Saint Paul et le sexisme (Ephesiens 5)

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Saint Paul et le sexisme (Ephesiens 5)

Message par Le_Chat le Mar 28 Aoû 2012 - 12:12

Rappel du premier message :

Épître aux Ephésiens chap 5
22 Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur;
23 car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Eglise, qui est son corps, et dont il est le Sauveur.
24 Or, de même que l'Eglise est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses.
25 Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l'Eglise, et s'est livré lui-même pour elle,
26 afin de la sanctifier par la parole, après l'avoir purifiée par le baptême d'eau,
27 afin de faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible.
28 C'est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s'aime lui-même.
29 Car jamais personne n'a haï sa propre chair; mais il la nourrit et en prend soin, comme Christ le fait pour l'Eglise,
30 parce que nous sommes membres de son corps.
31 C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair.
32 Ce mystère est grand; je dis cela par rapport à Christ et à l'Eglise.

Que penser de ce passage?
avatar
Le_Chat

Messages : 347
Date d'inscription : 05/06/2012
Masculin Age : 29

Revenir en haut Aller en bas


Re: Saint Paul et le sexisme (Ephesiens 5)

Message par ananie le Ven 4 Jan 2013 - 12:31

Totem a écrit:tous les textes sacrés avaient plusieurs niveaux de lecture et qu'on accèdent à ces niveaux quand on s'élève à ces niveaux et que c'était un moyen de protéger l'information qui du coup peut traverser les siècles sans être endommagée jusqu'à ce que l'homme ait atteint l'évolution requise. En attendant les hommes qui restent au niveau du littéral s'entre tuent pour savoir qui possède le vrai Dieu sans savoir qu'il est le même pour tout le monde et toutes les religions mènent au même Dieu dont une étincelle se trouve en chacun de nous et dans toute la création.
Tout à fait d'accord !

Selon les auteurs de la tradition chrétienne, le texte s'adapte même au niveau de conscience du lecteur. Plus notre conscience évolue, et plus on comprends le texte à des niveaux subtils.
S'il est beaucoup travaillé, le texte peut même faire évoluer notre état de conscience.

On peut le travailler par exemple comme le faisait les premiers moines du désert : ils prenaient un verset biblique et le récitaient sans cesse comme un mantra, jusqu'à vivre le sens profond du verset en vivant une expérience spirituelle.
C'est aussi l'avantage de ce langage : il mène à une expérience spirituelle. Alors qu'un langage plus clair intellectuellement fige les choses en quelque sorte : on se dit ''ok c'est ça !'' et on ne va pas plus loin.
Alors qu'un texte sacré, nous invite à vivre une expérience de transformation spirituelle pour le comprendre.

On peut par exemple tenter l'expérience : essayer pendant quelques jours de méditer en se répétant régulièrement "C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair." cela induit vraiment une expérience particulière qui ne donne pas une compréhension intellectuelle, mais nous transforme réellement.
Et ça marche avec n'importe quel verset, d'autant plus s'il est adapté à notre situation.

Effectivement le sens littéral est bien souvent très destructeur.
Et je crois que l'on ne fera jamais avancer les choses en lisant le texte au sens littéral pour le rejeter en bloc.
En faisant cela, je crois que l'on nourrit l'esprit des fanatiques dans l'inconscient collectif, puisque l'on lit le texte depuis le même état de conscience qu'eux, ce qui le renforce.

Le mieux à mon avis, c'est de lire le texte dans un sens plus profond (pour nourrir ce sens profond dans l'inconscient collectif pour qu'il soit plus accessible à l'intuition), ou alors de ne pas s'en occuper et de nourrir son esprit avec une autre démarche spirituelle (pour là encore alimenter l'inconscient collectif positivement).

En fait je crois qu'à passer beaucoup de temps à condamner les institutions spirituelles pour leurs erreurs, on cultive une certaine forme d'orgueil ("moi je suis mieux qu'eux ! moi j'ai compris"). Je sais de quoi je parle, je l'ai fais pendant longtemps et continue parfois à le faire malheureusement.
De plus on nourrit le même esprit que l'on condamne.
Mieux vaut, je crois, ne pas perdre son temps et pratiquer pour faire évoluer son état de conscience, purifier son âme. Et plus on se sera transformés par la pratique, plus on aura la capacité de transformer ceux qui, autour de nous, voudrons bien changer.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Paul et le sexisme (Ephesiens 5)

Message par MarieAnne le Ven 4 Jan 2013 - 13:39

Je rejoins pleinement l'approche que vous avez, Totem et Ananie, des Écritures. Merci!

logion 1 de l’Évangile de Thomas
"Celui qui se fera l'herméneute de ces paroles, ne goûtera plus la mort"

et la Vierge Marie n'était-elle pas entrain de Lire (ou de Filer le Pourpre) quand il lui a été donné de pouvoir Enfanter le Verbe afin que le Verbe se Fasse Chair?!



Dernière édition par MarieAnne le Ven 4 Jan 2013 - 14:11, édité 1 fois
avatar
MarieAnne

Messages : 226
Date d'inscription : 03/12/2012
Féminin Age : 57

http://justedesfruitscueillis.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Paul et le sexisme (Ephesiens 5)

Message par Kalhis le Ven 4 Jan 2013 - 13:55

Ho ! J'ai l'impression d'être un lapin de six semaines quand je vous lis !
La marieAnne tu m'as perdu en route Very Happy
avatar
Kalhis

Messages : 87
Date d'inscription : 16/12/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Paul et le sexisme (Ephesiens 5)

Message par MarieAnne le Ven 4 Jan 2013 - 14:07

Kalhis a écrit:Ho ! J'ai l'impression d'être un lapin de six semaines quand je vous lis !
La marieAnne tu m'as perdu en route Very Happy

Smile justement Kalhis tes rêves sont une invitation à passer du 6 au 7
A mes Yeux comprendre n'est pas important, mais désirer comprendre est ce qu'il y a d'essentiel , c'est un Feu fait d'Eau ...

et puis le Lapin n'a-t-il pas un point commun avec elephant et
avatar
MarieAnne

Messages : 226
Date d'inscription : 03/12/2012
Féminin Age : 57

http://justedesfruitscueillis.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Paul et le sexisme (Ephesiens 5)

Message par Totem le Ven 4 Jan 2013 - 16:34

N'importe quelle lecture de grands hommes subissent des interprétations différentes parce que les hommes les lisant ont une évolution différente qui fait que certains seront loin de ce qu'à voulu dire l'auteur, d'autres s'en approcheront et les meilleurs comprendrons. Le seul problème vient des mauvaises interprétations qui peuvent mener à des exactions voire des guerres. Les textes sacrés en sont des exemples mais aussi des écrivains ou philosophes.
Un exemple typique c'est NIETSCHE. J'ai découvert chez cet homme quelqu'un qui a vécu une expérience spirituelle. Sa fameuse phrase concernant la mort de Dieu à été galvaudée à toutes les sauces, moi même je l'ai mis à la même sauce que ceux qui n'avaient pas compris à une certaine époque et aujourd'hui je sais ce qu'il a voulu dire et c'est tout le contraire qu'il faut comprendre. Dieu n'est mort que dans le coeur des hommes et c'est eux qui l'ont banni de leur coeur. J'ai eu l'occasion de lire les blogs "dit" philosophiques et cette erreur est répétée, je me suis même fait jetée de ces types de blog quand j'ai émis un avis différent de celui qui était prôné.

N'empêche que homme a dit : "« Ceux qui croyaient avoir compris quelque chose à mon propos, c’est qu’ils avaient tant bien que mal fait de moi quelque chose à leur image ».

Il ne s'est pas trompé sur ce coup là et bien d'autres écrivains pourraient le dire aussi. Very Happy
avatar
Totem

Messages : 341
Date d'inscription : 14/12/2012
Féminin Age : 62
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Paul et le sexisme (Ephesiens 5)

Message par Kalhis le Ven 4 Jan 2013 - 18:35

J'ai cependant une question, qui bien que peut-être stupide, me brule les lèvres.

Lorsqu'un être tel que Saint Paul écrit un texte, qu'il sait qu'il sera lu par beaucoup d'hommes et de femmes de façon littérale, ne pense t'il pas aux interprétations que la plupart de ses lecteurs vont en avoir ? D'autant plus si ses écrits leurs permettent d'obtenir un quelconque pouvoir sur autrui ?

Faut t'il, pour préserver un message spirituel, donner à des Hommes des textes leur permettant d'asservir ou de dominer d'autres Hommes ? (Homme dans le sens d'humanité) Cela ne vous parait t'il pas peu charitable ?

Je me fait l'avocat du diable pour bien comprendre Wink
avatar
Kalhis

Messages : 87
Date d'inscription : 16/12/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Paul et le sexisme (Ephesiens 5)

Message par Totem le Ven 4 Jan 2013 - 19:27

Très bonne question Kahlis

Si beaucoup d'hommes lisent de façons littérale c'est parce qu'ils ont un certain niveau d'instruction et une certaine évolution qui ne leur permettent pas de comprendre le sens caché. Quand on regarde bien les choses nous ne sommes pas égaux à ce niveau tout simplement parce que toutes le âmes n'ont pas le même âge comme les humains sur terre. On ne peut demander la même chose à un jeune enfant qu'à un adulte. Donc certaines âmes sont plus avancées et donc plus vieilles et on donc un apprentissage antérieur qui leur sert quand elles reviennent en incarnation et ces âmes sont là pour progresser encore et faire progresser les autres. St. Paul est de ceux là, comme beaucoup d'autres plus avancés encore comme le Christ ou le Boudha et bien d'autres dans d'autres pays. Quelques soient les écrits, il y a aura toujours des hommes plus instruits mais ayant un égo démesuré ou un côté psychopathe pour les utiliser ces dits écrits pour les traduire aux autres à leur façon parce qu'il ne faut pas se leurrer, il y a des hommes saints pour faire évoluer l'humanité et des Démons pour tirer l'évolution vers le bas, c'est un combat entre l'ombre et la lumière. La lecture littérale en soit n'est pas mauvaise, elle s'adresse aux groupes qui ont un certain niveau decompréhension qui évoluerons par la suite, mais sans cette lecture ils n'auraient accès à aucun écrit, mais ce qui est redoutable c'est l'INTERPRETATION qui peut être faite s'il n'y a personne pour corriger ou s'il y a quelqu'un pour tromper la personne et sur ce point celle-ci peut être utilisée dans TOUS les domaines et faire du bien ou du tort à l'humanité.

Le message spirituel doit être préservé dans sa vérité car bien souvent les écrits sont modifiés au cours des siècles par des personnes voulant asseoir leur pouvoir sur les peuples et si ce n'était fait, le message spirituel serait perdu à jamais et l'homme n'aurait plus l'espoir de retrouver son essence, raison pour laquelle des anciens ont essayé de préserver par les moyens en leur disposition à l'époque pour garder la connaissance intacte.

avatar
Totem

Messages : 341
Date d'inscription : 14/12/2012
Féminin Age : 62
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Paul et le sexisme (Ephesiens 5)

Message par lola83 le Ven 4 Jan 2013 - 20:21

khalis , il faut voir aussi que Paul vivait une époque où ses propos ne choquaient pas , l'homme était réputé le chef de famille et la femme devait collaborer avec son mari ,

il n'y a pas si longtemps en France c'était encore la règle
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Paul et le sexisme (Ephesiens 5)

Message par Kalhis le Ven 4 Jan 2013 - 20:42

Merci à vous deux pour vos réponses. En effet, il faut replacer les écrits dans leur époque, et l'on comprend alors mieux. C'est un exercice a pratiquer Smile
Et au vu du contexte de l'époque, c'était sans doute la manière la plus habile de préserver un message spirituel avec plusieurs niveau de lecture. Je comprend mieux maintenant.

avatar
Kalhis

Messages : 87
Date d'inscription : 16/12/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Paul et le sexisme (Ephesiens 5)

Message par ananie le Ven 4 Jan 2013 - 21:13

Les messages bibliques ont aussi permis à de très nombreuses personnes d'atteindre la sainteté.
Et même le meilleur des messages pourra être utilisé par un esprit pervers pour faire le mal.

Pour ma part je crois que ce qui compte beaucoup en spiritualité c'est le travail sur soi qui passe par l'étude, la réflexion et la pratique.
Tous ceux qui interprètent au pied de la lettre ne passent que très peu de temps par ces étapes.
Mais pour ceux qui cherchent vraiment, rien n'a été perdu de la tradition (contrairement à ce que l'on entend souvent dans les milieux ésotériques modernes... il suffit de vérifier par soi-même pour se rendre compte que c'est totalement faux) : toutes les interprétations symboliques éclairées par l'Esprit Saint sont facilement accessibles, on peut les commander dans n'importe quelle librairie.

Ensuite ce langage symbolique ne servait pas seulement à coder le message pour le préserver, il servait surtout à induire une expérience spirituelle.
Le but recherché, dans les textes sacrés, c'est cette expérience et non une compréhension intellectuelle. C'est pour cela que ce sont des textes sacrés : ils permettent d'entrer dans l'expérience du sacré, au delà de toute compréhension intellectuelle.

Si on veut de l'explication et de la compréhension intellectuelle c'est chez les interprètes et les enseignants spirituels qu'il faut chercher.
Ce sont les écrits des saints et des pères de l'église si on prend la tradition chrétienne.
Chez les bouddhistes ce sont d'un côté les sutras pour les textes sacrés, et les écrits des lamas et des maîtres réalisés pour l'explication.

Il y a toujours les deux pôles : textes sacrés d'un côté (pour induire une expérience par la méditation, pour transmettre une énergie spirituelle, servir dans les rituels...), et enseignements de l'autre (pour amener une compréhension de la voie).

Pour les textes sacrés, encore une fois c'est nous qui sommes totalement fermés à ce langage, parce que notre éducation nous en a déconnectés.
Mais ce langage fait partie de nous : c'est par exemple le langage qui est utilisé dans nos rêves (que de la symbolique), et aussi celui qui parle le plus aux enfants (par l'intermédiaire des contes) qui ne sont pas encore trop formatés, ou encore aux peuples primitifs (les amérindiens dispensent leur enseignement par l'intermédiaire des légendes).

Et ce langage ne s'interprète pas par l'intellect mais par le ressenti. Il faut laisser résonner les images et les histoires en soi, se laisser toucher par elles... comme des enfants qui écoutent des contes et les laisser vibrer en eux avant de s'endormir.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Paul et le sexisme (Ephesiens 5)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum