre et d'écoute des anciens qui nous ont précédé; d'autonomie et d'adhésion à une tradition qui peut me guider avec sagesse et cohérence, afin de mourir à l'ego et Vivre; et le Christ est mon chemin, car son joug est léger est que je ne suis pas très forte.



Dernière édition par Luce le Mar 18 Sep 2012 - 15:43, édité 2 fois (Raison : Ajouté: (personnel pas un Soi global impersonnel))
avatar
Luce

Messages : 36
Date d'inscription : 15/05/2012
Féminin Age : 57

http://www.spiritualite-orthodoxe.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la cessation de l'ego c'est mourir de son vivant...

Message par ghislain147 le Mar 15 Jan 2013 - 20:53

Je vous écoute en silence.


Dernière édition par ghislain147 le Mer 13 Fév 2013 - 10:45, édité 1 fois

ghislain147

Messages : 69
Date d'inscription : 14/01/2013
Masculin Age : 55

http://www.le-livre-de-l-unite.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la cessation de l'ego c'est mourir de son vivant...

Message par tijani le Mar 15 Jan 2013 - 21:11

oui ça rejoint ce hadith du prophète " mourrez avant de mourir "....
avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: la cessation de l'ego c'est mourir de son vivant...

Message par ghislain147 le Mer 16 Jan 2013 - 8:38

Je vous écoute en silence.

ghislain147

Messages : 69
Date d'inscription : 14/01/2013
Masculin Age : 55

http://www.le-livre-de-l-unite.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la cessation de l'ego c'est mourir de son vivant...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum