Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Kôrëm le Sam 23 Fév 2013 - 17:11




Voici une clef rapide à vérifier :

1) - Soit vous avez à faire avec des théories compliquées, de longues histoires impossibles à démêler, des labyrinthes d'informations qui ne vous permettent pas d'avoir une vue d'ensemble claire. scratch

2) - Soit vous avez une parole simple qu'un enfant pourrait aisément comprendre. Peu de détails, mais des vues larges et facilement compréhensibles. Angel


Exemples de la catégorie 1 :

- L'enseignement de certaines religions officielles basées sur des livres de plusieurs centaines de pages qui noient le lecteur dans un flot de détails insignifiants (Bible, Coran etc ). Par la suite ces religions sont morcellées par leurs différentes interprétations de ses points de détail

- Certaines théories new-age qui abondent de descriptions d'habitants de galaxies lointaines, d'univers parallèles dans tous les sens, de lignées d'êtres en tous genre.

Exemples de la catégorie 2 :

- L'enseignement donné par Jésus-Christ qui tient en quelques pages (je ne parle que de ces paroles et non de tout ce qu'il y a autour) et qui est d'une simplicité enfantine si elle est entendue avec le coeur et l'intuition, que de messages par exemples dans ces quelques mots ! :
Mt XVI 24-25 : « Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera. Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perdait son âme ? Ou que donnerait un homme en échange de son âme ? »

- L'enseignement des 5 accords toltèques : Un petit livre et 5 préceptes largement suffisant pour faire une spiritualité à part entière et pour s'éveiller. Fleur

avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Dagda le Sam 23 Fév 2013 - 17:25

Je plussoie!! Clap clap

La simplicité me semble vraiment un élément fiable!! La véritable intelligence ne consiste pas à étaler toutes sorte de concepts plus complexes les uns que les autres, mais bien de mettre à la portée du plus humble les enseignements les plus profonds... Et simplicité ne signifie pas superficialité, loin de là!! Des enseignements très simples peuvent receler une richesse inouïe!

La vérité la plus élevée fait partie intégrante de notre existence, même si l'on ne s'en rend pas compte. Elle est forcément simple dans son essence. C'est l'esprit agité, le mental discursif qui est compliqué, pas la nature de l'existence...
avatar
Dagda

Messages : 249
Date d'inscription : 16/11/2011
Masculin Age : 34
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Immateriel le Sam 23 Fév 2013 - 18:01

La Lumière peut se manifester dans le simple comme dans le compliqué Smile Et ce n'est pas parce qu'une notion est simple qu'elle est Lumineuse, par exemple les matérialistes estiment qu'il n'existe rien en dehors de la matière, c'est très simple comme conception du monde, mais non Lumineuse.
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Hirloe le Sam 23 Fév 2013 - 18:26

Ah oui, pour ma part la simplicité est le sommet de la sophistication I love you (pour paraphraser De Vinci)... mais est-ce pour autant qu'un enseignement usant de simplicité sera accessible ou lumineux à qui n'est pas déjà bien engagé sur le chemin ?
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Joha le Sam 23 Fév 2013 - 18:57

Kôrëm a écrit:
- L'enseignement de certaines religions officielles basées sur des livres de plusieurs centaines de pages qui noient le lecteur dans un flot de détails insignifiants (Bible, Coran etc ).

Dans la Bible, la notion de "simplicité" est abordée selon deux acceptions diamétralement opposées.

Psaumes :

- L'Éternel garde les simples ; J'étais malheureux, et il m'a sauvé.(116:6)
- La révélation de tes paroles éclaire, Elle donne de l'intelligence aux simples.(119:130)

Les Proverbes :

- Pour donner aux simples du discernement, Au jeune homme de la connaissance et de la réflexion.(1:4)
- L`homme simple croit tout ce qu'on dit, Mais l'homme prudent est attentif à ses pas.(14:15)
- Les simples ont en partage la folie, Et les hommes prudents se font de la science une couronne.(14:18)
- L`homme prudent voit le mal et se cache, Mais les simples avancent et sont punis.(22:3)

N'est-ce pas un indice que les choses ne sont pas aussi "simples" ?
avatar
Joha

Messages : 141
Date d'inscription : 25/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Confluent des deux rives

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par rirrou le Sam 23 Fév 2013 - 19:42

ah la simplicité... c'est pas simple! non je plaisante.. sunny

c'est assez relatif en fait, pour nous il peut paraître simple que 1 et 1 font 2 mais pour un enfant, c'est probablement plus complexe...

en ce qui concerne la "spiritualité", les enseignements peuvent avoir plusieurs degrés de compréhention ce qui fait qu'au premier degré quelque chose sera simple à comprendre et à intégrer mais le même enseignement à un degré différent transmis à la même personne peut même n'avoir aucun sens jusqu'à ce qu'elle le comprenne, qu'elle l'intègre puis qu'elle dise: "mais c'est d'une simplicité...!"

l'enseignement est à considérer je pense aussi des deux bords c'est à dire qu'un enseignement n'est pas que reçu, il est aussi transmis, alors aussi, qu'est ce que transmettre simplement un "enseignement"..?

sunny
avatar
rirrou

Messages : 241
Date d'inscription : 09/08/2012
Masculin Age : 46
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Dagda le Dim 24 Fév 2013 - 9:23

En effet toutes les notions simples ou les règles de conduite simples ne sont pas pour autant lumineuses.

Cependant qu'est ce qui affectionne les théories complexes, les termes très techniques, les pratiques alambiquées? C'est l'égo! Je ne dis pas que ces choses là n'ont aucun intérêt, loin de là, l'être humain étant complexe, il est tout à fait normal que pour expliquer certains de ses fonctionnements il existe des notions complexes. Mais ces notions ne sont pas nécessairement incontournables, comme tout elles conviennent à certaines personnes et pas à d'autres, et surtout il est primordial de ne pas s'attacher à la complexité en elle-même, sinon l'orgueil se vautre dans ce sentiment d'être supérieur aux autres, car en mesure de maitriser des concepts que d'autres ne peuvent comprendre.

Que les pratiques ou théories soient simples ou complexes, c'est toujours pareil, elles délimitent le chemin mais ne sont pas pour autant le chemin en lui-même.

Et bien que les approches plus techniques, plus complexes, conviennent mieux à certains, il y a pour moi un avantage fondamental en ce qui concerne la simplicité: la simplicité est accessible à tous! Et ça me semble vraiment très important. Ce n'est pas réservé à une élite, laissant ainsi les masses dans une obscure ignorance. (bon des fois les masses réclament à corps et à cris une ignorance bien crasse...)

Il y a des approches simples qui n'en soit pas moins profondes. Je prend l'exemple des contes Zen. Il y est souvent questions de moines, de samouraïs, d'oiseaux, de montagnes, de fleuves... Rien de bien compliqué hein! Cependant il y a plusieurs degrés d'interprétation, et même si le premier est saisissable instantanément, il faut intégrer certaines choses avant de saisir les autres. Et pour les niveaux les plus profonds, la compréhension ne se fait pas par le mental, ça relève plus de l'intuition.

Après ont a des textes comme le Tao-Te-King. Là c'est un peu particulier car le Tao-Te-King n'est pas d'une première approche forcément limpide, mais on y trouve très peu de jargon, et les éléments exposés pour illustrer certaines notions sont également des plus simples! (terre, ciel, eau, vent, guerre, maladie, paix, nourriture...)

Il y en a surement d'autres comme les contes soufis mais je n'en sait pas beaucoup plus...

La vérité ultime existait bien évidemment avant l'établissement du moindre dogme, de la moindre croyance, du moindre rituel. Etait elle pour autant moins accessible qu'aujourd'hui? Surement pas. Ce qui prouve qu'on peut se passer de tout ça. Bon à cette époque les gens étaient plus proches de la nature, en faisaient partie intégrante (c'est aussi notre cas, mais on est nombreux à s'efforcer de vouloir l'oublier) et avaient une vie moins complexe. Ce qui étaient valable pour eux ne l'est peut-être pas pour nous. Mais la vérité ne nécessite pas la complexité à mon sens.

(Ca c'est vu que j'étais un partisan de la simplicité? Ha bon... Suspect )
avatar
Dagda

Messages : 249
Date d'inscription : 16/11/2011
Masculin Age : 34
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Kôrëm le Dim 24 Fév 2013 - 10:40

Joha a écrit:Dans la Bible, la notion de "simplicité" est abordée selon deux acceptions diamétralement opposées.
N'est-ce pas un indice que les choses ne sont pas aussi "simples" ?

La bible n'est pas simple ... il est donc normal qu'elle contiennent de nombreuses contradictions ... Pour ma part je ne retiens que l'enseignement de Jésus-Christ qui lui est simple et encourage la simplicité ! Pour ma part, j'ai rencontré beaucoup de gens simples, d'enfants de tous âges qui vivaient des expériences spirituelles fortes Angel ... par contre je n'ai jamais vu de personnes à l'intellect, au mental fort qui y arrivait. Bien sûr il peut jongler avec les théories et les concepts, mais cela ne se traduit par rien dans les faits scratch

Jésus-Christ conseille fréquemment d’adopter l’attitude des enfants. Bien entendu, il ne conseille pas de retomber en enfance, mais il indique par là qu’il faut retrouver la simplicité et l’innocence des enfants. Les enfants croient aux fées, au père Noël et à la magie, or le Royaume des cieux est bien plus proche de toutes ces choses-là que du monde rationnel dans lequel nous vivons aujourd’hui. Cela est clair dans ce passage « Heureux les pauvres en esprit, car le Royaume des Cieux est à eux ! » , il est bien évident qu’il n’adresse pas ces propos aux « simples d’esprit » dans le sens qu’on donne à ce terme aujourd’hui, il parle de tous ceux qui n’utilisent pas ou peu leur mental, leur intelligence intellectuelle …comme les enfants !


Mt XVIII 3-14 ; Mc X 15 ; Lc XVIII 17 : « Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux. C’est pourquoi, quiconque se rendra humble, comme ce petit enfant, sera le plus grand dans le royaume des cieux. »



Mt XIX 14 ; Mc X 13-16 ; Lc XVIII 15-17 : « Laissez les petits enfants et ne les empêchez pas de venir à moi ; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent ».


Dagda a écrit:(Ca c'est vu que j'étais un partisan de la simplicité? Ha bon... Suspect )

Oui et te rejoins pleinement dans ce que tu dis Sage


avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Hirloe le Dim 24 Fév 2013 - 10:51

Korem a écrit:Jésus-Christ conseille fréquemment d’adopter l’attitude des enfants. Bien entendu, il ne conseille pas de retomber en enfance, mais il indique par là qu’il faut retrouver la simplicité et l’innocence des enfants. Les enfants croient aux fées, au père Noël et à la magie, or le Royaume des cieux est bien plus proche de toutes ces choses-là que du monde rationnel dans lequel nous vivons aujourd’hui.
La croyance que tu illustres par le père noël et les fées a plus a voir avec la crédulité qu'avec l'innocence, non ? Une croyance reste une croyance, si jolie fut-elle...
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Kôrëm le Dim 24 Fév 2013 - 11:13

Hirloe a écrit:La croyance que tu illustres par le père noël et les fées a plus a voir avec la crédulité qu'avec l'innocence, non ? Une croyance reste une croyance, si jolie fut-elle...

C'est ton choix de percevoir cela ainsi ... les anciennes cultures savaient qu'il existait des êtres de la nature et les légendes de toutes les civilisations en parle sous des noms différents. Je connais personnellement une shaman originaire de Madagascar qui m'a raconté des rencontres qu'elle a pu faire avec ces êtres ...

Moi je choisi de la croire ... en attendant de le vivre rendeer
avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Kenzo le Dim 24 Fév 2013 - 13:22

La simplicité réside dans celui qui reçoit.
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Hirloe le Dim 24 Fév 2013 - 13:35

Korem a écrit:les anciennes cultures savaient qu'il existait des êtres de la nature et les légendes de toutes les civilisations en parle sous des noms différents. Je connais personnellement une shaman originaire de Madagascar qui m'a raconté des rencontres qu'elle a pu faire avec ces êtres ...
En fait, ma remarque porte sur l'association croyance/innocence que tu induits.
Lorsque Jésus fait référence aux petits enfants, je l’interprète comme une invitation au retour à un état oublié d'innocence mais pas à la croyance (qu'elle soit fondée sur des vérités primaires ou non, cela ne change rien). Un enfant qui croit n'est quelque part plus "pur" car il a été induit dans son mental une donnée non éprouvée qu'il prend dorénavant pour vérité. C'est de l'ordre du conditionnement en somme. Or retrouver l'innocence passe selon moi justement par le déconditionnement.
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Kenzo le Dim 24 Fév 2013 - 14:02

Hirloe a écrit:
Korem a écrit:les anciennes cultures savaient qu'il existait des êtres de la nature et les légendes de toutes les civilisations en parle sous des noms différents. Je connais personnellement une shaman originaire de Madagascar qui m'a raconté des rencontres qu'elle a pu faire avec ces êtres ...
En fait, ma remarque porte sur l'association croyance/innocence que tu induits.
Lorsque Jésus fait référence aux petits enfants, je l’interprète comme une invitation au retour à un état oublié d'innocence mais pas à la croyance (qu'elle soit fondée sur des vérités primaires ou non, cela ne change rien). Un enfant qui croit n'est quelque part plus "pur" car il a été induit dans son mental une donnée non éprouvée qu'il prend dorénavant pour vérité. C'est de l'ordre du conditionnement en somme. Or retrouver l'innocence passe selon moi justement par le déconditionnement.


Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un conditionnement mais plutôt d'un épanouissement.


Croire au Père Noel, est une construction mythologique dans l'imaginaire de l'enfant. Cela n'est pas mental, car la pensée ici n'enferme pas, mais ouvre son univers intérieur vers un monde magique et archétypal.

A un certain age, lui avouer que le Père Noel n'existe pas, lui ouvre une autre porte, celle du monde plus dur et beaucoup moins magique : celui du monde concret partagé par les adultes. Ainsi il reçoit une leçon que les personnages et univers du monde imaginatif qu'il c'est construit n'existe pas et que donc il ne faut plus y croire mais discerner le vrai du faux dans un tout autre monde dans laquel il devra vivre, un monde différent.

Ainsi il meurt dans un monde pour renaître nouveau dans un nouveau monde.

Dans notre monde moderne il n'y a plus ces rites qui permette de passer d'un age a un autre. L'innocence de l'enfant sera souiller par le monde concret et de par cette épreuvre du monde concret dans lequel il y a une dualité et qu'il faut y discerner ce qui est bien et mal (conditionnement culture), il recherchera en lui cet innocence oubliée par la spiritualité si il y en est porté.
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Hirloe le Dim 24 Fév 2013 - 15:18

Kenzo a écrit:Croire au Père Noel, est une construction mythologique dans l'imaginaire de l'enfant. Cela n'est pas mental, car la pensée ici n'enferme pas, mais ouvre son univers intérieur vers un monde magique et archétypal.
Le père-noël à Vocation initiatique ? Oui, on peut voir les choses ainsi, dans un des aspects positifs de cette croyance. De même qu'à un certain niveau la croyance peut faire contrepoids à un extrême rationalisme.

Reste qu'à mon sens la croyance et l'innocence dont il est question dans "les petits enfants..." n'ont pas lieu d'être assimilées...

Croire c'est adhérer à une vision extérieure. Et adhérer à une vision extérieure, c'est appréhender le réel par l'illusion de cette vision extérieure.
L'innocence du petit enfant, c'est pour moi son immense réceptivité (qui est plus de l'ordre de la faculté intuitionnelle) à la pure réalité. Pure réalité dans le sens où elle n'est pas encore filtrée par les visions dualistes surimposées via les conditionnements divers et variés.
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Joha le Dim 24 Fév 2013 - 15:37

Kôrëm a écrit: Pour ma part, j'ai rencontré beaucoup de gens simples, d'enfants de tous âges qui vivaient des expériences spirituelles fortes Angel ... par contre je n'ai jamais vu de personnes à l'intellect, au mental fort qui y arrivait. Bien sûr il peut jongler avec les théories et les concepts, mais cela ne se traduit par rien dans les faits scratch

L'essentiel est de pouvoir faire une nette distinction entre ce qui est "simple" et ce qui est "simpliste" en soi ! Laughing
avatar
Joha

Messages : 141
Date d'inscription : 25/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Confluent des deux rives

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Immateriel le Dim 24 Fév 2013 - 15:46

Tout Existe. On ne peut pas faire plus simple Wink

Le Père-Noël existe, au moins sur la dimension des pensées, la preuve, nous pouvons en parler. Dire à un enfant que le Père-Noël n'existe pas, ce n'est pas lui ouvrir une porte bénéfique, c'est au contraire semer la confusion, le "néant" dans sa pensée, l'inexistence (qui par définition est la seule chose qui n'existe pas, parce que tout le reste, tout ce que nous pouvons nommer ou imaginer, existe).

Je l'ai montré plus haut avec l'exemple du matérialisme, une pensée simple n'est pas forcément Lumineuse. Cela devrait suffire à considérer le mot "simple" sous un autre aspect, et je lui préfère plutôt le terme "évident". Un concept évident ne rencontre aucun obstacle à la raison bien formée, il est Lumineux parce qu'il est porteur de Vérité. L'évidence englobe la simplicité, mais en plus inclus en elle la Vérité.
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Hirloe le Dim 24 Fév 2013 - 16:03

Immatériel a écrit:Le Père-Noël existe, au moins sur la dimension des pensées, la preuve, nous pouvons en parler. Dire à un enfant que le Père-Noël n'existe pas, ce n'est pas lui ouvrir une porte bénéfique, c'est au contraire semer la confusion, le "néant" dans sa pensée, l'inexistence (qui par définition est la seule chose qui n'existe pas, parce que tout le reste, tout ce que nous pouvons nommer ou imaginer, existe).

Le concept du Père-Noël existe. Il existe également plein de père noël dans les rues à l'approche du 24 décembre. Maintenant, le Père-Noël existe-t-il chez les papous ? LE père-noël existe-t-il en chair et en os, dans la réalité partagée ? Il me semble plutôt sain au contraire d'expliquer à un enfant qu'on l'a (même sous couvert de "bienveillance") trompé et que le Père Noël n'a jamais existé que dans l'imaginaire... scratch
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par MarieAnne le Dim 24 Fév 2013 - 16:08

Si les enseignements quel qu’ils soient s'offraient que de manière simple, cela serait à moins sens nuire au développement de l'intelligence, et n'éveillerait nullement en soi le désir d'apprendre, ce désir, cette soif qui met en place un état d'être, une vibration particulière qui peut offrir bien des possibles comme l'intuition, l'inspiration par exemple, l'esprit créatif ... Il importe à mes yeux que l'esprit se mette en marche au coeur de ce désir. Si on offre du tout cuit, facilement assimilable voir même déjà digéré Wink on supprime tout agir à l'intérieur de soi.

Kenzo a écrit:La simplicité réside dans celui qui reçoit.
Sage

L'enfant (pas tous et de moins en moins à notre époque Crying or Very sad ) a la particularité d'accueillir le nouveau en lui même sans y mettre d'interférence, de jugement. L'innocence pour moi, est une ouverture à tous les possibles. D'où aussi l'importance dans l'éducation d'être très attentif à ce qui s'offre à l'enfant dans tous les domaines. Personnellement je pense que le monde imaginal est des plus importants pour l'enfant mais à condition que l'adulte qui accompagne l'enfant en connaisse lui-même toute la portée.
avatar
MarieAnne

Messages : 226
Date d'inscription : 03/12/2012
Féminin Age : 57

http://justedesfruitscueillis.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par MarieAnne le Dim 24 Fév 2013 - 16:13

Hirloe a écrit: Maintenant, le Père-Noël existe-t-il chez les papous ?

je ne pense pas Smile mais il y a de fortes chances que d'autres personnages légendaires, mythiques participent au même principe
avatar
MarieAnne

Messages : 226
Date d'inscription : 03/12/2012
Féminin Age : 57

http://justedesfruitscueillis.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Hirloe le Dim 24 Fév 2013 - 16:20

Oui, c'est de l'ordre de l'archétype.
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Immateriel le Dim 24 Fév 2013 - 16:22

Hirloe a écrit:Le concept du Père-Noël existe. Il existe également plein de père noël dans les rues à l'approche du 24 décembre. Maintenant, le Père-Noël existe-t-il chez les papous ? LE père-noël existe-t-il en chair et en os, dans la réalité partagée ? Il me semble plutôt sain au contraire d'expliquer à un enfant qu'on l'a (même sous couvert de "bienveillance") trompé et que le Père Noël n'a jamais existé que dans l'imaginaire... scratch

C'est une erreur primordiale de tromper l'enfant en lui racontant des sornettes, de lui mentir en lui disant que c'est le Père-Noël qui lui a apporté ses cadeaux. C'est aussi une erreur de lui dire que les hommes déguisés en Père-Noël dans la rue sont le Père-Noël. Je ne comprend pas les parents qui procèdent à un tel rituel du mensonge.

Cependant si cette ou ces erreurs ont déjà été commises, cela n'empêche pas d'expliquer à l'enfant que le Père-Noël existe bel et bien sur le plan imaginaire, que rien ne prouve qu'il n'existe pas de chair et d'os ou qu'il n'a "jamais" existé (comme tu le mentionnes), et dire clairement que ce n'est pas lui qui a apporté ses cadeaux.

Ainsi on dit la Vérité, on ouvre la curiosité chez l'enfant, on lui montre que même ce qui est imaginaire existe, on ne ferme pas la porte de l'extraordinaire, et on ne fait aucune supposition sur ce dont on a aucune preuve. Malheureusement, certains parents tendent à vouloir imposer leur scepticisme à leurs enfants, en leur décrivant un monde fait de mensonges (auxquels ils participent souvent, donnant ainsi un piètre exemple, mais également à la télévision, le mensonge, la tromperie semblent monnaie courante, quasiment devenue incontournable) et peuplé de choses "inexistantes" (qui existent pourtant parce qu'ils les nomment, semant ainsi la confusion dans l'esprit de l'enfant, induisant dans son inconscient la notion de néant qui est une graine de destruction non lumineuse).

Tu vois donc que quand tu dis qu'il faudrait "avouer" à l'enfant que le Père-Noël "n'a jamais existe que" dans l'imaginaire, c'est déjà consécutif à un premier mensonge (qui pousse à "avouer" qu'on a menti) et dire qu'il n'a "jamais" existé "que" dans l'imaginaire, c'est faire une supposition dont on a aucune preuve.
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Hirloe le Dim 24 Fév 2013 - 17:30

Je ne sais pas si c'est une erreur primordiale... Perso, je vois ça comme un folklore qui a du trouver son fondement dans une approche spirituelle et qui est devenue très matérialiste (une fête commerciale quoi). Elle a des côtés positifs et des aspects négatifs. Je n'aime pas le mensonge et pourtant la vie n'est pas exempt de mensonge. Côté positif, cela apprend aussi à l'enfant à se défier des dires des adultes, à ne plus les prendre pour argent comptant.

Immateriel a écrit:Tu vois donc que quand tu dis qu'il faudrait "avouer" à l'enfant que le Père-Noël "n'a jamais existe que" dans l'imaginaire, c'est déjà consécutif à un premier mensonge (qui pousse à "avouer" qu'on a menti) et dire qu'il n'a "jamais" existé "que" dans l'imaginaire, c'est faire une supposition dont on a aucune preuve.
C'est une approche que je comprends et qui a l'avantage de laisser la porte ouverte à tous les possibles en effet. Pour ma part, je fonctionne un peu différemment. Par exemple, j'explique que les fantômes existent pour ceux qui les voient et je prends des exemples pour suggérer un lien possible entre psychisme et réalité. Pour le Père Noël, sincèrement, j'ai adopté la négation totale... Et pour le moment, j'assume.
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Immateriel le Mer 27 Fév 2013 - 10:49

Hirloe : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_de_Myre
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Hirloe le Mer 27 Fév 2013 - 11:05

Bonjour Immatériel,
Oui, je connais. Mais que veux-tu signifier par ce lien ?
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Immateriel le Mer 27 Fév 2013 - 11:18

La légende de saint Nicolas est à l'origine du personnage du Père Noël : les Hollandais exportèrent au xviie siècle la fête de Sint Niclaes ou Sinterclaes11 à la Nouvelle-Amsterdam, où, par déformation, « Sinte(r)claes » devint « Santa Claus ».

Est-ce donc absolument vrai de dire à un enfant que "le Père-Noël n'a jamais existé que dans l'imaginaire" alors qu'un personnage historique en est à l'origine ?
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment reconnaitre un enseignement lumineux : clef 1 = simplicité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum