La mort spirituelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La mort spirituelle

Message par Le_Chat le Mar 18 Sep 2012 - 19:02



http://www.wat.tv/embedframe/229508chuPP3r3526901

Saint Paul dit "Le salaire du péché c'est la mort". Je me suis dit sur le coup que Dieu était très dur. Pourquoi me tue-t-il à cause de deux trois erreurs de jeunesses?
Mais pourquoi dis-t-on que Dieu est amour?
Pourquoi ne pas tout simplement dire que Dieu est juste, implacable et impitoyable?
Eh puis c'est quoi ce syndrome de Stockholm pour un Dieu qui nous fait naître juste pour nous punir?


Dernière édition par air le Mar 18 Sep 2012 - 22:12, édité 1 fois (Raison : Correction de l'URL)
avatar
Le_Chat

Messages : 347
Date d'inscription : 05/06/2012
Masculin Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort spirituelle

Message par lola83 le Mar 18 Sep 2012 - 19:35

il faudrait déjà te demander le sens du mot péché

en fait ça remonte à la genèse , Adam aurait péché , aurait manqué le but

c'est ça la définition : péché = but manqué

et donc c'était quoi ce but ?

le but était de faire confiance à Dieu par rapport à ses avertissements et ainsi de vivre heureux et en paix , y compris avec les animaux

ça n'a pas été le cas , le but était manqué , et le couple n'a plus eu accès à l'arbre de vie

mais Dieu étant miséricordieux , donc Amour , accorde une deuxième chance ( sauf cas jugé irrécupérable et nocif pour les autres )

en aucun cas " Dieu nous fait naître juste pour nous punir " ,

c'est tout le contraire cheers

avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort spirituelle

Message par Yukarie le Mar 18 Sep 2012 - 21:11

et quel est le sens du mot mort ?

je n'ai jamais compris le terme "mort spirituelle"

Si l'âme est une parcelle du divin, que peut être la mort spirituelle ?
avatar
Yukarie

Messages : 156
Date d'inscription : 31/03/2012
Féminin Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort spirituelle

Message par Soudhamani le Mar 18 Sep 2012 - 23:38

Le sujet n'est pas très clair ...


Quand Saint Paul dit "Le salaire du péché c'est la mort" , cela signifie que si l'on vit inconscient de la dimension spirituelle qui nous habite , alors on ne récolte que la "mort" c'est à dire une vie sans sens /sans lumière , limitée par des aléas et vouée à disparaître .

Tandis que quand on vit en étant conscient que c'est l'Esprit Divin qui vit à travers Soi et à travers Tout , alors on sait que l'on vit Eternellement .
avatar
Soudhamani

Messages : 63
Date d'inscription : 13/12/2011
Féminin Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort spirituelle

Message par lola83 le Mar 18 Sep 2012 - 23:52

Yukarie a écrit:et quel est le sens du mot mort ?

je n'ai jamais compris le terme "mort spirituelle"

Si l'âme est une parcelle du divin, que peut être la mort spirituelle ?

coucou yukarie , regarde le sujet en cours sur la réincarnation , tu auras peut être ton explication

mais tu verras que le terme "mort spirituelle" n'est pas employé

I love you I love you I love you
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort spirituelle

Message par Greenman le Mer 19 Sep 2012 - 0:44

Bonsoir Yukarie ! sunny
Soudhamani (salut, ça faisait longtemps ! I love you ) écrit :

"Quand Saint Paul dit "Le salaire du péché c'est la mort" , cela signifie que si l'on vit inconscient de la dimension spirituelle qui nous habite , alors on ne récolte que la "mort" c'est à dire une vie sans sens /sans lumière , limitée par des aléas et vouée à disparaître .
Tandis que quand on vit en étant conscient que c'est l'Esprit Divin qui vit à travers Soi et à travers Tout , alors on sait que l'on vit Eternellement ."

==> Ok avec ça, très juste. D'ailleurs, dans l'évangile de Thomas je crois, le Christ dit : "laisse les morts enterrer leurs morts et suis-moi".
ça montre bien que la mort physique ne compte pas, peu importe qu'elle survienne ou pas, c'est indifférent, ce qui compte c'est d'arriver à être vivant intérieurement, identifié avec Dieu, et éternel.

Ce qui veut bien dire aussi qu'il ne s'agit donc pas de mort physique, mais de l'obscurité que l'on s'impose à soi-même à force de ne pas se libérer de notre monde d'illusions, de notre identification au corps physique avec tous ses attachements temporels et illusoires qui entrainent la souffrance. Et un être qui ne sait pas qui il est, qui ne connait pas sa nature divine, est comme endormi, il est comme mort, n'ayant pas réalisé sa vrai nature et se croyant illusoirement mortel, limité et dépendant d'un corps physique. c'est ça la mort spirituelle.
Dieu ne punit pas, au contraire, c'est l'homme qui se punit lui-même en choisissant de ne pas chercher à se connaitre vraiment ! Dieu conseille simplement de ne pas faire de péché car le péché ferme le coeur, même si ça ne se voit pas de suite, tout péché ferme un peu plus le coeur qui est pourtant l'identité réelle et divine de l'homme. Alors si on ferme son coeur, on est comme mort.
(un péché ne sera pas essentiellement puni dans le futur, c'est au moment où on commet l'acte faux que le coeur se ferme, ce qui entrainera des mauvaises conséquences physiques après, soit une maladie, soit quelqu'un ou un être nous fera du mal, soit nous nous ferons physiquement ou moralement du mal, car notre coeur fermé attirera ce mal, par résonance vibratoire. Nous nous punissons donc nous mêmes et il n'y a pas à accuser le divin).

Hello

_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 53
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort spirituelle

Message par Soudhamani le Mer 19 Sep 2012 - 1:12

I love you GreeGree Wink
avatar
Soudhamani

Messages : 63
Date d'inscription : 13/12/2011
Féminin Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort spirituelle

Message par lola83 le Mer 19 Sep 2012 - 9:32

j'aime bien tout ce que tu dis green , c'est tout à fait ça et la formule du christ "laissez les morts enterrer les morts " est très explicite

elle est contenue dans l' évangile de Luc chapitre 9 verset 60

et dans la foulée ( verset 62 ) jésus dit aussi des paroles tout aussi intéressantes : "quiconque met la main à la charrue , et regarde en arrière , n'est pas propre (ndrl : dans le sens : "n'est pas prêt"ou n'est pas valable ) au royaume de Dieu
Fleur
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort spirituelle

Message par Greenman le Mer 19 Sep 2012 - 13:22

Voila, c est ça, Lola, c etait dans Luc. Mais le passage est dans d autres evangiles egalement.
J aime beaucoup le verset 62 que tu cites, parce qu on fait tous ça, sans meme nous en apercevoir...
I love you

_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 53
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort spirituelle

Message par Loryan le Mer 19 Sep 2012 - 14:03

Phrase très ambiguë qui est de mon avis à classer dans celle où il vaut bien savoir qui l'écoute.... et c'est valable pour Paul dont le qualificatif "saint" ne signifie pas qu'il détient la vérité.

Oui dit comme ça je peux paraitre incroyablement présomptueux et pédant, mais j'ai trop en mémoire le nombre d’horreurs qui ont existé juste parce que quelqu'un a balancé ce genre de phrase qui peut dire tout et son contraire, et qui sont malheureusement appliquée au premier degrés par trop souvent.

Serait-il possible d'avoir le contexte et éventuellement le texte d'origine ?
Car comme dit plus haut avec les mots mort et péché, de quoi parle t-on vraiment ?

Cela dit je pense, ou je préfère penser qu'il s'agit de quelque chose comme "la conclusion des actes non juste nous enferme dans le cycle de la vie et de la mort et donc ne nous permet pas de nous libérer"..... enfin ce genre là

Loryan

Messages : 426
Date d'inscription : 15/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort spirituelle

Message par Greenman le Mer 19 Sep 2012 - 15:17

Ce n est pas toujours le qualificatif qui fait l homme, certes, mais ce qualificatif n est là justement que pour dire : "attention, sujet spirituel, donc meditez dessus au niveau spirituel et non materiel", ainsi ces phrases sont données non pour etre gobées directement mais pour etre réfléchies et interiorisées longuement à un autre degré que le 1er, et dans ce cadre spirituel là, elles me paraissent tres claires en tout cas, et non ambiguës, et je dois dire d ailleurs que je les ai comprises, comme bien d autres personnes, de la meme facon que celles des chercheurs ou moines reguliers que j ai pu lire par la suite.

Lire ces phrases a un niveau materialiste est donc un choix personnel - ambigu celui là - de la sphère philosophique materialiste, et c est cette sphère là qui en porte seule la responsabilite. (et les pretendus religieux qui ont fait ca appartiennent a cette sphere, meme s ils ont ete tres nombreux, et catastrophiques, je suis d accord).
De la meme facon d ailleurs que bien d autres phrases "laiques" et athees, et sans titre de saint donc, ont fait beaucoup plus de morts et de degats sur cette planète que les phrases du Christ ( qui n ont surtout pas ete utlisees par les faux religieux d ailleurs, puisque pronant une non-violence absolue qui n a rien a envier a celle de l extreme orient).
Saint Paul, c est autre chose, c est vrai, et on peut bricoler ses phrases et manipuler les masses, sauf qu un etre sincere aura la puce a l oreille avec le titre "saint", non pour admirer Paul et se soumettre aux mots, mais pour comprendre que la longue analyse a faire ne se situe pas au niveau materiel, mais spirituel.
Si on ne voit pas ca, on est alors responsable d un manque de sincerite, et on est responsable de se laisser manipuler par des faux religieux, comme dans un passe tres houleux. Le peuple est partie prenante de la manipulation, comme dans ce passe où on s entassait sur les places publiques pour voir les executions, comme dans ce meme passé où on bastonnait les juifs dans les villages lors des calamités, parce qu ils etaient censés porter malheur, etant "deïcides" ! Ces gens etaient barbares et ont donc eu les chefs "religieux" et politiques qui leur correspondaient, comme nous meritons Sarko, Hollande, Benoit 16....
Les evangiles portent message si on est sincere. Sinon c est la fameuse sphère qui prend le relais, embraye et démarre, peuples et hierarchies inclus.
sunny


Dernière édition par air le Mer 19 Sep 2012 - 18:06, édité 1 fois (Raison : Suppression des lignes vides en fin de post)

_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 53
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort spirituelle

Message par Loryan le Mer 19 Sep 2012 - 15:48

Excuse moi Greenman mais je me sens quand même un peu insulté par tes propos, un peu comme si tu me prenais pour une sorte de guru matérialisant incapable de comprendre le sens caché des mots.

Qui plus est je ne partage pas du tout la satanisation du matérialisme qui me fait largement penser à "cracher dans la soupe" quand on voit à quel point on utilise les bénéfice du matérialisme quand ça nous arrange.
Au dernières nouvelles les "matérialistes" n'ont rien à envier aux "religieux" dans le domaine de l’irrespect pour la vie humaine pour les besoins de leurs causes... et je crois que la cause de tout ceci n'a rien à voir ni avec le matérialisme ni avec la religion.

Dimanche j'ai discuté avec un pasteur, donc protestant, sur les "saints" et il m'expliquait que dans leur foi le mot saint ne signifie rien d'autres que quelque chose comme "reconnu ou choisi par Dieu"... Bon je suis pas totalement d'accord devant ce privilège mais quoiqu'il en soit on est très loin de l’idolâtrie des saints.

Malheureusement même ici, il est toujours difficile de faire preuve de réflexion autodidacte sans se prendre le coup de massue de Superbidulequiensaitplusquetoi à dit que. Je ne nie pas l'intérêt des références des grands penseurs de l’humanité, mais de là à les croire infaillible parce que leur pensée est allée bien plus loin que la notre... non.
Le respect oui, la soumission non.

Les écritures sont toutes des traductions, hors contexte, hors époque et très souvent les citations sont hors de leur globalité.
Et cela n'a rien à voir avec du méchant philosophisme-matérialiste que de demander le passage entier de cette citation, dans quel contexte et dans la mesure du possible de l'origine de traduction des mots.

Parce qu'ils sont gentils les quelques érudits éveillés qui appréhendent la vérité divine derrière le 15ème sens d'une citation... pendant ce temps les millions qui se sont arrétés au premier sens n'hésitent pas à brutaliser ceux qui vont à l'encontre de leur réflexion.

En ce qui me concerne je ne demande qu'à comprendre à l'image de la discussion sur la réincarnation qui est très riche.

PS : je crois que messieurs Hollande, Sarkozy et Benoit XVI mérite au moins le respect de leur appartenance à l'humanité.... on ne sait pas ce qu'ils portent sur leur épaules.


Loryan

Messages : 426
Date d'inscription : 15/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort spirituelle

Message par Cobra-de-jade le Mer 19 Sep 2012 - 15:54

Cher prêtre émeraude alien

Je suis bien d'accord avec le fond de ton discours... cela dit, j'y ajouterai un facteur qui me semble non négligeable : celui de l'évolution de la conscience spirituelle de l'homme. Comme tu l'as justement dit pour le niveau sociétal et donc "profane", je dirai que la même loi s'applique aussi au niveau spirituel, à savoir qu'on a les prophètes qu'on mérite... c'est-à-dire, avec leur inspirations, leur lumières mais aussi leur travers, leur imperfections, leur limites. Ceci est simplement lié au fait que l'humanité et la création toute entière suit un processus d'oubli et donc d'opacité du spirituel mais aussi de réveil, de retour et donc de transparence (le fameux concept des cycles cosmiques qu'on retrouve dans différentes traditions : de l'âge d'or à l'âge de fer et inversemment). Ainsi, il faut être particulièrement vigilant dans le travail de tri entre le bon grain et l'ivraie... ce dernier ne résidant pas uniquement dans l'interprétation qu'on peut avoir du texte, mais également dans le texte lui-même (puisqu'il est le reflet du niveau de conscience du prophète recevant la révélation divine)... ce phénomène ne reflète en aucun cas une quelconque imperfection divine, simplement, le divin semblable à l'eau épouse totalement la forme et la couleur du réceptacle (le prophète lui-même, mais aussi l' "ère du temps" et le contexte social) dans lequel sa parole descend.
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort spirituelle

Message par Greenman le Mer 19 Sep 2012 - 17:19

Cher Cobra qui n a pas de venin ni de langue fourchue, Very Happy , mais je suis entierement d accord avec ton propos, et n ai rien a rajouter.

Cher loryan, tu me fais là une ch'tite petite parano minuscule alors que tu n etais pas visé du tout, et tu n as pas compris mon post et rajoute des idees que je n ai pas emises. Je n ai, encore une fois, pas critiqué le materialisme (n etant pas fou), j ai critique le fait pour les peuples dans l Histoire d avoir interprete le fait spirituel avec un esprit materialiste, ce qui est un melange et une confusion dramatique. Et c est ce melange que je critique, non le materialisme en lui meme. (et sur d autres topics, je ne critique pas le materialisme ni la pensee, je critique l omnipresence et l exces de materialisme et de pensee, ce qui est TRES different).
Donc question maintenant : ou as tu vu ici que tu avais donné une interpretation materialisante de st paul ou du christ ? Shocked Au contraire tu as mis en garde contre ca. Alors comme je ne suis pas foufou (quoique Very Happy ), je ne parlais pas de toi, et tu n es pas un guru materialisant.

Tu me parles du mot Saint et des ecritures qu il faut relativiser. Or , qu est ce que j ai ecrit 2 fois dans mon post ci dessus ? Une fois que le mot saint voulait juste indiquer "attention, analyser la citation au degré spirituel et non au degre materiel" et une 2ème fois que : "le mot Saint ne veut pas dire adorer Paul et se soumettre aux mots , mais reflechir et analyser longuement par soi meme au niveau spirituel", c est ecrit noir sur blanc ci dessus !
Donc ta tirade sur le mot saint et sur les ecritures est inopportune si elle est dirigée contre moi, puisque c est ce que j avais dit, qu il fallait analyser par soi meme. Donc on etait d accord.
(bon, heuu, en aparté, la conception protestante du saint ne vaut que ce qu'elle vaut, pour le coup, une conception débarquée des centaines d'années après les faits, on fait pas mieux question de "hors contexte, hors témoignage direct etc", hein... De plus, la conception du saint catho se rapproche beaucoup plus des notions des autres religions et philosophies du monde, avec les éveillés etc. la sainteté n'est pas théorique mais est toujours valable à peu près partout, là c'est pas du hors contexte, c'est actuel, les pasteurs n'ont qu'à aller voir en pratique ailleurs ce qui se passe, avec un esprit ouvert et prêt à tout).

Et je n ai jamais dit qu il ne fallait pas demander le reste du texte d ou est tirée cette citation de saint Paul.

Et je n ai pas critiqué negativement sarko hollande et benoit 16 (que j aime bien pour ma part d ailleurs, pourquoi pas). J ai dit qu ils correspondaient aux peuples modernes, ce qui n etait pas negatif, vu que ca voulait dire, en parallèle avec l'époque de l'inquisition : avant ils avaient des hierarchies inquisitrices, et nous aujourd hui, on a des gens plus cools parce qu on ne se precipite pas en place publique pour voir des executions. Donc la citation des 3 etait positive et non negative. Merci de lire attentivement mon post et de ne pas me faire dire des trucs que je n ai absolument pas dit.

Ceci dit, j admet que le contexte de la reponse a pu faire penser que je parlais de toi, mais il n en etait rien, vu que tu mettais toi meme en garde contre des fausses interpretations. J ai simplement repris ton idee pour expliquer un phenomene d incomprehension qu il y a eu dans l Histoire. (et pas chez toi).
En tout cas, je m excuse sincerement si le cadre global de mon post a pu laisser a penser tout ce que tu dis, c est tres possible, je ferais gaffe les autres fois a mettre plus d'écart entre ton post et ce que je dis.

Bonne soiree.
sunny

_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 53
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort spirituelle

Message par lola83 le Mer 19 Sep 2012 - 19:32

pour ma part je cite justement le chapitre et le ou les versets pour que l'on puisse se référer au contexte en utilisant la bible en ligne ( c'est très facile )

en ce qui concerne les phrases de Jésus je les trouve très claires , chez l'apôtre Paul il y a toujours plus à débattre en effet
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort spirituelle

Message par Loryan le Jeu 20 Sep 2012 - 8:37

En effet Greenman il est probable que j'ai été un peu vite dans la lecture de ton précédent sujet et j'en suis désolé.
Cela dit par honnêteté je dois te dire que je me sens à nouveau relativement agressé par ta dernière réponse qui à mon sens comprend beaucoup de sous entendu qui ne sont pas des plus sympathiques, mais peut-être que ma lecture du second degré me joue des tours.
Je vais juste en déduire dès lors qu'il y a difficulté à communiquer et à se comprendre, car je ne vois pas trop quelle raison pourrait justifier que nous ne faisons pas de notre mieux.

C'est en tout cas intéressant de voir comment une simple phrase peu engendrer une incompréhension de la forme alors que nous sommes d'accord sur le fond.

PS : Lola merci pour la précision, cela dit je n'ai jamais trouvé très pratique de devoir naviguer sur la toile pour discuter sur un forum, d'autant que là ou je suis je ne peux pas accéder à tous les sites. C'est un peu comme lire une phrase avec une dizaine de (*), je trouve cela assez inconfortable... mais j'irais voir dès que je pourrais.

En tout cas une chose me parait certaine, c'est que la lecture littérale est désagréable, tandis qu'une lecture plus approfondie peut se révéler riche.
Toute la difficulté c'est de savoir quelle lecture est la plus proche de son auteur.

Loryan

Messages : 426
Date d'inscription : 15/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort spirituelle

Message par lola83 le Jeu 20 Sep 2012 - 8:44

ok Loryan

mais je crois que bible en ligne ( la version segond ) est assez facilement consultable
et surtout je ne veux pas imposer aux membres de longs paragraphes bibliques

tu as bien raison quand tu écris :

" Toute la difficulté c'est de savoir quelle lecture est la plus proche de son auteur."

I love you
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort spirituelle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum