La notion de martyre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La notion de martyre

Message par Kalhis le Mar 8 Jan 2013 - 10:29

Bonjour,

Je voulais avoir votre avis sur ce sujet. Une question a pris forme ce matin, tandis que je lisais un livre sur la vie de Jésus à un petit groupe d'enfant. Ma fille de 5 ans est dans une école privé catholique. Et une fois pas semaine, j'anime un atelier lecture. Les enfants choisissent les livres qu'ils veulent dans la bibliothèque de l'école. Contes, livres d'image, encyclopédie, religions, il y a de tout Smile Et une fois leur choix fait, nous les lisons ensemble. Et ce matin, une enfant a choisi un livre sur la vie du christ.
Arrivé au moment de la passion, la petite fille me montre la couronne d'épines et me dit:
- Lui il a pas mal, mais nous on aurais mal hein ?/!
Je ne sais pas trop si elle me posait la question ou si elle l'affirmait. Le truc, c'est que je ne savais pas trop quoi répondre. Alors j'ai hoché la tête en souriant. La réponse a eu l'air de lui convenir Smile

En sortant je me suis donc posé la question. Et je m'interroge du coup sur la notion de martyre (par association d'idée sans doute). Il y a des martyres dans la religion catholique. Dans l'islam, je ne sais pas. La seule vision que j'en ai et qui est surement fausse et incomplète, c'est que ceux qui se sacrifient et meurs en martyre vont directement au paradis. Quelle est la réalité ? Et qu'en ait t'il d'autres courant ou religion ? Comme le bouddhisme ?
Personnellement, je pense que les extrémistes de tous bords utilisent cette notion pour appuyer leur pouvoir sur ceux qu'ils sont sensé guider.

Alors qu'elle est la réelle valeur valeur et signification de ce terme ? Avez vous déjà réfléchit à ce sujet et qu'en pensez vous, d'après vos propres courants de pensées ou religieux ? Merci pour ce partage.
avatar
Kalhis

Messages : 87
Date d'inscription : 16/12/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: La notion de martyre

Message par lounaaa le Mar 8 Jan 2013 - 11:42

"Le mot shahîd, couramment utilisé de nos jours pour désigner le «martyr », avec son pluriel shuhadâ', correspond étymologiquement au mot grec martys qui signifie « témoin ». Nous le rencontrons 55 fois dans le Coran, le plus souvent dans le sens juridique d'un témoin.
Dans ces conditions à niveau du discours coranique, comment se fait-il que le martyre ait pris une telle importance en islam ? Et surtout, que le terme shahîd soit utilisé si abondamment pour désigner toutes sortes de personnes décédées ?
Opinion rare : les auteurs d'attentats suicides ne sont pas des martyrs. Il y a cependant un problème de droit islamique car le suicide est clairement interdit par le Coran [4, 29-30] : « Et ne vous tuez pas vous-mêmes. Allah, en vérité, est Miséricordieux envers vous. Et quiconque commet cela, par excès et par iniquité, Nous le jetterons au Feu, voilà qui est facile pour Allah ». Que faut-il donc penser des attentats suicides, ou des « suicides positifs » comme certains les appellent ? Cela entre-t-il dans la catégorie du jihâd ? Ceux qui les commettent sont-ils des martyrs, ou sont-ils des suicidaires à l'instar de tous les autres qui s'ôtent leur propre vie ?
Opinion commune : ce sont des martyrs. Cette opinion bien qu'elle soit remarquable reste assez exceptionnelle. L'opinion commune aujourd'hui veut que les suicides volontaires soient des actes de martyre. Voici, à titre d'exemple, la fatwa prononcée par l'Association des Ulémas de Palestine, qui porte le titre de : « Les opérations de mort volontaire (istishhâdiyya) sont parmi les formes les plus belles du jihâd sur la voie de Dieu ». Ils établissent cette opinion à partir de trois versets coraniques, de plusieurs hadiths et des témoignages unanimes (ijmâ') des savants du Moyen-Age (Abû Ayyûb al-Ansârî, Abû Mûsâ al-Ash'arî, 'Umar Ibn al-Khattâb, Ibn Taymiyya, al-Ghazâlî, al-Nawawî)"
http://www.oasiscenter.eu/fr/node/2569

Voilà un débat qu ime taraude également... c'est tout un paradoxe pour moi que de s'pprocher de Dieu par la douleur, et je ne conçois que ce fut le dessein de Jésus voulu par Lui. Mon opinion personelle sur le sujet dans l'Islam, forcément contre le suicide. "Mourir pour la religion" je crois est plutôt le martyre commun admis par les croyants. Je peux concevoir que Dieu récompense ceux qui se sont morts pour ler foi, mai je ne m'offusque qu'on puisse penser qu'Il nous ai demandé de le faire sciemment pour Lui. Qu'il s'agisse des croisades chretienne ou du Djihad , c'est pour moi une hérésie bien humaine!

avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: La notion de martyre

Message par ananie le Mar 8 Jan 2013 - 12:05

Jésus, sur la Croix a mal. Il n'est pas que Dieu, il est aussi homme, avec tout ce que ça comporte.
Tous les évangiles relatent sa souffrance.

Selon moi le martyr, fondamentalement, c'est renoncer à sa volonté propre pour accomplir le bien de tous.
C'est ce qui se passe avec le Christ dans sa Passion : il accepte de souffrir, pour devenir un signe qui conduira de nombreuses personnes à la libération spirituelle.

Mais ce n'est pas ce que lui voulait. Avant tout cela il dit même "Père, si tu veux éloigne de moi cette coupe (ça sent pas la folle envie et l'absence de souffrance ça !), cependant non pas comme je veux mais comme tu veux".

C'est ça le martyr : Mourir pour devenir un signe fort qui va guider les autres (d'où le nom de "témoin"). Et symboliquement : abandonner la volonté de son égo pour laisser la place à Dieu.

Les Saints martyrs c'est la même chose : ils mourraient plutôt que de renoncer à leur Foi pour servir de signe pour la sanctification des autres.
Heureusement, aujourd'hui, on n'a plus besoin de faire ça.
Mais si le message du Christ ne s'est pas éteint dans les premiers siècles, c'est grâce aux martyrs.

Il ne s'agit pas de souffrir pour s'approcher de Dieu, mais de continuer à marcher vers Dieu, malgré les souffrances qui peuvent ce présenter. Ce qui est très différent.

La souffrance en elle même n'apporte rien.
Par contre continuer à aller vers Dieu malgré la souffrance est souvent le signe d'une foi véritable (quand ce n'est pas du masochisme, c'est à dire une colère que l'on devrait exprimer aux autres, mais que l'on retourne contre soi-même par peur d'être rejeté par les autres si on leur exprime notre désaccord), parce que c'est facile d'aller vers Dieu quand tout va bien.

L'au delà de la souffrance des bouddhistes par exemple ce n'est pas un sans souffrance.
Pour être plus juste, c'est un au delà de la souffrance et de la non-souffrance, comme le dirait Durckeim.
Quand la souffrance que l'on ne peut éviter est pleinement acceptée, on n'en souffre plus vraiment, mais elle ne disparait pas.

C'est cette acceptation qui distingue aussi le masochisme du martyr : le masochiste se plaint de sa souffrance et veut être reconnu pour les sacrifices qu'il fait, ou gagner quelque chose pour lui même. Alors que le martyr agit par amour de Dieu et des autres et ne se plaint pas, ne cherche pas à ce que l'on reconnaisse sa souffrance ou son sacrifice.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La notion de martyre

Message par tijani le Mar 8 Jan 2013 - 13:27

lounaaa a écrit:"Le mot shahîd, couramment utilisé de nos jours pour désigner le «martyr », avec son pluriel shuhadâ', correspond étymologiquement au mot grec martys qui signifie « témoin ». Nous le rencontrons 55 fois dans le Coran, le plus souvent dans le sens juridique d'un témoin.

merci Lounaaa pour ces éclaircissements , juste que je voulais dire , que la comparaison des éthymologies est fort à propos ; car selon la tradition musulmane ; le martyre ou shahid , ( le vrai , pas celui qui se fait exploser avec des innocents ) entre directement dans la mushahada : " la contemplation" divine. et ne connait ni le jugement dernier , ni le purgatoire , ni le paradis ...mais transporté en la présence divine ....

le martyre n'est valable que quand on meurt par un acte de foi , et de justice ...et la les probabilités sont peu nombreuses .... quand on est menacé de mort , ou mourir pour sa famille , ou alors quand on nous empêche de pratiquer son culte ....toutes les autres causes sont caduques du point de vue de la jurisprudence musulmane ... toutes les autres formes de martyrs n'ont étés inventés qu'a des fins politiques , et il y a beaucoup de faux hadiths à ce sujet ....

pendant que les cheminants ; les pratiquants , cherchent par la "science de la certitude" par leurs actes de dévotion , le martyre lui trouve "la vision ( mushahada) de la certitude" par son acte de foi ...

enfin le martyre ne doit pas etre recherché , ( comme les attentats suicides , c'est de l’hérésie) ; le martyre est une épreuve du destin , pour ceux qui sont prédestinées aux hauts degrés de sainteté ...cela va de Jeanne d'arc , au simple pompier qui sauve une vie humaine , en passant par le sacrifice de Halladj

Smile

sinon bonne année a tous , et bienvenue aux nouveaux .... I love you
avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La notion de martyre

Message par Kalhis le Mar 8 Jan 2013 - 15:05

Merci pour vos contributions Smile C'est bien ce que je pressentais pour ma part. Un martyre ne choisit pas de l'être mais l'accepte. C'est un don de lui même à un dessein supérieur, un acte d'amour et de foi pur.

Un hommes qui met fin à ses jours, en emportant des innocents, ne relève ni du martyre, ni de dieu.
Un homme qui exhorte ceux qu'il est sensé guider à cela, tout en restant en arrière, à compter les corps et les soi-disant victoire de Dieu est d'autant plus dans l'erreur, que celui qui se prêtent à l'acte en toute bonne foi.

avatar
Kalhis

Messages : 87
Date d'inscription : 16/12/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: La notion de martyre

Message par OKASAN le Jeu 10 Jan 2013 - 16:29

Heureusement, aujourd'hui, on n'a plus besoin de faire ça.

malheureusement, cela existe encore dans certains pays comme au Tibet actuellement, que la Chine enserre dans un poing de fer et où des moines, voire parfois la population, s'immolent en martyrs .....

il y a encore quelques jours :

http://www.tibetonline.fr/news/?p=188
avatar
OKASAN

Messages : 199
Date d'inscription : 11/07/2012
Féminin Age : 59
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La notion de martyre

Message par ananie le Jeu 10 Jan 2013 - 18:06

Oui merci pour cette précision Okasan.

J'étais trop centré sur moi et je n'avais pensé qu'aux occidentaux. Embarassed

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La notion de martyre

Message par OKASAN le Jeu 10 Jan 2013 - 19:04




il n'y a pas de soucis Ananie..... comme je suis assez proche de cette population, je n'ai pu m'empêcher de penser à eux, pffttttt !! Crying or Very sad
avatar
OKASAN

Messages : 199
Date d'inscription : 11/07/2012
Féminin Age : 59
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La notion de martyre

Message par ghislain147 le Mar 15 Jan 2013 - 20:21

Je vous écoute en silence.


Dernière édition par ghislain147 le Mer 13 Fév 2013 - 10:43, édité 1 fois

ghislain147

Messages : 69
Date d'inscription : 14/01/2013
Masculin Age : 55

http://www.le-livre-de-l-unite.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La notion de martyre

Message par ghislain147 le Jeu 17 Jan 2013 - 5:04

Je vous écoute en silence.


Dernière édition par ghislain147 le Mer 13 Fév 2013 - 10:43, édité 1 fois

ghislain147

Messages : 69
Date d'inscription : 14/01/2013
Masculin Age : 55

http://www.le-livre-de-l-unite.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La notion de martyre

Message par Greenman le Jeu 17 Jan 2013 - 5:25

Superbe et magnifique, Ghislain, je suis complètement en phase avec ce dernier post. Very Happy
mais je n'ai pas encore lu au dessus, je lirais ça demain..

_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 53
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: La notion de martyre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum