De la neuroscience aux prises de conscience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De la neuroscience aux prises de conscience

Message par Joha le Dim 3 Fév 2013 - 19:48

En complément au fil de discussion sur le topic « Différence entre psychothérapie et spiritualité » où la question des neurosciences a été soulevée, je me permets de mettre à disposition une analyse originale en la matière entreprise par Antero Alli.

LES HUIT CIRCUITS CEREBRAUX

L'intelligence est un mot que l’on confond le plus souvent avec celui d’intellect et de QI (Quotient Intellectuel), sans tenir compte des nombreuses autres fonctions de l'Intelligence qui va au-delà de l'intellect qu’elle inclut. Le modèle des huit circuits cérébraux, élaboré pour la première fois par Timothy Leary [1] et développé ensuite par Robert Anton Wilson [2] et par moi-même [3], postule huit fonctions d’Intelligence ou « cerveaux » interagissant auxquels il est fait référence dans ce modèle sous le vocable de « circuits ». L’on trouvera ci-dessous les définitions de base de chacun des huit circuits et leurs fonctions, avec une amorce de la façon dont les « circuits supérieurs » agissent sur les « circuits inférieurs » et interagissent avec/entre eux.

LES QUATRE CIRCUITS DE SURVIE

FONCTIONS & MODES D'INTEGRATION

C - 1 - Intelligence physio-biologique : la volonté de survivre.

Intégration : le degré de confiance obtenu et maintenu pour assurer sa survie physique et sa santé.

C - 2 - Intelligence émotionelle-territoriale : la volonté de puissance.

Intégration: le degré de confiance affective gagné et maintenu afin d'assurer son territoire et son autonomie.

C - 3 - Intelligence symbolique-conceptuelle : la volonté de raisonner.

Intégration : le degré de confiance mentale obtenu et maintenu afin d'assurer son bon sens et ses compétences à résoudre des problèmes.

C - 4 - Intelligence sociale-morale : la volonté de socialiser.

Intégration : le degré de confiance sociale gagné et maintenu afin d'assurer ses capacités d'interaction interpersonnelle.

LES QUATRE CIRCUITS DE POST-SURVIE

SOURCES & CHOCS

C - 5 - Intelligence somatique de la sagesse du corps et des cinq sens.

Sources : Tout ce qui déclenche l'expérience de l'extase, de la communion avec la nature, le tantra (yoga, méditation, rituel), le charisme, le second souffle, les sentiments d’amour (endorphines) et l’expansive présence dans l’ici-maintenant. Le choc de la béatitude (l’absence de souffrance).

C-6 – Intelligence psychique intuitive du cerveau, de la colonne vertébrale et du système nerveux central.

Sources : Tout ce qui déclenche l'expérience du corps énergétique et son aura, l’attention double, l'intuition, la clairvoyance et d'autres capacités psychiques, le rituel magique, la réalité sélective, la perception directe de la nature relative de la réalité. Les chocs d'incertitude et de liberté (l'absence de fausses hypothèses, de certitudes ou de dogmes).

C-7 – Intelligence mytho-génétique de l'ADN et de l'Entité planétaire.

Sources : Tout ce qui déclenche l'expérience de souvenirs ancestraux, de vies antérieures, les archétypes autonomes, la synchronicité, l'esprit planétaire (Gaia), la conscience cosmique. Les chocs d'indivisibilité et d’unité cosmique (l'absence de conscience dualiste).

C-8 - Intelligence quantique-non spatiale d’interactions subatomiques.

Sources : Tout ce qui déclenche l'expérience de mort imminente, les états hors du corps, le corps de rêve et le temps de rêve, le rêve lucide, la communion avec le vide, le mystère de la singularité. Les chocs de la mort et de l'impermanence (l'absence d'identification à l'ego).

LES TROIS SOUS-PHASES

DE L'AMPLIFICATION DE L'INTELLIGENCE

Les huit fonctions d'intelligence sont accessibles à toute expérience permettant leur pleine absorption, intégration et transmission. Ces trois sous-phases reflètent la fonction tertiaire de notre unité biologique d'intelligence la plus fondamentale : le neurone. Ces trois sous-étapes sont nécessaires pour l'avancement de l'intelligence à travers chaque circuit. Si l’on se contente d’absorber, rien ne pourra être intégré ; si rien ne peut être intégré, quel que soit ce que l’on absorbe, l’on ne fera tout simplement que régurgiter et répéter, comme des perroquets, par d’interminables références aux expériences d’autrui, les relations des mass média, ce qui est lu dans les livres. Chacun de ces huit niveaux d'expérience exprime sa propre et distincte intelligence avec des moyens de traitement qui ne s'appliquent pas nécessairement aux autres niveaux. A titre d’exemple, les émotions de C-2 suivent un processus différent de celui des idées de C-3.

CHOCS, POINTS D'ANCRAGE

Chacun des huit circuits existe au sein de chaque individu à différents degrés d'expression et de latence. Ils peuvent être visualisés et appréhendés d’une manière séquentielle, linéaire, « évolutionnaire » et / ou d’une manière non linéaire, «radiale », les deux perspectives ayant leurs valeurs propres. Il serait erroné de supposer qu’un circuit soit « meilleur », « pire », «supérieur» ou « inférieur » par rapport aux autres. On est tenu de les considérer comme des symboles d’états de conscience existant simultanément et travaillant ensemble, comme une totalité en changement dynamique. Approcher ces circuits de façon hiérarchique, en considérant un circuit comme supérieur ou inférieur aux autres, ne fera que nourrir une « peste émotionnelle », terme proposé par Wilhelm Reich pour une névrose caractérisée par l'insistance irrationnelle sur des idées et des croyances qui tiennent compte d'une dissociation de l'esprit et du corps.

Il existe d'innombrables façons dont ces huit fonctions interagissent. Il est à noter que les quatre premiers circuits de « survie » et les seconds quatre circuits de « post-survie » interagissent par le biais de connectivités verticales bidirectionnelles très précises. Les circuits supérieurs agissent sur les circuits inférieurs par le moyen de chocs distincts et les circuits inférieurs agissent sur les circuits supérieurs à travers des points d'ancrage, de stabilisation… autrement dit, en absorbant et en intégrant les chocs induits par élargissement de la conscience.

1/5 ; 2/6 ; 3/7 ; 4/8

CONNECTIVITES VERTICALES

Sans une base souple et élastique (circuits 1-4 intégrés), toute force significative de conscience élargie (circuits 5-8 ) est à même de déstabiliser la personnalité, avec des manières et à des degrés divers, par désintégration et dissociation. Néanmoins, une fois les circuits de survie intégrés et incorporés, ils peuvent servir à (re)stabiliser l’individu en l’aidant à absorber et à intégrer les chocs des circuits supérieurs à même de survenir sous forme d’expériences traumatisantes et/ou extatiques de post-survie.

Les chocs des circuit supérieurs de post-survie stimulent la croissance et le développement dans les quatre circuits de survie, tout comme les circuits de survie (une fois intégrés) peuvent aider à manifester et à concrétiser des états accélérés d'énergie et d’être symbolisés par les circuits cinq jusqu’à huit. S’ils sont surveillés et bien entretenus, tous les huit circuits peuvent travailler ensemble, de manière beaucoup plus significative, au service d’une plus grande et dynamique totalité dont il font partie. En prenant appui sur des verticalités spécifiques se départageant les chocs des circuits supérieurs et les points d’ancrage des circuits inférieurs ( 1/5 ; 2/6 ; 3/7 ; 4/8 ), le modèle des huit circuits cérébraux est à même de fournir un guide plus sûr, plus créatif dans les hautes mers de recherche sur la conscience.


[1] « Info-Psychology ».
[2] « Prometheus Rising ».
[3] « Angel Tech ».

Source :

http://verticalpool.com/8circuitbrain1.html
avatar
Joha

Messages : 141
Date d'inscription : 25/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Confluent des deux rives

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la neuroscience aux prises de conscience

Message par OKASAN le Mer 6 Fév 2013 - 15:29


cela correspond au livre "les 8 circuits de conscience" de laurent Huguelit

avatar
OKASAN

Messages : 199
Date d'inscription : 11/07/2012
Féminin Age : 58
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la neuroscience aux prises de conscience

Message par Joha le Mer 6 Fév 2013 - 16:52

OKASAN a écrit:
cela correspond au livre "les 8 circuits de conscience" de laurent Huguelit

Merci, OKASAN, de citer une référence aussi intéressante en la matière. sunny
avatar
Joha

Messages : 141
Date d'inscription : 25/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Confluent des deux rives

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la neuroscience aux prises de conscience

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum