Niveau de conscience

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Niveau de conscience

Message par rirrou le Lun 25 Fév 2013 - 17:38

Qu,est ce qu,un niveau de conscience?
avatar
rirrou

Messages : 241
Date d'inscription : 09/08/2012
Masculin Age : 46
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par Kôrëm le Mar 26 Fév 2013 - 10:59

Le niveau de conscience est la vibration dans laquelle se trouve ta conscience à un moment donné. Il faut distinguer deux types de niveaux de conscience :

- Le niveau ponctuel : celui qui tu as dans une situation donnée et qui varie dans un sens ou dans un autre selon les évènements

- le niveau "validé" : c'est ton niveau de référence dans lequel tu reviens naturellement quand tu t'abstiens de tout acte susceptible de le modifier. C'est un peu comme le bout de liège qui retourne flotter à la surface de l'eau dès que tu cesses d'appuyer dessus pour le maintenir au fond, ou encore le ballon d'hélium qui monte naturellement dès que tu le lâche.

Pour comprendre ce "degré vibratoire", il faut voir l'humain comme un immeuble à plusieurs étages, et ta conscience elle peut monter ou descendre dedans (voir schéma ci-dessous). Bien que ces variations soient continuent, nous pouvons distingué des palliers, dont certains ne sont accessibles qu'avec des clefs spéciales : les initiations comme celles dont je parle ici : http://www.forumspirituel.fr/t944-les-baptemes-initiations-chretiennes

On peut donner schématiquement 4 grand niveaux que l'on pourrait découper en plusieurs sous-niveaux si cela était nécessaire.

le premier le sous-terrain : C'est le niveau inconscient : lorsque l'on dort, ou lorsque l'on rêve, ou lorsque nous sommes totalement pris par des mécanismes inconscient, comme une grande colère qui va nous faire commettre des actes que nous ne réaliseront qu'une fois sortis de cette "possession".

Le second niveau est celui de la personnalité (voir découpage dans le sujet http://www.forumspirituel.fr/t943-vocabulaire-autour-de-l-ego et le bon schéma de Joha) A ce niveau nous sommes comme dans les étages du sous-sol : il n'y a pas de fenêtres, nous sommes dans notre bulle égoïque, nos outils sont le corps physique, l'émotionnel et l'intellect ...

Le troisième niveau est accessible grâce à la première initiation : nous renouons avec notre âme, notre individualité. C'est comme un étage avec des fenêtres, nous pouvons recevoir la lumière du soleil, nous pouvons communiquer réellement avec les autres d'âme à âme et non plus échanger avec les projections que nous nous faisons des autres.

Le quatrième niveau, celui que l'on accède avec le baptême de feu est pour ainsi dire la terrasse de l'immeuble, nous en sortons, il n'y a plus de murs. A ce niveau nous rejoignons notre esprit et par là-même toute la création car les esprit sont liés. C'est le contact avec le divin en nous et hors de nous. Nous pouvons rester sur la terrasse et vivre ce contact sans perdre de vue notre individualité ou nous envoler faire un tour dans le TOUT et s'y fondre pendant un moment comme le vivent les mystiques lors de leurs extases?

Ainsi selon ton degré de conscience tu percevras les choses de façon très différentes et auras une image fausse, brouillée, claire ou parfaite de ce qui se passe Ange


avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par Kenzo le Mar 26 Fév 2013 - 17:30

Une vue d'Esprit Very Happy
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par rirrou le Mar 26 Fév 2013 - 17:43

Kenzo a écrit:Une vue d'Esprit Very Happy


Peux tu en dire plus?
avatar
rirrou

Messages : 241
Date d'inscription : 09/08/2012
Masculin Age : 46
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par Kouen le Mar 26 Fév 2013 - 18:31

Il y a une chose qui m'échappe, pourquoi situer "l'inconscience" au niveau
de la "prise de terre" ?? ( sur le graphisme ) Wink
avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par Kôrëm le Mer 27 Fév 2013 - 9:56

Kouen a écrit:Il y a une chose qui m'échappe, pourquoi situer "l'inconscience" au niveau
de la "prise de terre" ?? ( sur le graphisme ) Wink

Parce que dans l'inconscience nous sommes assujettis aux forces extérieures qui nous ballottent de-ci de-là, cela va de nos instincts "animaux" aux forces manipulatrices diverses sans compter les influx des planètes des égrégores etc ... Wink
avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par rirrou le Mer 27 Fév 2013 - 11:48

Kôrëm a écrit:Le niveau de conscience est la vibration dans laquelle se trouve ta conscience à un moment donné. Il faut distinguer deux types de niveaux de conscience :

- Le niveau ponctuel : celui qui tu as dans une situation donnée et qui varie dans un sens ou dans un autre selon les évènements

- le niveau "validé" : c'est ton niveau de référence dans lequel tu reviens naturellement quand tu t'abstiens de tout acte susceptible de le modifier. C'est un peu comme le bout de liège qui retourne flotter à la surface de l'eau dès que tu cesses d'appuyer dessus pour le maintenir au fond, ou encore le ballon d'hélium qui monte naturellement dès que tu le lâche.

Pour comprendre ce "degré vibratoire", il faut voir l'humain comme un immeuble à plusieurs étages, et ta conscience elle peut monter ou descendre dedans (voir schéma ci-dessous). Bien que ces variations soient continuent, nous pouvons distingué des palliers, dont certains ne sont accessibles qu'avec des clefs spéciales : les initiations comme celles dont je parle ici : http://www.forumspirituel.fr/t944-les-baptemes-initiations-chretiennes

On peut donner schématiquement 4 grand niveaux que l'on pourrait découper en plusieurs sous-niveaux si cela était nécessaire.

le premier le sous-terrain : C'est le niveau inconscient : lorsque l'on dort, ou lorsque l'on rêve, ou lorsque nous sommes totalement pris par des mécanismes inconscient, comme une grande colère qui va nous faire commettre des actes que nous ne réaliseront qu'une fois sortis de cette "possession".

Le second niveau est celui de la personnalité (voir découpage dans le sujet http://www.forumspirituel.fr/t943-vocabulaire-autour-de-l-ego et le bon schéma de Joha) A ce niveau nous sommes comme dans les étages du sous-sol : il n'y a pas de fenêtres, nous sommes dans notre bulle égoïque, nos outils sont le corps physique, l'émotionnel et l'intellect ...

Le troisième niveau est accessible grâce à la première initiation : nous renouons avec notre âme, notre individualité. C'est comme un étage avec des fenêtres, nous pouvons recevoir la lumière du soleil, nous pouvons communiquer réellement avec les autres d'âme à âme et non plus échanger avec les projections que nous nous faisons des autres.

Le quatrième niveau, celui que l'on accède avec le baptême de feu est pour ainsi dire la terrasse de l'immeuble, nous en sortons, il n'y a plus de murs. A ce niveau nous rejoignons notre esprit et par là-même toute la création car les esprit sont liés. C'est le contact avec le divin en nous et hors de nous. Nous pouvons rester sur la terrasse et vivre ce contact sans perdre de vue notre individualité ou nous envoler faire un tour dans le TOUT et s'y fondre pendant un moment comme le vivent les mystiques lors de leurs extases?

Ainsi selon ton degré de conscience tu percevras les choses de façon très différentes et auras une image fausse, brouillée, claire ou parfaite de ce qui se passe Ange




Je respecte ton point de vue mais je ne le partage pas sunny
avatar
rirrou

Messages : 241
Date d'inscription : 09/08/2012
Masculin Age : 46
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par Immateriel le Mer 27 Fév 2013 - 12:53

Le terme "niveau" n'est pas adapté pour définir la Conscience.

La Conscience c'est en quelque sorte comme une "bulle" qui fait partie de notre Être, dont le premier rôle est de "capter" les vibrations du monde, et dans un deuxième temps, au sein de laquelle se mélangent nos pensées du moment.

L'Être que Nous Sommes peut prendre connaissance de tout ce qui pénètre notre Conscience, c'est pour cela que l'on peut à la fois être conscient de notre corps, et aussi de nos idées. L'Esprit est alors en quelque sorte le "livre" dans lequel l'Être écrit sa propre vérité, plus ou moins Lumineuse. Dans la religion chrétienne, est mentionné le Saint Esprit qui est l'Esprit de pure Vérité, qui ne contient aucun parasite, et qui est donc le reflet Parfait de la Lumière. Lorsque le Saint Esprit "descend" sur un Être, il est illuminé, et perçoit la Vérité telle qu'elle Est. Son Esprit ne devient pas le Saint Esprit, mais en tout cas, étant donné que l'Être a eut Conscience de ce qu'est la Vérité, et bien l'Être en question peut réécrire ou adapter son propre Esprit pour coller à cette Vérité, en plus de toutes les connaissances qu'il a.

Ceux qui veulent diviser, parce qu'encore empêtrés dans l'ego et la dualité, seront les premiers à vouloir "classifier" la Conscience ou les Êtres entre eux. Ce sont ceux-là qui diront qu'il y a "des maîtres" et "des disciples" (et bien entendu, eux, se prétendront faire partie des maîtres).
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par Kouen le Mer 27 Fév 2013 - 13:23

Kôrëm a écrit:
Kouen a écrit:Il y a une chose qui m'échappe, pourquoi situer "l'inconscience" au niveau
de la "prise de terre" ?? ( sur le graphisme ) Wink

Parce que dans l'inconscience nous sommes assujettis aux forces extérieures qui nous ballottent de-ci de-là, cela va de nos instincts "animaux" aux forces manipulatrices diverses sans compter les influx des planètes des égrégores etc ... Wink

Bonjour Kôrëm,
Je respecte moi aussi tes explications et ta façon de voir l'existence
et la vie, mais je ne la partage pas, selon moi, je vois , je vis ma vie
différemment Wink

Concernant l'inconscient, ce n'est pas uniquement un monde où nous avons tendance à nous l’imaginer en dieu obscur ne cherchant qu’à nous rendre malade ou malheureux !!
Ou, au contraire, en divinité généreuse dont il suffit de s’attirer les bonnes grâces pour réussir sa vie,
ou encore lui attribuons-nous une volonté, un but, comme s’il était une personne à part entière…

Pardonne moi.. mais c'est autant d’interprétations, que autant d’erreurs !!

L’inconscient est juste une "autre scène" dissimulée aux regards, où se joue notre existence,
c'est un lieu de refoulement, de pulsions, de nos souvenirs, de nos désirs qui nous angoissent
ou nous font honte ou qui peuvent nos apporter une énorme pulsion souterraine, ,nous avons
autant besoin de la "terre" que du "feu" que de "l'air" Wink
L’inconscient nous place face à une vérité dérangeante celle de nos émotions, de nos
fantasmes, des idées que nous ignorons et qui peuvent parfois déterminer notre vie davantage
que notre volonté... donc..je dirais...prudence..!

I love you

avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par Kôrëm le Mer 27 Fév 2013 - 16:13

Kouen a écrit:Concernant l'inconscient, ce n'est pas uniquement un monde où nous avons tendance à nous l’imaginer en dieu obscur ne cherchant qu’à nous rendre malade ou malheureux !!
Ou, au contraire, en divinité généreuse dont il suffit de s’attirer les bonnes grâces pour réussir sa vie,
ou encore lui attribuons-nous une volonté, un but, comme s’il était une personne à part entière…

Pardonne moi.. mais c'est autant d’interprétations, que autant d’erreurs !!

L'inconscient n'est pas UN mais multiple il contient de nombreuses parties (ps: j'utilise mon vocabulaire perso, alors il est possible qu'il ne colle pas avec le vocabulaire officiel ... il suffit de traduire):

Sub-conscient : qui contient nos ombres, nos instincts, tout ce qui nous dirige "par le bas"
Sur-conscient : qui contient notre divinité personnelle, qui crée notre vie à notre insu tant que nous sommes pas totalement éveillés, les synchronicité etc ....
Supra-conscient : l'action de l'Univers, de Dieu qui nous influence aussi

Le but de l'éveil est d'épurer son inconscient des ombres, mécanicités et autres blocages, de laisser ainsi les parties lumineuses prendre la direction, et enfin d'augmenter notre conscience pour que cela se fasse en toute connaissance de cause. En fin de compte nous devenons co-créateurs de notre vie en coopération avec l'univers/dieu Ange
avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par Immateriel le Ven 1 Mar 2013 - 13:27

Kôrëm a écrit:Le but de l'éveil est d'épurer son inconscient des ombres, mécanicités et autres blocages, de laisser ainsi les parties lumineuses prendre la direction, et enfin d'augmenter notre conscience pour que cela se fasse en toute connaissance de cause. En fin de compte nous devenons co-créateurs de notre vie en coopération avec l'univers/dieu Ange [/color]

L'éveil n'a pas de but en soi, mais il est possible que le but d'un être soit l'éveil.
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par air le Dim 3 Mar 2013 - 11:42

Bonjour Immatériel,

Immateriel a écrit:Ceux qui veulent diviser, parce qu'encore empêtrés dans l'ego et la dualité, seront les premiers à vouloir "classifier" la Conscience ou les Êtres entre eux. Ce sont ceux-là qui diront qu'il y a "des maîtres" et "des disciples" (et bien entendu, eux, se prétendront faire partie des maîtres).

Voilà un jugement bien péremptoire. Pourquoi chercher à tout prix à interpréter (négativement qui plus est) les croyances d'autrui ? Merci d'éviter ce type de jugement à l'avenir.

Pour ma part je l'affirme, oui, je crois qu'il y a des maîtres, et non, je n'en fais absolument pas partie... Dois-je comprendre par ta formulation que tu penses être libéré de l'ego et de la dualité ? Selon moi, seul un être réalisé peut prétendre à cela.
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par Kenzo le Dim 3 Mar 2013 - 13:53

La Conscience a toujours été. Les niveaux de consciences devrait être compris je pense, par niveau d'altération : plus on est quelque chose, plus on rajoute sur la Conscience. Je suis un homme de 32 ans beau et spirituel : altéré aux dernier degrés lol

L'on est jamais trop ouvert.
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par Immateriel le Dim 3 Mar 2013 - 14:06

air : je n'ai visé aucune croyance en particulier, et d'ailleurs, ce n'est pas parce que je parle du fait que ceux qui veulent diviser sont encore empêtrés dans l'ego que c'est négatif, c'est un simple constat, et si tu penses qu'il est faux, argumente. Je n'ai pas dit que tous les "maîtres" étaient dans cette démarche, je parle bien de ceux qui veulent diviser.

Ne me prête donc pas des intentions que je n'ai pas, ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit, et d'ailleurs, si tu veux commenter un de mes messages, lis bien ce que j'écris, et n'extrapole pas en dehors des termes et des définitions que j'emploie. Ne te sens pas visé personnellement par mon intervention non plus, et au lieu d'y voir du "négatif" et de l'accuser péremptoirement (en utilisant toi-même ce même mot) comme tel, argumente en défaveur de ce que j'avance si mes propos te choquent, dis moi en quoi j'ai tort. Ce sera plus constructif pour tous.

Enfin pour finir, je ne suis pas "libéré" de l'ego ni de la dualité, parce qu'on ne peut pas en être totalement libéré de notre vivant, c'est ainsi que le monde est fait, mais j'ai tout du moins entrepris sérieusement une démarche spirituelle qui me plonge plus profondément dans l'Unité qui est l'opposé de la division, et au sein de laquelle la simple notion de "maître" et de "disciple" perd son sens. Le maitre ne considère pas le disciple comme un disciple, il est maitre parce que le disciple le considère comme tel, mais lui il est conscient que même un arbre est un maitre par exemple.

Laisse moi te poser une question, tu te dis donc "croire" au principe des maitres, et ne pas en être un toi-même, alors voici ma question : à partir de quel moment te considèreras-tu comme maitre, et commenceras-tu à considérer la plupart des gens comme des disciples ?
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par air le Dim 3 Mar 2013 - 14:28

Bonjour Immatériel,

Effectivement, j'ai semble-t-il mal interprété tes propos et je m'en excuse sincèrement.

Par contre je ne me sens pas visé par tes propos, mon intervention était plutôt basée sur le paragraphe introductif de la charte qui indique qu'il n'est pas bienvenu de critiquer les traditions spirituelles et les maîtres. Je ne suis pas choqué par tes propos, il y a en fait très peu de choses qui me choquent à titre personnel.

Concernant ta question, si jamais un jour dans une incarnation future, je parviens à la réalisation du Soi, alors peut-être que je deviendrai un maître. Je ne sais pas si je me considérerai comme tel puisque cet état de conscience m'est inconnu et que je ne sais absolument pas comment on perçoit les choses lorsqu'on l'atteint. Mais je crois que le maître ne considère pas la plupart des gens comme des disciples, mais uniquement ceux qui s'en remettent à lui pour être guidés à leur tour vers le chemin de leur propre réalisation.

Sinon, je ne suis pas du tout d'accord avec toi lorsque tu dis (si j'ai bien compris, je prends des précautions cette fois Very Happy) qu'un travail spirituel fait perdre le sens à la notion de maître et de disciple. Serait-ce à dire que tous les humains sur Terre qui suivent la voie d'un maître n'ont pas réalisé un tel travail spirituel ? Je cherche vraiment à comprendre comment tu conçois les choses.

Enfin, affirmer qu'un maître est conscient qu'un arbre est également un maître me semble une affirmation bien hasardeuse, as-tu déjà rencontré un maître et a-t-il tenu ce discours ? Le terme maître est employé dans des sens différents, pour ma part dans le cas de l'arbre par exemple, je préfère utiliser un autre terme afin d'éviter l’ambiguïté.
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par Kôrëm le Dim 3 Mar 2013 - 16:16

air a écrit:Sinon, je ne suis pas du tout d'accord avec toi lorsque tu dis (si j'ai bien compris, je prends des précautions cette fois Very Happy) qu'un travail spirituel fait perdre le sens à la notion de maître et de disciple. Serait-ce à dire que tous les humains sur Terre qui suivent la voie d'un maître n'ont pas réalisé un tel travail spirituel ? Je cherche vraiment à comprendre comment tu conçois les choses.


La notion de maître n'est pas propre au spirituel et ne signifie pas "avoir un niveau absolu" ... Ainsi chacun peut être un maître par rapport à quelqu'un dans un domaine particulier, à l'école n'appelions-nous pas notre instituteur, maître ou maîtresse ? Il s'agit donc d'un niveau relatif ... farao :

Chacun qui maîtrise un domaine à un certain niveau peut-être le maître de celui qui veut apprendre, que ce soit en musique, aux échecs ou dans un sport particulier ...

Concernant la spiritualité, toutes les traditions spirituelles qui ont une dimension mystique et ésotérique expliquent bien que le maître extérieur est une étape pour amener au maître intérieur. Ce maître extérieur peut être en chair ou en os, ou alors être désincarné et s'adresser à nous à travers son enseignement écrit pour peu que nous sachions nous connecter à son esprit.

Les maîtres sincères sont là pour hisser celui qui s'adresse à eux jusqu'au niveau ou il pourra voler de ses propres ailes ou poursuivre son enseignement avec un autre maître qui lui-même est allé plus loin. Ainsi dans le monde matériel passons-nous de l'instituteur au professeur de collège puis de lycée et si nous le souhaitons continuer jusqu'au professeur d'université jusqu'à ce que nous soyons nous même capable de faire de même. Sage
avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par rirrou le Dim 3 Mar 2013 - 17:35

kenzo, immatériel, je partage vos vues sur plusieurs points Sage


Kenzo a écrit:La Conscience a toujours été.... plus on est quelque chose, plus on rajoute sur la Conscience.....

peut-on rajouter sur ce qui a toujours été...?

immatériel a écrit:L'Être que Nous Sommes peut prendre connaissance de tout ce qui pénètre "notre" Conscience.

la conscience a t-elle une appartenance..?

immatériel a écrit:Lorsque le Saint Esprit "descend" sur un Être, il est illuminé, et perçoit la Vérité telle qu'elle Est. Son Esprit ne devient pas le Saint Esprit, mais en tout cas, étant donné que l'Être a eut Conscience de ce qu'est la Vérité, et bien l'Être en question peut réécrire ou adapter son propre Esprit pour coller à cette Vérité, en plus de toutes les connaissances qu'il a

Ceux qui veulent diviser......

comment sais tu que ce que tu nommes le saint esprit, est extérieur, autre que "l'esprit" car effectivement là il s'agirait de fragmentation, de division...?

si je pose des questions ce n'est pas pour sous entendre quoi que ce soit, mais pour avoir vos points de vues... merci. sunny
avatar
rirrou

Messages : 241
Date d'inscription : 09/08/2012
Masculin Age : 46
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par Immateriel le Dim 3 Mar 2013 - 19:19

air a écrit:Bonjour Immatériel,

Effectivement, j'ai semble-t-il mal interprété tes propos et je m'en excuse sincèrement.

Par contre je ne me sens pas visé par tes propos, mon intervention était plutôt basée sur le paragraphe introductif de la charte qui indique qu'il n'est pas bienvenu de critiquer les traditions spirituelles et les maîtres. Je ne suis pas choqué par tes propos, il y a en fait très peu de choses qui me choquent à titre personnel.

Je te demande pardon également d'avoir réagit de manière aussi "abrupte", en fait j'ai posté rapidement parce que j'étais attendu, un peu donc sous le coup du stress, et dans ce genre de situation il vaut mieux s'abstenir de parler parfois ! Je suis heureux donc que mon intervention ne t'ai pas ennuyé !

air a écrit:Concernant ta question, si jamais un jour dans une incarnation future, je parviens à la réalisation du Soi, alors peut-être que je deviendrai un maître. Je ne sais pas si je me considérerai comme tel puisque cet état de conscience m'est inconnu et que je ne sais absolument pas comment on perçoit les choses lorsqu'on l'atteint. Mais je crois que le maître ne considère pas la plupart des gens comme des disciples, mais uniquement ceux qui s'en remettent à lui pour être guidés à leur tour vers le chemin de leur propre réalisation.

Je ne suis pas certain que ce que tu appelles "la réalisation du Soi" soit une question d'incarnation. Personnellement, je ne fais aucune supposition sur la question, n'ayant aucune information sur ce que j'étais avant cette vie, et n'ayant également aucune information sur "la destination" après non plus.

En partant du principe que ce n'est pas ce qui est important parce qu'à l'origine, nous sommes au moins tous amnésiques d'une existence potentielle antérieure, je me dis que l'accomplissement spirituel est atteignable de son vivant sans nécessité de se "rappeler" de quoique ce soit, surtout à notre époque, où l'information est beaucoup plus largement accessible qu'avant, époque où des personnes ont manifestement déjà atteint une "réalisation" (même si cela peut aussi forcément mener sur des mauvaises pistes).

Le terme "réalisation du Soi" me parait mal orienté, c'est une opinion personnelle, parce que ce Soi peut facilement être confondu avec le Moi, que certains courants spirituels considèrent comme "le moi Divin", notion qui pour moi n'a pas de sens autre que celui de gonfler l'ego spirituel de celui qui pense l'avoir atteint. A mes yeux, le Divin est une "sphère" dans l'immatérialité avec laquelle nous avons un lien qui est l'Être, cet Être étant la Source de notre conscience, et de notre esprit, Être qui est le point de départ de tout être vivant, et à travers lequel la Lumière peut se diffuser si notre être (le moi en l'occurrence) est transparent à celle-ci.

Cette vision des choses, permet que personne ne s'approprie la Lumière ni le Divin, mais comprenne que malgré tout nous avons un lien avec cette sphère, et que c'est en se changeant soi-même, en transmutant son ego, que la Lumière peut rayonner sur Terre à travers nous. Cela ne gonfle plus l'ego spirituel, et cela permet de mettre tout le monde sur un pied d'égalité pour autant, et cela permet de respecter le principe de "la nature Divine" de l'homme sans pour autant considérer qu'il est Divin pour autant, cela explique pourquoi nous avons le besoin d'entamer une démarche spirituelle. C'est une vision pleine d'espoir également, parce qu'alors elle permet de concevoir l'existence du moi comme infiniment évolutive, parce que bien qu'on puisse devenir totalement transparent à la Lumière, nous avons chacun une infinité de possibilités d'expériences et d'existences possibles à partir de ce point de départ, et c'est une question de choix alors que d'orienter sa vie, ses actes ou ses paroles par rapport à cette Lumière, toujours sans se l'approprier.

Cette notion est également centrale dans la mesure où sans considérer les autres ni soi-même comme Divin, on est malgré tout de même nature sur ce plan, on est des Êtres : ce qui fait de nous tous des Frères, malgré le fait que nous soyons plus ou moins transparent à la Lumière chacun de nous, et malgré toutes nos différences. C'est un peu ma façon de voir les choses, depuis que j'ai "vu" la Lumière à plusieurs reprises, puis que suite à ces évènements, j'ai commencé à canaliser la Lumière qui a transmuté de plus en plus de choses à travers moi, y compris moi-même et en dehors de moi-même, sans que pour autant cela gonfle mon ego, sans pour autant que je me considère comme "meilleur" qu'un autre, sans pour autant que je ne m'attribue le fruit de ces bienfaits (parce que la Lumière, c'est le Bien).

air a écrit:Sinon, je ne suis pas du tout d'accord avec toi lorsque tu dis (si j'ai bien compris, je prends des précautions cette fois Very Happy) qu'un travail spirituel fait perdre le sens à la notion de maître et de disciple. Serait-ce à dire que tous les humains sur Terre qui suivent la voie d'un maître n'ont pas réalisé un tel travail spirituel ? Je cherche vraiment à comprendre comment tu conçois les choses.

En partant du principe que je viens de t'expliquer sur ma démarche, tu dois alors comprendre pourquoi l'Unité permet de rendre la notion de maitre et de disciple désuète. L'élève selon moi, c'est un Être comme le maitre, il est juste moins transparent à la Lumière. L'un n'est pas meilleur qu'un autre, et le maitre apprend aussi à travers l'expérience de l'élève qui devient alors son maitre. Plus on se rapproche de l'Unité, plus on devient transparent à cela, plus on voit l'Être qui est en chacun et on considère les différences, même spirituels, comme des spécificités, tout aussi désuètes au final que la couleur de peau par exemple. La différence entre un maitre et un disciple, selon ce principe, est la même que celle qui existe entre un chauve et un chevelu, entre un grand et un petit, entre un noir et un blanc, entre un arbre et un humain, entre une grenouille et un cheval, etc.

air a écrit:Enfin, affirmer qu'un maître est conscient qu'un arbre est également un maître me semble une affirmation bien hasardeuse, as-tu déjà rencontré un maître et a-t-il tenu ce discours ? Le terme maître est employé dans des sens différents, pour ma part dans le cas de l'arbre par exemple, je préfère utiliser un autre terme afin d'éviter l’ambiguïté.

Dans le bouddhisme, la notion de "nature de Bouddha" est un enseignement que tout être vivant est dans le fond Bouddha, ce que j'appelle Être. De ce fait, étant donné que tout ce qui se produit dans le cours de l'existence d'un être est à l'origine un changement initié par le Bouddha qui "sommeille" plus ou moins en lui, tout être devient un maitre, si nous réussissons à observer, grâce à la Conscience Parfaite, ce changement, ce mouvement du Bouddha qui lui est intérieur.

Le principe que le monde est le plus grand enseignant est selon moi explicable selon ce principe. Tous les êtres qui nous entourent, et à mes yeux je le vis de plus en plus, m'enseigne systématiquement quelque chose, m'enseigne la sagesse, la tolérance, le respect, la patience, la compassion, et tellement d'autres choses, que la liste est longue. La Lumière est vivante à mes yeux au point que je la vois rayonner à travers de simples mots écrits sur un forum Smile

J'espère avoir répondu à tes interrogations, et je peux me tromper sur mes conceptions, chacun suit le chemin qui lui semble le plus Lumineux, et pour moi, cette conception que j'expose de la Lumière, de l'Être, de l'être, de l'ego, du moi, etc, est la plus Lumineuse que j'ai trouvé pour l'instant, au niveau mental explicatif, et c'est donc sur cette conception que j'appuie mes interventions.

Lorsque je dis donc qu'une initiation est inutile, c'est parce que je pense que nous donnons parfois trop d'importance à des rituels précis, alors qu'à chaque instant de notre vie, à chaque expérience, à chaque parole que nous entendons, et même rien qu'en observant la nature, on peut vivre une initiation constante, on peut "voir" la Lumière partout autour de nous, et comprendre encore quelles sont les épreuves que nous avons à passer pour purifier notre ego et le rendre transparent à travers le développement de nos qualités qui viennent progressivement réduire nos défauts jusqu'à la pureté qui est selon moi la première étape à viser au travers du chemin spirituel (très difficile à atteindre, voire peut-être impossible, mais constamment à viser pour suivre le chemin de l'amélioration).
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par Immateriel le Dim 3 Mar 2013 - 19:26

rirrou a écrit:
immatériel a écrit:L'Être que Nous Sommes peut prendre connaissance de tout ce qui pénètre "notre" Conscience.

la conscience a t-elle une appartenance..?

Le détachement complet, c'est réaliser que rien ne nous appartient. L'ego jusqu'au bout voudra posséder, et s'attribuer comme sien tout ce qu'il peut, et il résistera jusqu'au bout, jusqu'à s'approprier les choses qui lui semble les plus personnelles, comme la Conscience, ou même l'Être. A partir du moment où on a réussit à faire comprendre à l'ego que rien ne lui appartient, à partir du moment où le "moi" n'est plus dans une démarche de possessivité quelconque, même pas de sa propre existence, alors l'ouverture en dehors de soi est rendu possible, et la compréhension de l'Unité s'installe, ce qui automatiquement fait descendre la Lumière. C'est une des portes à ouvrir pour que la Lumière rayonne, et pour devenir transparent.

rirrou a écrit:
immatériel a écrit:Lorsque le Saint Esprit "descend" sur un Être, il est illuminé, et perçoit la Vérité telle qu'elle Est. Son Esprit ne devient pas le Saint Esprit, mais en tout cas, étant donné que l'Être a eut Conscience de ce qu'est la Vérité, et bien l'Être en question peut réécrire ou adapter son propre Esprit pour coller à cette Vérité, en plus de toutes les connaissances qu'il a

Ceux qui veulent diviser......

comment sais tu que ce que tu nommes le saint esprit, est extérieur, autre que "l'esprit" car effectivement là il s'agirait de fragmentation, de division...?

En fait, la Lumière (le Saint Esprit) n'est "extérieur" à aucun Être. Il rayonne déjà en lui, mais il n'est pas lui, car l'esprit de l'être bloque ce rayonnement. C'est cette division justement qui lorsqu'elle disparaît, lorsque l'esprit de l'être en question devient transparent, l'Unité se produit, et alors la Lumière passe à travers nous.

Il faut aussi comprendre que cela n'est pas un état binaire, entre une opacité qui ne laisse passer aucune Lumière dans le monde à travers nous, et une transparence parfaite et immaculée qui créerait des miracles. Cela se travaille, et progressivement la Lumière passe de plus en plus, l'esprit devient de moins en moins opaque.
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par rirrou le Dim 3 Mar 2013 - 20:02

Immateriel a écrit:A partir du moment où "on" a réussit à faire comprendre à l'ego que rien ne lui appartient

qui est ce "on" ?

avatar
rirrou

Messages : 241
Date d'inscription : 09/08/2012
Masculin Age : 46
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par Kenzo le Dim 3 Mar 2013 - 20:38

rirrou a écrit:


Kenzo a écrit:La Conscience a toujours été.... plus on est quelque chose, plus on rajoute sur la Conscience.....

peut-on rajouter sur ce qui a toujours été...?


Oui, le simple fait d'y penser, oui.
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par Immateriel le Dim 3 Mar 2013 - 22:35

rirrou a écrit:
Immateriel a écrit:A partir du moment où "on" a réussit à faire comprendre à l'ego que rien ne lui appartient

qui est ce "on" ?

Ce "on" représente à la fois la Lumière, le monde et les Êtres qui participent constamment à ce que ce changement Lumineux de l'ego se produise pour chacun d'entre eux. C'est dans cette coopération qu'il faut voir le "on" qui permet les changements Lumineux. Tout ce qui est Lumineux, les Êtres et aussi le monde lui-même pousse les egos au changement vers le Bien, mais l'ego résiste à cela, ce n'est que l'ego qui pose problème lorsqu'il n'est pas transparent à la Lumière, et qui l'empêche de rayonner, parce que le monde lui-même en est plein. Voila comment il faut concevoir ce "on", comme une coopération entre tout ce qui est Lumineux.
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par rirrou le Dim 3 Mar 2013 - 22:49

Immateriel a écrit:l'Unité se produit, et alors la Lumière passe à travers nous..

si l'unité se produit, comment peut-il y avoir la "lumière" et "nous" ? peut-être que tu veux dire que lorsqu'il n'y a plus de dualité, nous sommes la "lumière".. tout est "lumière", une seule et même chose?
mais je me trompe probablement.. qu'en dis tu?
avatar
rirrou

Messages : 241
Date d'inscription : 09/08/2012
Masculin Age : 46
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par Immateriel le Dim 3 Mar 2013 - 23:10

rirrou a écrit:
Immateriel a écrit:l'Unité se produit, et alors la Lumière passe à travers nous..

si l'unité se produit, comment peut-il y avoir la "lumière" et "nous" ? peut-être que tu veux dire que lorsqu'il n'y a plus de dualité, nous sommes la "lumière".. tout est "lumière", une seule et même chose?
mais je me trompe probablement.. qu'en dis tu?

L'Unité ne se produit que dans l'esprit, c'est la Lumière qui fuse dans l'esprit de celui qui la "voit". Elle est une des composantes de la Lumière, on peut aussi voir la Lumière à travers l'Amour, ou l'Harmonie par exemple.

La Lumière c'est ce qui est Vrai, et "nous" c'est ce que nous "pensons être vrai". Ce n'est que quand il y a une résonance entre ce que nous pensons être vrai et la Vérité que la Lumière fuse dans notre esprit.

Tout n'est pas Lumière sur le plan de l'esprit (immatériel), il y a des "objets immatériels" sombres, qui sont des parcelles de Vérité mal assemblées, comme un puzzle dont les pièces sont mal placées les unes avec les autres et qui ne montre pas le dessin (la Vérité) tel qu'il devrait être. Mais sur le plan énergétique, tout est lumière, plus ou moins crystalisée, plus ou moins "subtile" ou "densifiée". Le monde est ainsi au sein même des combinaisons qui le composent représentatif de la Lumière, et l'énergie la plus subtile qui existe, c'est la lumière, sans "L" majuscule.

En somme, la seule chose qui soit fausse, c'est la conception des êtres, la représentation qu'ils ont du monde, car une fois que cette représentation s'approche de la Vérité, alors la Lumière commence à luire dans l'esprit de cet être, et l'énergie qu'il véhicule à travers son corps, par ses actes, ses paroles ou ses pensées, se transmute en lumière.
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par air le Lun 4 Mar 2013 - 0:47

Kôrëm a écrit:La notion de maître n'est pas propre au spirituel et ne signifie pas "avoir un niveau absolu" ... Ainsi chacun peut être un maître par rapport à quelqu'un dans un domaine particulier, à l'école n'appelions-nous pas notre instituteur, maître ou maîtresse ?Il s'agit donc d'un niveau relatif ...

Chacun qui maîtrise un domaine à un certain niveau peut-être le maître de celui qui veut apprendre, que ce soit en musique, aux échecs ou dans un sport particulier ...
C'est ta définition Körem, pas la mienne et, je crois, pas celle de la plupart des grandes traditions spirituelles. On a déjà débattu ce sujet maintes fois, le maître spirituel n'est pas un professeur disposant d'un savoir relatif, c'est un être qui appartient à l'Absolu.

Kôrëm a écrit:Concernant la spiritualité, toutes les traditions spirituelles qui ont une dimension mystique et ésotérique expliquent bien que le maître extérieur est une étape pour amener au maître intérieur.
Non, pas toutes, je ne pense pas. Je connais en tout cas des traditions pour lesquelles le maître "extérieur" est là pour emmener ses disciples jusqu'à la réalisation du Soi, et va même jusqu'à se réincarner pour les accompagner le temps qu'il faut...

Kôrëm a écrit:Ce maître extérieur peut être en chair ou en os, ou alors être désincarné et s'adresser à nous à travers son enseignement écrit pour peu que nous sachions nous connecter à son esprit.
Concernant les maîtres désincarnés, je suis pour ma part extrêmement circonspect. Je crois qu'il est possible effectivement de se connecter à l'énergie d'un maître désincarné (bien que j'aie un doute quant au fait de savoir s'il s'agit bien de son énergie, ou le plus souvent d'un simple égrégore), mais j'ai de gros doutes sur la possibilité d'être réellement guidé par un maître non incarné. Et, surtout, je crois que c'est un chemin terriblement piégeux et dangereux. Les connections à des entités non incarnées sont bien souvent la source de tromperies car s'il est possible pour un pseudo-gourou incarné de se faire passer pour un maître auprès de personnes influençables ou en situation de faiblesse, c'est bien plus facile encore pour une entité non incarnée. De plus, le fait pour une personne de croire être capable de se connecter à un maître désincarné va selon moi le plus souvent renforcer son orgueil et l'éloigner de Dieu.

Kôrëm a écrit:Les maîtres sincères sont là pour hisser celui qui s'adresse à eux jusqu'au niveau ou il pourra voler de ses propres ailes ou poursuivre son enseignement avec un autre maître qui lui-même est allé plus loin.
Je ne suis pas d'accord. Lorsqu'un disciple suit un véritable maître incarné, il n'a besoin de personne d'autre. S'il doit changer de maître comme on change de chemise, alors ce n'est pas un maître selon moi, peut-être un guide, tout au plus, mais certainement pas un maître authentique car ce dernier a nécessairement la capacité à emmener ses disciples jusqu'à la Réalisation. Un maître incarné est semblable à une émanation de Dieu sur Terre, alors, de quoi de plus pourrions nous avoir besoin pour atteindre la réalisation et retrouver notre essence divine ?

avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de conscience

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum