Le Corps de Gloire

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Corps de Gloire

Message par Cobra-de-jade le Mar 22 Jan 2013 - 14:00

Topic en réponse à une question posée ici

Hirloe a écrit:Bonsoir Cobra,

J'ai pris de le temps de me poser par rapport à cette notion de corps de gloire, dont vous parlez toi, Totem et Synthésis. J'avoue que pour le moment, ça ne me parle pas plus que ça. Je vous lirais avec intérêt si un topic y était consacré à l'avenir. Le cas échéant, j'aurais sans doute pas mal de questions à poser.
Merci encore pour tes précisions Cobra. Smile

Bonjour Hirloe I love you

Actuellement, je ne sais pas encore si j'écrirai un topic publique sur le corps de gloire qui, soit dit en passant, fait bien partie de certaines spiritualités traditionnelles (et elles sont nombreuses) quoi qu'en disent certaines personnes.

Merci en tout cas pour ton intérêt Rose
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par synthésis le Mar 22 Jan 2013 - 14:43

Hirloe a écrit:Bonsoir Cobra,

J'ai pris de le temps de me poser par rapport à cette notion de corps de gloire, dont vous parlez toi, Totem et Synthésis. J'avoue que pour le moment, ça ne me parle pas plus que ça. Je vous lirais avec intérêt si un topic y était consacré à l'avenir. Le cas échéant, j'aurais sans doute pas mal de questions à poser.
Merci encore pour tes précisions Cobra. Smile

Coucou hirloe,

Pour le moment j'ai avancé le côté technique pour mes traductions. J'ai appris à scanner directement les pages de mes livres dans word, je passe le tout dans "reverso", je corrige, et le tout est joué (enfin presque Smile )

Donc patience...

Rapidement et schématiquement, le corps de gloire c'est l'Esprit saint éternel. C'est l'énergie vitale ou la source de vie, comme tu veux. J'avais d'ailleurs ouvert un fil que j'avais nommé "d'où vient l'esprit saint". Ça a fait un flop, mais c'était bien au "sentir de conscience" et au "corps de gloire" que je voulais en venir.

C'est le "corps de gloire" qui apparait graduellement à notre conscience. Tant que cette petite étincelle divine qui est en nous ne devient pas un énorme soleil, on n'est rien. Tout ce qu'on croit être meurt. C'est de ce petit soleil qu'il faut s'occuper, et rien d'autres. L'énergie divine, le flux divin doit s'amplifier en nous. Inutile que je me répète quant aux moyens dont nous disposons pour y arriver.

Que Cobra me rectifie si je me trompe dans ce petit schéma.

Wet Kiss

synthésis sunny

synthésis

Messages : 258
Date d'inscription : 27/07/2012
Masculin Age : 56
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par Cobra-de-jade le Mar 22 Jan 2013 - 15:11

Ce dont tu parles synthésis, l'étincelle divine qui devient comme le soleil, c'est l'âme divine, le purusha (en langage hindou).
Quant au corps de gloire, il est la substance, la nature (prakriti) qui est animée par cette âme divine. Même si il est vrai qu'il s'agit là d'un tout organique, il y a bien deux aspects à celui-ci : le réceptacle qui est le corps de gloire (le graal) et le soleil divin de l'âme qui en est le principe même, le coeur.
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par synthésis le Mar 22 Jan 2013 - 15:50

Cobra-de-jade a écrit:Ce dont tu parles synthésis, l'étincelle divine qui devient comme le soleil, c'est l'âme divine, le purusha (en langage hindou).
Quant au corps de gloire, il est la substance, la nature (prakriti) qui est animée par cette âme divine. Même si il est vrai qu'il s'agit là d'un tout organique, il y a bien deux aspects à celui-ci : le réceptacle qui est le corps de gloire (le graal) et le soleil divin de l'âme qui en est le principe même, le coeur.

Et qu'est-ce qui croît et qu'est-ce qui est immuable dans ce tout organique?

Synthésis

synthésis

Messages : 258
Date d'inscription : 27/07/2012
Masculin Age : 56
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par ananie le Mar 22 Jan 2013 - 16:20

L'expression même de "Corps de Gloire" vient à la base de l'enseignement chrétien traditionnel (catholique et orthodoxe).

Le corps de Gloire c'est le corps que Jésus manifeste au mont Tabor lorsqu'il apparait transfiguré et brillant comme le Soleil à ses disciples.

C'est aussi son corps ressuscité, dans lequel il apparait après sa mort. C'est à dire, en quelque sorte son corps de chair transmuté en lumière.

On retrouve de nombreux exemples de transfiguration chez les saints catholiques (ils apparaissent tout d'un coup aux autres brillants comme le Soleil, d'une lumière aveuglante même) , mais encore plus chez les Saints Orthodoxes qui méditent d'avantage sur l'évènement biblique de la transfiguration.

Les catholiques quand à eux prennent plutôt la voie de la méditation sur la Passion (mais ce n'est pas non plus la seule voie qu'ils empruntent). C'est pourquoi les nombreux exemples de stigmatisés n'existent que chez les catholiques.

On devient ce que l'on contemple disaient les Pères de l'église.

Je ne dis pas ça pour dire que les autres utilisations du terme "corps de gloire" sont fausses. C'était juste pour donner une information supplémentaire.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par Cobra-de-jade le Mar 22 Jan 2013 - 17:09

Bonjour Ananie Smile

Je te rejoins parfaitement sur ta définition du corps de gloire en contexte chrétien et tu as raison de préciser qu'à la base il s'agit d'une expression chrétienne. Tu as très bien fait également d'insister sur le fait que certains mystiques orthodoxes insistent particulièrement sur la transfiguration de la chair.

En contexte musulman, on retrouve exactement la même démarche transfiguriste dans la gnose chiite (chez les ismaéliens en particulier).

Ceci étant dit, d'autres traditions/voies évoquent le même phénomène alchimique, c'est le cas notamment pour :

L'alchimie intérieure des taoïstes, le yoga tibétain, le shivaisme tantrique, le vishnouisme, certaines formes de chamanisme, le soufisme iranien, la gnose chiite, l'ésotérisme égyptien, le zoroastrisme, le manichéisme, la kabbale juive, et certainement encore d'autres voies que je ne connais pas de près ni de loin...

Bien à toi sunny
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par Cobra-de-jade le Mar 22 Jan 2013 - 18:01

synthésis a écrit:
Et qu'est-ce qui croît et qu'est-ce qui est immuable dans ce tout organique?

Les deux facettes, l'âme et la nature vivent un processus de croissance spirituelle et sont toutes deux destinées à embrasser l'éternité et l'immortalité. Seule la source divine (l'absolu sans forme) est immuable et ne connait ni croissance ni changement.
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par ananie le Mar 22 Jan 2013 - 18:49

A propos du corps de gloire, pour mettre cela en lien avec le sujet sur l'égo spirituel, je crois qu'il est important de ne pas viser le corps de gloire comme un but en soi.

Le corps de gloire est la conséquence de la transmutation du corps physique. Mais c'est avant tout à cette transmutation qu'il faut s'atteler ; et pas à l'acquisition du corps de gloire en lui-même qui est un effet de cette transmutation.

L'égo spirituel vise souvent le but au détriment du chemin. Le but devient alors quelque chose à posséder, que l'égo saisit. Mais l'être s'éteint dès que l'égo saisit.
L'important c'est à mon sens de sans cesse aller de l'avant, marcher de lumières en lumières, en ne faisant pas de ses expériences spirituelles des acquisitions récupérer pour satisfaire les désirs de l'égo : l'avoir, le pouvoir, le valoir (être valorisé par les autres).

Dès que l'on se dit "j'ai ceci" (même pour une expérience spirituelle), "je peux cela" ou "je vaux cela", il y a saisie égoïste. C'est l'égo qui récupère l'évolution spirituelle à son profit.

Mais comme le disait Jean-Yves dans le tout premier post de départ, c'est inévitable. Par contre si l'on s'en rend compte, on entre dans le chemin qui mènera à s'en extraire après un très long travail sur soi, et surtout avec l'aide de la grâce divine.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par tijani le Mar 22 Jan 2013 - 19:29

ananie a écrit:A propos du corps de gloire, pour mettre cela en lien avec le sujet sur l'égo spirituel, je crois qu'il est important de ne pas viser le corps de gloire comme un but en soi.

Le corps de gloire est la conséquence de la transmutation du corps physique. Mais c'est avant tout à cette transmutation qu'il faut s'atteler ; et pas à l'acquisition du corps de gloire en lui-même qui est un effet de cette transmutation..

absolument !

Tout le monde connaîtra le corps de gloire après sa mort , c'est la corps d'Adam avant la déchéance ....et même le corps de gloire est appelé a disparaître ( car il n'est que l'apparat du plan qu'on appelle le paradis) , pour connaitre définitivement notre forme divine originelle essentielle ....la connaissance ne s'arrette pas après la mort , il y une autre évolution avec d'autres enseignements et d'autres guides ...
( selon la tradition soufie )

connaitre le corps de gloire ne signifie en rien une quelconque réalisation ; c'est comme pour les miracles

un jour un disciple vient voir son cheikh tout dépité et lui appris que untel disciple dans une autre voie , marchait sur l'eau
- beaucoup meilleur que lui , sont mort de soif ; lui répondit le cheikh ...
avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par Cobra-de-jade le Mar 22 Jan 2013 - 19:29

Tout ce qu'on vise consciemment comme un but en soi devient un objet mental, y compris si il s'agit du "sans objet", du pur sujet, brahman, nature de bouddha etc... ça ne change rien parce que quelque soit l'objet, le mécanisme de projection sous-jacent demeure le même dans tous les cas de figure.

Il ne faut donc rien viser comme un but en soi car tout but tissé intentionnellement est une chosification et donc une localisation mentale de la réalité vivante. Le seul but est d'être dans l'accueil de ce qui est, d'être en harmonie avec ce qui se présente tel que cela se présente. Par conséquent, tout ce qu'on peut sortir d'autre de notre panoplie de stratège spirituel est une création du mental et est donc voué à l'évaporation, à l'échec.

De même qu'on ne peut se dépouiller des enveloppes de la nature pour atteindre l'extinction dans l'essence divine tant qu'on fait un effort conscient dans cette direction, on ne peut construire le corps de gloire tant qu'on s'efforce de le construire car que construit-on en vérité dans une telle démarche? Uniquement un corps fait de substance mentale opacifée, on est alors totalement à côté de la plaque.

Ce qui se construit du corps de gloire (mais en fait il est déjà intégralement construit dans l'instantanéité divine qui ne relève ni du temps ni de l'espace) demeure dans une dimension sous-terraine ou parallalèle à laquelle notre mental n'a pas accès. Il s'agit d'un ordre de la nature où la dualité de l'espace-temps n'a absolument plus court, c'est un éternel devenir, une substance, un jardin de lumière qui se renouvelle constamment.

Le corps de gloire n'est pas que la transmutation du corps physique mais bien de la totalité des enveloppes de la nature, ce qui inclut non seulement le corps mais aussi le vital et le psychisme.
Mais évidemment une fois transmutées, ces enveloppes n'ont absolument plus rien en commun, ni dans leur textures ni dans leur lois de fonctionnement, avec celles que nous connaissions d'après notre traduction mentale ordinaire du monde.
C'est bien l'intégralité de la nature visible et invisible qui réssuscite et non uniquement son aspect strictement corporel.
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par Cobra-de-jade le Mar 22 Jan 2013 - 19:38

tijani a écrit:et même le corps de gloire est appelé a disparaître ( car il n'est que l'apparat du plan qu'on appelle le paradis) , pour connaitre définitivement notre forme divine originelle essentielle ....la connaissance ne s'arrette pas après la mort , il y une autre évolution avec d'autres enseignements et d'autres guides ...
( selon la tradition soufie )

connaitre le corps de gloire ne signifie en rien une quelconque réalisation ; c'est comme pour les miracles

Je ne suis pas d'accord avec toi Smile ou alors on ne parle pas du même "corps de gloire", il y a une infinité de nuances et de passages intermédiaires jusqu'à ce que la résurrection soit accomplie et dans son stade finale, il y a bien une nature totalement hors de l'espace-temps.

D'ailleurs, l'espace-temps lui-même dans la matière telle que nous la connaissons n'existe pas, toute notion de durée, d'apparition et de disparition est une illusion complète lorsqu'on réalise que le temps et l'espace ne sont pas linéaires.

La différence, c'est que dans l'ordre de la nature de résurrection nous jouissons totalement, dans la matière, de cette absence de localisation. Par conséquent, dans la conception à laquelle j'adhère (parce qu'elle correspond à mon expérience), la réalisation ultime se trouve dans cette union totale de l'un et du multiple et non dans une dissolution du multiple dans l'un.
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par akhenaton7 le Mar 22 Jan 2013 - 20:01

Peut-être que le terme de corps habituellement vécu cloitré à la réalité sensible donne à la compréhension du corps de gloire la signification d'être une autre enveloppe, voir d'être la cime à gravir dans cette hiérarchie des corps, à chaque fois plus subtile plus lumineuse, plus belle et plus blanche, néanmoins une enveloppe, impliquant d'être limitée. Bien que sujet à des reformulations il n'est pas à confondre avec les sept corps dépeint par la théosophie. Personnellement depuis un article de Joel Labruyere, je parle de merkabah pour désigner le corps de gloire. Et sa science m'échappe, parler du corps de gloire, soit, mais ça ne reste qu'en représentations symboliques et pas descriptives car c'est en soi une forme de vacuité.
avatar
akhenaton7

Messages : 385
Date d'inscription : 24/03/2012
Masculin Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par tijani le Mar 22 Jan 2013 - 20:16

Cobra-de-jade a écrit: il y a une infinité de nuances et de passages intermédiaires jusqu'à ce que la résurrection soit accomplie et dans son stade finale, il y a bien une nature totalement hors de l'espace-temps.

ça aussi tu l'as expérimenté ?

avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par Cobra-de-jade le Mar 22 Jan 2013 - 20:27

akhenaton7 a écrit:Peut-être que le terme de corps habituellement vécu cloitré à la réalité sensible donne à la compréhension du corps de gloire la signification d'être une autre enveloppe, voir d'être la cime à gravir dans cette hiérarchie des corps, à chaque fois plus subtile plus lumineuse, plus belle et plus blanche, néanmoins une enveloppe, impliquant d'être limitée. Bien que sujet à des reformulations il n'est pas à confondre avec les sept corps dépeint par la théosophie. Personnellement depuis un article de Joel Labruyere, je parle de merkabah pour désigner le corps de gloire. Et sa science m'échappe, parler du corps de gloire, soit, mais ça ne reste qu'en représentations symboliques et pas descriptives car c'est en soi une forme de vacuité.

Très juste Akhe! Very Happy

En effet, l'ordre de la nature duquel je parle ne s'agit pas du tout de la réalité sensible et même subtile (astrale) que nous appréhendons ordinairement. Car toute cette nature ordinaire là est soumise à un mirage spatio-temporel limité, un peu comme une projection holographique. Mais derrière cette projection là existe une nature de résurrection qui est le vrai visage de la nature, son véritablement déploiement au sein duquel le multiple jouit totalement de l'UN et où l'UN jouit aussi totalement de lui-même à travers le multiple.

Donc je te rejoint tout à fait quand tu dis qu'il ne faut pas confondre cette nature alchimique avec les 7 corps de la théosophie, ça n'a rien à voir.

Perso, j'évite de parler de Merkabah (même si je suis convaincu de parler de la même chose que toi) car ce terme est trop employé dans le new âge et je ne veux pas être associé à ce mouvement avec lequel je n'ai aucune affinité personnelle.

Cela dit, ce n'est pas vraiment une vacuité non plus, car il contient toutes les strates de la nature mais à un niveau sublimé, c'est-à-dire un niveau qui n'est pas "au dessus", car il ne s'agit pas de l'essence divine ou du souffle divin, mais bien d'un autre ordre de la nature dans la totalité de ses modes d'expression.


avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par Cobra-de-jade le Mar 22 Jan 2013 - 20:29

tijani a écrit:
Cobra-de-jade a écrit: il y a une infinité de nuances et de passages intermédiaires jusqu'à ce que la résurrection soit accomplie et dans son stade finale, il y a bien une nature totalement hors de l'espace-temps.

ça aussi tu l'as expérimenté ?


Certainement pas de façon intégrale, mais j'en ai bien eu l'expérience partielle à tous les niveaux de mon être (physique y compris).
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par Jean-Yves le Mar 22 Jan 2013 - 21:09

Bonsoir à tous

Je pense qu'il serait peut-être judicieux de créer un nouveau fil de discussion sur le corps de gloire... ceci pour éviter les hors-sujets... Merci.

sunny
avatar
Jean-Yves

Messages : 367
Date d'inscription : 08/05/2012
Masculin Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par synthésis le Mar 22 Jan 2013 - 22:05

Cobra-de-jade a écrit:
synthésis a écrit:
Et qu'est-ce qui croît et qu'est-ce qui est immuable dans ce tout organique?

Les deux facettes, l'âme et la nature vivent un processus de croissance spirituelle et sont toutes deux destinées à embrasser l'éternité et l'immortalité. Seule la source divine (l'absolu sans forme) est immuable et ne connait ni croissance ni changement.

Dois-je comprendre, pour faire un parallèle avec ce que je dis, que le corps de gloire est la conscience vraie en construction et que l'étincelle divine serait l'âme?

C'est vrai que je "sens" qu'on dit quelque part la même chose, mais je n'arrive pas à comprendre exactement ta terminologie. On ne va pas trop s'étendre la dessus. Il faut que je te fasse prendre connaissance de l'enseignement dont je te parle et après on arrivera à mieux cadrer tout ça.

cordialement
Synthésis sunny

synthésis

Messages : 258
Date d'inscription : 27/07/2012
Masculin Age : 56
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par Cobra-de-jade le Mar 22 Jan 2013 - 22:36

synthésis a écrit:
Dois-je comprendre, pour faire un parallèle avec ce que je dis, que le corps de gloire est la conscience vraie en construction et que l'étincelle divine serait l'âme?

Si cette "conscience vraie en construction" est multidimensionnelle et qu'elle inclu en son sein tous les niveaux de la nature : causale, subtile et physique MAIS (et c'est ça qui fait toute la différence) dans une texture radicalement différente, dans une matière totalement autre, alors oui. A "l'intérieur" de cette nature, l'âme divine est l'axe, le coeur autour duquel toute cette substance alchimique est organisée.


avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Le Corps de Gloire

Message par Cobra-de-jade le Mar 22 Jan 2013 - 22:37

Jean-Yves a écrit:Bonsoir à tous

Je pense qu'il serait peut-être judicieux de créer un nouveau fil de discussion sur le corps de gloire... ceci pour éviter les hors-sujets... Merci.

sunny

Bonsoir Jean-yves,

C'est noté... je vais y réfléchir Wink
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par air le Mar 22 Jan 2013 - 23:28

Jean-Yves a écrit:Bonsoir à tous

Je pense qu'il serait peut-être judicieux de créer un nouveau fil de discussion sur le corps de gloire... ceci pour éviter les hors-sujets... Merci.
voilà Very Happy
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par Totem le Mar 22 Jan 2013 - 23:31

akhenaton7 a écrit:Peut-être que le terme de corps habituellement vécu cloitré à la réalité sensible donne à la compréhension du corps de gloire la signification d'être une autre enveloppe, voir d'être la cime à gravir dans cette hiérarchie des corps, à chaque fois plus subtile plus lumineuse, plus belle et plus blanche, néanmoins une enveloppe, impliquant d'être limitée. Bien que sujet à des reformulations il n'est pas à confondre avec les sept corps dépeint par la théosophie. Personnellement depuis un article de Joel Labruyere, je parle de merkabah pour désigner le corps de gloire. Et sa science m'échappe, parler du corps de gloire, soit, mais ça ne reste qu'en représentations symboliques et pas descriptives car c'est en soi une forme de vacuité.

Je connais aussi les écrits de Joël Labruyère sur la Merkabah. Smile

Il semblerait y avoir d'après moi quelque chose de vrai sur le sujet, juste 3 expériences de décorporation inhabituelle et très bizarres qui m'ont mené à ces écrits.


Dernière édition par Totem le Mer 23 Jan 2013 - 0:07, édité 1 fois
avatar
Totem

Messages : 341
Date d'inscription : 14/12/2012
Féminin Age : 62
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par synthésis le Mar 22 Jan 2013 - 23:47

Cobra-de-jade a écrit:
synthésis a écrit:
Dois-je comprendre, pour faire un parallèle avec ce que je dis, que le corps de gloire est la conscience vraie en construction et que l'étincelle divine serait l'âme?

Si cette "conscience vraie en construction" est multidimensionnelle et qu'elle inclu en son sein tous les niveaux de la nature : causale, subtile et physique MAIS (et c'est ça qui fait toute la différence) dans une texture radicalement différente, dans une matière totalement autre, alors oui. A "l'intérieur" de cette nature, l'âme divine est l'axe, le coeur autour duquel toute cette substance alchimique est organisée.

Cher Cobra, je ne sais pas comment on a fait pour se "sentir", mais j'ai l'impression qu'on dit la même chose en des termes opposés, en tout cas concernant l'âme. Smile Il me semble que le terme âme, en tant qu'étincelle divine, n'est plus employé dans cette acceptation en occultisme.

Si on se base sur la triade classique: corps-âme-esprit, on voit que l'âme est le lien entre le corps et l'esprit. Dans cette conception des choses, c'est l'âme qui contient tous les corps et toute la nature en elle et l'esprit ou l'étincelle divine est bien le "purusha" (auquel tu associes également le corps de gloire)*.

Lorsque je parle de conscience vraie et pure, il s'agit du corps akashique (si j'ai bien tout compris de mes lectures) . Lorsque l'âme se désincarne (dans ma conception), graduellement elle perd ses corps les plus lourds, l'astral, le mental (avec la région de la forme et la région de la non forme) et il lui reste ce qu'elle a pu construire comme corps akashique (le plan de l'Amour et de la fraternité). Cependant, la dualité est encore présente, il faudra encore aller plus haut, sur le plan spirituel pur. Si le corps akashique n'est pas suffisamment constitué, l'âme s'incarne de nouveau (en réalité, ce qui s'incarne ce n'est que la partie constituée du corps akashique, tout le reste disparait).

Toute cette terminologie est trop confuse, surtout si on emploie "le corps de gloire" en lieu et place de l'esprit d'essence divine. Il faut épurer tout ça. Demain je bosse un bon coup et on pourra en discuter sur des bases plus concrètes et des écrits originaux.

Bonne nuit
Synthésis I love you
PS. Mes remerciements à Air au passage pour avoir déplacé le sujet. Smile

synthésis

Messages : 258
Date d'inscription : 27/07/2012
Masculin Age : 56
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par synthésis le Mer 23 Jan 2013 - 10:12

Bonjour Cobra,

Je viens de rayer une phrase dans mon message antérieur. En fait, après relecture, il semble que tu associes le corps de gloire à l'âme selon ma conception, et non pas à l'esprit. J'ai cru cela en lisant une définition du corps de gloire sur wiki, et ils l'associaient à l'esprit. Nous avons donc une définition radicalement opposées sur les deux termes:

- Pour toi l'âme c'est l'étincelle divine (le coeur), et pour moi l'âme c'est la nature totale du corps subtil
- Pour toi le corps de gloire c'est la nature totale, et pour moi j'ai l'impression que ce corps de gloire est le corps akashique. C'est à dire le corps subtil épuré de ses corps les plus grossiers (le corps astral, le corps mental inférieur de la forme et le corps mental supérieur de la non forme).

J'ai le sentiment que le corps de gloire, s'il est justement de "gloire", c'est qu'il est équivalent au corps akashique. Ce que moi j'appelle conscience vraie et pure. C'est le corps pur "constitué" ou "accompli", ou je ne sais quel autre terme on pourrait employer...

Bref, désolé pour Hirloe (et ceux qui s'intéressent au sujet), mais c'est loin d'être simple. Je comprends pourquoi que tu hésitais à te lancer dans ce topic.

Sur ce, aujourd'hui j'ai un peu de temps et je commence mon travail de traduction, après on verra. A mon avis, la compréhension de la fonction de chaque corps qui compose le corps subtil est la clé du tout.

Je précise que si cette étude sur les corps subtils sort du cadre de l'esprit de ce forum, comme l'a laissé entendre Air dans le topic sur l'ego, je ne donnerai ces infos qu'à ceux qui les veulent.

Bonne journée à toi
Synthésis sunny

synthésis

Messages : 258
Date d'inscription : 27/07/2012
Masculin Age : 56
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par Totem le Mer 23 Jan 2013 - 10:32

Je vois le corps de gloire comme le vêtement de l'âme qui se tisse dans le corps quand l'être psychique après avoir émergé fusionne avec le noyau ou l'étincelle divine qui se trouve dans le coeur. (c'es ce qu'il me semble vivre actuellement).
avatar
Totem

Messages : 341
Date d'inscription : 14/12/2012
Féminin Age : 62
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par Cobra-de-jade le Mer 23 Jan 2013 - 10:41

Salut Synthésis Wink

Je vais te répondre en détails dans un moment...

Bonjour Totem sunny

Je perçois et vis les choses davantage comme tu l'exprimes.

J'arrive avec la suite ! sunny

avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Corps de Gloire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum