L'adversité et la Foi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'adversité et la Foi

Message par air le Jeu 10 Jan 2013 - 19:05

Lorsqu'on est confronté à l'adversité de façon récurrente, il me semble qu'il y a deux types de réactions possibles :

Première réaction : chaque nouveau coup du sort attaque notre moral. Si la fréquence est trop importante, on n'a pas le temps de "se remettre" des émotions suscitées par ces évènements, et la tendance est alors à sombrer dans la dépression. Par un cercle vicieux, la dépression accentue notre vision pessimiste, notre tendance à voir le verre plutôt à moitié vide qu'à moitié plein, ce qui a pour conséquence d'augmenter la fréquence des contrariétés (un évènement qui ne nous aurait pas atteint nous touche car on est plus sensible) et leur durée (on met plus de temps à s'en remettre). On peut ainsi rester des années, peut être même toute sa vie, dans ce cercle vicieux de la dépression.

Deuxième réaction : chaque nouveau coup du sort est considéré comme un nouveau défi à vaincre. On est également atteint par l'adversité, bien sûr, mais à une courte période de dépit, de tristesse, de colère (selon notre vécu et nos schémas comportementaux), succède rapidement une volonté de s'en sortir, de vaincre l'adversité, de terrasser le mauvais sort (je parle ici de périodes où les mauvaises nouvelles ont l'air de pleuvoir sans interruption). Notre perception du verre comme à moitié plein nous aide à trouver plus de ressources et d'énergie en nous pour nous battre et ne pas nous lamenter sur notre sort. OK, c'est la galère, mais y a pire, et ce n'est pas insurmontable. On se motive, on fait ce qu'il faut, en action ou en parole, pour se sortir du mauvais pas, on relativise, on regarde du côté du soleil et de l'arc-en-ciel plutôt que du côté de la pluie et de la grisaille, car les deux sont toujours présents.

Ici se créé un cercle vertueux : après avoir vaincu l'adversité une, deux, trois fois, on se sent plus fort, et on peut ressentir comme un sentiment grisant et je dirais, presque jouissif. Je suis plus fort que l'adversité, et rien ne peut me terrasser ! Ce sentiment grisant nous donne plus d'énergie, plus de confiance en nous, ce qui fait que lorsque (si) l'adversité surgit à nouveau, nous sommes plus serein, car nous savons que nous avons en nous les ressources suffisantes, l'énergie et la force pour nous battre et nous en sortir.

D'où vient ce sentiment jouissif et cette impression que rien ne peut nous terrasser ? Je pense que l'un des plus puissants moteurs à cet égard est la Foi. La Foi, ce sentiment indicible que Dieu est en nous et qu'il n'y a rien qui puisse vaincre cette étincelle divine qui nous meut. Lorsqu'on a la Foi, on sait que Dieu est là, tout au fond de nous, et que rien ni personne ne pourra jamais terrasser cette force sans limite.

coeur
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'adversité et la Foi

Message par Sophie le Ven 11 Jan 2013 - 9:23

Ce post me parle beaucoup, merci Air Wink

J'ai expérimenté le premier type de réaction dont tu parles, d'une manière un peu bizarre parce que j'étais comme "coupée en deux", c'est à dire qu'une part de moi vivait cela, cette réaction négative et pessimiste aux événements, alors que par ailleurs je continuais à prier, à vouloir avancer, à développer la foi.
Dans cette période, mon état intérieur dépendait surtout de là où je portais mon attention, lorsqu'elle se focalisait sur cette part pessimiste, c'était le cercle vicieux dont tu parles.
Lorsqu'elle se portait sur la prière, l'intériorité, le détachement, la foi, alors ça allait mieux.
Je n'avais pas pour autant cette foi si forte que tu décris dans le deuxième type de réaction.
C'était beaucoup plus "mitigé" et moins stable que ça.

Après, une fois sortie de toute cette période de troubles intenses, je n'ai pas non plus eu ce sentiment grisant, dans un sens parce que je n'ai pas souhaité le vivre, quand il a pointé son nez, j'en ai ressenti un peu les risques aussi je crois.
Pour moi ça se rapproche d'une sorte d'exaltation, et il me semble que c'est encore une sorte de "vague", qui monte très haut, mais si l'on s'y attache, alors il peut y avoir une attente aussi qui se crée, un sentiment de puissance que je crois risqué.

Disons que le risque pour moi est de se "croire" soudain très fort, et de perdre de vue que c'est l'énergie divine en nous qui nous a sorti de l'adversité, que ça soit l'ego qui récupère le truc.
Bon ça c'est moi hein, ça fait partie des trucs que je travaille régulièrement, la peur de l'ego et de l'orgueil et de m'égarer sur le chemin spirituel.

Là ce que je ressens le plus souvent, après toute cette période de troubles et alors que je retrouve une stabilité progressivement, c'est une immense gratitude, je fais surtout des prières de remerciement, j'ai un peu la sensation d'être "rescapée" à vrai dire lol
Et je "rends" souvent tout cela à l'Esprit, sans oublier la part que j'ai faite "moi", en tant qu'individu, avec ma propre volonté, ma propre détermination, bon je sais pas séparer les deux de toute manière, les deux se rejoignent, sans séparation, sans forcément savoir ce qui est "moi" et ce qui est plus grand que moi, je cherche plus à dissocier les deux, je sens que c'est intimement et profondément relié, sur un plan où le mental et la définition des choses n'ont aucun sens.

Je ne me sens pas tellement "forte" au sens premier du terme d'être arrivée à sortir de cette période difficile, je me sens assez fatiguée par moments, pas lassée ou dans le ras le bol, mais fatiguée, un peu essoufflée comme après avoir beaucoup couru ou fait des efforts.

Je trouve que c'est pas évident de se situer, dans sa conscience intérieure, dans ce positionnement juste entre soi, sa propre volonté, la foi, l'abandon à l'Esprit.

J'ai eu la chance d'inscrire en moi et concrètement dans ma vie ces derniers mois quelques expériences où j'ai affronté en conscience des peurs très fortes, et où j'ai touché cet état étrange où dans le présent totalement, il n'y a que l'acceptation de ce qui est, une incertitude totale sur ce qui sera, et quand j'ai à nouveau peur, à nouveau quelque chose à dépasser, je m'appuie là-dessus, je me rappelle, avoir affronté ces énormes peurs, c'est comme une ressource dans l'expérience, et qui ravive ce lien avec l'Esprit, à l'intérieur de moi.

J'oscille un peu entre envie de me poser et de me reposer, et en même temps, paradoxalement, réveil de ma spiritualité pratique, le fait de retrouver la joie d'une pratique quotidienne, et conscience que c'est loin d'être fini, et que dans les mois qui viennent, il y a encore des peurs à affronter, des actes à poser, pour continuer à être fidèle à mon cheminement, et aux intentions que j'ai posées.

Pour finir, dans ma manière de fonctionner, ce que tu appelles l'adversité, j'avoue que je le perçois plutôt intérieurement, dans le sens où j'ai bien plus souvent le sentiment d'affronter mes propres peurs que réellement de l'adversité extérieure.
Mais peut-être est-ce la même chose finalement je ne sais pas.

Enfin voilà... mon post est un peu pêle mêle Wink c'est un peu tout ce que m'évoque ce que tu as écrit, en résonance avec mon propre parcours.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'adversité et la Foi

Message par Joha le Ven 11 Jan 2013 - 22:13

Air...

Merci de soulever ici un sujet aussi intéressant qui me semble relier terre et ciel, charnel et spirituel.

La foi est un feu sacré attisé dans l’esprit par une brise où le destin jongle avec l’indicible, un feu où l’on peut se brûler les ailes, comme il adviendrait à un papillon qui s’approcherait trop d'une flamme nocturne.

Si utile soit-il dans l’œuvre de la nature, dans l'aventure des règnes, à travers l’intelligence des vers et des cocons, un foyer si utile l'aveugle et le dévore, dans ce nerf de la vie, où tout se consume, dans l'équilibre et l'harmonie.

Et si cette fragile créature, ce fleuron des mystérieuses chrysalides, paie de sa vie sa témérité, c’est que sa mort tragique est le prix à payer, pour que subsiste le mystère, dans le miroitement des infinis mirages, à ciel ouvert.

Par prévenance de la chaotique traversée, parmi les dédales de ce royaume des ombres, dont l’endurance est le fil d’Ariane, une source commune éclaire les vérités de l’homme, qui éclosent et se répandent, sur les écueils de l’adversité...

Bonne soirée.

Fleur
avatar
Joha

Messages : 141
Date d'inscription : 25/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Confluent des deux rives

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'adversité et la Foi

Message par lola83 le Sam 12 Jan 2013 - 0:33

je partage tout à fait ton analyse Air et même tes sentiments

la seule différence c'est que j' aurai conclu de façon légèrement différente :

au lieu de " Lorsqu'on a la Foi, on sait que Dieu est là, tout au fond de nous, et que rien ni personne ne pourra jamais terrasser cette force sans limite."

j'aurai écrit : lorsqu'on a la Foi , on sait que Dieu est là , tout près de nous , et que rien ni personne ne pourra jamais terrasser la force sans limite que Dieu nous donne .

ce qui ne veut pas dire que ma formule est meilleure que la tienne , mais simplement que mon point de vue est différent
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'adversité et la Foi

Message par Sophie le Sam 12 Jan 2013 - 11:27

J'aime bien ces deux formulations complémentaires, les deux me parlent, la tienne lola, et celle de Air Very Happy
Ca me semble deux approches très légèrement différentes mais qui se rejoignent, et dont j'aime bien la complémentarité.

Dans un cas, Dieu comme une force profonde en nous, que l'on peut sentir et toucher et laisser nous porter de l'intérieur.
Dans l'autre cas, Dieu comme un ami toujours là qui nous prête sa force pour avancer.

Vraiment j'aime bien les deux Very Happy
Merci à toi Lola d'avoir apporté ce point de vue supplémentaire Bisou

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'adversité et la Foi

Message par lola83 le Sam 12 Jan 2013 - 11:59

De rien Sophie ,

oui , je pense que ces formulations sont complémentaires en effet

Bisou
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'adversité et la Foi

Message par ghislain147 le Lun 14 Jan 2013 - 22:19

Je vous écoute en silence.


Dernière édition par ghislain147 le Mer 13 Fév 2013 - 10:39, édité 1 fois

ghislain147

Messages : 69
Date d'inscription : 14/01/2013
Masculin Age : 55

http://www.le-livre-de-l-unite.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'adversité et la Foi

Message par lola83 le Lun 14 Jan 2013 - 23:11

petite rectification : il s'agit de l'extrait du coran 2 :214

il y a peut être des différences suivant les versions
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'adversité et la Foi

Message par ghislain147 le Lun 14 Jan 2013 - 23:16

Je vous écoute en silence.


Dernière édition par ghislain147 le Mer 13 Fév 2013 - 10:40, édité 1 fois

ghislain147

Messages : 69
Date d'inscription : 14/01/2013
Masculin Age : 55

http://www.le-livre-de-l-unite.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'adversité et la Foi

Message par Joha le Mar 15 Jan 2013 - 0:27

Une référence à la notion d'adversité, comme catalyseur de la foi, dans l'Ancien Testament : " Je t`ai mis au creuset, mais non pour retirer de l`argent ; Je t`ai éprouvé dans la fournaise de l`adversité." (Esaïe 48:10)

Bien à vous le partage.

avatar
Joha

Messages : 141
Date d'inscription : 25/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Confluent des deux rives

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'adversité et la Foi

Message par lola83 le Mar 15 Jan 2013 - 0:43

dans mon propre coran et dans une autre version trouvée sur internet , il s'agit bien du verset 214 comme indiqué ci dessous

mais si tu as vérifié , c'est bien comme je le disais cela dépend donc des versions , c'est le texte qui est important , je précisais juste pour aider aux recherches du contexte du verset

214. Pensez-vous entrer au Paradis alors que vous n'avez pas encore subi des épreuves semblables à celles que subirent ceux qui vécurent avant vous? Misère et maladie les avaient touchés; et ils furent secoués jusqu'à ce que le Messager, et avec lui, ceux qui avaient cru, se fussent écriés: ‹Quand viendra le secours d'Allah?› - Quoi! Le secours d'Allah est sûrement proche.
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'adversité et la Foi

Message par ghislain147 le Mar 15 Jan 2013 - 7:55

Je vous écoute en silence.


Dernière édition par ghislain147 le Mer 13 Fév 2013 - 10:40, édité 1 fois

ghislain147

Messages : 69
Date d'inscription : 14/01/2013
Masculin Age : 55

http://www.le-livre-de-l-unite.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'adversité et la Foi

Message par Loryan le Mar 15 Jan 2013 - 8:26

Je partage globalement vos opinions sur la foi, cependant au risque de paraitre contre argumentateur (comme d'habitude) je pense qu'il n'est pas aussi facile que ça d'identifier une vrai foi dans l'adversité.

L'adversité, les problèmes et tous les évènements de même nature viennent choquer notre identification, notre égo (qui reste notre corps de survie au sens de l'incarnation).

Comme l'écrivait air dans le premier cas ces chocs répétés peuvent provoquer une dépression, ce que je souhaiterais nommer un effondrement total ou partiel de l'identification (et donc des liens supposés entre le monde et nous selon notre perception).

Par contre dans le deuxième cas j'y vois 2 possibilité, l'une d'entre elle étant la contre offensive de l'égo et le renforcement des barrières. L'adversité provoque assez naturellement une montée en puissance des "forces d'opposition". Dans ce cas ce serait l'effet contraire à la dépression et une position pouvant être hautement dommageable pour l'autre mais aussi pour soi.
Car entre la foi et l'aveuglement il n'y a qu'un pas d'autant que notre identification aura largement tendance à nommer foi toute forme d'auto persuasion.

Je crois que sans un minimum de recul et de discernement, ce n'est pas forcément la foi qui va se révéler mais plutôt un possible aveuglement ou auto-hypnotisme comme la méthode Coué.

C'est à mon sens la raison de beaucoup d'affrontement sur les forums spirituels. La victoire sur certains évènements de la vie et les changements de comportement sont très souvent un mélange de foi et d'auto-persuasion. Le relèvement des barrières égotique (destiné à éviter l'effondrement) peut être pernicieux.

A ce titre je pense qu'en plus du discernement le lâcher prise est un élément fondamental de la foi, car ce dernier justement ne s'inscrit pas dans un renforcement démagogique de l'égo.
Je ne sais pas si il faut faire l'expérience de la dépression et de la "surpression" pour trouver la foi, mais il me semblait important de parler de ces éléments transverse qui existent bel et bien.

Loryan

Messages : 426
Date d'inscription : 15/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'adversité et la Foi

Message par ghislain147 le Mar 15 Jan 2013 - 8:45

Je vous écoute en silence.


Dernière édition par ghislain147 le Mer 13 Fév 2013 - 10:40, édité 1 fois

ghislain147

Messages : 69
Date d'inscription : 14/01/2013
Masculin Age : 55

http://www.le-livre-de-l-unite.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'adversité et la Foi

Message par ghislain147 le Mar 15 Jan 2013 - 9:15

Je vous écoute en silence.


Dernière édition par ghislain147 le Mer 13 Fév 2013 - 10:41, édité 1 fois

ghislain147

Messages : 69
Date d'inscription : 14/01/2013
Masculin Age : 55

http://www.le-livre-de-l-unite.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'adversité et la Foi

Message par tijani le Mar 15 Jan 2013 - 11:23

dans ton message Air , tu fais un parallèle entre la foi et les conséquences de l'adversité ( voir la souffrance , ce qui n'est pas tout a fait la même chose ) , et on a tendance a croire que que cela est inversement proportionnelle dans le 1er cas de figure et proportionnelle dans le 2eme cas de figure ...

mais a ton avis, pense tu qu'il y a une relation de causes a effet réversible entre la foi et l'adversité ?

pour ma part je ne pense pas que l'adversité augmenterai la foi ou pas , par contre c'est vrai ; elle a besoin d'adversité pour etre éprouvée

, dans pour le 1er cas de figure le désespoir né de la colère , de la non acceptation des souffrances destinées , et donc découragement a y faire face , et à les traiter ...et donc le point de départ de l'echec cyclique , voir perpétuel est l'ego qui refuse de voir la réalité en face car trop douloureuse pour lui ...

pour le 2eme cas de figure le moment de joie ( jouissif : tu dis ) qui pourrait en résulter ne serait il pas pour autant du pain béni pour l'égo ; si il etait mal intégré ..et le cercle vertueux dont tu parles serait hypothéqué , beaucoup ont le melon après avoir réussi des épreuves difficiles
Encore l'égo qui revient sur la table Laughing

tout comme le contraire de l'adversité ( réussite , chance; bonne étoile etc..) aurait elle un impact sur la foi , je ne pense pas non plus ...

la foi est elle un sentiment perfectible en nous , qui peu croître , pourrait on la comparer par rapport au degré de l'adversité et de ses souffrances ? JOB qui fut si éprouvé , fut il un prophete plus réalisé que les autres ...?

j'ai bien compris ton message , juste que je creuse un peu , pour approfondir le débat ..

Smile

PS : dans certains post , je trouve qu'il y a confusion entre adversité et souffrances , l'adversité peut amener à la joie , et c'est là le message de Air a mon avis ; ce qu'est j'ai compris ; c'est quand la foi précède l'adversité , cette dernière est transformé en moment de joie ...


avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'adversité et la Foi

Message par ghislain147 le Mar 15 Jan 2013 - 18:46

Je vous écoute en silence.


Dernière édition par ghislain147 le Mer 13 Fév 2013 - 10:41, édité 1 fois

ghislain147

Messages : 69
Date d'inscription : 14/01/2013
Masculin Age : 55

http://www.le-livre-de-l-unite.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'adversité et la Foi

Message par air le Jeu 24 Jan 2013 - 23:13

Bonsoir,

Merci à tous pour vos commentaires.

Joha, quel style ! Clap clap

Tijani, je suis d'accord avec toi. Tu fais bien d'approfondir, la foi c'est non seulement savoir qu'il y a cette présence divine, mais aussi sans doute, de voir que c'est elle qui nous permet de réussir face à l'adversité, pas notre petit moi. Car c'est le même petit moi qui, sans la foi, se laisse sombrer.

Pour ton questionnement, je ne sais pas si la foi grandit dans l'adversité ou si cette dernière permet de la révéler de plus en plus visiblement, mais dans tous les cas c'est ce renforcement, apparent ou interne, qui nous transforme et nous rend peu à peu plus heureux. Je vois plutôt les choses comme ça que tel que tu le vois dans ton PS. Je n'ai pas l'impression que l'adversité soit transformée en moment de joie, ou alors il faut avoir beaucoup plus la foi que je ne l'ai... Messe

Fleur

avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'adversité et la Foi

Message par Joha le Ven 25 Jan 2013 - 3:03

air a écrit:

Joha, quel style ! Clap clap

Merci, air, pour le sympathique clin d'oeil... Sage

L'expression imagée d'une idée, par résonance analogique et/ou allégorique, sur un thème aussi profond que celui que tu soulèves, me semble offrir plus de liberté réflexive. A mon sens, la dialogique d'ordre subliminal qu'une telle expression pourrait susciter, au niveau de l'intellect et de la sensibilité des uns et des autres, est à même de confronter et d'éclaircir, par le recours à son expérience propre, certains aspects de la dialectique mise en lumière dans le topic en cours.

Bien à toi le partage. sunny
avatar
Joha

Messages : 141
Date d'inscription : 25/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Confluent des deux rives

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'adversité et la Foi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum