La compassion

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La compassion

Message par Le_Chat le Mar 26 Fév 2013 - 17:19

Pour vous qu'est ce que la compassion? Est ce important? Quelle importance ça a pour vous?
avatar
Le_Chat

Messages : 347
Date d'inscription : 05/06/2012
Masculin Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par Kouen le Mar 26 Fév 2013 - 18:40

Une pseudo émotion !


avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par Kôrëm le Mer 27 Fév 2013 - 10:08

Le_Chat a écrit:Pour vous qu'est ce que la compassion? Est ce important? Quelle importance ça a pour vous?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Compassion


La compassion (du latin : cum patior, « je souffre avec » et du grec συμ πἀθεια , sym patheia, sympathie) est une vertu - par laquelle un individu est porté à percevoir ou ressentir la souffrance d'autrui, et poussé à y remédier. D'où le besoin de ce mot, ainsi que de celui d'empathie.

La compassion ne peut être vécue que lorsque nous avons renoué avec un degré de conscience minimum, celui de l'âme/individualité. Car pour avoir une réelle empathie avec quelqu'un il faut se "connecter" à lui.

Celui qui est encore dans l'ego/personnalité ne peut avoir de compassion, il peut juste développer des émotions telles que « Pitié » et « apitoiement » toujours de façon projective ...

La compassion est ce qui nous relie entre humains, ce qui permet d'aider réellement, de faire monter le degré de conscience de toute l'humanité ... sunny

voir sujet : http://www.forumspirituel.fr/t948-niveau-de-conscience
avatar
Kôrëm

Messages : 106
Date d'inscription : 07/12/2012
Masculin Age : 52
Localisation : Bretagne

http://www.leroyaume.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par Immateriel le Mer 27 Fév 2013 - 13:08

Le_Chat a écrit:Pour vous qu'est ce que la compassion? Est ce important? Quelle importance ça a pour vous?

La Compassion pour moi s'inscrit dans la volonté de faire le Bien et d'Amour. Quand on Aime, on veut le Bien de l'autre, et quand il est face à des épreuves, on le soutient du Mieux qu'on peut et on cherche à comprendre ce qu'il ressent au mieux. C'est une des composantes de la Lumière.

Je différencie la Compassion de l'empathie, cette dernière est pour moi beaucoup plus superficielle, énergétique. Elle n'entre pas dans la sphère spirituelle, immatérielle, Absolue. La Compassion est plus un sentiment d'Unité, mais une Unité Consciente et non passive, on ne souffre pas forcément ce que souffre l'autre comme dans l'empathie, mais on comprend spirituellement parlant ce que ça provoque en lui, et comment on peut lui venir en aide. La différence est grande.
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par Marie le Mer 27 Fév 2013 - 17:27

Immateriel a écrit:
Le_Chat a écrit:Pour vous qu'est ce que la compassion? Est ce important? Quelle importance ça a pour vous?

La Compassion pour moi s'inscrit dans la volonté de faire le Bien et d'Amour. Quand on Aime, on veut le Bien de l'autre, et quand il est face à des épreuves, on le soutient du Mieux qu'on peut et on cherche à comprendre ce qu'il ressent au mieux. C'est une des composantes de la Lumière.

Je différencie la Compassion de l'empathie, cette dernière est pour moi beaucoup plus superficielle, énergétique. Elle n'entre pas dans la sphère spirituelle, immatérielle, Absolue. La Compassion est plus un sentiment d'Unité, mais une Unité Consciente et non passive, on ne souffre pas forcément ce que souffre l'autre comme dans l'empathie, mais on comprend spirituellement parlant ce que ça provoque en lui, et comment on peut lui venir en aide. La différence est grande.

Je commence à être d'accord, mais je rajouterais que l'apprentissage (pour moi ) est progressif dans cette différenciation. Il me semble que l'empathie est un premier pas avec ses limites .
avatar
Marie

Messages : 1121
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 55
Localisation : Nord Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par Loryan le Jeu 28 Fév 2013 - 22:35

Pour moi tout commence par l'empathie.

L'empathie c'est cette faculté à ressentir autrui à travers soi.

Ensuite vient la pitié, qui est un usage de l'empathie à travers la conscience et qui se caractérise par "je ne voudrais pas que ça m'arrive". Je ne pense pas que la pitié soi un mauvais sentiment, parce qu'elle implique tout de même une compréhension de l'autre et un ressenti de l'autre, cependant elle est largement connoté de jugements négatif et se traduit par une position de distanciation.

Enfin vient la compassion, qui elle aussi est un usage de l'empathie à travers la conscience.. c'est peut-être pour cela que souvent elle souffre du rapprochement avec la pitié. Cependant je trouve la compassion totalement ancrée dans l'amour parce qu'elle s'inscrit dans la partage, dans l'allègement du fardeau d'autrui et de la solidarité.
Je trouve que la compassion est un joli mot, une jolie qualité d'âme car pour moi elle représente un bel acte d'amour sacrifice (au sens sacré) celui de partager avec autrui une peine pour la rendre moins lourde à 2 dans le monde des émotions.

Loryan

Messages : 426
Date d'inscription : 15/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par air le Jeu 28 Fév 2013 - 23:32

Kouen a écrit:Une pseudo émotion !
scratch Un peu court Kouen, non ? Very Happy
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par Kouen le Ven 1 Mar 2013 - 13:46

air a écrit:
Kouen a écrit:Une pseudo émotion !
scratch Un peu court Kouen, non ? Very Happy

Oui Air...c'est vrai !! Sage
Avec moi, c'est du tout au rien Wink

Je vais y revenir, le temps de rassembler mes idées,
de faire ressortir ce que je ressens vraiment face à
"la compassion", c'est un sentiment 'premier' chez moi, vital,
qui m'a longtemps posé des soucis, créer des incompréhensions, des défis,
j'ai du apprendre à le canaliser, à le reconnaître de manière moins
personnelle, et essayer de le distribuer le moins souvent ( parfois malgré moi,
afin de me protéger ) du moins de façon plus concrète, différée, différente, de rechercher
pourquoi et en quoi au cours de mon existence cette "compassion" était toujours présente,
un vecteur essentiel à mes actes, à mes pensées, à en devenir le but déterminant de ma vie !!

C'est pour cela que je parlais d'une "pseudo émotion", car compatir, pour moi, c'est "souffrir avec" !!
Pourtant je crois que la compassion n'est pas une émotion, il s'agit plutôt d'une attitude
qui me porte à être sensible à la souffrance de quelqu'un !

Et de là il a fallu que j'apprenne à distinguer la compassion de l'identification Wink

Chez moi, l'identification se distingue de la compassion aussi par le fait qu'elle porte sur différents sujets,
positifs comme négatifs, alors que la compassion existe plus forte devant la souffrance,
elle me touche au plus profond de mon être, dans ma chair, cela peut me rendre très
vulnérable, capable de tout ou me paralyser complètement, rien d'autre n'existe en dehors,
que ce sentiment, je perds totalement mes moyens de défense !!
Et c'est terrible à gérer, car parfois impossible à satisfaire !


En suite j'ai du revoir certains schémas, car il faut aussi distinguer la compassion de l'empathie,
et c'est tout autre chose, l'empathie est une attitude qui rend capable de saisir ce qu'une
personne vit émotionnellement, tel qu'elle le vit, c'est en quelque sorte la capacité de se
mettre à sa place pour la comprendre "de l'intérieur" ( et là je parle plus en termes d'expériences
par rapport à mes consultations en Cartomancie )

Lorsque je suis emphatique, je choisis volontairement d'essayer de voir et de ressentir la situation comme l'autre, j'adopte volontairement son point de vue, incluant les réactions émotives qui en font partie, mais je reste toujours consciente qu'il s'agit de l'expérience de l'autre (ce qui n'est pas le cas dans l'identification) et contrairement à ce qui se passe dans la compassion, dans l'empathie je ne suis pas nécessairement touchée (même si je peux l'être) !

Pour résumer, ( tout compte fait, d'une touche à l'autre, je me suis livrée clown ) pour être capable de compassion, il faut savoir être emphatique, c'est parce que nous saisissons ce que vit l'autre que nous sommes amenés à être touchés, si nous n'en avions aucune représentation, il nous serait impossible d'être émus !!
Ensuite, reste à savoir comment, et que en faire ?? !!
Et c'est peut être le début ( ou la fin ) d'une voie spirituelle ! I love you



avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par Immateriel le Ven 1 Mar 2013 - 14:20

Il me semble qu'il n'est pas nécessaire d'être empathique pour faire preuve de Compassion.

Par exemple, on peut faire preuve de Compassion vis-à-vis d'un être d'une autre espèce, totalement différente de la notre, mais on ne peut pas être empathique avec cet être, parce qu'on ne sait pas ce qu'il ressent effectivement. C'est pour cela que la Compassion dépasse le cadre énergétique, dépasse le cadre de la dualité, et rapproche de l'Unité.

Cependant, l'empathie reste bien entendu un bagage de l'humanité, d'ailleurs tout le monde en est capable à l'origine (enfant par exemple) mais cette empathie est plus ou moins enfouie selon un mécanisme de protection. La Compassion quant à elle, ce n'est pas quelque chose que l'on souhaite enfouir, parce qu'en faire preuve ne signifie pas souffrir ce que l'autre souffre, c'est la volonté d'alléger sa souffrance, de l'aider à en sortir, sans avoir besoin d'y entrer soi-même. On peut dire que sur le plan Absolu Existe la Compassion, et sur le plan énergétique, sa manifestation est l'empathie.

Le problème c'est qu'en enfouissant l'empathie pour éviter de souffrir, pour se protéger, on enfouit également le lien Lumineux à travers la Compassion, qu'il faut alors à un moment ou un autre déterrer, mais sans pour autant déterrer l'empathie, qui peut être utile pour comprendre la Compassion, mais qui n'est pas essentielle à cela.
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par Kouen le Ven 1 Mar 2013 - 18:48

Immateriel a écrit:

Par exemple, on peut faire preuve de Compassion vis-à-vis d'un être d'une autre espèce, .

Comme qui... ou quoi..?

Merci Wink
avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par lola83 le Ven 1 Mar 2013 - 18:56

vis à vis des animaux par exemple et même des arbres à la limite
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par Kouen le Ven 1 Mar 2013 - 19:13

lola83 a écrit:vis à vis des animaux par exemple et même des arbres à la limite

Oui Lola..merci de le rappeler Wink
J'ai déjà remarqué que les animaux pouvaient
éprouver des sentiments puissants, comme l’amour,
l’empathie, le dévouement et la compassion I love you


avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par Immateriel le Ven 1 Mar 2013 - 19:14

Oui la faune et la flore terrestre sont des exemples, mais je pensais aussi à des êtres que nous ne connaissons même pas et qui potentiellement existent dans notre vaste univers Smile
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par Hirloe le Sam 2 Mar 2013 - 18:38

La compassion est aussi souvent étroitement liée au jugement moral ou au jugement de valeur. Par exemple, il est très naturel dans la société de porter assistance ou écoute à un ami, à quelqu'un qui nous ressemble.

En revanche, combien pour porter assistance à un SDF, s'enquérir que sous son carton plié, en plein cagnard, devant le magasin, celui-ci n'est pas mort, s'il n'a pas besoin d'eau ? => "Il y en a tellement maintenant"... "J'ai pas remarqué"...

Combien pour compatir au mal-être d'une personne pour laquelle nous n'avons aucune affinité (le responsable acariâtre, la collègue mal-aimée...) ?

Je vois la compassion comme un révélateur de l'attention que nous portons aux autres : lorsque l'attention est concentrée sur soi, nous ne voyons que la souffrance à laquelle nous pouvons nous identifier. Lorsque l'attention sur soi est inexistante, nous devenons alors réceptif à la souffrance de l'autre sans distinction...
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par lola83 le Sam 2 Mar 2013 - 18:46

" La compassion est aussi souvent étroitement liée au jugement moral ou au jugement de valeur. Par exemple, il est très naturel dans la société de porter assistance ou écoute à un ami, à quelqu'un qui nous ressemble."

dans ce cas je trouve que ce n'est pas de la vraie compassion , c'est sans doute ce que tu as voulu dire
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par Hirloe le Sam 2 Mar 2013 - 18:50

Le_chat a écrit:Est ce important? Quelle importance ça a pour vous?
Oui, c'est très important pour moi, c'est ce qui a mon sens vient équilibrer l'humanité à grande échelle... Sans compassion, pas d'évolution de l"humanité. Sinon à ne penser l'évolution qu'en terme de sélection naturelle. La compassion est un lien entre les hommes.

La joie et la compassion sont à mon sens les deux facettes d'une même pièce... les 2 tissent les liens entre les hommes la circulation d'énergie.

Lola a écrit:dans ce cas je trouve que ce n'est pas de la vraie compassion , c'est sans doute ce que tu as voulu dire
Oui et non, je trouve ça dommage quand ca se limite à ça... mais il y a quand même compassion... de manière très relative...
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par Loryan le Dim 3 Mar 2013 - 1:26

Hirloe a écrit:La compassion est aussi souvent étroitement liée au jugement moral ou au jugement de valeur. Par exemple, il est très naturel dans la société de porter assistance ou écoute à un ami, à quelqu'un qui nous ressemble.

En revanche, combien pour porter assistance à un SDF, s'enquérir que sous son carton plié, en plein cagnard, devant le magasin, celui-ci n'est pas mort, s'il n'a pas besoin d'eau ? => "Il y en a tellement maintenant"... "J'ai pas remarqué"...

Combien pour compatir au mal-être d'une personne pour laquelle nous n'avons aucune affinité (le responsable acariâtre, la collègue mal-aimée...) ?

Je vois la compassion comme un révélateur de l'attention que nous portons aux autres : lorsque l'attention est concentrée sur soi, nous ne voyons que la souffrance à laquelle nous pouvons nous identifier. Lorsque l'attention sur soi est inexistante, nous devenons alors réceptif à la souffrance de l'autre sans distinction...

Quand je t'ai lu j'ai senti que je n'étais pas d'accord avec toi, pourtant je ne peux que partager la réalité de ce que tu as écrit.

J'ai eu du mal à essayer de trouver ce qui me chiffonnait, et le mot courage m'a semblé le plus approprié.
Je crois sincèrement que la plus part des gens savent éprouver de la compassion par rapport à ce que tu as écris. Le clochard ne laisse pas indifférent les cœurs, et je ne pense pas que ce soit la compassion qui soit en cause mais plutôt le manque de courage de laisser la compassion dicter les actes justes.

Personnellement je ne pense pas être dénué de compassion y compris pour des êtres éloignés, des animaux des plantes... bref je ne ressens pas la compassion comme un réel problème et il m'arrive plus que fréquemment de ressentir de la compassion pour des situations diverses qui ne me concerne pas forcément.
Non ce qui me cause un réel problème c'est le sentiment d'impuissance, de ne pas savoir quoi faire ou pire .. de ne pas arriver à me décider à faire quelque chose si cela entre dans l'ordre des choses.
C'est pour cela que je pense que c'est plus un manque de courage ou de lucidité, que de compassion.

Je m’aperçois d'ailleurs que c'est même plus complexe que ça... la compassion s'associe t-elle forcement à l'action ?
J'ai le sentiment que ce sont deux choses bien différentes, si la compassion est une forme de ressenti supérieur elle est alors une information, dès lors le fait d'agir ou non relève de la conscience.

Finalement Hirloe je suis d'accord avec toi sauf que je diffère sur le mot, ce que tu as cité me semble donc plus un manque de volonté, qu'un manque de compassion.

Loryan

Messages : 426
Date d'inscription : 15/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par Loryan le Dim 3 Mar 2013 - 1:32

Je sais pas si cela à vraiment à voir avec la compassion mais je me suis rappelé de ce texte bouddhiste
La colombe et le Bodhisattva
Le Bodhisattva parcourait la campagne en quête de ce qu’il ne savait pas. Il marchait à pas lents, tantôt s’abîmant dans ses pensées, tantôt accrochant sa curiosité à la nature, somptueusement vêtu des couleurs de l’infiniment intelligent.
Soudain il vit une colombe, si fatiguée de brasser l’air lourd que sa chute était imminente. En un ultime effort, elle parvint jusqu’au Sage et se laissa tomber à ses pieds.
- Je t’en supplie Bodhisattva, gémit-elle, sauve-moi! Un vautour me poursuit depuis ce matin; je suis épuisée et je n’ai plus d’espoir qu’en toi. Vois, le vautour arrive ... il est là!
En effet, un gros oiseau noir approchait du Sage, mais en volant lui aussi avec tant de maladresse que son épuisement faisait peine à voir.
Le Bodhisattva ramassa la colombe et la cacha dans sa tunique, en lui murmurant, avec toute sa tendresse fraternelle :
- Paix en ton coeur, petite colombe. Je suis le Bodhisattva, je t’offre l"hospitalité de mon sein et tu n’as plus rien à craindre
C’est alors que le vautour se posa devant lui, les plumes en désordre et visiblement harassé.
- Par les dieux, murmura-t-il, je n’en puis plus après cette terrible matinée de chasse! Bodhisattva, je t’ai vu cacher la colombe sous ta tunique, donne-la moi vite, car je me sens défaillir...
- Assurément, je ne te la donnerai pas, répondit-le Sage, car je lui ai garanti la sécurité, et les lois de 1’hospitalité ne sauraient être transgressées sous peine de forfaiture.
- Cette colombe ne t’appartient pas, répliqua le vautour. Elle est à moi. Quand tu l’as ramassée, elle était à bout de forces et allait, en toute équité, tomber en mon pouvoir. Allons, donne-moi mon bien.
- Impossible !
- Réfléchis, Bodhisattva: je suis un vautour, c’est ma nature imposée par les dieux qui, de même, m’ ont imposé ma nourriture. J’ai forcé la colombe. Elle est la récompense de mon travail de vautour et tu dois me la donner.
- Impossible, dit encore le Sage, mais on sentait qu’il avait la voix mal assurée. Je voudrais bien t’obliger, vautour, mais je ne le puis au prix que tu demandes. Repars à la chasse, c’est ce que tu as de mieux à faire.
- Repartir à la chasse? Tu plaisantes cruellement, Bodhisattva. Ne vois-tu pas que je suis incapable de voler. Qu’un renard me trouve en cet état et je suis perdu.Tu veux me mettre dans l’obligation de mourir de faim ou d’être dévoré par un ermemi ? Soit, je vais mourir mais tu porteras ce crime dans ta conscience.
Le Bodhisattva n’eut pas besoin d’une longue méditation pour comprendre que le vautour avait raison, mais la colombe aussi avait raison de vouloir sauver sa vie, et lui aussi avait eu raison d’offrir l’hospitalité de son sein. Pouvait-il dire à l’oiseau qu’il était le salaire légitime du vautour ? Devait-il laisser le vautour dévorer sa proie ? Son coeur fondait de pitié, d’amour et de cruelle incertitude. Sacrifier l’innocente colombe ? Impossible! Sacrifier le vautour innocent? Non.
Il ne restait plus qu’une solution qui illumina le Bodhisattva
- Tu as raison, vautour, dit-il, je ne dois pas te priver de ton salaire. Je vais donc t’offrir avec ma chair ce qui te revient de droit.
Par miracle, un couteau et une balance surgirent devant le Sage qui posa la colombe dans un plateau, et dans l’autre, un gros morceau de chair prélevé sur son propre corps.
Le fléau penchant du côté de l’oiseau, le Bodhisattva ajouta un autre morceau de sa chair, puis encore un autre, et un autre ... et toujours le fléau penchait du même côté, et le monceau de chair humaine ne pouvait peser aussi lourd que la frêle colombe.
Alors, le Bodhisattva monta tout entier dans la balance dont les plateaux s’équilibrèrent aussitôt avec une exactitude rigoureuse.
Une vie pour une autre vie.
Le vautour, qui avait contemplé la scène en silence, battit des ailes et se métamorphosa.
- Je suis le dieu Indra, dit-il, et je voulais t’éprouver.
Une pluie d’ambroisie tomba du ciel et guérit le Bodhisattva à qui le dieu annonça qu’il se réincarnerait dans le corps du prochain Bouddha.
Tel fut l’enseignement initiatique du Bodhisattva.

Du moins cela me fait penser à l'association juste entre compassion et volonté.
N'étant pas très calé en bouddhisme je me dis cependant que le Bodhisattva éprouve de la compassion pour la colombe et pour le vautour.
Une compassion sans détour sur les "réalités" de la vie, et je me dis aussi que le chemin d'action qu'il a choisi demande beaucoup de volonté, beaucoup de courage et beaucoup d'équité.
Éprouver de la compassion c'est déjà bien... par contre je me sens vraiment tout petit devant l'action juste.

Loryan

Messages : 426
Date d'inscription : 15/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par akhenaton7 le Dim 3 Mar 2013 - 3:27

Il y a plusieurs niveaux dans la compassion. Celle qui touche au pouvoir spirituel en nous, au soi, en tant qu'état est semblable à un miroir, sans en être elle même affectée elle pénètre la souffrance et laisse s'échapper de ses fissures un courant d'amour, pur car détaché, inconditionnel car sans jugements, la compassion est comme une guérison en soi, celle que le monde réclame capricieusement tout en étant ingrat mais qui revient de droit à la Terre, elle peut être silencieuse comme être suivie d'un acte de charité, vecteur de la Miséricorde et d'un Pardon.
Car la notion de responsabilité qui pose les fondements de la société dans les bases même du 'juste et du bien' est pour moi erronée bien qu'il faut éviter de la rejetée en pratique car indispensable au sens commun des hommes. Situation où se baignant dans la plage, distrait, dos à l'horizon, on est pris de surprise par une vague qui nous projette en tournoyant violemment jusqu'à la grêle. Il est absurde d'éprouver de la rancune ou de chercher à offenser et prendre à partie cette vague, forme éphémère déjà éteinte, elle ne peut être jugée ou tenue responsable, on sait intuitivement ce phénomène pris dans une causalité à caractère mécanique et d'évidence aveugle, la réaction mentale est d'accuser un principe invisible 'la chance ou le sort' parfois personnifié 'providence ou le malin', il en est de même pour les hommes mais à un autre degrés, en outre l’irrationalité des peurs et des désirs, qu'on peut qualifier de karma ou de destin, prisonnier d'une causalité émotionnelle qui détermine leurs actes et leurs opinions, l'homme est un prisonnier avec l'illusion d'être libre, c'est ainsi qu'il ravit ces geôliers et fait de l'inconscient un théâtre, déprécier la vie sensible nuire à son expansion jusqu'à condamner le désir pour faire croire à un semblant de maîtrise n'est pas non plus ce qui l'en libère, mais peut-il peut se baigner, se laisse projeter dans une expérimentation pleine qui trouve présence dans une attention pure et constante? Je pense que oui s'il en a accepter l'éducation, il chemine dans la conscience et se rapproche de l'état de compassion.

Cordialement.
avatar
akhenaton7

Messages : 385
Date d'inscription : 24/03/2012
Masculin Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par Hirloe le Lun 4 Mar 2013 - 0:45

Loryan a écrit:J'ai eu du mal à essayer de trouver ce qui me chiffonnait, et le mot courage m'a semblé le plus approprié.
Je crois sincèrement que la plus part des gens savent éprouver de la compassion par rapport à ce que tu as écris. Le clochard ne laisse pas indifférent les cœurs, et je ne pense pas que ce soit la compassion qui soit en cause mais plutôt le manque de courage de laisser la compassion dicter les actes justes.

Je ne sais pas Loryan, je n'ai aucune certitude là dessus. Quel courage, quel effort de volonté faut-il pour avoir un regard attentif à l'autre ? Dans les cas que j'évoque, je ne parle pas d'actions qui demandent de l'investissement, de l'argent, ou même du temps sur les loisirs...

Loryan a écrit:Je m’aperçois d'ailleurs que c'est même plus complexe que ça... la compassion s'associe t-elle forcement à l'action ?
Pour moi la compassion lorsqu'elle naît, et même si elle ne s'accompagne pas forcément d'une action directe, vient provoquer un changement de regard déjà qui lui même va engendrer un changement d'attitude... et d'ailleurs l'action peut être très minime : un sourire, un mot de réconfort, une plaisanterie pour détendre, proposer son aide... Des petites choses finalement.
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par Kouen le Lun 4 Mar 2013 - 17:48

Loryan a écrit:

Je m’aperçois d'ailleurs que c'est même plus complexe que ça... la compassion s'associe t-elle forcement à l'action ?

Je ne pense pas, même avec la meilleur volonté !!
C'est impossible de compatir 'physiquement' avec
toutes les personnes que l'on rencontre et qui sont en peine !
Le silence, la prière, la méditation, les bonnes pensées, sont aussi
des actes de compassion I love you
Une parole, un geste et même une pensée empreints de compassion
peuvent atténuer une souffrance !
Une seule parole peut changer le cours de toute une vie
lorsqu'elle est enrobée de compassion, elle redonne confiance,
balaie le doute et donne des ailes vers un nouvel objectif !!
Pas besoin de toujours en faire des 'tonnes' !!! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven


avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par ahuri le Dim 10 Mar 2013 - 16:20

la compassion est le fruit d'une longue évolution,elle existe depuis relativement peu ,et ce encore que a l'état embryonnaire.au début de la création et il y a peu de temps encore ce sentiment n'existait pas.voyons un peu le principe utilisé pour la création,tout se nourrit de tout,nulle traçe de compassion.si le renard a besoin de proies pour survivre,la poule aussi,et......,en fait les seuls criteres pris en compte a la création furent ceux de l'utilité,tout est utile a tout,rien n'a vraiment changé .............

ahuri

Messages : 64
Date d'inscription : 10/03/2013
Masculin Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par rirrou le Lun 11 Mar 2013 - 8:40

du peu que j'entrevois, la compassion n'a pas d'appartenance. elle n'a pas d'opposé et si elle a un opposé ça n'est pas de la compassion.....
la compassion est là... si c'est parce que je ne veux plus être colérique, jaloux, égoiste, intolérant, violent, que je veux être ou avoir de la compassion, ce sera la fabrication d'un contraire qui n'est que l'extention de ce que je suis mais pas la compassion.
la compassion ne procède pas du devenir mais de la cessation laquelle (la cessation) n'est pas non plus un but... sunny
avatar
rirrou

Messages : 241
Date d'inscription : 09/08/2012
Masculin Age : 46
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par ahuri le Lun 11 Mar 2013 - 8:56

pourtant la compassion est le fruit d'une élaboration,pour que elle voie le jour plusieurs leaders de grandes religions ont du se succéder avec des enseignements qui ont fini par y aboutir,par ex:Gautama avec le bouddhisme et la sagesse a du précéder Jésus et son amour sans conditions,la compassion fut et est toujours pour le moment un but,une destination d'évolution

ahuri

Messages : 64
Date d'inscription : 10/03/2013
Masculin Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par rirrou le Lun 11 Mar 2013 - 9:02

ahuri a écrit:pourtant la compassion est le fruit d'une élaboration,pour que elle voie le jour plusieurs leaders de grandes religions ont du se succéder avec des enseignements qui ont fini par y aboutir,par ex:Gautama avec le bouddhisme et la sagesse a du précéder Jésus et son amour sans conditions,la compassion fut et est toujours pour le moment un but,une destination d'évolution

bonjour ahuri, je ne veux pas être affirmatif mais je vais dire simplement que par exemple, ce qui a été "élaboré" par le Bouddha puisque tu le cites, c'est le moyen de faire cesser la souffrance et donc l'ignorance et lorsque ceci n'est plus, reste ce qui est... la compassion n'est surtout pas une élaboration. sunny
avatar
rirrou

Messages : 241
Date d'inscription : 09/08/2012
Masculin Age : 46
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compassion

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum