Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par Jean-Yves le Mar 8 Jan 2013 - 19:17

Mon point de vue à ce sujet…

Porter un jugement sur les autres restreint notre conscience et ainsi on s'enferme… Donc, c'est pour soi-même qu'il est important de ne pas porter de jugement de valeur.

Dès que l'on porte un jugement sur quelqu'un, en bien ou en mal (jugement de valeur), on instaure une dualité (c'est-à-dire qu'on place la personne d'un côté et nous de l'autre), et en conséquence on met en place la racine d'un conflit. Dès que l'on juge, on s'enferme soi-même, c'est-à-dire que l'on corrompt notre propre liberté intérieure… Car alors, on limite notre conscience au niveau à partir duquel on porte le jugement ; ce qui revient à dire que l'on s'enferme dans cette individualité qui "porte" le jugement.

A ce stade du raisonnement, on pourrait se dire : "il ne faut pas juger les autres… c'est mal, ou bien ce n'est pas profitable à ma propre vie !" Mais si l'on en reste à ce stade de raisonnement, on ne jugera peut-être pas en parole, mais nous aurons toujours "les pensées" de jugement.

D'après ce que je peux vivre à ce sujet, dépasser cette tendance à juger les autres semble lié à la prise de conscience que : "Il ne nous est pas possible de porter un jugement !"
Car pour cela il faudrait que nous ayons connaissance de toute l'étendue de ce qu'est la réalité… Et il s'avère que tant que l'on porte un jugement de valeur, c'est qu'on ne l'a pas. "On ne peut pas juger de l'étendue du ciel en le regardant à travers une paille!"
… Et ainsi, dès que l'on porte un jugement de valeur sur quelqu'un, on juge de l'étendue du ciel en le regardant à travers une paille…

De nos jours, porter un jugement de valeur est tellement habituel et enraciné dans notre conscience (habitude), et même porté par l'influence de notre environnement, qu'il semble vraiment difficile d'y échapper… Toutefois il y a un truc tout simple que l'on peut rappeler à notre mémoire lorsque nous réalisons que nous portons un jugement :
C'est que lorsque l'on juge, c'est un peu comme pointer quelqu'un du doigt… Et dans ce cas-là, lorsque que l'on pointe quelqu'un du doigt, il y a toujours 3 doigts (sur la même main) qui sont orientés vers soi…

sunny


Dernière édition par Jean-Yves le Mar 8 Jan 2013 - 21:00, édité 1 fois
avatar
Jean-Yves

Messages : 367
Date d'inscription : 08/05/2012
Masculin Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par lola83 le Mar 8 Jan 2013 - 20:39

oui , tout à fait , et la bible et le coran dissuade de juger
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par Kalhis le Mar 8 Jan 2013 - 20:56

Je suis bien d'accord avec vous, sur la théorie. Mais alors que penser du système judiciaire, qui juge les présumés coupables et qui tente de rendre justice à une victime ou à sa famille ? Comment concilier le non jugement avec l'organisation et la vie de nos sociétés ?
A moins que cela ne soit pas totalement la même chose pour vous ?
avatar
Kalhis

Messages : 87
Date d'inscription : 16/12/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par Hirloe le Mar 8 Jan 2013 - 21:07

Jean-Yves a écrit:C'est que lorsque l'on juge, c'est un peu comme pointer quelqu'un du doigt… Et dans ce cas-là, lorsque que l'on pointe quelqu'un du doigt, il y a toujours 3 doigts qui sont orientés vers soi…

Un bien joli pense-bête.

Après, on peut aussi relativiser et se dire qu'un jugement ne pointe du doigt qu'un fait, une composante (et quand bien même la personne qui juge ferait l'amalgame entre le "crime" et le "criminel"... Celui qui se sent jugé a aussi sa propre responsabilité selon l'investissement émotionnel qu'il apportera au jugement d'autrui), non ? Par le passé, j'ai beaucoup souffert du jugement d'autrui et je pense que ma souffrance était proportionnelle à ma propre propension à juger les autres.


Dernière édition par Hirloe le Mar 8 Jan 2013 - 21:08, édité 1 fois (Raison : quote)
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par Jean-Yves le Mar 8 Jan 2013 - 21:20

Kalhis a écrit:Je suis bien d'accord avec vous, sur la théorie. Mais alors que penser du système judiciaire, qui juge les présumés coupables et qui tente de rendre justice à une victime ou à sa famille ? Comment concilier le non jugement avec l'organisation et la vie de nos sociétés ?
A moins que cela ne soit pas totalement la même chose pour vous ?

Eh bien à mon avis, on n'a pas besoin de porter un jugement sur le système judiciaire... Parce que de toutes façons, quel que soit le jugement que l'on portera sur le système judiciaire, qu'est-ce que ça changera au final?
Il me semble que ce que chacun devrait se dire, c'est ceci : Ce qui me semble essentiel, c'est de voir ce qui est mon positionnement, à moi, par rapport aux situations que j'ai à gérer... Et quelle est l'action qui s'ensuit? Quelle est l'action qui mérite d'être accomplie ?
Car, de mon point de vue, et du point de vue de beaucoup, dans une approche holistique de la vie (spirituelle), c'est seulement en résolvant les conflits à l'intérieur de soi et qui nous séparent de notre être véritable, que l'on peut ramener la paix, autant en soi, que dans le monde.

Bon je ne sais pas si je me fais bien comprendre... Smile sunny
avatar
Jean-Yves

Messages : 367
Date d'inscription : 08/05/2012
Masculin Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par lola83 le Mar 8 Jan 2013 - 21:32

non , pour moi ce n'est pas la même chose

le système judiciaire a sa raison d'être pour faire régner l'ordre ( plus que pour la justice malheureusement )

là on parle de son propre jugement sur les autres
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par Hirloe le Mar 8 Jan 2013 - 21:41

Lola83 a écrit:le système judiciaire a sa raison d'être pour faire régner l'ordre ( plus que pour la justice malheureusement )

là on parle de son propre jugement sur les autres

Je partage ta distinction Lola.

Jean-Yves a écrit:Car, de mon point de vue, et du point de vue de beaucoup, dans une approche holistique de la vie (spirituelle), c'est seulement en résolvant les conflits à l'intérieur de soi et qui nous séparent de notre être véritable, que l'on peut ramener la paix, autant en soi, que dans le monde.

Dans le système judiciaire, il y a jugement de la personne puisque c'est elle qui subit le "châtiment" mais avant tout, jugement du crime.

Ainsi il est dit ;
Après la perte du Tao, vient la vertu.
Après la perte de la vertu, vient la bonté.
Après la perte de la bonté, vient la justice
Après la perte de la justice, vient le rite.

La justice est aussi là pour protéger la société des crimes. Tout en croyant à la rédemption, il n'en reste pas moins qu'un criminel aux prises de ses pulsions reste un danger pour l'équilibre d'une société, et ce tant qu'il y restera... le système judiciaire et ses nombreux dysfonctionnement, me semble quand même un moindre mal, non ?


Dernière édition par Hirloe le Mar 8 Jan 2013 - 21:42, édité 2 fois (Raison : quote)
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par Jean-Yves le Mar 8 Jan 2013 - 21:47

Hirloe a écrit:

Après, on peut aussi relativiser et se dire qu'un jugement ne pointe du doigt qu'un fait, une composante (et quand bien même la personne qui juge ferait l'amalgame entre le "crime" et le "criminel"...

Je ne sais pas... car même porter un jugement sur un acte laisserait entendre que l'on a une vision holistique de la situation que l'on juge... que l'on connait tous les tenants et les aboutissants... Car si on considère que chaque action de l'autre a sa propre cause, qui elle-même a aussi sa propre cause... le jugement (qui ne fait nécessairement appel qu'à ce que l'on perçoit de la situation) s'estompe.
En fait, pour que nos actions puissent être guidées par le ressenti en soi, par ce que l'on appelle "notre coeur" et non pas par ce que l'on perçoit de la réalité extérieure, il est nécessaire, me semble-t-il, que les jugements s'estompent. car tant que les jugements sont là, ils sont le positionnement du mental qui s'impose.

sunny
avatar
Jean-Yves

Messages : 367
Date d'inscription : 08/05/2012
Masculin Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par Hirloe le Mar 8 Jan 2013 - 22:15

On les connait un peu quand même les tenants et les aboutissants... D'un côté, on a un crime qui lorsqu'il est ignoré est la porte ouverte à d'autres crimes et à la désorganisation d'une société entière (peurs, haines, barbarie...). le système (judicaire) est mis en place pour limiter la prolifération de ces effets négatifs à échelle sociétale.

Je comprends mieux ta position, mais... ouah... ça me parait d'un seul coup... vertigineux...d'imaginer ce que pourrait être le monde sans système judiciaire à l'heure actuelle...
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par Kalhis le Mar 8 Jan 2013 - 22:21

Hirloe a écrit:

La justice est aussi là pour protéger la société des crimes. Tout en croyant à la rédemption, il n'en reste pas moins qu'un criminel aux prises de ses pulsions reste un danger pour l'équilibre d'une société, et ce tant qu'il y restera... le système judiciaire et ses nombreux dysfonctionnement, me semble quand même un moindre mal, non ?

Il me semble en effet que faire autrement est actuellement impossible. Je ne pense pas que nos sociétés résisteraient longtemps sans ses institutions.

Jean-Yves a écrit:
Je ne sais pas... car même porter un jugement sur un acte laisserait entendre que l'on a une vision holistique de la situation que l'on juge... que l'on connait tous les tenants et les aboutissants... Car si on considère que chaque action de l'autre a sa propre cause, qui elle-même a aussi sa propre cause... le jugement (qui ne fait nécessairement appel qu'à ce que l'on perçoit de la situation) s'estompe.
En fait, pour que nos actions puissent être guidées par le ressenti en soi, par ce que l'on appelle "notre coeur" et non pas par ce que l'on perçoit de la réalité extérieure, il est nécessaire, me semble-t-il, que les jugements s'estompent. car tant que les jugements sont là, ils sont le positionnement du mental qui s'impose.

Cependant, laisser à un homme ou a un groupe d'homme la possibilité de "juger" un crime (bien que cela soit utile et indispensable pour nos sociétés) comme le souligne Jean_Yves (Si j'ai bien compris Smile ) ne donnera rien de "juste" car fait avec une vue partielle des éléments.

Sommes nous en présence d'un principe applicable à l’échelle de l'homme, de sa vie et de sa quête du divin, mais pas à l'échelle d'un groupe ou d'un société ? Ceci du fait que son application dépend purement et simplement de l'état d'avancement des membres qui composent l'ensemble en question ? (J'essaie aussi de me faire comprendre Smile )



avatar
Kalhis

Messages : 87
Date d'inscription : 16/12/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par Jean-Yves le Mar 8 Jan 2013 - 22:28

Hirloe a écrit:
Je comprends mieux ta position, mais... ouah... ça me parait d'un seul coup... vertigineux...d'imaginer ce que pourrait être le monde sans système judiciaire à l'heure actuelle...

Je n'ai pas parler de supprimer le système judiciaire... scratch Je crois qu'on ne se comprend pas vraiment mais bon Smile ça fait rien...

Lola83 a écrit:
le système judiciaire a sa raison d'être pour faire régner l'ordre ( plus que pour la justice malheureusement )

là on parle de son propre jugement sur les autres

Ce à quoi je faisais allusion, ainsi que le précise Lola, ce n'est pas au jugement dans le sens juridique, mais du regard de jugement que l'on pose sur les autres...

Bonne nuit... sunny
avatar
Jean-Yves

Messages : 367
Date d'inscription : 08/05/2012
Masculin Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par lounaaa le Mar 8 Jan 2013 - 22:34

Jean yves on doit etre connecté quelque part, tu as le chic de lever des questions sur lesquelles je médite à la même période!! cyclops
Je vais froler le hors sujet, mais voilà ce que cela soulève pour moi.
Dans l'absolu, on a déjà eu le débat, je ne crois pas foncièrement au bien et au mal, même si dans la manifestation, il y a clairement l'impact positif ou négatif.
Le jugement : pour moi, cela revient à classer les élement/personnes/actes comme dans le "bien" ou le "mal". Je lutte clairement dans ma vie pour ne pas "juger" et accepter ce qui doit etre vécu, en visant l'alchimie du négatif en positif.
Pour le jugement (de valeur), je ressens un hic. Je peux tolerer, -et je tolère grandement, même ce que j'ai jugé!!- mais ne peux ne pas juger. Je peux viser l'acceptation.
Peu etre suis je trop émotive pour ne pas "ranger" les gens dans des cases, mais l'impact des personnes dans ma vie est trop puissant pour que je n'y porte pas de jugement. Je sais bien que dans l'absolu, je devrai travailler sur Moi avant de me "proteger" d'eux, mais si je cesse de juger :
les autres : je ne tiens plus compte de ce qu'il apporte de bien ou de mal dans la/ma vie/monde
et surtout :
si je ne juge plus les autres, je ne me juge plus moi même. Si je ne me juge plus moi même, je fais abstraction du bien, du mal, et comme on dit... "c'est la porte ouverte à toutes les fenêtres"...
J'imagine que pour les "éveillés" , le bon comportement over clean est naturel, mais même si je crois et aspire à l'unité, je me sens obligé de suivre les règles de la dualité incarnée.
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par Jean-Yves le Mar 8 Jan 2013 - 22:52

lounaaa a écrit:Jean yves on doit etre connecté quelque part, tu as le chic de lever des questions sur lesquelles je médite à la même période!! cyclops


Possible Lounaaa... J'ai d'ailleurs failli répondre à ce que tu disais sur le post sur les notions de morale... mais chaque fois que je voulais le faire, je n'y arrivais pas... Plus tard peut-être...

sunny
avatar
Jean-Yves

Messages : 367
Date d'inscription : 08/05/2012
Masculin Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par Jean-Yves le Mar 8 Jan 2013 - 23:02

Lounaaa a écrit:Je lutte clairement dans ma vie pour ne pas "juger" et accepter ce qui doit etre vécu, en visant l'alchimie du négatif en positif.

C'est très compliqué tout ça... Si tu luttes... La lutte est contraire à l'acceptation... Apparemment tu veux en faire trop... Tu veux trop bien faire...
Je te souhaite de te détendre... Pas besoin d'être perfectionniste, on marche dans la vie comme un enfant marche devant les yeux de son père... on fait au mieux mais même si on fait des faux pas, c'est pas si grave, ça ne fait rien...

sunny

avatar
Jean-Yves

Messages : 367
Date d'inscription : 08/05/2012
Masculin Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par lounaaa le Mar 8 Jan 2013 - 23:14

Lol, je vantais a l'instant sur le chat le fait de rester un enfant! et me dis pas que tu vas ouvrir un topic la dessus, parce que j'y pense depuis quelques jours suite a un debat!! lol frappe

Oui, je lis noir sur blanc mon propre paradoxe, et c'est bien l'histoire de ma vie... geek On m'a dejà dit que j'étais trop perfectionniste (dans le sens exigeante avec moi meme) dans d'autre cadres, mais je sais pas... Je crois qu'à l'huere d'aujourd'hui, le sens que j'ai trouvé a ma vie c'est d'apporter du bien dans celles des autres. Loin de moi l'idée que je ne peche pas, c'est loin d'etre le cas, mais mon apprehension du monde exterieur passe forcement par le jugement, oui...
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par lounaaa le Mar 8 Jan 2013 - 23:19

je vis tout en plusieurs phases en fait : l'impulsivité (emotionelle, reaction) puis plus tard l'introspection, puis je "trie", je transmute, et apres je réequilibre si j'estime (mentalement?) que l'impact a été négatif... (pour moi ou l'autre) mais à partir de l'introspection, je vais forcement entré dans le jugement, pour chercher a etre "équitable" entre moi et l'autre.
C'est interressant cette notion de justice qui a été soulevé, parce que oui, pour moi, c'est bien de cela dont il est questions. Il n'y a pas de barrières pour moi entre la justice en societé ou interieur. Etre juste, c'est etre en paix, et pour l'etre, il faut je pense mesurer les parametres et ... les juger?!
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par tijani le Mer 9 Jan 2013 - 7:50

le jugement de valeur est un jugement éminemment spirituel , le jugement implique discernement , tout humain a la faculté de discerner selon ses prédispositions et ses capacités , mais la difficulté est de cerner l'origine de ce discernement ...et là le chemin de vie , l’éducation morale , voie spirituelle , l’éveil , voir le degré de réalisation sont capitales pour scruter en nous l'origine de nos jugements ......

Jean 2.27 Pour vous, l'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n'avez pas besoin qu'on vous enseigne; mais comme son onction vous enseigne toutes choses, et qu'elle est véritable et qu'elle n'est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu'elle vous a donnés.

Luc 4.18-19 : L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ; il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour publier une année de grâce du Seigneur.

selon Jean une onction est en nous prédestinement et , selon Luc une onction descend sur nous , elle serait plutôt acquise et non innée ...

mais qu'il est difficile de discerner tout ca , c'est ainsi que toutes les traditions conseillent de preserver sa langue et ses pensées de tout jugement ..

Smile
avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par Totem le Mer 9 Jan 2013 - 8:16

tijani a écrit:
mais qu'il est difficile de discerner tout ca , c'est ainsi que toutes les traditions conseillent de preserver sa langue et ses pensées de tout jugement ..


Car les pensées et les paroles ne reviennent jamais vides Very Happy
avatar
Totem

Messages : 341
Date d'inscription : 14/12/2012
Féminin Age : 62
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par Kouen le Mer 9 Jan 2013 - 8:28

tijani a écrit:

mais qu'il est difficile de discerner tout ca , c'est ainsi que toutes les traditions conseillent de preserver sa langue et ses pensées de tout jugement ..


Oui...sauf que , le "Jugement est humain" et qu'il permet aussi de se construire !
( c'est la 'morale' du Jugement, le 'bien et le mal' qui devrait être préservée ! )

Mais alors, qui je juge quand je juge ?

Je pense que "juger l’autre", c’est aussi porter un jugement sur soi !
Car on en dit plus sur nous-mêmes que sur l’autre Wink

Souvenez-vous de saint Luc : "Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil
de ton frère et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ?"

Cette parabole a bel et bien une fonction psychique,
en fait "voir" la paille dans l’œil du voisin nous permet d’éviter
de considérer notre propre poutre, de nier notre part d’ombre
et de remettre à plus tard une éventuelle remise en question !
( ça marche sur du court terme...bien entendu !! )

En même temps...c'est certain, que celui qui "juge" les autres ou
( même lui même ) s'éloigne de la 'claire compréhension des choses'
il devient esclave de son image, de ses propres valeurs, en revanche
celui qui a compris ne "juge" plus ( il s'en fout...il voit plus loin que
cela, il est dessus de tous "Jugements" et ne projette plus sur autrui
ses propres faiblesses..!! il les a accepté depuis longtemps !! )

En fait, il faudrait porter le "Jugement" vers une valeur symbolique,
vers un engagement d'éveil, et s'en servir pour se créer une
vibration qui nous permettrait de dépasser et de sortir du "Jugement'
tout court , qu'il soit une voie d'inspiration pour l'autre et pour soi ! I love you
( faire et laisser dire )

Bien à vous et à tous, et à vos "Jugements" ( hihihi !! ) clown


avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par Kouen le Mer 9 Jan 2013 - 8:36

Totem a écrit:


Car les pensées et les paroles ne reviennent jamais vides Very Happy


Oui, " une flèche lancée , ne revient jamais "

( Arcane VI )
avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par Kouen le Mer 9 Jan 2013 - 8:51

Jean-Yves a écrit:
C'est que lorsque l'on juge, c'est un peu comme pointer quelqu'un du doigt… Et dans ce cas-là, lorsque que l'on pointe quelqu'un du doigt, il y a toujours 3 doigts (sur la même main) qui sont orientés vers soi…

On peut toujours aussi, refermer quatre de ses cinq doigts ( sur la même main )
et laisser 'seul' le majeur en signe de contestation ou de réponse, en tout bien et tout
honneur !

clown


( message à titre 'auto modo' destructif !! )


Dernière édition par Kouen le Mer 9 Jan 2013 - 9:58, édité 1 fois
avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par tijani le Mer 9 Jan 2013 - 9:10

Kouen a écrit:
Oui...sauf que , le "Jugement est humain" et qu'il permet aussi de se construire !

pour ma part, le jugement ne fait que nous enfoncer , c'est le discernement qui aide à construire ...c'est ce qui vient en amont du jugement , et là il faut etre éduquer spirituellement car c'est un art de discerner , a moins d'etre prédestiné par la grace divine ...

Totem a écrit:Car les pensées et les paroles ne reviennent jamais vides

sunny

oui on en revient au conte des oiseaux blancs et des oiseaux noirs ( tierno bokar tijani ) ...
avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par lounaaa le Mer 9 Jan 2013 - 9:30

"Dieu seul juge" "le jugement dernier" ...
Nombre de références de "jugement" dans les écritures saintes, comment, dès lors que l'on cherche à se rapprocher de notre propre divin, peut-on passer outre cette étape? Sans s'octroyer Sa place, n'a t-on pas nous aussi le droit et le devoir de chercher l'ordre? (en soi même, de nous avec les autres, des autres entre eux...)
Je n'entends pas le "jugement" sentencieux, mais bien comme Tijani tu l'a dit : le discernement et de positionnement face aux situations ou personnes.
En fait, je crois que je suis un peu contre cet état "passif" de la vie, comme je le dis souvent, je crois en la responsabilisation de chacun. Le jugement en fait parti ne serait ce qu'envers soi même, puis dans les interactions humaines, pour tenter d'etre dans le juste.
Je ne dis pas que la sagesse réside en cela, mais auourd'hui mes convictions ne tendent pas vers cette forme de béatitude. mais finalement, "l'autre, c'est moi..."
comme le dit Kouen, juger l'autre, c'est toujours se juger soi même. Smile
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par tijani le Mer 9 Jan 2013 - 10:04

lounaaa a écrit: comme le dit Kouen, juger l'autre, c'est toujours se juger soi même. Smile

oui lounaaa , on peut y trouver une méthode pédagogique ( bien que je suis dubitatif , car elle se fait au dépend de l'autre ) , juger , c'est être juge et parti ; le problème est de savoir quelle est notre , savoir ou compétence à juger ... cet autre est bien a sa place au moment ou nous le jugeons , mais a t on vent , des secrets et des pourquoi de sa situation dans laquelle il a été placé , et pour laquelle on le juge ....peut être que cela est meilleure pour lui , afin qu'il puisse parfaire son évolution , le jugement bien que clairement sage et profitable de notre point de vue ...peut lui etre fortement préjudiciable ..
avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par Kouen le Mer 9 Jan 2013 - 10:44

tijani a écrit:
pour ma part, le jugement ne fait que nous enfoncer ...


Oui Tijani, ne dit on pas: "l'enfer c'est les autres"...? Wink

Le "Jugement de l'autre" peut nous enfoncer dans notre culpabilité,
et nous figer comme dans la mort en nous condamnant à être
un nous-mêmes que nous refusons de voir....de 'discerner' !

Plus philosophiquement parlant, Sartre considère que "autrui est
le médiateur indispensable entre "moi-même et moi " ( L'Etre et le Néant )
il pense que la vision que quelqu'un d'autre a de nous-mêmes est
nécessaire à notre propre compréhension de notre "moi" ( à débattre..?? )

Mais plus spirituellement pensant, je crois que si nous ne sommes pas
capables d'évoluer et d'établir des rapports équilibrés et agréables
avec autrui, si nous nous sentons emprisonnés par le jugement
des autres dans une image de nous-mêmes dont nous voudrions
nous délivrer, alors en effet la relation à l'autre devient un enfer,
du fait de l'autre et de notre propre fait, mieux vaut alors "éviter" des
raisonnements de valeurs de jugements, en acte..en pensée, en paroles,
à l'écrit aussi....mais j'arrête là, car je me répète... Rolling Eyes !!

Merci !! I love you



avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie spirituelle et jugement (de valeur)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum