L'Animal dans le monde des hommes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Animal dans le monde des hommes

Message par lounaaa le Ven 9 Nov 2012 - 13:23

L’humanité a été profondément influencée par l’animal. Les animaux sont à la base de nombreux échafaudages culturels et idéologiques. Ils sont également au cœur des mythes fondateurs. Selon chaque religion, l’animal est déifié ou diabolisé.
Dans beaucoup de civilisations, des divinités sont associées à des animaux, le panthéon égyptien antique étant le plus connu.

Dans les religions abrahamiques :
Deux des religions du Livre, le judaïsme et l’islam attribuent une âme à toutes les créatures vivantes, humaines et animales.
Cette âme – nefesh dans le judaïsme, nafs dans l’islam – est véhiculée par le sang – dam en hébreu comme en arabe – qui symbolise la vie.
Pour le christianisme l’âme est « le propre de l’homme » : le christianisme insiste sur la différence existant entre l’homme, créé à l’image de Dieu, et les animaux: " et vous dominerez sur eux" Une conception enracinée dans la Genèse (I-24, II-7) : « Lors de la Création, Dieu ordonna aux eaux de produire les poissons et les oiseaux, et à la terre de faire les bêtes terrestres. Il se chargea Lui-même de l’homme, ‘image tirée des doigts et des pinceaux de Dieu’, et lui inspira un souffle de vie. Cette différence se perpétue à chaque naissance. Alors que Dieu crée l’âme spirituelle et immatérielle de l’enfant à naître, les animaux se reproduisent d’eux-mêmes, se transmettant le principe moteur qui les anime »
L’Ancien Testament comporte de nombreuses mentions se rapportant aux rapports entre les hommes et les animaux. Dieu donne en quelque sorte les animaux à Adam, le premier homme, qui se les approprie en les nommant. La chute originelle, qui chasse Adam du Jardin d’Eden, condamne hommes et animaux au travail. Et c’est à partir de cet épisode que l’homme, jusqu’alors végétarien comme l’ensemble des animaux au Jardin d’Eden, commence à se nourrir de la chair des troupeaux (Genèse 9, 3-4). Lors du Déluge, Dieu sauve Noé et sa famille mais aussi tous les animaux.
Le Talmud dénie même le droit de posséder un animal à qui ne peut le nourrir convenablement. Dans la tradition juive, les lois noahides peuvent être considérées comme des lois de protection animale : elles interdisent de prélever un membre d’un animal vivant, d’atteler ensemble deux espèces différentes – ce qui est interprété comme une interdiction de l’hybridation que l’on retrouvera dans les lois définissant les espèces consommables -, de museler la bête de somme pendant qu’elle laboure, de la faire travailler le jour du shabbat. Le maître se doit de nourrir ses bêtes de trait avant de prendre sa nourriture.
L’islam n’autorise la mise à mort des animaux que pour se nourrir et se défendre. Il permet la chasse pour se nourrir, le gibier étant consommable si la prière dite lors de l’abattage rituel a été prononcée sur le chien ou l’oiseau de proie dressé qui permet de se saisir de l’animal, ou sur l’arme utilisée.
Dans le judaïsme et l’islam, la permission divine de tuer un animal pour se nourrir a pour condition d’en répandre le sang sur le sol afin de libérer son âme et de la rendre au Créateur.


Dans les religions hindouistes :
En Inde, la relation entre l'homme et l'animal revêt une grande importance, depuis toujours, et à tous les niveaux de la société. Les animaux sont présents partout dans la vie quotidienne des indiens, du plus petit, le moustique, dont chacun doit et sait se prémunir dès la tombée de la nuit, jusqu'au plus gros, l'éléphant majestueux, présent jusqu'au coeur des villes. Vous pourrez croiser avec émerveillement sa démarche chaloupée au détour d'une rue, ou le voir tout décoré bénir stoïquement de sa trompe les dévots à l'entrée du temple. Entre ces deux extrêmes, toute une foule de créatures habite les campagnes, et aussi, plus étonnamment, les villes. La plus célèbre d'entre elles est la vache sacrée que l'on rencontre un peu partout en Inde, promenant sa nonchalance, indifférente semble-t-il à la cacaphonie ambiante. Sa présence est respectée et il existe même des maisons de retraite où les vieux animaux malades sont soignés et nourris jusqu'à leur mort. Dans les villes, elles se contentent souvent d'une peau de banane par-ci par-là, peut-être un légume chapardé sur l'étal d'un marchand, et ne rechignent pas à avaler papiers et tissus, dans l'attente d'un festin occasionnel — les restaurants, parfois, versent les restes de la journée dans la rue au plus grand bonheur de ces dames. Leurs bouses, quant à elles, sont précieusement récoltées, puis mélangées avec de la paille, et séchées en galettes bien rangées contre les murs. Elles deviendront un combustible inestimable dans les foyers. Les vaches ne sont pas les seuls animaux nettoyeurs de la rue, elles sont aidées en cela par les cochons, les chèvres, les chiens. Ces derniers ne sont pas très estimés, ils sont pourtant nombreux, errant, souvent ignorés, parfois méprisés. Dans les villes, les familles aisées tendent à adopter le chien comme animal de compagnie, à la façon des pays occidentaux. Les nettoyeurs des villes viennent aussi du ciel. Les corbeaux, vautours, et autres rapaces n'hésitent pas à investir les rues à la recherche de nourriture. Les corbeaux surtout, nombreux, émettent des croassements joyeux très caractéristiques du paysage sonore en Inde.

dans les religions polytheiste , ou mythologie :
L'animal est l'embleme de divers Dieux, venérés ou craint, a l'image d'un symbolisme propre a chaque culture.

Difficile de se positionner idéologiquement sur la place de l'animal dans nos vies. Moyen de transport, traite, viande, ami, Dieu... Est ce nos egaux, possédant une ame, une intelligence, ou sont-ils une vie a part? Font-ils parti du Tout, que l'on doit traité avec respect et amour, ou dominons nous le regne animal?
J'ouvre ce topic pour avoir votre position par rapport à eux, l'amour que vous leur portez, l'ame que vous leur donnez, et la place qu'ils tiennent dans vos vies.
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Animal dans le monde des hommes

Message par lounaaa le Ven 9 Nov 2012 - 13:38

Pour ma part, ça toujours été mes égaux, peut etre même que je les respecte bien plus que l'Homme. Les animaux ne font pas de faux semblants. Qu'ils soient dangereux predateur ou paisible herbivore, on sait a quelle categorie apparteint une espèces, on sait d'emblée comment se comporté avec eux. Il n'y a pas de "fausses" lois.
Je suis végéterienne depuis peu par recente idéologie, mais c'est quelque chose dans ma vie auquel je svais que j'allais aboutir. Je ne dénigre ni ceux qui en consomment, ni le fait de le faire, je suis simplement plus en paix en sachant que je ne les consomme pas. L'homme a été conçu omnivore, je ne rejette donc pas l'idée qu'il puisse etre consommé.
Je suis fasciné par eux. Eperdument amoureuse aussi, de toute les especes d'ailleurs. Insectes, mammiferes, poissons, oiseaux... Je vois en eux Dieu manifesté dans la création, aux même titre que nous.
A un niveau empathique, je ne supporte aucune de leur mort gratuite, du coup de tapette à mouche à la corrida... je m'insurge contre ce qui me parait des abbérations humaines. Tres investi plus jeune, j'ai cessé d'etre reelment engagé dans ce genre de combat, mais j'en garde les convictions.
Je n'en diabolise aucun, comme dans beaucoup de culture -comme le chien en islam, pas vraiment diabolisé mais pas tres apprécié, ou le serpent maudit de la bible, le corbeau annonceur de mauvaise augure... je croit que cela releve de superstitions. Je découvre le symbolisme -animal- dans l'inconscient collectif, et il vehicule finalement que ce qu'il renvoit par sa façon d'agir ou son milieu. Le charognard, le fecond, le predateur...
Petite, j'aimais les animaux egoistement, en voulant tous les posseder. J'ai eu pas mal d'animal "exotique" chiens, chats, furet, caméléon, serpents... Mais je sais aujourd'hui que seul un animal domestiqué par la force des choses permet de vivre avec lui en harmonie. J'ai une boule dans le ventre devant les terrariums, aquarium,les cirques ou autre faux milieu qui ne servent finalement que le plaisir humain, en oubliant l'existence qu'elle renferme.
A ce propos, il y a une nouvelle mode en chine hallucinante d'une cruauté sans nom. Il s'agit de porte clefs, renfermant des animaux vivant dans une petite boite en verre, qui survivra donc un temps dans cette prison. Salamandre, scorpion... OO choquant!!
Bref, pour moi, l'animal es mon frere et mon egal. Je me dois de lui prette assistance autant que le ferai pour un etre humain, de leu forme la plus petite à la plus visible.
Seul la défense objective me permet aujourd'hui d'en mettre un "a mort". Par exemple... les poux!!?? Et du coup, je me demande, la tout de suite, peut on considerer les existence encore plus petite comme animal, les basteries, les microbes... A quel moment possedent-ils une ame?? affraid
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Animal dans le monde des hommes

Message par Loryan le Ven 9 Nov 2012 - 16:48

L'homme a je crois cette particularité de consciemment différencier l'animal de lui même, en ce sens que l'animal devient tout le vivant animé qui n'est pas l'homme.

Je ne suis pas certain que ce positionnement existe dans le règne animal.
Un chat voit-il un chien comme un "non chat", fait-il la différence entre l'espèce chien et l'espèce homme ? associe-t-il une conscience différente de la sienne à ce qui n'est pas lui ?
J'avoue ne pas connaître les réponses à ces questions.

Ce qui me semble plus évident c'est que l'observation du monde animal montre que presque toutes les espèces ne se posent pas de question sur la nature des autres (hormis peut-être les grands mammifère et ceux qui sont au contact de l'homme)

Les fourmis ont par exemple un comportement proche des sociétés humaines. Elles font la guerre, exterminent des espèces entières, cultivent, domestiquent, pratiquent l’esclavage et colonisent tout ce qui est à leur portée, d'une certaine façon elles connaissent même une forme de racisme (vu d'yeux humains) à l'encontre d'autres espèces au sein des fourmis.
Ont-elles cependant conscience de cela ? impossible à dire bien sur.

Les bactéries ont-elles la consciences de détruire un corps humain lorsqu'elles prolifèrent ?
Le lion va-t-il épargner un bébé gazelle pour sauvegarder l'espèce ou par éthique ?
Les orques vont-elles épargner une baleine isolée parce que cette espèce est en voie de disparition ?

etc...

Ce qu'on peut supposer c'est que l'animal réagit toujours dans le sens de sa survie, il n'a que faire de la survie des autres et à fortiori de la survie des autres espèces.
Bien sur il y a des cas de conscience de groupe ou d'affinité d'individu, mais là encore il est très difficile d'estimer la motivation.
Certaines femelles protègent leur petit jusqu'à la mort.. d'autres non.

L'animal use de son environnement et s'adapte dans le sens de sa survie, c'est ce que je pense qu'on appelle l'instinct.

Ce qui me semble très vrai comme tu le disais, c'est que par contre l'animal est généralement extrêmement prévisible selon son espèce. Il n'y a pas ou très rarement de faux semblant, il agit selon sa nature et les cas de fausseté de comportement sont rarissimes.

Alors a-t-il une âme ?
Je pense que oui, par contre les animaux ont très certainement une conscience très différente de la notre (si ils en ont tous une).
L'homme est sans doute l'animal ayant une des plus forte conscience, mais cela est-il une réalité ou bien de l'orgueil ?
Qui peut savoir.



Loryan

Messages : 426
Date d'inscription : 15/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Animal dans le monde des hommes

Message par lola83 le Ven 9 Nov 2012 - 18:13

c'est un très bon sujet et c'est un sujet sur lequel je m'interroge encore
comme Lounaaa j'adore les animaux et je ne comprends pas que l'on puisse leur faire du mal par plaisir , c'est le summum de l'horreur et de la lâcheté

je comprends que l'on puisse les tuer pour se nourrir , mais il faudrait que cela se fasse sans les faire souffrir et avec respect , ce qui est loin d'être le cas dans nos sociétés occidentales

dans la genèse l'homme devint une " âme vivante" à partir du moment où Dieu insuffla un souffle de vie dans les narines de ce corps inerte qu'il avait créée

de même tout ce qui a souffle de vie est aussi pour moi ( comme pour Dieu d'après la genèse ) une âme vivante au même titre que les hommes

ensuite j'ai bien remarqué que tout comme les hommes chaque animal dans une même espèce a sa propre personnalité , plus ou moins intelligente , plus ou moins empathique

par contre , comme toi lounaaa c'est pas encore très clair par rapport aux insectes , aux microbes , aux bactéries , il y a même les coraux qui sont mi -animal mi-végétal ...

avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Animal dans le monde des hommes

Message par Kouen le Sam 10 Nov 2012 - 9:02



Merci à vous pour ce partage I love you

Je prie souvent Saint François d'Assise, pour qu'il protège
les animaux, ceux qui vont à l'abattoir et pour ceux qui sont
souffrants !!

avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Animal dans le monde des hommes

Message par Rigel le Dim 18 Nov 2012 - 12:06

Je vous invite à lire :
"L’Âme des Animaux" de Jean Prieur.
Comme tout être vivant, nous avons tous une Âme.
Certains font partie d'une Âme groupe. D'autres plus évolués, comme nous les humains avons notre Âme propre. Mais n'était elle pas reliée autres Âmes dans un ensemble plus grand ?
Chez les animaux, les mammifères, ce sont des êtres de sentiment dans tous les sens du terme.
Ils ont de la mémoire, ils éprouvent la joie, la peur, la tristesse, l'amour, la tendresse, ils ont des dons de télépathie, de vision à distance ... etc..etc...
Il est vrai que pour ceux qui nous sont très proches leur évolution sera plus rapide.
Ils apprennent de nous.
Love


avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Animal dans le monde des hommes

Message par Sircée le Lun 26 Nov 2012 - 20:35

Je note le bouquin, connaissais pas. J'aime beaucoup Jean Prieur
avatar
Sircée

Messages : 81
Date d'inscription : 08/11/2012
Féminin Age : 43
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Animal dans le monde des hommes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum