Humilité

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Humilité

Message par Kôrëm le Mer 20 Fév 2013 - 12:56

Jean IX 7-41 : A l’aveugle : « Va, et lave-toi à la piscine de Siloé » (nom qui signifie envoyé).
Apprenant que l’aveugle avait été chassé du temple par les pharisiens, il lui dit : « Crois-tu au Fils de Dieu ? (..) Tu l’as vu, et celui qui te parle, c’est lui. »
« Je suis venu dans ce monde pour un jugement, pour que ceux qui ne voient point voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles. »
Aux pharisiens : « Si vous étiez aveugles, vous n’auriez pas de péché. Mais maintenant vous dites : Nous voyons. C’est pour cela que votre péché subsiste. »

Comment enseigner quelqu’un qui croit savoir ? Celui qui pense tenir la connaissance juste des choses, refuse de changer son point de vue. Si on vient lui apporter un nouvel enseignement, il répondra « mais qui es-tu toi pour me donner des leçons ; je sais très bien ce qui est juste ! » Celui qui s’est construit un système de croyances, ne pourra pas voir la réalité, il sera aveuglé par ses certitudes ; il réfutera ce qui contredira ses croyances et ne focalisera que sur ce qui les justifient. Dans un tel état d’esprit, une telle personne ne sera pas ouverte au changement et à la réception ; au contraire elle cherchera à persuader les autres, estimant être une référence.

La seule attitude juste face au Ciel et aux enseignements spirituels est une totale humilité, celle-ci engendrant une ouverture et une soif d’apprendre. Sage Ainsi l’aveugle qui sait qu’il est aveugle peut accepter qu’on le guérisse, et même le demande. Il n’en ait pas de même pour l’aveugle croyant voir, qui ira lui, jusqu’à contredire les informations que lui fourniront les voyants les qualifiants d’élucubrations puisqu’il ne peut pas les voir.

Cette citation résume bien cette idée : l’éveil de la conscience selon G.I. Gurdjieff : « l’approche est abrupte. Il ne s’agit pas de se raconter de belles histoires … Il s’agit de voir ce qui est : ma mécanicité totale, mon impuissance à changer, à m ‘éveiller, à m’en sortir, bref : ma nullité ! » De même, Jésus nous dit que si nous reconnaissons que nous sommes aveugles, nous ne seront plus dans le péché, c’est à dire dans l’erreur.

Par cet enseignement Jésus nous fait comprendre que seule une attitude de grande humilité peut nous rendre la vue spirituelle. Ainsi toute personne arrogante qui pensera qu’elle sait, parce qu’elle a quelques croyances mentales ou parce qu’elle adhère à tel ou tel dogme de la religion qu’elle a choisie, restera aveugle. Cela ne sera pas une punition infligée de l’extérieur, mais un résultat mécanique dû à la fermeture d’esprit de cette personne. Ainsi si le soleil ne pénètre pas une pièce, cela n’est que la conséquence du fait que les volets des fenêtres sont fermés et non que le soleil refuse de l’éclairer
Ange
avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par lounaaa le Mer 20 Fév 2013 - 14:21

cheers Je plussoie!!
C'est , pour ma part, tout à fait en accord avec ma vision des choses, d'où mon éloge du "doute", souvent mal interprétée.
On suppute, on suppose, au mieux -ou au pire- on "croit", mais jamais on ne sait.
Je diverge sur la seconde partie, peut être parce que je n'ai pas la même aspiration dans la spiritualité en général, ou le fondement de mes convictions ne vont pas dans le sens de "la vue". Je ne crois pas qu'on puisse "voir" un jour, prisonnier de la matière dans un monde manifesté.
Je ne remet en cela pas en doute les expériences ou éveils de quiquonque, je crois juste que même si l'on atteint son "propre" divin, on atteint jamais le Divin lui même. farao
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Kôrëm le Mer 20 Fév 2013 - 17:47

lounaaa a écrit: Je diverge sur la seconde partie, peut être parce que je n'ai pas la même aspiration dans la spiritualité en général, ou le fondement de mes convictions ne vont pas dans le sens de "la vue". Je ne crois pas qu'on puisse "voir" un jour, prisonnier de la matière dans un monde manifesté.
Je ne remet en cela pas en doute les expériences ou éveils de quiquonque, je crois juste que même si l'on atteint son "propre" divin, on atteint jamais le Divin lui même. farao

A partir d'un certain stade, les expériences spirituelles nous font quitter la dualité et la séparation, ainsi à partir de ce moment là, il n'est plus correct de différencier "son propre divin" du "divin lui-même".

Tant qu'on regarde les choses avec son mental, son intellect, il est juste de voir les choses ainsi. L'intellect différencie la main du poignet et du bras ou encore la vague de l'océan. Mais cette division est tout à fait artificielle. Ainsi si je te pique le doigt, tout ton bras ressent la douleur et se retire.

Lorsque la conscience dépasse la dualité, lors d'expérience que je qualifie de mystique, on touche le divin, on fusionne avec lui et les barrières tombent : on voit que tout est lié ! Ange
avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par azerty le Mer 20 Fév 2013 - 19:03

Kôrëm a écrit:
[color=white]Comment enseigner quelqu’un qui croit savoir ? Celui qui pense tenir la connaissance juste des choses, refuse de changer son point de vue. Si on vient lui apporter un nouvel enseignement, il répondra « mais qui es-tu toi pour me donner des leçons ; je sais très bien ce qui est juste ! » Celui qui s’est construit un système de croyances, ne pourra pas voir la réalité, il sera aveuglé par ses certitudes ; il réfutera ce qui contredira ses croyances et ne focalisera que sur ce qui les justifient. Dans un tel état d’esprit, une telle personne ne sera pas ouverte au changement et à la réception ; au contraire elle cherchera à persuader les autres, estimant être une référence.


"Il suivait son idée, c'était son idée fixe, et il était surpris de ne pas avancer"
J.Prevert
avatar
azerty

Messages : 56
Date d'inscription : 06/07/2012
Féminin Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Immateriel le Jeu 21 Fév 2013 - 12:51

Il me semble que la simple démarche de l'humilité est une démarche mentale, qui consiste à taire la prétention, la vanité de l'ego. Dans l'humilité il y a encore la notion du "moi" par rapport au monde. Cette démarche ne concerne donc que les consciences encore emprisonnées totalement dans leur mental/ego, et donc n'est plus exactement adaptée aux consciences qui perçoivent au moins un peu la Lumière de l'Absolu.

Si nous prenons la pensée comme, initialement, un conteneur vide de pensées (issues de l'esprit, du cerveau, des sens, du corps, etc), puis que nous prenions la conscience comme une loupe qui perçoit le monde à travers ces pensées, on voit assez clairement que ces idées, tant qu'elles ne sont pas perméables à la Lumière restent opaques à la Vérité. A partir du moment où ces pensées deviennent transparentes, c'est à dire qu'elles deviennent Lumineuses mais non pas parce qu'elles sont Lumineuses, mais parce que la Lumière passe nettement au travers, elles deviennent comme des relais de la Lumière, qui est extérieure au mental car Absolue.

Il serait donc prétentieux de se considérer comme détenteur de la Lumière, du Savoir, parce qu'il est extérieur à l'ego, au mental, selon ce principe. L'Être que nous sommes Est de Lumière, c'est pour cela que la Lumière rayonne en "nous", c'est la graine du Savoir que chacun de nous possède en lui, qui donne des bons fruits (les Bonnes pensées, les Bonnes paroles, les Bonnes actions), mais qui aussi se heurte au mental encore mal formé, en souffrance, dans la peur, dans l'ignorance, dans la méchanceté, dans la cupidité, dans l'avarice, etc, bref, les pensées opaques à la Lumière, qui n'en véhiculent donc pas.

De ce fait, tout ce qu'on peut apporter aux autres, selon le principe Lumineux, c'est de l'écoute attentive et confiante, du non-jugement, et de l'échange sincère de nos propres pensées "Lumineuses". Ensuite, c'est à chacun, en fonction du puzzle de pensées qu'il a dans son mental/ego, de faire le tri, et de se débarrasser des pensées opaques, mais c'est à lui seul de faire le choix, à lui seul de considérer cette étape comme importante.

Lorsque j'observe quelqu'un qui "manque d'humilité", je ne m'en inquiète pas, je ne me moque pas, je ne juge pas. Moi-même j'ai déjà surement eut un tel manque, et même si à l'heure actuelle, mon effort mental consiste à laisser transparaître cette Lumière à travers mes propos au maximum, je sais pertinemment que cette Lumière "ne m'appartient pas", qu'en fait rien ne m'appartient, car même mes pensées ne sont pas uniquement issues de moi-même, mais de la rencontre entre le "moi" et le monde, elles sont donc le fruit de cette "union".
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Kôrëm le Ven 22 Fév 2013 - 9:36

Immateriel a écrit:Il me semble que la simple démarche de l'humilité est une démarche mentale, qui consiste à taire la prétention, la vanité de l'ego. Dans l'humilité il y a encore la notion du "moi" par rapport au monde. Cette démarche ne concerne donc que les consciences encore emprisonnées totalement dans leur mental/ego, et donc n'est plus exactement adaptée aux consciences qui perçoivent au moins un peu la Lumière de l'Absolu.

Je pense qu'au contraire l'humilité est encore plus importante pour ceux qui commencent à ouvrir les yeux, car le danger est plus grand ! Seul l'éveillé complet n'a plus ce genre de problème, car il EST, il ne peut donc plus y avoir de décalage avec lui et c'est projections, ses prétentions ....
Celui qui commence à s'éveiller peut rapidement être pris par la folie des grandeurs, son ego/mental récupérant son expérience pour le mettre sur un piedestal ... c'est ce que j'appelle le syndrome du gourou que j'ai vu se manifester plusieurs fois.


A partir du moment où ces pensées deviennent transparentes, c'est à dire qu'elles deviennent Lumineuses mais non pas parce qu'elles sont Lumineuses, mais parce que la Lumière passe nettement au travers, elles deviennent comme des relais de la Lumière, qui est extérieure au mental car Absolue.

Les pensées mentales telles que tu les décrit sont certes utiles pour ceux qui n'ont pas atteint l'intuition, le supra-mental, ainsi doivent-elles purifier leur mental ordinaire pour recevoir des informations plus pures. Mais cela restera toujours limité aux capacité de cette outil qui n'est fait que pour la vie incarnée ... Celui qui s'ouvre au nouvel outil de connaissance qu'est l'intuition, délaisse les pensées et le mental, car ils sont trop lents et trop imparfaits Sleep


Lorsque j'observe quelqu'un qui "manque d'humilité", je ne m'en inquiète pas, je ne me moque pas, je ne juge pas. Moi-même j'ai déjà surement eut un tel manque, et même si à l'heure actuelle, mon effort mental consiste à laisser transparaître cette Lumière à travers mes propos au maximum, je sais pertinemment que cette Lumière "ne m'appartient pas", qu'en fait rien ne m'appartient, car même mes pensées ne sont pas uniquement issues de moi-même, mais de la rencontre entre le "moi" et le monde, elles sont donc le fruit de cette "union".

Ce que tu dis est juste jusqu'à un certain niveau, car le salut ne sera jamais individuel, maius concerne l'humanité toute entière ... Ainsi il nous appartient d'avoir l'humilité d'accepter l'enseignement pouvant venir des autres si nous voulons progresser, et ceux qui n'ont pas encore atteint notre niveau doivent avoir l'humilité d'accepter notre aide ... C'est ainsi que tous nous avançons vers la lumière.

Mais si cette chaîne se grippe à cause des raidissements des égos Evil or Very Mad qui ne veulent pas de cette humilité qui chez eux est traduite en infériorité ... alors le salut de l'humanité est ralenti ... et c'est dommage car cela fera perdurer la souffrance globale Crying or Very sad
avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Immateriel le Ven 22 Fév 2013 - 11:20

Kôrëm a écrit:Je pense qu'au contraire l'humilité est encore plus importante pour ceux qui commencent à ouvrir les yeux, car le danger est plus grand ! Seul l'éveillé complet n'a plus ce genre de problème, car il EST, il ne peut donc plus y avoir de décalage avec lui et c'est projections, ses prétentions ....
Celui qui commence à s'éveiller peut rapidement être pris par la folie des grandeurs, son ego/mental récupérant son expérience pour le mettre sur un piedestal ... c'est ce que j'appelle le syndrome du gourou que j'ai vu se manifester plusieurs fois.

Je comprend bien ce dont tu parles, la personne que tu décris correspond encore à une personne "enfermée" dans son ego, et donc pour elle oui, le concept de l'humilité sera comme une grande ouverture au sein de son mental. Mais une personne qui commence à percevoir la Lumière, même si au début son ego tendra à vouloir se l'approprier, commence également à mettre un pied dans l'Unité, et c'est donc plutôt ce principe qui prend de l'importance car il est incompatible avec l'humilité qui est une notion duale (parce que l'humilité requiert un rapport entre deux choses).

Kôrëm a écrit:Les pensées mentales telles que tu les décrit sont certes utiles pour ceux qui n'ont pas atteint l'intuition, le supra-mental, ainsi doivent-elles purifier leur mental ordinaire pour recevoir des informations plus pures. Mais cela restera toujours limité aux capacité de cette outil qui n'est fait que pour la vie incarnée ... Celui qui s'ouvre au nouvel outil de connaissance qu'est l'intuition, délaisse les pensées et le mental, car ils sont trop lents et trop imparfaits Sleep

Il ne faut délaisser aucun des outils que nous avons à notre disposition. Le mental (les pensées) est une synthèse de ce que tu appelles "le supramental" (mental en provenance de l'Être) et "le mental cérébral". C'est dans ce sens que j'employais le terme mental, et au sein de cette synthèse que j'évoquais le principe de transparence des pensées. L'intuition, quant à elle, peut être Lumineuse ou non, et je pense que justement, c'est en fonction de la transmutation de l'ego qu'elle peut plus ou moins l'être.


Kôrëm a écrit:
Immateriel a écrit:Lorsque j'observe quelqu'un qui "manque d'humilité", je ne m'en inquiète pas, je ne me moque pas, je ne juge pas. Moi-même j'ai déjà surement eut un tel manque, et même si à l'heure actuelle, mon effort mental consiste à laisser transparaître cette Lumière à travers mes propos au maximum, je sais pertinemment que cette Lumière "ne m'appartient pas", qu'en fait rien ne m'appartient, car même mes pensées ne sont pas uniquement issues de moi-même, mais de la rencontre entre le "moi" et le monde, elles sont donc le fruit de cette "union".

Ce que tu dis est juste jusqu'à un certain niveau, car le salut ne sera jamais individuel, maius concerne l'humanité toute entière ... Ainsi il nous appartient d'avoir l'humilité d'accepter l'enseignement pouvant venir des autres si nous voulons progresser, et ceux qui n'ont pas encore atteint notre niveau doivent avoir l'humilité d'accepter notre aide ... C'est ainsi que tous nous avançons vers la lumière.

Mais si cette chaîne se grippe à cause des raidissements des égos Evil or Very Mad qui ne veulent pas de cette humilité qui chez eux est traduite en infériorité ... alors le salut de l'humanité est ralenti ... et c'est dommage car cela fera perdurer la souffrance globale Crying or Very sad

Je ne vois pas à quel moment j'ai parlé de "salut". En fait, à mes yeux, il n'y a pas de salut, on est déjà tous sauvé parce qu'on Existe, cependant, nous le réalisons plus ou moins, en fonction de notre éveil.

Beaucoup de personnes "attendent" un salut, mais il est déjà là, suffit d'ouvrir les yeux. L'opportunité qui nous est donné de vivre Lumineusement, avec toutes les possibilités Bien-Heureuses que cela apporte, avec toute la Créativité et la Force que ça donne, est une Bénédiction que nous ne réalisons pas forcément. Nous pouvons même, pour certains, croire que ce monde, dans lequel nous vivons, est une sorte d'enfer en moins pire : mais ils se trompent, ici, c'est en puissance exactement ce que nous souhaitons collectivement, nous pouvons faire de la Terre un paradis, si déjà nous cessons de la considérer comme étant "notre", que nous apprenions à la respecter et à respecter tous les Êtres vivants, y compris les autres humains.

Mais plus fort encore, ce "paradis" peut aussi se manifester à travers nous. Nous sommes les représentants du paradis sur Terre, des vortex de Lumière et de positivité, pour éclairer les ténèbres et sortir les endormis de l'ombre où ils se cachent par peur, par manque de confiance, de foi ou de courage. Tout autour de nous, ne serait-ce qu'à la portée de nos actions et de nos paroles, nous rayonnons en agissant Bien, et nous contribuons à transmuter les énergies, je le constate régulièrement, mais encore là, il faut être prudent, ne pas vouloir changer les autres, simplement avoir la volonté de faire ce qui est Bon, de représenter soi-même ce qui est Bon, de dire ce qu'il est Bon de dire, mais sans avoir d'attente vis-à-vis des autres ou du monde, sans "attacher" les autres à nos propos, en leur laissant la pleine Liberté qu'ils ont Vraiment parce qu'ils sont des Êtres comme nous, et nous ne savons pas quel est leur chemin, ni pourquoi ils en sont là où ils en sont.

Quoiqu'il en soit, il est important selon moi, dans une démarche Lumineuse, de bien faire la différence entre ce qui est encore du domaine de la dualité, et ce qui est Absolu. C'est en faisant cette différence que la Lumière apparaît, en comprenant l'Amour qui Est, et l'Harmonie Bienfaisante, ainsi que tout ce qui est Lumineux, n'ont pas de contraire, mais se manifestent plus ou moins, tout simplement. C'est exactement comme le principe physique de la lumière : l'obscurité, en tant que tel, ce n'est qu'un concept et ça n'a aucune "consistance" réelle, alors que la lumière, si, elle est composée de grains de lumière (les photons), ce qui nous pousse à réaliser que l'obscurité c'est en fait l’absence de lumière, et bien il en va de même des Concepts Absolus qui composent la Lumière, ils sont plus ou moins présents au coeur de nos actions, de nos paroles ou de nos pensées, et plus ils sont présents, plus ces actes, ces paroles et ces pensées sont Lumineuses, plus elles sont capables de transmuter l'énergie, plus elles apportent le Bien, l'Harmonie et l'Amour au sein du monde.
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Kôrëm le Ven 22 Fév 2013 - 18:42

Immateriel a écrit: Mais une personne qui commence à percevoir la Lumière, même si au début son ego tendra à vouloir se l'approprier, commence également à mettre un pied dans l'Unité, et c'est donc plutôt ce principe qui prend de l'importance car il est incompatible avec l'humilité qui est une notion duale (parce que l'humilité requiert un rapport entre deux choses).

En ce qui concerne l'ego (à ne pas confondre avec l'individualité, je parle de l'ego négatif) il ne peut y avoir d'étapes : soit c'est lui qui est au commande de notre vie, soit il a cédé la place à notre être véritable. Cela requiert d'avoir passé l'initiation "de feu", d'être né à nouveau selon les termes christiques. Tant que cela n'est pas réalisé effectivement, alors c'est un piège de se croire à l'abri de ses machinations.

immatériel a écrit:Il ne faut délaisser aucun des outils que nous avons à notre disposition. Le mental (les pensées) est une synthèse de ce que tu appelles "le supramental" (mental en provenance de l'Être) et "le mental cérébral". C'est dans ce sens que j'employais le terme mental, et au sein de cette synthèse que j'évoquais le principe de transparence des pensées. L'intuition, quant à elle, peut être Lumineuse ou non, et je pense que justement, c'est en fonction de la transmutation de l'ego qu'elle peut plus ou moins l'être.

Pour avoir expérimenté les deux outils, je peux dire qu'ils n'ont rien à voir. Le mental est un outil appartenant à notre partie mortelle, une mécanique lente assujettie au temps et à l'éducation. Il est incapable d'innovation, c'est comme un ordinateur qui recrache ce qu'il a ingurgité en fonction des besoins. L'intuition, ou selon certains vocabulaire le supra-mental ne vient pas du même monde. Il est direct, instantanné, absolu... Je dirais pour donner une image qu'il y a autant de différence entre les deux qu'entre une photo plate d'un objet ou le fait de tenir, regarder, sentir l'objet ...

extrait de "dialogues avec l'ange"

-Le mental s’arrête, hors d’haleine, où commence la foi.
Il ne peut jamais l’atteindre.
Le mental ne peut s’élever jusqu’au Ciel,
Car il est de ce monde.
...
LAISSE TON MENTAL DANS LE ROYAUME QUI LUI EST PROPRE !



Je ne vois pas à quel moment j'ai parlé de "salut". En fait, à mes yeux, il n'y a pas de salut, on est déjà tous sauvé parce qu'on Existe, cependant, nous le réalisons plus ou moins, en fonction de notre éveil.

Le salut EST l'éveil car il permet de quitter la souffrance, la mort et ce monde de dualité sunny


Nous pouvons même, pour certains, croire que ce monde, dans lequel nous vivons, est une sorte d'enfer en moins pire : mais ils se trompent, ici, c'est en puissance exactement ce que nous souhaitons collectivement, nous pouvons faire de la Terre un paradis,

Ceci est une utopie qui est démentie par :

- Les faits concrets qui prouve que le monde s'enfonce toujours plus dans l'obscurité
- Les grands enseignements spirituels des éveillés qui nous ont précédés et qui ont donné à l'humanité les clefs pour quitter cet ENFER ... Que se soit en ne se réincarnant plus comme l'enseignait Bouddha ou en accédant au royaume comme le montrait Jésus-Christ pour ne citer que les plus connus


avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Immateriel le Sam 23 Fév 2013 - 17:23

Kôrëm a écrit:En ce qui concerne l'ego (à ne pas confondre avec l'individualité, je parle de l'ego négatif) il ne peut y avoir d'étapes : soit c'est lui qui est au commande de notre vie, soit il a cédé la place à notre être véritable. Cela requiert d'avoir passé l'initiation "de feu", d'être né à nouveau selon les termes christiques. Tant que cela n'est pas réalisé effectivement, alors c'est un piège de se croire à l'abri de ses machinations.

Tu ne peux pas réduire le mot "ego" à la signification qui te convient. Il me semble d'ailleurs que tu diabolises quelque peu cette notion, et ta vision est un peu monochrome, tu le vois soit blanc, soit noir. L'ego c'est tout simplement le "moi" par rapport au monde, la pensée de ce "moi", il est plus ou moins "Lumineux" (en transparence de la Lumière, il n'est pas "lui-même" Lumineux) en fonction de la compréhension mentale (plus ou moins approximative) de ce qu'est la Lumière.

Ensuite tu fais un amalgame entre deux notions différentes. L'initiation "de feu" (montée de kundalini je suppose) n'a rien à voir avec le christianisme. La nouvelle naissance dans le christianisme est spirituelle et non énergétique comme la kundalini. Je te conseille ce lien qui explique plutôt bien, me semble-t-il, la notion en question.

Kôrëm a écrit:
immatériel a écrit:Il ne faut délaisser aucun des outils que nous avons à notre disposition. Le mental (les pensées) est une synthèse de ce que tu appelles "le supramental" (mental en provenance de l'Être) et "le mental cérébral". C'est dans ce sens que j'employais le terme mental, et au sein de cette synthèse que j'évoquais le principe de transparence des pensées. L'intuition, quant à elle, peut être Lumineuse ou non, et je pense que justement, c'est en fonction de la transmutation de l'ego qu'elle peut plus ou moins l'être.

Pour avoir expérimenté les deux outils, je peux dire qu'ils n'ont rien à voir. Le mental est un outil appartenant à notre partie mortelle, une mécanique lente assujettie au temps et à l'éducation. Il est incapable d'innovation, c'est comme un ordinateur qui recrache ce qu'il a ingurgité en fonction des besoins. L'intuition, ou selon certains vocabulaire le supra-mental ne vient pas du même monde. Il est direct, instantanné, absolu... Je dirais pour donner une image qu'il y a autant de différence entre les deux qu'entre une photo plate d'un objet ou le fait de tenir, regarder, sentir l'objet ...

Le mental est la synthèse entre le mental cérébral/corporel (les sens, etc) et ce que tu appelles le supramental. En reniant l'importance du mental cérébral/corporel, en le classant comme étant un mental "de seconde zone", tu es quasiment en train de renier cette partie mortelle et nécessaire à la vie en tant qu'humain, tout en ne réalisant pas le fait que cette synthèse qu'est le mental n'est pas une mauvaise chose. Je suis aussi passé par cette phase de "désidentification", et j'en suis revenu pour purifier cet ego, ce mental cérébral et corporel, pour mon plus grand bien. Renier ce qui nous constitue en tant qu'humain est une mauvaise piste spirituelle.

Le "supramental" n'a de plus rien à voir avec les sens, ton analogie est donc plutôt mal placée. Disons que chaque mental est relatif à l'utilité que nous en avons, et le mental cérébral/corporel a son utilité que le supramental ne peut pas remplacer, même s'il peut la compléter.

Kôrëm a écrit:extrait de "dialogues avec l'ange"

-Le mental s’arrête, hors d’haleine, où commence la foi.
Il ne peut jamais l’atteindre.
Le mental ne peut s’élever jusqu’au Ciel,
Car il est de ce monde.
...
LAISSE TON MENTAL DANS LE ROYAUME QUI LUI EST PROPRE !

Cela me semble être des affirmations sans fondement. Il n'y a aucune justification à ce qui est énoncé (que le mental ne "peut pas" atteindre le Ciel) et ces notions (ange, Ciel, etc) sont liés à une croyance particulière, et ce message se termine sur le ton impératif, impropre à ce qui est Lumineux.

Il n'y a pas de séparation entre "ce monde" et "un autre". Le Tout est un ensemble. La seule chose qui soit Vraie, c'est l'Unité, l'Absolu, qui réunit toute chose, qui relie tous les Êtres entre eux. Cela ce n'est lié à aucune croyance en particulier, c'est de la pure Logique.

Kôrëm a écrit:
Je ne vois pas à quel moment j'ai parlé de "salut". En fait, à mes yeux, il n'y a pas de salut, on est déjà tous sauvé parce qu'on Existe, cependant, nous le réalisons plus ou moins, en fonction de notre éveil.

Le salut EST l'éveil car il permet de quitter la souffrance, la mort et ce monde de dualité sunny

Ce n'est pas l'éveil qui est le salut, mais l'éveil permet de comprendre qu'en fin de compte, il n'y a rien à sauvé et/ou on est déjà sauvé. Le monde de dualité, on ne le quitte pas pour autant, la souffrance non plus : un Être éveillé peut encore souffrir, mais cette souffrance ne peut plus être injustifiée. Tu idéalises les choses, ton analyse est trop systématique, trop "manichééne", tu considères l'éveil comme un évènement ponctuel, mais ce n'est pas le cas, et ce n'est pas une fin en soi, ce n'est qu'une étape, et il est aussi possible de régresser...

Kôrëm a écrit:
Nous pouvons même, pour certains, croire que ce monde, dans lequel nous vivons, est une sorte d'enfer en moins pire : mais ils se trompent, ici, c'est en puissance exactement ce que nous souhaitons collectivement, nous pouvons faire de la Terre un paradis,

Ceci est une utopie qui est démentie par :

- Les faits concrets qui prouve que le monde s'enfonce toujours plus dans l'obscurité
- Les grands enseignements spirituels des éveillés qui nous ont précédés et qui ont donné à l'humanité les clefs pour quitter cet ENFER ... Que se soit en ne se réincarnant plus comme l'enseignait Bouddha ou en accédant au royaume comme le montrait Jésus-Christ pour ne citer que les plus connus

Tout d'abord, sache que le mot utopie est rayé de mon vocabulaire parce qu'il est non Lumineux Wink

- Tu parles de faits concrets qui "prouveraient" que le monde "s'enfonce de plus en plus dans l'obscurité". Je pense que cela est une analyse superficielle de ce qu'il se passe, et c'est sans aucun doute une affirmation péremptoire. Je te demande donc de lister, si tu veux qu'on aborde ce sujet, ces soit-disant "preuves". Je constate tout l'inverse personnellement, je vois un essor et un mouvement de plus en plus Lumineux des humains en général, je vois l'accès à l'information non pas comme une "augmentation de l'obscurité" dans le monde, mais comme une "mise en Lumière" de ce qui était autrefois occulté.

- En ce qui concerne "les grands enseignements spirituels des éveillés", je crains encore qu'il y ait une confusion. Le monde n'est pas diabolique, ce n'est pas un enfer, ce qui est "mal" se situe en vérité au coeur du mental ignorant de l'humain endormi.

Bouddha montre le chemin vers le Nirvana, qu'il est possible d'atteindre de son vivant, transformant donc notre vie : transmutation de l'être vivant, qui est alors "au paradis sur Terre". Le monde ne trouve pas son origine dans dukkha.

Et quant à Jésus-Christ, il est le fils de Dieu, Dieu étant infiniment Bon, penses-tu qu'il aurait crée un monde diabolique ?

Je sens vraiment une certaine "négativité" dans la façon d'articuler tes idées et propos, qui a pour conséquence que tes idées sont un peu trop tranchées. Voir le monde tel qu'il est, c'est pas l'idéaliser, mais ce n'est pas non plus le diaboliser.
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Joha le Dim 24 Fév 2013 - 1:42

Kôrëm a écrit: Comment enseigner quelqu’un qui croit savoir ?

- Avant la ruine, le coeur de l'homme s'élève ; Mais l'humilité précède la gloire. (Les Proverbes 18:12)
- Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l'humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes. (Philipiens 2:3)
- Qu`aucun homme, sous une apparence d'humilité et par un culte des anges, ne vous ravisse à son gré le prix de la course, tandis qu'il s'abandonne à ses visions et qu'il est enflé d'un vain orgueil par ses pensées charnelles. (Colossiens 2:18)
avatar
Joha

Messages : 141
Date d'inscription : 25/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Confluent des deux rives

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Kôrëm le Dim 24 Fév 2013 - 10:26

Immateriel a écrit:Tu ne peux pas réduire le mot "ego" à la signification qui te convient. Il me semble d'ailleurs que tu diabolises quelque peu cette notion, et ta vision est un peu monochrome, tu le vois soit blanc, soit noir. L'ego c'est tout simplement le "moi" par rapport au monde, la pensée de ce "moi",

Concernant l'égo je t'ai répondu là : http://www.forumspirituel.fr/t943-vocabulaire-autour-de-l-ego#24782 Wink

immatériel a écrit:Ensuite tu fais un amalgame entre deux notions différentes. L'initiation "de feu" (montée de kundalini je suppose) n'a rien à voir avec le christianisme. La nouvelle naissance dans le christianisme est spirituelle et non énergétique comme la kundalini.

Je ne parle pas de notions, mais de mon vécu et là encore il s'agit de vocabulaire ... les baptêmes sont des initiations chrétiennes et il faut les avoir vécu pour les comprendre parfaitement ... Voilà ce que j'entends par là : http://www.forumspirituel.fr/t944-les-baptemes-initiations-chretiennes#24783


immatériel a écrit: Renier ce qui nous constitue en tant qu'humain est une mauvaise piste spirituelle.

Le chemin spirituel de l'éveil est là pour nous faire passer au stade supérieur : renouer avec notre divinité ... ainsi ce qui était bon pour l'homme ancien n'a plus cours pour le nouvel homme ... les lois changes !

immatériel a écrit:
Cela me semble être des affirmations sans fondement. Il n'y a aucune justification à ce qui est énoncé (que le mental ne "peut pas" atteindre le Ciel) et ces notions (ange, Ciel, etc) sont liés à une croyance particulière, et ce message se termine sur le ton impératif, impropre à ce qui est Lumineux.

Le fondement d'une réalité n'est pas mentale, mais issu de l'expérience ... je te parle de ce que j'ai vécu ... Fais en ce que tu veux ... Sage

Cela ce n'est lié à aucune croyance en particulier, c'est de la pure Logique.

la logique appartient au domaine du mental de l'intellect, ce n'est pas la référence en terme de spiritualité mystique ...


immatériel a écrit:Ce n'est pas l'éveil qui est le salut, mais l'éveil permet de comprendre qu'en fin de compte, il n'y a rien à sauvé et/ou on est déjà sauvé. Le monde de dualité, on ne le quitte pas pour autant, la souffrance non plus : un Être éveillé peut encore souffrir, mais cette souffrance ne peut plus être injustifiée.


Il est présomptueux de parler de ce que l'on ne connait pas ... Seul un éveillé peut parler de l'état d'éveillé ... Pour ma part j'ai eu des expériences pendants quelques jours et semaines de ces états merveilleux, cela m'en a donné une idée ... mais comme je ne le suis pas complètement encore, je préfère me référer aux enseignements de ceux qui le sont vraiment "à plein temps" Ange



immatériel a écrit:- Tu parles de faits concrets qui "prouveraient" que le monde "s'enfonce de plus en plus dans l'obscurité". Je pense que cela est une analyse superficielle de ce qu'il se passe, et c'est sans aucun doute une affirmation péremptoire. Je te demande donc de lister, si tu veux qu'on aborde ce sujet, ces soit-disant "preuves". Je constate tout l'inverse personnellement, je vois un essor et un mouvement de plus en plus Lumineux des humains en général, je vois l'accès à l'information non pas comme une "augmentation de l'obscurité" dans le monde, mais comme une "mise en Lumière" de ce qui était autrefois occulté.

Si tu vois que la vie des humains s'améliore sur terre actuellement ... alors il est inutile que nous échangions à ce sujet car il est tellement évident que c'est le contraire que je ne vois pas quoi dire Rolling Eyes Ou alors il faudrait que je décrive tout ce qui est ... cela fait trop long


immatériel a écrit:Bouddha montre le chemin vers le Nirvana, qu'il est possible d'atteindre de son vivant, transformant donc notre vie : transmutation de l'être vivant, qui est alors "au paradis sur Terre". Le monde ne trouve pas son origine dans dukkha.

L'enseignement du Bouddha est l'éveil pour quitter la Maya et le samsara en ne se réincarnant plus ... le but étant de quitter ce plan illusoire ... dire autre chose est méconnaître le bouddhisme

immatériel a écrit:Et quant à Jésus-Christ, il est le fils de Dieu, Dieu étant infiniment Bon, penses-tu qu'il aurait crée un monde diabolique ?

L'enseignement de jésus-Christ consistait à nous ouvrir les portes du ciel, du royaume auquel nous pouvons accéder en quittant ce monde ... Son enseignement est là pour nous détacher du monde, comme celui de Bouddha et la conséquence est que nous devenons étrangers à cette dimension. Ainsi nous pourrons accéder au royaume et à la libération :

Jean XII, 30 : Jésus parle de sa mort prochaine : « L’heure est venue où le Fils de l’Homme doit être glorifié. En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruits. Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle.

Jean XV 18-25 : Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui ; mais parce que vous n’êtes pas du monde, à cause de cela, le monde vous hait.

avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Kenzo le Dim 24 Fév 2013 - 13:28

L'humilité est dans "Voir" ce que nous sommes, sans jugement, censure et taboo. On appel cela aussi Intelligence, Pefection, car l'on "voit" au dela du jugement, l'on "voit" la Vérité.
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Immateriel le Dim 24 Fév 2013 - 16:41

Kôrëm a écrit:Concernant l'égo je t'ai répondu là : http://www.forumspirituel.fr/t943-vocabulaire-autour-de-l-ego#24782 Wink

Je t'y ai répondu.

Kôrëm a écrit:
immatériel a écrit:Ensuite tu fais un amalgame entre deux notions différentes. L'initiation "de feu" (montée de kundalini je suppose) n'a rien à voir avec le christianisme. La nouvelle naissance dans le christianisme est spirituelle et non énergétique comme la kundalini.

Je ne parle pas de notions, mais de mon vécu et là encore il s'agit de vocabulaire ... les baptêmes sont des initiations chrétiennes et il faut les avoir vécu pour les comprendre parfaitement ... Voilà ce que j'entends par là : http://www.forumspirituel.fr/t944-les-baptemes-initiations-chretiennes#24783

Je t'y ai également répondu.

Kôrëm a écrit:
immatériel a écrit: Renier ce qui nous constitue en tant qu'humain est une mauvaise piste spirituelle.

Le chemin spirituel de l'éveil est là pour nous faire passer au stade supérieur : renouer avec notre divinité ... ainsi ce qui était bon pour l'homme ancien n'a plus cours pour le nouvel homme ... les lois changes !

Croire qu'il y a un ou plusieurs "stades supérieurs" c'est non Lumineux. Il n'y a pas de supérieur ou d'inférieur, tout est Unité...

Kôrëm a écrit:
Cela ce n'est lié à aucune croyance en particulier, c'est de la pure Logique.

la logique appartient au domaine du mental de l'intellect, ce n'est pas la référence en terme de spiritualité mystique ...

La Logique fait partie de la Lumière, c'est une composante de la Vérité, et le mental peut ou pas y accéder.

Kôrëm a écrit:
immatériel a écrit:Ce n'est pas l'éveil qui est le salut, mais l'éveil permet de comprendre qu'en fin de compte, il n'y a rien à sauvé et/ou on est déjà sauvé. Le monde de dualité, on ne le quitte pas pour autant, la souffrance non plus : un Être éveillé peut encore souffrir, mais cette souffrance ne peut plus être injustifiée.


Il est présomptueux de parler de ce que l'on ne connait pas ... Seul un éveillé peut parler de l'état d'éveillé ... Pour ma part j'ai eu des expériences pendants quelques jours et semaines de ces états merveilleux, cela m'en a donné une idée ... mais comme je ne le suis pas complètement encore, je préfère me référer aux enseignements de ceux qui le sont vraiment "à plein temps" Ange

Je ne vois ici aucun argument qui puisse enrichir la discussion, dommage. Tu bottes en touche on dirait, mais ça ne me dérange pas Frère.

Kôrëm a écrit:
immatériel a écrit:- Tu parles de faits concrets qui "prouveraient" que le monde "s'enfonce de plus en plus dans l'obscurité". Je pense que cela est une analyse superficielle de ce qu'il se passe, et c'est sans aucun doute une affirmation péremptoire. Je te demande donc de lister, si tu veux qu'on aborde ce sujet, ces soit-disant "preuves". Je constate tout l'inverse personnellement, je vois un essor et un mouvement de plus en plus Lumineux des humains en général, je vois l'accès à l'information non pas comme une "augmentation de l'obscurité" dans le monde, mais comme une "mise en Lumière" de ce qui était autrefois occulté.

Si tu vois que la vie des humains s'améliore sur terre actuellement ... alors il est inutile que nous échangions à ce sujet car il est tellement évident que c'est le contraire que je ne vois pas quoi dire Rolling Eyes Ou alors il faudrait que je décrive tout ce qui est ... cela fait trop long

Ce serait trop long de mentionner ces "faits" ? Encore une fois, il semblerait que tu bottes en touche. Mais ce n'est pas grave Frère, je tiens à te signaler que si je m'exprime ici, ce n'est pas dans l'objectif de convaincre qui que ce soit, ni toi, ni un autre, mais d'échanger Lumineusement ce que je perçois, dommage que tu te sentes ainsi obligé de te justifier, comme si nous étions en combat.

Kôrëm a écrit:
immatériel a écrit:Bouddha montre le chemin vers le Nirvana, qu'il est possible d'atteindre de son vivant, transformant donc notre vie : transmutation de l'être vivant, qui est alors "au paradis sur Terre". Le monde ne trouve pas son origine dans dukkha.

L'enseignement du Bouddha est l'éveil pour quitter la Maya et le samsara en ne se réincarnant plus ... le but étant de quitter ce plan illusoire ... dire autre chose est méconnaître le bouddhisme

Je cite :

"Une définition moins négative est celle d'une paix intérieure totale et permanente, provenant du détachement. L'acquisition de cet « état » (qui est défini comme un « non-état ») est réputée possible pendant la vie, ou, éventuellement, lors de la mort. L'idée assez vulgarisée dans le public du nirvāṇa comme d'un « paradis » où l'on continuerait à exister après la mort est absurde (et contradictoire avec la thèse bouddhiste du non-soi et de la vacuité des phénomènes et de l'Absolu). On ne peut donc ni y « entrer » ni y « rester ». Le nirvāṇa n'est pas non plus la mort, mais plutôt la fin de la croyance en un ego autonome et permanent."
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nirvana_(bouddhisme)

Kôrëm a écrit:
immatériel a écrit:Et quant à Jésus-Christ, il est le fils de Dieu, Dieu étant infiniment Bon, penses-tu qu'il aurait crée un monde diabolique ?

L'enseignement de jésus-Christ consistait à nous ouvrir les portes du ciel, du royaume auquel nous pouvons accéder en quittant ce monde ... Son enseignement est là pour nous détacher du monde, comme celui de Bouddha et la conséquence est que nous devenons étrangers à cette dimension. Ainsi nous pourrons accéder au royaume et à la libération :

Jean XII, 30 : Jésus parle de sa mort prochaine : « L’heure est venue où le Fils de l’Homme doit être glorifié. En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruits. Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle.

Jean XV 18-25 : Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui ; mais parce que vous n’êtes pas du monde, à cause de cela, le monde vous hait.

Il faudrait que tu lises ceci : http://topchretien.jesus.net/topmessages/view/1335/doiton-hair-sa-vie.html

Notamment, je cite :

"Jésus serait-il porteur d'une philosophie morbide, prônant la vanité de la vie, qu'il conviendrait de haïr ?

Il n'en est rien. Sa réflexion est infiniment plus profonde et réaliste. Il sait que l'homme qui vit selon ses propres désirs est mort spirituellement (Éph 2.1-3 ; 1Tim 5.6) ; que sa prétendue liberté n'est qu'un esclavage : "… quiconque se livre au péché est esclave du péché." (Jn 8.34) ; que celui qui aime cette sorte de vie, et veut la sauvegarder va à la mort éternelle : "Car le salaire du péché, c'est la mort" (Rom 6.23).

Par contre, celui qui comprend son égarement dans le péché, et accepte la vraie liberté en Jésus : "Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres." (Jn 8.36) et qui renonce à sa vie de péché (car il la hait et veut la perdre), reçoit la vie éternelle, qui n'est pas seulement une vie pour l'Au-delà, mais la connaissance intime du Seigneur Jésus (Jn 17.3), avec toutes les bénédictions divines, pour le temps et pour l'éternité."


Mais tout cela fait qu'on se dévie de l'humilité, et n'enlève rien à l'argument que j'ai avancé et que tu n'as pas contredit, me semble-t-il, à savoir que le concept même d'humilité ne peut pas être Absolu, parce qu'il n'est possible qu'en rapport entre deux choses : celui qui est humble, et ce par rapport à quoi il est humble. L'humilité ne concerne pas l'éveillé, parce que déjà dans l'Unité, il est perçu et il vit comme quelqu'un d'humble, même si ce n'est pas l'humilité qui est à l'origine directe de cela.
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Kôrëm le Dim 24 Fév 2013 - 18:08

Immateriel a écrit:
Kôrëm a écrit:L'enseignement du Bouddha est l'éveil pour quitter la Maya et le samsara en ne se réincarnant plus ... le but étant de quitter ce plan illusoire ... dire autre chose est méconnaître le bouddhisme

Je cite :

"Une définition moins négative est celle d'une paix intérieure totale et permanente, provenant du détachement. L'acquisition de cet « état » (qui est défini comme un « non-état ») est réputée possible pendant la vie, ou, éventuellement, lors de la mort. L'idée assez vulgarisée dans le public du nirvāṇa comme d'un « paradis » où l'on continuerait à exister après la mort est absurde (et contradictoire avec la thèse bouddhiste du non-soi et de la vacuité des phénomènes et de l'Absolu). On ne peut donc ni y « entrer » ni y « rester ». Le nirvāṇa n'est pas non plus la mort, mais plutôt la fin de la croyance en un ego autonome et permanent."
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nirvana_(bouddhisme)

Ce que tu cites concerne la partie incarnée du Bouddhisme, tant que l'on est dans le cycle des réincarnations ... moi ce qui m'intéresse c'est ce qui concerne la libération totale : le fait d'échapper à ce cycle qui était justement le coeur de l'enseignement de Bouddha : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bouddhisme

Comme toute les religions, le bouddhisme c'est scindés en différentes branches développant telle ou telle partie ... Personnellement celle que j'ai étudiée concernait cette possibilité d'échapper à ce cycle infernal qui est à rapprocher de l'enseignement de Jésus concernant le royaume. Après c'est chacun selon ses goûts et si tu te trouves bien dans l'incarnation et que tu souhaites y rester et y revenir après ta mort ... libre à toi Wink


Définition de l'éveil dans le Bouddhisme theravâda

Pour les theravādins, l'éveil est la compréhension parfaite et la réalisation des quatre nobles vérités (voir plus bas) ; il s'agit de se réveiller du cauchemar des renaissances successives (saṃsāra). L'homme éveillé atteint le nirvāṇa (l'illumination), et échappe complètement à la souffrance lors de sa mort (appelée parinirvâna, dissolution complète des cinq agrégats). Le cycle des renaissances et des morts est donc brisé.
avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Immateriel le Dim 24 Fév 2013 - 23:06

Kôrëm : la démarche qui consiste à vouloir _SE_ sauver du cycle des réincarnations est une démarche de l'ego...
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Joha le Dim 24 Fév 2013 - 23:49

Immateriel a écrit:Kôrëm : la démarche qui consiste à vouloir _SE_ sauver du cycle des réincarnations est une démarche de l'ego...

Sage
avatar
Joha

Messages : 141
Date d'inscription : 25/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Confluent des deux rives

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Kôrëm le Lun 25 Fév 2013 - 9:09

Immateriel a écrit:Kôrëm : la démarche qui consiste à vouloir _SE_ sauver du cycle des réincarnations est une démarche de l'ego...

Ce genre de propos ne veut rien dire, tu peux l'appliquer à tout : Rolling Eyes

- la démarche de rechercher le bien être est une démarche de l'ego
- la démarche de vouloir comprendre l'univers est une démarche de l'égo
- la recherche spirituelle est aussi une démarche de l'ego
- ...

Je connais cette rhétorique mentale et elle tourne en rond Arrow

Toute personne qui a élevé son degré de conscience sait faire la différence entre ce qui vient de l'ego et ce qui est de l'aspiration de l'âme ... Je vais même te donner la clef de cette différence Wink il découle du sujet : http://www.forumspirituel.fr/t947-constitution-de-l-homme#24825

- Ce qui vient de l'ego : tout ce qui ramène à la personne dans sa vie actuelle ... l'ego ne survivant pas, il ne peut voir plus loin que l'incarnation présente et son identification à un nom, un sexe, un personnage particulier. king

- Ce qui vient de l'aspiration de l'âme : Cela passe par le ressenti du coeur, l'intuition, c'est un appel en grande partie inconscient qui peut se projeter vers un futur très lointain, largement au-delà de l'espérance de vie ... Ange

Exemples :

cas 1 : La spiritualité qui recherche le bien-être actuel, sans tenir compte de l'éphémère et de la mort certaine qui arrive tôt ou tard

cas 2 : La quête de l'éveil en sachant qu'il peut n'intervenir que dans plusieurs vies, ou que le résultat ne sera accessible qu'après la mort physique.

avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par lounaaa le Lun 25 Fév 2013 - 16:18

Korem a écrit : A partir d'un certain stade, les expériences spirituelles nous font quitter la dualité et la séparation, ainsi à partir de ce moment là, il n'est plus correct de différencier "son propre divin" du "divin lui-même".

Tant qu'on regarde les choses avec son mental, son intellect, il est juste de voir les choses ainsi. L'intellect différencie la main du poignet et du bras ou encore la vague de l'océan. Mais cette division est tout à fait artificielle. Ainsi si je te pique le doigt, tout ton bras ressent la douleur et se retire.

Lorsque la conscience dépasse la dualité, lors d'expérience que je qualifie de mystique, on touche le divin, on fusionne avec lui et les barrières tombent : on voit que tout est lié !

Bonjour Korem,
Oui, je comprends ce que tu veux dire, mais je n'interpète pas toutes les choses de la même manière. Je différencie "mon" divin, "du" divin, simplement parce que je ne suis pas Dieu! je suis une part de lui, UNE de ses manifestation, issu de lui, mais pas lui, pour moi. Bien sur que dans l'absolu, ce rapport illusoire duel n'a pas lieu d'être, mais cette distinction apporte je pense quelque part justement une forme d'humilité. "Dieu est omniscient, omniprésent", tout les livres le disent, dans la vie, je ne suis ni l'un ni l'autre, simplement un de ses composant qui rendent ce principe possible.
J'ai déjà également parlé de ce que j'estimerais -dans mon propre parcours- une fuite, voir une folie. Non, je ne souhaite pas me détacher de mon égo, il est ce que je suis dans cette incarnation et c'est par lui que je dois apprendre. L'intellect et le mental sont des outils donnés à l'être humain pour avancer dans une incarnation, je ne saisi pas, à l'heure d'aujourd'hui, pourquoi l'un ou l'autre serait à blamer ou dépasser.
Ensuite, je pense que l'observation suffit à "voir" que tout est lié, dès lors que c'est le regard du coeur. Aucune "experience mystique" pour moi la dedans, ce regard est offert à tous.

- Ce qui vient de l'ego : tout ce qui ramène à la personne dans sa vie actuelle ... l'ego ne survivant pas, il ne peut voir plus loin que l'incarnation présente et son identification à un nom, un sexe, un personnage particulier.

- Ce qui vient de l'aspiration de l'âme : Cela passe par le ressenti du coeur, l'intuition, c'est un appel en grande partie inconscient qui peut se projeter vers un futur très lointain, largement au-delà de l'espérance de vie ...
Je crois que peut être, il faudrait inventer alors un mot qui parle bien plus à tout le monde, sans permettre la moindre interprétation personnelle : "amtuelle?"
Une fois encore, ce "probleme" de la spiritualité, c'est ce que chacun y met dedans, y recherche, et y trouve. Malgré tout, la racine de ce mot reste "esprit", aussi, je trouve dommage de systématiquement (pas toi hein!! ) dire ce qui va dedans ou non. C'est malheuresement ce qui permet de débats stériles, mais surtout d'incompréhension, tant notre perception nous parait la bonne.
Je suis encore bien jeune, mais sur mes premiers forum spirituel, il y a quelques années, "l'égo" était quelque chose d'assez vague. On parlait d'orgueil, de persona... J'ai l'impression qu'aujourd'hui, plus personne ne peut entamer une démarche si elle n'est pas "contre" son égo, et approuvé par ce qui disent que. Qu'il soit bon ou mauvais, lumineux ou sombres, un être vit avec son égo, ou alors son esprit est en béatitude quelque part pendant que son corps est un légume. on peut "purifier" son égo, chercher a se rendre meilleur, mais c'est précisement par le biais d'une "identité" qu'on y arrive, sinon, je ne comprend pas l'objet meme de la vie, ou de sa création?!

cas 1 : La spiritualité qui recherche le bien-être actuel, sans tenir compte de l'éphémère et de la mort certaine qui arrive tôt ou tard

cas 2 : La quête de l'éveil en sachant qu'il peut n'intervenir que dans plusieurs vies, ou que le résultat ne sera accessible qu'après la mort physique.

C'est entre autre précisement dans ces deux cas que cela me pèse, à savoir qui est "correctement" spirituel ou non... il n'y a pour moi -dans mon interprétation des livres- aucun appel à passer à coté de sa vie au profit de "l'après". L'eternité est dans le moment présent si chacun d'eux est vécu comme tel, tout comme le monde sera un paradis quand tous en auront la foi. Le "bien être" actuel passe beaucoup par la foi, et je crois que c'est en cela que Dieu nous aide. Il faut simplement , à mon sens, détacher le bien être materiel du bien être intérieur, ce que ton message ne me laisse pas forcément comprendre.
La "quète" de l'éveil est pour moi quelque chose d'assez... incomprehensible, parce que je crois qu'il ne se recherche pas plus que le bonheur, il se vit malgré nous quand le coeur est en paix. -pas que j'y sois parvenu!- L'éveil de certain passe par l'austérité et le jeun, tandis que d'autre passe par le rire et l'emerveillment. Ce qui est bon pour nous nous éveille, je pense. Tous différent, je ne crois qu'il y est une manière correcte de se 'approprier ni même d'y guider quelqu'un d'autre.
Toutefois, ce genre de différenciation que tu emets m'induit un certain malaise : seul ceux qui y auront correctement travaillé aboutiront à. L'enfant décédé à 3 ans est une vie dans le vent, comme l'handicapé mental qui ne sait même pas ce qu'est la mort... presque religieux ce truc!!
Ce que je veux dire, c'est que même si pour moi, evidemment nous ne sommes que des infimes particules dans la plan du "Tout", je ne crois pas que notre destin soit aussi "compliqué" et sévère envers ce que nous sommes. Je comprends presque que l'éveil est le graal des initiés intelligents et ô combien bons et humbles, alors que bien souvent leurs simples mots dément la vision que je m'en fait.
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Kôrëm le Mar 26 Fév 2013 - 9:36

lounaaa a écrit:Non, je ne souhaite pas me détacher de mon égo, il est ce que je suis dans cette incarnation et c'est par lui que je dois apprendre. L'intellect et le mental sont des outils donnés à l'être humain pour avancer dans une incarnation, je ne saisi pas, à l'heure d'aujourd'hui, pourquoi l'un ou l'autre serait à blamer ou dépasser.

De quel égo tu parles ? la personnalité ou l'individualité ? Voir le sujet où Joha a proposé une définition claire http://www.forumspirituel.fr/t943-vocabulaire-autour-de-l-ego#24839



lounaa a écrit: On parlait d'orgueil, de persona... J'ai l'impression qu'aujourd'hui, plus personne ne peut entamer une démarche si elle n'est pas "contre" son égo, et approuvé par ce qui disent que. Qu'il soit bon ou mauvais, lumineux ou sombres, un être vit avec son égo, ou alors son esprit est en béatitude quelque part pendant que son corps est un légume. on peut "purifier" son égo, chercher a se rendre meilleur, mais c'est précisement par le biais d'une "identité" qu'on y arrive, sinon, je ne comprend pas l'objet meme de la vie, ou de sa création?!

Là encore cela dépend de quel égo tu parles ... à cause de ce problème de vocabulaire tu peux être induit en erreur et continuer à protéger le serpent qui est en toi ... cette confusion est voulue justement ... Je te suggère de bien travailler la différence entre ego séparé=personnalité et l'individualité, cette partie divine en nous qui se réincarne et ne meurt pas ... sans cette clarification tu restera piégé Neutral On ne purifie pas le serpent, on purifie l'individualité ...

lounaaa a écrit:Toutefois, ce genre de différenciation que tu emets m'induit un certain malaise : seul ceux qui y auront correctement travaillé aboutiront à. L'enfant décédé à 3 ans est une vie dans le vent, comme l'handicapé mental qui ne sait même pas ce qu'est la mort... presque religieux ce truc!!

Il ne s'agit que de choix donné à notre libre-arbitre : si tu développes ta personnalité (ton égo selon mon vocabulaire) et bien elle va grandir en toi ... Et si tu développes ton individualité, ta divinité et bien elle va grandir en toi ... le tout c'est d'être conscient des tenants et des aboutissants de ses choix pour ne pas venir se plaindre après .. Celui qui ne développe pas sa partie immortelle ne sortira pas de l'inconscience et continuera à être balloté d'une vie à l'autre sans se rappeler de rien car son âme dort Sleep .

Miser tout sur son ego/personnalité est une mise de court terme puisque cette partie ne survit pas à la mort physique ... mais bon, chacun son choix : le court terme ou le long terme Ange



avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par lounaaa le Mar 26 Fév 2013 - 14:36

Les grosses lettres, je t'avoue que j'aime moyen, je me sens un peu agressée par ce genre de message plus moraliste à mes yeux que personnel, tout du moins, j'y voit plus une "lecon qu'on me donne" qu'un véritable partage Rolling Eyes Wink
J'ai bien consulté l'autre topic, que j'avais déjà lu hier, mais je m'y perds plus encore. a chaque ecole il y auara son vocabulaire, du moi au Moi au Surmoi, puis l'ame/l'esprit si tu me rajoutes des ames animales et des divisions entre chaque composants, je vais me perdre plus encore!!! lol frappe
Ce que je trouve assez incohérent dans ce genre de "classification" de l'etre, c'est que c'est ceux qui prône le plus la non-dualité qui échevelle des plans presque mystico-maniaques!! Je ne ressens pas de division dans mon etre, j'entends simplement des "voies" interieurs diverses... Si un choix se présente à moi, j'aurai toujours ce coté spontané du coeur (pourtant souvent trompeur) mais plus intuitif que celui de la raison.
Je ne "mise" pas sur tel ou telle composants de ce que je suis, "je suis", et c'est bien suffisant. Plus j'avance dans mon propre parcours, plus je me rends compte que tout ce "savoir" accumulé par X de nos prédécesseurs spirituelles emmène l'Homme dans des méandres ou seul la "connaissance" serait la clé.
Alors que je pense au contraire que la simplicité est ce qui nous approche le plus de notre essence. Tout ce qui vient se rajouter dessus n'est que complication de l'existence, pour moi, aujourd'hui.
Ma fascination personelle pour les religions et/ou mythologies et/ou symbologie, n'est qu'un bonbon pour mon intellect, une stimulation sur des mystère que je pense pourtant etre irresolvable de notre vivant.

La personnalité en soi n'est qu'un masque bien changeant ne serait ce que par le milieu ou elle s'exprime, mais je crois que la vie dans la chair nous implique dans des lecons à apprendre à travers elle. Qu'ils s'agissent d'hormones, de mémoire génétiques, ou de profil psychologique, il va dans le sens de mes convictions que ceci est le chemin sur lequel nous devons avancer. Je n'ai pas d'aspirations plus élévées aujourd'hui, que de pouvoir semer ne serait-ce que des miettes du bonheur auquel je suis parvenu aujourd'hui. Ma compréhension divin m'emmene à ça, aujourd'hui.



Quand à savoir ce qui subsiste ou ne subsite pas apres la mort, ou le coix qu'il est bon de faire, je n'ai pas la prétention de le savoir.
Je ne sais pas si nous nous réincarnons, si nous changeons de niveau de conscience et/ou de forme, ni même si tout ça n'est que vaine spéculation avant le néant pur et simple. Ce que je sais en revanche, c'est que pour moi, de mon vivant ou de mon trépas, je ne tire rien de bon à courir après "l'après". Je me fout de ma retraite, au meme titre que du paradis. Pour moi, Chaque seconde est une eternité, chaque créations de Dieu est une harmonie parfaite, le mal et le bien n'y existe pas. Tout est UN, ici, maintenant.
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Kôrëm le Mar 26 Fév 2013 - 16:23

lounaaa a écrit:Les grosses lettres, je t'avoue que j'aime moyen, je me sens un peu agressée par ce genre de message plus moraliste à mes yeux que personnel, tout du moins, j'y voit plus une "lecon qu'on me donne" qu'un véritable partage Rolling Eyes Wink

L'ego/personnalité a tendance à tout retraduire comme une agression à son égard ... cela le remet e cause et il n'aime pas Rolling Eyes

lounaaa a écrit:
Ma fascination personelle pour les religions et/ou mythologies et/ou symbologie, n'est qu'un bonbon pour mon intellect, une stimulation sur des mystère que je pense pourtant etre irresolvable de notre vivant.

Tu établis ainsi un dogme de type agnostique ... Comme notre croyance détermine ce que nous vivons, tant que tu maintiendra ce dogme tu ne pourra pas accéder à la connaissance de ce qui sous-tend notre univers ... silent

lounaaa a écrit:. Je n'ai pas d'aspirations plus élévées aujourd'hui, que de pouvoir semer ne serait-ce que des miettes du bonheur auquel je suis parvenu aujourd'hui. Ma compréhension divin m'emmene à ça, aujourd'hui.

Jésus dans Mt VII 7-7 : Demandez et l’on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe.

Ainsi tu recevras ce que tu demandes ... ni plus ni moins Sage

lounaaa a écrit:Quand à savoir ce qui subsiste ou ne subsite pas apres la mort, ou le coix qu'il est bon de faire, je n'ai pas la prétention de le savoir.
Je ne sais pas si nous nous réincarnons, si nous changeons de niveau de conscience et/ou de forme, ni même si tout ça n'est que vaine spéculation avant le néant pur et simple. Ce que je sais en revanche, c'est que pour moi, de mon vivant ou de mon trépas, je ne tire rien de bon à courir après "l'après". Je me fout de ma retraite, au meme titre que du paradis. Pour moi, Chaque seconde est une eternité, chaque créations de Dieu est une harmonie parfaite, le mal et le bien n'y existe pas. Tout est UN, ici, maintenant.

Ta position est celle de ta personnalité/égo ... c'est là que ce situe ton degré de conscience actuel ...voir sujet : http://www.forumspirituel.fr/t948-niveau-de-conscience c'est tout ce que m'inspire ta réponse... Hi !
avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par lounaaa le Mar 26 Fév 2013 - 16:33

Mais je n'ai jamais prétendu etre plus! Wink
J'imagine en revanche que tu es au moins au quatrième niveau, ô toi et ton grand bapteme de feu. Grand bien te fasses, ce n'est pas mon chemin, et quand bien même je l'emprunterais, je n'aurai pas l'audace d'en décridibilser les idées contraires.

ceci dit, c'est assez aberrant de voir des réponses pareilles, de l'initiateur d'un poste appelé "humilité".


Mon coeur te dit "je t'invite à ne pas tirer de conclusions hatives de personnes que tu ne connais pas. Peut importe ce que tu pense -ou interprete- de leurs dires, leurs ecrits ou leur action, ne juges pas. Et Aime les comme toi même."

Mon égo bien con et vil te dit "tu es incroyablement pédant." Hi !
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Kôrëm le Mar 26 Fév 2013 - 16:40

lounaaa a écrit:Mon égo bien con et vil te dit "tu es incroyablement pédant." Hi !

Merci Sage
avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Immateriel le Mer 27 Fév 2013 - 11:35

Kôrëm a écrit:Ta position est celle de ta personnalité/égo ... c'est là que ce situe ton degré de conscience actuel ...voir sujet : http://www.forumspirituel.fr/t948-niveau-de-conscience c'est tout ce que m'inspire ta réponse... Hi !

Comment peut-on se considérer "éveillé" tout en jugeant ainsi les autres sans les connaitre ?
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Kôrëm le Mer 27 Fév 2013 - 16:01

Immateriel a écrit:Comment peut-on se considérer "éveillé" tout en jugeant ainsi les autres sans les connaitre ?

1) je n'ai jamais dit que j'étais éveillé, juste que j'avais vécu des initiations qui sont un pas de plus vers l'éveil complet

2) Il ne s'agit pas de jugement mais de constatation ... Quand tu vois quelqu'un qui parle avec colère, tu sais qu'il est sous l'emprise de cette émotion. Quand tu vois quelqu'un qui est joyeux, tu ne peux également que le constater ... Ainsi quand tu sais sentir le degré vibratoire des personnes tu sais à partir "d'où" elle te parlent ... Jugement et constatation ne sont pas du même registre Sage
avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum