Le sage et le serpent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le sage et le serpent

Message par Hirloe le Mar 22 Jan 2013 - 13:23

Des paroles attribuées à Ramakrishna qui me plaisent bien :

"Personne n'osait passer dans un chemin où un serpent venimeux avait élu domicile. Un mahatma ayant un jour suivi cette route, des enfants qui gardaient les troupeaux se précipitèrent pour l'avertir. « Je vous remercie, mes enfants, répondit le sage, mais je n'ai pas de crainte. D'ailleurs je connais des mantra qui me protégeront contre toute attaque .» Et il continua d'avancer. Brusquement le cobra se dressa contre lui. Mais en approchant du saint homme il se sentit soudain pénétré de la douceur du yogin. Le sage, voyant le serpent, prononça une formule magique et le serpent s'écroula à ses pieds. Alors le sage lui demanda : « Mon ami, as-tu l'intention de me mordre ? » Le serpent stupéfait ne répondit rien. « Voyons, dit le mahatma, pourquoi fais-tu ainsi du mal à d'autres créatures ? Je vais te donner une formule sacrée que tu répéteras constamment. Ainsi tu apprendras à aimer Dieu. Et en même temps tu perdras tout désir de faire le mal.» Et il lui murmura la formule à l'oreille. Le serpent s'inclina en signe d'assentiment, puis rentra dans son trou pour y vivre d'innocence et de pureté, sans avoir jamais plus le désir de blesser un être vivant. Au bout de quelques jours les enfants du village voisin s'aperçurent de ce changement d'attitude, et, pensant que le serpent avait perdu son venin, ils se mirent à le tourmenter, à lui jeter des pierres et à le traîner sur les cailloux. Le serpent, grièvement blessé, se laissa faire et alla se cacher dans son trou.

A quelque temps de là, le sage repassa par ce chemin et chercha le serpent mais en vain. Les enfants lui dirent que l'animal était mort, mais il ne put pas les croire. Il savait en effet que le nom de Dieu a une telle puissance qu'on ne saurait en aucun cas mourir avant d'avoir résolu le problème de la vie, c'est-à-dire avant d'avoir réalisé Dieu. Il continua donc d'appeler le cobra. Finalement, celui-ci, qui était presque réduit à l'état de squelette, sortit de son trou et s'inclina devant son maître.

- Comment vas-tu, demanda le sage ?

- Fort bien, Seigneur, merci ; par la grâce de Dieu tout va bien.

- Mais pourquoi es-tu dans cet état ?

- Conformément à tes instructions je cherche à ne plus faire de mal à aucune créature ; Je me nourris maintenant de feuilles. C'est pourquoi j'ai un peu maigri.

- Ce n'est pas le changement de régime qui a suffi à te mettre dans cet état. Il doit y avoir autre chose. Réfléchis un peu !

- Ah ! Oui ! Je me rappelle. Les petits bergers ont été un peu durs pour moi un jour. Ils m'ont pris par la queue et m'ont fait tournoyer, me frappant contre des pierres. Les pauvres petits ne savaient pas que je ne les mordrais plus !

Le sage répondit en souriant : «Pauvre ami, je t'ai recommandé de ne mordre personne, mais je ne t'ai pas défendu de siffler pour éloigner les persécuteurs et les tenir en respect. »

De même, vous qui vivez dans le monde ne blessez personne, mais ne laissez non plus personne vous molester.


Dernière édition par Hirloe le Mar 22 Jan 2013 - 13:25, édité 1 fois (Raison : Quelques coquilles... (pas vides))
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sage et le serpent

Message par Sophie le Mar 22 Jan 2013 - 13:41

Excellent Very Happy

Ca me fait vraiment penser à ces idées fausses qu'on répand parfois en spiritualité, confusion entre travailler l'amour, la compassion, travailler sur son agressivité etc... et carrément arrêter de s'affirmer, et de poser ses limites quand on est agressé.

C'est marrant, cette histoire est un écho de ce que j'ai pu vivre, ces deux extrêmes, pour finalement trouver le chemin du milieu, qui est juste équilibré et faire ce qui est juste selon la situation.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sage et le serpent

Message par ananie le Mar 22 Jan 2013 - 16:30

Très belle et très juste histoire.

Si nous n'apprenons pas à utiliser l'énergie agressive de manière juste, elle ressortira de manière destructrice.

Selon moi la juste énergie agressive s'affirme et protège.

Si cette capacité d'affirmation et de protection n'est pas intégrée, elle devient quelque chose qui sort tout d'un coup quand nous ne sommes plus en mesure de la refouler. Et elle cherche à détruire.
Pourquoi ?
Parce que lorsque l'on n'a pas la capacité à utiliser l'agressivité de manière juste, en adaptant l'intensité de son affirmation à l'intensité de notre agresseur, on va chercher à détruire cet agresseur ou à le manipuler pour qu'il ne revienne plus.
Ce qui est bien plus destructeur qu'un "NON" affirmé et juste.

D'ailleurs cette tendance du new-age à rejeter toute forme d'agressivité positive vient de cela : c'est en tentative de manipulation pour empêcher les autres de devenir agressif envers nous, parce que l'on a peur de ne pas savoir les arrêter s'ils s'en prennent à nous.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sage et le serpent

Message par Hirloe le Mar 22 Jan 2013 - 18:53

Sophie a écrit:C'est marrant, cette histoire est un écho de ce que j'ai pu vivre, ces deux extrêmes, pour finalement trouver le chemin du milieu, qui est juste équilibré et faire ce qui est juste selon la situation.

Je crois que c'est ce qu'il me plait dans les contes et les fables en général. En fait, en partant d'une scène limite "absurde", chacun peut trouver un écho dans son propre vécu... Very Happy

Ananie a écrit:Si nous n'apprenons pas à utiliser l'énergie agressive de manière juste, elle ressortira de manière destructrice.
Oui, je vois les choses comme toi.

Et puis, ça renvoie aussi au respect de l'individualité. Les enfants ont autant légitimité à exister que le serpent. Quand on regarde les choses avec du recul, on a tous été tour à tour, enfants craintifs/serpent dans sa grotte, enfants cruels/serpent vénimeux ou sage (maladroit ou pas)...


avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sage et le serpent

Message par Totem le Mar 22 Jan 2013 - 19:30

Hirloe a écrit:Des paroles attribuées à Ramakrishna qui me plaisent bien :

"Personne n'osait passer dans un chemin où un serpent venimeux avait élu domicile. Un mahatma ayant un jour suivi cette route, des enfants qui gardaient les troupeaux se précipitèrent pour l'avertir. « Je vous remercie, mes enfants, répondit le sage, mais je n'ai pas de crainte. D'ailleurs je connais des mantra qui me protégeront contre toute attaque .» Et il continua d'avancer. Brusquement le cobra se dressa contre lui. Mais en approchant du saint homme il se sentit soudain pénétré de la douceur du yogin. Le sage, voyant le serpent, prononça une formule magique et le serpent s'écroula à ses pieds. Alors le sage lui demanda : « Mon ami, as-tu l'intention de me mordre ? » Le serpent stupéfait ne répondit rien. « Voyons, dit le mahatma, pourquoi fais-tu ainsi du mal à d'autres créatures ? Je vais te donner une formule sacrée que tu répéteras constamment. Ainsi tu apprendras à aimer Dieu. Et en même temps tu perdras tout désir de faire le mal.» Et il lui murmura la formule à l'oreille. Le serpent s'inclina en signe d'assentiment, puis rentra dans son trou pour y vivre d'innocence et de pureté, sans avoir jamais plus le désir de blesser un être vivant. Au bout de quelques jours les enfants du village voisin s'aperçurent de ce changement d'attitude, et, pensant que le serpent avait perdu son venin, ils se mirent à le tourmenter, à lui jeter des pierres et à le traîner sur les cailloux. Le serpent, grièvement blessé, se laissa faire et alla se cacher dans son trou.

A quelque temps de là, le sage repassa par ce chemin et chercha le serpent mais en vain. Les enfants lui dirent que l'animal était mort, mais il ne put pas les croire. Il savait en effet que le nom de Dieu a une telle puissance qu'on ne saurait en aucun cas mourir avant d'avoir résolu le problème de la vie, c'est-à-dire avant d'avoir réalisé Dieu. Il continua donc d'appeler le cobra. Finalement, celui-ci, qui était presque réduit à l'état de squelette, sortit de son trou et s'inclina devant son maître.

- Comment vas-tu, demanda le sage ?

- Fort bien, Seigneur, merci ; par la grâce de Dieu tout va bien.

- Mais pourquoi es-tu dans cet état ?

- Conformément à tes instructions je cherche à ne plus faire de mal à aucune créature ; Je me nourris maintenant de feuilles. C'est pourquoi j'ai un peu maigri.

- Ce n'est pas le changement de régime qui a suffi à te mettre dans cet état. Il doit y avoir autre chose. Réfléchis un peu !

- Ah ! Oui ! Je me rappelle. Les petits bergers ont été un peu durs pour moi un jour. Ils m'ont pris par la queue et m'ont fait tournoyer, me frappant contre des pierres. Les pauvres petits ne savaient pas que je ne les mordrais plus !

Le sage répondit en souriant : «Pauvre ami, je t'ai recommandé de ne mordre personne, mais je ne t'ai pas défendu de siffler pour éloigner les persécuteurs et les tenir en respect. »

De même, vous qui vivez dans le monde ne blessez personne, mais ne laissez non plus personne vous molester.

Merci beaucoup Hirloe pour ce post très lumineux sunny
avatar
Totem

Messages : 341
Date d'inscription : 14/12/2012
Féminin Age : 62
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sage et le serpent

Message par Hirloe le Mer 23 Jan 2013 - 8:59

sunny
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sage et le serpent

Message par Joha le Sam 26 Jan 2013 - 1:28

Bonjour Hirloe

Il me semble que le message véhiculé par l'anecdote de Swami Ramakrishna se retrouve, d'une manière plus explicite, dans l'assertion de Sa'adi Shirazi (1200-1292), éminent soufi persan : " Une colère sans limite provoque la terreur et une gentillesse hors de saison met fin au respect. Ne soyez pas sévère au point de provoquer le dégoût, ni si indulgent au point de vous faire abuser. "

Bien à toi le partage.

Fleur

avatar
Joha

Messages : 141
Date d'inscription : 25/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Confluent des deux rives

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sage et le serpent

Message par Hirloe le Sam 26 Jan 2013 - 10:41

Joha a écrit:" Une colère sans limite provoque la terreur et une gentillesse hors de saison met fin au respect. Ne soyez pas sévère au point de provoquer le dégoût, ni si indulgent au point de vous faire abuser. "

Je ne connaissais pas cette citation... Et je l'aime beaucoup aussi. Merci Joha. I love you
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sage et le serpent

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum