Spiritualité : La vie ou la mort?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Spiritualité : La vie ou la mort?

Message par lounaaa le Lun 4 Mar 2013 - 8:53

Après plusieurs échanges, récents ou non, j'ail 'impression qu'il y a surtout deux grandes lignes de spiritualité.
Je précise que je ne cherche pas de polémique dans ce sujet, j'exprime mon point de vue.

Quand je suis sorti des chemins traditionnels de l'Islam, pour plusieurs raisons qui ne raisonnait pas avec celle que je suis, une des paradoxes qui me taraudait était ce que j'interprête comme de l'égoisme.
Certaines lignes de spiritualités appellent à penser surtout à la "vie d'après", un enfer, un paradis, une réincarnation ou non, et "réduisent" la vie à une étape -tests?- pour la suite.
D'autres -celles qui me correspondent plus- vont au contraire faire de l'instant présent la vie dans toute ses dimensions, jusqu'au plus épicuriennes.

J'ai choisi la seconde parce que la première me parait finalement incohérente, et peut être qu'elle ne satisfait pas le sens que je chercherai toujours à notre présence ici.
Pour moi c'est un peu ne penser qu'à soi que de chercher son propre salut. Même quand les actes qui en découlent sont bons et généreux, j'y voit une manière -pas forcément hypocrite!- de faire le bien pour soi.
De plus, je ne peux concevoir dans ma perception de Dieu la vie comme une épreuve à réussir, je trouverais cela presque pervers d'offrir l'existence si ce n'est que pour en suivre des codes.
Dans la seconde, je croie pour ma part louer la vie, m'extasier de sa grandeur, et même si bien des réponses "mentales" ne me seront jamais à porté de mains, toute la relativité que j'accorde à mon existence ou au temps ne suffisent à m'oter la sérénité que j'ai trouvé.

Sans parler de morale, au niveau de la réalisation, je crois que "faire le bien" au jour le jour ne devrait pas viser à acquérir le pardon ou la reconnaissance d'un Dieu, pas plus que j'y conçois sortir du cycles des incarnations. Je n'ai pas d'opinion tranché sur l'un ou l'autre, mais je pense qu'en suivant la seconde, on "pourrait" malgré nous répondre à l'une ou l'autre de ces situations malgré tout.

Dans notre échange avec Korem -ce n'est pas une accusation loin de là, il image justement parfaitement l'idée que j'essaie de devellopper- la divergence est la suivante :
je dis vouloir semer un peu de bonheur et me foutre du reste, il dit qu'il faut miser sur le long terme, et sous-tend que le court n'est peut etre qu'une illusion , ou du temps perdu.
Si j'ai atteint la paix, que je suis lucide et responsable de chaque seconde, en quoi cela serait blamable pour "la suite"? SI en plus d'essayer d'etre le meilleure de moi, j'ai trouvé le bonheur ici, est-ce fausse route?
Oui, je me fout de ce qu'il y aura derrière, d'abord parce que je me suis bien assez masturbé le cerveau avec ça, et parce que je pense n'en savoir jamais rien, peut importe la "croyance" que je devellopperais à ce sujet. Mais surtout, je me fout de MOI!!! SI notre présence ici ne vise pas le dessein du tout, du monde et de mes frêres, je veux volontier aller en enfer si il y a.
J'ai choisit un chemin personnel, mon maitre est la vie, mes enseignants sont les Hommes, les bêtes et les vents, et même si je ne passe pas outre mon égo et mes émotions, je ne comprends pas pourquoi au degré spirituel cela serait une erreur, si ce qui en découle tends vers l'harmonie de l'incarnation dans un monde incarné.

Merci de vos avis!!! Wet Kiss
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité : La vie ou la mort?

Message par Le_Chat le Lun 4 Mar 2013 - 19:34

Salut Lounaaa, merci pour ton témoignage. Dis tu connais ce texte sur le budhido?
Bushido signifie la volonté déterminée de mourir.
Quand tu te retrouveras au carrefour des voies
et que tu devras choisir la route, n'hésite pas :
choisis la voie de la mort.
Ne pose pour cela aucune raison particulière
et que ton esprit soit ferme et prêt.
Quelqu'un pourra dire que si tu meurs
sans avoir atteint aucun objectif,
ta mort n'aura pas de sens :
ce sera comme la mort d'un chien.
Mais quand tu te trouves au carrefour,
tu ne dois pas penser a atteindre un objectif :
ce n'est pas le moment de faire des plans.
Tous préfèrent la vie à la mort et si nous nous raisonnons
ou si nous faisons des projets nous choisirons la route de la vie.
Mais si tu manques le but et si tu restes en vie,
en réalité tu seras un couard.
Ceci est une considération importante.
Si tu meurs sans atteindre un objectif,
ta mort pourra être la mort d'un chien,
la mort de la folie,
mais il n'y aura aucune tache sur ton honneur.
Dans le Bushido , l'honneur vient en premier.
Par conséquent, que l'idée de la mort soit imprimée dans ton esprit
chaque matin et chaque soir.
Quand ta détermination de mourir en quelque moment que ce soit
aura trouvé une demeure stable dans ton âme,
tu auras atteint le sommet de l'instruction du bushido
avatar
Le_Chat

Messages : 347
Date d'inscription : 05/06/2012
Masculin Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité : La vie ou la mort?

Message par lounaaa le Lun 4 Mar 2013 - 21:14

Merci Minou!! Wet Kiss

Non je ne connaissais pas ce texte, pas plus que je ne connais Bushido. Ca sonne samouraï, ou pratiquant d'art martial, non?
Pour le coup, l'honneur est quelque chose qui m'importe peu, j'assume mes eventuelles lachetés, comme mes immoralités! Laughing
Pour le choix de la mort, justement, après avoir tant esperé mourir des années durant, je goute justement depuis quelques années à la Vie, et même si j'ai conscience de sa relative brièveté, j'aurai dû mal aujourd'hui à choisir de la laisser filé... se serait pour moi, craché sur ce don de Dieu... Rolling Eyes
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité : La vie ou la mort?

Message par rirrou le Lun 4 Mar 2013 - 22:09

lounaaa a écrit:Pour le choix de la mort, justement, après avoir tant esperé mourir des années durant, je goute justement depuis quelques années à la Vie, et même si j'ai conscience de sa relative brièveté, j'aurai dû mal aujourd'hui à choisir de la laisser filé... se serait pour moi, craché sur ce don de Dieu... Rolling Eyes

et si on regarde la vie et la mort à la loupe de la vacuité ça donne quoi....? sunny sunny sunny
avatar
rirrou

Messages : 241
Date d'inscription : 09/08/2012
Masculin Age : 46
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité : La vie ou la mort?

Message par Immateriel le Mar 5 Mar 2013 - 0:58

Sachant qu'on peut mourir du jour au lendemain, sans préavis, je me suis dit que le plus important, c'était le présent. Je me suis également dit que faire des suppositions sur l'après-vie, alors qu'on est encore en vie, c'est quelque part refuser la vie elle-même, se projeter dans une situation inconnue alors que la vie, elle est là, et elle est connue.

J'ai eu la même réflexion que toi lounaaa en me disant que finalement, ceux qui font le bien en vue d'obtenir une gratification ultérieure, ne font finalement que suivre leur propre intérêt.

Puis j'ai creusé la spiritualité, j'ai apprit sur l'ego, sur l'instant présent, et j'ai été marqué par différents concepts, différentes religions, différentes philosophies spirituelles.

Une phrase de Bouddha m'a alors particulièrement marqué : Ne fais que ce que tu ne regretteras pas.

Cela m'a plongé dans une profonde réflexion sur moi-même, sur le sens de la vie. En effet, quels sont mes regrets maintenant ? J'en ai eu plein, je les ai analysé, et j'ai compris qu'en fait, à chaque fois, ce que je regrettais c'était surtout de ne pas avoir su ce qu'il était Bon de faire. Alors je me suis dis, que pour connaitre la Joie, la Paix, l'Harmonie, il fallait comprendre ce qui était Bon, mais pas seulement Bon pour soi-même, mais Bon pour Tous, pour Tout.

En cheminant, j'ai alors "vu" la Lumière suite à une expérience mystique méditative, j'ai compris d'un coup ce qui était Bon dans l'esprit, puis avec le temps, la pratique, les échanges, les recherches, les recoupements avec tout ce que je trouvais à ce sujet comme les religions, les philosophies etc, j'ai fait "descendre" cette compréhension dans le bas mental, c'est à dire j'ai cherché à l'exprimer avec des mots en parallèle de le vivre au quotidien, à chaque instant, le plus possible, en faisant l'effort de régulièrement m'en rappeler, de méditer sur cette Lumière pour la "revoir" (et effectivement je l'ai alors "revue" plusieurs fois, je parle de "vue de l'esprit", c'est à dire qu'en fait c'est à la fois une "visualisation" mais associée à un sentiment, à des idées, bref c'est l'Absolu quoi).

A l'heure actuelle, je suis dans cette démarche : je vis l'instant présent, je n'ai aucune attente particulière vis-à-vis des autres ni du monde, ma seule "attente" est vis-à-vis de moi-même, qu'à chaque instant je sois le meilleur canal possible de cette Lumière, du Bien, que bien entendu "je ne regrette jamais ce que j'ai fait" tout en cherchant à faire à chaque fois mieux que ce que j'ai déjà pu faire, échanger sincèrement avec les autres cette expérience, et ne faire aucune supposition sur l'avenir, ne faire aucun jugement sur les autres, être tolérant vers ceux qui me jugent, qui me condamnent, être équanime face à la moquerie et la flatterie, bref, vivre l'Unité sans recentrer sur moi comme j'avais pu le faire auparavant, et comme nous l'avons tous probablement fait.

Résultat, je suis Heureux, je suis en Paix, dans l'Amour, les gens qui me connaissent ou que je rencontre m'apprécient parce que je les considère d'emblée comme des Frères et je les Aime, je leur veux donc du Bien et ils le sentent, et même si sur les forums il est difficile de bien se faire comprendre sans qu'on nous prête des intentions égoïstes ou vaniteuses de donneur de leçon, en général aussi je trouve un écho positif, et les réponses que je lis, les interrogations qui sont posées, me font avancer encore plus sur ce chemin et m'apporte chaque jour de plus en plus de Joie Véritable !

Et si je suis ici, c'est parce que je vous souhaite tout cela, quelle que soit votre croyance, de trouver cette Lumière, de la "voir" comme je l'ai vu, et de réaliser qu'en fait il est facile de "se sauver", c'est un peu comme mettre le pied dans une dimension alternative, alors que ce pied est sur le même sol qu'avant, mais tout devient plus beau, merveilleux même, Parfait.

Ne vous inquiétez pas cependant, je vois comme tout le monde la misère, et elle me désolé, je ne l'approuve pas, et je fais de mon mieux, à mon niveau et selon ma portée pour l'atténuer, mais cela ne m'empêche pas de voir qu'en fin de compte, il y a plus de Bon et de Beau dans ce monde qu'autre chose, c'est pour cela qu'il est là, que les arbres donnent des fruits, que le Soleil réchauffe, que la plupart des enfants sourient, que les oiseaux chantent. C'est tous ensemble que nous arriverons à purifier ce monde, chacun en suivant son propre chemin sera un porteur de Lumière, et lorsque la Lumière sera en majorité sur la surface de la Terre, il n'y aura plus d'endroit sombre, et nous changerons d'ère.
avatar
Immateriel

Messages : 111
Date d'inscription : 14/02/2013
Masculin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité : La vie ou la mort?

Message par lounaaa le Mar 5 Mar 2013 - 13:49

Rirrou a écrit :et si on regarde la vie et la mort à la loupe de la vacuité ça donne quoi....?

Ah! vu comme ça... ça me casse le cerveau!! ptrd
Mais oui, je crois que la réponse se trouve par la bas, mais je m'échappe de moi quand je le ressens, ça me fait flipper!! What a Face


Merci Immatériel pour ton partage. L'Attente vis à vis de soi-même me parle beaucoup! Sage
J'ai souvent moi aussi l'Orgeuil de croire que je me suis sauvée, puis je tente de me rapeller que rien n'est gagné, et que chaque chose parcourus n'est pas la fin du chemin. Peut être Dieu exige t'il de nous ce qui se prettent à l'essence qu'il a mis en nous, je ne doute pas un instant que si il est placé la lumière en toi, ce soit ta mission! Wink
Pour moi, en revanche, bien que très gentille, drôle, intelligente et généreuse (haaan je me kiffe clown ) Je suis assez axée -dans un esprit très pragmatique- sur mon rôle incernée. Un peu révolutionnaire et anard dans l'âme, l'Amour ne me suffit pas. Plus du moins. Tout ce que je suis se contracte devant l'injujstice du monde, de la terre-mère que Dieu a offert aux hommes, des hommes entre eux... Si je n'en souffrent plus, je ressens le besoin de m'y investir, dans ma vie, dans ma chair.
Sachant que les raisons de chacun sont toutes relatives, je sais que ma vision de la justice l'est aussi. Je ne sais pas où sont les bons choix dans "l'action" mais les pensées ne me suffisent plus. Et comme ma vie "d'après" m'importe, je sais que je ne regretterais jamais d'avoir agi pour ce que je pensais bon.
Les regrets me parlent également beaucoup, j'aime me voir souvent sur mon lit de mort me demander comment j'aurais utiliser mon temps, et celui que j'aurais perdue... Smile

Merci à vous!! Wet Kiss
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité : La vie ou la mort?

Message par rirrou le Mar 5 Mar 2013 - 22:06

lounaaa a écrit:
Rirrou a écrit :et si on regarde la vie et la mort à la loupe de la vacuité ça donne quoi....?

Ah! vu comme ça... ça me casse le cerveau!! ptrd
Mais oui, je crois que la réponse se trouve par la bas, mais je m'échappe de moi quand je le ressens, ça me fait flipper!! What a Face

la vie et la mort n'ont pas d'existence propre...! cheers
avatar
rirrou

Messages : 241
Date d'inscription : 09/08/2012
Masculin Age : 46
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité : La vie ou la mort?

Message par Chimère le Mer 6 Mar 2013 - 9:02

Pour ma part, dans mon propre cheminement, j'avoue que je vois assez mal "l’intérêt" de cette question (enfin, je ne dis pas qu'elle n'est pas intéressante... juste que je ne me la pose pas vraiment).
Pour moi, la mort n'est ni une fin, ni quelque chose de triste, ni une perte.... c'est juste le passage d'un état à un autre. En fin de compte, pour moi, il n'y a que la "Vie"... il y a continuité dans les différents passages d'un état à un autre.
M'interroger sur ce "passage" et cet "après", est une manière pour moi de "nourrir" ma pratique et ma réflexion dans cette vie, et ma pratique et ma réflexion dans cette vie est une manière de me "préparer" à ce passage... C'est un mouvement de balancier, et pas une opposition... Smile
avatar
Chimère

Messages : 325
Date d'inscription : 25/07/2012
Féminin Age : 34
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité : La vie ou la mort?

Message par lounaaa le Mer 6 Mar 2013 - 9:16

Oui bien sur, je suis d'accord avec ça!!
En fait, quand Korem a suggeré que l'on misé sur le ourt terme ou le long terme, je me suis dit :bah, je ne mise que sur l'instant présent... Mais force est de constater que beaucoup de courants ne considère la vie que comme une étape avant la mort, qu'elle définira précisement ce qu'il advient après... Alors je me suis demandé a quel point c'était incompatible! sunny
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité : La vie ou la mort?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum