Humilité

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Humilité

Message par Kôrëm le Mer 20 Fév 2013 - 12:56

Rappel du premier message :

Jean IX 7-41 : A l’aveugle : « Va, et lave-toi à la piscine de Siloé » (nom qui signifie envoyé).
Apprenant que l’aveugle avait été chassé du temple par les pharisiens, il lui dit : « Crois-tu au Fils de Dieu ? (..) Tu l’as vu, et celui qui te parle, c’est lui. »
« Je suis venu dans ce monde pour un jugement, pour que ceux qui ne voient point voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles. »
Aux pharisiens : « Si vous étiez aveugles, vous n’auriez pas de péché. Mais maintenant vous dites : Nous voyons. C’est pour cela que votre péché subsiste. »

Comment enseigner quelqu’un qui croit savoir ? Celui qui pense tenir la connaissance juste des choses, refuse de changer son point de vue. Si on vient lui apporter un nouvel enseignement, il répondra « mais qui es-tu toi pour me donner des leçons ; je sais très bien ce qui est juste ! » Celui qui s’est construit un système de croyances, ne pourra pas voir la réalité, il sera aveuglé par ses certitudes ; il réfutera ce qui contredira ses croyances et ne focalisera que sur ce qui les justifient. Dans un tel état d’esprit, une telle personne ne sera pas ouverte au changement et à la réception ; au contraire elle cherchera à persuader les autres, estimant être une référence.

La seule attitude juste face au Ciel et aux enseignements spirituels est une totale humilité, celle-ci engendrant une ouverture et une soif d’apprendre. Sage Ainsi l’aveugle qui sait qu’il est aveugle peut accepter qu’on le guérisse, et même le demande. Il n’en ait pas de même pour l’aveugle croyant voir, qui ira lui, jusqu’à contredire les informations que lui fourniront les voyants les qualifiants d’élucubrations puisqu’il ne peut pas les voir.

Cette citation résume bien cette idée : l’éveil de la conscience selon G.I. Gurdjieff : « l’approche est abrupte. Il ne s’agit pas de se raconter de belles histoires … Il s’agit de voir ce qui est : ma mécanicité totale, mon impuissance à changer, à m ‘éveiller, à m’en sortir, bref : ma nullité ! » De même, Jésus nous dit que si nous reconnaissons que nous sommes aveugles, nous ne seront plus dans le péché, c’est à dire dans l’erreur.

Par cet enseignement Jésus nous fait comprendre que seule une attitude de grande humilité peut nous rendre la vue spirituelle. Ainsi toute personne arrogante qui pensera qu’elle sait, parce qu’elle a quelques croyances mentales ou parce qu’elle adhère à tel ou tel dogme de la religion qu’elle a choisie, restera aveugle. Cela ne sera pas une punition infligée de l’extérieur, mais un résultat mécanique dû à la fermeture d’esprit de cette personne. Ainsi si le soleil ne pénètre pas une pièce, cela n’est que la conséquence du fait que les volets des fenêtres sont fermés et non que le soleil refuse de l’éclairer
Ange
avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas


Re: Humilité

Message par Kôrëm le Dim 3 Mar 2013 - 10:39

Maintenant que nous avons éclusé (je l'espère) les problèmes de formes, on va pouvoir revenir au fond du sujet : l'humilité. Reprenons la définition de humilité : http://fr.wikipedia.org/wiki/Humilit%C3%A9

Le mot humilité (du mot latin humus, signifiant « terre ») est généralement considéré comme un trait de caractère d'un individu qui se voit de façon réaliste. L'humilité s'oppose à toutes les visions déformées qui peut être perçu de soi-même (orgueil, égocentrisme, narcissisme, dégoût de soi), visions qui peuvent relever de la pathologie à partir d'une certaine intensité.


Quel que soit le domaine où nous souhaitons avancer, l'humilité est nécessaire sous peine d'échec rapide. C'est à dire que nous devons connaître notre niveau réel, et en tenir compte pour notre rapport avec l'autre. Prenons l'exemple du sportif qui apprend à jouer au tennis, il doit être conscient de ses lacunes et quand il rencontre quelqu'un qui joue mieux que lui, c'est là que l'humilité va lui permettre d'apprendre ....

En Anglais le mot comprendre contient parfaitement la notion d'humilité : UNDER-STAND Sage ... (I understand = je comprend = je me place sous) Ainsi ce n'est qu'en acceptant nos lacunes par rapport à celui qui en sait plus que nous qu'il pourra déverser ses connaissances, son expertise sur nous pour que nous le rejoignons là où il est.

Pour reprendre l'exemple du jeune tennisman, qui maintenant jouerai au niveau national, la juste place qui est la sienne est d'enseigner aux débutants, mais de continuer à apprendre des grands joueurs du classement international ATP... Ainsi pourra-t-il reprendre et corriger les erreurs de ceux qui débutent dans les associations locales, mais devra-t-il baisser "la tête" devant un Rafaël Nadal qui lui fera une remarque sur son jeu ... Ce n'est qu'ainsi qu'il pourra progresser ...

En spiritualité il en va de même : celui qui veut entrer dans le cycle de l'évolution doit se mettre en position "under-stand" vis à vis des enseignements et des maîtres. Sachant qu'à son tour il évoluera et pourra, devra même dépasser son maître s'il veut en avoir un autre encore plus élevé ... Autrement c'est la stagnation à un niveau de base




avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Loryan le Dim 3 Mar 2013 - 23:11

Je n'avais pas lu ce sujet et je comprends mieux certains débats concernant le forum et la modération désormais.

Ce que je peux dire c'est que j'ai eu énormément de mal à lire les 4 pages de ce sujet... j'ai même du aller un peu vite car c’est vite devenu très pénible à lire.

Par contre ce que je ne comprends vraiment pas c'est que ce sujet traite de l'humilité, et pour être difficilement humble moi même je dois avouer avoir trouver mon maître (comme quoi tout arrive!! Very Happy )

Parce que ce sujet est à mon sens l’antithèse parfaite de l'humilité..

A moins que le but était que le lecteur se sente finalement bien humble après la lecture, dans ce cas merci!

Loryan

Messages : 426
Date d'inscription : 15/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par ananie le Lun 4 Mar 2013 - 5:56

Merci Loryan pour cette intervention.

Je partage complètement ton point de vue.

Je partage aussi celui de Korem, mais à mon sens il manque ici quelque chose de fondamental : sortir de l'illusion de se croire humble.

Pour moi la vraie humilité c'est justement savoir reconnaître notre manque d'humilité.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Kôrëm le Lun 4 Mar 2013 - 9:11

ananie a écrit:Pour moi la vraie humilité c'est justement savoir reconnaître notre manque d'humilité.

Je suis d'accord avec ce que tu dis là ... Il y a tout un travail à réaliser pour être réellement humble ... Et se travail c'est le fameux "Gnothi seauton" le "Connais-toi toi-même" qui permet de le réaliser : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gnothi_seauton

Ainsi celui qui se connait bien peut-être réellement humble selon la définition : http://fr.wikipedia.org/wiki/Humilit%C3%A9 [/color]

Le mot humilité (du mot latin humus, signifiant « terre ») est généralement considéré comme un trait de caractère d'un individu qui se voit de façon réaliste. L'humilité s'oppose à toutes les visions déformées qui peut être perçu de soi-même (orgueil, égocentrisme, narcissisme, dégoût de soi), visions qui peuvent relever de la pathologie à partir d'une certaine intensité.

Aujourd'hui le sens du mot humilité a été dévié (comme celui de la plupart des mots d'ailleurs) et pour beaucoup de gens, humble veut dire quelque chose comme "soumis" ou "qui se place tout en bas" .. Neutral . Mais ce n'est pas cela la vraie humilité. Voilà la réponse des anges dans "Dialogues avec l'ange de Gitta mallasz"

G. Quelle est la vraie humilité ?

-Elle est facile à reconnaître.
SI TU BAISSES LA TETE ET QUE TU T’ELEVES,
C’EST LA VRAIE.
SI TU BAISSES LA TETE ET QUE TU TE RABAISSES,
C’EST LA FAUSSE.

Ainsi tu peux toujours la reconnaître.
Si tu es avec moi, lève toujours la tête
Et ne la baisse que si je la baisse moi aussi !
TU ES MON PAREIL PLUS DENSE.
avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Immateriel le Lun 4 Mar 2013 - 14:38

La définition du terme humilité implique la notion "d'abaissement" http://www.cnrtl.fr/definition/humilit%C3%A9 ne serait-ce qu'étymologiquement ce mot vient de "humus" (terre).

Selon wikipedia :
L'humilité peut signifier plusieurs choses :
  • Le sentiment de ne pas être grand-chose, d'être petit par rapport au monde qui nous entoure.
  • Une attitude par laquelle on ne se place pas au-dessus des choses ou des autres et par laquelle on respecte ce dont la providence nous a gratifié.

C'est bien entendu la seconde forme qui est à "rechercher" pour ceux qui en ont besoin. Pas besoin de dialoguer avec un ange pour le comprendre : Elle est une qualité qui découle d'une réalisation "plus vaste", elle découle du sentiment d'Unité (qui implique forcément "l'humilité", ou plutôt, la "non-prétention", la "non-supériorité", le "non-orgueil", la "non-vanité", le respect de l'autre comme soi-même, l'amour de l'autre comme soi-même).

Celui qui a encore un ego centré sur lui-même peut rechercher l'humilité, comme une approche de cette Unité, et comme je le précisais en début de topic, cette recherche ne concerne QUE l'esprit encore dans la dualité, et non la pensée Absolue, qui est déjà dans des considérations qui impliquent l'humilité, qui est quelque chose de naturel. En fait c'est le manque d'humilité qui est un dysfonctionnement, et on y voit clairement l'oeuvre de l'ego encore centré sur lui-même.
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par ananie le Lun 4 Mar 2013 - 14:52

Mais à part des êtres réalisés comme Jésus ou Bouddha, tout le monde a un égo centré sur lui-même.

La première forme d'humilité, dans la tradition chrétienne, consiste à connaître Dieu tout en se connaissant soi-même. De là nait un sentiment de petitesse qui transporte, qui élève et qui purifie l'âme aussi.

Puis ultimement, la vraie humilité consiste à ce que Dieu ait pris toute la place en nous, et que nous n'ayons plus le moindre sentiment de nous-mêmes.

Développer l'humilité c'est se voir tel que l'on est, et arrêter de chercher à se revaloriser sans cesse.

Pour moi seul celui qui peut voir ses défauts, en les voyant comme défauts, sans en faire des qualités, sans se justifier ou se trouver des excuses, développe l'humilité.

Selon moi le simple fait de vouloir convaincre les autres pour qu'ils reconnaissent nos qualités ou notre réalisation spirituelle (quelle qu'elle soit) est une forme d'orgueil.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Immateriel le Lun 4 Mar 2013 - 15:26

ananie a écrit:Mais à part des êtres réalisés comme Jésus ou Bouddha, tout le monde a un égo centré sur lui-même.

Si tu le voulais, là tout de suite, tu pourrais toi aussi avoir un ego non centré sur toi-même, ce n'est pas un état permanent, mais un état accessible, une question de choix, et avec la patience et la persévérance, il est tout à fait possible de rendre cet ego centré sur soi-même de moins en moins présent, jusqu'à ce qu'il soit complètement transmuté, c'est ça l'illumination, l'éveil, qui se produit une fois, deux fois, et n fois, jusqu'à ce qu'il devienne un état permanent chez celles et ceux qui ont été persévérants et qui ont compris le bienfait de la Lumière qui en résulte, qui oeuvre pour le Bien et qui deviennent des ouvriers du Bien, des porteurs de Lumière.

Jésus et Bouddha étaient des humains, eux aussi, ils nous ont montré ce qu'il était possible de devenir en tant qu'humain justement, les enseignements qu'ils ont délivrés n'étaient pas de nous considérer comme inférieurs, mais de lutter contre tout ce qui fait de nous des êtres inférieurs, en développant nos qualités, en devenant Lumineux. Le Saint Esprit n'est pas descendu que sur Jésus.

Jésus à dit "Celui qui se déclare en union avec moi devant les hommes, je me déclare moi aussi en union avec lui devant mon Père céleste." Une preuve de l'égalité de considération qu'il a envers nous, si nous l'avons envers lui.

Jésus a aussi dit : "En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera les mêmes choses que je fais et il en fera même de plus grandes, parce que je vais vers mon père » Une preuve du fait que ce qu'il a été, nous est également accessible, et plus encore même, il ne nous limite pas, c'est ça l'Amour de Jésus.

Bouddha a dit : "Il y a quatre pensées illimitées : l’amour, la compassion, la joie et l’égalité d’âme."

ananie a écrit:La première forme d'humilité, dans la tradition chrétienne, consiste à connaître Dieu tout en se connaissant soi-même. De là nait un sentiment de petitesse qui transporte, qui élève et qui purifie l'âme aussi.

La petitesse c'est la fausse humilité. Il n'est pas question de niveler par le bas, ni même de niveler par le haut, mais de considérer l'Être qui est en chacun, de ne pas "mesurer" les autres, de ne pas les juger, pour à son tour ne pas être jugé, parce que si nous nous abstenons de juger les autres, il n'y a ni petit ni grand, tout le monde est alors sur une échelle qui n'a pas de graduation.

ananie a écrit:Puis ultimement, la vraie humilité consiste à ce que Dieu ait pris toute la place en nous, et que nous n'ayons plus le moindre sentiment de nous-mêmes.

Je voudrais bien que tu mentionnes, en référence à tes propos, un ou des extraits qui viendraient confirmer ce que tu viens de dire, parce que je n'ai jamais compris cela de cette façon malgré mes lectures de la Bible.

Selon ce que j'ai compris, Dieu ne prend la place de personne, il nous laisse la liberté d'agir comme nous le souhaitons et son "plan" n'est pas de nous manipuler comme des pantins, mais de nous accompagner, que nous soyons ses alliés, qu'à travers nous la Lumière, sa Lumière se répande, que nous soyons ses messagers, ses ouvriers sur Terre et auprès des autres, mais il n'y a pas de notion de perte d'identité, même dans le principe de résurrection.

ananie a écrit:Développer l'humilité c'est se voir tel que l'on est, et arrêter de chercher à se revaloriser sans cesse.

Se voir tel que l'on est, c'est possible chaque jour, mais ce n'est pas une fatalité, heureusement, on peut changer, on peut s'améliorer, on peut devenir plus transparent à la Lumière. Ce n'est pas parce qu'on ne se valorise pas, qu'on ne fait preuve d'aucun orgueil ni de vanité, qu'on doit se considérer comme petit pour autant.

ananie a écrit:Pour moi seul celui qui peut voir ses défauts, en les voyant comme défauts, sans en faire des qualités, sans se justifier ou se trouver des excuses, développe l'humilité.

Voir ses défauts c'est être conscient de ce qu'on est. Je ne vois pas l'humilité là-dedans, d'ailleurs quelqu'un peu très bien être au courant de ses défauts, et pourtant ne faire preuve d'aucune humilité, n'en développer aucune, se considérer "comme ça" et n'y voir aucun inconvénient à se considérer en parallèle comme "meilleur qu'un autre".

En ce qui concerne les défauts, je voudrais vous communiquer quelque chose que j'ai réalisé assez récemment. Souvent, les gens cherchent (y compris moi-même à une époque) à combattre ses défauts, mais c'est une démarche vouée à l'échec. En "combattant" quelque chose, on développe une force négative, on ne fait que renforcer la force opposée, on l’entraîne comme un muscle, et c'est alors très difficile de venir à bout du défaut en question, tout comme il est difficile de venir à bout d'un muscle en utilisant une petite altère minuscule. Par contre, ce qui est fructueux, Lumineux, c'est de développer de son Mieux, et petit à petit, les qualités qui viennent naturellement s'opposer aux défauts que nous avons. Cette démarche est beaucoup plus constructive, et mène à des réussites inattendues !

ananie a écrit:Selon moi le simple fait de vouloir convaincre les autres pour qu'ils reconnaissent nos qualités ou notre réalisation spirituelle (quelle qu'elle soit) est une forme d'orgueil.

Oui cela on est pleinement d'accord, rien que le fait de vouloir "convaincre" c'est déjà de l'ego, ce qui peut pousser à échanger sur le plan des idées, c'est la volonté de faire le Bien, de communiquer ce qui est Bon selon nous, pour que les autres puissent s'y appuyer, et puissent accueillir au moins autant de Lumière que nous avons pu en accueillir nous-même, sans les limiter, sans leur imposer quoique ce soit, avec le respect de leurs idées, et en s'exprimant le plus clairement possible, le plus sincèrement possible. Cela ce n'est pas "chercher à convaincre", c'est donner ce qu'on a, sans attente ni de retour, ni de changement chez l'autre, ni de "gloire personnel", juste oeuvrer pour le Bien de tous. Sachez que dans ce sens, ce que nous disons ici fera peut-être écho bien après notre mort, peut-être même vis-à-vis d'êtres qui ne seront pas des humains, alors réaliser cela, apporte aussi indirectement de l'humilité, parce qu'alors on peut se demander "à quoi ça sert d'avoir raison si dans le fond on a tort?". Pour moi, seule la Vérité, immuable, Parfaite, Absolue compte, et c'est cela que je cherche à transmettre, à affiner, à partager du mieux que je peux, et selon ce que j'en ai compris et mes capacités.
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Rigel le Lun 4 Mar 2013 - 15:28

Humilité = Détachement.
Nullement question de s'humilier ou de s'agenouiller devant un instance supérieure humaine, quelque Pape qu'il soit.
Et vouloir convaincre "les autres" pour qu'ils reconnaissent nos qualités ? Je passe sur nos défauts ....
L’humilité est belle et toute simple à vivre.
De l'Amour ... Que de l'Amour.
avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par ananie le Lun 4 Mar 2013 - 16:07

Immatériel, nous ne parlons pas du même état au delà de l'égo.
L'état au delà de l'égo des bouddhistes, dont je parle, n'est pas une expérience, c'est une réalisation, c'est à dire un état permanent.
Celui qui le vit une seule fois le réalise, et y demeure ensuite.
S'il le vit comme une expérience qui a un début et une fin, c'est que cet au delà de l'égo était partiel.

Immatériel a écrit:Je voudrais bien que tu mentionnes, en référence à tes propos, un ou des extraits qui viendraient confirmer ce que tu viens de dire, parce que je n'ai jamais compris cela de cette façon malgré mes lectures de la Bible.
"Ce n'est plus moi qui vit, c'est le Christ qui vit en moi".
Voici un exemple très clair.

Effectivement Dieu ne force rien et ne manipule personne, mais pour ceux qui le veulent, Dieu vient prendre toute la place en eux, si bien que ce n'est plus le "moi" qui dirige la personne, mais Dieu lui-même.
C'est ce que disent tous les Saints chrétiens.
Pour eux le chemin consiste à devenir de plus en plus petit pour que Dieu puisse devenir de plus en plus grand en eux.
C'est aussi ma vision des choses, tirée de mon expérience, même si je suis loin d'être un Saint.

Ceci dit, je n'ai jamais dit que l'on ne pouvait pas atteindre l'état de Bouddha ou de Jésus, j'ai juste dit, parce que c'est une constatation, que nous en sommes tous loin, en tous cas sur ce forum.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Immateriel le Lun 4 Mar 2013 - 16:39

ananie a écrit:Immatériel, nous ne parlons pas du même état au delà de l'égo.
L'état au delà de l'égo des bouddhistes, dont je parle, n'est pas une expérience, c'est une réalisation, c'est à dire un état permanent.
Celui qui le vit une seule fois le réalise, et y demeure ensuite.
S'il le vit comme une expérience qui a un début et une fin, c'est que cet au delà de l'égo était partiel.

La conscience peut aller au delà de l'ego, et pourtant ensuite, lorsqu'elle "revient dans le corps", elle constate que cet ego est encore opaque à la Lumière. C'est ce que vivent les personnes qui font des NDE par exemple, elles "voient" la Lumière, mais ne reviennent pas "éveillés" pour autant, même si rien que de le "voir" une fois, ça permet de "savoir" sur quoi il faut travailler.

Tu définies l'éveil comme un état permanent, mais est-ce que nous-même, lorsque nous nous réveillons le matin, nous nous réveillons d'un coup ? Sommes-nous capables de directement ouvrir les yeux, et de voir sans que ça nous éblouisse ? Certains oui, d'autres non. Il n'y a pas de généralité, il n'y a pas de "mode d'emploi" qui définisse l'éveil ou l'illumination, c'est à chacun et selon son propre chemin de le vivre à sa façon.

ananie a écrit:
Immatériel a écrit:Je voudrais bien que tu mentionnes, en référence à tes propos, un ou des extraits qui viendraient confirmer ce que tu viens de dire, parce que je n'ai jamais compris cela de cette façon malgré mes lectures de la Bible.
"Ce n'est plus moi qui vit, c'est le Christ qui vit en moi".
Voici un exemple très clair.

Je n'ai pas interprété ce passage comme tu l'interprètes. Pour moi ça ne veut pas dire "que nous n'ayons plus le moindre sentiment de nous-mêmes" comme tu le mentionnais, qui est une notion totalement différente que celle que "Dieu vive à en nous". L'un n'empêche pas l'autre Wink

ananie a écrit:Effectivement Dieu ne force rien et ne manipule personne, mais pour ceux qui le veulent, Dieu vient prendre toute la place en eux, si bien que ce n'est plus le "moi" qui dirige la personne, mais Dieu lui-même.

Si c'est Dieu qui dirige la personne, il la manipule, et la personne n'est plus Libre ni responsable de ses actes.

ananie a écrit:C'est ce que disent tous les Saints chrétiens.

Ils ne disent pas qu'ils ont perdu le sentiment d'eux-mêmes.

ananie a écrit:Pour eux le chemin consiste à devenir de plus en plus petit pour que Dieu puisse devenir de plus en plus grand en eux.
C'est aussi ma vision des choses, tirée de mon expérience, même si je suis loin d'être un Saint.

C'est le "moi" qui s'oppose à Dieu qui devient de plus en plus petit. Le "moi" qui ne s'oppose pas à l'Absolu, à la Lumière, à l'Unité, celui là il subsiste, et heureusement, sinon nous perdrions notre individualité, et le terme "résurrection" n'aurait aucun sens, résurrection de quoi, si le "moi" a soi-disant "disparu" ?

ananie a écrit:Ceci dit, je n'ai jamais dit que l'on ne pouvait pas atteindre l'état de Bouddha ou de Jésus, j'ai juste dit, parce que c'est une constatation, que nous en sommes tous loin, en tous cas sur ce forum.

Peux-tu juger tout le monde sur le forum d'un coup, comme cela, presque comme une sentence, on dirait même avec un certain dédain ? Constatation ou pas, seul Dieu pourrait la faire, pas toi, ni moi, ni personne d'autre. Non-jugement.
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Kôrëm le Lun 4 Mar 2013 - 17:23

ananie a écrit:Immatériel, nous ne parlons pas du même état au delà de l'égo.
L'état au delà de l'égo des bouddhistes, dont je parle, n'est pas une expérience, c'est une réalisation, c'est à dire un état permanent.
Celui qui le vit une seule fois le réalise, et y demeure ensuite.
S'il le vit comme une expérience qui a un début et une fin, c'est que cet au delà de l'égo était partiel.

Mon expérience m'a prouvé que l'on peut passer au-delà de l'ego lors de montées vibratoires, d'expériences extatiques pouvant durer plusieurs jours, mais de revenir à un niveau plus bas après ...

Cela dit, je pense que l'état de celui qui est pleinement réalisé, le garde surement en permanence, mais je n'en suis pas si sûr faute d'exemples ... L'incarnation a ses contraintes et le corps physique étant lié à l'égo/personnalité , je ne suis pas sûr que l'on puisse s'en soustraire complètement avant de le quitter pour le royaume ou le nirvana ... D'ailleurs Jésus-Christ lui-même semblait sujet à des hauts et des bas vibratoires qui le faisait parler différemment ... parfois il parlait en tant que Jésus, et parfois il précisait qu'il parlait au nom du divin ...A vérifier



Ananie a écrit:"Ce n'est plus moi qui vit, c'est le Christ qui vit en moi".
Voici un exemple très clair.

C'est ce que disent tous les Saints chrétiens.
Pour eux le chemin consiste à devenir de plus en plus petit pour que Dieu puisse devenir de plus en plus grand en eux.
C'est aussi ma vision des choses, tirée de mon expérience, même si je suis loin d'être un Saint.

Je rejoins à 100% ce que tu dis là cheers ... Tout le chemin consiste à diminuer l'importance de notre ego/personnalité pour laisser notre divinité prendre la place ... Tes propos rejoignent ceux de tous les mystiques de toutes les spiritualités ...

ananie a écrit:Ceci dit, je n'ai jamais dit que l'on ne pouvait pas atteindre l'état de Bouddha ou de Jésus, j'ai juste dit, parce que c'est une constatation, que nous en sommes tous loin, en tous cas sur ce forum.

Il ne faut pas se sous-estimer ... S'ils sont venus enseigner c'est bien pour qu'on les suivent. Si tu les déifient, tu ne pourras pas arriver à le vivre toi aussi, cela serait dommage. Il ne faut pas confondre Jésus l'homme et le Christ qui est une des facettes de la trinité divine pour les chrétiens ou la conscience de toute l'humanité pour d'autres. Jamais nous ne pourrons devenir CHRIST, mais nous pouvons devenir COMME JESUS : réceptacle du Christ. Jésus, lui-même ne disait-il pas

Jésus a écrit:Lc VI : « Le disciple n’est pas plus que le maître ; mais tout disciple accompli sera comme son maître. »

Jean XIV 12-13 : « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes... »
avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par ananie le Lun 4 Mar 2013 - 17:44

Korem a écrit:Mon expérience m'a prouvé que l'on peut passer au-delà de l'ego lors de montées vibratoires, d'expériences extatiques pouvant durer plusieurs jours, mais de revenir à un niveau plus bas après ...
Ce n'est pas le vrai au delà de l'égo des bouddhistes. Celui ci n'est pas temporaire. Voir ce non égo le déracine une fois pour toute selon le Bouddha lui-même.

Il ne faut pas se sous-estimer ... S'ils sont venus enseigner c'est bien pour qu'on les suivent. Si tu les déifient, tu ne pourras pas arriver à le vivre toi aussi, cela serait dommage.
Je n'ai rien dit de tel, j'ai dis que nous pouvions, comme tout le monde, atteindre l'état de Jésus ou du Bouddha.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par ananie le Lun 4 Mar 2013 - 17:56

Immatériel a écrit:La conscience peut aller au delà de l'ego, et pourtant ensuite, lorsqu'elle "revient dans le corps", elle constate que cet ego est encore opaque à la Lumière. C'est ce que vivent les personnes qui font des NDE par exemple, elles "voient" la Lumière, mais ne reviennent pas "éveillés" pour autant, même si rien que de le "voir" une fois, ça permet de "savoir" sur quoi il faut travailler.[code]
Ce n'est pas l'au delà de l'égo des bouddhistes.
Même au delà de la mort nous gardons cet égo (qui n'est pas la personnalité, mais la croyance en un moi immuable et permanent).

Il n'y a pas de généralité, il n'y a pas de "mode d'emploi" qui définisse l'éveil ou l'illumination
Dans les spiritualités traditionnelles si.

Je n'ai pas interprété ce passage comme tu l'interprètes. Pour moi ça ne veut pas dire "que nous n'ayons plus le moindre sentiment de nous-mêmes" comme tu le mentionnais, qui est une notion totalement différente que celle que "Dieu vive à en nous". L'un n'empêche pas l'autre
St Paul commence sa phrase en disant "ce n'est plus moi qui vit"... "ce n'est plus moi..."

Si c'est Dieu qui dirige la personne, il la manipule, et la personne n'est plus Libre ni responsable de ses actes.
Oui c'est ça.
Parce que la personne a choisi librement d'abandonner sa volonté propre et son libre arbitre pour la volonté de Dieu.
De même que Jésus "Père que ce ne soit pas ma volonté qui se fasse mais la tienne".

Ils ne disent pas qu'ils ont perdu le sentiment d'eux-mêmes.
Si beaucoup d'entre eux.
Ste Thérèse d'Avila notamment.

C'est le "moi" qui s'oppose à Dieu qui devient de plus en plus petit. Le "moi" qui ne s'oppose pas à l'Absolu, à la Lumière, à l'Unité, celui là il subsiste, et heureusement, sinon nous perdrions notre individualité, et le terme "résurrection" n'aurait aucun sens, résurrection de quoi, si le "moi" a soi-disant "disparu" ?
Le moi n'est pas la personnalité qui est l'ensemble du corps, des pensées, émotions, perceptions.
Si tu entends le moi comme la personnalité, alors effectivement, selon les chrétiens, il reste.
Ce qui disparait, c'est la sensation d'un moi, à l'intérieur de la personnalité, qui la dirigerait et accomplirait sa volonté propre. Ce moi là n'existe plus, c'est Dieu qui prend les commandes de la personnalité selon les Saints.

Peux-tu juger tout le monde sur le forum d'un coup, comme cela, presque comme une sentence, on dirait même avec un certain dédain ? Constatation ou pas, seul Dieu pourrait la faire, pas toi, ni moi, ni personne d'autre. Non-jugement.
S'il y a du dédain alors il me concerne aussi puisque je me mets au même niveau que tout le monde ici.
Sinon, tout ce paragraphe qui finit par "non-jugement" est lui aussi un jugement.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Rigel le Lun 4 Mar 2013 - 18:01

Ananie dit :
Immatériel, nous ne parlons pas du même état au delà de l'égo.
L'égo n'a rien à voir dans 'l'Humilité". Ni en deçà ni au delà de l'"EGO" ?????...
Au delà de l'Ego .... La plan Bouddhique....
On né humble ou servile. Rien n'est n'est péjoratif.
Juste un chemin à faire.

ananie a écrit:Effectivement Dieu ne force rien et ne manipule personne, mais pour ceux qui le veulent, Dieu vient prendre toute la place en eux, si bien que ce n'est plus le "moi" qui dirige la personne, mais Dieu lui-même.

Immateriel a érit : Si c'est Dieu qui dirige la personne, il la manipule, et la personne n'est plus Libre ni responsable de ses actes

Immateriel ... Le libre arbitre est très ténu pour la conduite de ta vie, de cette vie là
.
Ananie ne juge pas, il dit ce qu'il pense. A toi de ne pas juger .....
Prends ce qu'il te faut sur ce forum et partage tes connaissances ou tes "sentiments"... Sourire...
Kiss à vous tous



avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Kôrëm le Lun 4 Mar 2013 - 18:03

ananie a écrit:S'il y a du dédain alors il me concerne aussi puisque je me mets au même niveau que tout le monde ici.
Sinon, tout ce paragraphe qui finit par "non-jugement" est lui aussi un jugement.

Excuse-moi Ananie, mais là il me semble (je rajoute cela pour la modération Smile ) que tu fais une projection ... Sur quels critères objectifs te bases-tu pour dire que tout le monde sur ce forum à le même niveau de réalisation ? Personnellement (et cela n'engage que moi) je ressens de grandes différences entre les membres de ce forum, certains sont plus avancés que d'autres sur le chemin de l'éveil à l'instant présent, ce qui ne préjuge rien de l'avenir ...
avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par lounaaa le Lun 4 Mar 2013 - 18:20

Personnellement (et cela n'engage que moi) je ressens de grandes différences entre les membres de ce forum, certains sont plus avancés que d'autres sur le chemin de l'éveil à l'instant présent, ce qui ne préjuge rien de l'avenir ...

C'est personnellement tout ce que je rejette, et qui dévie de ma perception de l'humilité. Et ce, non pas que sur le forum, mais sur l'humanité en général, d'où également mon incompréhension du maitre. Comment un humain peut-il classer la valeur des êtres? D'autant que la réalisation étant différente à travers les religions ou les philosophies, il faut encore préciser dans quel courants elle serait éventuellement plus avancé.
Peu importe le but qu'on attribue à l'éveil -sortir du cycle de vie, aller au paradis, guider l'umanité dans le meilleur sens qu'on lui rève...- "juger" qui en est où revient à dire que les autres sont soit inutile à l'humanité, soit sont en train de rater leurs vies... Rolling Eyes

Pour moi, l'humilité dans son sens large, ce n'est pas se rabaisser ou se croire moins bons que ce qu'on ne l'est. En revanche, peut importe le chemin parcouru, les épreuves traversées, les largesses octroyés ou les heures de méditation au compteur, c'est se rappeller sans cesse que "l'autre" c'est nous, qu'il a le même droit à l'erreur que nous, le même droit à l'amour,la même place, sans lui en oter sa liberté ou son libre arbitre, et que sa vie sur terre répond au même dessein, avec l'exacte même valeur.
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Rigel le Lun 4 Mar 2013 - 18:26

ananie a écrit:
S'il y a du dédain alors il me concerne aussi puisque je me mets au même niveau que tout le monde ici.
Sinon, tout ce paragraphe qui finit par "non-jugement" est lui aussi un jugement.
Je remets une petite couche !!! Sourire .....
Comment doit on prendre "se mettre au même niveau" ???
Nous sommes sur le "post" Humilité"

Korem dit : Personnellement (et cela n'engage que moi) je ressens de grandes différences entre les membres de ce forum, certains sont plus avancés que d'autres sur le chemin de l'éveil à l'instant présent, ce qui ne préjuge rien de l'avenir ...
C'est merveilleux !!
Mais gaffi .. le savoir ne fait pas tout.
L'Avenir sera beau.....

avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par ananie le Lun 4 Mar 2013 - 18:28

Korem a écrit:Sur quels critères objectifs te bases-tu pour dire que tout le monde sur ce forum à le même niveau de réalisation ?
Oui surement, je disais juste que nous n'étions pas des êtres réalisés selon moi.
Après je ne suis pas là pour comparer les gens, évaluer le niveau de chacun... ça ne m'intéresse pas.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Rigel le Lun 4 Mar 2013 - 18:34

Hola
Un p'ti examen de conscience avant d'éteindre la lumière ne ferait pas de mal .....
La bizzzz
Rigel
avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Immateriel le Lun 4 Mar 2013 - 19:20

Rigel a écrit:Immateriel ... Le libre arbitre est très ténu pour la conduite de ta vie, de cette vie là
.
Ananie ne juge pas, il dit ce qu'il pense. A toi de ne pas juger .....
Prends ce qu'il te faut sur ce forum et partage tes connaissances ou tes "sentiments"... Sourire...

Peux-tu me signifier l'endroit où j'ai jugé quelqu'un, afin que j'en prenne note et que je demande pardon à la personne concernée ? Si c'est le cas, c'était une erreur de ma part.

En ce qui concerne le libre arbitre, c'est une condition sine qua non d'une spiritualité saine. L'inviolabilité du libre arbitre permet de concevoir le principe qu'est la Liberté Spirituelle, sans laquelle il n'y a aucun intérêt à suivre une quête spirituelle, dont le but est justement "la libération" des conditionnements, et non l'asservissement (même à Dieu) qui est contraire à sa Bonté, à sa Bienveillance.

Concevoir Dieu comme capable de prendre "le contrôle Absolu et irrévocable" d'un Être, c'est mal le concevoir. L'Être entre en relation avec Dieu, et se crée une coopération entre l'Absolu et l'Être en question, ce n'est que lorsqu'il y a cette coopération que la Lumière rayonne, Dieu est en coopération avec tout le monde, mais peu sont en coopération avec Lui, avec la Lumière. Il n'y a aucune justification qui puisse admettre que l'Être s'efface pour laisser pleinement Dieu s'exprimer à travers son corps, c'est comme si un Père voulait prendre la vie de son Fils pour lui-même.

ananie : tu disais que de nombreux saints ont abandonné leur libre arbitre et leur volonté, et laisser Dieu pleinement prendre place de leur "moi" ? Alors, si c'était le cas, ils seraient devenus des incarnations divines, et ils n'auraient plus parlé en leur nom, ils auraient affirmé être Dieu qui a prit "possession" de ce corps, ce qui ne me semble jamais avoir été le cas.

La volonté de Dieu ne vient pas remplacer la volonté de l'Être, elle vient la compléter, la remplir de Lumière, c'est ce qui se passe lorsque le Saint Esprit "descend", il ne vient pas remplacer l'Être, il le complète, la personnalité n'est pas perdu.

Ce "moi" dont tu parles qui devient de plus en plus petit, et je le répète parce qu'il me semble en plus que tu étais d'accord malgré le fait que dans tes propos il y ait une contradiction, n'est que "le moi en opposition avec Dieu, avec la Lumière". C'est le moi "centré" qui ne voit que son propre intérêt, et qui n'est pas ouvert à la Lumière. C'est ce "moi" là qui est "remplacé" par la Lumière, mais le "moi" qui est l'allié de la Lumière, celui qui la guide dans notre quotidien à travers notre propre expérience de vie, celui là n'est pas "effacé", sinon cela viendrait comme je le disais plus haut bouleverser le principe immuable de la Liberté, c'est un non-sens vis-à-vis de l'Être même.
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par ananie le Lun 4 Mar 2013 - 19:52

Immatériel a écrit:La volonté de Dieu ne vient pas remplacer la volonté de l'Être, elle vient la compléter, la remplir de Lumière, c'est ce qui se passe lorsque le Saint Esprit "descend", il ne vient pas remplacer l'Être, il le complète, la personnalité n'est pas perdu.
Pour moi si, la volonté de Dieu vient remplacer la volonté du moi.
C'est d'ailleurs à mon sens ce qui définit le Saint.
Mais effectivement la personnalité n'est pas perdue.
Encore une fois la personnalité n'est pas le moi.

Et effectivement oui, pour moi les grands Saints sont des incarnations divines.
Mais les Saints chrétiens continuent, par humilité de parler de leur moi.
Ainsi, Saint François d'Assise, un des plus grands saints chrétiens, disait de lui-même qu'il était le plus grand pécheur que la terre ait jamais portée, et que si Dieu ne faisait pas tout à travers lui, il passerait son temps à pécher.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par lounaaa le Lun 4 Mar 2013 - 20:36

Mais si Tout est Dieu, ne s'exprime t-il pas toujours? Thinking
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par ananie le Lun 4 Mar 2013 - 20:55

Oui en Saint François d'Assise, Dieu a pris toute la place et s'exprime toujours.

Mais pour bien marquer que ce n'est pas depuis son moi qu'il agit, mais que c'est Dieu qui agit à travers lui, St François dit qu'il reste le plus grand pécheur que la terre ait portée.
Et il le pense vraiment.
Sauf qu'il n'agit jamais, mais laisse uniquement la volonté de Dieu s'exprimer à travers lui.
Cela lui permet également de ne pas s'en valoriser et de n'en tirer aucune gloire personnelle.

Je trouve que c'est un bel exemple d'humilité.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par lounaaa le Lun 4 Mar 2013 - 21:06

Je comprends oui, et en effet, j'y vois aussi beaucoup d'humilité.
Mais... ça me chagrine un peu cette idée que seul les saints expriment la volonté de Dieu...
Je comprends bien la différence entre la volonté de l'individu incarnée et celle de l'ame, mais l'une ou l'autre, dans ma conception de Dieu, tout ce qui s'exprime lui appatient déjà... Du saint au meurtrier... comment dire : je crois qu'absolument tout , au dela des interprétations que nous en tirerons (bien/mal, lumière/obscurité, etc) tout est Dieu, dans l'expression et même la non-expression! Smile
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Rigel le Lun 4 Mar 2013 - 21:12

St François d'Assise ... Mon pote à moi c'est St Antoine.... Sourire.
Ananie dit :Et effectivement oui, pour moi les grands Saints sont des incarnations divines.
Là je ne pense pas comme vous.
1/ il n'y a pas de "grands saints et de petits saints"
2/ Nous sommes tous des saints en puissance Angel

immateriel dit : Peux-tu me signifier l'endroit où j'ai jugé quelqu'un, afin que j'en prenne note et que je demande pardon à la personne concernée ? Si c'est le cas, c'était une erreur de ma part.
Mais non Imma... Belier que tu es, ne rue pas rapidosss dans les brancards !!!

Louna... Nous exprimons tous Dieu avec nos moyens petits ou grands ????
Une BA chaque jour....
Flower kisses
avatar
Rigel

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2011
Féminin Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humilité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum